La.cinquieme.République

De la politique pure et affaires étrangeres
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Ministére de la santé et Média ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Ministére de la santé et Média ?   Mar 20 Jan à 7:08

Voulez-vous vraiment d'un monde sans vétérinaires ? Sauvegarde de la profession des vétérinaires




Une disposition introduite récemment dans le projet de loi d’avenir de l’agriculture limite notre possibilité de vous délivrer la totalité des produits nécessaires au traitement de vos animaux.

C’est pourquoi, pour la première fois depuis 40 ans, les vétérinaires interrompront leur activité, pour une journée, le 6 novembre 2013.

En effet, les conséquences de ce texte seront rapidement :
•la destruction du maillage territorial vétérinaire impliquant : •une baisse de qualité du service rendu
•l’allongement du délai d’intervention lors des urgences (moins de vétérinaires et plus de distance à parcourir)
•des risques en matière de santé publique
•l’augmentation globale du coût final
•une moindre disponibilité des traitements pour vos animaux


Signez la pétition pour que les vétérinaires conservent la pleine délivrance des médicaments vétérinaires.

Signez également pour qu’ils continuent à offrir un service efficace et disponible qui garantit la santé humaine et animale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Ministére de la santé et Média ?   Jeu 5 Fév à 3:31

Un pot catalytique usagé doit être recyclé. Il contient un monolithe imprégné de métaux précieux nuisibles pour l'environnement. C'est pourquoi, nous vous proposons de recycler ceux qui ne vous servent plus. La démarche pour nous les envoyer est de nous transmettre un email via le formulaire de contact, nous disant que vous avez un pot catalytique à recycler. De là, nous vous envoyons un bon de livraison (les frais d'envoi sont à notre charge) pour que vous puissiez nous envoyer votre pot. Ensuite, nous vous adresserons un paiement entre 0€ et 100€ suivant l'état de votre pot (selon la quantité de monolithe présente).

ndicat d'internes en médecine, l'Isni, annonce mercredi 21 janvier 2015 le dépôt d'un préavis de grève illimitée à compter du 29 janvier. ( MAXPPP)
Par Francetv info avec AFP

Mis à jour le 21/01/2015 | 22:55

Le principal syndicat d'internes en médecine, l'Intersyndicat national des internes (Isni), a annoncé mercredi 21 janvier le dépôt d'un préavis de grève illimitée à compter du 29 janvier pour dénoncer le "mépris" du gouvernement envers les jeunes médecins, "grands oubliés" du projet de loi santé de Marisol Touraine. "L'Isni prévient le ministère du durcissement du mouvement en déposant un préavis de grève et en appelant à l'organisation de manifestations à compter du 29 janvier dans tous les internats de France", annonce le syndicat.

Opposés au projet de loi santé de la ministre Marisol Touraine, les internes, comme d'autres professionnels de santé, ont été invités à participer à des groupes de travail sur les points litigieux du texte. Mais l'Isni s'est offusqué de ne pas voir les "jeunes médecins" mentionnés dans le communiqué du ministère qui a officialisé ces groupes mardi. Un "oubli" signe de "mépris", selon sa présidente, Mélanie Marquet.
La présidente de l'Insi reçue lundi par Marisol Touraine

"Nous sommes les grand oubliés", explique-t-elle. "On nous dit au ministère que c'est une 'boulette', je veux bien le croire, simplement c'est une boulette qui est significative de la façon dont la concertation a été menée jusque-là", ajoute Mélanie Marquet. "Il faut que la place des jeunes médecins soit réaffirmée", estime la présidente de l'Isni.

Son syndicat doit par ailleurs "être reçu mardi prochain à l'Elysée", pour y dénoncer "la récupération politique (...) de l''affaire des fresques d'internat' (...)". Une fresque à caractère pornographique affichée dans une salle de l'internat d'un hôpital de Clermont-Ferrand a fait scandale en début de semaine, le ministère de la Santé y voyant notamment "une incitation au viol inacceptable". Selon l'Isni, cette affaire "détourne les internes du débat actuel sur la loi santé". "On n'accepte pas de se faire traîner dans la boue pour casser la mobilisation des internes", insiste Mélanie Marquet. L'Isni doit être reçue par Marisol Touraine lundi prochain, indique-t-elle.

La grève des internes pourrait ainsi se joindre à celle des médecins, appelés à une grève administrative depuis le début du mois, notamment pour protester contre le projet de loi santé, malgré la main tendue de la ministre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Ministére de la santé et Média ?   Jeu 5 Fév à 3:36

Le principal syndicat de médecins généralistes, MG France, a annoncé ce mercredi une nouvelle journée de grève le 5 février. Les praticiens sont appelés à fermer leur cabinet pour maintenir la pression sur la ministre de la Santé Marisol Touraine.

Sur le même sujet
Clermont-Ferrand : Touraine qualifie «d'incitation au viol» une fresque de l'hôpital
Clermont-Ferrand : Touraine qualifie «d'incitation au viol» une fresque de l'hôpital
Abonnés. Touraine tend la main aux médecins
Abonnés. Touraine tend la main aux médecins
VIDEO. Médecins en grève : le tiers payant pour tous, c'est pas gagné
VIDEO. Médecins en grève : le tiers payant pour tous, c'est pas gagné
Le bras de fer continue entre Marisol Touraine et les médecins
Le bras de fer continue entre Marisol Touraine et les médecins
Charlie Hebdo: chirurgiens et urgentistes cessent leur grève pour être "disponibles"
Charlie Hebdo: chirurgiens et urgentistes cessent leur grève pour être "disponibles"
La Cour des comptes recommande la fermeture urgente de plusieurs maternités
La Cour des comptes recommande la fermeture urgente de plusieurs maternités



«Les médecins généralistes déplorent l’absence de réponses concrètes à leurs revendications et sont déterminés à intensifier la pression sur le gouvernement», explique le syndicat. Selon lui, la fermeture des cabinets pendant les fêtes, puis le 6 janvier ou encore le lancement d’une «grève administrative» de la carte vitale n'ont pas fait bouger les lignes du gouvernement sur certains points du projet de loi santé et sur la revalorisation des consultations de 23 à 25 euros.

Marisol Tourainne, la ministre de la Santé, a tenté de faire un geste en promettant de mettre en place des groupes de travail sur les questions les plus controversées du texte comme la généralisation du tiers payant, qui permet aux patients de ne plus avancer les frais de la consultation.

Cependant, la Confédération des Syndicats médicaux français (CSMF) et le Syndicat des médecins libéraux (SML) restent mobilisés. Les deux syndicats ont appelé à la grève de la permanence des soins pour le week-end du 31 janvier et 1er février et à l'organisation en régions d'actions lors de la semaine du 26 au 31. En outre, une manifestation nationale devrait être organisée en mars juste avant l'examen du projet de loi de Santé au Parlement.









Les médecins généralistes sont invités à fermer leur cabinet jeudi lors d'une nouvelle journée de grève à l'appel de leur principal syndicat MG France, afin de maintenir la pression sur la ministre de la Santé Marisol Touraine.

Projet de loi santé, mais aussi absence de revalorisations tarifaires figurent parmi les griefs des médecins, qui multiplient les grèves depuis décembre.

"Il n'y a pas eu d'avancée (...) depuis qu'on a commencé ce mouvement de mobilisation en fin d'année dernière", a souligné auprès de l'AFP Jacques Battistoni, secrétaire général de MG France. "Ce serait irresponsable de cesser la pression alors qu'on n'a rien obtenu concrètement."

Jacques Battistoni a toutefois précisé qu'avec l'épidémie de grippe, "principal ennemi des médecins", de nombreux praticiens, surchargés, pourraient décider de ne pas fermer leurs cabinets.

Pour renouer le dialogue avec les professionnels de santé, la ministre a lancé le mois dernier des groupes de travail visant à réécrire les points litigieux de son projet de loi, à l'instar du tiers payant (dispense d'avance de frais) généralisé d'ici à 2017.

Mais le "timing est trop serré", a regretté Jacques Battistoni, les premières conclusions de ces groupes étant attendues pour la mi-février, tandis que le texte sera examiné en avril au Parlement.

Autre pierre d'achoppement pour les généralistes: l'absence de revalorisations tarifaires depuis 2011, qui ne fait rien, selon eux, pour arranger le manque d'attractivité de leur profession.

Ils réclament une consultation à 25 euros contre 23 actuellement, comme c'est déjà le cas pour les médecins spécialistes.

Mais l'Assurance maladie et le gouvernement excluent toute négociation sur le sujet avant la tenue des élections professionnelles, attendues pour la fin de l'année.

Le Syndicat national des jeunes médecins généralistes (SNJMG) appelle également à la grève mercredi. Pas la Fédération des médecins de France, autre syndicat représentatif des généralistes, qui participera néanmoins au point presse organisé jeudi matin par MG France et le SNJMG.

De son côté, la Confédération des syndicats médicaux français (CSMF) a menacé mercredi de quitter les groupes de travail en l'absence de "réponses claires et acceptables, dans les 8 jours", sur le tiers payant notamment.

Tous appellent à poursuivre la grève administrative lancée au début du mois de janvier, qui s'est traduite par une "baisse modérée" des télétransmissions de feuilles de soins, selon l'Assurance maladie.

Le principal syndicat d'internes a quant à lui déposé un préavis de grève illimité le 29 janvier pour couvrir des actions ponctuelles et locales. Des centaines d'internes grévistes étaient ainsi rassemblés mercredi devant le ministère de la Santé, à Paris, pour protester contre le projet de loi.

Une manifestation nationale réunissant internes et médecins libéraux doit se tenir le 15 mars dans la capitale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ministére de la santé et Média ?   Aujourd'hui à 0:55

Revenir en haut Aller en bas
 
Ministére de la santé et Média ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Protège carnet de santé
» C'est prouvé, travailler trop nuit gravement à la santé
» Fettucini Alfredo santé
» Payer pour sa santé
» La santé en Normandie.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La.cinquieme.République :: La.cinquieme.République-
Sauter vers: