La.cinquieme.République

De la politique pure et affaires étrangeres
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La République de Finlande

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: La République de Finlande   Mer 1 Juin à 8:22

Ο κομήτης της Rosetta περιέχει συστατικά της ζωής
http://leclandesmouettes.bbflash.net/t45-la-sainte-russie-ses-slaves-histoires-et-des-republiques
1 Ιουνίου 2016
Συστατικά που θεωρούνται ζωτικής σημασίας για την προέλευση της ζωής στη Γη έχουν ανακαλυφθεί στον κομήτη που το διαστημόπλοιο Rosetta της ESA ερευνά σχεδόν για δύο χρόνια.

Περιλαμβάνουν το αμινοξύ γλυκίνη, το οποίο βρίσκεται συνήθως σε πρωτεΐνες, και φώσφορο, ένα βασικό συστατικό του DNA και των κυτταρικών μεμβρανών.

Οι επιστήμονες συζητούν εδώ και καιρό τη σημαντική πιθανότητα το νερό και τα οργανικά μόρια να μεταφέρθηκαν από αστεροειδείς και κομήτες στη νεαρή Γη αφού ψύχθηκαν μετά τον σχηματισμό της, παρέχοντας ορισμένα από τα βασικά δομικά στοιχεία για την εμφάνιση της ζωής.

Ενώ μερικοί κομήτες και αστεροειδείς είναι ήδη γνωστό ότι έχουν νερό με μια σύνθεση όπως αυτή των ωκεανών της Γης, η Rosetta βρήκε μια σημαντική διαφορά στον κομήτη της - τροφοδοτώντας τη συζήτηση σχετικά με το ρόλο τους στην προέλευση του νερού της Γης.

Αλλά τα νέα αποτελέσματα αποκαλύπτουν ότι οι κομήτες είχαν, ωστόσο, τη δυνατότητα να παραδώσουν συστατικά ζωτικής σημασίας για τη δημιουργία της ζωής όπως την ξέρουμε.


Ο κομήτης της Rosetta περιέχει συστατικά της ζωής
Τα αμινοξέα είναι βιολογικά σημαντικές οργανικές ενώσεις που περιέχουν άνθρακα, οξυγόνο, υδρογόνο και άζωτο, και αποτελούν τη βάση των πρωτεϊνών.

Μικρή ποσότητα από το πιο απλό αμινοξύ, τη γλυκίνη, είχαν βρεθεί σε δείγματα που επεστράφησαν στη Γη το 2006 από τον κομήτη Comet Wild-2 από την αποστολή Stardust της NASA. Ωστόσο, η πιθανή επίγεια μόλυνση των δειγμάτων σκόνης έκαναν την ανάλυση εξαιρετικά δύσκολη.

Τώρα, η Rosetta έκανε άμεσες, επαναλαμβανόμενες ανιχνεύσεις γλυκίνης στην ασαφή ατμόσφαιρα ή «κόμη» του κομήτη του.

"Αυτός είναι ο πρώτος σαφής εντοπισμός της γλυκίνης σε κομήτη", λέει η Kathrin Altwegg, κύρια ερευνητής του οργάνου Rosina που έκανε τις μετρήσεις και επικεφαλής συγγραφέας του άρθρου που δημοσιεύθηκε στο περιοδικό Science Advances.

"Την ίδια στιγμή, ανιχνεύσαμε επίσης ορισμένα άλλα οργανικά μόρια που μπορούν να είναι πρόδρομοι της γλυκίνης, υπονοώντας τους πιθανούς τρόπους με τους οποίους μπορεί να έχει σχηματισθεί."

Οι μετρήσεις έγιναν πριν ο κομήτης φτάσει στο πλησιέστερο σημείο του στον Ήλιο – το περιήλιο - τον Αύγουστο του 2015, στην 6,5 χρόνων τροχιά του.

Η πρώτη ανίχνευση έγινε το Οκτώβριο του 2014, ενώ η Rosetta ήταν σε απόσταση μόλις 10 χλμ από τον κομήτη. Η επόμενη φορά ήταν κατά τη διάρκεια της κοντινής προσέγγισης στον κομήτη τον Μάρτιο του 2015, όταν ήταν σε απόσταση 30-15 χλμ από τον πυρήνα.

Γλυκίνη παρατηρήθηκε επίσης και σε άλλες περιπτώσεις που σχετίζονται με εκρήξεις από τον κομήτη κατά τη διάρκεια του μήνα που οδήγησε μέχρι το περιήλιο, όταν η Rosetta βρισκόταν σε απόσταση περισσότερο από 200 χιλιόμετρα από τον πυρήνα, αλλά περιβαλλόταν από πολύ σκόνη.

"Βλέπουμε μια ισχυρή σχέση μεταξύ της γλυκίνης και της σκόνης, γεγονός που υποδηλώνει ότι είναι πιθανόν να απελευθερώθηκε ίσως μαζί και με άλλα πτητικά συστατικά από τους παγωμένους μανδύες των κόκκων σκόνης από τη στιγμή που ζεστάθηκαν στην κόμη", λέει η Kathrin.

Η γλυκίνη μετατρέπεται σε αέριο μόνο όταν φτάσει θερμοκρασίες μόλις κάτω από τους 150°C, πράγμα που σημαίνει ότι συνήθως απελευθερώνεται μια μικρή ποσότητα από την επιφάνεια ή κάτω από την επιφάνεια του κομήτη, λόγω των χαμηλών θερμοκρασιών. Αυτό εξηγεί το γεγονός ότι η Rosetta δεν το εντοπίζει πάντα.

Συνεχίστε την ανάγνωση παρακάτω


Dernière édition par yanis la chouette le Mer 1 Juin à 9:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: La République de Finlande   Mer 1 Juin à 8:24

La Finlande, en forme longue la République de Finlande, en finnois Suomi et Suomen tasavalta, en suédois Finland et Republiken Finland, est un État d'Europe du Nord membre de l'Union européenne depuis 1995.

Longtemps sous domination du voisin suédois, sous le règne duquel fut fondée la première capitale, Turku, la Finlande demeure marquée par les nombreux conflits qui l'ont opposée durant toute son histoire récente à la Russie, puissance impérialiste dont elle est devenue un grand-duché autonome en 1809 et dont elle n'a obtenu son indépendance de fait qu'au terme d'une guerre civile en 1917, de deux nouveaux conflits pendant la Seconde Guerre mondiale, et enfin d'une longue tutelle indirecte connue sous le nom de finlandisation durant la Guerre froide.

Ces soubresauts n'ont cependant pas empêché l'établissement d'une république stable dont les réalisations sont souvent présentées en modèles, et ce en de nombreux domaines : notamment en matière d'environnement et de qualité de vie. La politique nationale s'articule autour d'un parlement unicaméral, l'Eduskunta, d'un Premier ministre, actuellement Juha Sipilä, et enfin d'un Président, Sauli Niinistö. La Finlande a été le premier pays de son continent à accorder le droit de vote aux femmes ainsi que le premier au monde à les rendre éligibles autant que les hommes. En 2009, l'étude Legatum Prosperity classe la Finlande en première position à la suite de ses performances économiques et de la qualité de vie. En 2015, la Finlande est en récession depuis plusieurs années et subit une forte hausse du chômage

La Finlande est baignée par la mer Baltique, précisément par le golfe de Botnie à l'ouest et par le golfe de Finlande au sud. Son territoire s'étend de part et d'autre du cercle Arctique dans la partie orientale de la Fennoscandie, ce qui fait d'elle un pays nordique entièrement extérieur à la Scandinavie. Composé de plus de 3 000 lacs et d'innombrables îles, parmi lesquelles celles de l'archipel autonome d'Åland, il occupe une superficie totale de 338 145 kilomètres carrés entre la Russie à l'est, la Norvège au nord et la Suède au nord-ouest, ce qui en fait le cinquième plus vaste pays de l'Union européenne.

Cet espace géographique soumis à un climat rigoureux pendant l'hiver est majoritairement une zone de taïga, les 5,3 millions d'habitants que recense la démographie nationale conférant au pays la densité la plus faible de toute l'Union européenne, et l'une des plus faibles au monde. Principalement installés dans le sud du pays, en particulier sur la côte méridionale, où se trouve la capitale, Helsinki, mais aussi les autres municipalités les plus peuplées, à savoir Espoo et Vantaa, qui sont regroupées au sein de la Région capitale ou « Grand Helsinki », les Finlandais disposent de deux langues officielles, le finnois et le suédois, dans lesquelles le pays est respectivement appelé Suomi et Finland.

Néanmoins, bien qu'enrichie par les apports ancestraux d'une mythologie féconde, ou encore par les Saami ainsi que les populations autochtones de la province septentrionale de Laponie, et quoiqu'elle se soit clairement occidentalisée à la suite d'une reconversion réussie de son économie de la sylviculture à la métallurgie puis l'électronique, la culture nationale plébiscite toujours le silence et un certain dépouillement matériel dont le sisu et le sauna sont des symboles sûrs.

pourtant, ils sont :
Dead Can Dance - Ulysses
https://www.youtube.com/watch?v=2Uk3sExKtao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: La République de Finlande   Mer 1 Juin à 8:36

Condensé du livre "Le monde mythologique russe"

Nous sommes devant un paradoxe : d’un côté, il n’y a pas de mythologie russe (et plus largement slave) en tant que système religieux organisé, hiérarchisé, - et ceci explique le manque d’intérêt porté à ce domaine - , de l’autre, nous sommes en présence d’un monde mythologique omniprésent où tout est en résonance avec tout, où la moindre brindille, le moindre objet, le moindre phénomène naturel ou céleste sont signe d’autre chose que d’eux-mêmes, en gros sont en correspondance avec les forces surnaturelles. Par ailleurs, on a peu de mythes slaves, mais un nombre considérable de rites, coutumes, fêtes. Ils sous-tendent une pensée mythologique que le chercheur doit mettre au jour.
Les croyances russoslaves s’avèrent comme particulièrement archaïques par rapport aux croyances correspondantes du reste de l’Europe. Bien relevées depuis la moitié du XIX è s., elles offrent un intérêt particulier à la fois en elles-mêmes et comme matériel comparatif.

Les dieux païens d’avant la christianisation ont été importés et sont restés artificiels. Ils ont vite disparu et on ne connaît même pas toujours leurs attributions réelles. Le recours aux chroniques médiévales et à l’archéologie permet cependant d’établir quelques relations.

Le culte des morts, étudié par Zélénine et par Propp, suppose deux sortes de morts, les « mauvais » et les « bons ». Les « mauvais » sont les plus archaïques. Ce sont ceux que la terre ne veut pas « recevoir », sous peine d’envoyer des calamités (sécheresse, inondations, grêle, froid intense au printemps, etc.). Ces morts de male mort sont les suicidés, les gens morts d’accident, d’épidémie, les enfants morts nés ou maudits par leur mère, tous ceux qui sont morts de mort violente avant leur terme. À la liste il faut ajouter les sorcier (ère)s même morts de mort naturelle. La terre ne les accepte pas. Pour éviter les calamités qu’elle peut envoyer pour se venger, il faut aller les déterrer et les jeter dans quelque ravin ou marécage. C’est ce que faisaient les paysans malgré les interdictions de l’Église et de l’administration, et quittes à faire quelques jours de prison ou de travaux d’intérêt général. La coutume est ancienne, elle est attestée dès le Moyen Âge. Les « bons » morts, eux, sont ceux qui sont morts de mort naturelle, munis des sacrements de l’Église. La terre les « reçoit en son sein », ils deviennent des sortes de semi divinités chtoniennes tutélaires et sont enterrés au cimetière. Ils sont commémorés à des dates précises du calendrier agricole, en gros pour les fêtes agraires. Les semailles étant faites en Russie au printemps, la principale fête des défunts a ainsi lieu au printemps. C’est à ces mêmes dates qu’étaient fêtés des mannequins faits pour être accueillis en triomphe au début des réjouissances puis dépecés, noyés, brûlés à la fin. « Bons » morts et mannequins étaient ainsi sollicités pour favoriser la bonne venue des récoltes. Les roussalki tiennent le milieu entre les mauvais et les bons morts. Souvent des suicidées, elles noient leurs victimes, mais, apparaissant au printemps et au moment de la floraison du seigle, elles sont liées aux fêtes agraires.

La vénération de la Nature est attestée dans les chroniques médiévales. Le soleil, de genre grammatical neutre (en russe moderne), est incarné dans le folklore sous la forme d’une belle jeune fille aux cheveux d’or ; la lune, ou plutôt le croissant, est de genre masculin et incarnée au masculin. Le culte de la terre, appelée Terre Mère humide, est fondamental. Nous avons vu qu’il expliquait la différence entre les « mauvais » et les « bons » morts. La prière suivante était ainsi adressée à la terre : « O toi, Terre Mère humide qui, tous, nous a engendrés ! ». Au XIX è s. encore, nombre de superstitions et pratiques relèvent de ce culte : la terre, enceinte du printemps, doit être protégée, les serments par la terre sont les plus sacrés, la terre peut se venger en envoyant des calamités, la terre est assimilée à une grande Déesse, à la Mère de Dieu, à Sainte / Dame Prascovie.

La démonologie est foisonnante. La nature, mais aussi la maison et ses dépendances sont hantées par toutes sortes d’esprits, bienfaisants et malfaisants tour à tour. Le léchi ou esprit de la forêt règne sur une forêt omniprésente. Il égare le randonneur qui n’a pas pris la précaution de lui faire des offrandes. Ce dernier doit connaître la conduite à tenir dans ce véritable autre monde qu’est l’univers sylvestre. Des pactes sont passés par les chasseurs ou les bergers avec cette force, toute puissante. Le domovoï ou esprit de la maison est, lui, plus accommodant, mais on n’est jamais à l’abri de ses tocades.

Les rites collectifs et les fêtes sont nombreux encore au XIX è s. La « bratchina » est la fête annuelle du village. Elle comporte sacrifice d’animaux et banquet. Les chroniques médiévales en font déjà état. Ces fêtes ont eu une grande ampleur chez les Slaves de la Baltique. Condamnées par l’Église, elles n’étaient pas seulement une réjouissance collective, mais un rite religieux. Les rites et fêtes féminins, parfois tenus secrets, étaient liés à la force génitrice féminin. Certains de ces rites étaient extatiques.

La tradition orale, bien relevée à partir du XIX è s, laisse passer nombre de conceptions relevant du paganisme. Les contes merveilleux avec leur au-delà et leurs figures surnaturelles présentent un condensé de croyances concernant le pays d’outre-tombe et d’organisations sociétales depuis longtemps disparues ; les chants épiques ont pour sujet le combat du héros contre le Mal et donnent un aperçu intéressant des notions de Bien et de Mal à date ancienne. L’étude des forces adverses (Tchort, le diable, qui est aussi l’esprit des marais ; Zmej, le dragon qui est aussi l’émanation de la Terre Mère) permet d’entrevoir des systèmes religieux et sociétaux antérieurs au christianisme.

Dans la mythologie chrétienne populaire, le peuple paysan a mis en lumière à sa manière de nombreux saints, et ceci lui a permis de poursuivre, sans trop de dommages, sa propre tradition plongeant dans le paganisme.

La religiosité du paysan était, elle, tellement ancrée et diffuse qu’elle s’étendait à tout et se retrouvait en particulier dans trois substances : le bois, le grain, la toile. L’isba est un espace traditionnel sacré. Le grain et le pain sont également sacrés : symboles de bien-être et d’hospitalité, ils ne se vendent pas. La toile est ornée de broderies représentant une divinité féminine en train d’accoucher.

Les sorcières, les magiciens, les guérisseuses ont d’immenses pouvoirs d’intermédiaires entre les deux mondes. Sur les plans linguistique, ethnographique, mythologique, les pays slaves ont souvent un substrat finno-ougrien qu’on ne peut négliger et dont il est donné un aperçu.

En conclusion, on n’est pas en présence d’une mythologie figée, morte, mais d’un monde mythologique vivant, en devenir. Plus difficile à appréhender que les mythologies européennes constituées, l’analyse de ce monde fournit aussi plus de clés sur la mentalité des sociétés qui l’ont produit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: La République de Finlande   Mer 1 Juin à 8:38

1 June 2016
For a low-lying, densely populated country like the Netherlands, monitoring subsidence is critical. Until recently, tiny displacements in the ground beneath our feet couldn’t be mapped nationally but, thanks to the Sentinel-1 mission, this is now possible.

Focusing on the Netherlands and Denmark, scientists have been using radar images from the Sentinel-1A satellite to pinpoint where the ground is stable, where it is rising and where it is sinking – and, importantly, by exactly how much.

Images from November 2014 to April 2016 and 2.5 million measurement points were used to compile the map above, which shows subsidence and uplift in the northeast of the Netherlands. Most of these measurements were made around buildings and constructions such as dikes.

Remarkably, these measurements are accurate to a few millimetres. However, within a couple of years this accuracy will improve further, approaching 1 mm/year over the entire country.


Vulnerable shores
This degree of accuracy, which was not achievable over such a large area before Sentinel-1, is needed for numerous applications such as building and maintaining effective flood defences – an application particularly relevant for the Netherlands.

Ramon Hanssen from Delft University of Technology said, “For a nation largely sitting below sea level, surface deformation is of existential importance for the Netherlands.

“Satellite data from the Sentinel-1 mission helps us to monitor and maintain the high safety standards the Dutch population expects.”

The map at the top shows that some areas, particularly along the western shore of the Ijsselmeer, along the lower causeway that crosses this manmade lake, and some areas close to Groningen in the east, are sinking by as much as 20 mm a year.

Since gas is extracted in this region, monitoring ground deformation here is particularly important.


Subsidence from salt mining
The zoom-in of the area around Veendam (right) shows subsidence thought to be caused by salt mining activities.

Marking the first milestone towards using Sentinel-1 to map ground movement nationwide, these results are thanks to a study carried out by PPO.labs and Norut though ESA’s Scientific Exploitation of Operational Missions initiative.

“From a technical point of view, these preliminary results clearly demonstrate the potential of such nationwide products. We now have to start preparing systems that can provide standardised products to end users,” said Yngvar Larsen from Norut.

There is huge potential for using standardised ground-deformation information for sectors such as insurance, utility services and construction.

Petar Marinkovic from PPO.labs said, “This unique capability, once a prerogative of larger companies, will now foster growth of small and medium enterprises in the Earth observation market.”

In Denmark, ground deformation affects the sewerage system as pipelines are compromised. As well causing leaky and broken pipes, changes in the surface also affect the way water accumulates and runs off. As a result, Denmark’s utility sector spends of tens of millions of euros every year to modify subsurface water and wastewater pipelines.


Subsidence in Denmark
Understanding land deformation is important for investing in renovations.

Lars Noergaard Holmegaard, CEO of the Danish Lemvig Water and Waste Water Company, said, “If we can incorporate reliable information on land subsidence and uplift in our investment plans for the pipelines, we can focus the renovation activities where they are most needed and secure a functional network while reducing maintenance costs.”

Sentinel-1A, which has been in orbit since April 2014, is clearly paving the way for these new applications.

Moreover, now that its identical twin Sentinel-1B has also been launched, data delivery and coverage will be further improved. It is expected that the constellation will produce more than 10 terabytes of data per day.

“The open data policy and regular acquisition plan of the Copernicus programme allows research and development to be carried out at tremendous speed, providing results that can affect the world within a few hours after a satellite has gathered data,” noted Dr Marinkovic.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: La République de Finlande   Mer 1 Juin à 8:47

Le poème eddique Völuspá décrit en détail les évènements du Ragnarök et mentionne Fenrir à plusieurs reprises. À la strophe 40 il est dit qu'une vieille enfante « la race de Fenrir » (il s'agit peut être de la mère de Fenrir, Angrboda), et qu'un d'entre eux détruira le soleil (référence probable au loup Hati). La strophe 53 annonce qu'à la bataille, le dieu Odin ira combattre le loup (Fenrir) mais il sera tué. On apprend ensuite à la strophe 55 que le fils d'Odin, Vidar, vengera son père en transperçant le cœur de Fenrir :

55.
Þá kemr inn mikli
mögr Sigföður
Viðarr vega
at valdýri;
lætr hann megi hveðrungs
mund um standa
hjör til hjarta;
þá er hefnt föður.
55.
Alors arrive le noble
Fils de Sigfödr,
Vidarr, pour tuer
La bête à charogne,
Du poing il enfonce
L'épée jusqu'au cœur
Du fils de Hvedrungr
Voici que le père est vengé.
Dans le poème eddique Vafþrúðnismál, le dieu Odin et le géant Vafþrúðnir jouent à un classique jeu de questions où ils s'interrogent sur les choses des mondes, testant ainsi mutuellement leur sagesse. À la strophe 52, Odin demande au géant ce qui causera sa mort au Ragnarök, et celui-ci répond à la strophe suivante que le loup (Fenrir) l'engloutira, mais Vidar le vengera en fendant la gueule du loup. Ceci diffère quelque peu du récit de la Völuspá. Une autre référence au combat se trouve à la strophe 17 des Grímnismál où il est dit simplement que Vidar vengera son père, mais Fenrir n'est pas mentionné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: La République de Finlande   Mer 1 Juin à 8:55

Baba Yaga (en russe : Баба Яга, en polonais : Baba Jaga) est une figure marquante du conte russe et plus généralement slave. Une Dame Blanche telle que une chouette effraie se doit d'avoir de petites anecdotes sur les contes de Baba Yaga. Les chouettes Femmes et Hommes tel que les sorcières savent maquiller leurs visages et leurs corps devant les villes assiégés par des fanatiques ou des Hommes Loups ivres de Carnages,de Morts et de Viols.

La baba Yaga est la figure féminine surnaturelle la plus fréquente du conte russe, n'existant pas ailleurs (ni dans la littérature russe, ni dans le reste du folklore). Les folkloristes russes en ont donné diverses interprétations, depuis la divinité chasseresse jusqu'à la simple sorcière, en passant par le chef travesti du rite d'initiation des sociétés primitives, comme le veut Vladimir Propp. Bien que toujours vieille, elle revêt des aspects différents. Elle a une fonction double, étant à la fois l'adversaire du héros et la principale donatrice. Propp distingue trois Baba Yaga, mais le personnage semble présenter plus de facettes encore.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Processus de Paix des secouristes de la république de l'Olivier.

Je crois qu'à l'avenir, plus personne ne pourra recréer des bulles d'exclusions...
Pour cela, je ne peux me permettre de mettre à l'écart tout individu(e) et "État".

Je ne suis qu'une femme ou un homme humble qui en vous adressant ces ces vers,
espère qu'il puisse vous conduire vers l'expérience, le travail et la communauté...
La solitude augmente ou diminue le nervosité... Cela s'appelle le malheur...

Alors par décision, on recherche à se tranquilliser et remettre la balance sur le zéro;
alors par construction, on décèle la notion d'une fragile tolérance:
Celle d'insulter !

Par Yahvé, cela est une horreur et une erreur...

La République de l'Olivier dit :
"Oui à la gréve, Non à l'Esclavage..."
la constitution rajoute :
"Oui à la Bibliothèque et Non à la Faim."
et le peuple doit rajouter :
"Oui à l'écoute et Non aux viols physiques et moraux."

Alors le Novice du Secourisme prends en charge sa nouvelle fonction autre qu'un service
militaire mais basé aussi sur la protection du Bien et du Corps.

"Je suis Y'becca"

Ecrit de
TAY
La chouette effraie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: La République de Finlande   Ven 3 Juin à 9:15

« Il vaut mieux être un commandant qu’un homme normal, puisque j’ai plongé mes mains dans l’eau boueuse et dois être un pirate. »

Sa carrière de capitaine pirate s’arrête brutalement en février 1722 près du Cap Lopez, au Gabon. Le 5 février 1722, un bâtiment de guerre britannique, l’Hirondelle attaque la flotte de Bartholomew Roberts. À ce moment, les avis sur la fin de l’aventure divergent. Certains pensent[Qui ?] que Bartholomew Roberts aurait confondu l’Hirondelle avec un navire marchand portugais et décide de l’attaquer. D’autres racontent que Chaloner Ogle aurait trouvé la flotte de Bartholomew Roberts ancrée sur la côte, la plupart des hommes saouls après avoir fêté une victoire de la veille ; Bartholomew Roberts aurait alors foncé avec le Royal Fortune en direction de l’Hirondelle, tentant ainsi de le prendre de vitesse avec l’aide du vent. Dans un cas comme dans l’autre, la fin de l’histoire est la même. Arrivé à portée de tir, les canons du Swallow tirent une salve, le Royal Fortune riposte. Bartholomew Roberts est tué dès la première et dernière salve : une volée de chaînes tirée d’un canon lui brise les os du cou.

Avant qu’il n’ait pu être emporté par Chaloner Ogle, le corps de Bartholomew Roberts est jeté par-dessus bord, conformément à son souhait de reposer dans la mer à tout jamais. Son équipage tente désespérément de prendre la fuite mais sera vite rattrapé et fait prisonnier. Les navires ne peuvent plus naviguer tellement les mâts et les voiles sont endommagés. Les membres d'équipage seront jugés à Cape Coast, au Ghana. 74 hommes sont acquittés, 70 pirates noirs retournent à l’esclavage, 54 pirates sont pendus et 37 sont condamnés à des peines plus légères. Peu de temps après ces événements, ce fut la fin de l’âge d'or de la piraterie.

Bartholomew Roberts (17 mai 1682 - 10 février 1722), pirate britannique de son vrai nom John Roberts, dit Le Baronnet Noir, est un des pirates les plus célèbres de son époque.

Né à Casnewydd-Bach, près de Haverfordwest dans le Pembrokeshire au Pays de Galles1, on raconte qu’il a mené la carrière de pirate la plus réussie de toute l’histoire, en capturant plusieurs centaines de navires (jusqu’à 22 navires en une seule prise) en seulement deux ans. Le prénom qu'il a choisi pourrait être un hommage au pirate Bartholomew Sharp.
Personnalité

Bartholomew Roberts ne correspondait pas au stéréotype du pirate. Voici certaines informations à son sujet, rapportées par certains écrits [Lesquels ?] :

Il était toujours bien habillé.
Il avait d’excellentes manières.
Il ne partageait pas sa cabine avec n’importe qui et violait « uniquement » les filles de plus de 15 ans.
Il ne buvait pas d’alcool.
Il avait une excellente écriture manuscrite.
Il était toujours rasé de près.
Il aimait la musique classique et avait des musiciens à bord de son navire.
Il avait intimé l’ordre à ses hommes de jeter son corps à la mer s’il mourait dans la bataille.
Ce fut lui qui fit entrer dans l'histoire une bonne partie du fameux Code des Pirates.

Citation

À propos des conditions de vie dans la piraterie, ce qui résume la philosophie du memento mori, symbolisée par le pavillon à tête de mort et tibias croisés, ou Jolly Roger:

«Qu'obtient-on par un travail honnête? De maigres rations, de bas salaires et un dur labeur. Chez nous, c'est l'abondance jusqu'à plus faim, le plaisir et les aises, la liberté et la puissance; comment balancer si l'on fait le compte, quand tout ce qu'on risque dans le pire des cas, c'est la triste mine que l'on fait au bout de la corde. Une existence courte mais bonne sera ma devise.»


Le code des pirates


I. Chaque pirate pourra donner sa voix dans les affaires d'importance et aura un pouvoir de se servir quand il voudra des provisions et des liqueurs fortes nouvellement prises, à moins que la disette n'oblige le public d'en disposer autrement, la décision étant prise par vote.

II. Les pirates iront tour à tour, suivant la liste qui en sera faite, à bord des prises et recevront pour récompense, outre leur portion ordinaire de butin : une chemise de toile. Mais, s'ils cherchent à dérober à la compagnie de l'argenterie, des bijoux ou de l'argent d'une valeur d'un dollar, ils seront abandonnés sur une île déserte. Si un homme en vole un autre, on lui coupera le nez et les oreilles et on le déposera à terre en quelque endroit inhabité et désert.

III. Il est interdit de jouer de l'argent aux dés ou aux cartes

IV. Les lumières et les chandelles doivent être éteintes à huit heures du soir. Ceux qui veulent boire, passé cette heure, doivent rester sur le pont sans lumière

V. Les hommes doivent avoir leur fusil, leur sabre et leurs pistolets toujours propres et en état de fonction.

VI. La présence de jeunes garçons ou de femmes est interdite. Celui que l'on trouvera en train de séduire une personne de l'autre sexe et de la faire naviguer déguisée sera puni de mort.

VlI. Quiconque déserterait le navire ou son poste d'équipage pendant un combat serait puni de mort ou abandonné sur une île déserte.

VIII. Personne ne doit frapper quelqu'un d'autre à bord du navire ; les querelles seront vidées à terre de la manière qui suit, à l'épée ou au pistolet. Les hommes étant préalablement placés dos à dos feront volte-face au commandement du quartier-maître et feront feu aussitôt. Si l'un d'eux ne tire pas, le quartier-maître fera tomber son arme. Si tous deux manquent leur cible, ils prendront leur sabre et celui qui fait couler le sang le premier sera déclaré vainqueur.

IX. Nul ne parlera de changer de vie avant que la part de chacun ait atteint 1000 livres. Celui qui devient infirme ou perd un membre en service recevra 800 pièces de huit sur la caisse commune et, en cas de blessure moins grave, touchera une somme proportionnelle.

X. Le capitaine et le quartier-maître recevront chacun deux parts de butin, le canonnier et le maître d'équipage, une part et demie, les autres officiers une part et un quart, les flibustiers une part chacun.

XI. Les musiciens auront le droit de se reposer le jour du sabbat. Les autres jours de repos ne leur seront accordés que par faveur.
----------------------------------------------------------------------------------------------------------
Certaines règles telles le viol, la torture et l'esclavage sont d'une réelle barbarie, inexcusable et criminelle... L'histoire des pirates est issus depuis l'antiquité venu de toutes les mers.... Pourtant, malgré la haine et le profil naquit des légendes sur l’héroïsme... Une lutte du bien et du mal où nul n'arrivait à distinguer les augures du ciel... L'homme et la Femme se cherchaient dans la Luxure et pourtant, il y avait des jardin: Car, oui, la plus grande crainte de la plupart des Pirates était le Regard de Dieu et de la Créativité, La Sainte Vierge ou la Nature pour d'autres... Cela fit naitre un mythe, celui qui savait recueillir les veuves et les orphelins... Et si cela est plus proche de l'Histoire, il est une leçon dans la Piraterie: Tout ombres et toutes âmes peuvent engendrer le bien et le mal... Alors comprenez que la Piraterie n'est pas une rébellion à la Naissance mais un commerce Odieux et Atroce sur l’Âme charitable et la vie Animal, robotique et humaine.

C'est face à la tempête que j'aime entendre le son de la flamme. Le phare de la République rayonne mon Cœur en cet instant... et je rajoute : Les hôpitaux ne sont pas une industrie et un commerce. Campagnes et villes dans la proximité: la République. L'Armure prends l'accent sur la sensualité, la virginité n'est pas lié aux regards. O Liberté.
Fille et Fils de l'Olivier, le cœur devant la plume, Y'becca, l'épreuve divine ! Je me prosterne d'admiration devant ta créativité, O Univers !

Ecrit de
TAY
La chouette effraie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: La République de Finlande   Jeu 9 Juin à 7:44

La Reconquête de L'Italie fut pénible, Janvier - mars 1944 : échec des attaques frontales anglo-américaines sur Cassino, aussi terrible en massacre que subit l'Espagne durant l’Époque Napoléonienne...

Campagne d'Italie
Opération Corkscrew · Bataille de Lampedusa · Débarquement de Sicile · Massacre de Biscari · Opération Avalanche · Armistice de Cassibile · Défense manquée de Rome · Guerre civile italienne · Opération Slapstick · Libération de la Corse · Insurrection de Naples · Bombardement du Vatican · Campagne de la rivière Moro · Ligne Gustave · Bataille du mont Cassin · Massacre de Monchio, Susano et Costrignano · Attentat de Via Rasella · Massacre des Fosses ardéatines · Bataille du Garigliano · Opération Shingle · Conquête de l'île d'Elbe · Prise d'Ancône · Massacre de Sant'Anna di Stazzema · Ligne gothique (Gemmano · Rimini · San Marino · Montecieco) · Massacre de Marzabotto · Offensive de printemps 1945 · Prise de Bologne


il y a La route vers Rome et la fin de l'emprise du IIIème Reich sur l'Italie.
Alors que le débarquement allié s'annonce, les forces coalisées organisent une percée sur le front italien afin de rallier Rome. Durant des mois, la bataille fera rage autours du Monte Cassino et c'est une ténacité. Durant cet épisode, des centaines de bombardiers anéantirent l'abbaye du Mont-Cassin.

Et il y aura

Le film mêle la grande Histoire, celle de l’une des batailles les plus dures de la Seconde Guerre mondiale, aux aventures d'un correspondant de guerre.
https://www.youtube.com/watch?v=oDw8THoCpBg

Fin janvier 1944, le caporal Dick Ennis, correspondant de guerre américain à Naples, part couvrir le débarquement anglo-américain d’Anzio en Italie, opération qui a pour double but de déborder la ligne Gustav (devant laquelle les Alliés piétinent depuis plusieurs mois) et de permettre l’occupation des monts Albains, hauteurs stratégiques au sud de Rome. À la grande surprise des attaquants, la plage, ses environs et l’arrière-pays se révèlent totalement déserts. Au volant d'une jeep Dick Ennis escorté du sergent Stimmler et du caporal Rabinoff effectue même une reconnaissance sans embûches dans Rome quasiment abandonnée par les forces allemandes et revient en informer dans son QG d’Anzio le général Lesley, commandant en chef de la tête de pont. Mais celui-ci se montre excessivement prudent : échaudé par le souvenir du débarquement très coûteux de l'été 1943 à Salerne en Sicile, il pense que l’aspect désert du terrain dissimule un piège et ne s’occupe que de consolider la tête de pont dans l’attente de la contre-attaque allemande qu’il juge inévitable. Du côté allemand, le débarquement d’Anzio occasionne d’abord des sueurs froides au Field Marschall Kesselring, commandant suprême des forces du Reich en Italie, car la zone menacée est effectivement dépourvue de troupes allemandes. Puis se rendant compte de l’immobilisme des Alliés, il ordonne à plusieurs de ses divisions de se porter en hâte autour des positions alliées. Kesselring ordonne également la mobilisation des Italiens en âge de travailler à l’édification d’une ligne de défense fortifiée et inexpugnable qu’il baptise ligne César. Il s’inquiète cependant du jeune âge de ses soldats et de la pénurie d’essence qui frappe alors ses armées.

Un peu plus tard Dick Ennis se prépare à marcher de nuit avec le 2e Bataillon de Rangers jusqu’à la localité de Cisterna qui est considéré comme le point faible du dispositif de défense ennemi et dont il faut s'emparer. Le bataillon arrive au matin dans un défilé où des unités allemandes dissimulées dans le paysage (des tanks et des mitrailleuses) le prennent au piège et le massacrent. Sur les 767 hommes du bataillon, seulement 7 en réchappent dont Dick Ennis, le sergent Stimmler et le caporal Rabinoff. Ces hommes tentent alors de revenir vers la plage d’Anzio. Pourchassés par un char lance-flammes, ils traversent un champ de mines et découvrent à la nuit tombée les travaux de construction de la ligne César, reconnaissant parmi les travailleurs forcés italiens un civil rencontré précédemment à Rome. Le lendemain matin, après qu’un des survivants ait été tué après avoir été fait prisonnier, le groupe se reconstitue et se réfugie dans une maison occupée par des femmes. Le moment de repos est interrompu par une escouade allemande qui se fait anéantir par surprise mais le groupe doit alors reprendre la route. Dick Ennis ne parvient à rallier finalement Anzio que le jour suivant, après avoir franchi des lignes ennemies constituées de snipers qui ont décimé ses camarades. C’est pour apprendre que le général Lesley a été démis de son commandement et remplacé par un chef plus énergique.

L’un des enjeux de l'histoire est la compréhension des raisons profondes qui poussent les hommes à se faire la guerre. le caporal Dick Ennis est en effet un vétéran de plusieurs campagnes alliées et il ne se décide pas à raccrocher. Il trouve dans le caporal Rabinoff un alter ego, car celui-ci conserve dans le corps les éclats et les séquelles d’une grenade japonaise et voit dans la guerre une façon de vivre la vie plus intensément que les hommes ordinaires.
Distribution

Robert Mitchum (VF : Paul-Émile Deiber) : Dick Ennis (Correspondant de guerre)
Peter Falk (VF : Pierre Trabaud) : Caporal Jack Rabinoff
Robert Ryan (VF : Roger Tréville) : Général Carson
Earl Holliman (VF : Albert Augier) : Sergent Stimmler
Mark Damon : Wally Richardson
Arthur Kennedy (VF : Jacques Berthier) : Général Lesley
Reni Santoni (VF : Jacques Deschamps) : Soldat Movie
Joseph Walsh (VF : Bernard Woringer) : Soldat Doyle
Thomas Hunter : Soldat Andy
Giancarlo Giannini : Soldat Cellini
Anthony Steel (VF : Claude Giraud) : Général Marsh
Patrick Magee (VF : Louis Arbessier) : Général Starkey
Arthur Franz (VF : Robert Dalban) : Général Howard
Tonio Selwart : Général Van MacKensen
Wayde Preston (VF : Raymond Loyer) : Colonel Hendricks
Venantino Venantini (VF : Jean-Claude Michel) : Capitaine Burns
Wolfgang Preiss (VF : Howard Vernon) : Field Marshal Kesselring
Tiberio Mitri (VF : Claude Joseph) : le sergent de la Police Militaire à Naples
Dante Maggio (VF : Albert Médina) : le marchand ambulant napolitain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: La République de Finlande   Jeu 9 Juin à 8:20

Title Integrated circuits on silicon
Released 08/06/2016 2:41 pm
Copyright ESA-Guus Schoonewille
Description

Multiple integrated circuits at the heart of Europe’s space missions, etched together onto a single piece of silicon.

This 20 cm-diameter wafer contains 35 replicas of five different space chips, each incorporating up to about 10 million transistors or basic circuit switches.

Laid down within a microchip, these designs endow a space mission with the ability to perform various specialised tasks such as data handling, communications processing or attitude control.

To save money on the high cost of fabrication, various chips designed by different companies and destined for multiple ESA projects are crammed onto the same silicon wafers, etched into place at specialised semiconductor manufacturing plants.

Once tested for functionality, the chips on the wafer are chopped up and packaged for use, then mounted on printed circuit boards for connection with other microelectronic components aboard a satellite.

Since 2002, ESA’s Microelectronics section has maintained a catalogue of ‘building blocks’ for chip designs, known as Intellectual Property cores, available to European industry through ESA licence. For more information,

The contents of this page are related to reusable building blocks (also called Intellectual Property Cores, or IP Cores), mostly in VHDL language, for microelectronics use.

These IP Cores were developed in the scope of European Space Agency (ESA) activities, ranging from in-house developments to contractor work and from simple Field Programmable Gate Arrays (FPGA) to complex System-On-a-Chip (SOC) devices.

The IP cores provided by ESA are "soft-cores", i.e. technology independent. They can be synthesized and targeted to any ASIC or FPGA technology.

ESA/ESTEC maintains and distributes under ESA licenses a small catalog of IP Cores which comprise typical digital functions used in space applications (TMTC, EDAC, SpaceWire, CAN, LEON2-FT, OBDH, etc). ESA/ESTEC provides this “IP Cores” service as an attempt to:

counteract obsolescence and discontinuity of existing space standard ASICs, thus helping to guarantee the availability of some key functions in a technology independent format (“soft format”).
reduce costs of large IC developments (e.g. Systems-on-Chip) by re-using already designed and validated IC functions.
promote and consolidate the use of standardized functions, protocols and/or architectures (e.g. SpaceWire, CAN, TMTC, etc).
centralize IP users’ feedback to improve quality of existing IPs and identify future needs.

The ESA IP cores can be licensed for space research and/or commercial use, under specific conditions (depending on the IP ownership) to companies based in ESA member and participant states.

Get details about available IP cores
The list of available IP cores is shown on the left of the page. By selecting each link, you are redirected to the specific page for the selected IP core. From that page you can get an overview of the functions of the IP core, download some documentation and even a precompiled simulation model (if available).
Submit IP request form
If you decide to apply for a license for one or more IP cores, please refer to the "Licensing" pages for more details, and the link to the IP request form. From the "Licensing" pages you can read more about the licensing process, and also get instructions on how to fill out and submit an IP request form.
IP request screening and license preparation by ESTEC/ESA
The submitted IP request is screened by ESTEC/ESA against general and specific IP licensing conditions. If all conditions are met, a license agreement for the provision of the requested IP core(s) is prepared, and sent to the customer for approval and signing. Each license document is tailored for the customer’s specific case.
Delivery of requested IP Core(s) to customer
If the user accepts the terms of the license agreement, a package with the requested IP core(s) is delivered to the user as soon as the license documents are received by the Agency, bearing licensee’s signatures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: La République de Finlande   Lun 13 Juin à 9:54

Le clans des mouettes se doit instaurer la liberté d’Ego entre Femmes et Hommes...
Il sera dans le temps aspirer dans les clameurs de l'infini et certainement, ils découvriront
la volupté de l'appel de l'infini immense désert au cœur duquel résident des oasis et des cimetières indiens...

Rien ne vous sera acquis et ni dus ! Venus et Mars seront des sœurs
car les divinités ne seront plus ! Elles seront attrait de la Force ! Clameurs résonneront
depuis le passé pour faire entendre... Oui, Vous le Lisez...

L'écriture au même titre que la rage envahira votre cœur: Celle de vivre, car le possédé
ne sera plus un messager du mal... La science ne sera pas déifier, la retenu remplacera la peur.
C'est le chemin inévitable de la Vie... Le ciel ne sera jamais le même selon le regard;
et il y aura des rythmes recréant les anciennes et les nouvelles saisons... Malgré nos connaissances, l'Univers nous rappellera son rythme infini: Rien et tout à la fois, le souffle.

Rein ne sera parfait car nous aurons compris ce petit détail: Nous sommes différents; mais comme le disait de jeunes anarchistes ivre de vie: L'utopie; nous conduira sur des règles
universelles qui conduisent vers la liberté de l'instant... Nous serons devenus des étrangers
dans ces oasis et nous aurons tout à apprendre: Mais , L'infini reste et restera notre territoire et notre liberté de refuge. Ni messager, Ni Dieu... Un aspect du paysage et cela sera notre plus grande Victoire: A l'aspect de notre mère à Toutes et à Tous, Notre Terre, la Planète Bleu de la Voie Lactée...
------------------------------------------------------------------------------------------------------
Une mère, la Soeur et la loi des mouettes.

Sujet à diverses variations de températures et à des insectes piqueurs...
J'en oublie le sujet... Besoin de sommeil, je sursaute sur ce prix et ce cercueil
vide et emplies de souvenirs.

Je voulais entendre ! Et c'est ainsi !
On m'a appris à parler ! Et c'est ainsi !
Je suis une combinaison ! Et c'est ainsi !

Construite de piliers. je découvre le sens réel de la matière...
J'aurai pu être ! Pour l'invisible, afin d'apercevoir mes ennemi"e"s,
j'aurai pu percevoir ! Où est ce inflammation qui me fais omettre
mes espérances, mes erreurs et mes bienfaits...!

Ces chats dans la nuit n'existe plus et ce village a perdu son
franc-parler... Je que je vois, il me le dis... Pour lui et pour elle, Ceux ne
sont pas des trophées... C'était froid avant maintenant c'est l’épilepsie.
C'est l'aspect de la preuve qui permet qui permet l'approche du Toi !
Alors je peux soulever mon silence et te répondre de vive voix, Masculin.
Je suis libre de ta rancœur, Je déménage de ma propre Liberté
--------------------------------------------------------------------------------------------------
Ecrits de
TAY
La chouette effraie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: La République de Finlande   Mar 14 Juin à 10:30

Horizons et écritures ou Néandertalien et Sapiens

Pourquoi le temps et l'espérance...? Oui, l'espace et l'espérance...! Le temps est une notion de vie et je n'ai pas eu besoin de l'apprendre chez les philosophes... Oui, le temps et l'espace sont aussi liées que la vie se rapporte à l'espérance et je n'ai pas besoin de formules scientifiques pour me dire qu'il n'y a rien d'intellectuel dans ce que je dis... Malgré tout, il y a cette formule irréaliste et pourtant vrai: Rien et tout à la fois, le souffle

Le dessin désigne l'espérance et l'art se repose sur la prudence des lieux... On désigne la chasse mais à cette heure aucun dessin archéologique ne représente de meurtres... On prétends que l'histoire est né de l'écriture... Alors depuis quand le meurtre s'est il gangrené à l'histoire, Patriote...

Ecrit de
TAY
La chouette effraie.

Je dédie ce texte à cette Femme de l'Universelle et de la Prière :

Mary Wollstonecraft est parfois considérée comme la première philosophe féministe, bien que ce terme n'existe pas encore à l'époque. En effet, au xxe siècle, l'historiographie féministe en fait une des devancières du mouvement et la Défense des droits de la femme (1792) est présenté parfois comme l'un des premiers écrits féministes, bien que la métaphore de la femme comparée à la noblesse qu'elle utilise dans celui-ci (la femme dorlotée, fragile et exposée au danger par sa paresse intellectuelle et morale) puisse apparaître comme un argument dépassé. Malgré ses apparentes contradictions révélatrices des problèmes auxquels il est difficile de donner une réponse satisfaisante, ce livre est devenu par la suite la pierre angulaire de la pensée féministe . Le livre est un succès et la critique de l'époque est quasi-unanime pour reconnaître son importance.

Comme les auteures précédentes, Mary Wollstonecraft insiste sur la nécessité d'éduquer les jeunes filles. Grâce à l'éducation, elles réaliseront mieux leurs potentiels et seront enfin des êtres humains à part entière. De plus, elle préconise un apprentissage qui permettrait aux femmes de subvenir seules à leurs besoins en exerçant un emploi. Enfin, elle réclame pour les femmes des droits civils et politiques et même des élues les représentant .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La République de Finlande   Aujourd'hui à 0:58

Revenir en haut Aller en bas
 
La République de Finlande
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Procureur de la république
» En Finlande...
» PUBLIQUE OU PARAPUBLIQUE?
» La Couronne de la république
» FEDERALISME – Le président de la République refuse de promulguer un décret

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La.cinquieme.République :: La.cinquieme.République-
Sauter vers: