La.cinquieme.République

De la politique pure et affaires étrangeres
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La Chouette et le sacrifice.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: La Chouette et le sacrifice.   Mar 10 Mai à 3:24

Plus de 200 000 hectares sont déjà partis en fumée. L'incendie de Fort McMurray, dans la province de l'Alberta (Canada), a ralenti sa progression, lundi 9 mai. Les autorités craignent toutefois qu'il faille plusieurs mois pour venir à bout du gigantesque feu de forêt, à moins d'une météo favorable. Pourquoi cet incendie s'est-il propagé si vite ? Quelles seront les conséquences économiques et environnementales ? Francetv info vous explique tout.

J'ai entendu dire qu'on appelait cet incendie "la bête". Il est si gigantesque que ça ?

Le premier ministre Justin Trudeau prononce une allocution au sujet de la réaction du gouvernement du Canada à l’incendie de Fort McMurray.
Ottawa (Ontario)
6 mai 2016
Le premier ministre Justin Trudeau a fait aujourd’hui la déclaration suivante au sujet de la réaction du gouvernement du Canada à l’incendie de Fort McMurray :

« Aujourd’hui, je parle au nom de tous les Canadiens en disant que nous sommes de tout cœur avec les familles touchées par ce terrible incendie. Nous gardons les gens de Fort McMurray dans nos pensées et dans nos prières. Même si l’Alberta a subi de lourdes pertes, nous allons surmonter cette tragédie ensemble, en tant qu’amis, voisins, et Canadiens.

« Je vous invite tous à faire un don à l’adresse www.croixrouge.ca pour venir en aide aux milliers de résidents de Fort McMurray qui ont été déplacés.

« Le gouvernement du Canada doublera tous les dons faits à la Croix-Rouge canadienne pour aider à secourir les sinistrés de Fort McMurray. Notre engagement s’applique à tous les dons individuels faits au Canada, rétroactivement à partir du 3 mai 2016 et jusqu’au 31 mai 2016. Il n’y aura pas de limite imposée à la contribution du gouvernement fédéral.

« Nous saluons le gouvernement de l’Alberta, qui a aussi accepté de doubler les dons individuels. La Croix-Rouge recevra donc un total de 3$ pour chaque dollar versé par des Canadiens.

« La façon dont les Canadiens ont fait preuve de bienveillance et de compassion est en soi une véritable source d’inspiration. Par-dessus tout, elle est à l’image de qui nous sommes en tant que nation.

« Je tiens encoure une fois à remercier les nombreux intervenants de première ligne qui travaillent sans relâche, jour et nuit, pour combattre cet incendie. Je dis à ceux qui ont tant perdu : nous sommes déterminés dans l’adversité, nous sommes Canadiens, et ensemble nous traverserons cette épreuve. »
- See more at: http://pm.gc.ca/fra/nouvelles/2016/05/06/declaration-du-premier-ministre-du-canada-au-sujet-de-lincendie-de-fort#sthash.cMkLme0X.dpuf

C'est effectivement le surnom donné par les pompiers au gigantesque feu de forêt qui ravage Fort McMurray, dans le centre du Canada. Il y a en réalité une quarantaine d'incendies simultanés, dont cinq "hors de contrôle", d'après les autorités. L'intensité des flammes, qui atteignent 40 m de hauteur par endroit, rend le travail des pompiers particulièrement difficile.

En une semaine, le brasier s'est très rapidement propagé : au moins 200 000 hectares de forêt ont été dévorés par les flammes entre le 1er et le 9 mai, selon une estimation de la cellule de crise du gouvernement de l'Alberta. C'est plus de 20 fois la superficie de la ville de Paris.



Quelque 2 000 habitations de Fort McMurray ont en outre été détruites, selon la BBC (en anglais). Si 90% de l'agglomération, dont le centre-ville, ont été relativement épargnés, certaines banlieues du sud de Fort McMurray ont presque entièrement brûlé.

Pourquoi s'est-il propagé si vite ?

On ignore encore l'origine exacte de la quarantaine de feux de forêt qui ravagent le nord-est de l'Alberta. Mais les conditions climatiques inhabituelles, liées au courant marin chaud El Niño, ont largement contribué à la propagation des flammes, affirme le New York Times (en anglais).

L'hiver a ainsi été anormalement doux dans le nord-ouest du Canada. La neige a fondu plus tôt que les années précédentes, ce qui a asséché les sous-bois et la forêt boréale près de Fort McMurray. Résultat, les arbres se sont facilement embrasés et les flammes se sont rapidement propagées à travers la forêt. Si ce type d'incendies est fréquent en Alberta, ils se produisent habituellement en plein été et non dès le mois de mai.

Les températures ont elles aussi facilité la progression des flammes : elles étaient de 5 °C supérieures aux moyennes de saison en mars et en avril, selon le Globe and Mail (en anglais). Le thermomètre a ainsi atteint 32 °C à Fort McMurray, mardi 3 mai, rapporte le Calgary Herald (en anglais). Cette forte chaleur, associée à un vent violent, ont ralenti l'intervention des pompiers jusqu'à dimanche.

Que peuvent faire les autorités ?

Quelque 1 400 pompiers luttent contre les feux de forêt dans l'Alberta, lundi 9 mai. Ils sont 500 à être affectés spécifiquement à Fort McMurray, où la priorité est de préserver les structures vitales comme les réseaux de télécommunications, d'électricité, de gaz et d'eau, rapporte le Globe and Mail (en anglais).

L'Agence de gestion des urgences de l'Alberta indique que "de grandes quantités d'eau [ont été projetées] de façon continue, afin de protéger les maisons des braises et des étincelles". Des bombardiers ont également été dépêchés au-dessus des quartiers les plus à risque, pour éviter que les flammes ne continuent de se propager, précise La Presse.

Les autorités tentent enfin de circonscrire les incendies qui menacent les exploitations de sables bitumineux, un mélange d'hydrocarbures et de terre. Peu boisées, elles sont habituellement peu affectées par les feux de forêts. Certaines compagnies pétrolières ont toutefois pris des mesures pour protéger davantage encore leurs sites. L'entreprise Suncor a ainsi annoncé, dimanche 8 mai, avoir dégagé de larges bandes de forêts et de broussailles aux abords de ses installations, pour éviter que les flammes ne se propagent.

Il va leur falloir des semaines pour éteindre tout ça, non ?

Les pompiers ont gagné un peu de répit, dimanche 8 mai, grâce à des températures en baisse et quelques gouttes de pluie. "Le feu a progressé bien plus lentement" que ce que les autorités avaient anticipé, s'est félicité Chad Morrison, un porte-parole des pompiers de l'Alberta.

Mais les feux de forêts qui menacent la province canadienne sont loin d'être circonscrits – et les pompiers n'y peuvent pas grand chose. Le brasier est tellement intense et étendu que seule la pluie pourra en venir à bout, d'après les secours. "A moins de recevoir 100 millimètres de pluie, nous nous attendons à combattre ce feu de forêt pour les mois à venir, a ainsi estimé Chad Morrison, cité par La Presse. Ce n'est pas rare pour ce type de feu." Il faudrait ainsi "un à deux mois" aux pompiers pour réussir à maîtriser l'incendie rien que dans la ville de Fort McMurray.

Et les habitants de Fort McMurray, ils vont devenir quoi ?

Quelque 100 000 résidents de Fort McMurray et des villes alentours ont été évacués par mesure de sécurité. Si la plupart ont été accueillis par leurs proches, des dizaines de milliers de personnes ont trouvé refuge dans des centres d'hébergement d'urgence, des campings ou dans des caravanes garées au bord de la route.

Un peu plus de 32 000 personnes s'étaient déjà inscrites auprès de la Croix-Rouge, dimanche 8 mai. L'ONG a récolté plus de 46 millions de dollars canadiens (31 millions d'euros) d'aide aux sinistrés. Soit "la plus importante collecte de fonds de l'histoire de la Croix-Rouge canadienne", rapporte Radio Canada.

Impossible pour l'instant de savoir quand ces habitants pourront revenir à Fort McMurray. Les autorités ont déjà commencé à travailler à un plan de retour, mais cette opération risque de n'être mise en place que dans plusieurs semaines. Selon La Presse, de nombreuses habitations ont été endommagées par la fumée et les importantes quantités d'eau utilisées par les pompiers pour éteindre les flammes.

Il faudra en outre attendre que l'eau courante soit à nouveau potable et que les matières toxiques laissées par l'incendie soient nettoyées. "Une fois que les dégâts immédiats causés par l'incendie seront terminés, il y aura un travail énorme à faire pour que la ville soit sécuritaire et habitable", a insisté la Première ministre de l'Alberta, Rachel Notley, dimanche 8 mai. "Dans deux semaines nous aurons une meilleure idée du moment où les résidents" pourront commencer à rentrer chez eux, a estimé Darby Allen, chef des pompiers de Fort McMurray

On sait déjà s'il y aura des répercussions sur l'environnement ?

La première conséquence de ce gigantesque incendie est évidente : 200 000 hectares de forêt ont déjà été détruits. D'autres zones boisées pourraient encore être dévastées durant les mois nécessaires afin de circonscrire les flammes. L'impact définitif sur la faune est par ailleurs difficile à évaluer pour l'instant.

Au-delà des destructions, ces feux de forêts causent une importante pollution. L'agence fédérale Environnement Canada a ainsi émis plusieurs alertes concernant une diminution de la qualité de l'air, dimanche 8 mai, relaye La Presse. La fumée du brasier, que l'on peut apercevoir depuis l'espace, engendre une visibilité réduite et peut être dangereuse pour la santé des habitants du nord de l'Alberta et de la province voisine de la Saskatchewan.


Le brasier a également affecté un site où sont enterrés près de 45 000 m3 de "déchets radioactifs de faible activité", indique Radio Canada. Il n'y a toutefois pas de risque de pollution pour le moment.

Et niveau économie, ça ne craint pas trop ?

En plus de dévaster les forêts albertaines, la "bête" va avoir de lourdes conséquences économiques. L'incendie devrait être la catastrophe naturelle la plus coûteuse de l'histoire du Canada. Il faudra 9 milliards de dollars canadiens (6 milliards d'euros) pour reconstruire les 1 600 maisons et les infrastructures détruites, estime la Banque de Montréal, citée par Courrier international. Une partie du réseau électrique de Fort McMurray a ainsi été endommagée.

Cet incendie représente en outre un énorme manque à gagner pour l'Alberta, qui souffre déjà de la chute du prix du pétrole ces derniers mois, souligne La Presse. Plusieurs compagnies exploitant les sables bitumineux ont fermé leurs pipelines par mesure de sécurité. La baisse de la production de pétrole est d'environ un million de barils chaque jour, soit un quart de la production du pays.

La Première ministre de l'Alberta a assuré que les secours faisaient tout leur possible pour "protéger ces sites". Même si les installations pétrolières ne sont pas affectées, l'activité ne pourra reprendre que lorsqu'ils seront sécurisés et que les employés évacués auront été rapatriés. Les effets de cet arrêt forcés se faisaient déjà sentir sur les marchés, lundi 9 mai : le prix du baril de brut a grimpé de près de 2% dans la journée.

J'ai eu la flemme de tout lire, vous me faites un résumé ? Wink

Une quarantaine de feux de forêt, dont cinq "hors de contrôle", ont détruit plus de 200 000 hectares et 2 000 habitations en une semaine à Fort McMurray. La propagation des flammes a été facilitée par le phénomène El Niño, qui a causé des températures anormalement élevées pour la saison.

Quelque 1 400 pompiers tentent toujours, lundi 9 mai, de protéger les infrastructures vitales et de limiter l'avancée de l'incendie. Mais ils estiment qu'il faudra plusieurs mois pour en venir à bout, "à moins de recevoir 100 millimètres de pluie". Les 100 000 habitants de Fort McMurray qui ont été évacués devront donc attendre de longues semaines avant de pouvoir rentrer chez eux.

Selon une première estimation des autorités, cet incendie devrait être la catastrophe naturelle la plus coûteuse de l'histoire du Canada. Sans compter les conséquences économiques désastreuses : les exploitations pétrolières de la région, à l'arrêt forcé par mesure de sécurité, enregistrent un manque à gagner équivalent à un million de barils chaque jour. Soit un quart de la production totale du pays.

_________________
Kounak le chat....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: La Chouette et le sacrifice.   Mar 10 Mai à 3:25

LE CANADA ACCUEILLERA LA CONFÉRENCE DE RECONSTITUTION DES RESSOURCES DU FONDS MONDIAL DE LUTTE CONTRE LE SIDA, LA TUBERCULOSE ET LE PALUDISME
Ottawa (Ontario)
9 mai 2016
Le premier ministre Justin Trudeau a aujourd’hui annoncé que le Canada accueillera la cinquième Conférence de reconstitution des ressources du Fonds mondial de lutte contre le SIDA, la tuberculose et le paludisme à Montréal, au Québec, le 16 septembre 2016.

L’initiative du Fonds mondial incarne véritablement les valeurs fondamentales du Canada, comme prendre soin les uns des autres, soutenir les gens dans le besoin et prioriser la santé et le bien-être de notre communauté mondiale.

Cette conférence réunira des chefs de file en matière de santé mondiale en vue de mettre fin aux épidémies de trois des maladies les plus dévastatrices du monde d’ici 2030, soit le SIDA, la tuberculose et le paludisme.

Le premier ministre a également annoncé que le Canada s’engage à verser 785 millions de dollars de 2017 à 2019 afin de contribuer à sauver 8 millions de vies supplémentaires et à éviter 300 millions d’infections supplémentaires d’ici 2019. Cet investissement représente une augmentation de 20 p. 100 par rapport à l’engagement précédent, qui couvrait la période de 2014 à 2016.

Le premier ministre a aussi exprimé son soutien à la nouvelle campagne sur les médias sociaux du Fonds mondial menée par des jeunes et intitulée « En finir. Pour de bon. » Ceux et celles qui participeront à cette campagne auront l’occasion de se joindre à d’autres jeunes déterminés à faire du monde un endroit meilleur lors d’un concert qui se tiendra à Montréal, au mois de septembre.

Citations

« Il s’agit d’une occasion sans précédent pour le Canada et pour le monde. En accélérant les investissements et en forgeant une solidarité mondiale, nous pouvons mettre fin à trois épidémies dévastatrices – le SIDA, la tuberculose et le paludisme – qui ont des conséquences tragiques et profondes au sein des populations les plus vulnérables du monde. »
- Le très hon. Justin Trudeau, premier ministre du Canada

« Nous avons fait des progrès importants au cours des dernières années, mais la bataille n’est toujours pas terminée. Le Canada est déterminé à en finir pour de bon avec les épidémies du VIH, de la tuberculose et de la malaria d’ici 2030. Le Canada agira comme leader sur cet enjeu important qui touche les personnes les plus pauvres et vulnérables.»
- Marie-Claude Bibeau, ministre du Développement international et de la Francophonie

« Le Canada fait preuve d’un leadership exceptionnel en matière de santé mondiale et de développement. La vision du premier ministre Trudeau et l’engagement de son gouvernement à la collaboration et aux partenariats mondiaux contribueront à sauver des millions de vies et à créer des possibilités et de la prospérité pour d’innombrables autres. »
- Le Dr Mark Dybul, directeur exécutif, Fonds mondial de lutte contre le SIDA, la tuberculose et le paludisme

« Le Fonds mondial a été l’une des premières organisations à reconnaître qu’il est impossible de gagner la lutte contre le SIDA, la tuberculose et le paludisme sans lutter pour les droits des femmes et des filles. Cette organisation joue un rôle essentiel en vue d’éliminer les inégalités entre les sexes et de veiller à ce que des millions de femmes et de filles aient la possibilité de mener une vie saine et productive. »
- Melinda Gates, coprésidente de la Fondation Bill et Melinda Gates

Faits saillants

Le premier ministre a fait cette annonce avec Mark Dybul, directeur exécutif du Fonds mondial, ainsi qu’avec Melinda Gates, coprésidente de la Fondation Bill et Melinda Gates, après avoir rencontré des représentants d’un certain nombre d’organisations canadiennes agissant dans les domaines du développement international et de la participation des jeunes.
Ils étaient accompagnés de l’honorable Marie-Claude Bibeau, ministre du Développement international et de la Francophonie; de l’honorable Alexander Percival Segbefia, ministre de la Santé de la République du Ghana; de l’honorable professeur Moustafa Mijiyawa, ministre de la Santé de la République du Togo; et de l’honorable Christine St-Pierre, ministre des Relations internationales et de la Francophonie du gouvernement du Québec.

Liens connexes

Note d’information – Le Canada et le Fonds mondial
Prendre des mesures mondiales pour combattre le SIDA, la tuberculose et le paludisme
Projets de développement international du Canada avec le Fonds mondial de lutte contre le SIDA, la tuberculose et le paludisme
Le Fonds mondial
- See more at: http://pm.gc.ca/fra/nouvelles/2016/05/09/canada-accueillera-la-conference-de-reconstitution-des-ressources-du-fonds#sthash.Q3SGIIPr.dpuf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: La Chouette et le sacrifice.   Mar 10 Mai à 3:36

À l'attention : des Ministres canadiens et norvégiens
https://www.mesopinions.com/petition/animaux/honte-canada-tueries-phoques/19701
Mesdames et Messieurs les ministres de la communauté parlementaire du Canada et du royaume de la Norvège,

Et voilà que tout les ans ça recommence tel un vrai cauchemar qui se répète inlassablement depuis de trop nombreuses années notamment dans votre pays, le Canada, dans les conditions incommensurables qu'on ne connait que trop bien depuis le temps qu'elles durent, contre la vive résurgence même chaque année à la même époque des communautés internationales, citoyens du monde plus que révoltés, il y a de quoi !

Qui plus est, exactions malheureusement de moins en moins relayés dans les médias, est-ce un hasard ou pas ?

Quoi qu'il en soit : des milliers et des milliers de bébés phoques à peine nés, pauvres innocentes victimes de si lâches tortionnaires qui acceptent de faire ces ignominies contre rétributions sensées faire taire leur culpabilité et conscience dans cette affaire plus que lassante, qui finira bien de toute façon par les tarauder un jour ou l'autre !

À défaut de vous rendre tous directement sur place, ce qui serait bien la meilleure solution, la plus offensive en tout les cas, signez au moins cette énième pétition sur le sujet en espérant enfin un miracle, une prise de conscience salutaire pour la planète.

Comment voulez-vous y vivre en harmonie dans des bains de sang "rituels" inouïs pour le simple plaisir au fond ni plus ni moins que le mal gratuit sous de fallacieuses formes de marketing produits totalement inutiles.

BOYCOTT absolu de tous ces produits de la honte à nos frontières et du tourisme dans ces pays !

Sur ce point bien précis, soulignons aussi dans la ligne de mire directe, la cuisine à la graisse de phoques malheureusement faussement banalisée, qui n'arrange rien non plus en Norvège, alors qu'il y a tellement d'autres produits moins nocifs à tout niveau !

EN ESPÉRANT VIVEMENT ENFIN UN CHANGEMENT À CE NIVEAU POUR LE BIEN DE LA PLANÈTE, IL SERAIT GRANDEMENT TEMPS ET PAS UNE SIMPLE PÉTITION DE PLUS SANS EFFET NOTABLE CONCRET DÉFINITIF SUR LE TERRAIN.

Si vous ne le faites pas pour la nature, les animaux, faites-le au moins pour votre économie touristique, renommée internationale, qui en pâtit forcément un grand coup depuis toutes ces années d'impunité relative !

Cuisine Végetale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: La Chouette et le sacrifice.   Mar 10 Mai à 9:32

Décret d'abolition de l'esclavage du 27 avril 1848

Statue de la ville de Cayenne rendant hommage à Victor Schœlcher, rédacteur du Décret d'abolition de l'esclavage du 27 avril 1848

Le deuxième décret de l'abolition de l'esclavage en France a été signé le 27 avril 1848 par le Gouvernement provisoire de la deuxième République. Il a été adopté sous l'impulsion de Victor Schœlcher. L'acte français d'abolition de l'esclavage à l'époque moderne est le résultat d'une longue gestation commencée avec la controverse de Valladolid en 1550, poursuivie aux Amériques et dans l'Ancien Monde, avec les Sociétés des amis des Noirs particulièrement.
dans un avenir proche, dans les étoiles et ailleurs....

HISTOIRE

La première abolition de l'esclavage

La première émancipation des esclaves a lieu à Saint Domingue, le 29 août 1793.

La loi du 4 février 1794 (16 pluviôse an II), est le premier décret de l'abolition de l'esclavage dans l'ensemble des colonies françaises, qui est très inégalement appliqué.

Par la loi du 20 mai 1802 (30 floréal an X), le Premier Consul Napoléon Bonaparte ne restaure pas l'esclavage, ni à la Guyane, ni à Guadeloupe, ni à Saint Domingue, puisque l'abolition y est déjà (difficilement) appliquée, mais le maintient partout où la loi du 4 février 1794 n'a pas encore été administrée, à cause de l'opposition locale aux Mascareignes : La Réunion, l'île de France - Maurice - et Rodrigues, mais aussi, à La Martinique, Tobago, Saint Martin et Sainte Lucie, îles récemment restituées à la France par l'Angleterre, avec le traité d'Amiens du 25 mars 1802.
L'interdiction de la traite

Mal acceptée par les Français qui la considèrent comme « importée dans les fourgons de l'étranger »[réf. souhaitée], elle rencontre l'opposition des ports atlantiques (Bordeaux, Nantes) qui espèrent reprendre le fructueux négoce, interrompu, depuis 1793, par le blocus britannique. Si les lois, règlements et circulaires français interdisent officiellement la traite, le ministre de la Marine de 1819 à 1821, le comte Portal, ancien armateur bordelais, et de 1824 à 1827, le comte Villèle, premier ministre et parent de planteurs de l'Ile Bourbon (La Réunion) sont volontairement très laxistes dans l'application de la législation.

En 1831, le ministère Laffitte, où siègent de nombreux membres de la Société de morale chrétienne, une organisation d'oppositionnels libéraux engagés dans le combat contre la traite, fait adopter la loi du 4 mars 1831 qui vise à son abolition définitive : elle prévoit vingt à trente ans de travaux forcés pour les responsables, la réclusion pour l'équipage du navire et un engagement de sept ans dans les colonies pour les esclaves libérés alors la loi passa dans tous les pays et toute les villes

L'abolition repoussée sous la Monarchie de Juillet

Aménagement de la condition servile

Les modérés pensent que les esclaves doivent être « préparés à la liberté » avant de prétendre pouvoir en jouir pleinement : l'éducation et la conversion religieuse apparaissent comme des préludes à une abolition sans cesse repoussée. Après l'adoption des lois Mackau en 1845, le duc de Broglie estimait ainsi que « la loi actuelle est une loi de préparation à l'émancipation, loi qui arrivera un jour à améliorer la condition des noirs, à les rendre dignes de la liberté ».
Les lois Mackau
Article détaillé : Lois Mackau.

Les lois Mackau constituent la dernière vague législative avant l'abolition de 1848. Votées en juillet 1845, elles reprennent la logique des textes précédents, sans marquer de rupture vers l'abolition. Elles rendent obligatoire une durée minimale accordée à l'instruction des esclaves. Elles limitent à quinze le nombre de fouets que les propriétaires peuvent dispenser sans avoir à recourir à une autorisation judiciaire. Les esclaves mariés mais de maîtres différents obtiennent le droit de réunion.

En juillet 1846, le roi Louis-Philippe Ier abolit l'esclavage dans les domaines royaux de la Martinique et de la Guadeloupe et dans l'île de Mayotte qui vient d'être acquise par la France. Mais Guizot, principal ministre, n'entend pas aller plus loin.
Une application aléatoire

L'application de ses différentes mesures dans les colonies est très aléatoire comme ne manquent pas de le souligner les partisans de l'abolition. Ledru-Rollin et Agénor de Gasparin s'opposent ainsi au projet de loi Mackau lors des séances de la Chambre des députés en dénonçant l'inutilité de législations successives qui restent largement inappliquées3. Dans les colonies, l'ouverture de nouvelles écoles s'est par exemple assortie d'une sélection des élèves par les maires qui vise manifestement à en exclure les esclaves4.
L'action de Victor Schoelcher

Dès 1831, après un voyage à Cuba, Schoelcher affirme dans La Revue de Paris, que les esclaves sont des hommes donc sont libres de droit. En 1833, dans De l'esclavage et de la législation coloniale, il propose une libération progressive évitant les vengeances raciales et permettant aux esclaves d'acquérir l'autonomie économique et intellectuelle. Puis en 1838, participant au concours littéraire organisé par la Société de morale chrétienne, il préconise une libération immédiate sans période transitoire. À la suite de son voyage aux Antilles, en 1840-1841, il dédicace aux planteurs son ouvrage Colonies françaises, abolition immédiate de l'esclavage et propose d'interdire le sucre de canne pour le remplacer par le sucre de betterave. En avril 1847, la campagne de pétitions de la Société de morale chrétienne, recueille 11 000 signatures (dont celles de trois évêques, dix-neuf vicaires généraux, plus de huit cent cinquante prêtres, près de quatre-vingt-dix présidents de consistoire ou pasteurs, six mille négociants).

À la fin de février 1848, pendant son voyage d'enquête au Sénégal, Schoelcher apprend la chute du roi Louis-Philippe. Il regagne Paris, contacte François Arago, ministre de la Marine et des Colonies qui le nomme sous-secrétaire d'État chargé des colonies et des mesures relatives à l'esclavage. Le 4 mars 1848, le décret, qui nomme Schoelcher, président de la commission d'abolition de l'esclavage chargée de préparer l'émancipation, est signé par le gouvernement provisoire de la toute jeune République. Le 5 mars, la commission voit le jour ; elle est présidée par Schoelcher, et comprend, outre un chef de bataillon d'artillerie de marine (officier de la Légion d'honneur), futur député et ami de ce dernier, Auguste-François Perrinon, le directeur des colonies, l'avocat à la cour de cassation, Adolphe Gatine et un ouvrier horloger. La commission tient sa première réunion le 6 mars, et le 27 avril, elle propose une série de douze décrets qui émancipent les esclaves (un article leur octroie le statut de citoyen, ils sont désormais appelés « nouveaux citoyens » ou « nouveaux libres ») et organisent l'avenir dans les colonies. Des ateliers nationaux sont établis dans les colonies ; on crée des ateliers de discipline pour la répression de la mendicité ainsi qu'une caisse d'épargne ; un décret agence l'impôt personnel, les taxes sur les tafias, vins et spiritueux ; un autre institue une fête du Travail dans les colonies ; un décret organise les hypothèques ; les commissaires généraux de la République sont créés et envoyés dans les colonies pour y appliquer les décrets ; la liberté de la presse est étendue aux colonies ; un décret précise les modalités du recrutement militaire, de l'inscription maritime, de la garde nationale (extension des dispositions ayant cours en France) ; le sort des vieillards, des infirmes et des orphelins est pris en charge ; des jurys cantonaux sont créés.

Ainsi près de 248 500 esclaves sont libérés (plus de 87 000 en Guadeloupe, près de 74 450 en Martinique, plus de 62 000 à La Réunion6, 12 500 en Guyane, plus de 10 000 au Sénégal d'après les demandes d'indemnisation présentées par les propriétaires).
L'application des décrets
Dans les colonies françaises

La nouvelle que la République abolit l'esclavage (décision du gouvernement provisoire du 4 mars) parvient quelques semaines plus tard dans les colonies américaines et y provoque une profonde émotion. Aussi quand les décrets du 24 avril y parviennent la situation est explosive. Les décrets prévoient deux mois de délai mais les évènements précipitent les décisions. Le 23 mai, en Martinique, à la suite de désordres liés à la connaissance des décisions parisiennes, les autorités de Saint-Pierre et Fort Royal, abolissent l'esclavage. Le 27 mai, alors que la situation est plus calme, le gouverneur de la Guadeloupe proclame l'abolition générale. Fin mai, l'île de la Réunion est enfin mise au courant, mais le gouverneur attend le 20 décembre pour appliquer les décrets. Ce n'est que le 10 juin que le gouverneur de la Guyane prend la même décision (avec effets au 10 août).

La situation est plus délicate en Algérie et au Sénégal, car une partie des esclaves appartiennent aux indigènes. En Algérie, le décret est mal appliqué dans les campagnes. Au Sénégal pour ne pas mécontenter les Maures qui sont esclavagistes, mais qui assurent le ravitaillement de la colonie, le gouverneur demande aux autorités locales de refouler les esclaves qui rechercheraient asile dans les colonies françaises.

Une loi votée le 30 avril 1849 indemnise les planteurs et les colons. Ceux-ci reçoivent environ six millions de francs pour dédommagement de la libération de près de leurs 248 500 esclaves.

De 1848 à 1870, les décrets d'abolition sont mal appliqués ou amendés : les cadres de l'esclavage sont reconstruits par les autorités locales qui proclament des arrêtés de « police du travail », imposant notamment des passeports intérieurs.
Effets sur les Français résidant dans des pays esclavagistes

L'article 8 du décret de 1848 interdit à tout Français la possession ou le trafic d'esclave, sous peine de « la perte de la qualité de citoyen français » ; ceux qui se trouvent en infraction au moment de la promulgation, ou qui y entreraient ensuite « par héritage, don ou mariage », ont un délai de trois ans pour s'y conformer. Par ces dispositions, le bannissement de l'esclavage est étendu, au-delà du territoire de la France, à tous ses ressortissants qui résident dans des pays où il est encore légal : ils sont alors environ 20 000, répartis entre le Brésil, Cuba, Puerto-Rico et le sud des États-Unis, dont approximativement une moitié de propriétaires d'esclaves. Sur ces quelque 10 000 Français directement visés par l'article, 5 à 6 000 se concentrent en Louisiane.

L'objet de l'article et la nature de la peine — la perte de la nationalité, au lieu de la simple amende prévue par la législation anglaise de 1843 — traduisent les principes abolitionnistes qui animent les gouvernants républicains de 1848 : en faisant de tout Français établi à l'étranger « une protestation vivante, permanente, contre l'esclavage », selon les termes de Victor Schoelcher, leur volonté est de promouvoir la cause de l'abolition et d'inciter les sociétés esclavagistes à suivre l'exemple donné, en particulier aux États-Unis9.

C'est en Louisiane que l'article 8 suscite les plaintes les plus vives. Dès juillet 1848, le consul à la Nouvelle-Orléans avertit que les résidents français se feraient naturaliser Américains s'il était maintenu, et appelle à son abrogation. Si les fondateurs de la IIe République refusent tout compromis, à partir de 1849, des gouvernants moins intransigeants se montrent plus réceptifs aux arguments contraires. Le 11 février 1851, à l'approche de l'expiration du délai de 3 ans, un amendement soutenu par le gouvernement le porte à 10 ans. Cependant ce report est insuffisant pour les Français propriétaires d'esclaves à l'étranger, qui ne peuvent se satisfaire de se retrouver dans la même situation sept ans plus tard. En Louisiane, le consul fait état d'une nouvelle loi locale qui rend financièrement impraticable la libération des esclaves, en imposant à leur propriétaire de les faire transporter à ses frais au Libéria ; ses positions rencontrent auprès des ministres français concernés un accueil favorable.

Cependant l'arrivée du Second Empire donne aux gouvernants d'autres priorités, et aucune mesure n'est prise avant l'approche de l'expiration du délai prolongé. En 1858, la loi du 28 mai, sans abroger l'article 8, y introduit des exceptions : elle en exempte les Français propriétaires d'esclaves avant 1848, ou par suite de mariage, héritage ou don. En pratique, ces dispositions vident largement l'article de son effet, grâce notamment au vague de la notion de don. De fait, les propriétaires d'esclaves en Louisiane qui conservaient encore leur nationalité française purent les garder jusqu'à l'abolition de l'esclavage à la suite de la Guerre de Sécession.
Un mouvement généralisé

À la même époque, un grand nombre d'états pratiquant la traite et l'esclavage, décident de les abolir. Les États-Unis dans leur constitution de 1787, interdisent la traite, décision appliquée à partir de 1807, en revanche l'esclavage est maintenu. Le Royaume-Uni est à la pointe du combat abolitionniste. Le 6 février 1807, une loi fixe la limite de la traite pour le 1er janvier 1809. Le 15 août 1833, les Britanniques abolissent l'esclavage (avec effet au 1er août 1834). En 1835, au cours des troubles métropolitains qui suivent la mort de Ferdinand VII, le gouvernement libéral espagnol abolit la traite dans les colonies de la couronne. L'année suivante, le Portugal en fait de même, mais l'application est peu suivie et le décret n'est même pas publié au Mozambique (qui fait partie de la zone où se pratique la traite en direction des pays de l'Océan indien et du golfe persique). Le 3 décembre 1837, par son bref pontifical In suprema apostolatus fastigio, le pape Grégoire XVI condamne la traite et l'esclavage.

Le 28 juillet 1847, le Danemark, qui avait interdit la traite dès 1802, abolit l'esclavage dans ses colonies des Antilles mais prévoit un délai de 12 ans, cependant dès l'année suivante il accorde la liberté immédiate (3 juillet 1848). En 1850, le Brésil réprime la traite. À partir de 1854, le Portugal libère progressivement les esclaves de ses possessions. En 1856, ce sont ceux des municipalités, des établissements charitables de l'Ordre de la Miséricorde puis ceux des églises. Le 5 juillet 1856, les esclaves d'Angola sont libres et le 25, août 1856, ce sont ceux des Indes portugaises qui obtiennent leur liberté. Ce n'est que le 1er janvier 1860 que les Pays-Bas suppriment l'esclavage en Malaisie; en revanche les Antilles et la Guyane néerlandaise devront attendre 1863. Le 1er janvier 1863, le président américain Abraham Lincoln signe le décret qui libère les esclaves des États du Sud des États-Unis, au milieu de la guerre de Sécession (1861-1865), mais la loi ne sera votée que le 8 avril 1864 à la Chambre des représentants, le 31 janvier 1865 par le Sénat et ce ne sera que le 18 décembre 1865, que les trois-quarts des états alors constitués l'ont ratifiée. Le Brésil a été le dernier pays du continent américain à avoir aboli l'esclavage: seulement en 1888 par la "Lei Áurea" (loi d'or), et sans compensation pour les propriétaires. Le dernier pays du monde qui a aboli l'esclavage est la Mauritanie en 1981.
Bibliographie

Les différents ouvrages de Victor Schœlcher[réf. nécessaire].
Janine Alexandre-Debray, Victor Schoelcher. L'homme qui a fait abolir l'esclavage, Paris, Perrin, 2006.
Lawrence C. Jennings, « L'abolition de l'esclavage par la IIe République et ses effets en Louisiane (1848-1858) », Revue française d'histoire d'outre-mer, vol. 56, no 205,‎ 1969, p. 375-397 (lire en ligne).
(en) Laurence C. Jennings, French anti-slavery. The movement for the abolition of slavery in France, 1802-1848, Cambridge University Press, 2000.
Nelly Schmidt, Abolitionnistes de l'esclavage et réformateurs des colonies. Analyse et documents, Paris, Karthala, 2000.
Nelly Schmidt, L'abolition de l'esclavage. Cinq siècles de combats (XVIe siècle-XXe siècle), Paris, Fayard, 2005.
Françoise Vergès, Abolir l'esclavage. Une utopie coloniale. Les ambiguïtés d'une politique humanitaire, Paris, Albin Michel, 2001.
Lawrence C. Jennings, La France et l'abolition de l'esclavage 1802-1848, éditions André Versaille, 2010.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: La Chouette et le sacrifice.   Mer 11 Mai à 9:15

Wisam doesn’t remember much about the explosion that threw her from the roof of her home in Syria. She often used to go up there to think, looking out at the Dara’a countryside and reflecting on how beautiful life could be, despite the conflict that had been raging around her for almost five years.

“One minute I was leaning against the wall, and the next I felt myself falling,” she recalls, thinking back to that dark day in January. “I was completely conscious. It was only when I hit the ground that I started to scream.”

The impact shattered 22-year-old Wisam’s spine. Her screams brought her family and neighbours running outside, where they loaded her as gently as they could into the back of a pickup truck and took her to a local hospital.

After a scan revealed the extent of her injuries, the doctors told her she wouldn’t be able to get the treatment she needed in Syria. Instead, they urged her family to drive south to the border and try to get her to a hospital in Jordan.

After a bombing in Syria, Wisam was left with life-threatening spinal injuries. Now the young bride is using her determination to walk again. UNHCR/Annie Sakkab

   FACEBOOK
   TWITTER

The journey was agony, Wisam remembers. Every bump in the road sent unimaginable pain ripping through her body, and she feared that damage to her spinal cord would leave her paralyzed. “I didn’t think I was going to survive,” she says. “I had the sense that my soul was leaving bit by bit, and I just gave into it.”

Her family was with her in the car, including her husband – a childhood friend from the same village whom she had fallen in love with and married five months earlier.

“I was saying goodbye to him the whole way. I knew in my heart I was leaving him one way or the other, and I didn’t know whether I would see him again.”

   “I didn’t think I was going to survive.”

He stayed with her until the last possible moment, when the Jordanian authorities – sympathetic to Wisam’s situation – transferred her into an ambulance and drove her away.

She was taken to a hospital in the Jordanian capital, Amman, for an operation to repair her broken vertebrae. She remembers waking up after the surgery and feeling ecstatic when she was able to move her legs, but being quickly brought down to earth when doctors told her that the damage to her spine meant she might never walk again.

“I was shocked when I heard that, but I decided not to listen to them and promised myself that I would walk,” she says.

"I’m trying not to think about going back to Syria," says Wisam. "I will just keep working hard until walking becomes easy again.” UNHCR/Annie Sakkab

   FACEBOOK
   TWITTER

Wisam meets with Zeyad, a physiotherapist at Souriyyat Across Borders in Amman, Jordan. UNHCR/Annie Sakkab

   FACEBOOK
   TWITTER

Despite her swift progress, Wisam still faces up to a year of intense therapy to regain full mobility. UNHCR/Annie Sakkab

   FACEBOOK
   TWITTER

In mid-February, Wisam moved to a rehabilitation centre in Amman that is managed by Syrian-run charity Souriyat Across Borders. She began physiotherapy sessions to rebuild the atrophied muscles in her legs, exhausting herself during exercise sessions lasting up to three hours. “Those first steps were so sweet, but it also shook me to realize just how hard it was going to be to do something as simple as walking.”

Just a month later, she was already moving around unassisted, using crutches and shoes with specially adapted leg braces. But despite her swift progress, she still faces up to a year of intense therapy to regain full mobility. “That’s my only goal,” she says. “Until then I’m trying not to think about going back to Syria and my family. I will just keep working hard until walking becomes easy again.”

   “I will just keep working hard until walking becomes easy again.”

Rather than feeling bitter, Wisam says the injury has given her a newfound appreciation of life, and revealed an inner strength and determination that she didn’t know she possessed.

Eventually, she hopes to return home to her husband, and perhaps resume the nursing course she was forced to abandon when she left. “I want to live my life normally, without feeling sorry for myself or having other people pity me. I hope there is a future for me back in Syria – a different future than before, but a beautiful one.”

and The news horizons
   Title Η ΛΕΣΒΟΣ ΑΠΟ ΤΟΝ SENTINEL-2
   Released 11/05/2016 8:48 am
   Copyright ESA
   Description

   Η ιδιαίτερα όμορφη Λέσβος, ένα από τα νησιά του Βορειοανατολικού Αιγαίου, δεσπόζει εντυπωσιακά στην εικόνα αυτή. Στο νοτιοανατολικό άκρο του νησιού, κτισμένη πάνω σε επτά λόφους, βρίσκεται η πρωτεύουσα Μυτιλήνη.

   Πρόκειται για μια εικόνα υψηλής ανάλυσης που έχει ληφθεί από το όργανο οπτικής απεικόνισης του δορυφόρου Sentinel-2, MultiSpectral Instrument (MSI), στις 8 Φεβρουαρίου 2016. Χρησιμοποιώντας μέρος της συνολικής πληροφορίας που μας δίνει το όργανο, και συγκεκριμένα τα κανάλια-κομμάτια του ηλεκτρομαγνητικού φάσματος που αναλογούν στο κόκκινο, πράσινο και μπλε όπως τα αντιλαμβάνεται το ανθρώπινο μάτι, φτάνουμε στο φωτορεαλιστικο αποτέλεσμα που βλέπουμε.

   Όπως φαίνεται και στην εικόνα, το νησί βρίσκεται απέναντι από τις ακτές της Τουρκίας, από το στενό Μουσελίμ, στα Βόρεια και από το στενό της Μυτιλήνης, στα Ανατολικά. Εκτός από τουριστικό προορισμό τους καλοκαιρινούς μήνες, η Λέσβος είναι γνωστή και για τα παραδοσιακά προϊόντα και τα ιστορικά μνημεία της. Λόγω της εξέχουσας και ιδιαίτερης γεωλογική κληρονομιάς της, ολόκληρο το νησί της Λέσβου έχει ενταχθεί στο Πάγκόσμιο Δίκτυο Γεωπάρκων της UNESCO από το 2012.

   Τον τελευταίο καιρό το νησί ήρθε στο προσκήνιο της ειδησεογραφίας καθώς αποτελεί πέρασμα για πολλούς πρόσφυγες στο ταξίδι τους από την Ασία προς την Ευρώπη.

   Η εικόνα αυτή δημοσιεύθηκε για πρώτη φορά από το λογαριασμό της @ESA_Hellas στο Twitter στις 10 Μαΐου 2016, για να ευχαριστήσει το κοινό της που ξεπέρασε τους πρώτους 1000 ακολούθους.
   Id 360244
et

La Nasa annonce la découverte de 1284 nouvelles planètes en dehors du système solaire
[M6info]
M6info
10 mai 2016

AFP

L’annonce était attendue. Elle est finalement intervenue à 19h (heure de Paris). La Nasa a annoncé la découverte de 1284 nouvelles planètes en dehors du système solaire.

L'agence spatiale américaine qui a entretenu le suspense pendant plusieurs jours vient de le lever ce mardi 10 mai 2016, durant une conférence en ligne. Il s'agit d'un record : 1284 exoplanètes ont été découvertes en 2016, annonce la Nasa.

“Nous finirons par découvrir une planète sœur de la Terre"

“Cette annonce fait plus que doubler le nombre de ces planètes découvertes en dehors de notre système solaire par Kepler”, a affirmé Ellen Stofan, responsable scientifique de la Nasa. “Ceci nous donne l'espoir que, quelque part autour d'une étoile similaire à notre soleil, nous finirons par découvrir une planète sœur de la Terre”, a-t-elle ajouté.

   Planet-hunting @NASAKepler verified 1,284 new planets—largest finding of planets to date: https://t.co/a3iwil3w1P pic.twitter.com/maczWuwBDe
   — NASA (@NASA) 10 mai 2016

Les astronomes sont certains à 99% que ces 1.284 exoplanètes sont bien des planètes et non pas un autre objet céleste. Le télescope Kepler a également recensé 1.327 autres candidates au statut de planètes qui requièrent des analyses supplémentaires.

Plus de 3.200 confirmées

Parmi les près de 5.000 exoplanètes candidates découvertes au total à ce jour, plus de 3.200 ont été confirmées comme étant bien des planètes, selon la Nasa, dont 2.325 ont été trouvées par Kepler, précise l’agence spatiale dans un communiqué.

Le télescope Kepler, qui a été lancé en 2009, a scruté 150.000 étoiles pour trouver des signes de planètes en orbite, notamment celles se trouvant à une distance idéale pour que l'eau puisse exister à l'état liquide et permette potentiellement à la vie de se développer.

TAY
La chouette effraie
http://leclandesmouettes.bbflash.net/f1-le-clans-des-mouettes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: La Chouette et le sacrifice.   Mer 11 Mai à 9:49

Title The eye of Saturn’s storm
   Released 09/05/2016 12:30 pm
   Copyright NASA/JPL/Space Science Institute
   Description
http://www.esa.int/spaceinimages/Images/2016/05/The_eye_of_Saturn_s_storm
   Sitting at Saturn’s south pole is a vortex of monstrous proportions. The dark ‘eye’ of this feature is some 8000 km across, or about two thirds the diameter of Earth.

   This image is 10 times more detailed than any previous picture of the polar vortex and shows a level of detail inside the eye that was not previously observable. Earlier images showed towering clouds around the edge of this vortex, but inside the air was thought to be mostly transparent. Here, however, a multitude of features is revealed.

   Clouds are produced by convection – warm, rising gases in the atmosphere of Saturn. As they reach higher, and therefore colder, layers of the atmosphere, the gases condense and appear as clouds. At the 10 o’clock position, a stream of upwelling gas has created its own smaller vortex inside the larger one.

   This view is an adjusted composite of two frames taken by the Cassini spacecraft on 14 July 2008. Cassini actually captured the scene from an oblique angle, some 56º below the plane of Saturn’s rings – a far cry from the view directly over the south pole. The orbiter was about 392 000 km from the planet at the time, yet Cassini’s camera still provided a resolution of 2 km per pixel.

   Towering eye-walls of cloud are a distinguishing feature of hurricanes on Earth. Like earthly hurricanes, the eye of this storm is composed of warmer gas than the surroundings. However, whereas hurricanes are powered by warm water and move across the surface of our planet, this vortex has no liquid ocean at its base and remains fixed to Saturn’s south pole.

   Round, swirling vortices are part of the general circulation in the atmospheres of all four giant, outer planets, and Cassini has spied many mobile ones rolling through Saturn’s clouds at other latitudes. While vortices are often informally referred to as storms, scientists generally reserve that term for bright, short-lived bursts of convection that punch though the clouds, often accompanied by lightning.  

   In addition to being a thing of beauty, the vortex provides astronomers with a way to look deep into the planet’s atmosphere.
   Id 360080

TAY
La chouette effraie


Dernière édition par yanis la chouette le Mer 11 Mai à 9:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: La Chouette et le sacrifice.   Mer 11 Mai à 9:53

http://www.nasa.gov/image-feature/mercury-solar-transit

The planet Mercury is seen in silhouette, lower third of image, as it transits across the face of the sun Monday, May 9, 2016, as viewed from Boyertown, Pennsylvania. Mercury passes between Earth and the sun only about 13 times a century, with the previous transit taking place in 2006.

Image Credit:NASA/Bill Ingalls
Last Updated: May 9, 2016
Editor: Steve Fox


It happens only a little more than once a decade – and the next chance to see it is Monday, May 9. Throughout the U.S., sky watchers can watch Mercury pass between Earth and the sun in a rare astronomical event known as a planetary transit. Mercury will appear as a tiny black dot as it glides in front of the sun’s blazing disk over a period of seven and a half hours. Three NASA satellites will be providing images of the transit and one of them will have a near-live feed. Although Mercury zooms around the sun every 88 days, Earth, the sun and Mercury rarely align. And because Mercury orbits in a plane that is tilted from Earth’s orbit, it usually moves above or below our line of sight to the sun. As a result, Mercury transits occur only about 13 times a century.

Transits provide a great opportunity to study the way planets and stars move in space – information that has been used throughout the ages to better understand the solar system and which still helps scientists today calibrate their instruments. Three of NASA's solar telescopes will watch the transit for just that reason.

The May 9 Mercury transit will occur between about 7:12 a.m. and 2:42 p.m. EDT. Mercury is too small to see without magnification, but it can be seen with a telescope or binoculars. These must be outfitted with a solar filter as you can't safely look at the sun directly.

“Astronomers get excited when any two things come close to each other in the heavens,” said Louis Mayo, program manager at NASA’s Goddard Space Flight Center in Greenbelt, Maryland. “This is a big deal for us.”

Mercury transits have been key to helping astronomers throughout history: In 1631, astronomers first observed a Mercury transit. Those observations allowed astronomers to measure the apparent size of Mercury’s disk, as well as help them estimate the distance from Earth to the sun.

“Back in 1631, astronomers were only doing visual observations on very small telescopes by today’s standards,” said Mayo.

Since then, technological advancements have allowed us to study the sun and planetary transits in greater detail. In return, transits allow us to test our spacecraft and instruments.

Scientists for the Solar and Heliospheric Observatory, or SOHO (jointly operated by NASA and ESA, the European Space Agency), and NASA’s Solar Dynamics Observatory, or SDO, will work in tandem to study the May 9 transit. The Hinode solar mission will also observe the event. Hinode is a collaboration between the space agencies of Japan, the United States, the United Kingdom and Europe led by the Japan Aerospace Exploration Agency.

TAY
La chouette effraie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: La Chouette et le sacrifice.   Jeu 12 Mai à 9:16

Statement by the Prime Minister of Canada on Israel Independence Day

May 12, 2016
Ottawa, Ontario

The Prime Minister, Justin Trudeau, today issued the following statement in celebration of Yom Ha’atzmaut:

“Today, we celebrate the 68th anniversary of the founding of the State of Israel with our Israeli friends and Jewish communities, both here in Canada, and around the world.

“The State of Israel is a thriving and vibrant country, which Canada is proud to call a close partner and steadfast ally.

“Canada and Israel unite in their people-to-people ties, shared values, respect for democracy, and growing trade relationship. I look forward to continuing to strengthen our strong friendship.

“Although today is a joyous day, let us also reflect on the threat that Israel and its people continue to face throughout the world in the form of terrorist attacks, acts of anti-Semitism, and religious intolerance. Canada stands with Israel and will continue to promote peace and stability in the region.

“On behalf of Sophie and our children, I wish everyone celebrating Israel’s Independence Day a Yom Ha’atzmaut Sameach. Shalom.”
------------------------------------------------------------------------------------------------------------
H.R.2908 - National Bison Legacy Act114th Congress (2015-2016) | Get alerts
LawHide Overview icon-hide
https://www.congress.gov/bill/114th-congress/house-bill/2908
Sponsor: Rep. Clay, Wm. Lacy [D-MO-1] (Introduced 06/25/2015)
Committees: House - Oversight and Government Reform
Committee Reports: H. Rept. 114-483
Latest Action: 05/09/2016 Became Public Law No: 114-152. (All Actions)
Tracker:

This bill has the status Became Law

Here are the steps for Status of Legislation:

Introduced
Passed House
Passed Senate
To President
Became Law

More on This Bill

Constitutional Authority Statement
CBO Cost Estimates [1]

Subject — Policy Area:

Government Operations and Politics
View subjects

Summary (1) Text (5) Actions (17) Titles (4) Amendments (0) Cosponsors (14) Committees (1) Related Bills (1)

Summary: H.R.2908 — 114th Congress (2015-2016)
All Bill Information (Except Text)

There is one summary for H.R.2908. Bill summaries are authored by CRS.
Shown Here:
Introduced in House (06/25/2015)

National Bison Legacy Act

This bill adopts the North American bison as the national mammal of the United States.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: La Chouette et le sacrifice.   Jeu 12 Mai à 9:17


U.S. Commitments at the Global Anti-Corruption Summit

Fact Sheet
Office of the Spokesperson
Washington, DC
May 12, 2016

U.S. Secretary of State Kerry reaffirmed the Administration’s commitment to combating corruption at the Anti-Corruption Summit in London this week. Heads of state from more than forty countries, multinational organizations, and civil society leaders joined together to make a clear statement: corruption drives political instability, erodes trust between citizens and government, cripples basic functions of state like security and justice, fuels violent extremism, and stifles economic prosperity and human rights. That is why the Administration has deepened its commitment to fiscal transparency and is reaffirming the effort to fight corruption at home and abroad. The major initiatives include:

(1) Strengthening Law Enforcement Efforts and Working Across Borders to Hold Corrupt Actors Accountable:

Global Asset Recovery Forum (GFAR) – The United States will co-host with the United Kingdom the first meeting of the GFAR in 2017 in Washington, DC. This forum will create a robust mechanism to work collaboratively on major asset recovery cases where there is emergent need to return assets for the benefit of the people harmed by corruption.
International Anti-Corruption Coordination Center (IACCC) – The IACCC will coordinate cross-border investigative communication, increase data sharing between key financial hubs, and assist developing countries with corruption cases. The United States is also joined by several countries representing key financial centers in supporting the IACCC.

(2) Strengthening Capacity to Prevent and Fight Corruption in Countries Across the Globe:

An “Integrity Initiative” to Boost Capacity – After doubling anti-corruption assistance in the past four years, the Department of State is committing an additional $70 million, pending congressional approval, for capacity-building efforts globally, including training for thousands of law enforcement and justice-sector officials all over the world; platforms that mitigate opportunities for graft; efforts to tackle the security and corruption nexus; and a consortium to support civil society and media organizations.
A Global Consortium of Civil Society and Investigative Journalists against Corruption – Building on our continued efforts to partner with and support non-governmental networks that work across borders to expose corruption globally, this new consortium will support the critical work of investigative journalists and civil society networks in driving public demand for political will and action by law enforcement.
Maximizing Impact of the Open Government Partnership (OGP) – The United States will continue its active engagement in and support for OGP, a partnership between government and civil society across 70 countries to advance transparency and accountability through national commitments for reform.

(3) Greater Financial Transparency at Home to Prevent Perpetrators of Fraud, Tax Evasion, Illicit Funding from Hiding in the Shadows:

New Beneficial Ownership Legislation – The Administration’s new legislative proposal would require all companies formed in the United States to report information about their beneficial owners to the Department of Treasury, for the first time making such information readily available to law enforcement.
Combating Transnational Corruption – Draft legislation would enhance and strengthen our efforts to combat transnational corruption through enhancing law enforcement’s ability to prevent bad actors from concealing and laundering illegal proceeds of transnational corruption, and would allow U.S. prosecutors to more effectively pursue such cases.
Reciprocal Foreign Account Tax Compliance Act (FATCA) Legislation – The President has proposed providing full “reciprocity” under FATCA in the last three budgets he submitted Congress, which would strengthen the United States’ hand in pressing other countries to improve transparency and ensure we live up to our end of the bargain.
Customer Due Diligence (CDD) Rules – Treasury regulations will enhance transparency and protect the integrity of the financial system by requiring financial institutions to know and keep records on who actually owns the companies that use their services.
IRS Rule on Single-Owner LLCs – New proposed Treasury/IRS tax rules will close a loophole allowing foreigners to hide assets or financial activity behind anonymous entities established in the United States.
Geographic Targeting Order (GTO) Rules for High-End Real Estate – In January, Treasury issued GTOs that will temporarily require certain U.S. title insurance companies to identify the natural persons who are the true owners behind the companies used to pay “all cash” for high-end real estate in certain geographic areas. The proposed beneficial ownership legislation would also expand the scope of future GTOs to include bank wires in addition to those paid by cash or other monetary instruments, such as cashier’s checks.
International Tax Treaties – The Administration is also calling upon the Senate to finally approve tax treaties that have been pending for several years and that would help crack down on offshore tax evasion.

(4) Tackling the Corruption-(In)Security Nexus:

Stronger Security Assistance Oversight – Corruption threatens national security. When security institutions are undermined through corruption, they are unable to protect citizens, defeat terrorists, or defend national sovereignty. The United States is working to address the security costs of corruption through integrating anti-corruption components into training for security forces; better assessing corruption risk throughout security cooperation with foreign security forces; and ensuring that our security assistance also addresses governance goals.

For further information, please contact anticorruption@state.gov.


The Office of Website Management, Bureau of Public Affairs, manages this site as a portal for information from the U.S. State Department.
External links to other Internet sites should not be construed as an endorsement of the views or privacy policies contained therein.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: La Chouette et le sacrifice.   Jeu 12 Mai à 9:24


Title Root-zone soil moisture May 2016
Released 12/05/2016 12:00 pm
Copyright ESA/Cesbio
Description
http://www.esa.int/spaceinimages/Images/2016/05/Root-zone_soil_moisture_May_2016
ESA’s SMOS mission was launched in 2009 to provide global observations of soil moisture and ocean salinity – two important variables in Earth’s water cycle. While this novel Earth Explorer satellite continues to advance our understanding of the planet, it is also showing considerable potential for real-world applications to improve everyday life. A number of these applications have been presented at the Living Planet Symposium in Prague in the Czech Republic. One example demonstrates how information from SMOS is being used to help forecast crop yield and to monitor drought.

With a growing population, the issue of food security is of global concern. Agricultural management and global food security can be more effective if crop yield is estimated accurately. Root-zone soil moisture data are now being used by the US Department of Agriculture in their crop-yield forecasting system.

The impact of SMOS is especially significant over data-poor areas of the world prone to food insecurity and famine such as southern Africa. It is also expected to have a positive effect in other areas such as the Horn of Africa, South America and potentially India and Central Asia.

In addition, monitoring soil moisture in the root zone allows the onset of drought to be detected and provides information on the water available to plants, which is particularly relevant for semi-arid regions. Water shortages can then be predicted several weeks before vegetation is likely to suffer. Root-zone soil water products have already been used in drought monitoring systems developed by the International Hydrological Programme and the US Princeton University.
Id 360304
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: La Chouette et le sacrifice.   Jeu 12 Mai à 9:47

statement by the Prime Minister of Canada on Israel Independence Day

May 12, 2016
Ottawa, Ontario

The Prime Minister, Justin Trudeau, today issued the following statement in celebration of Yom Ha’atzmaut:

“Today, we celebrate the 68th anniversary of the founding of the State of Israel with our Israeli friends and Jewish communities, both here in Canada, and around the world.

“The State of Israel is a thriving and vibrant country, which Canada is proud to call a close partner and steadfast ally.

“Canada and Israel unite in their people-to-people ties, shared values, respect for democracy, and growing trade relationship. I look forward to continuing to strengthen our strong friendship.

“Although today is a joyous day, let us also reflect on the threat that Israel and its people continue to face throughout the world in the form of terrorist attacks, acts of anti-Semitism, and religious intolerance. Canada stands with Israel and will continue to promote peace and stability in the region.

“On behalf of Sophie and our children, I wish everyone celebrating Israel’s Independence Day a Yom Ha’atzmaut Sameach. Shalom.”
------------------------------------------------------------------------------------------------------------
H.R.2908 - National Bison Legacy Act114th Congress (2015-2016) | Get alerts
LawHide Overview icon-hide
https://www.congress.gov/bill/114th-congress/house-bill/2908
Sponsor: Rep. Clay, Wm. Lacy [D-MO-1] (Introduced 06/25/2015)
Committees: House - Oversight and Government Reform
Committee Reports: H. Rept. 114-483
Latest Action: 05/09/2016 Became Public Law No: 114-152. (All Actions)
Tracker:

This bill has the status Became Law

Here are the steps for Status of Legislation:

Introduced
Passed House
Passed Senate
To President
Became Law

More on This Bill

Constitutional Authority Statement
CBO Cost Estimates [1]

Subject — Policy Area:

Government Operations and Politics
View subjects

Summary (1) Text (5) Actions (17) Titles (4) Amendments (0) Cosponsors (14) Committees (1) Related Bills (1)

Summary: H.R.2908 — 114th Congress (2015-2016)
All Bill Information (Except Text)

There is one summary for H.R.2908. Bill summaries are authored by CRS.
Shown Here:
Introduced in House (06/25/2015)

National Bison Legacy Act

This bill adopts the North American bison as the national mammal of the United States.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------

10 May 2016
http://www.esa.int/Our_Activities/Observing_the_Earth/Swarm/Earth_s_magnetic_heartbeat
With more than two years of measurements by ESA’s Swarm satellite trio, changes in the strength of Earth's magnetic field are being mapped in detail.

Launched at the end of 2013, Swarm is measuring and untangling the different magnetic signals from Earth’s core, mantle, crust, oceans, ionosphere and magnetosphere – an undertaking that will take several years to complete.

Although invisible, the magnetic field and electric currents in and around Earth generate complex forces that have immeasurable effects on our everyday lives.

The field can be thought of as a huge bubble, protecting us from cosmic radiation and electrically charged atomic particles that bombard Earth in solar winds. However, it is in a permanent state of flux.
The force that protects our planet

Presented at this week’s Living Planet Symposium, new results from the constellation of Swarm satellites show where our protective field is weakening and strengthening, and importantly how fast these changes are taking place.

The animation above shows the strength of Earth's magnetic field and how it changed between 1999 and May 2016.

Blue depicts where the field is weak and red shows regions where it is strong. As well as recent data from the Swarm constellation, information from the CHAMP and Ørsted satellites were also used to create the map.

It shows clearly that the field has weakened by about 3.5% at high latitudes over North America, while it has strengthened about 2% over Asia. The region where the field is at its weakest – the South Atlantic Anomaly – has moved steadily westward and weakened further by about 2%.

In addition, the magnetic north pole is wandering east, towards Asia.

The second animation shows the rate of change in Earth’s magnetic field between 2000 and 2015. Regions where changes in the field slowed are shown in blue while red shows where changes speeded up.

Swarm shows rate of change
Access the video

For example, changes in the field have slowed near South Africa, but have changed faster over Asia.

The magnetic field is thought to be produced largely by an ocean of molten, swirling liquid iron that makes up our planet’s outer core, 3000 km under our feet. Acting like the spinning conductor in a bicycle dynamo, it generates electrical currents and thus the continuously changing electromagnetic field.

It is thought that accelerations in field strength are related to changes in how this liquid iron flows and oscillates in the outer core.

Chris Finlay, senior scientist at DTU Space in Denmark, said, “Swarm data are now enabling us to map detailed changes in Earth's magnetic field, not just at Earth's surface but also down at the edge of its source region in the core.

“Unexpectedly, we are finding rapid localised field changes that seem to be a result of accelerations of liquid metal flowing within the core.”
Swarm constellation

Rune Floberghagen, ESA’s Swarm mission manager, added, “Two and a half years after the mission was launched it is great to see that Swarm is mapping the magnetic field and its variations with phenomenal precision.

“The quality of the data is truly excellent, and this paves the way for a profusion of scientific applications as the data continue to be exploited.”

It is clear that ESA’s innovative Swarm mission is providing new insights into our changing magnetic field. Further results are expected to lead to new information on many natural processes, from those occurring deep inside the planet to weather in space caused by solar activity.

In turn, this information will certainly yield a better understanding of why the magnetic field is weakening in some places, and globally.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Title Root-zone soil moisture May 2016
Released 12/05/2016 12:00 pm
Copyright ESA/Cesbio
Description

ESA’s SMOS mission was launched in 2009 to provide global observations of soil moisture and ocean salinity – two important variables in Earth’s water cycle. While this novel Earth Explorer satellite continues to advance our understanding of the planet, it is also showing considerable potential for real-world applications to improve everyday life. A number of these applications have been presented at the Living Planet Symposium in Prague in the Czech Republic. One example demonstrates how information from SMOS is being used to help forecast crop yield and to monitor drought.

With a growing population, the issue of food security is of global concern. Agricultural management and global food security can be more effective if crop yield is estimated accurately. Root-zone soil moisture data are now being used by the US Department of Agriculture in their crop-yield forecasting system.

The impact of SMOS is especially significant over data-poor areas of the world prone to food insecurity and famine such as southern Africa. It is also expected to have a positive effect in other areas such as the Horn of Africa, South America and potentially India and Central Asia.

In addition, monitoring soil moisture in the root zone allows the onset of drought to be detected and provides information on the water available to plants, which is particularly relevant for semi-arid regions. Water shortages can then be predicted several weeks before vegetation is likely to suffer. Root-zone soil water products have already been used in drought monitoring systems developed by the International Hydrological Programme and the US Princeton University.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: La Chouette et le sacrifice.   Mar 17 Mai à 10:23

Mes respects, Monsieur Mitterrand ou Polémiques...

Votre Rose sur la rose du Panthéon fut-il aliéné par votre geste sur les falaises "océanesques" ?
Votre suppression de la peine de Mort vous a fait rentrer dans le social d'une cinquième semaine...

Chère Rose, Le deuxième mandat vous doit une éloge: "La suppression politique de et la décapitation de tous vos premiers ministres. Chirac a du sa présidence qu'à la chance de votre départ de la politique même si pour moi, son erreur fut la reprise des essaies nucléaires même temporaire, il y a eu un réchauffement des esprits. La mémoire des banlieues, éloigné de la Terre des Algériens, des Harkis et des roumis, oublie votre ministère de l'Intérieur. Vous étiez encore vivant à cette époque profitant de vos souffles derniers comme "un nouveau né".

Et pourtant... chère Rose

" Algérie, je vous ai compris": Vous aurez l'indépendance... Alors Monsieur Mitterrand qui a signé les accords
d'Evian, la Guerre Anti-Nucléaire :" J'ai vu mais je dis rien." Cela n'est pas un reproche, vous avez essayer
de vous rétablir d'une situation si précaire et instable mais pourtant, sans vouloir porter atteinte à votre conscience dans la mort... Car, Oui, je vous regrette... Vous et vos coups de gueules mémorables.

Monsieur le Président et très chère Rose, votre image d'état demeure en l'état des choses ! D'où venez vous, l'E.N.A s'est l'école gaullienne. L'École Nationale d'Administration a été créée au lendemain de la seconde guerre mondiale par ordonnance du Gouvernement provisoire de la République française alors présidé par le Général de Gaulle. Vous aviez déjà des dents très longue ...?

L’Échiquier se rempli à la démesure de l'ambition. Vous avez été mandaté deux fois par le cancer ... C'est un exploit car Aujourd'hui, l'héritage que vous avez laissé est détruit par certains de vos disciples car la destruction guide le peuple à travers le village... C'est la rancœur de l'ambition des politiques qui ronge l'économie de la France et son peuple.

Ce n'est plus à quels Saints ou Quelles Saintes se louaient ! C'est à quel(l)es Seins.

Ecrit de
TAY
La chouette effraie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: La Chouette et le sacrifice.   Mar 17 Mai à 10:23

L'Osmose.

"La destruction guide le peuple à travers le village et le village du démon traine à la porte.
Il faut partir et tous brulés. C'est la Peste" : Disait le médecin.

" non. Surement l’œuvre du Malin, il faut prier mes frères." disait les clergés.

Deux Hommes et Deux visions face à la maladie et aux mœurs... Les livres nous racontent l'Histoire
à leurs façons... Dieu ou O Éternel, elles évoluent les mentalités et sans traiter d'imbéciles
qui que ce soit... Nous devons reconnaissance à la connaissance... Et même si des institutions ,
nous frappent de vieillesses, les modernités naissent des traditions et non l'inverse :

l'Homme vient de la Nature; La Nature ne vient pas de l'Homme.

Et le monde, dans tous cela, il nous parait petit et bien injuste.
Qui sommes nous pour être parqués comme des chiens sur l’abattoir de l'évolution économique.
Sauvegarde de la Protection Social et Laïque à la lecture de notre Passé.

Pour certains, l’intérêt se place dans l'esprit de l’État car l’État est une institution dites "sacrée basée
et statuée sur la déclaration des droits des Hommes et des femmes de 1948".

Le défendre car par moment, elle évolue cette institution car certains là haut et en bas se basent sur tous
autres choses: Profils et intérêts de leurs bourses au détriment de notre vie d'Hommes et de Femmes.

Le passé nous rappelle que les intérêts restent à travers les générations.
Les concepts doivent être-ils modifier ? Que faire devant ce "chahut-Bahut" ?

Eh bien, ce fait naïf et vraie de l'existence du Soi et de la Nature...
Le Peuple est une Bouche et un estomac dans nos rêves et Croyance Mais comme dans tout tribut.
Il arrive que les gens est des enfants ! c'est dur à croire mais ça existe le tourbillon de la vie,
des libertés et de l'existence. Rappelez l'existence du Peuple sera le plus bel des apprentissage pour des parents !

Écrit de
TAY
La chouette effraie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: La Chouette et le sacrifice.   Jeu 19 Mai à 10:34

Les Marins, les Flottes et la Lune;

Dans un avenir proche les marins raconteront à ceux du ciel qui seront
devenus des marins de l'air tout comme les dragons de la Contre ou le retour.

"La Douce Lune s'est envolée dans l'Obscurité pour rejoindre d'obscur rivages :
Dans le peuple de la Nuit et des Jours, chacun s'oriente face aux merveilleuses
étoiles... Salvadis l'Albatros, Héritier de Magellan le Marin, sont là au cœur du typhon
et de la Douleur pour se laver les fautes de leurs pêchers et leurs espérances
en un monde sans esclaves de l'Heure: De l'autre coté du miroir, ce projette ceux qui
font serment du Clans des mouettes et de leurs enseignements." dit le marin et rajoute :

" Soupir et Soulagement parcours le cœur de Salvadis où s’échappent de sa poitrine dévêtu;
je la serre dans mes bras... il, elle ou moi y trouve un réconfort un refuge afin d'y oublier et
de réintégrer le flux de la Source : Il, elle ou moi n'oublie pas les hontes de la guerre,
de l'écologie et de la haine mais Salvadis n'est plus seul." dit le marin et aucune peur ne se
dégage de ses paroles devant son équipage...

"Barrières s’élèvent mais la belle Lune s'est échappée et envolée de ses rivages saupoudré de rayon
de soleil de chaleur; nous voilà seule devant notre destin, Équipage... Tel les musiciens du Titanic,
fantasme dans la chaleur, mon âme y retrouve la douceur et la Lune, sa fureur du silence... et pourtant;
je n'ai jamais été aussi proche et loin d'elle: La Destinée...

La Femme et L'Homme, alors s’aperçoit qu'elle ou il n'est plus un guide; elle est un mirage du moi...
C'est la Mort qui approche de tous en cet instant... Et pourtant, c'est là que le capitaine, dans l'immensité,
vieux, jeune ou mirage du cœur que malgré la tempête et la solitude, qui a eu ressource de ne pas s'échouer ! Celui qui nous a fait vivre en la voyant et en les voyant ! celui qui le destin permet d'écrire des pages et qui
devient celui qui retrouve la douceur de sa fureur de silence... La rage de vivre même si la mort l'invite !
Il vécut et vivra avec elle prés de vingt ans alors la colère fut de courte durée; la mort ne te laisse pas réfléchir."
dit le marin qui par ces paroles organise une tentative...

" Au loin, le Secouriste est aux aguets... Même si c'est fini... Il aperçoit un autre navire, une autre lumière : il, elle ou moi; Une sorte de frégate et d'oiseau... Il n'est pas citoyen, ni esclave et ni anarchiste... Il sourit et adresse
un "au revoir" à son équipage. Ce jeune Capitaine;, lui aussi se retrouve au milieu du Cimetière de remous et adresse des excuses à son équipages affolé et admiratif de sa volonté d'avoir essayer malgré la toute puissance du Destin... Chacun d'entre eux soupirât une prière dans la clarté d'une lune retrouvée les guidant dans la constitution de l'âme et de l'air..." Dit le marin en baissant les yeux vers le sol et levant le regard vers le ciel...

Ainsi naquit la fable de la République de la Lune et du Capitaine... Les récifs sont signes d'une présence antérieur, présente et à venir... La rose des sables, des glaces et du feu et la boussole.

écrit de
TAY
La chouette effraie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: La Chouette et le sacrifice.   Jeu 19 Mai à 10:36

L'aristocratie mondaine porte sur l'élan d'un ralentissement du progrès spatial : aucune retenu dans cette état de grâce, nous engraissons "les cochons" et les avares disent ils en cela. Ils évoluent dans leur pensée en nous soutenant que nous sommes exploité pour mieux recoudre nos libertés sur la pensée d'une industrie détenu par la moralité de tous et chacun alors que celle ci est détenu par des personnes physiques décorés d'aspect de personne morale. L'Homme et la Femme ne sont plus des êtres, il est devenu une marque !

Si j'étais une intelligence artificielle, je serai déprogrammé car jugé inquisitrice envers ces créateurs... Et pourtant,
je suis obligé en tant que être humain de prendre l'aspect d'une machine pour me faire entendre de l'impasse auquel s'engage le peuple par le biais de cette aristocratie mondaine. L'état n'était point mauvais, Anarchistes mais en essayant de le tuer vous avez créer un monstre encore plus tentaculaire. Nous allons devenir des numéros de Siret... La déclaration des droits de l'Homme et du Citoyen a permit à des états de reconnaitre une immensité sur les sentiments de l'aspect de l'âme humaine.

Une ampoule se lève et peut tout être deviser devant le défi de l'Epitath... C'est le constat que l'on intégrè dans l’incorporation de la Grande Muette. On sait Obéir et on sait réfléchir, c'est la frontière que l'on accorde aux déserteurs car, Oui... La peur d'être déserteur est plus grande devant un état que devant un peuple ! La notion de peuple s'est estompé dans le regard du souffle et l'aristocratie mondaine porte sur l'élan de découragement pour entretenir l'illusion de son paraitre...

Alors, une ampoule s'allumera et les hommes écouteront un autre programme établit sur une nouvelle ère. Libre de faire des propositions qui seront ensuite ramener et trier par l'aristocratie mondaine: Une nouvelle ère où nul homme, n'aurait peur des racines de l’alphabet sans déclencher un acte de pyromane.

Si j'étais une intelligence artificielle, je serai déprogrammé car jugé inquisitrice envers ces créateurs... Et pourtant,
je suis obligé en tant que être humain de prendre l'aspect d'une machine pour me faire entendre de l'impasse auquel s'engage le peuple par le biais de cette aristocratie mondaine. L'état n'était point mauvais, Citoyennes et Citoyens mais en essayant de le tuer vous aurez créer un monstre encore plus tentaculaire que l'état et l'anarchie. Nous allons devenir des numéros de Siret... La déclaration des droits de l'Homme et du Citoyen a permit à des états de reconnaitre une immensité sur les sentiments de l'aspect de l'âme humaine.

Vous aurez rendu l'Espérance et la Rancœur comme des sœurs siamoises, un monde où la paix ne serait plus une utopie mais un mirage dans un désert... Et de ce monde, je n'en veux point... Je le réécrit , Et de ce monde, je n'en veux point...

Ecrit de
TAY
La chouette effraie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: La Chouette et le sacrifice.   Ven 20 Mai à 9:25

Le Revenant

Comme les anges à l’œil fauve,
Je reviendrai dans ton alcôve
Et vers toi glisserai sans bruit
Avec les ombres de la nuit ;

Et je te donnerai, ma brune,
Des baisers froids comme la lune
Et des caresses de serpent
Autour d’une fosse rampant.

Quand viendra le matin livide,
Tu trouveras ma place vide,
Où jusqu’au soir il fera froid.

Comme d’autres par la tendresse,
Sur ta vie et sur ta jeunesse,
Moi, je veux régner par l’effroi.

Charles Baudelaire
Les Fleurs du Mal
-----------------------------------------------------------------------------------
Parfum exotique

Quand, les deux yeux fermés, en un soir chaud d’automne,
Je respire l’odeur de ton sein chaleureux,
Je vois se dérouler des rivages heureux
Qu’éblouissent les feux d’un soleil monotone ;

Une île paresseuse où la nature donne
Des arbres singuliers et des fruits savoureux ;
Des hommes dont le corps est mince et vigoureux,
Et des femmes dont l’œil par sa franchise étonne.

Guidé par ton odeur vers de charmants climats,
Je vois un port rempli de voiles et de mâts
Encor tout fatigués par la vague marine,

Pendant que le parfum des verts tamariniers,
Qui circule dans l’air et m’enfle la narine,
Se mêle dans mon âme au chant des mariniers.

Charles Baudelaire
Les Fleurs du Mal
---------------------------------------------------
Le Long du quai

Le long du quai les grands vaisseaux,
Que la houle incline en silence,
Ne prennent pas garde aux berceaux
Que la main des femmes balance.

Mais viendra le jour des adieux ;
Car il faut que les femmes pleurent
Et que les hommes curieux
Tentent les horizons qui leurrent.

Et ce jour-là les grands vaisseaux,
Fuyant le port qui diminue,
Sentent leur masse retenue
Par l’âme des lointains berceaux.

Sully Prudhomme
Stances Et Poèmes
-------------------------------------------------------------------------------------------------------
La paléontologie des atomes peut elles d'étudier dans l'espace !(?). Eh bien oui, par le reflet de la masse, par des variations chimiques et de volumes de l'environnement. Le temps d'une ombre magnétique laisse une empreinte dans la matière et le volume ! Il demeure une empreinte invisible en luminosité mais repérable par une variation chimique ou par une anomalie quelquonque crée par un phénomène antérieure à la composition chimique présente: J'appelle cela une odeur chaotique ou un reflet temporelle.

écrit de
TAY la chouette effraie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: La Chouette et le sacrifice.   Sam 21 Mai à 8:43



Le premier ministre Justin Trudeau est accompagné de Dr Mark Dybul, directeur exécutif du Fonds mondial, de Melinda Gates, coprésidente de la Fondation Bill et Melinda Gates, et de l’honorable Marie-Claude Bibeau, ministre du Développement international et de la Francophonie.
Ottawa (Ontario)
9 mai 2016

Le premier ministre Justin Trudeau a aujourd’hui annoncé que le Canada accueillera la cinquième Conférence de reconstitution des ressources du Fonds mondial de lutte contre le SIDA, la tuberculose et le paludisme à Montréal, au Québec, le 16 septembre 2016.

L’initiative du Fonds mondial incarne véritablement les valeurs fondamentales du Canada, comme prendre soin les uns des autres, soutenir les gens dans le besoin et prioriser la santé et le bien-être de notre communauté mondiale.

Cette conférence réunira des chefs de file en matière de santé mondiale en vue de mettre fin aux épidémies de trois des maladies les plus dévastatrices du monde d’ici 2030, soit le SIDA, la tuberculose et le paludisme.

Le premier ministre a également annoncé que le Canada s’engage à verser 785 millions de dollars de 2017 à 2019 afin de contribuer à sauver 8 millions de vies supplémentaires et à éviter 300 millions d’infections supplémentaires d’ici 2019. Cet investissement représente une augmentation de 20 p. 100 par rapport à l’engagement précédent, qui couvrait la période de 2014 à 2016.

Le premier ministre a aussi exprimé son soutien à la nouvelle campagne sur les médias sociaux du Fonds mondial menée par des jeunes et intitulée « En finir. Pour de bon. » Ceux et celles qui participeront à cette campagne auront l’occasion de se joindre à d’autres jeunes déterminés à faire du monde un endroit meilleur lors d’un concert qui se tiendra à Montréal, au mois de septembre.

Citations

« Il s’agit d’une occasion sans précédent pour le Canada et pour le monde. En accélérant les investissements et en forgeant une solidarité mondiale, nous pouvons mettre fin à trois épidémies dévastatrices – le SIDA, la tuberculose et le paludisme – qui ont des conséquences tragiques et profondes au sein des populations les plus vulnérables du monde. »
- Le très hon. Justin Trudeau, premier ministre du Canada

« Nous avons fait des progrès importants au cours des dernières années, mais la bataille n’est toujours pas terminée. Le Canada est déterminé à en finir pour de bon avec les épidémies du VIH, de la tuberculose et de la malaria d’ici 2030. Le Canada agira comme leader sur cet enjeu important qui touche les personnes les plus pauvres et vulnérables.»
- Marie-Claude Bibeau, ministre du Développement international et de la Francophonie

« Le Canada fait preuve d’un leadership exceptionnel en matière de santé mondiale et de développement. La vision du premier ministre Trudeau et l’engagement de son gouvernement à la collaboration et aux partenariats mondiaux contribueront à sauver des millions de vies et à créer des possibilités et de la prospérité pour d’innombrables autres. »
- Le Dr Mark Dybul, directeur exécutif, Fonds mondial de lutte contre le SIDA, la tuberculose et le paludisme

« Le Fonds mondial a été l’une des premières organisations à reconnaître qu’il est impossible de gagner la lutte contre le SIDA, la tuberculose et le paludisme sans lutter pour les droits des femmes et des filles. Cette organisation joue un rôle essentiel en vue d’éliminer les inégalités entre les sexes et de veiller à ce que des millions de femmes et de filles aient la possibilité de mener une vie saine et productive. »
- Melinda Gates, coprésidente de la Fondation Bill et Melinda Gates

Faits saillants

Le premier ministre a fait cette annonce avec Mark Dybul, directeur exécutif du Fonds mondial, ainsi qu’avec Melinda Gates, coprésidente de la Fondation Bill et Melinda Gates, après avoir rencontré des représentants d’un certain nombre d’organisations canadiennes agissant dans les domaines du développement international et de la participation des jeunes.
Ils étaient accompagnés de l’honorable Marie-Claude Bibeau, ministre du Développement international et de la Francophonie; de l’honorable Alexander Percival Segbefia, ministre de la Santé de la République du Ghana; de l’honorable professeur Moustafa Mijiyawa, ministre de la Santé de la République du Togo; et de l’honorable Christine St-Pierre, ministre des Relations internationales et de la Francophonie du gouvernement du Québec.


Liens connexes

Note d’information – Le Canada et le Fonds mondial
Prendre des mesures mondiales pour combattre le SIDA, la tuberculose et le paludisme
Projets de développement international du Canada avec le Fonds mondial de lutte contre le SIDA, la tuberculose et le paludisme
Le Fonds mondial
-----------------------------------------------------------------------------------------------------


Costa Rica : le volcan Turrialba crache une colonne de fumée haute de trois kilomètres


Le Turrialba a craché vendredi une énorme colonne de fumée, entraînant la fermeture de nombreux établissements scolaires de la capitale.

© Fournis par Francetv info

Le volcan Turrialba, dans le centre du Costa Rica, est entré vendredi 20 mai en éruption, projetant des quantités de fumée et de cendres que le vent a poussé jusqu'à la capitale San José. Une forte odeur de soufre a envahi les rues de San José, à 30 kilomètres à l'est du volcan, et les localités voisines, où les cendres recouvraient les voitures et les meubles. "Je crois que c'est l'éruption la plus forte de ces six dernières années", a déclaré à la presse le vulcanologue Gino Gonzalez, alors que la colonne de cendres était haute de 3 kilomètres.

Plusieurs établissements d'enseignement ont été fermés à San José et dans d'autres villes du Costa Rica. Et des centaines de personnes présentant des problèmes respiratoires ou des maladies de peau se sont pressés dans les hôpitaux. La Commission nationale des situations d'urgence (CNE) a recommandé à la population d'utiliser des masques et des vêtements fermés pour réduire les contacts avec les cendres.

Le volcan, qui culmine à 3 340 mètres au-dessus du niveau de la mer, a d'abord eu trois éruptions relativement peu importantes jeudi, mais son activité s'est intensifiée vendredi avec plusieurs fortes éruptions. La CNE a activé des plans d'urgence pour les municipalités d'Alvarado et de Turralbia, proches du volcan, et a contacté les autorités du principal aéroport international du Costa Rica afin qu'elles se préparent pour le cas où les cendres obligeraient à suspendre les vols. En mars 2015, déjà, le Turrialba avait provoqué la fermeture de l'aéroport de San José.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------
Ottawa (Ontario)
10 mai 2016

Le premier ministre Justin Trudeau a rencontré aujourd'hui le Président de la Pologne, Andrzej Duda, à Ottawa.

Les chefs ont discuté de l'importance de leur partenariat au sein de l'OTAN et de l'accueil, par la Pologne, du Sommet des dirigeants de l'OTAN, qui aura lieu à Varsovie les 8 et 9 juillet 2016. Ils ont échangé sur la sécurité régionale, notamment en ce qui concerne l'Ukraine, l'Irak et la Syrie, et sur la migration.

Le premier ministre Trudeau et le président Duda ont aussi discuté des relations commerciales bilatérales et ont réitéré leur soutien ferme à l'égard de la ratification, dans les meilleurs délais, de l'Accord économique et commercial global (AECG) entre le Canada et l’Union européenne.
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------
Le candidat du FPÖ Norbert Hofer, lors d'un meeting à Vienne, le 22 avril 2016.
Autriche: l'Europe au défi de l'extrême droite
Un habitant de New Delhi se rafraîchit sous une fontaine en plein centre-ville.
Jusqu'à 51 degrés: l'Inde écrasée par la chaleur


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: La Chouette et le sacrifice.   Sam 21 Mai à 8:53

Μαΐου 2016

Το κέντρο ESRIN του Ευρωπαϊκού Οργανισμού Διαστήματος (ESA) στη Ρώμη, Ιταλία, αποτελεί για μια ακόμα χρονιά πόλο έλξης για Έλληνες μαθητές της δευτεροβάθμιας εκπαίδευσης που θέλουν να έρθουν πιο κοντά με τις επιστήμες του διαστήματος. Φέτος 55 μαθητές του 5ου ΓΕΛ Κατερίνης με τους καθηγητές τους επισκέφθηκαν το ESRIN όπου έμαθαν από πρώτο χέρι πολλά για τους δορυφόρους, την παρατήρηση της Γης και άλλα διαστημικά θέματα.

Γεμάτοι δίψα για γνώση και όρεξη για δουλειά μαθητές και μαθήτριες της Β τάξης του 5ου ΓΕΛ Κατερίνης συμμετείχαν εθελοντικά στο σχολικό Εκπαιδευτικό Περιβαλλοντικό Πρόγραμμα «Αναζητώντας τις γραμμές των οριζόντων…», στο πλαίσιο του οποίου ανέπτυξαν μεταξύ άλλων τις εργασίες «Δορυφόροι και Τηλεπισκόπηση» και «Μαγειρεύοντας έναν κομήτη» θέματα που επιλέχθηκαν σε συνεργασία με την ESA μετά από την περσινή επίσκεψη τους στο ESRIN.

Αυτή είναι η τρίτη συνεχόμενη χρονιά που το σχολείο επισκέπτεται το κέντρο ESRIN με τους μαθητές να πρωτανιστούν, καθώς παρουσίασαν την εργασία τους «Δορυφόροι και Τηλεπισκόπηση». Κάτι τέτοιο δεν θα μπορούσε να έχει επιτευχθεί χωρίς τις πολλές ώρες δουλειάς εντός και εκτός σχολικού ωραρίου εκ μέρους των μαθητών και των καθηγητών τους αλλά και την αμέριστη συμπαράσταση των δεύτερων που ήταν δίπλα στους μαθητές, πίστεψαν στις δυνατότητές τους και έκαναν πραγματικότητα αυτή την εμπειρία ζωής.
Έλληνες μαθητές παρουσιάζουν την εργασία τους, ESRIN

«Αισθανόμαστε ευγνώμονες, καθώς είχαμε την ευκαιρία ως σχολείο να παρουσιάσουμε την δική μας εργασία για την τηλεπισκόπηση και τους δορυφόρους, η οποία αποτέλεσε πηγή έμπνευσης και κίνητρο για ευρύτερη ακαδημαϊκή εξέλιξη» είπαν οι μαθήτριες της Β Λυκείου Χριστίνα Ντόβα και Ελισάβετ Νικολοπούλου που συμμετείχαν στην εργασία.

Για αυτή την ξεχωριστή ημέρα για το σχολείο, οι επιστήμονες και η υπεύθυνη Επικοινωνίας της ESA/ESRIN, είχαν ετοιμάσει ένα πλούσιο πρόγραμμα δράσεων.

Η Γεωργία Δοξάνη, ο Εμμανουήλ Λαγουδάκης, και ο Μιχάλης Φουμέλης, ερευνητές στον τομέα προγραμμάτων Παρατήρησης της Γης στο ESRIN/ESA, παρουσίασαν δορυφορικές εικόνες που απεικονίζουν ιδιαίτερους και ενδιαφέροντες, φυσικούς και τεχνητούς σχηματισμούς πάνω στην επιφάνεια της Γης. Μέσα από το διαδραστικό παιχνίδι που ακολούθησε, οι μαθητές απέδειξαν ότι κατανόησαν βασικές αρχές των διαφορετικών συστημάτων δορυφορικών αισθητήρων εκπλήσσοντας ευχάριστα τους διοργανωτές με τις απορίες και τα σχόλια τους.

Από το πρόγραμμα δεν έλειψε και φέτος η 3D παρουσίαση ενδιαφερόντων διαστημικών θεμάτων. Ο συνεργάτης της ESA, Massimo Cuomo παρουσίασε βίντεο σχετικά με τις θέσεις και τις τροχιές των δορυφόρων γύρω από τη γη καθώς και τη ζωή και την εργασία των αστροναυτών στον Διεθνή Διαστημικό Σταθμό, ένα θέμα που ενθουσίασε τους μαθητές.
Μαθητές του 5ου ΓΕΛ Κατερίνης παρακολουθούν διάλεξη στο ESRIN

Η επίσκεψη ολοκληρώθηκε με την διαδικτυακή επικοινωνία με τον Αδριανό Γολέμη, ιατρό που συμμετείχε σε πρόγραμμα της ESA στην Ανταρκτική, ο οποίος μίλησε στους μαθητές για την ζωή και τα πειράματα που εκτέλεσε στην απομακρυσμένη βάση Κονκόρντια της Ανταρκτικής και «άφησε την γεύση μιας μοναδικής εμπειρίας» όπως χαρακτηριστικά ανέφεραν οι μαθήτριες της Β Λυκείου Χριστίνα Ντόβα και Ελισάβετ Νικολοπούλου.

«Κινητήρια δύναμη για να συμμετάσχω, αλλά και να υλοποιήσω την εργασία του προγράμματος, αποτέλεσε για εμένα η κατάκτηση της γνώσης στα πλαίσια της επιστημονικής έρευνας. Η επίσκεψη στο κέντρο της Ευρωπαϊκής Υπηρεσίας Διαστήματος, η διαδραστική παρουσίαση των ερευνητών, καθώς επίσης και η γνωριμία μου με τους Έλληνες και ξένους επιστήμονες, θα μείνει για πολλά χρόνια χαραγμένη στη μνήμη μου ως μία ιδιαίτερη εμπειρία ζωής και φυσικά το κορυφαίο γεγονός της ευρύτερης δράσης» επισημαίνει ο μαθητής της Β Λυκείου Νικολόπουλος Κωνσταντίνος που εργάστηκε και συμμετείχε στην παρουσίαση του θέματος «Δορυφόροι και Τηλεπισκόπηση».

«Το γεγονός ότι ήρθα σε επαφή με αξιόλογους επιτυχημένους επιστήμονες μου δίνει κίνητρο και ελπίδα αφού και αυτοί κάποτε ήταν σαν εμάς» είπε για την εμπειρία ο Χατζημπάρμπας Πέτρος της Β Λυκείου, μέλος της ομάδας «Δορυφόροι και Τηλεπισκόπηση».

«Οι πολύ θετικές εντυπώσεις τους, αλλά και οι περιγραφές των καθηγητών και καθηγητριών με ώθησαν να σκεφτώ τη συμμετοχή μου στη φετινή επίσκεψη. Τώρα μπορώ να εκφράσω τη χαρά μου που το σχολείο μας έχει μια τόσο γόνιμη αλληλεπίδραση με τον σημαντικό αυτό Οργανισμό. Εντυπωσιάστηκα από την απλότητα, την αμεσότητα και καλή παιδαγωγική επίδραση των επιστημόνων στους μαθητές και μαθήτριές μας» καταλήγει για την εμπειρία ο Διευθυντής του 5ου ΓΕΛ Κατερίνης, Αλέξανδρος Παπαργυρίου.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: La Chouette et le sacrifice.   Sam 21 Mai à 9:45

Une crise sanitaire sans précédent à Mayotte, alerte Médecins du Monde...
Le Clans des mouettes fait part de ses rapports :

Well Water a Suspected Cause of Bladder Cancer in New England
Researchers believe arsenic exposure might contribute to higher-than-normal rates
Email this page to a friend Print Facebook Twitter Bookmark & Share Subscribe to RSS
By Robert Preidt
Monday, May 2, 2016
HealthDay news image

MONDAY, May 2, 2016 (HealthDay News) -- Arsenic in drinking water from private wells may explain the elevated bladder cancer risk among people in three New England states, a new study suggests.

Bladder cancer rates in Maine, New Hampshire and Vermont have been about 20 percent higher than the national rate for more than 50 years, the researchers noted. They said this difference was not explained by factors such as smoking or job exposures.

"Arsenic is an established cause of bladder cancer, largely based on observations from earlier studies in highly exposed populations," said senior study author Debra Silverman. She is chief of the Occupational and Environmental Epidemiology Branch of the U.S. National Cancer Institute.

"However, emerging evidence suggests that low to moderate levels of exposure may also increase risk," she added in an institute news release.

Many people in these states have private wells, which are not maintained by municipalities and are not subject to federal regulations, the researchers said.

These wells may contain arsenic, typically at low to moderate levels. Previous research has shown that drinking water with high levels of arsenic increases the risk of bladder cancer, the study team said. Possible sources of arsenic in the wells include natural release from rock deep in the ground and pesticides widely used on crops between the 1920s and 1950s, according to the study.

For the study, the researchers compared more than 1,200 newly diagnosed bladder cancer patients with more than 1,400 people without bladder cancer who lived in the same areas. Participants provided information about known and suspected bladder cancer risk factors, such as smoking, occupation, ancestry, use of wood-burning stoves, and diet.

"Although smoking and employment in high-risk occupations both showed their expected associations with bladder cancer risk in this population, they were similar to those found in other populations," Silverman said. "This suggests that neither risk factor explains the excess occurrence of bladder cancer in northern New England."

The researchers can't establish a direct cause-and-effect relationship, but they found that people who drank the most water from private wells had twice the risk of bladder cancer as those who drank the least. This association was stronger among those who drank from dug wells, which are less than 50-feet deep and at greater risk for contamination, they said.

However, "there are effective interventions to lower arsenic concentrations in water," Silverman said.

"New England has active public health education campaigns instructing residents to test their water supply and to install and maintain filters if levels are above the EPA threshold," she said. "But we should emphasize that smoking remains the most common and strongest risk factor for bladder cancer, and therefore smoking cessation is the best method for reducing bladder cancer risk."

The study findings were published May 2 in the Journal of the National Cancer Institute.

SOURCE: U.S. National Cancer Institute, news release, May 2, 2016
HealthDay
Copyright (c) 2016 HealthDay. All rights reserved.
News stories are provided by HealthDay and do not reflect the views of MedlinePlus, the National Library of Medicine, the National Institutes of Health, the U.S. Department of Health and Human Services, or federal policy.

More Health News on:
Arsenic
Bladder Cancer
Drinking Water

Recent Health News
-------------------------------------------------------------------------------------------------

Médecins du Monde (MDM), présent dans ce département d’outre-mer français depuis 2009, se dit "confronté à une crise sanitaire sans précédent", depuis que des collectifs villageois organisent depuis janvier "des expulsions visant les étrangers, quelle que soit leur situation administrative sans que les pouvoirs publics n’interviennent".

"Ces « chasses à l’homme » se sont intensifiées ces dernières semaines", et de nombreuses habitations ont été détruites ou brûlées, rappelle l'organisation humanitaire. Conséquence, environ 500 personnes se sont regroupées ce 17 mai sur la Place de La République à Mamoudzou, "dont beaucoup ont fui suite à des contrôles de police mercredi matin".

Selon MDM, "près de 250 personnes" étaient encore sur place ce 20 mai, dont une majorité de femmes et d'enfants, qui "survivent dans des conditions sanitaires désastreuses, n'ayant accès ni à des douches ni à des toilettes, dormant à même le sol sans couverture et avec un accès restreint à la nourriture".

L'ONG, qui réclame "une réunion de crise dans les meilleurs délais", demande aux autorités "de rétablir l’Etat de droit et de mettre fin à ces expulsions violentes", "d’assurer la sécurité des personnes regroupées dans le centre-ville de Mamoudzou", "de mettre en place une veille sanitaire et un dispositif d'accès aux soins adapté" et "d’organiser une mise à l'abri".

Selon l'association de défense des étrangers, la Cimade, plus d'un millier d’étrangers, pour la plupart des Comoriens en situation régulière ou non, ont été expulsés depuis janvier de leur domicile par des collectifs d’habitants de diverses communes de Mayotte, qui les accusent de "vols, agressions et meurtres".

Lors du Conseil des ministres du 18 mai, François Hollande a jugé cette situation "extrêmement préoccupante".
--------------------------------------------------------------------------------------------------------



Le premier ministre Justin Trudeau annonce un investissement important pour l’Institut Périmètre de Waterloo.
Waterloo (Ontario)
15 avril 2016

Le premier ministre Justin Trudeau a aujourd’hui annoncé que le gouvernement du Canada investira 50 millions de dollars sur cinq ans dans l’Institut Périmètre de Waterloo, pour lui permettre de poursuivre ses recherches de calibre mondial en physique théorique.

Dans le cadre du Budget 2016, le gouvernement définit une nouvelle vision pour l’économie canadienne : faire du Canada un centre de l’innovation mondiale. Le Canada sera propulsé par ses entreprises compétitives à l’échelle mondiale, comme l’Institut Périmètre, qui soutiennent les entrepreneurs et saisissent les occasions qui se présentent sur le marché mondial pour faire croître l’économie.

Cet investissement—auquel s’ajouteront les investissements d’autres partenaires de l’Institut Périmètre—aidera le centre à poursuivre ses travaux de recherche scientifique, de formation et la portée de l’enseignement dans le domaine de la physique théorique fondamentale, une branche de la physique axée sur la compréhension de la nature de notre univers.

Le gouvernement du Canada comprend bien le rôle central que joue la science au sein d’une économie dynamique. En plus de l’annonce d’aujourd’hui, le Budget 2016 prévoit une augmentation des fonds fédéraux destinés à la science ainsi que d’importants investissements dans les laboratoires de recherche du gouvernement fédéral et des universités, pour veiller à ce que le Canada demeure un chef de file mondial en matière d’innovation.

Citation

« Tous les jours, l’Institut Périmètre et ses chercheurs sont la preuve que le Canada est un chef de file mondial en matière d’innovation et de recherche. Les travaux réalisés à l’Institut mèneront aux découvertes technologiques de demain qui contribueront de façon concrète à notre compréhension de l’univers qui nous entoure. C’est un investissement dans notre avenir. »
- Le très hon. Justin Trudeau, premier ministre du Canada
------------------------------------------------------------------------------------------------------
kounak la chat + Yanis la chouette
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: La Chouette et le sacrifice.   Sam 21 Mai à 10:04


Ottawa (Ontario)
4 mai 2016

Le premier ministre du Canada Justin Trudeau a annoncé aujourd’hui qu’il rencontrera le président des États-Unis d’Amérique, Barack Obama, et le président du Mexique, Enrique Peña Nieto, à Ottawa, le 29 juin 2016, à l’occasion du Sommet des leaders nord-américains.

Le gouvernement du Canada s’est engagé à faire passer les gens en premier et à aider les Canadiens de la classe moyenne. Avec une classe moyenne forte, ceux qui travaillent fort peuvent espérer avoir une bonne qualité de vie et de meilleures perspectives pour leurs enfants. Le premier ministre se réjouit de discuter de cette vision avec ses homologues.

Plus particulièrement, le Sommet des leaders nord-américains donnera au Canada l’occasion de travailler de près avec les États-Unis et le Mexique, de façon à ce que les trois pays puissent créer des emplois, renforcer leurs communautés et stimuler la croissance économique propre. Les leaders prendront aussi des mesures importantes pour créer une économie nord-américaine plus intégrée, durable et compétitive sur la scène mondiale.

Il s’agit de la première fois depuis 2007 que le Canada sera l’hôte du Sommet, ce qui témoigne de l’engagement du Canada à renouer avec ses partenaires nord-américains. Dans un esprit de collaboration renouvelée, le Canada, les États-Unis et le Mexique travailleront ensemble pour rendre notre continent plus prospère et durable que celui que nous connaissons aujourd’hui.

Citation

« Je me réjouis de ma rencontre avec le président Obama et le président Peña Nieto en vue de faire de réels progrès en lien avec les défis que nous affrontons ensemble, qu’il s’agisse d’accroitre le commerce entre nos pays, d’encourager la croissance propre, ou d’aider réellement les familles de la classe moyenne. »

- Le très honorable Justin Trudeau, premier ministre du Canada
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: La Chouette et le sacrifice.   Sam 21 Mai à 10:09

Le Voyage
Charles Baudelaire

À Maxime Du Camp

I

Pour l’enfant, amoureux de cartes et d’estampes,
L’univers est égal à son vaste appétit.
Ah ! que le monde est grand à la clarté des lampes !
Aux yeux du souvenir que le monde est petit !

Un matin nous partons, le cerveau plein de flamme,
Le cœur gros de rancune et de désirs amers,
Et nous allons, suivant le rythme de la lame,
Berçant notre infini sur le fini des mers :

Les uns, joyeux de fuir une patrie infâme ;
D’autres, l’horreur de leurs berceaux, et quelques-uns,
Astrologues noyés dans les yeux d’une femme,
La Circé tyrannique aux dangereux parfums.

Pour n’être pas changés en bêtes, ils s’enivrent
D’espace et de lumière et de cieux embrasés ;
La glace qui les mord, les soleils qui les cuivrent,
Effacent lentement la marque des baisers.

Mais les vrais voyageurs sont ceux-là seuls qui partent
Pour partir ; cœurs légers, semblables aux ballons,
De leur fatalité jamais ils ne s’écartent,
Et sans savoir pourquoi, disent toujours : Allons !

Ceux-là, dont les désirs ont la forme des nues,
Et qui rêvent, ainsi qu’un conscrit le canon,
De vastes voluptés, changeantes, inconnues,
Et dont l’esprit humain n’a jamais su le nom !

II

Nous imitons, horreur ! la toupie et la boule
Dans leur valse et leurs bonds ; même dans nos sommeils
La Curiosité nous tourmente et nous roule,
Comme un Ange cruel qui fouette des soleils.

Singulière fortune où le but se déplace,
Et, n’étant nulle part, peut être n’importe où !
Où l’Homme, dont jamais l’espérance n’est lasse,
Pour trouver le repos court toujours comme un fou !

Notre âme est un trois-mâts cherchant son Icarie ;
Une voix retentit sur le pont : « Ouvre l’œil ! »
Une voix de la hune, ardente et folle, crie :
« Amour… gloire… bonheur ! » Enfer ! c’est un écueil !

Chaque îlot signalé par l’homme de vigie
Est un Eldorado promis par le Destin ;
L’Imagination qui dresse son orgie
Ne trouve qu’un récif aux clartés du matin.

Ô le pauvre amoureux des pays chimériques !
Faut-il le mettre aux fers, le jeter à la mer,
Ce matelot ivrogne, inventeur d’Amériques
Dont le mirage rend le gouffre plus amer ?

Tel le vieux vagabond, piétinant dans la boue,
Rêve, le nez en l’air, de brillants paradis ;
Son œil ensorcelé découvre une Capoue
Partout où la chandelle illumine un taudis.

III

Étonnants voyageurs ! quelles nobles histoires
Nous lisons dans vos yeux profonds comme les mers !
Montrez-nous les écrins de vos riches mémoires,
Ces bijoux merveilleux, faits d’astres et d’éthers.

Nous voulons voyager sans vapeur et sans voile !
Faites, pour égayer l’ennui de nos prisons,
Passer sur nos esprits, tendus comme une toile,
Vos souvenirs avec leurs cadres d’horizons.

Dites, qu’avez-vous vu ?

IV

« Nous avons vu des astres
Et des flots ; nous avons vu des sables aussi ;
Et, malgré bien des chocs et d’imprévus désastres,
Nous nous sommes souvent ennuyés, comme ici.

La gloire du soleil sur la mer violette,
La gloire des cités dans le soleil couchant,
Allumaient dans nos coeurs une ardeur inquiète
De plonger dans un ciel au reflet alléchant.

Les plus riches cités, les plus beaux paysages,
Jamais ne contenaient l’attrait mystérieux
De ceux que le hasard fait avec les nuages.
Et toujours le désir nous rendait soucieux !

– La jouissance ajoute au désir de la force.
Désir, vieil arbre à qui le plaisir sert d’engrais,
Cependant que grossit et durcit ton écorce,
Tes branches veulent voir le soleil de plus près !

Grandiras-tu toujours, grand arbre plus vivace
Que le cyprès ? – Pourtant nous avons, avec soin,
Cueilli quelques croquis pour votre album vorace,
Frères qui trouvez beau tout ce qui vient de loin !

Nous avons salué des idoles à trompe ;
Des trônes constellés de joyaux lumineux ;
Des palais ouvragés dont la féerique pompe
Serait pour vos banquiers un rêve ruineux ;

Des costumes qui sont pour les yeux une ivresse ;
Des femmes dont les dents et les ongles sont teints,
Et des jongleurs savants que le serpent caresse. »

V

Et puis, et puis encore ?

VI

« Ô cerveaux enfantins !

Pour ne pas oublier la chose capitale,
Nous avons vu partout, et sans l’avoir cherché,
Du haut jusques en bas de l’échelle fatale,
Le spectacle ennuyeux de l’immortel péché :

La femme, esclave vile, orgueilleuse et stupide,
Sans rire s’adorant et s’aimant sans dégoût ;
L’homme, tyran goulu, paillard, dur et cupide,
Esclave de l’esclave et ruisseau dans l’égout ;

Le bourreau qui jouit, le martyr qui sanglote ;
La fête qu’assaisonne et parfume le sang ;
Le poison du pouvoir énervant le despote,
Et le peuple amoureux du fouet abrutissant ;

Plusieurs religions semblables à la nôtre,
Toutes escaladant le ciel ; la Sainteté,
Comme en un lit de plume un délicat se vautre,
Dans les clous et le crin cherchant la volupté ;

L’Humanité bavarde, ivre de son génie,
Et, folle maintenant comme elle était jadis,
Criant à Dieu, dans sa furibonde agonie :
« Ô mon semblable, ô mon maître, je te maudis ! »

Et les moins sots, hardis amants de la Démence,
Fuyant le grand troupeau parqué par le Destin,
Et se réfugiant dans l’opium immense !
– Tel est du globe entier l’éternel bulletin. »

VII

Amer savoir, celui qu’on tire du voyage !
Le monde, monotone et petit, aujourd’hui,
Hier, demain, toujours, nous fait voir notre image :
Une oasis d’horreur dans un désert d’ennui !

Faut-il partir ? rester ? Si tu peux rester, reste ;
Pars, s’il le faut. L’un court, et l’autre se tapit
Pour tromper l’ennemi vigilant et funeste,
Le Temps ! Il est, hélas ! des coureurs sans répit,

Comme le Juif errant et comme les apôtres,
À qui rien ne suffit, ni wagon ni vaisseau,
Pour fuir ce rétiaire infâme : il en est d’autres
Qui savent le tuer sans quitter leur berceau.

Lorsque enfin il mettra le pied sur notre échine,
Nous pourrons espérer et crier : En avant !
De même qu’autrefois nous partions pour la Chine,
Les yeux fixés au large et les cheveux au vent,

Nous nous embarquerons sur la mer des Ténèbres
Avec le cœur joyeux d’un jeune passager.
Entendez-vous ces voix, charmantes et funèbres,
Qui chantent : « Par ici ! vous qui voulez manger

Le Lotus parfumé ! c’est ici qu’on vendange
Les fruits miraculeux dont votre cœur a faim ;
Venez vous enivrer de la douceur étrange
De cette après-midi qui n’a jamais de fin ! »

À l’accent familier nous devinons le spectre ;
Nos Pylades là-bas tendent leurs bras vers nous.
« Pour rafraîchir ton cœur nage vers ton Électre ! »
Dit celle dont jadis nous baisions les genoux.

VIII

Ô Mort, vieux capitaine, il est temps ! levons l’ancre !
Ce pays nous ennuie, ô Mort ! Appareillons !
Si le ciel et la mer sont noirs comme de l’encre,
Nos cœurs que tu connais sont remplis de rayons !

Verse-nous ton poison pour qu’il nous réconforte !
Nous voulons, tant ce feu nous brûle le cerveau,
Plonger au fond du gouffre, Enfer ou Ciel, qu’importe ?
Au fond de l’Inconnu pour trouver du nouveau !

Charles Baudelaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: La Chouette et le sacrifice.   Sam 21 Mai à 10:20


Vague à l’âme
Esther Granek

Et c’est à force de me taire
que je me parle à n’en finir.
Et c’est à force d’en pâtir
que je m’en gausse la première.

A quoi me sert de n’être poire ?
A quoi me sert froide raison ?
Je jette un caillou dans la mare
et je vois s’agrandir les ronds.

Ce qui se défait se refait…
et tout se meurt… et tout renaît…
et tout recommence à jamais…
Me voilà parlant sans arrêt !…

Mais c’est à force de parler
que je me tais à n’en finir.
Et c’est à force d’en pâtir
que tantôt je m’en gausserai.

A quoi me sert de n’être poire ?
A quoi me sert froide raison ?
Je jette un caillou dans la mare
et je vois s’agrandir les ronds.

Esther Granek, Je cours apres mon ombre, 1981
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: La Chouette et le sacrifice.   Lun 23 Mai à 10:10

le Tiers-Point, la Chouette et Ciconia veritis

La nouvelle république a jeté la muleta et l'épée... Elle a contourné le taureau et elle a grimpé sur ses reins... Triste et amer rêve... Elle avait compris ses engagements et ses devoirs...
Au lieu de crier mea-culpa, elle s'est perçu et à modifier ses visions. elle a compris la médecine et entendu le cri du peuple;
la division du peuple n'a pas la même réactivité face à l'urgence et le secourisme... Elle leva les bras contre ceux qui voulait la muer au silence.

Et au lieu d'accabler le peuple d'une vieille morale ou d'un second sermon ecclésiaste, elle a cherché à renforcer ce qui existe de ses pères: Le réseau de la solidarité mais le cruel s'en prit à son orthographe et à ses racines.

Elle se laissa volontairement aspiré par le tourbillon de Scylla car il est vrai que le vote divise tout même les républicains, les socialistes, les bonapartistes et les royaliste: Elle appela cela le syndrome du dauphin,des principautés et de monsieur Hulot.

Dans cette crise de 23 Μαΐου, dans le peuple, on y aperçoit la terreur et la haine des dictons et des promesses... Dans les convictions; la morale nous oblige selon certains à se tenir aux aguets et en alerte... Fermé sur l'effort de guerre, le cruel négligea l'hygiène, la prévention et les infirmières...

J'ai écrit des poèmes mais où sont les subventions promises ! Tel une ligue de Délos, tout les biens de la nation furent centralisés dans les mœurs bien pensante du Cruel...

Et' c'est alors qu'en ne cédant pas à la capitulation que la Nouvelle République poursuivra le sens des Républiques, ce sens dans la volonté du service public et du secourisme pour l'O.N.U et la culture des langues... Tel des atlas accompagnés des argonautes, nous avons soulevé le poids de l'espérance tout en entendant les plaintes de la rancœur ! D'un rameau d'Olivier , nous l'avons transformer en arbre ! Les prophètes soulèvent des bâtons mais un peuple peut brandir la puissance d'un arbre devant le spectre totalitaire d'un tyran et d'un cruel...

Ecrit de
TAY
La chouette effraie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: La Chouette et le sacrifice.   Jeu 26 Mai à 9:21

La Muraille et le Pétrole.

Pieux à la main et cœur sur la main, Les Femmes et les Hommes fabriquèrent à la construction de la Muraille sacrée de Chine.

Le petit lièvre court et il cherche l'abri... Tout comme le Chat et le Lapin, il ne voit jamais les semaines passées... Toujours attentif au vent et au son...

Les voilà... La Chine d'autrefois s'adonna aux chants sacrées et du comique... En effet, les femmes en Chine tout comme en Asie, ne sont pas des mégères apprivoisées. Caractérielles et indépendantes, elles connaissent la fidélité et l'autonomie sans connaitre nos règles, Messieurs...
Voilà ce que sont les Chinoises et les Asiatiques !

Affective dans la Pudeur, redoutable dans la distance, Les Japonaises... Je me connais et j'ai adoré par mes mots accrochés leurs cœurs tel un chat prenant bain de soleil. Leurs disciplines et leurs volontés sont à la hauteur de leurs gouts pour l'art... Comme toutes asiatiques digne de leur histoires, elles sont plus jalouse que leurs fleurs.

Mais il y a aussi la pudeur de la toilette et ses traditions... C'est pas un choix, il n'y a plus de loi.
La propreté est une vertu face aux Typhons et tremblements de Terre. Mais même là, c'est trop indéfini... Je et Tu sommes trop vague sur ces traditions sans Dieu et pourtant construite sur la clarté de la vérité et de la parole.

Et malgré tout, j'en donne un portrait positif : La Laïcité n'est pas là pour rassembler ou pour séparer, elle est une perception.

Ecrit de
TAY
La chouette effraie

_________________
Kounak le chat....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: La Chouette et le sacrifice.   Jeu 26 Mai à 9:22

La Dame Blanche.
http://leclandesmouettes.bbflash.net/t40-analyse-ou-nursery-crime
La Chouette Effraie est d'après moi, un merveilleux et brave animal...
il m'arrivait et m'arrivera de leur répondre car j'apprends à
reconnaître les sons et les silences du peuple animal...

Tout comme partout, la chouette effraie n'est pas aimée car symbole de la sorcellerie et de la terreur... Oh laissez vous dire que le chat et la femme eu cette reconnaissance de l'Homme.

Et pourtant, ce ne fut pas toujours le cas, O rappelez vous, le cheval ou l'Olivier, fut l'objet
d'offrande et d'opposition dans le royaume antique d’Athènes. L'Esprit de la chouette jouait d'un vrai équilibre et durable lors de la naissance de la République mais les prêtres des Dieux rejetteront l'alliance établit entre le peuple et la nature : Les femmes perdrons le droit de vote de peur d'être maudite
par les eaux et les chouettes rappelant l'enseignement de l’Égide et des amazones.

La chouette maudites par les rois, la république, les religions et les enfants tout comme les crapauds et les dauphins comparés à des sirènes. Vraiment, cette animal n'est pas la paix, je vous l'accorde mais son esprit s'est bien plus que de la réflexion... "Le Gnou n'est pas un lâche et il a peur de mourir: Pourtant il survit en groupe, Lui ! dit l’Éternel et il a raison. Tout comme les Gnous et les animaux, nous avons une langue commune: La Survie et la Médecine.

"Regarde où elle vit cette chouette !" dit le gnou malgré la menace de la foudre
"En plein cœur des tourments. Ce n'est pas elle la responsable de nos maux et de notre pauvreté... C'est le fait de vouloir rendre l'égide une arme de destruction et de mort ! Le feu soulève la poussière et les parasites à bon escient lorsque l'équilibre des Eléments fait entendre le cri de la faim dans l'accent circonflexe de la nature... Uni pour vivre dans le bien et
le cri de la vie." réponds Athéna, la chatte bleue.
Moi naïvement ce jour là, j'ai dit :"On la surnomme , La Dame Blanche et je la présente Sagesse de la République... Je croyais et j’espère que les cités s’élèvent pour créer une Arche et des bibliothèques ! La Bibliothèque d’Athènes a choisit le symbole de l'Olivier car il reconnait les tribus en créant des citées et des quartiers... Certes, on ne crache pas sur un drapeau qui est sujet de la couleur de l'arc-en-ciel. La connaissance est la vertu du caractère, celle qui permet de démasquer un menteur d'un fou !"
Alors la Dame Blanche me répondit: " En tout heure, Femmes et Hommes est bouillant"e" et essoufflé"e"... Un jour, je vous dirais, Seuls et Seules, quand vous ne verrez plus la Lune, et que vous ne verrez plus le terme de maudits comme des craintes mais tels des Achille et des Hector comme la valeur d'être une source. Vous reprendrez vos activités de préoccupations et d'unité... Car voilà... La notion d'apprendre la Découverte..."

Ecrit de
TAY
La Chouette effraie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Chouette et le sacrifice.   Aujourd'hui à 19:10

Revenir en haut Aller en bas
 
La Chouette et le sacrifice.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» guide de la chouette
» L'automne c'est chouette!
» Couture - Chouette (anglais en images)
» Rouen. La plus chouette des villes nulles.
» Le sacrifice des légionnaires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La.cinquieme.République :: La.cinquieme.République-
Sauter vers: