La.cinquieme.République

De la politique pure et affaires étrangeres
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'éducation dans les Républiques d'Irlande et de Gréce.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: L'éducation dans les Républiques d'Irlande et de Gréce.   Mer 7 Sep à 8:37

DUBLIN (AFP) - Vers l'Ensemble des Républiques autonomes, libres et démocratiques.
Contre l'Esclavage, le Viol, la Torture, le Chantage et la Corruption.

Ireland's opposition on Wednesday lashed out at a cabinet decision to appeal the EU's Apple ruling amid public support for the European Commission order to collect back taxes from the US tech giant.

"We want companies like Apple in Ireland... but this doesn't mean one should turn a blind eye to tax evasion or avoidance," Sinn Fein leader Gerry Adams said in parliament, which was recalled early to debate an issue that has divided the country.

"Tax is not just for the small man, it is for all," he said, Sinn Fein said on its Twitter account.

The European Commission last week ordered Apple to pay a record 13 billion euros ($15 billion) in back taxes in Ireland, a move Washington warned could damage hugely important transatlantic economic ties.

The ruling put Ireland in the strange position of refusing the windfall for fear of scaring away valuable investment and undermining a cornerstone of Ireland's economic policy for decades.

Ireland's two main parties, Prime Minister Enda Kenny's Fine Gael and Fianna Fail, which supports the minority government, are expected to back the appeal.

But Sinn Fein, the main opposition party which gained support in elections earlier this year on an anti-austerity platform, is set to oppose.

Sinn Fein finance spokesman Pearse Doherty said Apple had operated "a sort of untaxed Bermuda Triangle" in Ireland following opinion polls that have shown majorities in favour of Apple paying the back taxes.

In his opening address, Finance Minister Micheal Noonan said the ruling had fed into an "outdated caricature" of Ireland as a tax haven and must be appealed to defend its international reputation and its future ability to attract foreign investment.

"The government?s position throughout this process has been that the full amount of tax was paid in this case and no State aid was provided," he said.

"Ireland did not give favourable tax treatment to Apple: Ireland does not do deals with taxpayers."

Prime Minister Enda Kenny said the ruling had done "great damage" to Ireland's international reputation.

"The picture of Ireland painted by the Commission in this decision as a country prepared to play fast and loose with the law to gain unfair advantage could not be more damaging or further from the truth," he said.

Apple has had a base in the southern city of Cork since 1980 and employs nearly 6,000 people in Ireland, through which it routes its international sales totalling billions.

The European Commission said Apple paid an effective corporate tax rate of just 0.005 per cent on its European profits in 2014 -- equivalent to just 50 euros for every million.

--------------------------------------------------------------------------------------

DUBLIN (AFP)- Vers l'Ensemble des Républiques autonomes, libres et démocratiques.
Contre l'Esclavage, le Viol, la Torture, le Chantage et la Corruption.

Opposition de l’Irlande mercredi fustigé une décision du cabinet d’appel décision d’Apple de l’UE au milieu de soutien public à l’ordre de la Commission européenne de percevoir les arriérés d’impôts du géant américain tech.

« Nous voulons des sociétés comme Apple en Irlande... mais cela ne signifie pas qu’on devrait fermer les yeux à des fraudes ou évasions fiscales, » Sinn Fein leader Gerry Adams a déclaré au Parlement, qui a été rappelé au début de débattre d’une question qui a divisé le pays.

« Taxe n’est pas juste pour le petit homme, c’est pour tous, » dit-il, Sinn Fein a déclaré sur son compte Twitter.

La Commission européenne la semaine dernière a ordonné Apple à payer un record 13 milliards d’euros ($ 15 milliards) dans le dos impôts en Irlande, un geste de Washington a averti pourrait endommager extrêmement importants liens économiques transatlantiques.

La décision mis l’Irlande en position étrange de refuser la manne par crainte de faire fuir les investissements utiles et saper des pierres angulaires de la politique économique de l’Irlande depuis des décennies.

Deux principaux partis de l’Irlande, du premier ministre Enda Kenny Fine Gael et Fianna Fail, qui soutient le gouvernement minoritaire, sont censés soutenir l’appel.

Mais le Sinn Fein, principal parti d’opposition qui a obtenu de soutien lors des élections plus tôt cette année sur une plateforme anti-austéritée, est définie pour s’opposer.

Sinn Fein Finances Pearse Doherty porte-parole Qu'apple avait opéré « une sorte de Triangle des Bermudes non taxé » en Irlande suite à des sondages d’opinion qui ont montré les majorités en faveur de Apple à payer les arriérés d’impôts.

Dans son discours d’ouverture, le ministre des Finances Micheal Noonan a déclaré la décision avait nourri dans une caricature « périmée » de l’Irlande comme un paradis fiscal et doit être portée en appel pour défendre sa réputation internationale et sa capacité future à attirer des investissements étrangers.

« Le gouvernement ? s position tout au long de ce processus a été que le plein montant de la taxe a été payé en l’espèce et a été fourni aucune aide d’État, » dit-il.

« L’Irlande n’a pas donné un traitement fiscal favorable à Apple : l’Irlande ne fait pas affaires avec les contribuables. »

Premier ministre Enda Kenny a déclaré que la dirigeante avait fait « de grands dommages » à la réputation internationale de l’Irlande.

« L’image de l’Irlande peint par la Commission dans la présente décision, comme un pays prêt à jouer vite et perdent le droit d’obtenir un avantage injuste ne pouvait pas être plus dommageable ou plus éloigné de la vérité », dit-il.

Apple a eu une base dans la ville méridionale de Cork depuis 1980 et emploie près de 6.000 personnes en Irlande, à travers laquelle il achemine ses ventes internationales, pour un total de milliards.

La Commission européenne a dit Qu'apple a payé un taux effectif d’imposition corporatif de seulement 0,005 pour cent sur ses bénéfices européens en 2014--équivalent à seulement 50 euros pour chaque million.


Dernière édition par yanis la chouette le Mer 7 Sep à 9:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: L'éducation dans les Républiques d'Irlande et de Gréce.   Mer 7 Sep à 8:39

Title:
COLLOQUE INTERNATIONAL SUR L'OBSERVATION A LONG TERME DES STRUCTURES EN BETON - BUDAPEST - HONGRIE - 17-20 SEPTEMBRE 1984 - RAPPORTS PRELIMINAIRES - THEME I II. OBSERVATION A LONG TERME DES PONTS

Accession Number:
01272738

Record Type:
Component

Availability:
Find a library where document is available

Order URL: http://worldcat.org/isbn/9637653503

Abstract:
CE THEME COMPREND LES COMMUNICATIONS SUIVANTES : LONG-TERM OBSERVATION OF BRIDGES (ZAKIC,BD) ; INTERPRETATION DU COMPORTEMENT A LONG TERME DES OUVRAGES D'ART EN BETON PRECONTRAINT,ROLE DES MIGRATIONS D'EAU (ACKER,P;DIRUY,M;LAU,MY) ; DESCRIPTION DES TECHNIQUES DE CONTROLE UTILISEES ET APPLICATIONS PARTICULIERES AU MINISTERE DES TRAVAUX PUBLICS DE BELGIQUE (DEMARS,P;BESEM,PH) ; EXPERIENCE WITH LONGTERM MEASUREMENTS ON AUSTRIAN PRESTRESSED CONCRETE BRIDGES (GEYMAYER,H) ; CREEP EFFECTS IN PRESTRESSED BRIDGES USING ORDINARY STEEL (HENDRICK,T;CLOTTEY,C;MURRAY,TM) ; LONG - TERM OBSERVATION OF PRESTRESSED CONCRETE BRIDGES (JAVOR,T) ; STATIC AND DYNAMIC TESTS, THEIR QUALIFICATION FOR BRIDGE INSPECTIONS AND LONG-TERM OBSERVATIONS OF BRIDGE STRUCTURES (KERNBICHLER,K,FLESCH,R) ; BEHAVIOUR OF CONCRETE BRIDGES REINFORCED BY DENSE WIRE NETWORKS (KOCKA,V) ; LA DUREE DE SERVICE DES PONTS-RAILS EN BETON ET BETON ARME (NEMESKERI-KISS,G) ; INVESTIGATIONS ON THE CREEP OF CONCRETE IN WHICH HARDENNING WAS INTERRUPTED BY FROST (RYZYNSKI,A) ; LONG-TERM INVESTIGATIONS ON COUPLING FORCES IN THE GERBER HINGES OF A PRESTRESSED CONCRETE BRIDGE (SCHLEICHER,C) ; OBSERVATION OF TIME-DEPENDENT EFFECTS ON LARGE SCALE REINFORCED CONCRETE BOX GIRDER BRIDGE MODELS (SEIBLE,F) ; CALCULATION OF RHEOLOGICAL LOSSES OF PRESTRESSING FORCE IN BRIDGE GIRDERS WITH RESPECT TO ERECTION STAGES (SKARZEWSKI,JM;WOLOWICKI,W) ; STUDY ON REINFORCED CONCRETE RAILWAY BRIDGES IN THE SOUTH OF BRAZIL (VIEGAS,MR;RIPPER,T) ; FIELD TEST AND ANALYSIS OF RESULTS ON THE R.C.FRAMED-ARCH BRIDGES (TSENG,WEI;KUO-HUNG,TSAI) ; VIBRATION TEST IN LONG TERM OBSERVATION OF CONCRETE BRIDGE STRUCTURES (ZAKIC,BD) ; LONG-TERM OBSERVATION OF ARCH DISPLACEMENT ON THE KRK-MAINLAND BRIDGE AND ARCH ADJUSTMENT (ZAMOLO,M). (VOIR FICHE GENERALE 117423 ET SUITE DE CE THEME FICHE DIRR 117433).

Language:
French, English

Corporate Authors:
M.HEINZ INSTITUTE FOR QUALITY CONTROL OF BUILDING

BUDAPEST HONGRIE

Authors:
ZAKIC, B D
ACKER, P
DIRUY, M
LAU, M Y
DEMARS, P
BESEM, P H
Geymayer, H
HENDRICK, T
CLOTERY, C
MURRAY, T M
JAVOR, T
KERNBICHLER, K
FLESCH, R
KOCKA, V
NEMESKERI-KISS, G
RYZYNSKI, A
SCHLEICHER, C
SEIBLE, F
SKARZEWSKI, J M
WOLOWICKI, W
VIEGAS, M R
RIPPER, T
WEI, TSENG
HUNG, TSAI KUO
ZAMOLO, M

Pagination:
1-164

Publication Date:

ISBN:
963 7653 50 3

TRT Terms:
Arch bridges; Behavior; Box girders; Bridges; Concrete; Conferences; Couplers; Creep; Diffusion (Optics); Dynamics; Frost; Hinges; Life cycle analysis; Loss and damage; Measurement; Methodology; Prestressed concrete; Prestressing; Reinforced concrete; Statics; Surveillance; Tests; Time duration; Water

Uncontrolled Terms:
Long term

ITRD Terms:
3462: Articulation (mec); 4794: Beton arme; 4755: Beton hydraulique; 4796: Beton precontraint; 9001: Comportement; 8525: Congres; 9101: Controle; 3876: Couplage; 6769: Diffusion; 5950: Duree de vie; 5473: Dynamique; 4355: Eau; 6255: Essai; 4732: Fluage; 2585: Gel (clim); 9110: Long terme; 6136: Mesure; 9102: Methode; 9040: Perte; 3455: Pont; 3427: Pont en arc; 3474: Poutre caisson; 4777: Precontrainte; 5433: Statique

Subject Areas:
Bridges and other structures; I24: Design of Bridges and Retaining Walls

Source Agency:
Institut Francais des Sciences et Technologies des Transports, de l'Aménagement et des Réseaux (IFSTTAR)

14-20 bd Newton, Cité Descartes, Champs su Marne
77447 Marne la Vallée Cedex 2 France

Source Data:
ITRD F117429

Files:
ITRD

Created Date:
Nov 20 2010 4:16PM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: L'éducation dans les Républiques d'Irlande et de Gréce.   Mer 7 Sep à 8:39

Athéna est la fille de Zeus et de Métis (une Océanide), déesse de la Raison, de la Prudence et de la Sagesse. Ouranos, le Ciel étoilé, prévient Zeus qu'un fils né de Métis lui prendrait son trône (car il est le roi des dieux). Par conséquent, dès qu'il apprend que Métis est enceinte, Zeus prend le parti de l'avaler2. Mais quelques mois plus tard, il ressent de terribles maux de tête sur les bords du lac Triton3,4. Il demande alors à Héphaïstos de lui ouvrir le crâne d'un coup de hache, pour le libérer de ce mal : c'est ainsi qu'Athéna jaillit, brandissant sa lance et son bouclier, de la tête de Zeus, en poussant un puissant cri de guerre. Par la suite, Athéna est considérée comme la fille de Zeus seul. Ainsi, chez Eschyle, déclare-t-elle : « Je n'ai pas eu de mère pour me donner la vie5. » Il semble que la mythologie soit en conflit avec sa propre chronologie : Héphaïstos est le fils de Zeus et d’Héra, qui s'unirent bien après la naissance d'Athéna Très vite, elle rejoint les dieux de l'Olympe, où elle prend une place importante. L’Iliade, l’Odyssée et les Hymnes homériques la représentent comme la favorite de Zeus, celle à qui il ne peut rien refuser. Tout comme Zeus, elle tient l'égide et peut lancer la foudre et le tonnerre. On invoque son nom à côté de ceux de Zeus et Apollon dans les serments solennels. Elle est la déesse de la Cité, mais c'est en tant que déesse de la sagesse, représentée par la chouette et par l'olivier, qu'elle s'impose et en vient à symboliser la civilisation grecque au cours des siècles, jusqu'à nos jours. Une Paysanne tout comme Une Reine et Toute Reine tout comme toute Paysanne mérite de connaitre les libertés de Mariage et d'Amour sans être imposer d'un impôt et d'une dote...

À l'instar d'Hestia et d'Artémis, Athéna est une déesse vierge, à qui on ne connaît pas d'aventures. Pour autant, elle est l'objet des avances d'Héphaïstos ; alors que celui-ci la poursuit, son sperme se répand sur la cuisse de la déesse qui l'essuie avec de la laine (ἔριον / érion) qu'elle jette à terre (χθών / khthốn) ; la terre ainsi fécondée donne naissance à Érichthonios, qu'Athéna recueille et élève. Leur virginité sont personnel et voué d'un choix personnel qui irrita l'aspect masculin des ordres primordiaux naturels. Il s'agit d'un acte de conscience sans le promouvoir, il ne peut être interdit sauf dans le domaine Laïque français auquel j’appartiens. J'ai grandi pourtant autour d'une statue d'Athéna et elles était gardiennes de chevaux: Dés lors, mon coeur entreprit de construire une nouvelle république d'Athénes qui se transforma en la République de l'Olivier et Y'becca. La chouette hullote est son emblème mais la chouette effraie est gardienne de la république et des droits de femmes devant l'Eternel, les Dieux et les Hommes... Tel une Marianne avant l'heure, les grecs avait construit le premier aspect de la Laïcité que le Peuple de France et ses Lumières dressèrent et sauvegarde dans la Lutte contre l'Esclavage, le Viol, la Convoitise et la Torture tout en maintenant le droit de Gréve et de Manifester, Ordre Naturel de La Nature et de Manifester, Autan en emporte le Vent... Une Paysanne tout comme Une Reine et Toute Reine tout comme toute Paysanne mérite de connaitre les libertés de Mariage et d'Amour sans être imposer d'un impôt et d'une dote...

Athéna est une déesse civilisatrice, comme nous l'avons vu à Athènes, qui la vénère entre autres pour le don de techniques agricoles. C'est elle toujours qui montre à Érichthonios comment fabriquer un char10, et à Danaos, à Rhodes, comment concevoir un navire à cinquante rames — son rôle est similaire dans la légende des Argonautes, c'est elle qui montre comment construire l’Argo. Elle est la protectrice des artisans et des travailleurs sous son épithète d'Ἐργάνη / Ergánê, « la travailleuse ». Tout ce qui est filé ou cousu est de son domaine, comme le montre par ailleurs la fable d'Arachné, transformée en araignée pour avoir osé prétendre qu'elle filait mieux que la déesse. De nombreuses représentations la montrent tenant un fuseau ou un rouet.

Il peut sembler étrange que la déesse de la Sagesse naisse en armes et soit également la déesse du Combat. Pourtant, ses épiclèses le montrent : elle est Athéna Πρόμαχος / Prómakhos, celle qui combat au premier rang, ou encore Athéna Νίκη / Níkê, déesse de la Victoire — bien des représentations la montrent d'ailleurs tenant Nikê, personnification de la Victoire, dans la main, tout comme c'est le cas de Zeus. L’Hymne homérique à Athéna indique ainsi :
Tétradrachme Stépanophore représentant Athéna coiffée du casque attique à cimier et aigrette.

« Je chanterai Pallas Athènaiè, puissante protectrice des villes, et qui s'occupe, avec Arès, des travaux guerriers, des villes saccagées, des clameurs et des mêlées. Elle protège les peuples qui vont au combat ou qui en reviennent. Salut, Déesse ! Donne-moi la bonne destinée et la félicité9. »

Ce sont ses conseils qui guident les dieux lors de la Gigantomachie. Selon certaines traditions, c'est au cours de cet affrontement qu'elle tue elle-même le Géant Pallas, dont elle utilisera la peau comme armure, et, parfois, orne ses épaules des ailes du géant vaincu. Ceci lui aurait valu son nom de « Pallas Athéna ».

Il n'est pas anodin que les sages grecs aient revêtu Athéna d'attributs guerriers : la guerre est omniprésente dans le monde des cités grecques ; la sagesse implique que la cité soit protégée non seulement spirituellement, mais aussi physiquement. Athéna, par son côté guerrier représente davantage l'art de bien se protéger et de prévoir les combats à venir, que l'art du combat lui-même, incarné par Arès dans sa sauvagerie meurtrière. Athéna incarne l'aspect plus ordonné de la guerre, la guerre qui obéit à des règles, celle qui se fait en certains lieux, à certaines périodes, et entre les citoyens.

Selon la légende de Cécrops, Athéna et Poséidon se sont disputés la possession de l'Attique. Ils choisissent comme arbitre Cécrops, le premier roi du territoire. Poséidon frappe l'Acropole de son trident et en fait jaillir un étalon noir invincible au combat, ou dans d'autres légendes, une source d'eau salée. Athéna, elle, offre un olivier. Cécrops juge le présent de la déesse bien plus utile pour son peuple, et c'est elle qui devient protectrice d'Athènes.

Selon Varron8, Cécrops demande aux habitants d'Athènes (les femmes comprises) de choisir eux-mêmes leur protecteur. Les hommes préfèrent le cheval, susceptible de leur apporter la victoire dans la bataille. Les femmes quant à elles préfèrent l'olivier. Les femmes, plus nombreuses d'une voix, font pencher la balance en faveur d'Athéna. Furieux, Poséidon submerge l'Attique sous les flots. Pour apaiser sa colère, les Athéniens doivent imposer aux femmes trois punitions : elles n'auront plus le droit de vote ; aucun enfant ne portera le nom de sa mère ; et, enfin, elles ne seront plus appelées Athéniennes.
Tétradrachme athénien représentant Athéna.

Par la suite, Athéna élève un autre roi mythique, Érichthonios. Il lui dresse l'Érechthéion, le plus ancien sanctuaire de l'Acropole, dont les premières prêtresses ne sont autres que les filles de Cécrops, Aglaure, Pandrose et Hersé, c'est-à-dire respectivement le beau temps, la rosée et la pluie, tous trois dons d'Athéna. Il crée également en son honneur les Panathénées, destinées à fêter l'anniversaire de la déesse, la plus grande fête religieuse d'Athènes. En tant que divinité civilisatrice, les Athéniens la vénèrent également pour leur avoir appris à utiliser l'araire, et l'attelage des bœufs. Au total, Athéna est la divinité poliade (Πολιάς, « protectrice de la cité ») d'Athènes, et c'est ainsi qu'on la retrouve sur les monnaies de cette ville.

Athéna est, comme Artémis, vierge, et tient beaucoup à sa virginité ; elle fut donc surnommée Parthénos (jeune fille) d'où le nom du grand temple d'Athènes sur l'Acropole, le Parthénon : Une Paysanne tout comme Une Reine et Toute Reine tout comme toute Paysanne mérite de connaitre les libertés de Mariage et d'Amour sans être imposer d'un impôt et d'une dote...

Conseillère des héros.

Comme Hermès, son demi-frère, elle se charge souvent de protéger les héros. C'est le cas dans la guerre de Troie, où après avoir été refusée par Pâris dans le jugement du mont Ida, elle prend parti pour les Grecs. Elle protège tout particulièrement Diomède. Après la guerre, elle protège Ulysse et surtout Télémaque, sous les traits de Mentor. Elle apaise la colère des Érinyes et fait acquitter Oreste par l'Aréopage.

Elle aide également Héraclès (Hercule) à accomplir ses douze travaux, et Persée à tuer Méduse, dont la tête coupée orne ensuite son égide. C'est elle qui conseille Cadmos, le fondateur de Thèbes, lui enjoignant de tuer le dragon puis de semer ses dents pour susciter une armée hors de terre. Elle indique à Bellérophon comment dompter Pégase. Par la suite elle se rendit sur le trône provoquant Zeus.

Elle ne demande aucun temple et pourtant, le vent est flatté de sa présence... Elle et ses disciples persécutèrent les romains qui massacrèrent les loups et autres animaux sauvages avec Artémis et ses amazones et protégea ceux qui refusèrent les combats d’arènes malgré les serviteurs d’Apollon.

Pallas (Παλλάς / Pallás) : déesse de la sagesse, protectrice des arts et des sciences.
Aux yeux pers, gris, brillants, ou aux yeux de chouette selon les traductions14 (γλαυκῶπις / glaukôpis),
de bon conseil (πολύϐουλος / polúboulos),
fille de Zeus, porte-égide (θυγάτηρ Διὸς αἰγιόχοιο / thugáter Diòs aígiókhoio).
fille de Zeus, qui amène du butin (Διὸς θυγατὴρ ἀγελείη / Diòs thugáter agélein)
Son animal favori : la chouette chevêche et ses cousines...!

Une Paysanne tout comme Une Reine et Toute Reine tout comme toute Paysanne mérite de connaitre les libertés de Mariage et d'Amour sans être imposer d'un impôt et d'une dote...

Ecrit de
TAY
La chouette effraie.

_________________
Kounak le chat....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: L'éducation dans les Républiques d'Irlande et de Gréce.   Mer 7 Sep à 8:41

Un terme Laïque, anarchistes et religieux
The Black Stallion
https://www.youtube.com/watch?v=M1Vfkz_Dzds

Le meilleur ami
C’est « l’ami ». La relation avec lui a traversé l’épreuve du temps et les épreuves tout court. Elle est fondée sur la croyance profonde (et a été soumise à l’expérience des faits) que l’on est aimé et apprécié pour ce que l’on est. De ce sentiment fort naît l’ingrédient clé de cette relation : l’exclusivité. Avec lui, inutile de présenter son meilleur profil ou de « la lui raconter ». Il est l’équivalent en amitié de l’âme soeur en amour. Les autres ingrédients qui composent la relation sont l’engagement (je suis loyal envers l’autre mais aussi envers la relation d’amitié), la confidence (volonté de s’ouvrir et de partager expériences et sentiments privilégiés), la confiance (certitude profonde qu’aucun ne trahira l’autre), l’honnêteté (franchise dans les échanges concernant la relation) et la communauté (sentiment que l’on partage le même état d’esprit et les mêmes valeurs, mais aussi que l’on est à l’aise avec nos différences).

Les attentes légitimes : la loyauté, une forme d’exclusivité, la franchise, le don et le partage.

Les motifs de rupture ou d’éloignement : la trahison (divulgation d’une confidence ou d’un secret, adultère avec le conjoint) ou une forte déception à propos d’un événement de vie symboliquement fort (mariage, décès, naissance, maladie…) que l’on n’arrive pas à pardonner.

Non aux Esclavages, Tortures, Viols Morales et Physiques.

Ecrit de
TAY
La chouette effraie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: L'éducation dans les Républiques d'Irlande et de Gréce.   Mer 7 Sep à 8:42

l'esprit de liberté est un esprit qui est emprunt à la naïveté de l'émoi. Il est fragile et se console d'un rien sur l'échelle de la vie. Il est naturel et humble... Sa diversité est un affront et pourtant il consiste à dire une réalité fragile et menaçante devant la Tyrannie et ses sbires: La Justice pour Tous pour le Lion tout comme pour le Rat. Pour Georges Orwell et Malabar le cheval et benjamin l'âne. Voilà être au milieu d'un peuple s'est pas la garantie d'une opinion, cela est pour certains un crime, moi je vous avoue que par moment. Mais voilà pour certain(e)s s'est le Roi ou la Reine ou autres, il s'agit de l'opinion. Le parfait est il accessible ? L'imparfait est il lié à la Richesse ? Toujours est il un rempart à l'injustice ? L'amitié ne ruine t'elle pas l'espérance devant la Trahison et la croyance ? Tant de questions qui ont trouvé des réponses... Mais le crime est collectif car le caractère n'est pas l'unisson: Le personnel est trop lié à l'ensemble... Quand on tue une Femme ou un homme; c'est tout un aspect de l'harmonie qui s'évapore de la pensée... L'esprit de liberté est universel dans la foi d'une vision, qu'en est-il du ventre ? Ce n'est pas la liberté qui a détruit les civilisations; ce sont nos ventres affamées devant l'échelle de l'abondance. Et pourtant l'amour est la plus belle des liberté et c'est en cela que certains peuvent se prétendre plus libre et autonomes que certains. Cette liberté de l'amour est certes idiote mais après tout, elle est la plus digne des révolutions.... En Hommage, à l’expression de la vie même si on peut dire que cela est emprunt à la naïveté de l'émoi.
Ecrit de
Monsieur Tignard Yanis CEDH AD/mr PN 3286
ou
TAY
La Chouette effraie.

Une langue officielle est une langue qui est spécifiquement désignée comme telle, dans la constitution ou les textes de loi d'un pays, d'un État ou d'une organisation quelconque.

Elle s'impose à tous les services officiels de l'État (organes de gouvernement, administrations, tribunaux, registres publics, documents administratifs, etc.), ainsi qu'à tous les établissements privés qui s'adressent au public.

Variation selon les pays du monde

La moitié des pays du monde dispose d'une langue officielle.

Certains d'entre eux ne connaissent qu'une seule langue officielle, tels la France et l'Allemagne.

Certains pays ont plusieurs langues officielles, tels la Finlande, la Suisse, le Canada, le Luxembourg, la Belgique ou l'Afghanistan.

Dans plusieurs pays, comme l'Italie, les Philippines, l'Espagne, les Pays-Bas ou l'Irak, il y a une langue officielle pour le pays, mais d'autres langues sont coofficielles dans certaines régions.

Enfin, certains pays n'ont une (ou plus rarement plusieurs) langue officielle qu'en pratique (de facto), mais qui n'est pas prévue dans leur Constitution : le Mexique, le Belize, la Bolivie, le Chili, l'Éthiopie, l'Érythrée, la Gambie, la Guinée-Bissau, la Tanzanie, l'île Maurice, la Suède, le Royaume-Uni ou le Vatican. L'Union européenne représente un cas particulier fort intéressant puisqu'en théorie elle ne privilégie la langue d'aucun état et reconnaît donc les langues nationales (actuellement 24) de chaque état membre comme langues officielles. Tous les actes législatifs sont traduits en conséquence.

Dans son fonctionnement quotidien, l'Union européenne utilise l'allemand, l'anglais et le français comme langues de travail.

Dans la pratique, l'anglais occupe une place dominante au détriment des autres langues, en particulier dans les offres d'emploi pour les nouveaux fonctionnaires.
Rapport de la langue officielle avec les autres langues intérieures

L'existence d'une seule langue officielle est compatible avec une autre langue parlée dans le pays par davantage de personnes. Ainsi dans certains pays d'Afrique ou d'Asie, les langues officielles et d'enseignement (français, anglais ou portugais, par exemple), héritées du colonialisme, ont surtout un statut de langues véhiculaires permettant aux différents groupes ethniques de communiquer entre eux.

De même, dans les pays arabes, la langue officielle est l'arabe littéral alors que la langue maternelle est un arabe dialectal (langue issue de l'arabe mais différente car ayant évolué localement) ou même une langue totalement différente car ne faisant partie du même groupe linguistique (tamazight, kurde).

Autre exemple, la République d'Irlande considère l'anglais, qui est parlé par une majorité d'irlandais, comme deuxième langue : le pays a adopté le gaélique comme langue nationale officielle alors qu'il n'est parlé que par une faible proportion de la population.

En Chine, le mandarin est la langue officielle du pays bien que la majorité de la population chinoise lui préfère les langues régionales. Seule l'écriture chinoise détient cet avantage d'être intelligible par la grande majorité et permet aux différents groupes du peuple chinois de se comprendre.

En Inde, le pays possède 23 langues officielles dont l'usage et la répartition géographique diffère grandement. Le hindi, parlé par environ 40 % de la population dont les locuteurs sont regroupés dans le nord du sous-continent, n'arrive pas à s'imposer comme la seule langue officielle de la fédération. Les autorités ont alors recours le plus souvent à l'usage de l'anglais, langue du principal ancien colonisateur, pourtant qualifiée de « langue officielle secondaire », pour pouvoir communiquer avec les populations non hindiphones, qui sont majoritaires dans le sud.

Enfin, en Indonésie, où l'indonésien est utilisée par la plupart des habitants comme langue nationale véhiculaire, les langues régionales (qui, comme l'indonésien, sont dérivées du malais) sont également utilisées quotidiennement par la majorité des Indonésiens.



Dernière édition par yanis la chouette le Mer 7 Sep à 9:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: L'éducation dans les Républiques d'Irlande et de Gréce.   Mer 7 Sep à 8:49

Nature is AMAZING!
For example:
1. NATURE provides many benefits to human health and well-being.
2. There is overwhelming evidence that children who are connected to nature are healthier, happier and perform well at school!
3. Nature has been providing medicines to treat human diseases, and relieve our suffering for thousands of years, and most prescribed medicines are still derived from nature today!
4. Insects pollinate our crops and help provide one in every three mouthfuls of our food!

OK! So NATURE is VITAL to HUMAN EXISTENCE!!
So! Are YOU aware of recent news regarding the STATE OF NATURE?
For example:
1. Did you know that the number of wild animals on earth has halved in just 40 years?
2. Did you know that the diversity of nature is below safe levels across more than half of the world's land?
3. Did you know that 15 of the 16 highest average annual global temperatures EVER RECORDED have occurred in the 21st century!!

Please don't be turned off when you hear the word "environment"! Humans, nature and environment are deeply connected. What affects nature or the environment affects YOU!

For instance, YOU may hear environmentalists and naturalists harping on about FRACKING? Easy to dismiss them as "tree-huggers"?! Well! Are YOU aware of the 500 scientific studies that overwhelmingly conclude that fracking inevitably pollutes water and air, and harms people?

Do YOU agree that NATURE should hit the headlines, and be featured in the media as often as, say the weather, or sport?
This thunderclap is the first phase of a campaign to demonstrate the level of demand for #NatureOnTheNews. It will include a UK petition, world petition and a video plea from a young guardian of nature, who wants the future to be bright for everyone!

At this stage we ask one thing: PLEASE #Unite4Nature and SUPPORT/SHARE this thunderclap. YOU will be raising awareness of this campaign, so that MORE PEOPLE will get involved in the next stage.

YOU ALL HAVE THE POWER TO CREATE POSITIVE CHANGE! It costs nothing, but means THE WORLD to everyone!
Thank you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: L'éducation dans les Républiques d'Irlande et de Gréce.   Mer 7 Sep à 8:51

Creole may refer to:
Contents

1 Languages
2 People
3 Music
4 Ships
5 Other uses
6 See also

Languages

Creole language, a language that originated as a mixed language

People

Creole peoples, a number of populations that emerged through colonialism, usually with genetic and cultural origins in several continents

Music

Creole music, a genre of folk music in Louisiana, the United States
La créole, an 1875 opéra comique, with music by Jacques Offenbach
Creole (album), a 1998 album by David Murray released on the Justin Time label
"Creole" (song), a 2006 song from the album B'Day by Beyonce
Creole Records, a record label
La Compagnie Créole, French music group
Kid Creole and the Coconuts, American music group
The Kidd Creole, American rapper

Ships

French ship Créole, various ships of the French Navy
Creole, an American slave ship involved in the Creole case

Other uses

Creole (markup), a common wiki markup language to be used across different wikis
Creole, Louisiana, a community in Cameron Parish, Louisiana
Creole Petroleum Corporation, an American oil company formed in 1920 and nationalized by Venezuela in 1976

See also

All pages with titles containing Creole
Criollo (disambiguation)
Krio (disambiguation)
Crioulo (disambiguation)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: L'éducation dans les Républiques d'Irlande et de Gréce.   Mer 7 Sep à 9:00

Une langue régionale est, du point de vue géographique, parlée dans une région faisant partie d'un État plus vaste. Elle peut y être localement majoritaire, ou non. Selon la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires : « L'adjectif « régional » concerne les langues parlées dans une partie limitée du territoire d'un État, dans laquelle elles peuvent, par ailleurs, être parlées par la majorité des citoyens ». À titre d'exemples, on peut citer le breton en France, le sarde en Italie, le cachoube en Pologne, le zazaki en Turquie, le kabyle en Algérie, le bachkir en Russie, le tibétain en Chine, le navajo aux États-Unis.

Une langue régionale est, au point de vue du statut politique, différente de la langue officielle de l'État où elle est parlée, et dont les locuteurs posent la question de son statut à côté de la langue officielle. Les langues régionales sont parfois reconnues et protégées par l'administration régionale ou par l'État : un grand nombre d'états à travers le monde, dont la majorité des États européens, reconnaissent des langues régionales, et leur accordent un statut, comme c'est le cas, par exemple, de la Wallonie, de l'Espagne, de l'Italie ou encore de la Suisse. Dans d'autres cas l'État n'accorde de statut officiel qu'à la langue officielle du pays : c'est le cas avec les langues régionales de France, qui peuvent être étudiées ou présentées au baccalauréat, mais ne peuvent être utilisées dans aucun service public et aucune administration, où seul le français est officiel.

On peut distinguer cette terminologie et celle de langue minoritaire. ne langue régionale et/ou minoritaire dans un État, peut être officielle et/ou majoritaire dans un autre : en Europe, c'est le cas du français dans le Val d'Aoste, ou du slovène en Autriche1. Des changements de statut peuvent intervenir, soit par des lois à l'intérieur d'un État, soit à la suite de changements politiques et territoriaux. Illustrant le premier cas, en Belgique, où depuis l'indépendance en 1831 seul le français était officiel, la loi du 22 mai 1878 autorisait les provinces et arrondissements flamands à utiliser indifféremment le français et le néerlandais, puis, quarante ans plus tard, la loi du 31 juillet 1921 faisait de ce dernier la seule langue officielle des régions néerlandophones, mettant ainsi un terme à la francisation de leurs habitants. Illustrant le second cas, la fragmentation politique de la Yougoslavie a aussi fragmenté en quatre la langue serbo-croate, désormais appelée "BCMS" (abréviation informelle des quatre appellations officielles de "bosniaque", "croate", "monténégrin" et "serbe"), et qui évolue actuellement en parlers de plus en plus différents, tandis que la fragmentation de l'URSS a permis à des langues minoritaires à statut régional, comme le letton, le roumain ou le géorgien, de devenir langues majoritaires et officielles dans les nouveaux états qui en sont issus (respectivement Lettonie, Moldavie et Géorgie)2.

Au sein d'un État fédéral, une langue officielle et/ou majoritaire dans une province, région, land ou état, peut être régionale et/ou minoritaire dans les autres : au Canada, c'est le cas du français respectivement au Québec, et dans les autres provinces du pays ; en Inde, du tamoul respectivement au Tamil Nadu et dans les autres états de l'Union indienne.
Les langues régionales sont les langues des minorités linguistiques historiques de France métropolitaine ou d'outre-mer.

Historiquement, avant l'unification linguistique effectuée sous la IIIe République dans le sillage de la Révolution française et des premières mesures prises par les rois de France (ordonnance de Villers-Cotterêts en 1539, création de l'Académie française en 1635), les langues régionales étaient parlées par une majorité de la population sur le territoire français de l'époque.

La langue française s'est formée sur une large base de la langue d'oïl parlée en Île-de-France et dans le nord de l'actuelle région Centre-Val de Loire, à laquelle se sont ajoutées, plus tard, des influences de langues régionales, notamment l'alsacien, le breton ou l'occitan (Baragouin, vasistas, escalade, salade...)3.

En France métropolitaine, les langues régionales comme l'alsacien, le platt, le basque, le breton, le catalan, le corse, le picard, le flamand occidental, le francoprovençal et l'occitan restent parlées significativement sur le pourtour du territoire.

Les langues régionales sont mentionnées dans la Constitution française à l'article 75-1 ainsi rédigé : « Les langues régionales appartiennent au patrimoine de la France », ajouté par la loi du 23 juillet 2008.

Le 14 janvier 2016, le projet de loi pour l'enseignement immersif des langues régionales est rejeté à l'Assemblée nationale avec 24 députés présents mais 28 votants, 13 votes pour et 14 votes contre. Les 4 votes supplémentaires penchant du côté contre ont fait pencher la balance à l'opposé de la majorité des présents, provoquant ainsi la colère des partisans au projet.L'Indonésie est une nation formée de dizaines de groupes ethniques (suku), dont les langues ont le statut reconnu de langue régionale (bahasa daerah), aux côtés de la langue nationale, l'indonésien. Les linguistes dénombrent près de 300 langues distinctes en Indonésie, dont 250 pour les seules provinces d'Irian Jaya occidental et Papua (moitié occidentale de la Nouvelle-Guinée). On estime que la langue régionale est langue maternelle pour plus de la moitié des Indonésiens. En outre, il est courant que ceux dont la langue maternelle est l'indonésien, parlent une langue régionale.

Les Philippines sont un archipel de plus de 7 100 îles, lesquelles abritent selon les linguistes quelque 120 langues régionales.

En 14 août 1991, le gouvernement a, par la création de la Commission sur la Langue Filipino (Komisyon sa Wikang Filipino), reconnu la diversité et l'importance de la réalité linguistique. Selon l’Acte de la République 7104, Section 5, la Commission se compose de 11 commissaires, représentant les langues majeures de l’archipel.

Par cette loi-ci, on considère une langue comme « majeure » si 2 % de la population la pratique (soit en 2007, 1,7 million de locuteurs). Les 10 langues régionales majeures reconnues sont respectivement le tagalog, l'ilocano, le pangasinan et le kapampangan de l’île de Luçon, le cebuano, l'hiligaynon et le bisaya (ou waray-waray) de l’archipel de Visayas ainsi que le maguindanao et le maranao de l’île de Mindanao. Cependant, les seules langues officielles demeurent le filipino et l’anglais.

et puis il y a :

En Belgique, les langues officielles sont le français, le néerlandais et l'allemand. La reconnaissance éventuelle des langues régionales est une compétence qui est du ressort des communautés.

La Communauté flamande n'en reconnaît aucune parce que la Nederlandse Taalunie, chargée de la promotion du néerlandais aux Pays-Bas et en Flandre, considère que toutes les langues régionales parlées sur son territoire sont des dialectes du néerlandais. Il n'en existe pas en communauté germanophone et la communauté française en reconnaît huit, dites langues régionales endogènes.

et la Suisse dont :
Le Romanche est une des quatre langues nationales, parlée dans le canton des Grisons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: L'éducation dans les Républiques d'Irlande et de Gréce.   Mer 7 Sep à 9:03

Les langues des signes désignent les langues gestuelles (produites par les mouvements des mains, du visage et du corps dans son ensemble) que les personnes atteintes de surdité ont développées pour communiquer. Elles assurent toutes les fonctions remplies par les langues orales.

Séméiologie

Si la langue des signes est enseignée et diffusée, elle est conçue en tant que « reproduction » d'une langue qu'elle visualise et gestualise. Il faut attendre William Stokoe1 pour que la langue des signes soit observée comme une langue à part entière grâce à la description selon le principe de la double articulation que André Martinet2 développe pour le langage humain en général et atteste pour la langue des signes dans l’introduction à l’Essai de grammaire de la langue des signes française de Nève de Mévergnies3. Ces descriptions, très souvent menées selon les critères d'analyse des langues orales, ont contribué à faire peu à peu reconnaître à ces langues leur statut de langues naturelles à part entière. Cependant du fait que les langues des signes utilisent une modalité visuo-gestuelle et non audio-orale, elles mettent en place des structures spécifiques, bien différentes de celles des langues orales et nécessitent donc une description circonstanciée.

Comme toute langue, une langue des signes nécessite un apprentissage mais il n'est pas nécessaire d'avoir une surdité pour apprendre ou communiquer en langue des signes. Pour exemple de nombreux entendants (enfants de sourds, partenaires, ou interprètes et autres professionnels en contact avec des sourds) parviennent à développer un haut degré de bilinguisme. Selon le Ministère de la Culture4, « les langues des signes sont pour les sourds, le seul mode linguistique véritablement approprié, qui leur permette un développement cognitif et psychologique d’une manière équivalente à ce qu’il en est d’une langue orale pour un entendant. »

On parle souvent quand on traite de la langue des signes d'une « pensée visuelle ». Elle remet en question ce que nous considérons habituellement comme appartenant au domaine de la linguistique. En effet, selon Christian Cuxac5, dans une perspective sémiogénétique, le modèle de la langue des signes française propose une bifurcation de visée entre deux types de structures (fréquemment imbriquées dans le discours) :

les structures dites standard ou « signes standard », au caractère conventionnel ;
les structures de grande iconicité, à visée illustrative.

Code gestuel
Fichier:LSF Vocab demander.oggLire le média
Le verbe « demander » en langue des signes française dans trois phrases : « Je vous demande » ; « Vous me demandez » et « Quelqu’un leur demande ».

Les signes standards sont conditionnés par la gestuelle de la ou des mains, de la tête et du visage, par l’orientation du signe, son emplacement et son mouvement, chaque paramètre correspondant à une liste finie d’éléments qui correspond au phonème de la langue orale. Le dénombrement des éléments par catégorie paramétrique varie selon les descriptions. Pour la seule gestuelle des mains, on en compte entre 45 et 60 différentes en langue des signes française. Ces éléments apparaissent simultanément et peuvent se combiner au sein d'un signe de même que les phonèmes se combinent au sein d'un mot.
Prosodie illustrative

Les structures de grande iconicité sont d'un emploi récurrent dans la conduite de récit. Elles sont extrêmement originales et particulières. L'étude poussée de ces structures6 a permis de mettre en évidence différents types de transferts possibles dans un discours. Par exemple, le locuteur prend alors le rôle d’une personne ou encore, met en situation des formes7. Christian Cuxac l'explicite ainsi : « Toutes les langues permettent de reconstruire des expériences, selon des stratégies variées. (…) dans les cas d’ajouts gestuels (ex : un ballon « grand comme ça ») (…), le geste accompagne ou complète la parole, (…) le locuteur prend la voix des personnages dont il parle, pour raconter une histoire. On observe alors des phénomènes de prosodie tout à fait intéressants, lors de ces prises de rôle. Au contraire, les langues des signes donnent à voir constamment, à des degrés divers. La grande iconicité est donc l’activation, dans le domaine du discours, d’une visée illustrative (ou iconicisatrice), lorsque la dimension donnée à voir est présente. »
Espace-temps

Il faut également relever l'utilisation particulière de l'espace par la langue des signes. En effet, alors que les langues vocales utilisent de préférences des structures syntaxiques linéaires pour le marquage temporel ou encore les relations entre différents éléments de la phrase, la langue des signes utilise de préférences des structures syntaxiques spatiales : le temps peut par exemple se dérouler selon un axe arrière-avant dans l'espace du signeur ou encore selon un axe gauche-droite.
Marqueur pronominal

L'espace de signation (là où la personne signe) peut aussi servir à créer des repères, des marqueurs auxquels on se réfère tout au long du discours (par ex. un repère pour l'école, un pour la maison, un autre pour un personnage). Il suffit alors de pointer du doigt ou du regard l'endroit pour "l'activer" et y faire référence dans le discours. C'est en quelque sorte un usage spatial du pronom.
Comparaison des langues des signes
Relief en béton de langue des signes à Prague : « La vie est belle, soyez heureux et aimez. », par la sculptrice tchèque Zuzana Čížková, sur le mur d'une école pour les élèves sourds-muets.


Les langues des signes (LS) ne sont pas universelles, malgrè ce que l'on croit. Henri Wittmann (1991) a fourni une classification des langues des signes. Il existe en fait, tout comme pour le langage oral, autant de langues des signes que de communautés différentes de sourds, chaque langue des signes ayant son histoire, ses unités signifiantes et son lexique. Le développement d'une langue des signes dépend de la vivacité de la communauté des personnes qui la composent, comme pour une langue vocale. La langue des signes pratiquée dans une région n'a pas nécessairement de liens avec la langue orale de cette même région.[pas clair] En dépit des différences entre les langues des signes du monde, la compréhension et la communication est rapidement possible entre deux personnes maîtrisant des langues des signes différentes. Ceci tient à la grande proximité des structures syntaxiques (l'ordre de signes dans la phrase) et à l’existence de structures très iconiques (des signes dont la forme représente assez bien ce dont on parle : la lettre "C", "soleil", "téléphoner"...) 8, caractérisées par l’absence de signes standard (qui sont eux différents pour chaque langue : par exemple "eau"). L’origine de ces structures partagées tient probablement à la nature même de la langue et transfigure l'expérience humaine du monde qu'en ont ses locuteurs.[pas clair]
Reconnaissance légale et soutien juridique à l'accès des sourds à la langue des signes

Seules quelques-unes de la centaine de langues des signes dans le monde ont obtenu une reconnaissance légale, les autres ne bénéficiant d'aucun statut officiel.

Aujourd'hui encore, faute d'information, de nombreuses personnes sourdes ou parents de sourds ne connaissent pas l'existence des langues des signes et considèrent avant tout la surdité comme un handicap. Il semble nécessaire d'avoir une approche différente de la simple vision curative de la surdité et de prendre en considération la réalité sociale et linguistique des langues des signes. De nombreux pays souhaitent avant tout un épanouissement des personnes et développent l'accès en langue des signes aux lieux publics9, aux universités10, etc.
Reconnaissance des langues signées par pays
Article détaillé : Reconnaissance légale des langues des signes.

En Algérie, la langue des signes algérienne (LSA) est reconnue officiellement par la loi du 8 mai 2002 relative à la protection et à la promotion des personnes handicapées, il est prévu la réalisation d’au moins une école spécialisée dans chaque wilaya d’ici la fin 2009 selon le Ministre de la Solidarité Nationale.
En Allemagne, Deutsche Gebärdensprache (DGS), la langue des signes allemande, est reconnue officiellement sous la loi du 27 avril 200211.
En Australie, l'auslan est reconnue officiellement en 1987 et en 1991 par le Gouvernement d'Australie.
En Autriche, la langue des signes autrichienne est reconnue officiellement le 1er septembre 2005 - la Constitution d'Autriche est modifiée afin d'inclure „§8 (3) Die Österreichische Gebärdensprache ist als eigenständige Sprache anerkannt. Das Nähere bestimmen die Gesetze.“ (« La langue des signes autrichienne est reconnue comme langue indépendante ». Pour plus d'informations voir http://www.oeglb.at/.
En Belgique, la langue des signes belge francophone est reconnue officiellement le 21 octobre 2003 par le parlement de la Communauté française de Belgique et la langue des signes flamande est reconnue le 26 avril 2006 par le parlement flamand Decreet houdende de erkenning van de Vlaamse Gebarentaal.
Au Brésil, le libras est reconnue officiellement en 2002 dans le domaine de l'éducation. Il est statué que chaque enfant sourd a le droit d'apprendre en sa propre langue et d'avoir le portugais comme 2e langue.
Dans la République tchèque, la langue des signes tchèque est reconnue en 1998 - voir la législation ici (en tchèque).
Au Canada, la province du Manitoba est la première à reconnaître officiellement la langue des signes américaine comme celle des communautés sourdes en milieu anglophone (1988), suivi de l'Alberta qui reconnaît l'ASL comme langue optionnelle dans l'enseignement (1990); l'Ontario reconnaît l'ASL et la LSQ comme langues d'enseignement (1993).
Le Parlement européen a approuvé une résolution concernant les langues des signes le 17 juin 1988. La résolution demande à tous les États-membres la reconnaissance de sa langue des signes comme langue officielle des sourds.
En Finlande, la langue des signes finnoise est reconnue dans la Constitution de Finlande en août 1995.
En Espagne, seules les communautés autonomes de Catalogne, l'Andalousie et la Communauté valencienne reconnaissent des langues des signes.
Aux États-Unis, American Sign Language est reconnue dans plusieurs États en tant que langue étrangère.
En France, dans l'article 75 du code de l'éducation, la langue des signes française est reconnue à part entière dans le domaine de l'enseignement sous la loi du 11 février 2005 (Art. L. 112-2-2 du Code de l'éducation, inséré par la Loi no 2005-102 du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées).
En Norvège, la langue des signes norvégienne est reconnue. Une émission quotidienne Nyheter på tegnspråk (Actualités en langue des signes) est diffusée chaque jour sur la chaîne de télévision de Norsk rikskringkasting.
En Nouvelle-Zélande, la langue des signes de la Nouvelle-Zélande est la première langue des signes à devenir, le 6 avril 2006, une langue officielle. C'est la 3e langue officielle du pays, après l'anglais et le māori.
En Ouganda, la langue des signes d'Ouganda est reconnue dans la constitution.
Au Portugal, la langue des signes portugaise est reconnue dans le domaine de l'éducation dans la constitution du Portugal.
En Slovaquie, la langue des signes slovaque est reconnue en 1995 dans la loi "Zákon o posunkovej reči nepočujúcich osob 149/1995 Sb" - « La loi de langue des signes des sourds 149/1995 ».
En Thaïlande, la langue des signes thaïlandaise est reconnue le 17 août 1999.
Au Venezuela, la langue des signes vénézuélienne est reconnue le 12 novembre 1999 dans la constitution.

France

En 2005 : la loi no 2005-102 du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées reconnaît officiellement la LSF.

Ainsi, ses art. 19 et 75 insèrent les dispositions suivantes dans le code de l'éducation :

Art. L. 112-2-2. - Dans l'éducation et le parcours scolaire des jeunes sourds, la liberté de choix entre une communication bilingue - langue des signes et langue française - et une communication en langue française est de droit. Un décret en Conseil d'État fixe, d'une part, les conditions d'exercice de ce choix pour les jeunes sourds et leurs familles, d'autre part, les dispositions à prendre par les établissements et services où est assurée l'éducation des jeunes sourds pour garantir l'application de ce choix.
Art. L. 312-9-1. - La langue des signes française est reconnue comme une langue à part entière. Tout élève concerné doit pouvoir recevoir un enseignement de la langue des signes française. Le Conseil supérieur de l'éducation veille à favoriser son enseignement. Il est tenu régulièrement informé des conditions de son évaluation. Elle peut être choisie comme épreuve optionnelle aux examens et concours, y compris ceux de la formation professionnelle. Sa diffusion dans l'administration est facilitée.

Une émission d'information en langue des signes existe sur France_Info_(chaîne_de_télévision)12.
Liste des langues des signes
Article détaillé : Liste des langues des signes.
Langue des signes pour bébés

Depuis la fin du XXe siècle, on assiste à l'émergence de l'utilisation de la langue des signes pour faciliter la communication entre parents et enfants pré-verbaux.
Article détaillé : Langue des signes pour bébé.
Utilisation notable dans la fiction
Films

Sur mes lèvres de Jacques Audiard (2001) : Carla Behm (Emmanuelle Devos), sourde, avertit son amoureux Paul (Vincent Cassel), recherché par des truands, du danger en langue des signes à travers la fenêtre.

La Famille Bélier d'Éric Lartigau (2014) : seule entendante dans une famille de sourds, Paula (Louane Emera), tout en chantant, traduit pour cette dernière en langue des signes la célèbre chanson de Michel Sardou Je vole au cours d'une audition pour le concours de la Maîtrise de Radio France.
J'avancerai vers toi avec les yeux d'un Sourd (2015) de Laetitia Carton
Marie Heurtin (2014) de Jean-Pierre Améris

Notes et références

↑ William C. Stokoe, Sign Language Structure : an outline of the visual communication, Studies in linguistics, Occasional Papers n°8, Buffalo, New York, 1960. et William C. Stokoe, Semiotics and Human Sign Languages, Mouton, La Haye, 1972.
↑ André Martinet, Éléments de linguistique générale, Armand Colin, Paris, 1960.
↑ François-Xavier Nève de Mévergnies, Essai de grammaire de la langue des signes française, Fascicule CCLXXI, Bibliothèque de la Faculté de Philosophie et Lettres, Université de Liège, Belgique, 1996.
↑ Voir sur le site de la Délégation générale à la langue française et aux langues de France [archive]
↑ Christian Cuxac, Fonctions et structures de l’iconicité dans les langues des signes ; analyse descriptive d’un idiolecte parisien de la langue des signes française, thèse de doctorat d’État, Université de Paris V. et Christian Cuxac, La Langue des signes française. Les voies de l’iconicité, Ophrys, Faits de Langue n° 15-16, Paris, 2000.
↑ M-A Sallandre, Les unités du discours en langue des signes française. Tentative de catégorisation dans le cadre d’une grammaire de l’iconicité, thèse de doctorat d'État, Université de Paris VIII, 2003.
↑ M-A Sallandre, Va-et-vient de l’iconicité en langue des signes française ; Acquisition et Interaction en Langue Étrangère en ligne [archive]
↑ Christian Cuxac. Les voies de l’iconicité, Ophrys, Faits de Langue no 15-16, Paris, 2000. Cette idée de la proximité iconique des langues des signes a été abandonnée dans les courants de pensée internationaux au moins depuis Johnston (1989). Bien que l'iconicité soit plus systématique et répandue dans les langues signées gestuellement que dans les langues signées vocalement, les différences ne sont ni catégorielles et ni calquées sur les langues orales. La complexité d'une morphologie spatiale représente les mêmes embûches à l'apprenant que celle d'une morphologie linéaire (Aronoff et al. 2005).
↑ Art. L. 112-2-2 [archive] du Code de l'éducation, inséré par la Loi [archive] n° 2005-102 du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées).
↑ Université Gallaudet pour les sourds [archive], USA.
↑ (de) (de) Allemagne. « Gesetz zur Gleichstellung behinderter Menschen und zur Änderung anderer Gesetze », art. 1, §6 [lire en ligne [archive] (page consultée le 11 juin 2011)]
↑ data.over-blog-kiwi.com/0/95/30/84/20160829/ob_b65106_franceinfo-grille-tv.pdf

code de langue IETF : sgn

Bibliographie

Aronoff, Mark, Meir, Irit & Wendy Sandler (2005), « The Paradox of Sign Language Morphology. », Language 81 (2), 301-344.
Fusellier-Souza, I. (2005), Sémiogenèse des langues des signes. Étude de langues des signes primaires (LSP) pratiquées par des sourds brésiliens, thèse de doctorat d'État, Université de Paris VIII.
Gordon, Raymond, ed. (2008), Ethnologue: Languages of the World, 15th edition, SIL International (ISBN 978-1556711596), [1][réf. obsolète]
Johnston, Trevor A. (1989), Auslan: The Sign Language of the Australian Deaf community, The University of Sydney, unpublished Ph.D. dissertation, [2]
Wittmann, Henri (1991), « Classification linguistique des langues signées non vocalement », Revue québécoise de linguistique théorique et appliquée 10:1.215-88.[3], Aussi dans: Fournier, Robert (1991), Les langues signées, Trois-Rivières, Presses Universitaires de Trois-Rivières.

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Langue des signes, sur Wikiversity

Articles connexes

Liste des langues des signes
Famille de la langue des signes
Alphabet dactylologique
Alphabet bimanuel
Histoire des sourds
Histoire de la langue des signes
Surdité
Langue
Langue des signes pour bébé
Langue des signes française (LSF)
Langue des signes de Belgique francophone (LSFB)
Langue des signes québécoise (LSQ)
Le cerveau et la langue des signes

Liens externes

Fédération Nationale des Sourds de France (FNSF)
Anniversaire des 300 ans de la naissance de L'Abbé de l'Épée
Introduction à la Langue des Signes Française : la place du sourd et de sa langue en France Un article d'Aliyah Morgenstern
Elix : dictionnaire gratuit français/langue des signes, plus de 6000 signes et 8000 définitions en LSF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: L'éducation dans les Républiques d'Irlande et de Gréce.   Mer 7 Sep à 9:04

Histoire de la langue des signes · Liste des langues des signes
Langues des signes
à l'usage des sourds Langues des signes principales :

Internationale
Afrique : algérienne · burkinabé · gambienne · ghanéenne · guinéenne · haoussa · kényane · libyenne · malgache · malienne · marocaine · mauricienne · mozambicaine · namibienne · nigériane · ougandaise · sierra-léonaise · soudanaise · sud-africaine · tanzanienne · tchadienne · tunisienne · zambienne · zimbabwéenne · égyptienne · éthiopienne
Amérique du Nord : américaine · maritime · mexicaine · québécoise
Amérique centrale : costaricienne · cubaine · dominicaine · guatémaltèque · hondurienne · panaméenne · salvadorienne
Amérique du Sud : trinidadienne · argentine · bolivienne · brésilienne · chilienne · colombienne · jamaïcaine · paraguayenne · portoricaine · péruvienne · uruguayenne · vénézuélienne · équatorienne
Asie : afghane · Chine : chinoise, Hong Kong, tibétaine (en) · coréenne · indienne · indonésienne (en) · japonaise · Malaisie : malaisienne, Penang (en), Selangor (en) · mongole · népalaise · pakistanaise · philippine · srilankaise · taïwanaise · Thaïlande : thaïlandaise, Bangkok (ancienne) (en), Chiangmai (en) · vietnamiennes (en)
Europe : albanaise · allemande · autrichienne · Belgique : francophone, flamande · britannique · bulgare · croate · danoise · Espagne : espagnole, catalane, valencienne (en) · estonienne · Finlande : finnoise, finno-suédoise (en) · française · grecque · hongroise · irlandaise · islandaise · italienne · lettone · lituanienne · maltaise · norvégienne · néerlandaise · polonaise · portugaise · roumaine · russe · slovaque · suédoise · Suisse : alémanique, italienne, romande · tchèque · ukrainienne · yougoslave
Moyen-Orient : arménienne · émirati (en) · irakienne · israélienne · jordanienne · koweïtienne (en) · perse · saoudienne (en) · turque · yéménite (en)
Océanie : australienne · néo-zélandaise · hawaïenne (en)

Langues des signes villageoises (en) :

Afrique : Ghana : Adamorobe, Nanabin · Mali : Tebul · Nigeria : Bura · Sénégal : M'bour · bissau-guinéenne
Amérique : Brésil : urubú-ka'apór · Colombie : Providencia · Costa rica : bribri, brunca · États-Unis : Martha's Vineyard (en) · inuit · Mexique : maya yucatèque · nicaraguayenne, jamaïcaine rurale
Asie : Indonésie : Bengkala (en) · Israël : bédouine d'Al-Sayyid (en) · Japon : Amami Oshima (en) · Népal : Ghandruk (en), Jhankot (en), Jumla (en) · Thaïlande : Ban Khor · Turquie : Mardin (en)

Langues des signes auxiliaires monastique · Indiens des plaines américaines · aborigène australienne (en) · pour bébé · signaux gestuels militaires (en) · makaton (troubles de la parole, du langage ou problèmes d'apprentissage) · tic-tac (hippodromes britanniques) · méthode Kodály (musique) · mudrā (bouddhisme et hindouisme)
Familles allemande · arabe · britannique · française · japonaise · lyonnaise · isolats
Alphabets de Lorm · bimanuel
Systèmes d'écriture SignWriting · notation Stokoe (en) · si5s (en)
Reconnaissance légale Statut des langues des signes en Afrique · Statut des langues des signes en Amérique (Canada - États-Unis) · Statut des langues des signes en Asie · Statut des langues des signes en Europe · Statut des langues des signes en Océanie
Histoire de l'éducation des sourds États-Unis · France · Suède

Portail des langues Portail des langues Portail de la linguistique Portail de la linguistique Portail de la culture sourde Portail de la cultu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: L'éducation dans les Républiques d'Irlande et de Gréce.   Mer 7 Sep à 9:11

La Pierre de Salamine suivie de la Langue de Travail.

Les Unités de Mesure

Les travaux de nombreux chercheurs ont permis d'aboutir  à l'analyse de l'extrême raffinement du jeu des proportions du Parthénon. L'idée principale est que l'ensemble des mesures de l'édifice inscrit celui-ci dans une sorte de réseau numérique : la commodulatio, ou application d'un module qui se retrouve dans toutes les mesures essentielles, et l'ordinatio contribuent à la réussite, appelée ευρυθμία, désignant l'équilibre esthétiquement parfait.



En réalité, ces applications montrent que toutes les dimensions - longueur, largeur, hauteur, proportions du naos, diamètre et hauteur des colonnes, hauteur des chapiteaux, etc - relèvent d'un système unitaire. Ce système était, pour les architectes grecs, une manière de doter leur création d'un sens, d'une signification profonde mettant le microcosme du temple en relation non seulement avec le macrocosme de l'univers, mais aussi avec celui des idées éternelles qui président les rythmes du monde.



Mais le plus impressionnant est que l'on peut retrouver dans le Parthénon les proportions du corps, alors utilisées comme unités de mesures, dans des correspondances parfaites. Par exemple, la hauteur du Parthénon correspond à 45 pieds doriques, soit à 48 pieds (la taille d'une empreinte), ou encore à 50 pieds ioniques, équivalence assez surprenante.



Mais cet exploit est explicable  à l'aide d'une sorte de pierre de Rosette pour les unités de mesure : la pierre de Salamine. Cette pierre sculptée permettait aux différents artisans grecs  d'étalonner leurs instruments de mesure, de manière à pouvoir travailler ensemble.


La Pierre de Salamine
La Pierre de Salamine

Cette pierre montre à quel point les Grecs se sont inspirés des proportions du corps humain pour créer l'harmonie parfaite. De plus, elle représente un application pratique et un modèle de la théorie architecturale de l'époque.



"Le corps humain devient un modèle dont les Grecs s'inspirent pour construire les temples"

Wilson Jones, Chercheur à Bath



Près de 4 siècles plus tard, Vitruve, un architecte romain, établit la relation entre le corps humain idéal et les temples grecs dont le Parthénon. Dans ses recherches, il constate que les rapports entre certaines parties du corps (les proportions de Vitruve), et les rapports entre certaines parties du temple sont les mêmes : environ egaux à 1,6. Ce même rapport avait été découvert par Pythagore, philosophe et mathématicien grec (-VI siècle avant J.-C.), et avait alors été nommé "nombre d'or".



Bien plus tard encore, le célèbre artiste Léonard de Vinci, après avoir suivi à la lettre les écrits de Virtuve, dessina l'homme dans ses proportions les plus parfaites : l'Homme de Vitruve.



En superposant la pierre de Salamine sur l'Homme de Vitruve, on y trouve une correspondance frappante : les Grecs avait donc un idée bien précise sur les proportions parfaites du corps humain.



"L'Homme est à la mesure de toute chose"

Protagoras


L'Homme de Vitruve
L'Homme de Vitruve

Simone Weil dira d'ailleurs à propos des proportions du temple :

"Je pense que la notion de proportion  était, depuis une antiquité assez reculée, l'objet d'une méditation qui constituait un des procédés de purification de l'âme, peut-être le procédé principal. Il est hors de doute que cette notion était au centre de l'ésthétique, de la géométrie, de la philosophie des Grecs"



Jamais peut-être le souci du détail n'a été poussé aussi loin dans la recherche de l'harmonie visuelle et dans les corrections optiques.



Dans le Parthénon, tout n'est qu'harmonie et perfection. Il représente une allégorie de la beauté et de la philosophie grecque.



"Les sages, ο καλλικλές, disent que l'amitié, l'ordre, la raison et la justice tiennent ensemble le ciel et la terre, les dieux et les hommes, voilà pourquoi ils appellent cet ensemble le Cosmos, c'est-à-dire le bon ordre."

Platon (Γοργίας)

-----------------------------------------------------------------------------------------

Langue de travail

Une langue de travail est une langue à laquelle on attribue un statut légal dans une entreprise supranationale, dans un organisme international, dans un État ou une autre organisation comme son moyen principal de communication. En premier lieu, c'est la langue employée pour la correspondance et la conversation quotidiennes, puisque l'organisation a en général des membres qui proviennent d'environnements linguistiques et culturels diversifiés.

La plupart des organisations internationales ont des langues de travail pour leurs services. Dans une organisation donnée, une langue de travail peut ou non être aussi une langue officielle.

La langue de travail est tout aussi importante que la langue officielle, car elle conditionne le travail effectivement réalisé, et in fine le rayonnement culturel d'un pays.

Sommaire

   1 Exemples
   2 Spécialisations par disciplines
   3 Cas de l'espéranto
   4 Notes et références
   5 Voir aussi

Exemples

   La Commission européenne a trois langues de travail : anglais, français, et allemand1.
   Le secrétariat de l'Organisation des nations unies a deux langues de travail : l'anglais et le français.
   Le Conseil de l'Europe a deux langues de travail : l'anglais et le français.
   L'OTAN a deux langues de travail : l'anglais et le français.
   L'OCDE a deux langues de travail : l'anglais et le français.
   L'UNESCO a deux langues de travail : l'anglais et le français.
   La Communauté de développement d’Afrique australe a trois langues de travail : l'anglais, le français et le portugais.
   La FIFA a quatre langues de travail : l'allemand, l'anglais, le français et l'espagnol. Auparavant, le français était la seule langue officielle de l'organisation mais actuellement, l'anglais est la langue officielle pour les compte-rendus, correspondances, et annonces.
   L'Organisation de coopération de Shanghai a deux langues de travail : le chinois et le russe.

Spécialisations par disciplines

Une langue peut être plus adaptée pour certaines applications que pour d'autres.

Par exemple, l'anglais est très utilisé pour les applications scientifiques, techniques, économiques, financières et, bien sûr, informatiques.

Le français reste très apprécié pour la diplomatie et le droit.

Ainsi, le français est employé à la Commission européenne comme langue de travail dans les questions juridiques.
Cas de l'espéranto

L’espéranto est une langue construite conçue à la fin du XIXe siècle dans le but de faciliter la communication entre personnes de langues différentes, à travers le monde entier. Cette création étant contemporaine de la naissance des premières associations et organisations internationales, il a très tôt été question d'utiliser l'espéranto en tant que langue auxiliaire internationale neutre, en particulier en tant que langue de travail au sein de certains de ces organismes :

   C'est naturellement la langue de travail d'associations liées au mouvement espéranto telles que l'Association mondiale d'espéranto ou l'Association mondiale anationale.
   Des partis politiques tels que Europe Démocratie Espéranto proposent son adoption comme langue commune à l'Europe, et l'utilisent comme langue de travail.
   Au début des années 1920, il fut proposé par l'Iran d’adopter l’espéranto comme langue de travail de la Société des Nations. Dix délégués acceptèrent la proposition contre un seul, le délégué français Gabriel Hanotaux, qui n’appréciait pas le fait que le français perde sa position de langue de la diplomatie et voyait dans l’espéranto une menace. Ce veto empêcha le projet de se réaliser2.
   L'espéranto est la principale langue de travail de l’Académie internationale des sciences de Saint-Marin et est une langue de travail de réseaux d'entraide, d'associations pacifistes telles que Citoyens du Monde ou l'Association Suisse des Éducateurs à la Paix3.

L'espéranto fut créée pour être une langue neutre, mettant ainsi toutes les nations sur un pied d'égalité puisque celles-ci n'auraient pas à s'adapter à une langue dominante dont les locuteurs seraient privilégiés. Les organismes faisant le choix de l'espéranto comme langue de travail cherchent généralement une certaine égalité parmi leurs membres, et une rupture avec un impérialisme linguistique.
Notes et références

   ↑ http://ec.europa.eu/stages/information/faq_fr.htm [archive]
   ↑ La Danĝera Lingvo, Ulrich Lins
   ↑ L’espéranto au présent [archive], SAT

Voir aussi

   Langue officielle
   Langue étrangère
   Organisation internationale
   Commission européenne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: L'éducation dans les Républiques d'Irlande et de Gréce.   Mer 7 Sep à 9:16

Langue de culture
Article connexe : Langue officielle.
http://leclandesmouettes.bbflash.net/t108-la-revolte-des-republiques-d-irlande-et-de-grece#2377
Une langue de culture est une langue ayant un statut privilégié dans un pays alors qu'elle n'en est pas la langue officielle. le fantasme de Najat Vallaud-Belkacem, la zizanie du Peuple Francais, des Européens, des gouvernements Ayrault et Valls voir de l'Humanité...

C'est une expression forcément floue car elle demande de définir préalablement la notion de culture. les petits Macron Emmanuel et Laurent Wauquiez  en ces jours précédent et les années cette note manuscrites du 7 Septembre 2016 n'y ont jamais fait référence publiquement ou de manière littéraire encré dans le paraitre du média et des mouvements.

Une langue est dite langue de culture dans un pays si :

C'est la langue de l'ancienne puissance colonisatrice de ce pays, et cette langue a gardé un certain prestige (comme le français au Cambodge) ;
C'est la langue liturgique d'une majorité de la population (comme l'arabe en Indonésie ou en Iran) ;
C'est la langue de culture des pays voisins (comme le français en Égypte) ;
C'est une langue très étudiée dans ce pays, pour une des raisons ci-dessus, ou par une volonté politique (comme le russe dans les pays de l'Est).

Cela est valable dans les Républiques, les Démocraties Parlementaires, Les Dictatures et les Auto-Gestions qu'elles soit Laique, Religieuse, Fanatique, Athée voir Panaché dites Cercueils...

Ecrit de
TAY
La Chouette effraie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: L'éducation dans les Républiques d'Irlande et de Gréce.   Mar 13 Sep à 10:10

Toulouse, le 13 Septembre 2016

"Lettre vers tous les Croyants, les Laics, les Athées et Indiférents sans distinction de sexes et d'appartenance"

"A travers l'histoire, il y a tout ces regards qui porte sur l'espérance d'une terre bénite où résonne la paix et l'harmonie si désireuse dans le cœur de l'Homme. Certains ont construit et d'autres ont détruit... Les Femmes n'eurent pas dans un premier temps à se soucier de leur image, telle des lionnes, elles étaient libre de se soumettre ou de se dérober à l'acte naturel de la Nature et de ses lois. Mais voilà; nous avons voulu une femme unique dans sa présentation et son comportement: La diversité lui fut enlevé et l'Homme perdit son statut d'être suprême de Dieu. Les Hyènes, les lions et les Éléphants devint les inspirateurs de l'évolution humaine, plus nous apprenons à observer ce qui reste de sauvage dans la nature, nous voyions que nous avons voulu supprimer ces codes d'honneurs... Ce qui était preuve de charité fut transformé en faiblesse ! Le lion qui élevait les fils de ses frères, ce lion là fut tué par les Hommes et ceux qui prirent sa défense furent exilés du cœur des femmes... On les transforma pour les soustraire à leurs regards... Trouvé vous cela juste mesdames d'être puni pour un acte de bonté à l'égard de ce lion qui adopta les orphelins de ces crimes et qui honoré les dettes des Dames Lionnes à l'égard de Yahvé, Dieu, Allah, Vishnou ou Éternel est l’Éternel. Oui malgré mon sens laïque, je crois au courage de la Charité et de la Valeur malgré tout j'ai perdu ma naïveté devant le Lâche, le Traitre, l’Envieux et la Haine. J'aime le regard tel le lion qui protège son territoire, Sa Lionne et Son Peuple et qui n'ose pas cacher son admiration devant les singes et les éléphants imprégné de sagesse et de Bonté... Le Courage de la Girafe, la Hargne de la Hyène, l'endurance du Serpent, la moquerie du Scorpion et les enseignements de la Mouche. Les Mouches indiquent l'eau et sont des reversoirs aussi utile que le Chameau et le Cheval... Les hirondelles qui faisait sourire les Femmes et les Enfants; Et malgré la Cruauté du Temps, il y avait toujours une place pour la valeur du Courage et du charitable... Voilà à partir de quoi et selon les percepts de Gordon Pacha et l’Enseignement de l’Écoute du Temps et de La Nature nous pouvons reconstruire Alep, Petra et tous ces Oasis qui faisait les charmes de nos querelles de Commerçants, de Patriarches et de Familles. Nous ne pourrons jamais éviter des querelles ou des discordes de Voisinages, mais Sauvegarder Notre Honneur, ça sera mon premier engagement d'Homme contre l'Esclavage, le Viol, la Torture, La Faim, La soif et pour l'équilibre, le partage, la manifestation, l'égalité, de réunion et de gréve."

Ecrit de
TAY
La chouette effraie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'éducation dans les Républiques d'Irlande et de Gréce.   Aujourd'hui à 0:58

Revenir en haut Aller en bas
 
L'éducation dans les Républiques d'Irlande et de Gréce.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La boite aux lettres
» secondary school
» On vient vivre à Cork
» Quand l'éducation "alternative" isole...
» éducation, sv, pression sociale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La.cinquieme.République :: La.cinquieme.République-
Sauter vers: