La.cinquieme.République

De la politique pure et affaires étrangeres
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Apolline de Malherbe et Laurence Boccolini

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Apolline de Malherbe et Laurence Boccolini   Jeu 30 Juin à 3:51

Républiques-Citées du Patrimoine ou
Les Corbeaux de Londres et la Citée d'Avignon...
http://leclandesmouettes.bbflash.net/t41-y-becca-ou-murmure-de-l-arbre-olivier
http://leclandesmouettes.bbflash.net/t169-discipline-esperance-volupte-et-y-becca-ou-nouvelle-sparte
http://la-5ieme-republique.actifforum.com/t177-discipline-esperance-volupte-et-y-becca-ou-nouvelle-sparte
http://la-5ieme-republique.actifforum.com/t178-le-sens-de-primaire-le-vote-gratuit-democratie-et-y-becca
http://leclandesmouettes.bbflash.net/t170-le-sens-de-radical-le-vote-gratuit-democratie-et-y-becca#3800
http://la-5ieme-republique.actifforum.com/t176-yul-brynner-l-afrique-la-reine-de-saba-et-y-becca
Derniers valeureux parmi les valeureux; ils symbolisent les liens entre l'égalité
et les républiques... On se réunit mais la haine s'est introduit dans le trône de
la cruauté... La Lionne du Roseau n’apaisent pas la rancœur mais son discours
s'adressa vers ses fidèles sujets à qui l'on attribut de funestes présages similaire
à ceux que reçoivent les chouettes de la part du Lion de Jersey dit le péninsulaire
pétrolier !

-"Cœur parmi les Cœurs, Courage parmi les Courages, Selling England By The Pound,
Genesis... Dans Une montagne, une ville d'égalité s'y est construite et son nom est
Le Puy-en-Velay, amie de la République de l'Olivier et Allié de la République-Citée de la République de France, Je leur réponds à ceux qui veulent dissoudre le parlement :
Une Ecosse libre d'échange ayant des statut particulier et qui reste attaché à la communauté
parlementaire Britannique... Tel feu mon père, je brandirai le timbre de Big Ben...
Je m'adresse vers toutes et tous les Britanniques en ces Termes: je ne suis pas, Agénor fils de Poséidon, roi phénicien, père d'Europe et de Cadmos, je ne lancerai pas en vain mes fils à la recherche d'une jeune fille possédé d'un Dieu ivre d'amour et de fantasme... Aucune réalité virtuelle ne peut remplacer ce sourire lorsque conduite dans un char, je parcourrai la République-Citée de Toulouse qui était terrorisé par Une Chouette effraie, c'était la vieille Bernadette qui me l'avait dit... Le Statut de République cité prôné la Chouette effraie dans sa colère envers Lionel le Fermier... il avait écrit lors de ma visite où je portai un chapeau rose et une robe bleu...

De l'amour, tu peux trouver la douleur...
Du froid, tu peux enfanter le Foyer...
Du Courage, tu peux confronter la stupidité...
De l'amitié, tu peux encontre la Trahison...
D'un thé, tu peux entendre le Souffle...

La Lionne du Roseau se tait et la Chouette effraie s'adresse vers les Britanniques, Européens et autres :
-"Inventons les Républiques-Cités sans droit de péage mais tout en conservant nos dialectes...
Nous avons l'apparence d'être snob mais nous avons la devise des croyances... Nous avons créer et faisons partie de cette sphère qu'est le modernisme... Je peux être reine des highlanders mais sans eux que deviendrai la Tamise... Un Non qui peut ouvrir des portes sur l'échange sur une histoire plus vaste... Car un Jour , ce temps viendra où La Terre sera notre mère nourricière et qu'elle sera confronté aux difficulté des Empires, des Républiques et ainsi de suite... Nous grandirons dans de nouvelles chartes, nous serons ainsi acteurs de l'évolution des temps modernes sans oublier ce doux rêve d'un Jardin Primitif... Et puis, les républiques cités se déplaceront et deviendrons autres ! Et elles construiront leurs espérances sur l'espoir que nous établissons ! Celle d'une utopie sans crime ! Pas besoin de tuer pour le sauvegarder !
Nous autres avons de la sympathie pour la Grande Faucheuse mais nous ne sommes pas des adeptes du marchandages d'âmes ! Oui; l'âme...! Celle des Singes qui prient en observant le Ciel... La Faim et l'Âme doivent être enseigner dans un système d'autonomie ! Adventure Of A Lifetime ! Nous ne sommes pas propriétaire de l'Univers et malgré c'est dans l'infini de son phare que nous prénommons lumière que nous puisons enseignements des concepts de la Grande Faucheuse ! Autonomie de l'individu dans l'amour ! Libre de son Mariage etre communautaire mais individuel dans l'acte ! Libre malgré les frontières et ses dangers ! Apprendre sans pour autan renier la Douleur et l'Espérance ! Et vous me direz où est Dieu !
je vous Réponds là, ici et ailleurs ! Et principalement dans nos Cœurs libre d'y croire sans y Croire ! "

Ecrit de
TAY la chouette effraie


Dernière édition par yanis la chouette le Jeu 17 Nov à 3:46, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Apolline de Malherbe et Laurence Boccolini   Jeu 30 Juin à 3:55

(Ὑπαχαιοὶ / Hupakhaioi)

Agénor fils de Poséidon, roi phénicien, père d'Europe et de Cadmos notamment.
Agénor fils d'Anténor, qui prit part à la guerre de Troie.
Agénor fils de Phégée, frère de Pronoos.
Agénor fils de Pleuron, grand-père notamment de Thestios.
Agénor fils d'Aréos, fondateur de Patras.
Agénor fils d'Ecbase, père d'Argos Panoptès selon les sources.

Le Puy-en-Velay was a major bishopric in medieval France, founded early, though its early history is legendary. According to a martyrology compiled by Ado of Vienne, published in many copies in 858, and supplemented in the mid-10th century by Gauzbert of Limoges,[1] a certain priest named George accompanied a certain Front, the first Bishop of Périgueux, when they were sent to proselytize in Gaul. Front was added to the list of the apostles to Gaul, traditionally sent out to reorganize Christians after the persecutions that are associated with Decius, circa 250. As with others of the group, notably Saint Martial of Limoges, later mythology pushed Saint Front and the priest George back in time, and tells how George had been restored to life with a touch of Saint Peter's staff. The expanding legend of this St. George, which, according to the Church historian Duchesne is not earlier than the 11th century, then makes that saint one of the Seventy Apostles of the Gospel of Luke, and tells how he founded the church of the [civitas] que dicitur Vetula in pago Vellavorum—as the settlement of Ruessium began to be called during the 4th century: the city "called Vetula in the pays of the Vellavi" was how a document of 1004 termed it.[2] Vetula means "the old woman", and pagans were still making small images of her as late as the 6th century in Flanders, according to the vita of Saint Eligius. This was the first cathedral at Le Puy.

Patronyme
Monique Agénor, écrivain et scénariste français.
Ronald Agenor, tennisman haïtien.
Sandro Agénor, scénariste français.

Divers
1873 Agénor est un astéroïde.
Agenor est le nom d'une centrale d'achat européenne spécialisée dans le non-alimentaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Apolline de Malherbe et Laurence Boccolini   Jeu 30 Juin à 3:57

Titre : La source
Poète : Charles Marie René Leconte de Lisle (1818-1894)
Recueil : Poèmes antiques (1852).

Une eau vive étincelle en la forêt muette,
Dérobée aux ardeurs du jour ;
Et le roseau s'y ploie, et fleurissent autour
L'hyacinthe et la violette.

Ni les chèvres paissant les cytises amers
Aux pentes des proches collines,
Ni les pasteurs chantant sur les flûtes divines,
N'ont troublé la source aux flots clairs.

Les noirs chênes, aimés des abeilles fidèles,
En ce beau lieu versent la paix,
Et les ramiers, blottis dans le feuillage épais,
Ont ployé leur col sous leurs ailes.

Les grands cerfs indolents, par les halliers mousseux,
Hument les tardives rosées ;
Sous le dais lumineux des feuilles reposées
Dorment les Sylvains paresseux.

Et la blanche Naïs dans la source sacrée
Mollement ferme ses beaux yeux ;
Elle songe, endormie ; un rire harmonieux
Flotte sur sa bouche pourprée.

Nul œil étincelant d'un amoureux désir
N'a vu sous ces voiles limpides
La Nymphe au corps de neige, aux longs cheveux fluides
Sur le sable argenté dormir.

Et nul n'a contemplé la joue adolescente,
L'ivoire du col, ou l'éclat
Du jeune sein, l'épaule au contour délicat,
Les bras blancs, la lèvre innocente.

Mais l'Aigipan lascif, sur le prochain rameau,
Entr'ouvre la feuillée épaisse
Et voit, tout enlacé d'une humide caresse,
Ce corps souple briller sous l'eau.

Aussitôt il rit d'aise en sa joie inhumaine ;
Son rire émeut le frais réduit ;
Et la Vierge s'éveille, et, pâlissant au bruit,
Disparaît comme une ombre vaine.

Telle que la Naïade, en ce bois écarté,
Dormant sous l'onde diaphane,
Fuis toujours l'œil impur et la main du profane,
Lumière de l'âme, ô Beauté !


Read more at http://www.poesie-francaise.fr/charles-marie-rene-leconte-de-lisle/poeme-la-source.php#YSk0iW64wrbYrOKR.99
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Apolline de Malherbe et Laurence Boccolini   Jeu 30 Juin à 4:10

Les mouettes et les Vignes...


Au dessus de la Lavande et des vignes,

les mouettes n'ont pas sens de l'humide.

Les agriculteurs leur donnent des tributs.

Fertilité comme l'hirondelle...



Tout comme le cheval qui poursuit le peigne...

La mouette attendra et observera

La saison, les pluies afin de s'altérer

En jus de raison...


En Attendant, elles ont le relais

entre la mer de Sète, les marais salants

Et les marécages des flamands roses. Elles

cherchent quelques mies de pains...


Accompagné de quelques bons petits poissons,

La mouette secoure une otarie dans les filets

et appelle le phare des marins et salvatrices:

La République du Secours...

Ecrit de
TAY
La chouette effraie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Apolline de Malherbe et Laurence Boccolini   Jeu 30 Juin à 4:11

Titre : Kléarista
Poète : Charles Marie René Leconte de Lisle (1818-1894)
Recueil : Poèmes antiques (1852).

Kléarista s'en vient par les blés onduleux
Avec ses noirs sourcils arqués sur ses yeux bleus,
Son front étroit coupé de fines bandelettes,
Et, sur son cou flexible et blanc comme le lait,
Ses tresses où, parmi les roses de Milet,
On voit fleurir les violettes.

L'Aube divine baigne au loin l'horizon clair ;
L'alouette sonore et joyeuse, dans l'air,
D'un coup d'aile s'envole au sifflement des merles ;
Les lièvres, dans le creux des verts sillons tapis,
D'un bond inattendu remuant les épis,
Font pleuvoir la rosée en perles.

Sous le ciel jeune et frais, qui rayonne le mieux,
De la Sicilienne au doux rire, aux longs yeux,
Ou de l'Aube qui sort de l'écume marine ?
Qui le dira ? Qui sait, ô lumière, ô beauté,
Si vous ne tombez pas du même astre enchanté
Par qui tout aime et s'illumine ?

Du faîte où ses béliers touffus sont assemblés,
Le berger de l'Hybla voit venir par les blés
Dans le rose brouillard la forme de son rêve.
Il dit : C'était la nuit, et voici le matin !
Et plus brillant que l'Aube à l'horizon lointain
Dans son cœur le soleil se lève !


Read more at http://www.poesie-francaise.fr/charles-marie-rene-leconte-de-lisle/poeme-klearista.php#g66TVQzspmOFHPho.99
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Apolline de Malherbe et Laurence Boccolini   Jeu 30 Juin à 4:17

A une mendiante rousse
Charles BAUDELAIRE (1821-1867)

Blanche fille aux cheveux roux,
Dont la robe par ses trous
Laisse voir la pauvreté
Et la beauté,

Pour moi, poète chétif,
Ton jeune corps maladif,
Plein de taches de rousseur,
A sa douceur.

Tu portes plus galamment
Qu'une reine de roman
Ses cothurnes de velours
Tes sabots lourds.

Au lieu d'un haillon trop court,
Qu'un superbe habit de cour
Traîne à plis bruyants et longs
Sur tes talons ;

En place de bas troués,
Que pour les yeux des roués
Sur ta jambe un poignard d'or
Reluise encor ;

Que des noeuds mal attachés
Dévoilent pour nos péchés
Tes deux beaux seins, radieux
Comme des yeux ;

Que pour te déshabiller
Tes bras se fassent prier
Et chassent à coups mutins
Les doigts lutins,

Perles de la plus belle eau,
Sonnets de maître Belleau
Par tes galants mis aux fers
Sans cesse offerts,

Valetaille de rimeurs
Te dédiant leurs primeurs
Et contemplant ton soulier
Sous l'escalier,

Maint page épris du hasard,
Maint seigneur et maint Ronsard
Épieraient pour le déduit
Ton frais réduit !

Tu compterais dans tes lits
Plus de baisers que de lis
Et rangerais sous tes lois
Plus d'un Valois !

- Cependant tu vas gueusant
Quelque vieux débris gisant
Au seuil de quelque Véfour
De carrefour ;

Tu vas lorgnant en dessous
Des bijoux de vingt-neuf sous
Dont je ne puis, oh ! pardon !
Te faire don.

Va donc ! sans autre ornement,
Parfum, perles, diamant,
Que ta maigre nudité,
Ô ma beauté !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Apolline de Malherbe et Laurence Boccolini   Jeu 30 Juin à 4:23

Adieux a la mer
Alphonse de LAMARTINE (1790-1869)

Murmure autour de ma nacelle,
Douce mer dont les flots chéris,
Ainsi qu'une amante fidèle,
Jettent une plainte éternelle
Sur ces poétiques débris.

Que j'aime à flotter sur ton onde.
A l'heure où du haut du rocher
L'oranger, la vigne féconde,
Versent sur ta vague profonde
Une ombre propice au nocher !

Souvent, dans ma barque sans rame,
Me confiant à ton amour,
Comme pour assoupir mon âme,
Je ferme au branle de ta lame
Mes regards fatigués du jour.

Comme un coursier souple et docile
Dont on laisse flotter le mors,
Toujours, vers quelque frais asile,
Tu pousses ma barque fragile
Avec l'écume de tes bords.

Ah! berce, berce, berce encore,
Berce pour la dernière fois,
Berce cet enfant qui t'adore,
Et qui depuis sa tendre aurore
N'a rêvé que l'onde et les bois!

Le Dieu qui décora le monde
De ton élément gracieux,
Afin qu'ici tout se réponde,
Fit les cieux pour briller sur l'onde,
L'onde pour réfléchir les cieux.

Aussi pur que dans ma paupière,
Le jour pénètre ton flot pur,
Et dans ta brillante carrière
Tu sembles rouler la lumière
Avec tes flots d'or et d'azur.

Aussi libre que la pensée,
Tu brises le vaisseau des rois,
Et dans ta colère insensée,
Fidèle au Dieu qui t'a lancée,
Tu ne t'arrêtes qu'à sa voix.

De l'infini sublime image,
De flots en flots l'oeil emporté
Te suit en vain de plage en plage,
L'esprit cherche en vain ton rivage,
Comme ceux de l'éternité.

Ta voix majestueuse et douce
Fait trembler l'écho de tes bords,
Ou sur l'herbe qui te repousse,
Comme le zéphyr dans la mousse,
Murmure de mourants accords.

Que je t'aime, ô vague assouplie,
Quand, sous mon timide vaisseau,
Comme un géant qui s'humilie,
Sous ce vain poids l'onde qui plie
Me creuse un liquide berceau.

Que je t'aime quand, le zéphire
Endormi dans tes antres frais,
Ton rivage semble sourire
De voir dans ton sein qu'il admire
Flotter l'ombre de ses forêts!

Que je t'aime quand sur ma poupe
Des festons de mille couleurs,
Pendant au vent qui les découpe,
Te couronnent comme une coupe
Dont les bords sont voilés de fleurs!

Qu'il est doux, quand le vent caresse
Ton sein mollement agité,
De voir, sous ma main qui la presse,
Ta vague, qui s'enfle et s'abaisse
Comme le sein de la beauté!

Viens, à ma barque fugitive
Viens donner le baiser d'adieux;
Roule autour une voix plaintive,
Et de l'écume de ta rive
Mouille encor mon front et mes yeux.

Laisse sur ta plaine mobile
Flotter ma nacelle à son gré,
Ou sous l'antre de la sibylle,
Ou sur le tombeau de Virgile :
Chacun de tes flots m'est sacré.

Partout, sur ta rive chérie,
Où l'amour éveilla mon coeur,
Mon âme, à sa vue attendrie,
Trouve un asile, une patrie,
Et des débris de son bonheur,

Flotte au hasard : sur quelque plage
Que tu me fasses dériver,
Chaque flot m'apporte une image;
Chaque rocher de ton rivage
Me fait souvenir ou rêver...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Apolline de Malherbe et Laurence Boccolini   Jeu 30 Juin à 4:46

L'Olivier et l'Eglise
ou Orthodoxie et Rome Nouvelle.
Pour Nephthys,la Fontaine Oublié ou Souvenirs lointains


O toi, Chère Isis, à toute image de ton mari...

Pardonne ses mots, les mots ne jugent que ta

Souffrance... Tu as reçu un don tout comme

Tes Frères et La Création.

Nephthys



Te souviens tu de ce ventre, L'air libre

y'est aussi pur que son placenta... M'entends tu ma

Soeur... Nephthys... Je suis celui qui n'a pas de nom...

Le mauvais... Mais malgré tout vois tu qu'il aime

Nephthys.


Celui dont tu as rayé le nom... Je ne suis ni maître ni disciple

en art de la sorcellerie mais tu as rusé et usé avec le soleil...

Et n'oublie Jamais que Hathor t'as maudit pour ce Venin et ce Serpent.

Toi aussi tu as aimé... Haïe... Le soleil évite le trône d'Egypte et son pharaon.

Nephthys


Chère Isis, tu abrites le dernier recueil... Celui d'un âme.. elle y fut

Enfermé par ta décision et cruauté... Fut il hypnotisé par son orgueil,

Certainement... Sachez le Grand-mére, ce don si je te le rappelle,

C'est qu'enfin, j'ai regardé la mort de face que Horus brise... Qu'il s'envole

Là haut... Tout là haut...

Nephthys



Et Nephthys de rajouter à travers mon écriture de s'écrier vers sa soeur

Bien aimée... Voilà ce que crierait Seth devant un royaume sans peuple:

La Sainteté... Et je suis une femme de caractére et dans son amour, je le

Banni du trone à tous Jamais avec amour et murmurant: La République.

Je l'aimerai Toujours,...

Ecrit de
TAY
La chouette effraie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Apolline de Malherbe et Laurence Boccolini   Jeu 30 Juin à 9:06

Hymne de l'enfant à son réveil
Alphonse de LAMARTINE (1790-1869)


Ô père qu'adore mon père!
Toi qu'on ne nomme qu'à genoux!
Toi, dont le nom terrible et doux
Fait courber le front de ma mère!

On dit que ce brillant soleil
N'est qu'un jouet de ta puissance;
Que sous tes pieds il se balance
Comme une lampe de vermeil.

On dit que c'est toi qui fais naître
Les petits oiseaux dans les champs,
Et qui donne aux petits enfants
Une âme aussi pour te connaître!

On dit que c'est toi qui produis
Les fleurs dont le jardin se pare,
El que, sans toi, toujours avare,
Le verger n'aurait point de fruits.

Aux dons que ta bonté mesure
Tout l'univers est convié;
Nul insecte n'est oublié
À ce festin de la nature.

L'agneau broute le serpolet,
La chèvre s'attache au cytise,
La mouche au bord du vase puise
Les blanches gouttes de mon lait!

L'alouette a la graine amère
Que laisse envoler le glaneur,
Le passereau suit le vanneur,
Et l'enfant s'attache à sa mère.

Et, pour obtenir chaque don,
Que chaque jour tu fais éclore,
À midi, le soir, à l'aurore,
Que faut-il? prononcer ton nom!

Ô Dieu! ma bouche balbutie
Ce nom des anges redouté.
Un enfant même est écouté
Dans le choeur qui te glorifié !

On dit qu'il aime à recevoir
Les voeux présentés par l'enfance,
À cause de cette innocence
Que nous avons sans le savoir.

On dit que leurs humbles louanges
A son oreille montent mieux,
Que les anges peuplent les cieux,
Et que nous ressemblons aux anges!

Ah! puisqu'il entend de si loin
Les voeux que notre bouche adresse,
Je veux lui demander sans cesse
Ce dont les autres ont besoin.

Mon Dieu, donne l'onde aux fontaines,
Donne la plume aux passereaux,
Et la laine aux petits agneaux,
Et l'ombre et la rosée aux plaines.

Donne au malade la santé,
Au mendiant le pain qu'il pleure,
À l'orphelin une demeure,
Au prisonnier la liberté.

Donne une famille nombreuse
Au père qui craint le Seigneur,
Donne à moi sagesse et bonheur,
Pour que ma mère soit heureuse!

Que je sois bon, quoique petit.,
Comme cet enfant dans le temple,
Que chaque matin je contemple,
Souriant au pied de mon lit.

Mets dans mon âme la justice,
Sur mes lèvres la vérité,
Qu'avec crainte et docilité
Ta parole en mon coeur mûrisse!

Et que ma voix s'élève à toi
Comme cette douce fumée
Que balance l'urne embaumée
Dans la main d'enfants comme moi !

_________________
Kounak le chat....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Apolline de Malherbe et Laurence Boccolini   Jeu 30 Juin à 9:33

Le Domaine des merles
ou l’Âme d'une Femme.

Une merlette s'est établi dans un pin... Elle a quitté le
nid familiale... Là voici, sous le temps d'une seconde lié au
souffle de l'essence engendré par l'osmose des faits..
Le ciel est bleu et quelques nuages poinçonnent l'azur. Ce Pin
d'une dizaine de mètres est entouré d'une foret de cerisiers...
Selon la saison les abeilles butinent et le chant de l'amour
entoure la ruche...
Or ce pin est une sorte de caverne et corresponds à une stratégie
de la population de la foret... Tout émerveillent la jeune fleur
qui fait entendre ces cries: Les chants fredonnent autour du nids;
tel une enfant qui découvre ses ailes... Là voilà actrice des son destin.
Ce souvenir du grandir s'empare de l’Âme et celui du cœur entends
le bruit qui provient de l'espace: Là voici dans l'instant libre et
souriante de la Mort... Au cœur du Drame dans les premières lumières:
Elle rentre dans le chœur du drame de la vie en toute conscience:
Elle est devenu Femme...

-------------------------------------------------------------------------------------

Le Domaine du Merle.

Une merle s'est établi dans un pin... Le ciel est bleu et quelques nuages
poinçonnent le ciel... Ce pin mesure une dizaine de mètres... Tout d'autour;
il y a des cerisiers... Au Printemps, on y aperçoit les abeilles et leurs danses
du pollen... Ainsi en décryptant leurs trajectoires ont peu deviné leurs emplacements
et leurs essaims...

Or le Pin est un endroit apprécié des abeilles par la substance et la sève qu'il
créait... Les feuilles blanches s'envolent sous l'effet d'un vent... Les abeilles le
Protègent des autres merles et prédateurs... Lui les défends des Ours et
des Hommes. Les feuilles blanches s'envolent sous l'effet d'un vent frais en fonction
de l'emplacement de l'ombre et du soleil... Et sans le savoir, le plus doux des sortilèges
le guette, L'amour d'une douce voisine devenue Femme...
-----------------------------------------------------------------------------------------------

Ecrits de
TAY
La chouette effraie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Apolline de Malherbe et Laurence Boccolini   Jeu 30 Juin à 10:02

Sur les vaines occupations des gens du siècle
Jean Racine
Quel charme vainqueur du monde
Vers Dieu m’élève aujourd’hui ?
Malheureux l’homme, qui fonde
Sur les hommes son appui.
Leur gloire fuit, et s’efface
En moins de temps que la trace
Du vaisseau qui fend les mers,
Ou de la flèche rapide,
Qui loin de l’oeil qui la guide
Cherche l’oiseau dans les airs.

De la Sagesse immortelle
La voix tonne, et nous instruit,
Enfants des hommes, dit-elle,
De vos soins quel est le fruit ?
Par quelle erreur, Ames vaines,
Du plus pur sang de vos veines
Acceptez-vous si souvent,
Non un pain qui vous repaisse,
Mais une ombre, qui vous laisse
Plus affamés que devant ?

Le pain que je vous propose
Sert aux Anges d’Aliment :
Dieu lui-même le compose
De la fleur de son froment.
C’est ce pain si délectable
Que ne sert point à sa table
Le Monde que vous suivez.
Je l’offre à qui veut me suivre.
Approchez. Voulez-vous vivre ?
Prenez, mangez, et vivez.

O Sagesse, ta parole
Fit éclore l’Univers,
Posa sur un double Pôle
La Terre au milieu des Mers.
Tu dis. Et les Cieux parurent,
Et tous les Astres coururent
Dans leur ordre se placer.
Avant les Siècles tu règnes.
Et qui suis-je que tu daignes
Jusqu’à moi te rabaisser ?

Le Verbe, image du Père,
Laissa son trône éternel.
Et d’une mortelle Mère
Voulut naître homme, et mortel.
Comme l’orgueil fut le crime
Dont il naissait la Victime,
Il dépouilla sa splendeur,
Et vint pauvre et misérable,
Apprendre à l’homme coupable
Sa véritable grandeur.

L’âme heureusement captive
Sous ton joug trouve la paix,
Et s’abreuve d’une eau vive
Qui ne s’épuise jamais.
Chacun peut boire en cette onde.
Elle invite tout le monde.
Mais nous courons follement,
Chercher des sources bourbeuses,
Ou des citernes trompeuses
D’où l’eau luit à tout moment.

Jean Racine, Cantiques spirituels

_________________
Kounak le chat....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Apolline de Malherbe et Laurence Boccolini   Jeu 30 Juin à 10:08

30 June 2016
Rosetta is set to complete its mission in a controlled descent to the surface of its comet on 30 September.

The mission is coming to an end as a result of the spacecraft’s ever-increasing distance from the Sun and Earth. It is heading out towards the orbit of Jupiter, resulting in significantly reduced solar power to operate the craft and its instruments, and a reduction in bandwidth available to downlink scientific data.


Where will Rosetta be on 30 September?
Combined with an ageing spacecraft and payload that have endured the harsh environment of space for over 12 years – not least two years close to a dusty comet – this means that Rosetta is reaching the end of its natural life.

Unlike in 2011, when Rosetta was put into a 31-month hibernation for the most distant part of its journey, this time it is riding alongside the comet. Comet 67P/Churyumov-Gerasimenko’s maximum distance from the Sun (over 850 million km) is more than Rosetta has ever journeyed before. The result is that there is not enough power at its most distant point to guarantee that Rosetta’s heaters would be able to keep it warm enough to survive.

Instead of risking a much longer hibernation that is unlikely to be survivable, and after consultation with Rosetta’s science team in 2014, it was decided that Rosetta would follow its lander Philae down onto the comet.

The final hours of descent will enable Rosetta to make many once-in-a-lifetime measurements, including very-high-resolution imaging, boosting Rosetta’s science return with precious close-up data achievable only through such a unique conclusion.

Communications will cease, however, once the orbiter reaches the surface, and its operations will then end.


Close-up view of the comet
“We’re trying to squeeze as many observations in as possible before we run out of solar power,” says Matt Taylor, ESA Rosetta project scientist. “30 September will mark the end of spacecraft operations, but the beginning of the phase where the full focus of the teams will be on science. That is what the Rosetta mission was launched for and we have years of work ahead of us, thoroughly analysing its data.”

Rosetta’s operators will begin changing the trajectory in August ahead of the grand finale such that a series of elliptical orbits will take it progressively nearer to the comet at its closest point.

“Planning this phase is in fact far more complex than it was for Philae’s landing,” says Sylvain Lodiot, ESA Rosetta spacecraft operations manager. “The last six weeks will be particularly challenging as we fly eccentric orbits around the comet – in many ways this will be even riskier than the final descent itself.

“The closer we get to the comet, the more influence its non-uniform gravity will have, requiring us to have more control on the trajectory, and therefore more manoeuvres – our planning cycles will have to be executed on much shorter timescales.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Apolline de Malherbe et Laurence Boccolini   Jeu 30 Juin à 10:09

l'esprit de liberté est un esprit qui est emprunt à la naïveté de l'émoi. Il est fragile et se console d'un rien sur l'échelle de la vie. Il est naturel et humble... Sa diversité est un affront et pourtant il consiste à dire une réalité fragile et menaçante devant la Tyrannie et ses sbires: La Justice pour Tous pour le Lion tout comme pour le Rat. Pour Georges Orwell et Malabar le cheval et benjamin l'âne. Voilà être au milieu d'un peuple s'est pas la garantie d'une opinion, cela est pour certains un crime, moi je vous avoue que par moment. Mais voilà pour certain(e)s s'est le Roi ou la Reine ou autres, il s'agit de l'opinion. Le parfait est il accessible ? L'imparfait est il lié à la Richesse ? Toujours est il un rempart à l'injustice ? L'amitié ne ruine t'elle pas l'espérance devant la Trahison et la croyance ? Tant de questions qui ont trouvé des réponses... Mais le crime est collectif car le caractère n'est pas l'unisson: Le personnel est trop lié à l'ensemble... Quand on tue une Femme ou un homme; c'est tout un aspect de l'harmonie qui s'évapore de la pensée... L'esprit de liberté est universel dans la foi d'une vision, qu'en est-il du ventre ? Ce n'est pas la liberté qui a détruit les civilisations; ce sont nos ventres affamées devant l'échelle de l'abondance. Et pourtant l'amour est la plus belle des liberté et c'est en cela que certains peuvent se prétendre plus libre et autonomes que certains. Cette liberté de l'amour est certes idiote mais après tout, elle est la plus digne des révolutions.... En Hommage, à l’expression de la vie même si on peut dire que cela est emprunt à la naïveté de l'émoi.
Ecrit de
Monsieur Tignard Yanis CEDH AD/mr PN 3286
ou
TAY
La Chouette effraie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Apolline de Malherbe et Laurence Boccolini   Jeu 30 Juin à 10:11

l'esprit de liberté est un esprit qui est emprunt à la naïveté de l'émoi. Il est fragile et se console d'un rien sur l'échelle de la vie. Il est naturel et humble... Sa diversité est un affront et pourtant il consiste à dire une réalité fragile et menaçante devant la Tyrannie et ses sbires: La Justice pour Tous pour le Lion tout comme pour le Rat. Pour Georges Orwell et Malabar le cheval et benjamin l'âne. Voilà être au milieu d'un peuple s'est pas la garantie d'une opinion, cela est pour certains un crime, moi je vous avoue que par moment. Mais voilà pour certain(e)s s'est le Roi ou la Reine ou autres, il s'agit de l'opinion. Le parfait est il accessible ? L'imparfait est il lié à la Richesse ? Toujours est il un rempart à l'injustice ? L'amitié ne ruine t'elle pas l'espérance devant la Trahison et la croyance ? Tant de questions qui ont trouvé des réponses... Mais le crime est collectif car le caractère n'est pas l'unisson: Le personnel est trop lié à l'ensemble... Quand on tue une Femme ou un homme; c'est tout un aspect de l'harmonie qui s'évapore de la pensée... L'esprit de liberté est universel dans la foi d'une vision, qu'en est-il du ventre ? Ce n'est pas la liberté qui a détruit les civilisations; ce sont nos ventres affamées devant l'échelle de l'abondance. Et pourtant l'amour est la plus belle des liberté et c'est en cela que certains peuvent se prétendre plus libre et autonomes que certains. Cette liberté de l'amour est certes idiote mais après tout, elle est la plus digne des révolutions.... En Hommage, à l’expression de la vie même si on peut dire que cela est emprunt à la naïveté de l'émoi.
Ecrit de
Monsieur Tignard Yanis CEDH AD/mr PN 3286
ou
TAY
La Chouette effraie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Apolline de Malherbe et Laurence Boccolini   Jeu 30 Juin à 10:11

Processus de Paix des secouristes de la république de l'Olivier.

Je crois qu'à l'avenir, plus personne ne pourra recréer des bulles d'exclusions...
Pour cela, je ne peux me permettre de mettre à l'écart tout individu(e) et "État".

Je ne suis qu'une femme ou un homme humble qui en vous adressant ces ces vers,
espère qu'il puisse vous conduire vers l'expérience, le travail et la communauté...
La solitude augmente ou diminue le nervosité... Cela s'appelle le malheur...

Alors par décision, on recherche à se tranquilliser et remettre la balance sur le zéro;
alors par construction, on décèle la notion d'une fragile tolérance:
Celle d'insulter !

Par Yahvé, cela est une horreur et une erreur...

La République de l'Olivier dit :
"Oui à la gréve, Non à l'Esclavage..."
la constitution rajoute :
"Oui à la Bibliothèque et Non à la Faim."
et le peuple doit rajouter :
"Oui à l'écoute et Non aux viols physiques et moraux."

Alors le Novice du Secourisme prends en charge sa nouvelle fonction autre qu'un service
militaire mais basé aussi sur la protection du Bien et du Corps.

"Je suis Y'becca"

Ecrit de
TAY
La chouette effraie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Apolline de Malherbe et Laurence Boccolini   Jeu 30 Juin à 10:12

Des iles, des livres et des cultures.

Les langues s’écartelèrent,
le Silence s'introduit:
La chair de Poule pénètre...!

L’Égalité affronte le racisme...
Les enfants des justes sont mis
sous tutelle d'un mauvais œil.

De là haut, on ramène vers le bas
afin de renforcer ses stratégies
au détriment de l'uniforme
et de la République.

Ainsi pas besoin d'y introduire
des raisons ou des valeurs,
c'est juste le ventre d'une femelle requin.

Au sein de cette discorde, tu
dois préserver et sa réintroduire
propre pomme: Elle est Pépins.

Ecrit de
TAY
La chouette effraie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Apolline de Malherbe et Laurence Boccolini   Jeu 30 Juin à 10:14

Véritis Ciconia, la Cigogne verte ou la Lune
Constitution sur Le Secourisme et les Séismes.
Le juge Suprême de la République de l'Olivier.
http://leclandesmouettes.bbflash.net/f1-le-clans-des-mouettes
Ecoutez et faire signe aux scribes de Justice d'écrire : Les Hommes et les prophètes ont toujours condamné les peuples qui n'écoutent que les plus brave d'entre-eux.

Ces Hommes condamnent l'ingratitude, insouciance et le mépris... Ils rappellent les choses... Pour un enfant, Dieu est incarné dans le vent. Alors le prophète condamne les profiteurs et les ignorants.

Celui qui peut prétendre être la République, c'est celui qui veut rassembler autour d'un peuple et d'un enseignement... Ouvrir les Portes aux Laïques...

Pour cela, il faut réellement avoir une vision et une anticipation : Voir la Pauvreté et entendre l'embouteillage. Croire en Yahvé, celui qui n'a pas d'image, L’Éternel ! Celui qui a entendu sa naissance...


Non à l'Esclavage, Non à la Pauvreté, Non à la Torture , Non aux viols physiques et moraux, Non à la Séquestration...
http://la-5ieme-republique.actifforum.com/t75-la-chouette-et-le-sacrifice

Se préparer à notre vérité, la connaissance est un outil. Le feu de l’Éternel est un phare où les marins ont un repaire. Ses étoiles, sa matière permettent aux sextants de trouver sens dans l’intrigante tempête... Sans roses des sables, la boussole n'indique rien ! Entendre sa plainte et sa soif de République... L'Egalité et ses Enfants ou le Peuple

TAY
La Chouette Effraie
http://leclandesmouettes.bbflash.net/f1-le-clans-des-mouettes
------------------------------------------------------------------------------------------------------
La naissance de Marseille par cette danseuse qui choisi son marié autour d'un feu
m'inspire de la force de la Nature sur le pouvoir... Ainsi Naquit le cercle de feu...
Par cette reconnaissance de de la citoyenneté féminine, elle acquiert de pouvoir choisir des mariés ou mariées en dehors de la cité... Ainsi Naquit le cercle de Feu et la restitution du vote des femmes dans les démocraties dite antiques. Le Contrat de Personne en Danger et les Ouvertures de la Justice et de l'Hygiène.

http://la-5ieme-republique.actifforum.com/t75-la-chouette-et-le-sacrifice


TAY
La chouette effraie
---------------------------------------------------------------------------------------------------------

6 Μαΐου 2016

Στις 20-21 Μαΐου το α2-innohub στην Αθήνα και το π1-innohub στην Πάτρα ανοίγουν ταυτόχρονα τις πόρτες τους για να υποδεχτούν σε ένα δημιουργικό μαραθώνιο φοιτητές, νέους επιστήμονες, μηχανικούς, προγραμματιστές, νέους επαγγελματίες, δημιουργικούς ανθρώπους, οι οποίοι θα συναγωνιστούν σε ομάδες για την επίλυση των 54 προκλήσεων του παγκόσμιου διαγωνισμού ActInSpace με τη χρήση διαστημικών δεδομένων, δημιουργώντας σε 24 ώρες ένα καινοτόμο σχέδιο με ρεαλιστική λύση για την βέλτιστη αντιμετώπιση αυτών των προκλήσεων.
http://leclandesmouettes.bbflash.net/t19-gaia-ou-l-australie-et-le-mexique
Ο διαγωνισμός είναι ανοιχτός στο κοινό και δεν υπάρχει κόστος συμμετοχής, ωστόσο απαιτείται προεγγραφή.

Σκοπός του είναι η δημιουργία νέων καινοτόμων ιδεών και επιχειρηματικών πρωτοβουλιών με την αξιοποίηση διαστημικών τεχνολογιών και η καλλιέργεια του επιχειρηματικού πνεύματος.

Οι διαγωνιζόμενοι καλούνται να επιλέξουν μεταξύ των προκλήσεων, αυτή που τους ταιριάζει, και με την καθοδήγηση εμπειρογνωμόνων και διακεκριμένων μεντόρων να δημιουργήσουν το δικό τους project, το οποίο θα παρουσιάσουν σε επιτροπή στο τέλος της ημέρας.

Ο νικητής που θα αναδειχτεί από τον εθνικό διαγωνισμό στην Αθήνα και Πάτρα θα εκπροσωπήσει την Ελλάδα στον Ευρωπαϊκό τελικό στην Τουλούζη στις 29 Ιουνίου 2016.

Τελικό έπαθλο

Η νικήτρια ομάδα του παγκόσμιου τελικού του ActInSpace θα κερδίσει μια πτήση σε συνθήκες μηδενικής βαρύτητας με το αεροσκάφος όπου εκπαιδεύονται οι αστροναύτες της Novespace. Ακόμα μεταξύ των βραβείων περιλαμβάνονται ένα Voucher αξίας 100.000€ για δορυφορικά δεδομένα από την Airbus Defence and Space, ενώ ένας μεγάλος αριθμός ομάδων θα λάβει υποστήριξη για την περαιτέρω ανάπτυξη της ιδέας του και τη δημιουργία της δικής του start-up.

Εγγραφή

Οι ενδιαφερόμενοι σε Αθήνα και Πάτρα μπορούν να δηλώσουν συμμετοχή έως την Κυριακή 15 Μαΐου 2016: http://www.actinspace.org/en/inscription

To ΑctInSpace, που φέτος πραγματοποιείται ταυτόχρονα σε 27 πόλεις παγκοσμίως, διοργανώνεται από την Ευρωπαϊκή Υπηρεσία Διαστήματος (ESA), τη Γαλλική Υπηρεσία Διαστήματος (CNES), και το ESA BIC Sud France και υποστηρίζεται από την Airbus Defence and Space, την Airfrance/KLM και τη Novespace.

O εθνικός διαγωνισμός του ActInSpace υλοποιείται υπό το συντονισμό του Corallia, φορέα συντονιστή του si-Cluster, με την ευγενική χορηγία των μελών του si-Cluster: Alma Technologies, ESS, Planetek Hellas και GET, την υποστήριξη της ΕΒΙΔΙΤΕ, του IEEE SB NTUA και του IEEE SB University of Patras, την τεχνική υποστήριξη της Lancom και χορηγό επικοινωνίας το The TOC.

Διαβάστε ολόκληρο το Δελτίο Τύπου του si-Cluster εδώ.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Apolline de Malherbe et Laurence Boccolini   Jeu 30 Juin à 10:15

Ouvre le conflit sur une réalité de notre absurde : Notre Sectarisme d'optique au sujet de la volonté individuelle.
TAY
La chouette effraie...

Dans le fonds de la savane, les Hommes de l'Afrique font résonner les tams-tams dans tous le continent... la musique expose ses tendances sans aucune frontière...

Les phares voient leurs messages et la prévention doit être soutenu afin d'éviter toute disparition ou naufrages de Navires...

C'est pour cela que les peuples doivent s'activer car toutes les bonnes volontés peuvent être intégrer...
Cela n'est pas de l'intégration mais la vrai signification d'un secourisme juste généreux et valeureux...

La Femme et l'Homme a plus de valeur qu'une raison d’État... Ce principe n'est pas un don de Générosité mais un Civisme, un sincérité de l’Éducation Laïque: Les Femmes, les Hommes et les Enfants face à la Réalité et au Présent.

TAY
La chouette Effraie....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Apolline de Malherbe et Laurence Boccolini   Jeu 30 Juin à 10:15

Le Monde de Internet

Créer des Fichiers.
Quoi de plus naturels,
Quand on a créer des
milliers.

On parle de sens, mais
la raison n'est pas loin:
En effet avant de signaler
son idée, écoutons comment

faut il allumer l'ordinateur...
L'ordinateur n'est pas une
base de donne... C'est
un système muni de divers
langages...

C'est ainsi dans le raccourci
comme dans l'échange, l'ordinateur
a permit d’approfondir la définition
des racines savoir et connaissance

TAY
La Chouette Effraie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Apolline de Malherbe et Laurence Boccolini   Jeu 30 Juin à 10:25

Non à l'Esclavage, Non Aux Sacrifices humains et Animales, Non à la Torture-Viols physiques et morales, Non aux Viols et Oui à la Gréve, Oui à l'Ecoute et Oui à la Position Ethique du Médecin... Oui à la Loi Veil sur l'avortement et Non à la Langue de Bois et à l'hypocrisie politique de se cacher derrière une personne morale surtout quand on est un Président de la République ou un membre de Gouvernement...

La loi n'est pas un symbolisme, elle est une force concrète. L'immuable n'est pas un symbolisme, il est un débat.

La société est une multitude de sœurs et de Frères ignorés.
La charité est la définition de l'échec égalitaire.

La mésaventure du citoyen est d'apprendre par ces illusions. Sans sombrer dans la tyrannie, il doit s'aventurer dans une discipline propre.

Cela peut paraître dur mais la différence ne doit pas créer l'inégalité.
Même si le terme de charité l'adoucit.

Le caractère peut évoluer, celui du devoir est de distinguer la barbarie de la stupidité. Le devoir est clairvoyant.

Cela peut paraître dur mais la différence ne doit pas créer l'inégalité.
Même si le terme de charité l'adoucit.

Comment différencier l'opinion de la secte... L'adhérent du fanatique...le travailleur de l'escroc... L'avare du dépensier...? O Liberté...

O clameur, on se mets à gérer sans soulever la problématique. Sans mouvement, le juste E.t est dévoré tel Prométhée. Car, Où est la Faim ?

Recherche et traquer le mâl telle une divinité. Cela n'est pas très Laïque mais ainsi on peut distinguer le caméleon

Ne sont pas les parasites des chalutiers et se distinguent par les humeurs et nos sensations. Mouettes sont Reflets...

Ecrit de
Monsieur Tignard Yanis CEDH AD/mr PN 3286
ou
TAY
La Chouette effraie.
----------------------------------------------------
Kounak le Chat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Apolline de Malherbe et Laurence Boccolini   Jeu 30 Juin à 10:38

La vertu


J’honore en secret la duègne
Que raillent tant de gens d’esprit,
La vertu ; j’y crois, et dédaigne
De sourire quand on en rit.

Ah ! Souvent l’homme qui se moque
Est celui que point l’aiguillon,
Et tout bas l’incrédule invoque
L’objet de sa dérision.

Je suis trop fier pour me contraindre
À la grimace des railleurs,
Et pas assez heureux pour plaindre
Ceux qui rêvent d’être meilleurs.

Je sens que toujours m’importune
Une loi que rien n’ébranla ;
Le monde (car il en faut une)
Parodie en vain celle-là ;

Qu’il observe la règle inscrite
Dans les moeurs ou les parchemins,
Je hais sa rapine hypocrite,
Comme celle des grands chemins.

Je hais son droit, aveugle aux larmes,
Son honneur qui lave un affront
En mesurant bien les deux armes,
Non les deux bras qui les tiendront,

Sa politesse meurtrière
Qui vous trahit en vous servant,
Et, pour vous frapper par derrière,
Vous invite à passer devant.

Qu’un plaisant nargue la morale,
Qu’un fourbe la plie à son voeu,
Qu’un géomètre la ravale
À n’être que prudence au jeu,

Qu’un dogme leurre à sa manière
L’égoïsme du genre humain,
Ajournant à l’heure dernière
L’avide embrassement du gain.

Qu’un cynisme, agréable au crime,
Devant le muet infini,
Voue au néant ceux qu’on opprime,
Avec l’oppresseur impuni !

Toujours en nous parle sans phrase
Un devin du juste et du beau,
C’est le coeur, et dès qu’il s’embrase
Il devient de foyer flambeau :

Il n’est plus alors de problème,
D’arguments subtils à trouver.
On palpe avec la torche même
Ce que les mots n’ont pu prouver.

Quand un homme insulte une femme,
Quand un père bat ses enfants,
La raison neutre assiste au drame,
Mais le coeur crie au bras : défends !

Aux lueurs du cerveau s’ajoute
L’éclair jailli du sein : l’amour !
Devant qui s’efface le doute
Comme un rôdeur louche au grand jour :

Alors la loi, la loi sans table,
Conforme à nos réelles fins,
S’impose égale et charitable,
On forme des souhaits divins :

On voudrait être un Marc-Aurèle,
Accomplir le bien pour le bien,
Pratiquer la vertu pour elle,
Sans jamais lui demander rien,

Hors la seule paix qui demeure
Et dont l’avènement soit sûr,
L’apothéose intérieure
Dont la conscience est l’azur !

Mais pourquoi, saluant ta tâche,
Inerte amant de la vertu,
Ô lâche, lâche, triple lâche,
Ce que tu veux, ne le fais-tu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Apolline de Malherbe et Laurence Boccolini   Ven 1 Juil à 8:39

La bataille de la Somme désigne une confrontation opposant les Britanniques et les Français aux Allemands en 1916, dans le nord de la France, lors de la Première Guerre mondiale, dont ce fut l'une des batailles les plus sanglantes.
http://leclandesmouettes.bbflash.net/f1-le-clans-des-mouettes
Conçue en décembre 1915, par Joffre, commandant en chef des armées françaises, l'offensive de la Somme dut être amendée du fait du déclenchement de la bataille de Verdun, le 21 février 1916. Foch fut chargé par Joffre de sa mise en œuvre. Les Français, qui devaient fournir l'effort principal, durent, en fin de compte, le confier aux Britanniques.

Ce fut la première offensive conjointe franco-anglaise de la Grande Guerre. Les forces britanniques lancèrent là leur première opération d’envergure, et tentèrent avec les troupes françaises de percer à travers les lignes allemandes fortifiées sur une ligne nord-sud de 45 km proche de la Somme, dans un triangle entre les villes d'Albert du côté britannique, Péronne et Bapaume du côté allemand.

Il s'agit de l'une des batailles les plus meurtrières de l'histoire (hors victimes civiles), avec parmi les belligérants environ 1 060 000 victimes, dont environ 442 000 morts ou disparus. La première journée de cette bataille, le 1er juillet 1916, fut, pour l'armée britannique, une véritable catastrophe, avec 58 000 soldats mis hors de combat dont 19 240 morts.

La bataille prit fin le 18 novembre 19163. Le bilan fut, sur le plan militaire, peu convaincant. Les gains de territoires pour les Alliés furent modestes, une douzaine de kilomètres vers l'est tout au plus, le front ne fut pas percé. Les combats usèrent les adversaires, sans vainqueurs ni vaincus.

La bataille de la Somme se singularise, cependant, par deux innovations :

sur le plan militaire, par l'utilisation, pour la première fois sur un champ de bataille, d'une arme nouvelle, le char d'assaut ;
par l'utilisation du cinéma à des fins de propagande. Pour la première fois, un film, La Bataille de la Somme, saisit une grande partie des horreurs de la guerre moderne en incluant des images tournées lors des premiers jours de la bataille.

Ces événements furent également couverts par des photographes et peintres, comme François Flameng, peintre officiel des armées françaises, dont les nombreux croquis et dessins de ces événements parurent dans la revue L'Illustration.

La mémoire collective des Français n'a pas gardé trace de la bataille de la Somme tandis que celle-ci tient une large place dans la mémoire collective des Britanniques, des Canadiens, des Australiens et des Néo-Zélandais. Le 1er Juillet est une journée de commémoration sur les principaux lieux de mémoire du Commonwealth dans le département de la Somme de même que l'ANZAC Day, le 25 avril.

_________________
Kounak le chat....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Jardin des poiriers (líyuán 梨園).   Ven 1 Juil à 8:45

白蛇传 ; chinois traditionnel : 白蛇傳 ; pinyin

Un serpent doué d’esprit (selon certains, un cheveu de la déesse Guanyin métamorphosé) est sauvé par un homme et fait vœu de lui rendre son bienfait dans une existence ultérieure. Avec un serpent vert plus petit devenu son compagnon, il médite durant un millier d’années. Les deux serpents acquièrent des pouvoirs magiques et prennent la forme de deux jeunes femmes. Le serpent blanc se met à la recherche de la réincarnation de son bienfaiteur, et apprend grâce à l’intuition que lui a conférée la méditation qu’il se nomme Xu Xian (許仙), est peu fortuné, et tient près de Hangzhou une petite officine d’apothicaire. Les deux femmes s’en vont flâner autour du lac de l'Ouest (西湖), lieu de promenade favori des habitants du crû, et finissent par le rencontrer. Pour engager la conversation, voyant que le jeune homme tient en main un parapluie, elles usent de leur pouvoirs pour faire pleuvoir ; il offre de les raccompagner. Le serpent blanc se présente comme Bai (blanc) Suzhen (白素贞 / 白素貞, bái sù zhēn), fille d’une famille riche, et introduit le serpent vert comme Xiaoqing (Verdurette) (小青, xiǎo qīng), sa servante.

Xu Xian et Bai Suzhen finissent par convoler, et la pharmacie prospère grâce à la magie du serpent ; un héritier s’annonce. Tout semble donc aller pour le mieux, mais un jour, Xu Xian croise un moine bouddhiste nommé Fahai (法海, fǎ hǎi) (parfois un moine taoïste) qui détecte au premier regard une aura excessivement yin, signe qu’il côtoie un esprit. Il le prévient du danger pour sa santé, mais Xu Xian ne veut rien savoir. La fête des bateaux dragons approchant, le moine lui donne alors pour sa femme enceinte une flasque de vin soufré, bu traditionnellement ce jour-là pour prévenir les maladies. Xu Xian réussit à faire boire à Bai Suzhen un peu de vin malgré ses tentatives de refus. Vaincue par la force de la potion, elle se montre sous sa vraie forme. Choqué, son mari tombe raide mort.

Bai Suzhen s’en va au péril de sa vie sur le mont Kunlun où résident les divinités taoïstes pour quérir auprès du dieu du Pic austral une potion magique. Elle ressuscite ainsi Xu Xian, mais le moine est décidé à débarrasser la ville du serpent. Il enlève l’apothicaire lors de l’une de ses expéditions d’herboriste et l’enferme dans le temple de la Montagne d’or (金山寺). Usant de leur magie, Bai Suzhen et Xiaoqing essaient de faire sortir le kidnappeur et sa victime en inondant le temple, mais l’accouchement se déclenche, diminuant les pouvoirs de Bai Suzhen. L’inondation devient incontrôlable, entraîne la rupture d'un pont et fait des victimes, attirant sur le serpent une punition divine (ou un mauvais karma dans la version bouddhiste). Affaiblie, elle est capturée par le moine dans son bol à aumônes. Il fait surgir sur elle la pagode du Pic du tonnerre (雷峰塔), l’emprisonnant dans les fondations. Heureusement, plusieurs années plus tard, son fils, que Xiaoqing a ramené à son père, passe avec succès les examens impériaux et délivre sa mère grâce à un rituel religieux.

L'héroïne est aussi appelée Bai Niangzi (白娘子), Madame Blanche. Dans l'une des nombreuses variantes, son fils naît alors qu'elle est déjà emprisonnée sous la pagode, qui se fend pour le laisser sortir.

On reconnait dans l’histoire plusieurs sources d’inspiration :

légendes indiennes et bouddhistes, avec les thèmes des Nagas et des pagodes qui emprisonnent les mauvais génies sous leurs fondations, ou au contraire renferment des objets précieux qui ne peuvent être délivrés que par un sage (comme le Maha Vairochana Sutra fut délivré par Nagarjuna).
mythes relatant l’union d’un humain et d’un animal doué de pouvoirs spéciaux, en l’occurrence un serpent ; le thème, fréquent en Asie du Sud-Est, se retrouve aussi dans d’autres endroits du monde, comme en témoigne la légende française de Mélusine ;
folklore lié à la fête des bateaux dragons, jour où l’on exorcise les mauvaises influences pour affronter l’été et son cortège de maladies infectieuses ;

_________________
Kounak le chat....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Le sectarisme et l'Immortalité.   Lun 4 Juil à 3:28

Le Sectarisme et l'immortakité ou l'Immortel.

Quelle limite peut différencier une opinion d'un sectarisme...! Le sectarisme est crée par l’Événement et l'action. Il y a des faits et celui qui le réfute par intérêt et position en est acteur par Soi: Voilà un fait important, car beaucoup ignore d'en être un acteur. Elle s'apparente à une croyance, à une illusion , une démence dit-On...! Mais, lorsque il s'agit d'un acte de résistance face à une force réelle et obscur ! Une résistance est une forme d’obscurantisme pour les ténèbres car la résistance dans ce cas est une forme de lumière. Mais, dans ce cas là; l'ignorance n'est pas un fait, l'acte de résistance est une conscience ! Le sectarisme est crée par l'Evénement et l'action. Il y a des faits et celui qui le réfute par intérêt et position en est acteur par Soi, Y'becca est dans cet embryon: Le kamikaze est une arme autre que le mercenaire... Le sectarisme s'est la conviction d'un Soi démesuré qui conduit à la formation d'un Lui... Cette naissance dans un œuf est autre que celui qui est constitué devient une action de ce monde. Le sectarisme est un ensemble d'individu au même titre qu'une association 1901...

On dirige l’Âme du sectarisme vers l'image d'un gourou... Mais, celui qui sait construire peut édifier une pensée tout comme certains établissent des tours et des états... Le démesure de l'individu et de sa croyance en Soi et en Nous, nous conduit à l'aspect difforme que peut recouvrir la pensée devant l'image construite d'un homme envers ces semblables ! César est il une secte où l'empire s'est il mué en un Sectarisme prénommé Orgueil de la politique...
Rome est elle devenu tout comme ce dieu serpent affaiblit par la vision du sectarisme devant la grandeur ! Que se passe t'il quand l'aspect du surnaturel l'emporte sur la vision du fait naturel ! Comment un homme politique peut il revendiquer l'appartenance du temps ! Il reste la Force du Mérite, celui de conduire ou d'escorter dans ce monde reliant les aspects de la créativité dans sa plus humble des demeures: Celui de survivre ! Pour certains, le soi et le lui, même sous forme d'un duo, le sectarisme se crée par un rejet mais qu'en est il une ambition qui veut englober le Tous.

Alors on creuse pour une mie de pain tel des fourmis grandissant dans un monde peuplé de multitude créatures. Nous voilà dans une bulle puis dans un océan plat dans une vallée tourmenté ! Rien n'est stable dans cette ruche en perpétuel rénovation... Et encore la fourmi possédè une notion de sacrifice que ne possédè pas tout les individus humains: Voilà la notion de sectarisme dans la pensée humaine... Elle est devenu un bien, une espérance et une démence ! Et cela uni tout les sociétés humaines et voir toutes les créatures, car ils se révèlent que toutes les fourmis ne sont pas disciplinés... Et oui, certaines fourmis ne sont pas communautaires et l'homme se retrouvent devant tout un aspect de ces illusions qui s’effondre ! Mais, l'Homme est alors à l'image de la fourmi et de l'abeille, oui cette forme d’indiscipline prénommé le Soi... Celui qui ramenè à Soi devient un sectarisme pour celui qui convient de l'ensemble... Le sectarisme n'est pas un serpent qui se mords la queue ! Il a mille et une formes et il est vivant. C'est un prédateur jouant la mort !

Le Peuple est donc un ensemble de sectarisme mais certains sont plus solitaire que d'autres ! Vaincre le sectarisme est diminué un aspect du crime mais pas la Personnalité du crime et du viol n'en sera pas résolu... L'aspect de la mort n'est pas le lien qui lie le sectarisme et l'homme, Rien et tout à la fois lie l'Homme au sectarisme tout comme Rien et tout à la fois lie l'Homme aux crimes.

Cela ne veut pas dire que l'Espérance du bonheur et de l'ensemble soit Vaine, Elle est une veine et une artère: Cela la Rends belle aux yeux de la Création et de l'Arc-en-Ciel et de ses Nuages...!

Ecrit de
TAY
La chouette effraie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Apolline de Malherbe et Laurence Boccolini   Mar 5 Juil à 3:28

L’Arabie saoudite frappée par trois attentats-suicides, dont un dans la ville sainte de Médine
Le Monde.fr avec AFP et Reuters | 04.07.2016 à 22h41 • Mis à jour le 05.07.2016 à 07h35

image: http://s2.lemde.fr/image/2016/07/05/534x0/4963541_6_473f_explosion-en-arabie-saoudite-le-4-juillet_05e701d7b93e7d62d0d4fad98e797dbb.jpg

Explosion en Arabie Saoudite, le 4 juillet.
Trois attentats-suicides ont frappé l’Arabie saoudite, lundi 4 juillet, à l’avant-dernier jour du ramadan et à l’approche de la fête de l’Aïd, qui marque la fin du mois de jeûne pour les musulmans. Ces attaques n’ont pas été revendiquées dans l’immédiat. Leur mode opératoire rappelle toutefois celui de l’organisation Etat islamique (EI).
En début de soirée, un kamikaze s’est fait exploser devant la mosquée du Prophète à Médine, l’un des lieux les plus sacrés de l’islam, situé dans la deuxième ville sainte pour les musulmans. La télévision Al-Arabiya a montré des images de flammes qui se dégageaient d’un parking réservé, selon elle, aux forces de sécurité.
Sur les vidéos, au moins un corps gisait à proximité de cette mosquée qui abrite le tombeau du prophète Mahomet. Quatre personnes chargées de la sécurité du lieu ont été tuées, et cinq blessées dans l’explosion, a annoncé le ministère de l’intérieur.
Quasi-simultanément dans l’est du royaume, un attentat-suicide a été perpétré près d’une mosquée chiite à Qatif. Des restes humains appartenant à trois personnes ont été découverts sur les lieux et une enquête est en cours, a précisé le porte-parole du ministère de l’intérieur.
Lire aussi : Les chiites condamnés à faire profil bas en Arabie saoudite

Attaque devant le consulat américain
Ces attaques survenues en début de soirée ont été précédées d’une autre, commise dans la nuit de dimanche à lundi devant le consulat américain à Djedda, la deuxième ville du pays. L’assaillant a garé sa voiture devant un hôpital situé en face de la représentation diplomatique, vers 2 h 15, et a fait exploser sa bombe lorsque deux agents se sont approchés de lui, blessant légèrement ces derniers, a déclaré la télévision d’Etat en citant des sources proches des services de sécurité. Le général Mansour Al-Turki, porte-parole du ministère de l’intérieur, a déclaré que le kamikaze était « un résident étranger » âgé d’une trentaine d’années.

En décembre 2004, cinq islamistes armés avaient réussi à pénétrer à l’intérieur du consulat et tué quatre gardes saoudiens et cinq employés. Trois d’entre eux avaient été tués par la police, et deux autres arrêtés. L’attaque avait été attribuée au réseau djihadiste Al-Qaida. En mars 2015, l’ambassade des Etats-Unis à Riyad a été fermée pendant plusieurs jours, de même que les consulats à Djedda et à Dhahran, pour des motifs de sécurité alors non précisés.
L’EI « ennemi de l’islam »
Depuis la mi-2014, l’EI s’est attribué la responsabilité d’une série d’attaques meurtrières en Arabie saoudite, visant particulièrement la minorité chiite ou les forces de sécurité. Les autorités saoudiennes ont multiplié, ces derniers mois, les arrestations d’islamistes radicaux. Elles ont annoncé en 2015 le démantèlement d’un groupe lié à l’Etat islamique, avec l’interpellation de centaines de suspects.
L’organisation djihadiste a été proclamée « ennemie de l’islam » par le grand mufti Abdelaziz Al-Cheikh, la plus haute autorité religieuse sunnite du royaume. L’Arabie saoudite, poids lourd régional, fait partie de la coalition internationale conduite par les Etats-Unis, qui mène la guerre contre l’EI en Irak et en Syrie. Elle dirige en outre, depuis mars 2015, une coalition arabo-sunnite qui lutte au Yémen contre les rebelles chiites.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2016/07/04/arabie-attentat-suicide-dans-la-ville-sainte-de-medine_4963528_3218.html#zqSfpJv5qlAu8FsG.9
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Apolline de Malherbe et Laurence Boccolini   Aujourd'hui à 19:09

Revenir en haut Aller en bas
 
Apolline de Malherbe et Laurence Boccolini
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Malaise à Malherbe
» Abonnements à Malherbe.
» Stade Malherbe Caen : en manque de spectateurs
» Le Havre - Rue Malherbe
» Fernand Le chanteur.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La.cinquieme.République :: La.cinquieme.République-
Sauter vers: