La.cinquieme.République
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
La.cinquieme.République

De la politique pure et affaires étrangeres
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -38%
KINDERKRAFT – Draisienne Runner Galaxy Vintage
Voir le deal
27.99 €

 

 LE PN3286 DE LA ECHR_CEDH ET LA COUR PÉNALE INTERNATIONALE

Aller en bas 
AuteurMessage
yanis la chouette




Nombre de messages : 11658
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

LE PN3286 DE LA ECHR_CEDH ET LA COUR PÉNALE INTERNATIONALE Empty
MessageSujet: LE PN3286 DE LA ECHR_CEDH ET LA COUR PÉNALE INTERNATIONALE   LE PN3286 DE LA ECHR_CEDH ET LA COUR PÉNALE INTERNATIONALE EmptyLun 4 Avr à 3:47

La fouille du site portuaire de Santa Pola (Alicante) a permis de dégager, au lieu-dit La Picola, les traces d'un petit établissement antique (0,3 ha.). L'occupation n'aura duré que de 450 à 330 av. J.-C. Curieusement, il est composé sur un plan presque carré de type grec, avec un tracé régulateur et un système défensif complexe caractéristiques de la tradition grecque. Par contre les habitudes culinaires et certaines pratiques religieuses d'inhumation des nouveaux-nés sous le sol des maisons relèvent de la culture ibère. Pierre Rouillard (CNRS) et Pierre Moret (TRACES : UMR 5608) proposent d'y voir la marque d'un architecte grec sollicité pour l'édification un emporion (un port de commerce) à l'initiative des indigènes. Le nouveau lieu offrait aux commerçants grecs itinérants l'assurance de la sécurité des échanges et la protection des biens entreposés à l'abris de cette enceinte1. On peut alors comprendre que c'est à Elche (Illici), à seulement 16 km. de là, dans un milieu familiarisé aux procédés grecs et aux images des grecs qu'un atelier de sculpteurs se soit aussi familiarisé aux procédés de sculpture grecque, alors que l'on ne trouve aucune sculpture ibérique de cette qualité dans un rayon de 200 km. autour de la colonie d'« Emporion » (Empúries, en Catalogne). C'est un contexte « porteur » qui a favorisé la création de cette sculpture exceptionnelle. Il y a eu de nombreuses critiques et opinions sur la découverte de cette pièce archéologique et il y a eu des spéculations sur la possibilité qu'elle ne soit pas de si haute antiquité, et qu'il s'agisse d'une fraude moderne. En 1995, dans l'University of Florida Press, le professeur John F. Moffitt écrivit sur le thème dans Art Forgery: The Case of the Lady of Elche. Récemment, l'analyse de sa polychromie réalisée par l'équipe de Pilar Luxán du Conseil supérieur de la recherche scientifique, en Espagne, a prouvé l'antiquité du pigment et de la structure des couches d'impression et de pigmentation, ainsi que du processus de sa perte par dissolution et recristallisation du mortier de plâtre qui avait été posé pour recevoir la couleur.

Declaración del Sr. Karim A.A. Khan QC, Fiscal de la CPI, al término de su segunda visita a Venezuela: “Mediante la cooperación aceleraremos nuestra labor común en pro de la justicia.”

Hoy concluyó mi segunda visita oficial a la República Bolivariana de Venezuela, en el curso de la cual se han adoptado medidas importantes para profundizar la cooperación y acelerar nuestra labor independiente centrada en la situación en Venezuela tras mi decisión, tomada en noviembre de 2021, de abrir una investigación.

Deseo trasmitir mi gratitud a las autoridades de Venezuela por su invitación oficial y por las consultas de cooperación mantenidas con mi delegación. En particular, estoy agradecido al Excmo. Sr. Nicolás Maduro Moros, Presidente de la República, por haber facilitado el contacto permanente, gracias al cual pude mantener con él deliberaciones directas y productivas.

El Gobierno de Venezuela sigue opinando que no se cumplen las condiciones para abrir una investigación; por eso me sigue pareciendo que dice mucho en su favor que se haya comprometido a fortalecer la cooperación con mi Fiscalía para que podamos averiguar la verdad.

Este enfoque de colaboración permitió registrar durante mi visita avances concretos en el cumplimiento del Memorándum de Entendimiento entre mi Fiscalía y el Gobierno de Venezuela, firmado en noviembre de 2021 durante mi anterior visita a Caracas. Ejemplo de ello es la autorización concedida para que la Fiscalía abra en Caracas una oficina de apoyo a la cooperación con las autoridades venezolanas y facilitación de asistencia técnica en el marco del Memorándum de Entendimiento.

También celebro las medidas tangibles que hemos adoptado, en virtud de las cuales mi Fiscalía podrá fortalecer su labor en relación con la situación en Venezuela, en particular gracias a un acuerdo para que mi Fiscalía y funcionarios estatales venezolanos mantengan contactos periódicos y estructurados de carácter técnico, la expedición por el Gobierno de Venezuela a los miembros de mi Fiscalía designados de visados de entradas múltiples en el país y el nombramiento de coordinadores jurídicos y operacionales para facilitar la respuesta eficaz a las solicitudes de cooperación internacional y asistencia judicial en el marco del ejercicio de mi mandato independiente.

En noviembre señalé que la apertura de una investigación no es un camino de dirección única, sino un fundamento para profundizar los contactos y fortalecer las asociaciones. Al respecto, considero que hemos llegado con el Gobierno de Venezuela a un acuerdo importante a efectos de colaborar con asociados internacionales, entre ellos la Oficina del Alto Comisionado de las Naciones Unidas para los Derechos Humanos, en la adopción de medidas apropiadas para facilitar el cumplimiento de los compromisos expuestos en el Memorándum de Entendimiento.

En ese sentido, se prestará asistencia técnica y se transferirán conocimientos a las autoridades nacionales de Venezuela para prestar apoyo a la investigación y el enjuiciamiento de los presuntos crímenes a escala nacional y se impartirá capacitación y asesoramiento especializado para reforzar la aplicación de la legislación interna pertinente. También se facilitará a las autoridades venezolanas asistencia para determinar otros ámbitos en los que pueden mejorarse los marcos institucionales o legislativos para fortalecer la capacidad de las autoridades nacionales competentes a fin de garantizar una administración de justicia eficaz.

En función de los avances que se registren en el cumplimiento del Memorándum de Entendimiento, también hemos acordado que mi Fiscalía y el Gobierno de Venezuela colaboren en la organización en Caracas en 2023 de reuniones y conferencias sobre justicia penal internacional dirigidas a promover el intercambio de experiencias y mejores prácticas entre los Estados de la región.

Desde que asumí el cargo de Fiscal hace nueve meses, he recalcado mi voluntad de dar vida al principio de complementariedad que ocupa un lugar central en el Estatuto de Roma. Tengo la certeza de que la labor de profundización en la cooperación y de creación de un espacio común a todos los interesados, ya sean autoridades nacionales, grupos de supervivientes, la sociedad civil u organizaciones internacionales, solo puede contribuir a fortalecer el fundamento necesario para realizar investigaciones eficaces, lo cual nos permite abrir juntos un camino que conduce a la justicia.

Ello supone, naturalmente, garantizar el pleno respeto del derecho de las autoridades nacionales a ejercer su competencia a efectos de practicar la rendición de cuentas de conformidad con el derecho nacional y con los principios del Estatuto de Roma.

A medida que mi Fiscalía avance en su labor correspondiente a la situación en Venezuela, seguiremos buscando oportunidades de todo tipo para estrechar las asociaciones con todos los interesados con arreglo a los valores y principios del Estatuto de Roma.

Para consultar más detalles sobre los "exámenes preliminares" y "las situaciones y casos" ante la Corte, siga este vínculo, y este.


Source: Office of the Prosecutor | Contact: OTPNewsDesk@icc-cpi.int

ET,

La Dame d'Elche (Dama d'Elx en valencien, Dama de Elche en espagnol) est une sculpture en pierre calcaire représentant le buste d'une femme ibérique, datée du Ve ou du ive siècle av. J.-C. Elle fut découverte le 4 aout 1897 sur un site archéologique, l'Alcudia, à 2 km au sud d'Elche, près d'Alicante, en Espagne.

Il existe près d'Elche une petite montagne que les Arabes appelaient Alcudia (monticule), qui dans l'Antiquité était quasi entièrement entourée d'une rivière. On sait qu'elle fut une colonie ibère dénommée Helike (en grec) et que les Romains appelèrent Illici Augusta Colonia Julia. Quand les Arabes et les Berbères vinrent à leur tour, ils établirent la ville plus bas, sur la partie plane, conservant cependant le toponyme romain d'Illici, qui fut arabisé en Elche.

Ce buste est conservé au Musée archéologique national de Madrid. Il s'agit du reste archéologique le plus connu et important de la culture ibère.

La sculpture en calcaire représente un buste de femme richement orné. Son costume est totalement ibérique. Elle porte une tunique bleue de lin fin, une mantille soutenue par un peigne (qui peut être une tiare), qui tombe en travers de la poitrine. Cette mantille était rougeâtre et elle contenait même des restes de peinture. Une grande cape (manteau) de toile épaisse et pesante la recouvrait. Celle-ci était de couleur marron avec un liseré rouge. Les lèvres conservaient également des restes de couleur rouge. La sculpture est faite en pierre calcaire fine et orange et le visage possède la couleur naturelle de cette pierre, probable couleur naturelle de son teint.

Cette sculpture mesure 56 cm de haut et a dans son dos une cavité presque sphérique de 18 cm de diamètre et 16 cm de profondeur, qui servait peut-être à y introduire des reliques, des objets sacrés ou des cendres comme offrandes au défunt. De nombreuses autres figures ibériques de caractère religieux, trouvées en d'autres endroits, ont aussi dans leur dos un creux et, comme la Dame d'Elche, leurs épaules se montrent légèrement courbées vers l'avant.

La Dame porte des bijoux caractéristiques des Ibères : des cercles qui couvrent les oreilles où pendent des petites chaines liées à une lanière de cuir qui lui ceint le front. Des colliers et des couronnes avec des petites sphères et des filigranes. Ce sont des reproductions de bijoux qui eurent leur origine en Ionie au viiie siècle av. J.-C. et qui arrivèrent plus tard en Étrurie (Italie). Aux dernières analyses, on a découvert un petit fragment de feuille d'or dans l'un des plis du dos. Cela conduit à supposer que les bijoux de la sculpture étaient recouverts de feuilles d'or.

Artémidore d'Ephèse, homme d'État qui voyagea par les côtes de l'Ibérie vers l'an 100 av. J.-C., décrit la femme ibérique en un texte qui nous est resté, et où l'on reconnaît fort bien la description de la Dame d'Elche : « Certaines femmes ibériques portaient des colliers de fer et de grandes armatures à la tête, sur laquelle elles posaient le voile à la manière d'une ombrelle, qui leur recouvrait le visage. Mais d'autres femmes s'accrochaient un petit tympanon autour du cou qu'elles serraient fortement à la nuque et à la tête jusqu'aux oreilles et qu'elles pliaient vers le haut, sur les côtés et derrière. »

On découvrit le buste le 4 aout 1897. Les ouvriers de la propriété étaient en train d'effectuer le déblaiement du versant sud-est de la colline de La Alcudia, à des fins d'exploitation agricole. Selon la légende locale, Manuel Campello Esclápez, dit Manolico, un jeune de 14 ans (cette donnée est en désaccord avec son acte de naissance), qui aidait pour les tâches, fut le découvreur. Utilisant le pic d'Antonio Maciá, et profitant d'une pause des journaliers, il commença à creuser. Les ouvriers agricoles du docteur Campello d'Elche se trouvaient être en train de déjeuner, tandis que le jeune Manolico poursuivait sa tâche dans le terre-plein du monticule de La Alcudia. D'un coup de houe, il se rendit compte qu'il tombait sur quelque chose de dur qui n'était pas de la terre (on peut encore voir la marque de la houe). Il appela les hommes et tous se mirent à gratter le sable. C'est ainsi qu'apparut le buste de la Dame d'Elche. Depuis, elle fut baptisée par Manolico Reine maure. Cette version diffère toutefois du rapport officiel rédigé par Pedro Ibarra, le 14 aout de cette même année. D'après ce rapport, c'est Antonio Maciá qui, avec son pic, heurta la Dame.

Le docteur Campello était marié avec Asunción Ibarra, fille d'Aureliano Ibarra Manzoni, un humaniste du xixe siècle qui, en plus de ses activités, s'adonnait à l'archéologie par gout, et qui avait rencontré une grande quantité d'objets et de vestiges ibères en ses propres terres de labeur et sur des sites de la commune d'Elche. Grâce à cela, il avait constitué une collection de grande valeur qu'il laissa en héritage à sa fille Asunción, ainsi que la charge qu'à sa mort, elle effectuât les démarches nécessaires pour que la collection fût proposée à l'Académie royale d'histoire, pour être finalement placée au Musée archéologique national de Madrid. Il était stipulé dans le testament que la collection devait être achetée en bloc.

À la mort de son père, Asunción s'apprêta à exécuter le testament et en communiqua le texte aux responsables à Madrid. L'Académie se réunit en séance plénière le 18 mars 1891 sous la présidence de don Antonio Cánovas del Castillo. On proposa d'étudier l'affaire et une commission fut nommée le 17 mai. Les mandataires de cette commission furent Juan de Dios de la Rada y Delgado et Juan Vilanova y Piera, qui devaient se rendre rapidement à Elche pour mener à bien les négociations. Ils furent d'accord pour acquérir le lot qui serait réglé en trois versements. Mais il arriva que l'un des versements arriva à échéance à une date proche de la découverte de la Dame. À partir de ce moment-là, il y eut un contentieux, puisque sa propriétaire doña Asunción n'était pas d'accord pour l'inclure avec les autres pièces et que l'Académie n'était plus d'accord pour continuer de payer...

Pour sa part, Pedro Ibarra Ruiz (frère du défunt don Aureliano et archiviste à la mairie d'Elche), en son enthousiasme pour la nouvelle découverte, avait fait quelques photographies dont il avait fait parvenir des copies à l'académicien José Ramón Meliá, au directeur du Musée archéologique national de Madrid, Juan de Dios de la Rada, et à l'éminent archéologue allemand Emil Hübner. Tous voulurent faire l'acquisition.

À Elche, tout le monde connaissait la découverte et c'était un sujet de conversation. Les amis de la famille allaient la regarder à la maison, mais les autres personnes ne pouvaient faire de même, alors la Dame (la reine maure) fut exposée sur le balcon pour que tout le voisinage de la localité pût la contempler.

Le lieu où fut découvert le buste de la Dame est un gisement archéologique où l'on a découvert au fil des ans de nombreuses pièces de grande valeur, ibériques et romaines, témoignages de ces cultures. On y a découvert un village ibéro-punique, des égouts romains, des mosaïques et une lampe à l'effigie de saint Abdon, qui appartiennent à une basilique paléochrétienne qu'on suppose du ve siècle. Ce dernier témoignage archéologique se trouve appuyé par les codex des conciles de Tolède, où l'on parle des évêques présents provenant d'Illici (Elche).

On célèbre chaque année à Elche, les 14 et 15 aout, le Mystère d'Elche. Don Pedro Ibarra avait invité chez lui à participer à cette fête l'archéologue français Pierre Paris. Quand l'archéologue vit le buste ibère, il sut qu'il s'agissait d'un véritable bijou et en informa les responsables du Musée du Louvre à Paris, qui répondirent tout de suite en offrant une belle somme : 4 000 francs de l'époque. En dépit de l'opposition de doña Asunción, le buste ibérique fut vendu et le 30 août 1897 la « déesse ibère » partait emballée soigneusement pour Paris. Pendant quarante ans, la Dame d'Elche fut exposée en l'un des musées les plus importants d'Europe, le Louvre.

Après le début de la Seconde Guerre mondiale, en 1939, et par mesure de précaution, elle fut transférée au château de Montauban, près de Toulouse, lieu plus sûr que la capitale3. En 1941, les Espagnols réussirent à la récupérer moyennant un échange d'œuvres4 avec le régime de Vichy du maréchal Pétain, un accord qui incluait également La Inmaculada concepción de los Venerables o de Soult (1678) (du nom du maréchal français Jean-de-Dieu Soult qui la déroba) de Murillo et diverses pièces du Trésor de Guarrazar, qui appartenaient au Musée de Cluny, ainsi que les restes des écritures ibériques d'Osuna. En échange, on rendit à la France un portrait de Marie-Anne d'Autriche de Diego Vélasquez, dont le Prado possédait une autre version quasi identique (on transféra la version considérée de qualité inférieure, et qui même pour certains, est une copie d'atelier), et une œuvre du Greco du Musée Santa Cruz de Tolède5. C'est pourquoi, en réalité, elle est propriété du Musée du Prado (numéro de catalogue E433), où elle demeura pendant trente ans, depuis qu'elle revint en Espagne jusqu'à ce qu'en 1971, elle fût transférée au Musée archéologique national de Madrid où elle se trouve en dépôt3. En 1965, la Dame d'Elche revint brièvement en terre ilicitaine (= d'Elche) en vue du septième centenaire du Mystère d'Elche.

La ministre de la Culture espagnole Carmen Calvo rendit publique le 19 janvier 2006 la décision de céder temporairement la Dame à sa ville d'origine. Depuis ce moment, on commença un processus qui culmina le 18 mai 2006, en cela que la Dame d'Elche présida l'inauguration du Musée archéologique et d'histoire d'Elche (au palais d'Altamira) et l'exposition « De Ilici a Elx, 2500 años de historia » (« D'ilici à Elx, 2 500 ans d'histoire »), qui eut lieu en différents endroits de la ville.

NAGALÏÉW LA MOUETTE AUX YEUX VERTS, L'INFINI ET Y'BECCA

LA JEUNE ET LUCIDE NAGALÏÉW POURSUIT CETTE QUÊTE DES ÉTOILES AU DELÀ DE L'INFINI.
DANS SON RIRE,LA NOSTALGIE EST ENRAYER PAR LE SOUVENIR DE CEUX QUI EURENT LA PORTÉE
DU SOL DANS LE DOIGT DU VISUEL: TRANSPERCER LA NATURE DU HORLA, QUELS DEMEURES
ABRITENT LE NEZ DU EATHBOUND ET DE SA PERPÉTUEL MÉTAPHORE DU PAPILLON.

SES CRIS RÉSONNENT SUR LES ASPECTS DES OCÉANS PLONGEANT LES SIRÈNES DANS UNE ÉCOUTE
TEL LE PRODIGIEUX ORPHÉE; AYANT DEMANDE COMME SEUL SOUHAIT, LA LIBERTÉ DU SEUIL DE
TOLÉRANCE DE LA GRAVITE. NAGALÏÉW QUI PENSE AU SACRIFICE D'UNE PETITE CHIENNE, LAÏKA,
QUI EST L'ASPECT DE L'AVENIR RÉSERVÉ PAR LA NATURE AUX PEUPLES DES OISEAUX MAMMIFÈRES.
UNE ESPÉRANCE BIEN PLUS GRANDE QUE L'HOMME ABRITE LA MOUETTE AUX VERTS, CELLE D'UN INFINI
IMPERCEPTIBLE AUX AVARICES ET ORGUEILLEUX.

SON MONDE S'EST RÉFUGIÉ DANS UNE CONSTELLATION LOIN DES RUMEURS ET DES RAVAGES DE L'HOMME.
NAGALÏÉW N'EST PAS MORTE, SON ESPRIT S'EST ALLER REJOINDRE LE DOUX FENRIR LIBÉRÉ DES CHAINES
DES SACRIFICES DES DIEUX ET DE LOKI... TEL UNE BALEINE QUI LANCE SES CRIS VERS LES CIEUX, NAGALÏÉW
PROJETTENT SES CHANTS VERS L'INFINI TOUT COMME LES SONDES VOYAGER PARCOURANT LE GRAND VIDE.
NAGALÏÉW, NAGALÏÉW, NAGALÏÉW... DANS LE SOUVENIR DES ÉTOILES SE PEUPLENT TOUT UN MONDE
AUQUEL PRENDS FORME TOUTES LES ESPÉRANCES QU'UN ERMITE PUISSE DIRE DE SA CONSCIENCE.

UN FENRIR DEVENU PROTECTEUR DE LA VIE LUTTANT DANS L’ÉCRITURE D'UNE EXPANSION DICTÉE PAR
UN CANNIBALISME DU CHAOS SUR LE VIDE ET L'APPARITION D'UN VIDE DANS UNE CONSCIENCE AFFAIBLI.
UN CORPS DANS UN AUTRE CORPS TOUT COMME CE MIRAGE QU’APERÇOIT LE CONQUISTADOR EN MIRANT
SUR LES PYRAMIDES DU SOLEIL. NAGALÏÉW SE SOUCIE DU FLEUVE TOUT COMME DE L'INSECTE QUI NAVIGUE
SANS POUR CELA POSER UN IMPÔT SUR LA NAISSANCE ET LA PRÉSENCE. SON MONDE ELLE S'EN INSPIRE
SUR LES CONSCIENCES DE MERLIN LE ROUGE GORGE DU NÉPAL, PÈRE D'UNE RÉPUBLIQUE. DE MAGELLAN L’ALBATROS
PÈRE ET CONSCIENCE DE LA RÉVOLUTION ET DE TAY LA CHOUETTE EFFRAIE, SCRIBE ET SECOURISTE
DE LA RÉPUBLIQUE DE L'OLIVIER, MÈRE DE LA RÉPUBLIQUE DU NÉPAL.

L'HOMME EST UN CHAOS DE LA MATIÈRE CAR IL LA TRANSFORME D'UNE MANIÈRE BRUTAL SANS SE SOUCIER
DE LUI-MÊME ET DES CONSÉQUENCES... IL S'ABRITE DEVANT DES LOIS TOUT COMME LE CHAOS S'ABRITE SUR SA
FORCE BRUTAL. LE VIDE EST TOUT COMME LE RIEN, SA CONSCIENCE N'EST QU'UNE PARTICULE DE PHÉROMONE.
NAGALÏÉW, NAGALÏÉW, NAGALÏÉW... SA CONDUITE ET LE SUICIDE NE SONT PAS COMMUN ET POURTANT, IL INVENTENT
DES IDOLES ET DES SECTES POUR ASSOUVIR SON PARAITRE DANS L'AVENIR: LES BALEINES ET LES CÉTACÉS EN FURENT LES PREMIÈRES VICTIMES BOULEVERSANT LA NATURE ÉTABLI DE LA SURVIE ET DE LA REPRODUCTION PAR L'ORDRE LE DÉSIR ET DU PARAITRE DÉROUTANT AINSI LA PULSION EN UNE FORME DE BRUTALITÉ SUR LE CONCEVOIR ET L'ARTIFICE
COMME UNE MÉTAPHORE DU BESOIN.

ÉCRIT DE
CITOYEN TIGNARD YANIS,
PN 3286 de la Cour Européenne des droits de l'Homme,
MINISTRE DU SECOURISME COMMUN
DE LA RÉPUBLIQUE D’ISRAËL ET DE LA COMMUNAUTÉ PARLEMENTAIRE DE LA PALESTINE
ALIAS
TAY
La chouette effraie
EN ET DANS L’ÉGIDE DE AMANDINE NIETZSCHE-RIMBAUD : LES PEUPLES ET L'INFINI.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette




Nombre de messages : 11658
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

LE PN3286 DE LA ECHR_CEDH ET LA COUR PÉNALE INTERNATIONALE Empty
MessageSujet: Re: LE PN3286 DE LA ECHR_CEDH ET LA COUR PÉNALE INTERNATIONALE   LE PN3286 DE LA ECHR_CEDH ET LA COUR PÉNALE INTERNATIONALE EmptyJeu 12 Mai à 4:09

compagnon.yanis.tignard @Yanis_Tignard · 19h
En réponse à @Elysee @GabrielAttal et @olivierveran
ALBATROS DE LAYSAN, VOLCAN SOMMA ET LA PYRAMIDE ROUGE :
Memories of Alhambra - Francisco Tárrega !
https://www.youtube.com/watch?v=OOsRMECWKAE
Spanish Caravan !
https://www.youtube.com/watch?v=6zrwCjjUqs0
Isaac Albeniz - Asturias !
https://www.youtube.com/watch?v=GY5y4Rp3tU8
L'ABNÉGATION ET L'AUDACE DES TEMPS :
Y'BECCA EN JÉRUSALEM !
TAY

NAGALÏÉW LA MOUETTE DANS LA PHRASÉOLOGIE DE L'ORBITE, DE LA RÉSONANCE ORBITALE ET DE L'HORIZON DES ÉVÉNEMENTS MONTRE UNE SIGNIFICATION
DE NAVIGUER ENTRE LES CORPS ET LES ESPRITS D'OÙ L'ESPÉRANCE D'ÊTRE UNE NOUVELLE IDÉE DES VENTS ET DE LA SYNTHÈSE HORS SYSTÈME SOLAIRE.
TAY

LE LOGEMENT EST UNE INTÉGRATION COMME LES GENS QUI S'OCCUPENT D'AUTRUI MALGRÉ LES HANDICAPS. AINSI LA SITUATION DÉMOCRATIQUE ET
DÉMOGRAPHIQUE DOIVENT ÊTRE LE SUJET PREMIER D'UN ÉTAT AYANT LE PRINCIPE ÉLECTORALE DU PEUPLE ET DES DROITS :
SUR LE SOLSTICE CAR LE TEMPS SE MUE !
TAY

@EmmanuelMacron
NAGALÏÉW LA MOUETTE DIT EN PENSANT AU SABLIER : J'AI VU DES RÉVOLUTIONS, DES ÉQUINOXES ET DES SOLSTICES QU'UN PREMIER MINISTRE DES MÉMOIRES D'OUTRE TOMBE ME RAPPELLE LE CLAIRON DE L'AURORE ET L’APOGÉE DU CRÉPUSCULE.
IL Y A DES ÉTOILES AU DELÀ DE L'INFINI.
TAY

JE ME RAPPELLE DANS L'ÉTHIQUE DES ESPRITS D'OUTRE TOMBE : L'ÉTUDE QUI SOUFFLA DANS L'OREILLETTE DES ÉTATS MEMBRES DE L'ORGANISATION
DES NATIONS UNIES AU SUJET DES MALHEURS MÉDICAUX SURVENUS LORS DE LA GRANDE PANNE D'ÉLECTRICITÉ QU'A SUBI LE VENEZUELA DANS L’INDIFFÉRENCE.
TAY

LES CHAUVES SOURIS DE LA GARONNE, LES LOUPS DES ARDENNES ET LA CHOUETTE EFFRAIE A CHANTÉ UNE SOLIDARITÉ QUI RÉSONNA JUSQU'AU VENEZUELA QUAND LES INSOUMIS ET LES CHASSEURS SAVOURAIENT LA MORT DES SANGLIERS TOUT EN LAISSANT LES CARCASSES AUX FESTINS DES MOUCHES ET DE LA PESTE.
TAY

@EmmanuelMacron
NAGALÏÉW LA MOUETTE N'EST JAMAIS DANS L'ABDICATION ET LA DÉFAITE CAR ÉTANT CE SENSIBLE QU'IL Y A DES ÉTOILES AU DELÀ DE L'INFINI.
LA PLUIE ET LA SÉCHERESSE DANS L'ÉTHIQUE DE L'ESPACE ET DE L'EXISTENCE EN DES LOGEMENTS DANS LES MESURES DES NOTES ET DU SILENCE.
TAY

@EmmanuelMacron !
NAGALÏÉW LA MOUETTE NE SERA PAS DANS LA TUTELLE D'UN QUELCONQUE PREMIER MINISTRE ! CAR, DANS L’INDÉPENDANCE DE LA JUSTICE POUR UNE CLARTÉ DANS LA DÉTERMINATION ET L'EXPLORATION :
LA PHRASÉOLOGIE DE L'ORBITE, LA RÉSONANCE ORBITALE ET L'HORIZON DES ÉVÉNEMENTS.
TAY

compagnon.yanis.tignard @Yanis_Tignard · 18h
LE CORBEAU VIENT DE REJOINDRE LA DEMEURE DU LOUP : EN L'ÉTHIQUE DES ESPRITS, DANS LA RÉALITÉ DES MOUVEMENTS OU LES RÉACTIONS ET LES DÉBATS.
LA CHOUETTE EFFRAIE, DANS SA QUÊTE DE L'INFINI ET DE L'UNIVERS, SE BRISE EN UNE POUSSIÈRE OÙ LE SAVOIR SE MUE EN UN SOUFFLE ?
L'UNITÉ !
TAY

EN L'AFRIQUE DE L'OUEST, LE COMMUNAUTAIRE EST LIEU DE RENCONTRE, DE COMMUNICATION ET DE COMMERCES.
L'ÉVENTAIL DU SOLSTICE D'ÉTÉ SOUFFLE SUR LE DEVENIR DE L'HIVER :
L'AUTOMNE SE MUE EN UN PRINTEMPS POUR MAINTENIR L'ÉTHIQUE DES SAISONS EN
DES MIGRATIONS NATURELLES OU SAUVAGES.
TAY

RÉALITÉ EXPOSE LA RESPONSABILITÉ À SES DÉCISIONS SUR LE DEVENIR ET LA FRATERNITÉ !
LE CONDITIONNEMENT ET L'APOLOGIE
NE PEUVENT ÊTRE UTILISÉS DANS DES CARACTÈRES POLITIQUES ET MORAUX
EN UNE ÉLECTION PARLEMENTAIRE EUROPÉENNE :
L'ÉQUILIBRE ET LA CRITIQUE EN L'ACTE DE L'ESPACE.
TAY

SI LE TEMPS PORTE VERS LA SAGESSE ALORS LA RÉALITÉ NE PEUT SURVIVRE EN UN MIRAGE SI LE SENTIMENT NE MÛRIT PAS DANS LES RÉALITÉS DES PERSONNES ET DU PEUPLE DANS UN ÉVOLUTIF GÉOGRAPHIQUE : L'UNIVERS ET L'INFINI : EN LA DEMEURE ET DES CAVERNES DES POPULATIONS ET DES SENTIMENTS !
TAY

LA RÉPUBLIQUE PROTÈGE LES ARBRES ET LES SABLES : LA CHOUETTE EFFRAIE OUVRE SA SAGESSE VERS CEUX QUI CROIENT !
AU PHARE DU SYNDICALISME, SURVIVRE EST LA CIRCONSTANCE
QUI CONDUIT LA PERSONNE ET L’ENTITÉ À SE MUER EN UN PEUPLE VRAI :
ALPHABETS, GÉOMÉTRIES ET SENTIMENTALISMES.
TAY

NAGALÏÉW LA MOUETTE EN LA PERTINENCE DU CORTÈGE DES FEMMES DÉFENDANT LEURS ACQUIS OBTENUS DANS LA RÉPUBLIQUE ISLAMIQUE D'AFGHANISTAN,
https://instagram.com/reel/Cda6R6mIDJs/?igshid=MDJmNzVkMjY=
HONTE SUR LES MÉCRÉANTS TALIBANS QUI SOUILLENT LEURS DIGNITÉS : JAMAIS ILS N'ATTEINDRONT LA DEMEURE DU MISÉRICORDIEUX.
TAY

TÉMOIGNAGE DE
CITOYEN TIGNARD YANIS,
PN 3286 de la Cour Européenne des droits de la femme, de l'enfant et de l'Homme,
ALIAS
TAY
La chouette effraie,
Y'BECCA EN JÉRUSALEM :
les peuples dans le l'horizon, le vent et le verbe vers l'infini, le souffle et le vivant
VERS L’ÉGIDE DE AMANDINE NIETZSCHE-RIMBAUD : Y'BECCA EN JÉRUSALEM ! Les peuples dans l'horizon vers l'infini
Revenir en haut Aller en bas
http://www.atelier-yannistignard.com
 
LE PN3286 DE LA ECHR_CEDH ET LA COUR PÉNALE INTERNATIONALE
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» en route de 2012 à 2017

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La.cinquieme.République :: La.cinquieme.République-
Sauter vers: