La.cinquieme.République

De la politique pure et affaires étrangeres
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'Angleterre et The THAMES ou LA SERVERN and Tay.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: L'Angleterre et The THAMES ou LA SERVERN and Tay.   Ven 10 Juin à 7:33

Mathilde de Flandre (vers 1031 – 2 novembre 1083, Caen), fut l'épouse de Guillaume le Conquérant et donc duchesse de Normandie et reine consort d'Angleterre.

Sur le plan politique, Mathilde est régente du duché pendant la conquête normande de l'Angleterre, probablement avec son fils Robert. Roger II de Montgommery et Roger de Beaumont sont parfois ses conseillers. Elle contribue à la flotte d'invasion en donnant un bateau nommé Mora, que l'on peut d'ailleurs voir sur la Tapisserie de Bayeux. À la Pentecôte 1068, elle est en Angleterre où elle se fait couronner reine à Westminster. Elle continue à s'occuper de la régence de la Normandie durant les années 1070 et 10805. Elle joue le rôle typique d'une reine active du Moyen Âge. Dans son entourage on trouve l'évêque Guy d'Amiens, et elle entretient une correspondance avec le pape réformateur Grégoire VII, qui l'encourage à user de son influence sur son mari.

La conquête de l'Angleterre lui apporte de nombreuses terres et fait d'elle une riche propriétaire terrienne avec des propriétés dans 8 comtés,. Elle ne possédait auparavant qu'un maigre douaire dans le Pays de Caux (Bures-en-Bray, Maintru, et Osmoy-Saint-Valery). Elle utilise ses nouvelles ressources financières pour faire divers dons à des maisons religieuses, notamment aux abbayes de Saint-Évroult, Corneille, Cluny et bien sûr de La Trinité de Caen.

Elle tombe malade à la fin de l'été 1083 et meurt le 2 novembre. Selon sa volonté, elle est inhumée dans l'église abbatiale de La Trinité (Abbaye aux Dames) de Caen. Sa tombe subsiste encore de nos jours, mais elle a été pillée par les protestants en 1562. Elle laisse toutes ses terres anglaises et son argent à son benjamin Henri. Sa couronne et son sceptre vont aux nonnes de La Trinité.

On a autrefois attribué à Mathilde la réalisation de la très célèbre Tapisserie de Bayeux, ou Tapisserie de la Reine Mathilde, qui relate la Conquête normande de l'Angleterre en 1066. Mais cette thèse est aujourd'hui totalement écartée 8.

Elle est la fille de Baudouin V (v. 1012-1067), dit Baudouin de Lille, comte de Flandre, et d'Adèle de France (1009-1079), comtesse de Corbie. Elle est donc, par sa mère, petite-fille du roi de France Robert II. Elle est la sœur des comtes de Flandre Baudouin VI (v. 1030-1070), dit Baudouin de Mons, et Robert Ier (v. 1031-1093), dit Robert le Frison.

Les ossements de Mathilde, conservés à l’abbaye aux Dames de Caen, ont été étudiés en 19613. Sa taille, calculée à partir de son fémur et de son tibia, est estimée être de 152 cm, ce qui était probablement au-dessus de la moyenne de son temps. L'examen de son squelette montre aussi qu'elle était fort mince. Inexplicablement, des sources académiques ont rapporté de manière erronée que sa taille était d'environ 127 cm.

En 1050 ou 1051, elle épouse Guillaume le Conquérant à Rouen. Ils ont huit ou neuf enfants, quatre garçons et quatre ou cinq filles :

Robert Courteheuse (1051/52-1134), duc de Normandie (1087-1106), épouse Sibylle de Conversano. Emprisonné à vie à partir de 1106 ;
Adélise (ou Adelida) († avant 1113), probablement la fille aînée, elle devient nonne à Saint-Léger de Préaux, probablement après plusieurs tentatives ratées de mariage  ;
Cécile († 1126), entre à l’abbaye aux Dames de Caen comme oblate le 18 juin 1066. Elle prononce ses vœux en 1075, et devient abbesse en 1113 ;
Richard (v. 1058-69/1074), entre dans les Ordres à Caen en 1066. Tué dans un accident de chasse ;
Guillaume le Roux (v. 1060-1100), roi d’Angleterre de 1087 à 1100 ;
Constance († 13 août 1090), épouse Alain IV Fergent de Cornouailles, duc de Bretagne et comte de Rennes, en 1086 ;
Adèle (v. 1067-1137), épouse Étienne-Henri, comte de Blois-Chartres vers 1080/1085 ;
Henri Beauclerc (vers 1068/69-1135), roi d’Angleterre (1100-1135) puis duc de Normandie (1106-1135). Il eut plusieurs épouses ou concubines... Clin d’œil et Amen pour Henry VIII... Le ruste

Elle, Mathilde de Flandre est la fille de Baudouin V (v. 1012-1067), dit Baudouin de Lille, comte de Flandre, et d'Adèle de France (1009-1079), comtesse de Corbie. Elle est donc, par sa mère, petite-fille du roi de France Robert II. Elle est la sœur des comtes de Flandre Baudouin VI (v. 1030-1070), dit Baudouin de Mons, et Robert Ier (v. 1031-1093), dit Robert le Frison.

Les ossements de Mathilde, conservés à l’abbaye aux Dames de Caen, ont été étudiés en 19613. Sa taille, calculée à partir de son fémur et de son tibia, est estimée être de 152 cm, ce qui était probablement au-dessus de la moyenne de son temps. L'examen de son squelette montre aussi qu'elle était fort mince. Inexplicablement, des sources académiques ont rapporté de manière erronée que sa taille était d'environ 127 cm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: L'Angleterre et The THAMES ou LA SERVERN and Tay.   Ven 10 Juin à 7:33

Les îles et habitants de la Tamise: Patrimoine du Commonwealth et de l'Ordre de l'Humanité et de la Nature (U.N.E.S.C.O)...

Îles

À gauche, l'île de Fry à Reading.
On dénombre plus de 80 îles et îlots sur le cours de la Tamise. Leurs dimensions sont très variables, allant de la vaste Île de Sheppey d'une superficie de 94 km2 située dans l'estuaire du fleuve, à de simples îlots couverts d'arbres comme l'île de Rose dans l'Oxfordshire. Certaines sont d'origine naturelle, le cours du fleuve se divisant en ces endroits en plusieurs embranchements, d'autres sont d'origine artificielle et ont été créées par les chenaux de navigation.

L'abbaye de Westminster et le palais de Westminster ont été construits sur ce qui formait à l'origine une île de la Tamise, l'île de Thorney, avant que des travaux de remblaiement ne soient entrepris.

Faune et flore
Différentes espèces d'oiseaux se sont établies et nichent près du cours d'eau. On y trouve des espèces plus communément maritimes comme le cormoran, mouette rieuse ou goéland argenté. Le cygne tuberculé est un habitué des lieux tandis que le cygne noir est plus rare. Le Swan upping est une ancienne tradition qui se déroule annuellement et qui consiste à recenser les cygnes présents sur la Tamise. D'autres espèces d'oie peuvent être aperçues comme la bernache du Canada, l'ouette d'Égypte ou l'oie à tête barrée. Les canards sont aussi présents avec le colvert et des espèces introduites et des espèces introduites (canard mandarin et branchu). On recense le long de la Tamise également le grèbe huppé, la foulque macroule, la poule d'eau, le héron, le martin pêcheur de même que de nombreuses autres espèces fréquentes en Angleterre et qui ne sont pas forcément liées au milieu aquatique.

La salinité de la Tamise varie le long de son cours, ce qui fait qu'elle est peuplée à la fois par des poissons d'eau douce et de mer. Ces espèces sont directement influencées par la pollution et les rejets produits par les activités humaines. Le saumon qui peut vivre dans les deux types d'eau, a été réintroduit et des échelles à poissons permettant aux individus de remonter le courant ont été mises en place. En 1993, un spécimen de 6,5 kilogrammes et 88 centimètres a été pêché près de Boulters Lock. L'anguille est un poisson associé à l'histoire de la Tamise et son économie puisque de nombreux filets étaient en place par le passé pour les capturer. L'anguille était particulièrement abondante et constituait un plat de base pour les plus démunis. D'autres espèces peuplent les eaux du fleuve : truite, chevesne, vandoise, perche commune, gardon, ablette, barbeau et brochet. Des colonies d'hippocampes ont récemment été découvertes dans le fleuve 1. Les eaux abritent des crustacés avec des espèces invasives comme l'écrevisse du Pacifique et le crabe chinois. Des dauphins et des marsouins sont aussi présents.

On compte une population de phoques (phoque gris et phoque commun) d'environs 700 individus près de l'estuaire . Ces animaux ont été aperçus jusqu'aux environs de Richmond.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: L'Angleterre et The THAMES ou LA SERVERN and Tay.   Ven 10 Juin à 7:36

La Saverne1 plus fréquemment appelée de son nom anglais Severn (en gallois Afon Hafren, en latin : Sabrina) est un fleuve né au pays de Galles et traversant l'Angleterre occidentale. D'une longueur de 354 kilomètres, c'est le plus long fleuve du Royaume-Uni.

Elle doit son nom latin Sabrina à une légende associant une princesse qui serait morte dans les eaux du fleuve. Le prénom doit son origine à la rivière.

Géographie
Née au centre du pays de Galles, dans les monts Cambriens, la Saverne suit d'abord une direction nord-est qui s'infléchit vers le sud-est puis bifurque vers le sud non loin de Birmingham. Elle traverse Shrewsbury, Worcester et Gloucester avant d'entrer dans le canal de Bristol par un long estuaire. L'influence de la marée à son embouchure est l'une des plus marquées au monde.

Un réseau de canaux la fait communiquer avec la Tamise, la Trent et la Mersey. Depuis 1886, un tunnel (en) ferroviaire de 7 011 m passe sous l'embouchure de la Saverne au nord de Bristol. Le pont construit en 1965, profilé comme une aile d'avion, est vu comme le premier pont suspendu de type moderne. Le second pont, emprunté depuis 1996 par l'autoroute M4 entre Redwick et Caldicot, a une portée principale de 456 m sur une longueur totale de 5 126 m.

Le pays de Galles, en anglais Wales, en gallois Cymru, est l'une des quatre nations constitutives, et parmi celles-ci l'une des trois celtes, du Royaume-Uni. Il est appelé Cymru (à prononcer [ˈkəmri]) en gallois, et Cambria en latin. Sa capitale est Cardiff (Caerdydd en gallois), plus grande ville du pays de Galles avec environ 315 000 habitants.

Jusqu'à sa conquête en 1282 par Édouard Ier d'Angleterre, le pays de Galles était constitué de nombreuses principautés indépendantes. À la suite de l'Acte d'Union du roi Henri VIII (dont l'arrière-grand-père Owen Tudor était lui-même gallois), la principauté de Galles est devenue une partie constituante du royaume d'Angleterre en 1536.

Depuis 1301, il est traditionnel pour le roi d'Angleterre de sacrer son fils aîné prince de Galles, même si ce n'est pas automatique (le titre accordé automatiquement au fils héritier apparent du roi d'Angleterre étant celui de duc de Cornouailles, une autre nation celte incorporée au Royaume d'Angleterre sans être reconnue comme nation constituante du Royaume-Uni, et celui de prince de Galles étant octroyé lors d'une cérémonie ad hoc).

En 1999, une Assemblée nationale de Galles a été instituée. Elle siège à Cardiff....

Les Romains ont établi quelques places fortes dans le Sud du pays et dans sa partie occidentale, comme à Caerfyrddin/Carmarthen (Moridunum). Ils ont également bâti la grande forteresse de Caerleon (Isca), où se trouve l'amphithéâtre le mieux préservé de Grande-Bretagne.

Les Saxons ont toujours échoué à conquérir le pays de Galles, tant en raison du terrain montagneux, que de la résistance acharnée du peuple gallois. L'un des rois saxons, Offa de Mercie finit par ériger un grand mur de terre, « Offa's Dyke », à la frontière de son pays, pour délimiter la partie de la région du Powys qu'il venait de conquérir. Certains vestiges de cette construction sont encore visibles. Les Normands finissent par dominer le pays, mais cette domination fut plus progressive que la conquête de l'Angleterre par Guillaume le Conquérant en 1066. Commencée par les Saxons, au vie siècle, la conquête du pays de Galles ne s'acheva qu'en 1282 sur un champ de bataille, avec la victoire d'Édouard Ier sur Llywelyn le Dernier, le dernier prince indépendant. Pour asseoir sa domination, Édouard bâtit dans la région plusieurs grands châteaux, dont celui de Caernarfon, celui de Conwy ou celui d'Harlech.

Le pays est resté celtique et l'usage de la langue galloise s'est toujours perpétué, alors même qu'en Angleterre et en Écosse, l'usage des langues celtiques s'est perdu ou a largement diminué.

Le mot anglais Wales pour désigner ce pays est issu du mot germanique Walh qui se traduit par « parlant une langue celtique ou romane » (alors que le mot gallois signifie « compatriote »). Il a donné Galles en français car le W germanique est devenu G en français (ex. : Wilhelm = Guillaume, Walho = pays gallo). On retrouve ce terme dans d'autres langues et dans d'autres régions pour désigner soit des populations parlant une langue celtique ou romane, soit les terres qu'ils habitent (Walcheren, Wallonie, Welsches, Valachie...).

Ecrit de
TAY
La chouette effraie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: L'Angleterre et The THAMES ou LA SERVERN and Tay.   Ven 10 Juin à 7:37

Mathilde l'Emperesse (vers le 7 février 1102, probablement à Sutton Courtenay, près d'Abingdon dans l'Oxfordshire – 10 septembre 1167, abbaye Notre-Dame du Pré de Rouen), aussi connue sous les noms de Maud et de Mathilde d'Angleterre, fut impératrice consort du Saint-Empire romain germanique, puis comtesse consort d'Anjou, duchesse de Normandie, et une aspirante déçue à la couronne d'Angleterre.
À Mayence, le 7 janvier 1114, elle épouse Henri V du Saint-Empire (1081-1125), empereur romain germanique dont elle n'a aucune descendance connue.

En secondes noces le 17 juin 1128 au Mans, elle épouse Geoffroy V le Bel, comte du Maine (1113-1151), dont elle a trois fils :

[Henri (1133-1189), futur comte d'Anjou, du Maine et du Poitou, duc de Normandie et d'Aquitaine, roi d'Angleterre ;
Geoffroy (1134-1158), futur comte d'Anjou, du Maine et de Nantes ;
Guillaume (1136-1164), vicomte de Dieppe.]

À la mort de son père, le roi Henri Ier, en 1135, son cousin Étienne de Blois la dépossède de son héritage en usurpant le trône d'Angleterre. Cet événement engendre une guerre civile en Angleterre qui est parfois appelée « l'Anarchie ».

Elle est la fille aînée et seule héritière légitime du roi Henri Ier d'Angleterre († 1135), et de Mathilde d'Écosse († 1118) (prénommée Édith avant son mariage). Elle était donc la petite-fille à la fois de Guillaume Ier d'Angleterre, duc de Normandie (dit le Conquérant), de Malcolm IIIe (roi des Écossais) et sa femme Marguerite d'Écosse (Anglo-Saxonne).

Son éducation commence probablement à la cour de sa mère, puis en 1108, elle est confiée aux moines de l'abbaye du Bec. Dès l'âge de 7 ans, le 13 juin 1109, elle est fiancée à Henri V du Saint-Empire (1081-1125), futur empereur romain germanique. C'est une alliance politique importante pour Henri Ier, preuve en est la dot estimée à 10 000 marcs d'argent qu'il offre, car elle lui permet de gagner un allié contre le roi de France. En février 1110, elle part rejoindre son futur mari avec une escorte normande. Son éducation se poursuit à la cour impériale. Elle est couronnée le 25 juillet 1110 à Mayence. Comme elle est mineure, Bruno de Bretten, l'archevêque de Trèves, est désigné pour être son gardien. Sous sa tutelle, elle apprend l'allemand et les coutumes de la cour impériale.

En 1111, son futur mari se fait couronner empereur par le pape Pascal II à Rome. Le 6 ou le 7 janvier 1114, Mathilde et Henri se marient à Worms, puis sont à nouveau couronnés à Mayence.

Mathilde est une impératrice impliquée, elle est témoin de nombreux actes juridiques de son mari, agit comme régent titulaire en Italie entre 1118 et 1119, et correspond avec son père. Elle soutient son mari qui est excommunié par le pape à la suite de la querelle des investitures, et l'accompagne lors de sa seconde campagne en Italie en 11161. À Rome, le pape apeuré s'est enfui, et Mathilde et son mari sont probablement couronnés empereur et emperesse par Maurice Bourdin, l'archevêque de Braga, futur antipape Grégoire VIII, qui est excommunié pour cet acte. Mathilde utilise par la suite non plus le titre de « reine des Romains », mais « emperesse des Romains ».

Elle devient veuve en 1125, et comme son mariage n'a pas engendré de descendance, elle rend les terres qu'elle a eues en dot près d'Utrecht et revient près de son père, car un autre rôle politique l'attend. Un chroniqueur contemporain mentionne que le couple eut un enfant, mais qu'il ne survécut pas.

Son frère Guillaume Adelin étant décédé le 25 novembre 1120 lors du naufrage de la Blanche-Nef, Mathilde est la seule héritière légitime au trône d'Angleterre. Henri Ier s'est remarié en 1121, mais après cinq ans d'un mariage infructueux, la naissance d'un héritier est très improbable. Robert de Gloucester, l'aîné de ses bâtards, a l'étoffe d'un roi, mais il lui manque la légitimité, ce qui l'exclut de la succession. Comblé par les faveurs royales, Étienne de Blois, bien que petit-fils de Guillaume le Conquérant par sa mère Adèle était vu par le roi comme un simple appui pour son successeur.

Le choix de sa fille pour lui succéder était la seule solution pour que sa lignée subsiste sur le trône. Sa décision fut facilitée par les aptitudes qu'il avait pu déceler chez elle, comme son expérience de la gestion des affaires publiques. Son éducation lui avait permis de développer un caractère volontaire, un esprit indépendant, et une confiance en soi suffisante, peut-être excessive, pour agir en dehors de toute influence néfaste.

En 1126, elle vient en Angleterre, et le 1er janvier 1127, son père demande à tous les barons et évêques anglais présents à la cour, y compris son cousin Étienne de Blois, de prêter serment et de reconnaître sa fille comme héritière et successeur. Il exige d'autres serments d'allégeance à Mathilde (et à elle seule) en 1131 et 1133.

Alliance avec les Plantagenêt[modifier | modifier le code]
Avant sa mort, Guillaume Adelin avait épousé une fille de Foulques V d'Anjou. Henri Ier, étant toujours décidé à sécuriser la frontière sud-ouest du duché face à l'Anjou, arrange un autre mariage, pour sa fille, avec Geoffroy, fils de Foulque V1.

Le 17 juin 1128 au Mans, elle épouse Geoffroy (1113-1151), surnommé Plantagenêt, de onze ans son cadet. Il devient comte d'Anjou à l'issue de la cérémonie, car son père part immédiatement pour Jérusalem épouser Mélisende, héritière du Royaume de Jérusalem.

Les situations des deux royaumes se ressemblent, cependant les arrangements pour assurer leurs successions sont différentes. Foulque d'Anjou devient roi de Jérusalem et gouverne de concert avec la reine, alors que Geoffroy n'a pas le même statut, les serments d'allégeance des barons, même après le mariage, étant réservés à Mathilde seule

Malgré l'urgence de concevoir un petit-fils pour Henri Ier, ils vivent séparés pendant deux ans. Après le concile de Northampton en septembre 1131, elle accepte de revenir près de lui1. Leur premier enfant, Henri, naît le 5 mars 1133 au Mans. La naissance de Geoffroy (1134) manque de lui coûter la vie, mais elle se remet, et Guillaume naît en 11361.

Mathilde passe son temps à Rouen avec son père, s'initiant au gouvernement de l'administration normande. Pendant ce même temps, Henri Ier refuse de donner à son gendre les châteaux faisant partie de la dot de sa femme dans le Sud de la Normandie. Quand il meurt le 1er décembre 1135, Mathilde et son mari se trouvent en Anjou.

Lutte pour le trône d'Angleterre
L'usurpation d'Étienne de Blois

Fuite de Mathilde l'emperesse
À la mort de son père, il est attendu que Mathilde lui succède, mais Henri Ier n'a jamais convaincu ses barons que Mathilde pourrait gouverner par elle-même3. Il a aussi refusé la suggestion qu'elle pourrait gouverner comme régente pour son fils Henri3. Il n'y a donc pas de consensus ferme parmi le baronnage pour accepter Mathilde. Prévenu de la mort du roi, son cousin Étienne de Blois rejoint au plus vite Winchester et s'empare du trésor royal. Le 22 décembre 1135, il se fait couronner par Guillaume de Corbeil, l'archevêque de Cantorbéry, reniant ainsi les serments faits précédemment.

Cinq mois après son couronnement, tous les principaux barons anglo-normands sauf Baudouin de Reviers l'ont reconnu pour roi, y compris ceux avec qui Mathilde avait forgé de forts liens politiques (Robert de Gloucester, Brian FitzCount). Elle ne peut rien faire pour renverser la situation, Étienne étant aussi accepté par le clergé anglais et par le pape. Elle prend toutefois immédiatement possession des châteaux contenus dans sa dot, à savoir : Argentan, Exmes, et Domfront. Elle s'établit dans la forteresse d'Argentan. Geoffroy Plantagenêt a peu d'intérêt pour l'Angleterre, elle n'a donc aucun soutien pour contrer Étienne dans son royaume. Par contre, son mari a l'ambition d'annexer la Normandie, et y mène régulièrement des attaques.

Début de la guerre civile
Néanmoins, les piètres qualités de souverain d'Étienne permettent aux prétentions de Mathilde de survivre. Son échec à contrôler la Normandie à partir de 1137, donne à Mathilde une possibilité pour lui contester le duché2.

Les manœuvres tentées en Normandie ne donnent rien, jusqu'à ce qu'en 1138, son demi-frère illégitime Robert de Gloucester renonce à son allégeance à Étienne. Elle et son mari ont maintenant assez de soutien pour tenter plus avant de s'imposer dans le duché. À la même époque, leur cousin David Ier d'Écosse, envahit le nord de l'Angleterre et une rébellion se déclenche dans l'ouest du pays. Bien que ces initiatives échouent, la position de l'Emperesse ne se désintègre pas et elle enregistre de nouveaux soutiens.

Durant les fêtes de Pâques 1139, le cas de l'usurpation d'Étienne est examiné par le second concile de Latran. Le pape refuse de se prononcer et préfère attendre que les événements se décantent.

Le 30 septembre 11391, Mathilde débarque en Angleterre pour porter la contestation plus avant. Elle est accueillie par sa belle-mère Adélaïde de Louvain, au château d'Arundel. Étant sous la protection d'une reine douairière, Étienne n'a pas d'autre choix que de lui donner un sauf-conduit jusqu'à Bristol. Elle y est escortée par Henri de Blois, l'évêque de Winchester, et Galéran IV, le comte de Meulan. Elle y reçoit l'allégeance de Miles de Gloucester et de Brian FitzCount, puis s'installe à Gloucester.

Capture du roi
Forte du soutien de quelques barons mécontents de la faiblesse du roi, elle a la confiance de l'Église qu'Étienne a gravement contrariée. Elle prend rapidement le contrôle d'une grande partie de l'Ouest de l'Angleterre, et établit sa cour à Oxford. Elle récompense ses soutiens par des honneurs et des terres4, et les barons du royaume changent de camp au gré de leurs intérêts. Robert de Gloucester est le leader charismatique des troupes et du parti de Mathilde.

En février 1141, intervient le plus grand succès militaire de Mathilde. À la bataille de Lincoln, le 2 février 1141, Étienne est battu et capturé, puis déposé et enfin emprisonné à Bristol. Elle se trouve en position de force dans le royaume, et le 3 mars, elle se proclame Domina Anglorum, « Dame des Anglais », avec l'accord de l'évêque de Winchester Henri de Blois, légat papal et propre frère d'Étienne. Il la reçoit lors d'une cérémonie dans sa cathédrale où elle est accompagnée par une procession d'évêques et d'abbés. Le parti d'Étienne se défait, la Normandie se laisse conquérir par Geoffroy, qui s'empare du duché à part quelques poches de résistance qui seront éliminées en 1144.

Le 7 avril, elle est proclamée Angliae Normanniaeque domina, « Dame des Anglais et des Normands », au concile de Winchester, mais l'assistance est maigre2. Des dispositions sont prises pour qu'elle soit couronnée à Westminster. Bien qu'elle contrôle dorénavant le royaume, son soutien militaire est faible, et notamment Thibaut du Bec refuse de lui faire serment d'allégeance tant que Étienne n'aura pas renoncé à la couronne, ce qu'il refuse de faire1. Ses soutiens sont surtout localisés dans l'ouest du royaume, même si elle réussit à attirer Ranulph de Gernon, Hugues Bigot, Geoffrey de Mandeville, Guillaume de Mohun et quelques autres pour un temps, avec des terres et des titres.

Londres étant aux mains des sympathisants royalistes, elle est obligée d'acheter le soutien de Geoffrey de Mandeville, gardien de la Tour de Londres, pour sécuriser les alentours de la ville. Elle peut ainsi s'installer temporairement à Westminster en juin 1141, afin de s'y faire couronner reine2. Son séjour y est court et houleux, car elle refuse de leur faire les concessions qu'ils demandent1. Henri de Blois, qui est toujours hésitant à la soutenir, demande au pape d'approuver son changement d'allégeance pour l'Emperesse, mais celui-ci refuse.

Mathilde de Boulogne, épouse d'Étienne, et Guillaume d'Ypres, le capitaine de ses mercenaires, se présentent alors avec leurs forces près de la ville durant l'été. Les Londoniens, furieux de l'arrogance de l'Emperesse, attaquent Westminster et l'obligent à quitter la ville en catastrophe, empêchant ainsi le couronnement. Elle doit se replier sur Oxford.

Fin du conflit
Fin juillet, elle prend la décision de marcher sur Winchester pour forcer l'évêque à la couronner. Ses forces assiègent alors le palais de l'évêque. Mathilde de Boulogne et Guillaume d'Ypres, y voient une opportunité de reprendre l'avantage. Ils assiègent la ville, et coupent ainsi leurs voies de retraite et de ravitaillement. S'ensuit ce qui est aujourd'hui connu sous le nom de déroute de Winchester. Le 14 septembre, Mathilde réussit à s'enfuir de Winchester grâce à une diversion organisée par Robert de Gloucester. Ses troupes sont mises en déroute, et Robert, qui couvre sa fuite, est capturé à Stockbridge.

Tout l'avantage gagné à Lincoln a disparu. Les belligérants se mettent d'accord pour un échange de prisonniers. Robert n'est pas roi, mais il est l'âme et le leader charismatique du parti de sa sœur. Il est relâché le 3 novembre, en contrepartie de la libération d'Étienne le 1er du mois. Ce dernier retrouve sa place sur le trône, et se fait à nouveau couronner le 25 décembre. La guerre civile peut reprendre de plus belle.

Geoffroy Plantagenêt refuse de venir la soutenir en Angleterre, car il est occupé à prendre le contrôle de la Normandie. Robert de Gloucester part le rejoindre pour négocier avec lui et l'aider dans sa conquête. Quand il revient dans le royaume, à l'hiver 1142, Mathilde se trouve assiégée dans le château d'Oxford. Elle ne doit son salut qu'à une fuite ingénieuse et dangereuse. Début décembre, ses quatre compagnons et elle s'enroulent dans des draps blancs, pour ne pas être repérés, et se font descendre le long du mur du château en pleine nuit, alors qu'une tempête de neige sévit. Ils s'enfuient d'abord à pied dans la neige vers Abingdon, traversant la Tamise gelée, puis à cheval jusqu'à Wallingford et Brian FitzCount, puis jusqu'à Devizes.

Par la suite, elle établit son quartier général à Devizes (Wiltshire), car le château y est pratiquement imprenable. Durant les années qui suivent, aucun des camps n'est capable de prendre l'avantage, et le conflit s'enlise dans une guerre de sièges. Geoffrey de Mandeville et Ranulph de Gernon reviennent dans son camp après avoir été trahis par le roi. D'autres barons adhèrent à sa cause avant tout pour sauver leur patrimoine normand. Ses demandes d'assistance à son mari, qui a pourtant achevé sa conquête de la Normandie en 1144, sont ignorées. Toutefois, à partir de 1142, elle comprend qu'elle ne sera jamais couronnée reine, et qu'il vaut mieux se battre pour que son fils Henri rentre en possession de son héritage. Elle enregistre une victoire sur le plan diplomatique quand le pape refuse de reconnaître Eustache, le fils aîné d'Étienne, comme son successeur au trône.

Fin 1147, son demi-frère Robert, son commandant militaire, décède d'une fièvre à Bristol. Menacée d'être excommuniée pour occuper illégalement le château de Devizes, qui appartient à l'évêque de Salisbury, elle se retire en Normandie en 1148, laissant son fils Henri poursuivre sa revendication pour lui-même.

Après des tentatives vaines en 1147 et 1149, il débarque à nouveau en Angleterre, début 1153, avec une puissante armée. À la fin de l'année, après le décès d'Eustache IV de Boulogne, fils et héritier présomptif du roi, les conditions sont réunies pour un traité de paix. Selon les termes de l'accord, Étienne d'Angleterre et Henri se reconnaissent pour père et fils, et il est conclu que ce dernier succédera à Étienne à sa mort.

Fin de vie
Elle s'installe à Rouen, en Normandie, et prend des dispositions pour y demeurer le reste de sa vie. Elle se retire dans le prieuré Notre-Dame-du-Pré de Quevilly, dépendant de l'abbaye du Bec, sur la rive de la Seine en face de Rouen. Elle habite aussi parfois dans la résidence royale construite par son père à Quevilly. Elle est active politiquement en Normandie, et après que son fils est devenu duc en 1151, elle en est parfois la régente.

Elle a probablement un grand ressentiment contre Thomas Becket qui a refusé le mariage de son fils Guillaume avec Isabelle de Warenne, la comtesse de Surrey, pour cause de consanguinité. Toutefois, elle essaye de servir de médiateur entre Henri et Thomas Becket, mais sans succès. Elle sert aussi de médiateur entre son fils et le roi de France quand une petite querelle entre eux manque de dégénérer en conflit armé. Elle meurt le 10 septembre 1167, et est inhumée devant le maître autel dans l'abbaye du Bec. Sa tombe porte l'épitaphe suivante : « Ci-gît la fille, femme, et mère d'Henri ». En 1846, ses restes sont transportés dans la cathédrale de Rouen.


Mathilde l'emperesse montra qu'elle avait beaucoup de qualités nécessaires à un bon gouvernant, mais qu'elle n'avait pas d'expérience comme meneuse d'hommes. Sa revendication au trône fut infructueuse parce qu'elle était une femme dans un monde exclusivement masculin, et que s'opposer à un roi couronné n'est jamais chose aisée. Elle manqua aussi de diplomatie au moment le plus important, quand elle était sur le point de se faire couronner et qu'elle ne put s'attacher le soutien des Londoniens qui la jugèrent trop arrogante et trop hautaine.

Toutefois, elle fut capable de comprendre que son fils aurait plus de chance de succès qu'elle, et elle sut s'effacer et l'aider à reconquérir son héritage. Elle sut aussi l'épauler dans le gouvernement de la Normandie, et user de diplomatie pour résoudre quelques conflits avec ses adversaires.

Elle fut particulièrement pieuse et fut la bienfaitrice de nombreuses maisons ecclésiastiques. Elle en fonda de nombreuses en Angleterre et en Normandie, notamment sous l'ordre cistercien.

_________________
Kounak le chat....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: L'Angleterre et The THAMES ou LA SERVERN and Tay.   Ven 10 Juin à 7:44

Le Hibou grand-duc appelé aussi Grand-duc d'Europe (Bubo bubo) est une espèce de rapaces nocturnes que l'on rencontre notamment en Europe. Il ne doit pas être confondu avec le Grand-duc d'Amérique. On l'appelle Eagle Owl en anglais.

Alimentation : sa nourriture est des plus variées. Il se nourrit de tout ce qui bouge, depuis les scarabées jusqu'aux faons des cervidés. La majeure partie de leur régime consiste en mammifères (campagnols, rats, souris, renards, lièvres) également d'oiseaux de toutes sortes. Ils peuvent aussi consommer des serpents, lézards, anoures, poissons et crabes ainsi que rongeurs, lapins, lièvres, hérissons, oiseaux (corbeaux, pigeons, perdrix), oiseaux marins, chauves-souris, etc., et même d'autres rapaces diurnes et nocturnes. Les chats domestiques en ont une peur atavique[réf. nécessaire]. Cet animal n'a pas de prédateur naturel, sauf l'homme.
Pelote de réjection : 10 cm de long.
Habitat : répandu dans toute l'Europe en dehors de la partie la plus occidentale ; en France, zones rocheuses de l'est, du centre et du sud. On le rencontre aussi bien dans les plaines que dans les montagnes. Il aime particulièrement les falaises, près des plans d'eau.
Très discret, il s'installe sur des corniches rocheuses, sur les remparts d'un vieux château ou à même le sol ; parfois dans les régions du nord, dans un trou d'arbre mais sans aucun doute, sa préférence va aux grandes falaises proches d'un plan d'eau.
Reproduction : fin mars, début avril, il construit un nid simplement garni de restes de poils ou de plumes arrachés à ses proies.
La femelle y pond 2 à 4 œufs qu'elle couve seule pendant 32 à 37 jours, tandis que le mâle lui apporte la nourriture. Une fois éclos, les petits sont protégés par la mère des intempéries et du Soleil. Un mois et demi plus tard environ, les petits quittent le nid mais restent à proximité. À trois mois, ils savent parfaitement voler.
Œuf : 51 à 73 x 42 à 54 mm

Lecture de
TAY
La chouette effraie

En Europe, il a longtemps été pourchassé comme gibier et/ou comme oiseau de malheur ou parce qu'on croyait se protéger en le clouant sur les portes de granges, avant qu'on ne s'aperçoive de sa grande utilité écologique et agronomique et qu'il soit protégé par la loi.

Loi de Georges Orwell et je milite pour son application aux Renards et autres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: La République des Hiboux ou L'UKRAINE.   Ven 10 Juin à 7:47

Avec ses 75 cm de haut, le Grand-duc est le plus grand des rapaces nocturnes d'Europe : il mesure le double de son congénère le hibou moyen-duc.

Qualifiée d'aristocratique, sa silhouette est massive, sa tête, piquée de deux gros yeux rouge-orangé est surmontée d'aigrettes de 8 cm environ (normalement horizontales et un peu repliées vers l'arrière), que l'oiseau dresse verticalement s'il est excité ou dérangé. Rappelons que ces aigrettes ne jouent aucun rôle dans l'audition. Les sexes se distinguent par la taille du mâle (tiercelet) plus petit.

Mimétique aux branchages, son plumage est brun-roussâtre dessus, taché et rayé de brun noir. Le dessous est plus clair, fauve avec des stries longitudinales et des zébrures transversales de couleur brun foncé.
Poids et mesures :
poids : 2 à 2,5 kg pour le mâle, et 2,5 à 3,3 kg pour la femelle ;
longueur : 65 à 75 cm ;
envergure : 160 à 188 cm1.
Voix : un « bouhou » ou un « ouhouhou-ou-ouhouhouhouhou » (d'où son nom latin, Bubo bubo) audible de loin, ainsi que toutes sortes d'autres bruits.
Longévité : plus de 20 ans
Vol : le Grand-duc a un vol agile et silencieux malgré sa grande taille car il est doté comme la plupart des nocturnes d'un plumage duveteux, très flexible, qui lui permet de voler sans bruit.
En vol : il est aisément reconnaissable à sa grande envergure, appuyé sur ses grandes ailes longues et larges en détachant bien la tête assez pointue, la queue courte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: L'Angleterre et The THAMES ou LA SERVERN and Tay.   Ven 17 Juin à 9:49

17 juin 2016

Le cinquième Toulouse Space Show (TSS), organisé par le CNES, l’Agence spatiale française, ainsi que de nombreux autres partenaires, se tiendra du 28 au 30 juin à Toulouse.

Le TSS est un forum mondial dédié aux progrès de l’infrastructure, des technologies et des applications spatiales. Plus de 2000 participants venus du monde entier prendront part à ces trois jours de conférences, de tables rondes et d’ateliers. L’ESA participe cette année à un certain nombre d’événements.

Des acteurs majeurs du secteur, des décideurs, des directeurs d’agences spatiales, des dirigeants de groupes industriels et des personnalités politiques font partie des intervenants. Cette rencontre est une opportunité unique de rassembler des représentants de plusieurs communautés, comme des groupes industriels, des agents publics, et des membres du secteur académique, civil ou militaire, afin de discuter des sujets critiques actuels :

la coopération internationale et le renforcement des capacités,
l’innovation et les bouleversements,
le renseignement géospatial,
les nouveaux usages et objets liés à la transition numérique,
l’exploration spatiale (à l’intention du grand public et particulièrement des étudiants).

Le 28 juin, lors de la table ronde “ Nouveaux usages, nouveaux objets et transition numérique”, l’expert de l’ESA Gunther Kohlhammer présentera la stratégie numérique actuelle de l’ESA, et Frederic Nordlund soulignera l’importance de la coopération internationale.

Les astronautes de l’ESA Léopold Eyharts, Claudie Haigneré et Thomas Pesquet (en direct depuis Houston) prendront part à la session “Explorez l’Espace, c’est à vous!” le 30 juin. Armelle Hubault de l’ESA fera une présentation de la mission Rosetta.

L’inscription est obligatoire et gratuite: www.toulousespaceshow.eu

--------------------------------------------------------------------------------------------

Un jour, en Ethiopie, une dame s’adressa au Catholicos et lui dit : - « Vous autres, les Coptes, vous exagérez la dévotion à Marie. Marie est une femme comme les autres» - « Très bien, répondit le Catholicos, alors donnez-nous un autre Christ ». Tout est dit.

Saint Frumence (IVe s.) appela la première église bâtie à Axoum, capitale du royaume, "Edda Mariam", Demeure de Marie. Marie est vénérée sous le titre de Waladita Amlâk, Celle qui a enfanté Dieu. Le nom de Marie figure dans beaucoup de noms éthiopiens. Ils témoignent de la confiance des fidèles envers Marie:

Ghebié Mariam, Serviteur de Marie ; Hailé-Mariam, la force de Marie ; Laoké Mariam, Message de Marie ; Teklé Mariam, Plante ou rejeton de Marie ; Hapté Mariam, Don de Marie ; Walda-maryam, fils de Marie ; Newaia-Maryam, trésor de Marie ; Kafla-Maryam, part de Marie ; Kidana-Maryam, promesse de Marie ; Baeda-Maryam, protégé de Marie etc…

L'Éthiopie a une fête propre: Kidäma Mehret, le Pacte de Miséricorde, le 10 février. Sûrs que la prière de Marie auprès de son Fils ne peut qu'être exaucée, les Éthiopiens considèrent leur pays comme le fief de Marie, sous sa protection.
Attilio GALLI,
Dans Madre della Chiesa dei Cinque continenti, Ed. Segno, Udine, 1997, p. 675-693

_________________
Kounak le chat....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: L'Angleterre et The THAMES ou LA SERVERN and Tay.   Mer 22 Juin à 10:17

Le prénom Gabriel vient de l’hébreu gabar, « force », ou gabri, « héros », et de el, issu de Elohim, c’est-à-dire « Dieu ».
Avec saint Michel et saint Raphaël, saint Gabriel est l’un des trois saints extra-humains de la Bible, puisque ces trois-là sont des anges, et même des archanges, chefs des armées célestes. De surcroît, Gabriel est un messager chargé de missions très spéciales, puisqu’il vient annoncer au vieux couple d’Élisabeth et de Zacharie l’inattendue naissance de ce fils du bout des âges, le leur, qui sera Jean le Baptiste – qui, lui-même, annoncera la venue de Jésus… Mais Gabriel est encore venu jouer les télégraphistes de Dieu en annonçant à la jeune Marie qu’elle serait la mère de ce Jésus, Fils de l’homme, Fils de Dieu. Ce rôle de messager parfait sera officiellement reconnu en 1951 par Pie XII, qui a consacré Gabriel comme saint patron des télécommunications.

--------------------------------------------------------------------------------------------

Une suite et des ruptures

La différence fondamentale entre Les Aventures d'Alice au pays des merveilles et De l'autre côté du miroir est que cette dernière œuvre montre chez l'héroïne une évolution incontestable : de pion, elle devient reine.

À l'inverse, l'Alice du « Pays des merveilles » arrive inchangée à la fin du récit, en dépit des distorsions physiques qu'elle a subies en consommant diverses boissons et nourritures. Les Aventures d'Alice au pays des merveilles ressemble, en fait, à la promenade en bateau qui l'a vue naître : une rêverie sans but précis. En cela, l'œuvre de Carroll était, à l'heure victorienne, une véritable révolution dans une littérature enfantine visant avant tout à former l'enfant.

Le monde inversé

Le monde du miroir se présente comme un monde inversé. Ainsi Alice, pour atteindre le jardin, doit-elle d'abord s'en éloigner, de même qu'il lui faut, dans cet univers étrange, courir très vite pour rester sur place.

Si l'espace est mis à mal, le temps n'est pas non plus en reste. Il est ainsi possible de se souvenir du futur, comme la Reine Blanche, qui évoque ce qui s'est produit « aujourd'hui en quinze ».

Comme le dit Jean-Jacques Mayoux, dans la préface d'un Tout Alice édité chez Flammarion, ces inversions ne vont pas sans frustration. Ainsi Alice se voit-elle offrir, pour étancher sa soif, un gâteau sec.
Alice et le non-sens

L'un des aspects les plus frappants et les plus intéressants de l'œuvre est la manière dont elle joue avec le non-sens, exploitant toutes les failles de la langue anglaise (mais les traductions en français ont trouvé d'excellentes équivalences), jouant sur la synonymie, la polysémie, le jeu de mots et autres motifs de quiproquo.

Les personnages auxquels Alice se trouve confrontée sont en fait de véritables linguistes, dont les discours sont une contestation magistrale de l'arbitraire du langage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: L'Angleterre et The THAMES ou LA SERVERN and Tay.   Mer 22 Juin à 10:18

Plus on cherche à rassembler, plus on divise... La plus grande division qui regne dans le coeur de l'Individu n'est pas le racisme, c'est la Jalousie.

On ne peut pas nier les persécutions de l'empire romain... Il y a des visions autres d'approches sur des faits établis d'histoire que représente l'empire romain celui est avant Byzance... La religion est une arme, une idée et un outil face aux lois du temps.

Les cuisses de grenouilles... C'est très bon , mais j'ai arrêté : Par principe ! Je me rationne... Il y a trop de cruauté dans les élevages... Dés que j’éprouve une gourmandise , je me rationne : C'est plus efficace qu'un jeun, car le terme de gourmandise est un excès... C'est mon Caractère et je m'inspire de mon Signe: Je suis un Scorpion.

Le Lévrier et le Canari.

Suspendu à une scène qui l'observe d'un peu plus loin...
Antéa le canari ou la jeune convive s'est glissée par maladresse
dans le jeu...

C'est une course de Lévriers qui s'amorce dans les prochains jours
et dans l'actualité quotidienne... Si il y en avait qu'une mais
Celle ci relate l'aventure d'un écosystème brouillé dans l'attraction
et l'artifice.

Chacun de sa patte évite l'éventualité d'un retrait ou d'une forme de
sortie... D'où, la Déception d'un port des électeurs et des propres partisans,
ports est plus sociable...

Alors pour ne pas s'éparpiller, il y a la substance et les diverses de la
course de lévriers... Ainsi, elle permet de se cantonner dans la légalité."
Claironne Antéa la canari au Lévrier et à son accompagnateur Orion ...

-------------------------------------------------------------------------------

Le Canari et Le Pélican

Le canari s'envole et promets à ses trois ami'e's de revenir... Ainsi elle se rends compte
qu'elle doit se rendre au lac des Pélicans... Connaissant par son expérience la savane,
antea le canari s'y rends très vite rejoindre une vieille amie.

-"Bonjour à toi, Vilnius"
-" Oh bonjour, Antea... Des nouvelles fraiches." Réponds le pélican.
-"Oui et non... Un vieux raisin, tu t'en rappelles."

Le pélican ne dis mot et puis rajoute :
-"Ce qu'il y a... C'est la persistance de l’Évhémère ou éphémère, le « The sun shone, having no alternative, on the nothing new »... Je sens la présence de la chimère ! mes photographies du regard se superposent, ce qui le rapproche, c'est l'invention."
-"La Louve et le Colibri ! Les argonautes ! Comment vont ils." demande le canari.

Le Pélican observe sans crainte et ne surveilles plus son langage :

-" Bien... Mais elles ont ressenties qu'un pilier s'était éfrondé et qu'un nouveau s'était muri...
Une carte des étoiles se construit des phares et des bibliothèques... Malgré la Haine de Lionel le fermier et sa chimère nous sommes prêt et le roseau ne s'est pas fait emporter par le torrent...
Notre Amandier et les Églantines fleurissent.."
-"J'ai besoin de toi... Nous devons nous rappeler...." dit le canari.
-"Pierre par pierre, oui la chouette, l'été et les incendies... L'automne et le printemps amènent Inondations... Oui, l'été et les incendies... Par Yahvé... Nos nids ne dérivent plus, ils sont fragiliser... Je préviens mon peuple et je te suis..."
-"Vilnius, je lui écris tous les jours ainsi qu'à tous ceux qui n'ont pas oublier le terme de peuple
et de Création dans l'Honneur et la bravoure !"

Au loin, la chouette hulule au vent pour maintenir l’accalmie en compagnie des trois sages (Marjinth, Aakbar et Sahler ) de leur apprentie et de leur singe dans la protection de Merlin le rouge-Gorge du Népal...
---------------------------------------------------------------------------------------
Ecrits de TAY
La Chouette effraie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: L'Angleterre et The THAMES ou LA SERVERN and Tay.   Jeu 23 Juin à 10:21

20 Ιουνίου 2016

Ο αστροναύτης της ESA Τιμ Πικ, ο αστροναύτης της NASA Τιμ Κόπρα και ο Ρώσσος διοικητής του Soyuz Γιούρι Μαλαντσένκο, προσγειώθηκαν με ασφάλεια στις 18 Ιουνίου στη στέπα του Καζακστάν μετά από μια πτήση τριών ωρών στο διαστημικό σκάφος Soyuz. Άφησαν τον Διεθνή Διαστημικό Σταθμό στις 5:52 GMT, στο τέλος της εξάμηνης παραμονής τους στο ερευνητικό συγκρότημα.
Soyuz TMA-19M

Το Soyuz TMA-19M φρέναρε από την ταχύτητα πλεύσης του Σταθμού των σχεδόν 28 800 χλμ/ώρα και εισήλθε στην ατμόσφαιρα λίγο αργότερα. Η μονάδα του πληρώματος διαχωρίστηκε όπως είχε προγραμματιστεί και αλεξίπτωτα αναπτύχθηκαν για να επιβραδύνουν το όχημα ακόμη περισσότερο.

Οι πύραυλοι ανάδρασης αναφλέχθηκαν στιγμές πριν από την προσγείωση και τα ελατήρια στα καθίσματα μείωσαν τον αντίκτυπο του χτυπήματος στο έδαφος στις 09:15 GMT. Οι ομάδες ήταν σε ετοιμότητα ώστε να τους βοηθήσουν μέσα σε λίγα λεπτά.

Αφήνουν πίσω τρεις αστροναύτες για να προσέχουν τον Σταθμό και να υλοποιήσουν πειράματα. Η επόμενη εκτόξευση για να συμπληρωθεί το πλήρωμα έχει προγραμματιστεί για τις 7 Ιουλίου σε έναν αναβαθμισμένο Soyuz, με τον κοσμοναύτη Ανατόλι Ιβανίσιν, τον Ιάπωνα αστροναύτη Τακούγια Ονίσι και την Κέίτ Ρούμπινς της NASA.

Η αποστολή του Τιμ Πικ, Principia, ήταν ένα περιπετειώδες και γεμάτο δουλειά εξάμηνο στο διάστημα. Κατά τον πρώτο μήνα μετά την εκτόξευσή του, στις 15 Δεκεμβρίου 2015, ο Τιμ πραγματοποίησε έναν διαστημικό περίπατο. Οδήγησε επίσης ένα rover σε μια προσομοίωση του εδάφους του Άρη από το διάστημα και βοήθησε να δεθούν στον Σταθμό δύο διαστημικά σκάφη.

Ο Τιμ έλαβε μέρος σε πολυάριθμα πειράματα για την ESA και τους διεθνείς εταίρους. Τα κυριότερα περιλαμβάνουν τη χρήση του αεροστεγούς θαλάμου του Διαστημικού Σταθμού για να μελετήσει τους πνεύμονες του Τιμ, την παρακολούθηση των συνηθειών ύπνου του για να μάθουμε πώς οι άνθρωποι προσαρμόζονται στη ζωή χωρίς κανονικό φως της ημέρας, και την καταγραφή της ποσότητας των θερμίδων που κατανάλωσε για να προετοιμαστούν για αποστολές ακόμη πιο μακριά από τη Γη.

Πολλά πειράματα «έτρεχαν» συνεχώς, ενώ ο Τιμ και οι συνεπιβάτες του συντηρούσαν το αβαρές ερευνητικό εργαστήριο. Η εγκατάσταση Expose της ESA επέστρεψε στη Γη μετά την υποβολή οργανισμών και χημικών ουσιών σε ένα ταξίδι 18 μηνών χωρίς προστασία στο διάστημα στο εξωτερικό του Σταθμού.
Tim Peake at the rover control station in Europe's Columbus space laboratory.
Ο Τιμ Πικ εργάζεται στον Διαστημικό Σταθμό

Η εγκατάσταση Solar στην Ευρωπαϊκή εργαστηριακή μονάδα Columbus συνεχίζει να παρακολουθεί τον Ήλιο μας, μετά από οκτώ χρόνια συνεχών παρατηρήσεων. Μια άλλη εγκατάσταση παρακολουθεί τα πλοία καθώς ο Διαστημικός Σταθμός πετά από πάνω.

Εκτός από τα καθήκοντα συντήρησης και επιστήμης, ο Τιμ σαγήνευσε επίσης τον κόσμο μέσω των μέσων κοινωνικής δικτύωσης και έτρεξε έναν μαραθώνιο στο διάστημα. Ο επόμενος αστροναύτης της ESA που θα ταξιδέψει στον Σταθμό θα είναι ο γαλλικής υπηκοότητας Τομά Πεσκέ, που έχει προγραμματιστεί για εκτόξευση τον Νοέμβριο.
Το Ευρωπαϊκό Κέντρο Αστροναυτών

Ο Τιμ είναι ο όγδοος αστροναύτης της ESA που ολοκληρώνει μια αποστολή μακράς διάρκειας στο διάστημα. Αυτός θα είναι ο τρίτος μετά τον Αλεξάντερ Γκερστ και τον Αντρέας Μόγκενσεν που πέταξαν απευθείας στην βάση των αστροναυτών της ESA στην Κολωνία της Γερμανίας, για ιατρικούς ελέγχους και για να συλλέξουν οι ερευνητές περισσότερα στοιχεία σχετικά με το πώς το σώμα και το μυαλό του Τιμ έχουν προσαρμοστεί για τη ζωή στο διάστημα.
-------------------------------------------------------------------------------------------------------

20 juin 2016

Astronaute de l’ESA Tim Peek, astronaute de la NASA Tim coprah et commandant du Soyouz russe Yuri Malantsenko, a atterri en toute sécurité le 18 juin dans la steppe du Kazakhstan après trois heures de vol sur Soyouz. Ils ont quitté la station spatiale internationale à 5 h 52 GMT, à la fin de la suspension de six mois à la recherche complexe.
Soyouz TMA - 19M

Le Soyouz TMA - 19M stoppée brutalement par la vitesse de croisière de la station de presque 28 800 km/heure et est entré dans l’atmosphère peu après. Le module de l’équipage séparé comme prévu et déployé des parachutes pour ralentir le véhicule encore plus.

Des moments de missiles des commentaires de l’Anaflechthikan avant d’atterrir dans les sièges et les ressorts ont réduit l’impact du succès sur le terrain à 09:15 GMT. Les équipes étaient prêts à les aider en quelques minutes.

Laissent derrière eux des trois astronautes de regarder la station et mettre en œuvre des expériences. Le prochain lancement pour compléter l’équipage est prévu pour le 7 juillet dans un Soyouz amélioré, avec le cosmonaute Anatoly Ibanisin, l’astronaute japonais Takoygia Onisi et Keit Roympins de la NASA.

La Mission de Tim Peek, Principia, fut un travail aventureux et plein de six mois dans l’espace. Pendant le premier mois après que qu’ils ont tiré sur 15 décembre 2015, le Tim réalisé une sortie extravéhiculaire. Il a conduit un rover dans une simulation du sol de la planète Mars depuis l’espace et a contribué à nouer les deux vaisseaux spatiaux.

Tim a participé dans de nombreuses expériences de l’ESA et ses partenaires internationaux. Les principales incluent l’utilisation de SAS de la station spatiale pour étudier les poumons de Tim, le suivi des habitudes de sommeil pour apprendre comment les gens s’adaptent à vie sans lumière du jour ordinaire et d’enregistrent la quantité de calories consommées pour préparer des missions encore plus loin de la terre.

Beaucoup d’expériences « run » en continu, tandis que Tim et abares passagers subis s laboratoire de recherche. L’installation d’exposer l’ESA revient sur terre après avoir soumis les organismes et les produits chimiques dans un voyage de 18 mois sans protection dans l’espace à l’extérieur de la station.
Tim Peake à la station de contrôle de rover dans le laboratoire européen Columbus de l’Europe.
Tim Peek travaille sur la station spatiale

L’installation solaire dans l’unité de laboratoire européen Columbus continue de surveiller notre soleil, après huit ans d’observations continues. Un autre moniteur d’installation est fourni ci-dessus d’oiseau station spatiale.

Mis à part les tâches de conservation et de la science, Tim a également a captivé le monde via les médias sociaux et a couru un marathon dans le temps. Le prochain astronaute de l’ESA, qui se rendra à la station sera la nationalité Français Tomás Peske, lancement prévue en novembre.
Le Centre des astronautes européens

Tim est le huitième astronaute de l’ESA qui remplit une mission de longue durée dans l’espace. Ce sera la troisième après Alexander Gkerst et Andreas Mogkensen, qui s’est envolé directement à la base des astronautes de l’ESA à Cologne, en Allemagne, pour les contrôles médicaux et de rassembler des chercheurs plus d’indices sur la façon dont le corps et l’esprit de Tim sont adaptés pour la vie dans l’espace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: L'Angleterre et The THAMES ou LA SERVERN and Tay.   Ven 24 Juin à 8:21

Statement by the Prime Minister of Canada on la Fête nationale du Québec and Saint-Jean-Baptiste Day

June 24, 2016
Ottawa, Ontario


The Prime Minister, Justin Trudeau, today issued the following statement on la Fête nationale du Québec and Saint-Jean-Baptiste Day:

“Today, on la Fête nationale du Québec, we celebrate the vibrant history of Québec and the unique culture and identity of its people. As a Quebecer, I take enormous pride in my province’s creativity, strength, and character.

“June 24th also marks Saint-Jean-Baptiste Day, an occasion for all Francophones across the country to celebrate our proud traditions and history.

“On this day, we pay homage to the French language and our French-Canadian heritage. Both have played a vital role in shaping our country, and defining who we are as Canadians.

“On behalf of the Government of Canada, Sophie and I extend our best wishes to all Quebecers and Canadians celebrating la Fête nationale du Québec and Saint-Jean-Baptiste Day.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: L'Angleterre et The THAMES ou LA SERVERN and Tay.   Mer 29 Juin à 10:42

maltraitance animale
http://www.lemonde.fr/planete/article/2016/06/29/nouvelles-images-de-maltraitance-animale-dans-deux-abattoirs-francais_4960209_3244.html

La beauté est celle de s'émouvoir et malgré l'aspect des choses s'est de l'aborder dans la vie. Encore un scandale sur les abattoirs en France. La beauté est celui qui lâche le couteau devant le Conseil d'État et qui dit : " Ce n'est pas la première fois, et on y prends plaisir ou c'est juste une routine apparemment." Plutôt que le lâche qui se cache derrière le fait qu'il y était forcé. Les images montre une dextérité du couteau et même un sadisme plus qu'à de la rage... La vision de Brel dans sa chanson Au suivant n'est rien à l'appréhension qu'on put ressentir ces Créatures-Animaux doué de souffrance, de survie et d'intelligence indéterminé. La Justice doit juger sur actes de tortures volontaires et sur négligence volontaire de la part des établissements incriminés.

Jacques Brel - Au suivant - English subtitle
https://www.youtube.com/watch?v=b3zlM7d69rA

C’est une liste qui n’en finit pas de s’allonger. Pour la quatrième fois en huit mois, l’association L214 dévoile de nouveaux cas de maltraitance animale dans des abattoirs français. Deux établissements sont cette fois visés : ceux de Pézenas, dans l’Hérault, et du Mercantour, à Puget­-Théniers, dans les Alpes­-Maritimes.

Dans le Port d Amsterdam Jacques Brel
https://www.youtube.com/watch?v=n2kkr0e_dTQ

Comme sur les images tournées à Alès, au Vigan (Gard) et à Mauléon-Licharre (Pyrénées-Atlantiques), qui avaient suscité l’indignation, on voit de nombreux animaux mal étourdis reprendre conscience lors de la saignée ou de la suspension à la chaîne. Dans l’abattoir du Mercantour, un veau, accroché au rail par la patte arrière, tente de se relever pendant deux minutes entières, à moitié décapité, la tête dans un bac de sang. Plus tard, un mouton cherche à fuir, la gorge ouverte et en pleine conscience.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/planete/article/2016/06/29/nouvelles-images-de-maltraitance-animale-dans-deux-abattoirs-francais_4960209_3244.html#hwiErwFVXEx6F6q0.99
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: L'Angleterre et The THAMES ou LA SERVERN and Tay.   Jeu 30 Juin à 8:42

L'Olivier et l'Eglise
ou Orthodoxie et Rome Nouvelle.
Pour Nephthys,la Fontaine Oublié ou Souvenirs lointains


O toi, Chère Isis, à toute image de ton mari...

Pardonne ses mots, les mots ne jugent que ta

Souffrance... Tu as reçu un don tout comme

Tes Frères et La Création.

Nephthys



Te souviens tu de ce ventre, L'air libre

y'est aussi pur que son placenta... M'entends tu ma

Soeur... Nephthys... Je suis celui qui n'a pas de nom...

Le mauvais... Mais malgré tout vois tu qu'il aime

Nephthys.


Celui dont tu as rayé le nom... Je ne suis ni maître ni disciple

en art de la sorcellerie mais tu as rusé et usé avec le soleil...

Et n'oublie Jamais que Hathor t'as maudit pour ce Venin et ce Serpent.

Toi aussi tu as aimé... Haïe... Le soleil évite le trône d'Egypte et son pharaon.

Nephthys


Chère Isis, tu abrites le dernier recueil... Celui d'un âme.. elle y fut

Enfermé par ta décision et cruauté... Fut il hypnotisé par son orgueil,

Certainement... Sachez le Grand-mére, ce don si je te le rappelle,

C'est qu'enfin, j'ai regardé la mort de face que Horus brise... Qu'il s'envole

Là haut... Tout là haut...

Nephthys



Et Nephthys de rajouter à travers mon écriture de s'écrier vers sa soeur

Bien aimée... Voilà ce que crierait Seth devant un royaume sans peuple:

La Sainteté... Et je suis une femme de caractére et dans son amour, je le

Banni du trone à tous Jamais avec amour et murmurant: La République.

Je l'aimerai Toujours,...

Ecrit de
TAY
La chouette effraie

_________________
Kounak le chat....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: L'Angleterre et The THAMES ou LA SERVERN and Tay.   Jeu 30 Juin à 8:43

Républiques-Citées du Patrimoine ou
Les Corbeaux de Londres et la Citée d'Avignon...

Derniers valeureux parmi les valeureux; ils symbolisent les liens entre l'égalité
et les républiques... On se réunit mais la haine s'est introduit dans le trône de
la cruauté... La Lionne du Roseau n’apaisent pas la rancœur mais son discours
s'adressa vers ses fidèles sujets à qui l'on attribut de funestes présages similaire
à ceux que reçoivent les chouettes de la part du Lion de Jersey dit le péninsulaire
pétrolier !

-"Cœur parmi les Cœurs, Courage parmi les Courages, Selling England By The Pound
, Genesis... Dans Une montagne, une ville d'égalité s'y est construite et son nom est
Le Puy-en-Velay, amie de la République de l'Olivier et Allié de la République-Citée de la République de France, Je leur réponds à ceux qui veulent dissoudre le parlement :
Une Ecosse libre d'échange ayant des statut particulier et qui reste attaché à la communauté
parlementaire Britannique... Tel feu mon père, je brandirai le timbre de Big Ben...
Je m'adresse vers toutes et tous les Britanniques en ces Termes: je ne suis pas, Agénor fils de Poséidon, roi phénicien, père d'Europe et de Cadmos, je ne lancerai pas en vain mes fils à la recherche d'une jeune fille possédé d'un Dieu ivre d'amour et de fantasme... Aucune réalité virtuelle ne peut remplacer ce sourire lorsque conduite dans un char, je parcourrai la République-Citée de Toulouse qui était terrorisé par Une Chouette effraie, c'était la vieille Bernadette qui me l'avait dit... Le Statut de République cité prôné la Chouette effraie dans sa colère envers Lionel le Fermier... il avait écrit lors de ma visite où je portai un chapeau rose et une robe bleu...

De l'amour, tu peux trouver la douleur...
Du froid, tu peux enfanter le Foyer...
Du Courage, tu peux confronter la stupidité...
De l'amitié, tu peux encontre la Trahison...
D'un thé, tu peux entendre le Souffle...

La Lionne du Roseau se tait et la Chouette effraie s'adresse vers les Britanniques, Européens et autres :
-" Inventons les Républiques-Cités sans droit de péage mais tout en conservant nos dialectes...
Nous avons l'apparence d'être snob mais nous avons la devise des croyances... Nous avons créer et faisons partie de cette sphère qu'est le modernisme... Je peux être reine des highlanders mais sans eux que deviendrai la Tamise... Un Non qui peut ouvrir des portes sur l'échange sur une histoire plus vaste... Car un Jour , ce temps viendra où La Terre sera notre mère nourricière et qu'elle sera confronté aux difficulté des Empires, des Républiques et ainsi de suite... Nous grandirons dans de nouvelles chartes, nous serons ainsi acteurs de l'évolution des temps modernes sans oublier ce doux rêve d'un Jardin Primitif... Et puis, les républiques cités se déplaceront et deviendrons autres ! Et elles construiront leurs espérances sur l'espoir que nous établissons ! Celle d'une utopie sans crime ! Pas besoin de tuer pour le sauvegarder !
Nous autres avons de la sympathie pour la Grande Faucheuse mais nous ne sommes pas des adeptes du marchandages d'âmes ! Oui; l'âme...! Celle des Singes qui prient en observant le Ciel... La Faim et l'Âme doivent être enseigner dans un système d'autonomie ! Adventure Of A Lifetime ! Nous ne sommes pas propriétaire de l'Univers et malgré c'est dans l'infini de son phare que nous prénommons lumière que nous puisons enseignements des concepts de la Grande Faucheuse ! Autonomie de l'individu dans l'amour ! Libre de son Mariage etre communautaire mais individuel dans l'acte ! Libre malgré les frontières et ses dangers ! Apprendre sans pour autan renier la Douleur et l'Espérance ! Et vous me direz où est Dieu !
je vous Réponds là, ici et ailleurs ! Et principalement dans nos Cœurs libre d'y croire sans y Croire ! "

Ecrit de
TAY la chouette effraie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: L'Angleterre et The THAMES ou LA SERVERN and Tay.   Ven 1 Juil à 8:34

La bataille de la Somme désigne une confrontation opposant les Britanniques et les Français aux Allemands en 1916, dans le nord de la France, lors de la Première Guerre mondiale, dont ce fut l'une des batailles les plus sanglantes.

Conçue en décembre 1915, par Joffre, commandant en chef des armées françaises, l'offensive de la Somme dut être amendée du fait du déclenchement de la bataille de Verdun, le 21 février 1916. Foch fut chargé par Joffre de sa mise en œuvre. Les Français, qui devaient fournir l'effort principal, durent, en fin de compte, le confier aux Britanniques.

Ce fut la première offensive conjointe franco-anglaise de la Grande Guerre. Les forces britanniques lancèrent là leur première opération d’envergure, et tentèrent avec les troupes françaises de percer à travers les lignes allemandes fortifiées sur une ligne nord-sud de 45 km proche de la Somme, dans un triangle entre les villes d'Albert du côté britannique, Péronne et Bapaume du côté allemand.

Il s'agit de l'une des batailles les plus meurtrières de l'histoire (hors victimes civiles), avec parmi les belligérants environ 1 060 000 victimes, dont environ 442 000 morts ou disparus. La première journée de cette bataille, le 1er juillet 1916, fut, pour l'armée britannique, une véritable catastrophe, avec 58 000 soldats mis hors de combat dont 19 240 morts.

La bataille prit fin le 18 novembre 19163. Le bilan fut, sur le plan militaire, peu convaincant. Les gains de territoires pour les Alliés furent modestes, une douzaine de kilomètres vers l'est tout au plus, le front ne fut pas percé. Les combats usèrent les adversaires, sans vainqueurs ni vaincus.

La bataille de la Somme se singularise, cependant, par deux innovations :

sur le plan militaire, par l'utilisation, pour la première fois sur un champ de bataille, d'une arme nouvelle, le char d'assaut ;
par l'utilisation du cinéma à des fins de propagande. Pour la première fois, un film, La Bataille de la Somme, saisit une grande partie des horreurs de la guerre moderne en incluant des images tournées lors des premiers jours de la bataille.

Ces événements furent également couverts par des photographes et peintres, comme François Flameng, peintre officiel des armées françaises, dont les nombreux croquis et dessins de ces événements parurent dans la revue L'Illustration.

La mémoire collective des Français n'a pas gardé trace de la bataille de la Somme tandis que celle-ci tient une large place dans la mémoire collective des Britanniques, des Canadiens, des Australiens et des Néo-Zélandais. Le 1er Juillet est une journée de commémoration sur les principaux lieux de mémoire du Commonwealth dans le département de la Somme de même que l'ANZAC Day, le 25 avril.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: L'Angleterre et The THAMES ou LA SERVERN and Tay.   Mar 13 Sep à 10:47

Toulouse, le 13 Septembre 2016

"Lettre vers tous les Croyants, les Laics, les Athées et Indiférents sans distinction de sexes et d'appartenance"

"A travers l'histoire, il y a tout ces regards qui porte sur l'espérance d'une terre bénite où résonne la paix et l'harmonie si désireuse dans le cœur de l'Homme. Certains ont construit et d'autres ont détruit... Les Femmes n'eurent pas dans un premier temps à se soucier de leur image, telle des lionnes, elles étaient libre de se soumettre ou de se dérober à l'acte naturel de la Nature et de ses lois. Mais voilà; nous avons voulu une femme unique dans sa présentation et son comportement: La diversité lui fut enlevé et l'Homme perdit son statut d'être suprême de Dieu. Les Hyènes, les lions et les Éléphants devint les inspirateurs de l'évolution humaine, plus nous apprenons à observer ce qui reste de sauvage dans la nature, nous voyions que nous avons voulu supprimer ces codes d'honneurs... Ce qui était preuve de charité fut transformé en faiblesse ! Le lion qui élevait les fils de ses frères, ce lion là fut tué par les Hommes et ceux qui prirent sa défense furent exilés du cœur des femmes... On les transforma pour les soustraire à leurs regards... Trouvé vous cela juste mesdames d'être puni pour un acte de bonté à l'égard de ce lion qui adopta les orphelins de ces crimes et qui honoré les dettes des Dames Lionnes à l'égard de Yahvé, Dieu, Allah, Vishnou ou Éternel est l’Éternel. Oui malgré mon sens laïque, je crois au courage de la Charité et de la Valeur malgré tout j'ai perdu ma naïveté devant le Lâche, le Traitre, l’Envieux et la Haine. J'aime le regard tel le lion qui protège son territoire, Sa Lionne et Son Peuple et qui n'ose pas cacher son admiration devant les singes et les éléphants imprégné de sagesse et de Bonté... Le Courage de la Girafe, la Hargne de la Hyène, l'endurance du Serpent, la moquerie du Scorpion et les enseignements de la Mouche. Les Mouches indiquent l'eau et sont des reversoirs aussi utile que le Chameau et le Cheval... Les hirondelles qui faisait sourire les Femmes et les Enfants; Et malgré la Cruauté du Temps, il y avait toujours une place pour la valeur du Courage et du charitable... Voilà à partir de quoi et selon les percepts de Gordon Pacha et l’Enseignement de l’Écoute du Temps et de La Nature nous pouvons reconstruire Alep, Petra et tous ces Oasis qui faisait les charmes de nos querelles de Commerçants, de Patriarches et de Familles. Nous ne pourrons jamais éviter des querelles ou des discordes de Voisinages, mais Sauvegarder Notre Honneur, ça sera mon premier engagement d'Homme contre l'Esclavage, le Viol, la Torture, La Faim, La soif et pour l'équilibre, le partage, la manifestation, l'égalité, de réunion et de gréve."

Ecrit de
TAY
La chouette effraie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Angleterre et The THAMES ou LA SERVERN and Tay.   Aujourd'hui à 19:11

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Angleterre et The THAMES ou LA SERVERN and Tay.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lib-Dem Angleterre
» Test de QI en Angleterre
» L'Angleterre et les îles.
» Emma de Normandie... et d'Angleterre.
» Partir étudier dans le sud de l'Angleterre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La.cinquieme.République :: La.cinquieme.République-
Sauter vers: