La.cinquieme.République

De la politique pure et affaires étrangeres
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le Clan des mouettes et la Laïcité...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
yanis la chouette



Nombre de messages : 4284
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Le Clan des mouettes et la Laïcité...   Jeu 21 Jan à 10:47

Le Clan des mouettes et la Laïcité...
La laïcité est une philosophie et elle doit être une muraille telle l'arc-en-ciel. Elle montre la sincérité d'un élément devant les éléments de l'anthropologie. La Laïcité est un phare de connaissance mais elle est fragile tel les papillons: Elle est Humaine et Animal.
Je n'ai jamais joué au sbire et fanatique. Il n'y a pas de miracle et de croyance qui puisse être une solution. Pourtant il reste l'essence de l'espérance. Si je porte une flamme et une histoire, je dois faire parti d'un passé. Celui qui construit des navires, des esprits et des lettres.: Non à l'esclavage, à la Torture et aux viols physiques et moraux. Oui à la grève et à l'écoute. Le clan des mouettes ne sera jamais soumis à l'aumône des hypothèses.
A l'encontre de Sparte la sélective oublie tes Rois et entends les murmures des Citoyennes du Vote...Dans l'univers, on peut croire que l’handicape nous ralenti, le partage n'est pas une charité et une charité n'est pas le partage... Mais le clan des mouettes est une société où le savoir-faire est une transmission de la volonté par les actes, la volonté de soi et l'imaginaire... ce poème de Victor Hugo montre comment l'Homme s’épanouit dans le soi sans sombrer dans l'orgueil et la prétention. Vivre n'est pas être enfoui dans l'ombre du grand architecte comme le préconise les dictateurs et les Orgueilleux... être libre n'implique la reconnaissance , être libre n'a pas de chaine : Être libre s'est ressentir la peur sans se détourner de son soi... Le monde parfait n'est pas une utopie mais il est dans le domaine de l'incroyable.

A un poète aveugle de Victor HUGO (1802-1885)

Merci, poète! -- au seuil de mes lares pieux,
Comme un hôte divin, tu viens et te dévoiles ;
Et l'auréole d'or de tes vers radieux
Brille autour de mon nom comme un cercle d'étoiles.

Chante ! Milton chantait ; chante ! Homère a chanté.
Le poète des sens perce la triste brume ;
L'aveugle voit dans l'ombre un monde de clarté.
Quand l'oeil du corps s'éteint,l'oeil de l'esprit s'allume.

Vivre n'est pas être enfoui dans l'ombre du grand architecte comme le préconise les dictateurs et les Orgueilleux... être libre n'implique la reconnaissance , être libre n'a pas de chaine : Être libre s'est ressentir la peur sans se détourner de son soi... Le monde parfait n'est pas une utopie mais il est dans le domaine de l'incroyable.


Dernière édition par yanis la chouette le Mer 6 Juil à 10:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4284
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Le Clan des mouettes et la Laïcité...   Ven 22 Jan à 3:27

Antique Sparte, Ecoute les votes de tes femmes par les chants de sirenes d'Artémis-Diane , Créatures de l'Eternel car Vivre n'est pas être enfoui dans l'ombre du grand architecte comme le préconise les dictateurs et les Orgueilleux;

Dans l'univers, on peut croire que l'handicap nous ralenti, le partage n'est pas une charité et une charité n'est pas le partage... Mais le clan des mouettes est une société où le savoir-faire est une transmission de la volonté par les actes, la volonté de soi et l'imaginaire... ce poème de Victor Hugo montre comment l'Homme s'épanouie dans le soi sans sombrer dans l'orgueil et la prétention. Vivre n'est pas être enfoui dans l'ombre du grand architecte comme le préconise les dictateurs et les Orgueilleux... être libre n'implique la reconnaissance , être libre n'a pas de chaine : Être libre s'est ressentir la peur sans se détourner de son soi... Le monde parfait n'est pas une utopie mais il est dans le domaine de l'incroyable.

A un poète aveugle de Victor HUGO (1802-1885)

Merci, poète! -- au seuil de mes lares pieux,
Comme un hôte divin, tu viens et te dévoiles ;
Et l'auréole d'or de tes vers radieux
Brille autour de mon nom comme un cercle d'étoiles.

Chante ! Milton chantait ; chante ! Homère a chanté.
Le poète des sens perce la triste brume ;
L'aveugle voit dans l'ombre un monde de clarté.
Quand l'oeil du corps s'éteint,l'oeil de l'esprit s'allume

La laïcité est une philosophie et elle doit être une muraille telle l'arc-en-ciel. Elle montre la sincérité d'un élément devant les éléments de l'anthropologie. La Laïcité est un phare de connaissance mais elle est fragile tel les papillons: Elle est Humaine et Animal.
Je n'ai jamais joué au sbire et fanatique. Il n'y a pas de miracle et de croyance qui puisse être une solution. Pourtant il reste l'essence de l'espérance. Si je porte une flamme et une histoire, je dois faire parti d'un passé. Celui qui construit des navires, des esprits et des lettres.: Non à l'esclavage, à la Torture et aux viols physiques et moraux. Oui à la grève et à l'écoute. Le clan des mouettes ne sera jamais soumis à l'aumône des hypothèses.

TAY Republica ou Yanis la chouette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4284
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Le Clan des mouettes et la Laïcité...   Mar 9 Fév à 8:56

L'enquête sur un viol est nécessaire et doit aboutir à la clarté. Il y a des faits devant les tribunaux,pas dans une Ambassade. Loi des Républiques d'Israël et de la Palestine.
TAY Republica
Pour un soldat et des citoyen"ne"s, le plus lourd des sentiments est l'oublie du nom de ses camarades et citoyen"ne"s.
TAY Republica
Une adversité dans la vie, c'est la rencontre de l'oublie devant l'autrui... Quels sens définir au partage devant la charité ! Point d'exclamation devant l'adversité de la vie car il y a pas place à l'interrogation en situation d'adversité. C'est l’instinct qui prends le dessus ! La survie n'est pas le propre de l'individu, elle définit la personnalité et l'Être autant "pour l'Homme que pour la Femme" et autant pour le Féminin que le Masculin.
TAY Republica
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4284
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Becs et Ongles dans la Liberté et l'Egalité.   Lun 14 Mar à 11:40

Découvrir s'est avec ses parents et Seul. Loin de l'opinion du temps. Tel l'oiseau, on découvre les Devises et les Éducations. https://www.youtube.com/watch?v=OSZCFFpix2g
Non à la séquestrations, aux Viols et Tortures Morales et Physiques ainsi que Non à l'Esclavage... Oui à l'Ecoute, l'Education et Droit de Travail pour Toutes et Tous à partir d'un Age qui ne perturbe pas la croissance de l'Enfant et lui permettant une libre autonomie sur Le Temps de son adaptation entre le passage de l’Adolescence et de l'Age Adulte. Le fait d'ëtre infertile ou Non soucieuse d'avoir un enfant n'est plus un Crime dans Une République et Une Démocratie
TAY.

The feast of Purim For The Women Vashti and Esther , the Children an the freedom, Discover is with his parents and only. Far from the opinion of the time. As the bird, we view the currency and the éducation ... https://www.youtube.com/watch?v=NBE-uBgtINg The Republic of the olive tree
TAY

L'identité sexuelle ne doit pas obscurcir la pensée de l'enfant lorsqu'il deviendra Adolescent. Ne pas donner d'étiquette sur la méfiance du croyant et de la nature. Nous sommes dans une étape où malgré tout le mythe de la fidélité ne peut être une utopie. Il est doux de croire à une vie meilleur et pour construire un au-delà, il faut bien traverser cette espérance de crainte et d'amour... Dieu n'est pas un ralentisseur, il est celui qui indique une route sans pour autan nous déconseiller l'aventure dans la sagesse de l'Ecrit et de l'autrui. La Séquestration, Le Viol, la Torture et l'Esclavage sont des Crimes sexuelles et Morales aux Yeux de la loi de Dieu, de ses Républiques et de l'Ecoute Morale.
TAY

La joie d'apercevoir est une caresse qui avec l'age fait que quand on est jeune pour apprendre, il faut découvrir. La Liberté, l'Égalité, La Fraternité et L'Espérance sont une perpétuelle lutte dans la Vie de L'Univers, de Soi et de L'Utopie...
TAY

_________________
Kounak le chat....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4284
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Le Clan des mouettes et la Laïcité...   Mer 16 Mar à 10:11

Combating Global Anti-Semitism in 2016
http://www.state.gov/s/rga/rls/remarks/254752.htm
Remarks
Ira N. Forman
Special Envoy to Monitor and Combat Anti-Semitism
Berlin, Germany
March 15, 2016

Share

On January 27, 2016, President Barack Obama made a powerful statement on fighting anti-Semitism at the Embassy of Israel. “Anti-Semitism is a distillation,” he said, “[it is] an expression of an evil that runs through so much of human history, and if we do not answer that, we do not answer any other form of evil.”

So how do governments effectively “answer” and strongly combat rising anti-Semitism?

The office of the Special Envoy to Monitor and Combat Anti-Semitism at the U.S. Department of State has been tracking the rise of anti-Semitism around the world and witnessing its alarming presence and growth in Europe and beyond.

We know Jewish communities in Europe have faced an upsurge of anti-Semitic incidents, including violence in Western Europe over the past few years. Jewish communities are anxious about their safety and future. Sadly, if present trends continue, the viability of some of the smaller European Jewish communities will come into question due to anticipated emigration and/or assimilation.

To best protect Jewish communities and combat anti-Semitism, the U.S. Department of State has encouraged European states to appoint Special Envoys or other senior officials to focus on anti-Semitism.

In Berlin, in November 2014, at the 10th Anniversary of the OSCE's Conference on Anti-Semitism, Ambassador Samantha Power stated, “One way to ensure sustained attention to anti-Semitism is to appoint a high-level envoy… Governments who appoint high-level officials to coordinate whole-of-nation efforts to combat anti-Semitism, and give them the political backing and resources they need, will see the difference it makes.”

We all welcomed the appointment of an EU Coordinator on Combating Antisemitism, Katharina von Schnurbein, and we look forward to future collaboration. This position is an important first step. Ideally, individual European governments will establish a point person to combat anti-Semitism.

Anti-Semitism is evolving into new, contemporary forms of hatred, racism, and political, social, and cultural discrimination against Jews. One virulent aspect is the relation of conflating Jewish communities with Israel, using criticism of Israel as a pretext for anti-Semitism. As government leaders we cannot ignore this phenomenon.

Being in Berlin, I am reminded of German Chancellor Angela Merkel’s recent statement urging the need to specifically address anti-Semitism among youth from countries where hatred of Israel and Jews is widespread.

We have witnessed instances where anti-Israel demonstrations have taken on anti-Semitic tones such as in Malmö, Sweden, when protestors shouted, “Slaughter the Jews!” And we have seen in Toulouse and Marseilles how Jews have been targeted by terrorists who reportedly said they were protesting the situation in Palestine.

In our work, we engage with Jewish community leaders in Europe. We have heard from the Dutch Jewish community that “any criticism toward Israel is considered ‘anti-Zionism’ [in the Netherlands], but people know this and they shout ‘Zionist!’ when they mean ‘Jew’ so they won't get in trouble.”

Jewish leaders from Sweden also noted how anti-Semitism can be covered by anti-Zionism. Recent graffiti with swastikas was not classified as 'anti-Semitism' by police in Stockholm, but as actions against Israel. And I quote, “If you are hurt wearing a kippa [in Sweden], it is classified as anti-Zionism, which is legal.”

And then there is an ongoing case in Germany, which many of us know of, when in the early morning hours of July 29, 2014, anti-Israel protestors in Wuppertal threw Molotov cocktails at the main synagogue. Last year, the judge determined these actions “anti-Israel” and not “anti-Semitic.” Although this decision has recently been challenged, we have to be aware of the correlation.

This is why it is especially important to define anti-Semitism clearly to more effectively combat it. My predecessor Special Envoy Hannah Rosenthal said it best, “Opposition to a policy by the State of Israel [can morph] into anti-Semitism …This form of anti-Semitism is more difficult for many to identify – but if all Jews are held responsible for the decisions of the sovereign State of Israel [or if] governments call upon and intimidate their Jewish communities to condemn Israeli actions…this is not objecting to a policy–this is anti-Semitism. Our State Department uses Natan Sharansky’s framework for identifying when someone or a government [can] cross the line – when Israel is demonized, when Israel is held to different standards than the rest of the countries, and when Israel is delegitimized.”

While we understand the complexities of this issue and the importance of context, we are concerned about those instances where the line is crossed between legitimate opposition of Israeli government policies into rhetoric that questions Israel’s right to exist and targets Jewish communities outside of Israel.

Thus we encourage European governments to adopt a working definition of anti-Semitism, ideally, one which would include a section on how anti-Semitism relates to Israel, to improve the safety and well-being of Jewish communities in Europe.

We should also note that we are very careful to use this definition appropriately and object to its misuse as part of efforts to silence the legitimate criticism of Israeli policies. It is important to be as accurate as possible and not overstate or understate the problem. Unfounded accusations of anti-Semitism motivated by ideological or political aims distract from and are counterproductive to good-faith efforts to combat anti-Semitism.

For example, when one of the strongest opponents of anti-Semitism today—Pope Francis— is accused of taking an anti-Semitic stance, those unsubstantiated accusations make it more difficult to identify and address actual incidents of anti-Semitism. The Catholic Church has made impressive strides in speaking out against anti-Semitism and condemning intolerance.

The United States government deeply appreciates the Church’s critical voice. In October 2015, our office had the opportunity to meet Pope Francis and Vatican officials and thank them for the Church’s continuing efforts to combat anti-Semitism, and encourage them to continue. Indeed, in 2015 Pope Francis told the media “anyone who does not recognize the Jewish people and the State of Israel — and their right to exist — is guilty of anti-Semitism.”

All of us are here because we believe that democratic governments should proactively combat anti-Semitism. But governments cannot combat anti-Semitism alone. If we are to beat back the tide of anti-Semitism, we need to strengthen and enable civil society, in Europe and wherever anti-Semitism arises, to raise its voice and speak out.

Everyone needs to understand that anti-Semitism is not just a “Jewish problem.” Anti-Semitism and religious intolerance are fundamental threats to democratic societies; religious intolerance leads to the loss of rights for other minority groups, threatening social cohesion and fundamental freedoms. Civil society, governments, and religious leaders all have a responsibility to act against all forms of intolerance, including against religious or ethnic minorities.

As many of you know, at the end of 2015, the U.S. State Department led an international effort that helped prevent a statue from being erected in Hungary to honor a notorious World War II-era anti-Semite, Balint Homan. We worked with members of Congress, U.S. and international NGOs, Hungarian groups, Jewish community leaders, and European government leaders—including several of you here –to send the message that anti-Semitic acts will be strenuously opposed.

We believe there is a significant role for legislators and parliamentarians to play in speaking out against anti-Semitism. The U.S. Congress, for instance, played an important role in our efforts in Hungary, and we are appreciative of their leadership in combating anti-Semitism.

We also believe governments should make it easier for civil society and religious leaders—who are often closer to the dynamics and issues on the ground and within their communities—to access their governmental leaders, meet with them, share information, and continue to receive funding for projects and programs that combat anti-Semitism and intolerance of any kind.

In Hungary, because Hungarian civil society—Jews and others—felt empowered after the success in December, plans to unveil another statue honoring another anti-Semite last month were foiled. Because we expect these issues to persist, civil society and governments must remain vigilant and continue to coordinate efforts to confront these anti-Semitic actions.

As parliamentarians we need to encourage civil society to speak out, to build coalitions and bridges with diverse communities, and to educate in terms of citizenship and democratic values.

With a robust civil society in Europe that is both encouraged and aided by governments, hopefully, together, we can turn down the faucet of anti-Semitism. I often use this metaphor of a faucet. We may not be able to turn it totally off, but we can certainly turn it down.

Thank you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4284
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: La tempête Magnétique ou Big Bang   Lun 21 Mar à 10:47

Dans la volonté, on y retrouve la notion de
combativité. Ce phénomène peut être démultiplié dans
le sens du matériel et d’un autre phénomène que l’on
surnomme la construction du sens.
En effet, il y a cinq sens pour l’un ; pour d’autres
il n’y en a pas : D’où l’intérêt d’y inclure l’aspect
de recherche pour donner sous forme de Définition à un
problème de rationalité. La combativité est un sens ou
une recherche ?


Pour la culture japonaise, les deux sont
étroitement liés dû au fait que le seuil n’est pas
encore résolu dans le sens théorique du scientifique.
Ainsi est né l’embryon : L’amour ne peut être une
épreuve. L’amour, donc, est une conséquence ou une
sorte de soumission. Alors, pourquoi tant de
mathématicien et philosophe, interprète-il l’amour
comme réel dans l’irréel.


L’amour n’est pas un sens : Il aurait pu être une
passion si l’amour se complétait. Or là, l’amour de
passion n’a qu’une part douce d’irréalité ; il y a
aucune volupté. Il est charnel. Donc, le sens de
l’amour est inclus dans la chair et l’information.
Ainsi, l’amour est le plus grand préliminaire du sexe…
La combativité s’inclus plus dans un terme d’amitié ou
dans l’attribution d’un pouvoir.


Le combatif ne s’oppose pas au sexe, ni
d’ailleurs à l’amour : Mais le combatif sépare l’âme
du corps. Il y a le bestial ! Chacun a son sens de
l’interprétation pour le prénommer. Ainsi, le
platonique n’est ni vérité, ni certitude. Il y a un
cheminement. On parle des filtres d’amours en magie ;
un scientifique dans sa juste raison, dénoncera
l’humide de la femme et l’impuissance métaphysique de
l’homme. La femme n’a pas besoin d’une lueur pour se
donner à un mâle ; l’homme lui a besoin d’une lueur,
de cours et d’un amour. La femme est une symboliste,
l’homme n’a pas cet attrait de découvrir…


Tous les hommes ne sont pas des mâles
et c’est ainsi que la femme créa la réunion de groupe
: Si la pomme est liés à la discorde, cette différence
s’appelle le lien du poète. L’érection n’est pas
taboue, et c’est ainsi qu’est né cet art de la pomme
face à la discorde : La Psychologie est incapable de
donner un profil de la fille facile et du mâle.




Alors, ce débat pourrait être
éternel si il n’y avait pas les choses courantes : Les
êtres semblent donner la volonté de rassembler leurs
idées autour d’une volupté… aucunes ne semblent être
commune malgré leur nombre limité. Ainsi le corps
n’est pas un outil pour le crime ; dans le mille,
cette prostitution est sujette à la torture, à la
vente et au marketing. Nous le savons, vous le savez !
Le média est bien plus qu’un outil de
télécommunication ! C’est le monde secret des réponses
autour de cette illusion qu’être devenu bien plus
qu’une ombre à la solde de « pions ignorants »
ignorant les parfums secrets des reines et de leurs
agents… Dans la volonté, il y a deux forces :
L’électrique et le cerveau.



Ainsi, bien plus qu’une
apparence ! j’ai aperçut l’intérêt de cette certitude
: Politiquement, il n’y a pas de taupes ! Des
mouchards, hum… Bien plus, c’est l’espionnage ! Un
monde où la mort est un camouflet au même titre que la
personnalité : Des traînées de pétrole s’échappant du
« prestige ». Ainsi, la nature de l’Homme n’est pas de
prévenir sur les coups que peuvent recevoir ses femmes
devenues des filles de joie. Il y a-t-il un intérêt à
les fréquenter ou alors, juste pour leur donner des
cours de tuyauterie. Les mouchards sont plus efficace
de l’espace, chaque puissance possédant son propre
satellite d’observation ; Le scientifique est le fou
et le géographe devint le cavalier d’un vaste
échiquier : La géopolitique en est toujours à ce coût
que procure un tournoi de joueurs. On peut parler des
gènes mais il y a le goût du physique. Bien que les
problèmes ne soient plus ; car en amour comme en
sciences, on fait à cet appel de données. Etre devenu
au cœur de l’information. Pourtant, l’éprouvette a
enrayé la peste ou d’autres maladies : C’est logique,
l’éprouvette a donné l’existence à l’embryon auprès de
l’ovaire. Le mythe d’un homme et d’une servante qui
donne à une femme d’être une mère. La science a
écartelé la jalousie des hommes et des femmes pour
laisser place à ce fait : Guérir. C’est noble mais tel
est le terrible. Une petite mouette volant sur l’onde
criant et jouant à travers l’espace. Découvrir notre
chaînon s’est ici ; le danger s’est là-bas. Cette
information n’est pas liés à l’érection ; ainsi il
existe le secret médicale pour le bien de l’individu :
L’amour et le travail sont deux horloges. J’ai eu
peur de ne pas y parvenir ; peur d’être timide. Mais,
j’ai eu la violence sur moi-même, et comme beaucoup,
je l’ai attribué à la claustrophobie. Mais, j’avais
conscience du mal. Pour ne pas craquer être simple, et
là de vieilles légendes, me sont revenu : J’ai hait
l’homme mais pas ces livres. Je n’étais pas sociable
car j’avais honte. Ainsi si, la philosophie s’est
greffée à l’amour, au désir et au sexe ; Les
mathématiques et la biologie ont conçu ce fait sur les
résultats de la molécule physique, les atomes et de
l’observation de l’astronomie : Les géopolitiques,
l’espace et l’histoire. La vie est au sein d’un
infiniment grand et d’une minuscule électrique : Le
ciel et l’espace. L’histoire du petit s’implose au
sein d’une ligne dans le fait que la gravité est le
déclencheur de l’arc électrique. La hauteur donne des
indications sur le volume et la masse.


La tempête n’a rien laissé que son
propre spectre : Mais quelle soit électrique ou
matière ; elle est avec la gravité, la formation du
ciel céleste. La ligne du néant donne un parallèle
avec le temps pour le vide. Les scientifiques
confondent la cellule et le centres d’où ces
interminables réunions sur la créativité de l’univers.
Ainsi ce parallèle est donné par l’étendu et les
différentes sources de luminosité sont définies sur le
fait de l’étendue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4284
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Fable et Lois   Sam 26 Mar à 11:51

Le Héron et la Mouette...

Un héron navigue sur un fleuve... Pas très loin de la rive, se trouve un petit bois. Il y a des roseaux et le héron vient vers cette petite sérénité...

Une mouette, elle , aussi a établi domicile dans le petit lieu paisible... Elles se croisent du regards les mouettes... Des canards observent la scène et discutent au sujet de la vie.

"Tu as vu."
"Quoi."
"Le grand oiseau au long bec."
"Oui..il est superbe..."

La mouette chante un rire et de lancer cette maxime.

"Entre-chose, entre-tout, cet oiseau n'a pas de pareille... Il ne chante pas."

Le héron de lui répondre :
"Elle est lumineuse et joueuse... Voilà, compagne, je chante par amour de ma brève existence."

------------------------------------------------------------------------------------------------

Dans ce genre d'évenements les lycéens ont des droits tout comme la Gendarmerie:
Le Lynchage est intolérable.
TAY

La perpétuité doit être perpétuel, cela implique de regarder l'individu dans les yeux et les actes. C'est le soi.
TAY

Entendre dans la colère et défendre l'Espérance et la Liberté de la République et de la Démocratie
TAY

Dans le coeur d'un souvenir, il est ancré une date sur laque se repose un équipage.
Il est des familles qui se rappelle le temps des retrouvailles et de guerres. La larme n'a pas d'image sur la conscience de haine et de pardon ! L'âme, Oui !
Yanis la chouette et Police la Coatie

Le lynchage est subit par n'importe qui? La loi est de poursuivre le coupable sans précipiter et créer de fausses preuves !
Droit de Travail.
Yanis la chouette et Croaw-Croaw le Corbeau

Là aussi que fait le Saint-Siège, La Mecque, Jerusalem et Thimphou ? Devant des manifestations où l'on déforme le paysage de la croyance !
Lamentable.
Yanis la Chouette et Camille la Tourterelle.

Entendre dans la colère et défendre l'Espérance et la Liberté de la République et de la Démocratie, O Eternel...
Le Lion de Al-Lat et Marie la Colombe

Souffrance et souffrance se séparent par une lecture et d'une majuscule. Pourtant, il n'y a pas d'échelle sur le temps.
TAY

Il y a des actes et des serments sur la Souffrance... Celui qui viole le thème de la souffrance mérite la Perpétuité.
TAY

La perpétuité n'est pas une punition car elle établit sur des faits et sur un jugement dans un procès ouvert à une défense et une accusation
TAY

Il y a des actes et des serments sur la Souffrance... Celui qui viole le thème de la souffrance mérite la Perpétuité car Au cimetière de la gloire, il n'y a pas de concession à perpétuité.
TAY

ll y a des actes et des serments sur la Souffrance... Celui qui viole le thème de la souffrance mérite la Perpétuité. La perpétuité doit être perpétuel, cela implique de regarder l'individu dans les yeux et les actes. C'est le soi.
Le Clans des mouettes


_________________
Kounak le chat....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4284
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Le Clan des mouettes et la Laïcité...   Mer 20 Avr à 10:31

Le Contrat de Personne en Danger et les Ouvertures de la Justice et de l'Hygiène.

Voilà bientôt pus de dix ans que la Lune a analysé et discute de l'auto-destruction de l'Ozone, de l'Héritage, des Femmes dans les Religions, de l'autocritique du Capitalisme, des luttes Gauches-Droites dans le monde même aux U.S.A, de la Torture, De l'Esclavage, de la Dotte attribué injustement aux familles des Garçons, des Tensions Nord-Sud ( GATT- OMC): Des grandes évolutions avait été avancées; n'est ce pas dans l'Agriculture, J'insiste sur le fait et sur le point que constitue une des ironies de l'Histoire. EX : Le Grand Toulouse et la France

Système Communiste, Système d'Ecologie, Système Capitaliste différent beaucoup dans les grandes entreprises industrielles à propos desquelles a été élaborée les conceptions d'un nouvel Marxisme, Démocratique et Royaliste unis que par sa Survie et la survivance ou la non-survivance
(auto-destruction) des petites entreprises personnelles dans l'Agriculture, l'industrie et le Commerce...

La Vente d'armes favorisa le développement du Commerce de l'Enfant et de l'Ivoire... Il est à la fois : Le Travail et la Marchandise... A court terme, l'Evolution pourrai être engendré par la réaction de la maison blanche ou d'un pays secoué par une vague d'attentats fanatiques : Donc, il faut que toutes nations soit élaborées sur le secteurs de l'égalité des biens, de l'équipements, du secourisme et être dans les stratagèmes de la Vérité...

Puis, Le Rapport entre l'Augmentation de la Population et le développements du recyclage et de ses ressources. En deuxième lieu, La relation et le relationnel de produire entre les moyens de produire et de recycler ou de détruire... Le Contrat de Personne en Danger et les Ouvertures de la Justice et de l'Hygiène.

TAY
La Chouette Effraie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4284
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Le Clan des mouettes et la Laïcité...   Ven 22 Avr à 9:50

Mon Sentiment.

En un mot, dans le choix, c'est de regarder et de voir la souffrance... Alors nous avons une idée de détruire et de construire... Ce symbole d'Olivier et d'Agneau démontre d'autres présences et il y a le conteste d'une proie... J'ai l’Âme d'un chasseur qui partage sa proie et le terme de sacrifice pour moi est un blasphémè aussi grand que l'Esclavage, le Viol et la Torture... On ne peut offrir une âme et un corps d'Autrui même si c'est celui d'un homme qui vous hait ou d'un animal qui vous chasse ! On adresse un prière du Merci pour le savoir... On ressens la peur et imaginé l'animal qui entends les cris de sa mort dans la crainte... Et malgré la Peur, il pleure... Un chasseur digne de ce nom répugne les braconeurs et ceux qui se servent de la force pour une souffrance. Il apprends à respecter son chasseur et sa proie... Dans le rapport du Sacrifice, je ne vois que la crainte et respect originel que Dieu a voulu créer avec sa proie qui est l'Homme s'est évaporer au détriment de remplacer son respect par une victime.
Voilà le constat que je ressens et je pense que Dieu n'est pas insensible à ma colère envers vous, les Croyants et Croyantes..

L'agneau, autrefois agnel, est le très jeune mouton mâle. La femelle est appelée l'agnelle. Petit de la brebis et du bélier, il s'agit d'un animal d'élevage. Il naît après une période de gestation d'environ cinq mois, la mise bas, ou agnelage, pouvant durer d'une à trois heures. La brebis donne généralement naissance à un ou deux petits.
mais, L'agneau est souvent l'objet de sacrifices au Dieux et les agneaux noirs étaient sacrifiés aux divinités grecques des vents pour s'assurer une bonne navigation. Il est une proie ou un appat, Dans les contes et la littérature, l'agneau garde souvent une valeur de victime innocente : victime du loup dans les fables d'Ésope. Une légende savoyarde autour du pic de la Dent du Chat montre un agneau servant d'appât pour traquer un chat sauvage qui terrorise les voyageurs.

Alors Oui il y a et je vous le dit des codes qui nous unissent à la nature celui de L’Éternel et de l’Athée...
Les premières traces d’élevage d’agneaux sont attestées au Moyen-Orient et remontent à plus de 12 000 ans
Judaïsme, Christianisme, Islam

1 / Sarah et Agar, le prénom de Éliézer,

Pessa'h ( פֶּסַח, Pessa'h, : Pascha « Pâque ») est l’une des trois fêtes de pèlerinage du judaïsme.
Lois du hametz.
Le Silence des Agneaux : The silence of the lambs

Chavouot (hébreu : שבועות, grec : πεντηκόστη ἡμέρα Pentêkostề hêméra mais j'entends The Silence of the Lambs.

The silence of the lambs - https://www.youtube.com/watch?v=pXJx5mORmMI … Telle Clarice, je voudrai en sauver même devant lui.

korban pessa'h et (hag hamatzot)
Le Roucoulement de Colombe https://www.youtube.com/watch?v=Z2mDCleX1i8
Prière de Végétarienne.

Islam : l'agneau est traditionnellement sacrifié lors des fêtes mais, Il est en revanche prohibé de tuer un animal qui tète encore sa mère.

2 / Celui du Libraire et des Scribes :

Autrefois surtout utilisé en tant que parchemin (usage très répandu au Moyen Âge), la peau de l'agneau sert encore aujourd'hui à la fabrication et à la conception de nombreux produits et articles de mode :

la peau de tambour,
le cuir, très fin, servant notamment dans la ganterie,
l'astrakan, une fourrure bouclée de jeune agneau mort-né karakul qui transitait à l'origine par la ville d'Astrakhan en Russie. Des défenseurs des droits des animaux affirment que la demande de ce produit conduit aujourd'hui les éleveurs à tuer les mères et les agneaux avant la naissance

3 / Celui du véterinaire.

Dans le cas des races bouchères, l'agneau doit avoir une bonne conformation. On distingue l'agneau de lait (non sevré) de l'agneau blanc (25 kilos) et de l'agneau broutard (35 kilos). L'agneau désigne également la viande très tendre de l’agneau. On distingue l'agneau de lait ou agnelet non sevré (10 kg) ; le laiton, appelé aussi agneau blanc (25 kg) en raison de la pâleur de la viande ; le broutard (35 kg), qui est un agneau à chair rosée, qui a connu les pâturages ; et enfin l'agneau de pré-salé, ou estran, qui est un broutard dont la viande à une saveur particulière et une chair plus foncée.
Article détaillé : Viande d'agneau.

4 / Mon Sentiment.

En un mot, dans le choix, c'est de regarder et de voir la souffrance... Alors nous avons une idée de détruire et de construire... Ce symbole d'Olivier et d'Agneau démontre d'autres présences et il y a le conteste d'une proie... J'ai l’Âme d'un chasseur qui partage sa proie et le terme de sacrifice pour moi est un blasphémè aussi grand que l'Esclavage, le Viol et la Torture... On ne peut offrir une âme et un corps d'Autrui même si c'est celui d'un homme qui vous hait ou d'un animal qui vous chasse ! On adresse un prière du Merci pour le savoir... On ressens la peur et imaginé l'animal qui entends les cris de sa mort dans la crainte... Et malgré la Peur, il pleure... Un chasseur digne de ce nom répugne les braconeurs et ceux qui se servent de la force pour une souffrance. Il apprends à respecter son chasseur et sa proie... Dans le rapport du Sacrifice, je ne vois que la crainte et respect originel que Dieu a voulu créer avec sa proie qui est l'Homme s'est évaporer au détriment de remplacer son respect par une victime.
Voilà le constat que je ressens et je pense que Dieu n'est pas insensible à ma colère envers vous, les Croyants et Croyantes..

TAY
La Chouette effraie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4284
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Le Clan des mouettes et la Laïcité...   Ven 20 Mai à 9:18

Le Revenant

Comme les anges à l’œil fauve,
Je reviendrai dans ton alcôve
Et vers toi glisserai sans bruit
Avec les ombres de la nuit ;

Et je te donnerai, ma brune,
Des baisers froids comme la lune
Et des caresses de serpent
Autour d’une fosse rampant.

Quand viendra le matin livide,
Tu trouveras ma place vide,
Où jusqu’au soir il fera froid.

Comme d’autres par la tendresse,
Sur ta vie et sur ta jeunesse,
Moi, je veux régner par l’effroi.

Charles Baudelaire
Les Fleurs du Mal
-----------------------------------------------------------------------------------
Parfum exotique

Quand, les deux yeux fermés, en un soir chaud d’automne,
Je respire l’odeur de ton sein chaleureux,
Je vois se dérouler des rivages heureux
Qu’éblouissent les feux d’un soleil monotone ;

Une île paresseuse où la nature donne
Des arbres singuliers et des fruits savoureux ;
Des hommes dont le corps est mince et vigoureux,
Et des femmes dont l’œil par sa franchise étonne.

Guidé par ton odeur vers de charmants climats,
Je vois un port rempli de voiles et de mâts
Encor tout fatigués par la vague marine,

Pendant que le parfum des verts tamariniers,
Qui circule dans l’air et m’enfle la narine,
Se mêle dans mon âme au chant des mariniers.

Charles Baudelaire
Les Fleurs du Mal
---------------------------------------------------
Le Long du quai

Le long du quai les grands vaisseaux,
Que la houle incline en silence,
Ne prennent pas garde aux berceaux
Que la main des femmes balance.

Mais viendra le jour des adieux ;
Car il faut que les femmes pleurent
Et que les hommes curieux
Tentent les horizons qui leurrent.

Et ce jour-là les grands vaisseaux,
Fuyant le port qui diminue,
Sentent leur masse retenue
Par l’âme des lointains berceaux.

Sully Prudhomme
Stances Et Poèmes
--------------------------------------------------------------------------------------
La paléontologie des atomes peut elles d'étudier dans l'espace !(?). Eh bien oui, par le reflet de la masse, par des variations chimiques et de volumes de l'environnement. Le temps d'une ombre magnétique laisse une empreinte dans la matière et le volume ! Il demeure une empreinte invisible en luminosité mais repérable par une variation chimique ou par une anomalie quelquonque crée par un phénomène antérieure à la composition chimique présente: J'appelle cela une odeur chaotique ou un reflet temporelle.

écrit de
TAY la chouette effraie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4284
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Le Clan des mouettes et la Laïcité...   Sam 21 Mai à 9:53

Une crise sanitaire sans précédent à Mayotte, alerte Médecins du Monde...
Le Clans des mouettes fait part de ses rapports :

Well Water a Suspected Cause of Bladder Cancer in New England
Researchers believe arsenic exposure might contribute to higher-than-normal rates
Email this page to a friend Print Facebook Twitter Bookmark & Share Subscribe to RSS
By Robert Preidt
Monday, May 2, 2016
HealthDay news image

MONDAY, May 2, 2016 (HealthDay News) -- Arsenic in drinking water from private wells may explain the elevated bladder cancer risk among people in three New England states, a new study suggests.

Bladder cancer rates in Maine, New Hampshire and Vermont have been about 20 percent higher than the national rate for more than 50 years, the researchers noted. They said this difference was not explained by factors such as smoking or job exposures.

"Arsenic is an established cause of bladder cancer, largely based on observations from earlier studies in highly exposed populations," said senior study author Debra Silverman. She is chief of the Occupational and Environmental Epidemiology Branch of the U.S. National Cancer Institute.

"However, emerging evidence suggests that low to moderate levels of exposure may also increase risk," she added in an institute news release.

Many people in these states have private wells, which are not maintained by municipalities and are not subject to federal regulations, the researchers said.

These wells may contain arsenic, typically at low to moderate levels. Previous research has shown that drinking water with high levels of arsenic increases the risk of bladder cancer, the study team said. Possible sources of arsenic in the wells include natural release from rock deep in the ground and pesticides widely used on crops between the 1920s and 1950s, according to the study.

For the study, the researchers compared more than 1,200 newly diagnosed bladder cancer patients with more than 1,400 people without bladder cancer who lived in the same areas. Participants provided information about known and suspected bladder cancer risk factors, such as smoking, occupation, ancestry, use of wood-burning stoves, and diet.

"Although smoking and employment in high-risk occupations both showed their expected associations with bladder cancer risk in this population, they were similar to those found in other populations," Silverman said. "This suggests that neither risk factor explains the excess occurrence of bladder cancer in northern New England."

The researchers can't establish a direct cause-and-effect relationship, but they found that people who drank the most water from private wells had twice the risk of bladder cancer as those who drank the least. This association was stronger among those who drank from dug wells, which are less than 50-feet deep and at greater risk for contamination, they said.

However, "there are effective interventions to lower arsenic concentrations in water," Silverman said.

"New England has active public health education campaigns instructing residents to test their water supply and to install and maintain filters if levels are above the EPA threshold," she said. "But we should emphasize that smoking remains the most common and strongest risk factor for bladder cancer, and therefore smoking cessation is the best method for reducing bladder cancer risk."

The study findings were published May 2 in the Journal of the National Cancer Institute.

SOURCE: U.S. National Cancer Institute, news release, May 2, 2016
HealthDay
Copyright (c) 2016 HealthDay. All rights reserved.
News stories are provided by HealthDay and do not reflect the views of MedlinePlus, the National Library of Medicine, the National Institutes of Health, the U.S. Department of Health and Human Services, or federal policy.

More Health News on:
Arsenic
Bladder Cancer
Drinking Water

Recent Health News
-------------------------------------------------------------------------------------------------

Médecins du Monde (MDM), présent dans ce département d’outre-mer français depuis 2009, se dit "confronté à une crise sanitaire sans précédent", depuis que des collectifs villageois organisent depuis janvier "des expulsions visant les étrangers, quelle que soit leur situation administrative sans que les pouvoirs publics n’interviennent".

"Ces « chasses à l’homme » se sont intensifiées ces dernières semaines", et de nombreuses habitations ont été détruites ou brûlées, rappelle l'organisation humanitaire. Conséquence, environ 500 personnes se sont regroupées ce 17 mai sur la Place de La République à Mamoudzou, "dont beaucoup ont fui suite à des contrôles de police mercredi matin".

Selon MDM, "près de 250 personnes" étaient encore sur place ce 20 mai, dont une majorité de femmes et d'enfants, qui "survivent dans des conditions sanitaires désastreuses, n'ayant accès ni à des douches ni à des toilettes, dormant à même le sol sans couverture et avec un accès restreint à la nourriture".

L'ONG, qui réclame "une réunion de crise dans les meilleurs délais", demande aux autorités "de rétablir l’Etat de droit et de mettre fin à ces expulsions violentes", "d’assurer la sécurité des personnes regroupées dans le centre-ville de Mamoudzou", "de mettre en place une veille sanitaire et un dispositif d'accès aux soins adapté" et "d’organiser une mise à l'abri".

Selon l'association de défense des étrangers, la Cimade, plus d'un millier d’étrangers, pour la plupart des Comoriens en situation régulière ou non, ont été expulsés depuis janvier de leur domicile par des collectifs d’habitants de diverses communes de Mayotte, qui les accusent de "vols, agressions et meurtres".

Lors du Conseil des ministres du 18 mai, François Hollande a jugé cette situation "extrêmement préoccupante".
--------------------------------------------------------------------------------------------------------



Le premier ministre Justin Trudeau annonce un investissement important pour l’Institut Périmètre de Waterloo.
Waterloo (Ontario)
15 avril 2016

Le premier ministre Justin Trudeau a aujourd’hui annoncé que le gouvernement du Canada investira 50 millions de dollars sur cinq ans dans l’Institut Périmètre de Waterloo, pour lui permettre de poursuivre ses recherches de calibre mondial en physique théorique.

Dans le cadre du Budget 2016, le gouvernement définit une nouvelle vision pour l’économie canadienne : faire du Canada un centre de l’innovation mondiale. Le Canada sera propulsé par ses entreprises compétitives à l’échelle mondiale, comme l’Institut Périmètre, qui soutiennent les entrepreneurs et saisissent les occasions qui se présentent sur le marché mondial pour faire croître l’économie.

Cet investissement—auquel s’ajouteront les investissements d’autres partenaires de l’Institut Périmètre—aidera le centre à poursuivre ses travaux de recherche scientifique, de formation et la portée de l’enseignement dans le domaine de la physique théorique fondamentale, une branche de la physique axée sur la compréhension de la nature de notre univers.

Le gouvernement du Canada comprend bien le rôle central que joue la science au sein d’une économie dynamique. En plus de l’annonce d’aujourd’hui, le Budget 2016 prévoit une augmentation des fonds fédéraux destinés à la science ainsi que d’importants investissements dans les laboratoires de recherche du gouvernement fédéral et des universités, pour veiller à ce que le Canada demeure un chef de file mondial en matière d’innovation.

Citation

« Tous les jours, l’Institut Périmètre et ses chercheurs sont la preuve que le Canada est un chef de file mondial en matière d’innovation et de recherche. Les travaux réalisés à l’Institut mèneront aux découvertes technologiques de demain qui contribueront de façon concrète à notre compréhension de l’univers qui nous entoure. C’est un investissement dans notre avenir. »
- Le très hon. Justin Trudeau, premier ministre du Canada
------------------------------------------------------------------------------------------------------
kounak la chat + Yanis la chouette
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4284
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Le Clan des mouettes et la Laïcité...   Sam 21 Mai à 10:20


Vague à l’âme
Esther Granek

Et c’est à force de me taire
que je me parle à n’en finir.
Et c’est à force d’en pâtir
que je m’en gausse la première.

A quoi me sert de n’être poire ?
A quoi me sert froide raison ?
Je jette un caillou dans la mare
et je vois s’agrandir les ronds.

Ce qui se défait se refait…
et tout se meurt… et tout renaît…
et tout recommence à jamais…
Me voilà parlant sans arrêt !…

Mais c’est à force de parler
que je me tais à n’en finir.
Et c’est à force d’en pâtir
que tantôt je m’en gausserai.

A quoi me sert de n’être poire ?
A quoi me sert froide raison ?
Je jette un caillou dans la mare
et je vois s’agrandir les ronds.

Esther Granek, Je cours apres mon ombre, 1981
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4284
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Le Clan des mouettes et la Laïcité...   Sam 28 Mai à 9:56

Aramon et la France.

L'Ecologie a bien plus besoin que la mandature; et pourtant, tout cela est bien établit
dans les bilans prévisionnels de l'union européenne...

Mais voilà, il y a eu des visages parsemé(e)s sur la construction européenne et de la Grande Europe... Alors certains mouvements ont dénoncés l'écologie politique envers eux-même et tous. En cela, on peut dire que le clivage des extrêmes entre la droite et la gauche s'est bien réduite mais la haine par elle même s'est accentué par le fait du libre pensée et de la raison d'être l'option de secours.

Le bien sera bien 'être un équilibriste mais entre les deux pentes des montagnes la Corde n'est plus... Alors à l'ancienne tel des Mitterrand et des Chirac, nous allons en randonnée et gravir des collines. Il faut lutter contre l'extermination, concevoir la conception de la vie et la chaines des reproductibilités....

A l'ancienne, Ne pas oublier l'aspect de sauvegarder le rapport de la mutuelle et de la sécurité sociale devant les faits climatiques et autres: Cela engendre une plus grande concertation entre les assurances et l'Etat où le peuple est représenté par des associations et des syndicats... Ça serait houleux mais je pense que je pourrai éviter des émeutes et des divisions entre les familles pour de la politique.

Lancer des ouvrages des digues car malgré les débats et toutes les propositions, le Temps et ses variations jouent contre Nous et Eux... Un Sujet qui relève de la Justice, de l'Intérieur et de la Défense...

Ainsi des Dossiers sur les transports les ponts et chaussés seront mis à Jour par les Vice-Présidents du Sénat plus clément envers les acteurs sociaux-économiques:
Ils sont Francs dans le Langage et c'est un bien aux yeux du Peuple...!

Ecrit de
TAY
La chouette effraie;

_________________
Kounak le chat....

---------------------------------------------------------------------------------------------------

Entretien sur la discorde...

On parle de propos virulents de Monsieur Sarkozy, lors de ses fonctions de ministre de l'Intérieur, sous la Présidence de Mr ... ? Quelle est votre position ?

Tout d'abord supprimer le laxisme, la faute et la falsification... Il arrive que les affaires mal gérées puissent resurgir au cœur de la cour de l'Elysée... Au niveau d'une réforme démocratique, le Sénat est et sera toujours d'un grand secours car ses décisions ne sont jamais prévisible aux yeux de Matignon, pour éviter toute crise intérieur entre les Services Sociaux de la Police, de l'Armée et de la Justice. On le voit une affaire mal gérée est une affaire bâclée sans géographie et au mépris de la Patience.

Il n'y a plus de sociale ?

Non, il y a la Peur devant la Prudence ! Disons qu'avec la guerre contre le terrorisme amplifié depuis le 11 septembre 2001... Être un homme de bien se résume en deux catégories: la défense et le secourisme et l'on s’aperçoit que la Prudence est meilleur guide que la Peur. D'accord il faut s'amuser mais il y a toujours le terme de Citoyenneté... Sujet d'un Éternel désaccord entre les convives aux seins de toutes les Organisations mondiales.

Et le Secourisme ?

Même pour les Banlieues, il est à organiser en villes et campagnes devant les accidents, les agressions et les catastrophes... La Justice a toujours au même titre que tous les services publics d'être à la pointe du monde industrielles, économiques et de prévoyances... Dans un mode de compétitif, prolétaire et capitaliste; il doit être l'ensemble, le médiateur et bien sur, celui qui est le meilleur en tout pour sa sagesse, sa modernité et son social.

Ecrit de
TAY
La chouette effraie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4284
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Le Clan des mouettes et la Laïcité...   Lun 30 Mai à 9:19

Rencontre...

Madame Canari rentra vers la rencontre de ses amies quand au loin, elle
entendit les gémissements d'un crocodile... Elle voit qu'il n'y a aucun arbre,
mais elle se pose sur son dos..
-"Qu'il y a t'il ,"
-"Où là... Vraiment ai je une épine à présent sur le dos" claironne Cousin Crocodile.
-"où..." dit Antéa la Canari, qui est aussi rusé que Police la Coatie.
-"Là prés de la patte... devant, à votre gauche ou à votre droite... Je ne sais, Ami..."
-"Vilain... Elle est là; juste là..."réponds la canari et rajoute à son patient :" Ton appétit
est grand et ton haleine sent le Jeun."
-Sachez que je nai dévoré... et puis vous êtes si maigre." réponds le Gardien
du Temple des Larmes, le Crocodile.
-Et le Bouvier..."
-"Quoi."

Dans le bref instant de surprise du Crocodile, Antéa la canari profite pour enlever
l'épine de la patte droite du Crocodile pour ensuite se remettre sur son dos.

"Quel récompense pour Toi, petit oiseau !"
"Rien..." Dit Antéa la canari en guise d'Adieu et de Bonjour...

Morale: Le silence et le chant devant une charité n'a de guise aucune morale car le cœur
est tout comme la plume: Il peut être humble.

Ecrit de
TAY
La chouette effraie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4284
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Le Clan des mouettes et la Laïcité...   Lun 30 Mai à 9:56

Un philosophe parle de recherche qui sont effectués à la Silicon Valley sur la Génétique. Ecoutant ses conseils, je vais essayer de prévenir et de protéger le droit de naître. Éviter de sombrer dans l'esclavage de l'a.d.n et du vampirisme de l'éternité.

Le clone, le reflet et l'image... Je n'ai pas envie de faire des clones des hérésies... En effet, ils sont créés et en cela, si il ne commette pas de crime: Ils sont innocent. Peut on condamné un enfant d'avoir des parents criminels. Eh bien non, l'existence d'être né ne peut être incriminer à l'enfant. Peut on condamner un enfant d'être une hérésie. Personne ne mérite un tel fait au moment de sa naissance et de sa vie. A suivre.

Certains se cacheront devant les lois de l’avortement pour les détruire... Mais, nous verrons le droit du parents alors
se mettre en devant des faits... Certains essaieront et devant la discorde, la vie prendra le dessus: Celui qui leur accordera un fait comme l’hérésie ou de la divination sera stupide... Il possédera des mêmes droits qu'un bébé embryon ou in-vitro donc il sera Citoyennes et citoyens et sera ensemble du peuple et des origines du Monde.

Il pourra donner des organes de sa seule volonté et ne pourra mettre mis sous tutelle sous le simple fait de son existence... Seule des actes venant de sa personne propre pourront le conduire à des hôpitaux psychiatriques : Elle ou Il ne sont des hérésies.

Le robot est tout comme la fourmis et la cigale, il est conduit par un instinct par le fait de vivre... Et si la Force existe, je ne serai pas surpris par le fait qu'il puisse en faire usage au même titre que la chair. L'acier est une force de sang établi sur d'autres phénomènes que notre Corps. créer des machines mi chair et mi acier pour créer un être absolu et parfait démontre de la stupidité de ses créateurs: Et un jour les enfants se révolteront et pas besoin d’être devin pour comprendre ce phénomène lié à la vie de l'individu et du spécimen.

Non à l'Esclavage.
Non aux Viols physiques et Morales.
Non aux Tortures physiques et Morales

Ecrit de
TAY
La chouette effraie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4284
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Le Clan des mouettes et la Laïcité...   Mar 31 Mai à 9:06

On peut dire un merveilleux décor mais il s'agit d'un préfixe commun à toutes les galaxies et astres de l'Univers.... Alors sachons voir que le patrimoine est certes universelle et individuelle mais il y a aussi le synonyme de la faculté universelle de vouloir s’agrandir qui est commune et communie à toutes existences de la formation moléculaire éclectique et physique organique ou l'électricité "divine"...
Ainsi parlait Zarathoustra... L’extension de la matière est propre de l'existence Organique et électrique... Toutes les galaxies, astres et instruments sont propres à cette survie issue de.... La raison instrumentale n'est pas sujette à un patrimoine universel et individuel. Pourtant, il y a un aspect de la survie. Les astres sont-ils soumis à la survie tout comme leurs noms imaginaires nous laisse supposer, je dirai plutôt que ce sont les molécules qui sont propres de l’évolutive survie.

Ecrit de
TAY
La chouette effraie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4284
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Le Clan des mouettes et la Laïcité...   Mar 31 Mai à 9:07

TAY La chouette effraie, Avigdor Le dalmatien et Benjamin L’âne d’Israël
ou Colére sur la Grande Jérusalem.

-" Le scaphandre autonome, qui offre au plongeur une complète liberté de mouvements, a été mis au point grâce à une suite d'inventions réalisées au cours du XIXe siècle et de la première moitié du XXe. Quant aux deux siècles qui ont précédé l'avènement de sa maturité (du XVIIIe siècle jusqu'en 1943) ils ont été essentiellement dominés par les scaphandres à casque, ou « scaphandres pieds lourds », qui reliaient le scaphandrier à la surface par un tube lui fournissant son air. Avant le XVIIIe, siècle l'homme plongeait déjà en apnée, et depuis la nuit des temps, mais il a toujours été limité par la durée et par la profondeur." s'exclame la chouette.

-"La cloche de Edmund Halley..." Réponds le Dalmatien.

-" Respirer l'air d'une réserve qu'il transporte sur lui, toujours à la pression de l'eau environnante, selon la profondeur.
Débiter l'air de sa réserve uniquement à sa demande, sans qu'un débit continu ne gâche son air pendant les expirations.
Évoluer dans le milieu aquatique de la façon la plus libre possible, sans câbles ni tubes le reliant à la surface. en ce qui concerne Israël, je suis le meilleur guide pour Israël et Jérusalem" voilà ce que hurle l’Âne sur la Chouette.

-" 68 on avançait. .....maintenant on recule les gens sur les plages sont devenus prudes même d ils arborent des piercings partout !! Plus de sein nus....la religion...(n importe laquelle....) est revenue." baragouine la Chouette :" Tu perds le contrôle, Ricominciare tutto domani a Parigi. (Alberto Giacometti),adresse toi en mongol tant que tu y es, tu me traite d'imbécile mais en Mongol, tu serai plus crédible !."

Le Dalmatien montre les dents mais il ne peut s'empêcher de dire ces mots vers Benjamin l’Âne:
-" 1943 : la maîtrise de l'autonomie et une pénurie d'essence... Est ce que tu es préparé à une telle éventualité... et les vêtements d'isolation thermique pour nos centrales solaires. Tu ignore les O.N.Usiens et tu crois donner l'illusion de séduire les serpents... Mais parmi ce monde, il en a tout un tas. Tu connais le Jour mais tu entends la Nuit. l'approvisionnement en air à bonne pression ;le rejet du dioxyde de carbone, toxique pour l'homme ;
l'augmentation de la pression de l'eau avec la profondeur qui empêche les mouvements d'inspiration du puit et du souffle (la pression à 10 m de profondeur est le double de la pression atmosphérique) ; la mobilité."

-"C'est l'Histoire de Jérusalem qui est en Jeu. Je ne peux me fier à une chouette de mauvaise augure. Sa République de l'Olivier et son juge peuvent être le prémices d'une dictature... Elle change les lois anciennes qui conduit nos règles... Je crois en ce que je vois..." disait Benjamin l'âne... Lorsque la chouette effraie lui coupa et dis ces propos et la Parole sous le regard effrayé de Avigdor le dalmatien.

-" Cataglyphis bombycinus, celles qui effrayèrent Attilla et Genghis Khan... Tel Ariel le Faucon; tu les oublie... Et en cela, tu t'attire la Colère de l’Éternel. Non, je ne les étudie pas ni ne cherche à les transformer en des esclavagistes... Elles sont une sources d'inspiration dans mes recherches... Je ne suis pas un savant fou, j'admire encore plus leurs disciplines... Une chose que vous ignorez encore ! Je n'oublie pas Jérusalem ! Course contre la montre si les chaleurs venaient à devenir entre les 50 à 70°C ! Depuis des siècles, elles s'y sont préparer et elles ont évoluer ! Bombycinus, fourmi des sables, elles ne sont pas esclavagistes, La République est une philosophie et une morale ! Ces fourmis sont une connaissance des innombrables vie qui peuples, les paysages terrestres et humains de la vie ! Te crois tu être au dessus de ses conquérants qui ont construis des empires éphémères et pourtant qui avait peur de la Cataglyphis bombycinus. Je te croyais plus Intelligent que le Roi de Riyad et de sa cour. Tel ces fourmis, Les Républiques d’Israël et de la Palestine ne reçoivent pas de sermon; elles construisent leurs histoires dans la compréhension du Vent, de l'Univers, de la Vie et de ses étoiles. Je le redis O Eternel, Jerusalem est scaphandre, du grec skaphe (barque) et andros (homme), elle est indivisible".

Ecrit de
TAY
La chouette effraie

--------------------------------------------------------------------------------------------------------
As part of ESA’s proposed Asteroid Impact Mission would come the Agency’s next landing on a small body since Rosetta’s Philae lander reached 67P/Churyumov–Gerasimenko in 2014.

In 2022 the Mascot-2 microlander would be deployed from the main AIM spacecraft to touch down on the approximately 170-m diameter ‘Didymoon’, in orbit around the larger 700-m diameter Didymos asteroid.

The 15 kg Mobile Asteroid Surface Scout-2 (Mascot-2) is building on the heritage of DLR’s Mascot-1 already flying on Japan’s Hayabusa-2. Launched in 2014, the latter will land on asteroid Ryugu in 2018.

Mascot-2 would be deployed from AIM at about 5 cm/s, and remain in contact with its mothership as it falls through a new inter-satellite communications system. Didymoon’s gravity levels will only be a few thousandths of Earth’s, so the landing would be relatively gentle, although multiple bounces may take place before it comes to rest.

Light-emitting diodes (LEDs) would help AIM to pinpoint its microlander’s resting place from orbit. In case of a landing in a non-illuminated area, a spring-like ‘mobility mechanism’ would let the microlander jump to another location. Onboard GNC ‘guidance navigation and control’ sensors would gather details of the landing both for scientific reasons and to determine the microlander’s orientation for deployment of the solar array to keep it supplied with sufficient power for several weeks of surface operations.

As well as a solar array, AIM would also deploy its low frequency radar LFR instrument, while cameras perform visible and thermal surface imaging. LFR would send radar signals right through the body, to be detected by AIM on Didymoon’s far side, to provide detailed subsurface soundings of an asteroid’s internal structure for the first time ever .

Then Mascot-2 would repeat these measurements after Didymoon has been impacted by the NASA’s DART (Double Asteroid Redirection Test) probe, to assess the extent of structural changes induced by this impact event. AIM and DART together are known as the Asteroid Impact & Deflection Assessment mission.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4284
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Le Clan des mouettes et la Laïcité...   Mer 1 Juin à 9:43

Ο κομήτης της Rosetta περιέχει συστατικά της ζωής
http://leclandesmouettes.bbflash.net/t45-la-sainte-russie-ses-slaves-histoires-et-des-republiques
1 Ιουνίου 2016
Συστατικά που θεωρούνται ζωτικής σημασίας για την προέλευση της ζωής στη Γη έχουν ανακαλυφθεί στον κομήτη που το διαστημόπλοιο Rosetta της ESA ερευνά σχεδόν για δύο χρόνια.

Περιλαμβάνουν το αμινοξύ γλυκίνη, το οποίο βρίσκεται συνήθως σε πρωτεΐνες, και φώσφορο, ένα βασικό συστατικό του DNA και των κυτταρικών μεμβρανών.

Οι επιστήμονες συζητούν εδώ και καιρό τη σημαντική πιθανότητα το νερό και τα οργανικά μόρια να μεταφέρθηκαν από αστεροειδείς και κομήτες στη νεαρή Γη αφού ψύχθηκαν μετά τον σχηματισμό της, παρέχοντας ορισμένα από τα βασικά δομικά στοιχεία για την εμφάνιση της ζωής.

Ενώ μερικοί κομήτες και αστεροειδείς είναι ήδη γνωστό ότι έχουν νερό με μια σύνθεση όπως αυτή των ωκεανών της Γης, η Rosetta βρήκε μια σημαντική διαφορά στον κομήτη της - τροφοδοτώντας τη συζήτηση σχετικά με το ρόλο τους στην προέλευση του νερού της Γης.

Αλλά τα νέα αποτελέσματα αποκαλύπτουν ότι οι κομήτες είχαν, ωστόσο, τη δυνατότητα να παραδώσουν συστατικά ζωτικής σημασίας για τη δημιουργία της ζωής όπως την ξέρουμε.


Ο κομήτης της Rosetta περιέχει συστατικά της ζωής
Τα αμινοξέα είναι βιολογικά σημαντικές οργανικές ενώσεις που περιέχουν άνθρακα, οξυγόνο, υδρογόνο και άζωτο, και αποτελούν τη βάση των πρωτεϊνών.

Μικρή ποσότητα από το πιο απλό αμινοξύ, τη γλυκίνη, είχαν βρεθεί σε δείγματα που επεστράφησαν στη Γη το 2006 από τον κομήτη Comet Wild-2 από την αποστολή Stardust της NASA. Ωστόσο, η πιθανή επίγεια μόλυνση των δειγμάτων σκόνης έκαναν την ανάλυση εξαιρετικά δύσκολη.

Τώρα, η Rosetta έκανε άμεσες, επαναλαμβανόμενες ανιχνεύσεις γλυκίνης στην ασαφή ατμόσφαιρα ή «κόμη» του κομήτη του.

"Αυτός είναι ο πρώτος σαφής εντοπισμός της γλυκίνης σε κομήτη", λέει η Kathrin Altwegg, κύρια ερευνητής του οργάνου Rosina που έκανε τις μετρήσεις και επικεφαλής συγγραφέας του άρθρου που δημοσιεύθηκε στο περιοδικό Science Advances.

"Την ίδια στιγμή, ανιχνεύσαμε επίσης ορισμένα άλλα οργανικά μόρια που μπορούν να είναι πρόδρομοι της γλυκίνης, υπονοώντας τους πιθανούς τρόπους με τους οποίους μπορεί να έχει σχηματισθεί."

Οι μετρήσεις έγιναν πριν ο κομήτης φτάσει στο πλησιέστερο σημείο του στον Ήλιο – το περιήλιο - τον Αύγουστο του 2015, στην 6,5 χρόνων τροχιά του.

Η πρώτη ανίχνευση έγινε το Οκτώβριο του 2014, ενώ η Rosetta ήταν σε απόσταση μόλις 10 χλμ από τον κομήτη. Η επόμενη φορά ήταν κατά τη διάρκεια της κοντινής προσέγγισης στον κομήτη τον Μάρτιο του 2015, όταν ήταν σε απόσταση 30-15 χλμ από τον πυρήνα.

Γλυκίνη παρατηρήθηκε επίσης και σε άλλες περιπτώσεις που σχετίζονται με εκρήξεις από τον κομήτη κατά τη διάρκεια του μήνα που οδήγησε μέχρι το περιήλιο, όταν η Rosetta βρισκόταν σε απόσταση περισσότερο από 200 χιλιόμετρα από τον πυρήνα, αλλά περιβαλλόταν από πολύ σκόνη.

"Βλέπουμε μια ισχυρή σχέση μεταξύ της γλυκίνης και της σκόνης, γεγονός που υποδηλώνει ότι είναι πιθανόν να απελευθερώθηκε ίσως μαζί και με άλλα πτητικά συστατικά από τους παγωμένους μανδύες των κόκκων σκόνης από τη στιγμή που ζεστάθηκαν στην κόμη", λέει η Kathrin.

Η γλυκίνη μετατρέπεται σε αέριο μόνο όταν φτάσει θερμοκρασίες μόλις κάτω από τους 150°C, πράγμα που σημαίνει ότι συνήθως απελευθερώνεται μια μικρή ποσότητα από την επιφάνεια ή κάτω από την επιφάνεια του κομήτη, λόγω των χαμηλών θερμοκρασιών. Αυτό εξηγεί το γεγονός ότι η Rosetta δεν το εντοπίζει πάντα.

Συνεχίστε την ανάγνωση παρακάτω

_________________
Kounak le chat....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4284
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Le Clan des mouettes et la Laïcité...   Ven 3 Juin à 9:40

« Il vaut mieux être un commandant qu’un homme normal, puisque j’ai plongé mes mains dans l’eau boueuse et dois être un pirate. »

Sa carrière de capitaine pirate s’arrête brutalement en février 1722 près du Cap Lopez, au Gabon. Le 5 février 1722, un bâtiment de guerre britannique, l’Hirondelle attaque la flotte de Bartholomew Roberts. À ce moment, les avis sur la fin de l’aventure divergent. Certains pensent[Qui ?] que Bartholomew Roberts aurait confondu l’Hirondelle avec un navire marchand portugais et décide de l’attaquer. D’autres racontent que Chaloner Ogle aurait trouvé la flotte de Bartholomew Roberts ancrée sur la côte, la plupart des hommes saouls après avoir fêté une victoire de la veille ; Bartholomew Roberts aurait alors foncé avec le Royal Fortune en direction de l’Hirondelle, tentant ainsi de le prendre de vitesse avec l’aide du vent. Dans un cas comme dans l’autre, la fin de l’histoire est la même. Arrivé à portée de tir, les canons du Swallow tirent une salve, le Royal Fortune riposte. Bartholomew Roberts est tué dès la première et dernière salve : une volée de chaînes tirée d’un canon lui brise les os du cou.

Avant qu’il n’ait pu être emporté par Chaloner Ogle, le corps de Bartholomew Roberts est jeté par-dessus bord, conformément à son souhait de reposer dans la mer à tout jamais. Son équipage tente désespérément de prendre la fuite mais sera vite rattrapé et fait prisonnier. Les navires ne peuvent plus naviguer tellement les mâts et les voiles sont endommagés. Les membres d'équipage seront jugés à Cape Coast, au Ghana. 74 hommes sont acquittés, 70 pirates noirs retournent à l’esclavage, 54 pirates sont pendus et 37 sont condamnés à des peines plus légères. Peu de temps après ces événements, ce fut la fin de l’âge d'or de la piraterie.

Bartholomew Roberts (17 mai 1682 - 10 février 1722), pirate britannique de son vrai nom John Roberts, dit Le Baronnet Noir, est un des pirates les plus célèbres de son époque.

Né à Casnewydd-Bach, près de Haverfordwest dans le Pembrokeshire au Pays de Galles1, on raconte qu’il a mené la carrière de pirate la plus réussie de toute l’histoire, en capturant plusieurs centaines de navires (jusqu’à 22 navires en une seule prise) en seulement deux ans. Le prénom qu'il a choisi pourrait être un hommage au pirate Bartholomew Sharp.
Personnalité

Bartholomew Roberts ne correspondait pas au stéréotype du pirate. Voici certaines informations à son sujet, rapportées par certains écrits [Lesquels ?] :

Il était toujours bien habillé.
Il avait d’excellentes manières.
Il ne partageait pas sa cabine avec n’importe qui et violait « uniquement » les filles de plus de 15 ans.
Il ne buvait pas d’alcool.
Il avait une excellente écriture manuscrite.
Il était toujours rasé de près.
Il aimait la musique classique et avait des musiciens à bord de son navire.
Il avait intimé l’ordre à ses hommes de jeter son corps à la mer s’il mourait dans la bataille.
Ce fut lui qui fit entrer dans l'histoire une bonne partie du fameux Code des Pirates.

Citation

À propos des conditions de vie dans la piraterie, ce qui résume la philosophie du memento mori, symbolisée par le pavillon à tête de mort et tibias croisés, ou Jolly Roger:

«Qu'obtient-on par un travail honnête? De maigres rations, de bas salaires et un dur labeur. Chez nous, c'est l'abondance jusqu'à plus faim, le plaisir et les aises, la liberté et la puissance; comment balancer si l'on fait le compte, quand tout ce qu'on risque dans le pire des cas, c'est la triste mine que l'on fait au bout de la corde. Une existence courte mais bonne sera ma devise.»


Le code des pirates


I. Chaque pirate pourra donner sa voix dans les affaires d'importance et aura un pouvoir de se servir quand il voudra des provisions et des liqueurs fortes nouvellement prises, à moins que la disette n'oblige le public d'en disposer autrement, la décision étant prise par vote.

II. Les pirates iront tour à tour, suivant la liste qui en sera faite, à bord des prises et recevront pour récompense, outre leur portion ordinaire de butin : une chemise de toile. Mais, s'ils cherchent à dérober à la compagnie de l'argenterie, des bijoux ou de l'argent d'une valeur d'un dollar, ils seront abandonnés sur une île déserte. Si un homme en vole un autre, on lui coupera le nez et les oreilles et on le déposera à terre en quelque endroit inhabité et désert.

III. Il est interdit de jouer de l'argent aux dés ou aux cartes

IV. Les lumières et les chandelles doivent être éteintes à huit heures du soir. Ceux qui veulent boire, passé cette heure, doivent rester sur le pont sans lumière

V. Les hommes doivent avoir leur fusil, leur sabre et leurs pistolets toujours propres et en état de fonction.

VI. La présence de jeunes garçons ou de femmes est interdite. Celui que l'on trouvera en train de séduire une personne de l'autre sexe et de la faire naviguer déguisée sera puni de mort.

VlI. Quiconque déserterait le navire ou son poste d'équipage pendant un combat serait puni de mort ou abandonné sur une île déserte.

VIII. Personne ne doit frapper quelqu'un d'autre à bord du navire ; les querelles seront vidées à terre de la manière qui suit, à l'épée ou au pistolet. Les hommes étant préalablement placés dos à dos feront volte-face au commandement du quartier-maître et feront feu aussitôt. Si l'un d'eux ne tire pas, le quartier-maître fera tomber son arme. Si tous deux manquent leur cible, ils prendront leur sabre et celui qui fait couler le sang le premier sera déclaré vainqueur.

IX. Nul ne parlera de changer de vie avant que la part de chacun ait atteint 1000 livres. Celui qui devient infirme ou perd un membre en service recevra 800 pièces de huit sur la caisse commune et, en cas de blessure moins grave, touchera une somme proportionnelle.

X. Le capitaine et le quartier-maître recevront chacun deux parts de butin, le canonnier et le maître d'équipage, une part et demie, les autres officiers une part et un quart, les flibustiers une part chacun.

XI. Les musiciens auront le droit de se reposer le jour du sabbat. Les autres jours de repos ne leur seront accordés que par faveur.
----------------------------------------------------------------------------------------------------------
Certaines règles telles le viol, la torture et l'esclavage sont d'une réelle barbarie, inexcusable et criminelle... L'histoire des pirates est issus depuis l'antiquité venu de toutes les mers.... Pourtant, malgré la haine et le profil naquit des légendes sur l’héroïsme... Une lutte du bien et du mal où nul n'arrivait à distinguer les augures du ciel... L'homme et la Femme se cherchaient dans la Luxure et pourtant, il y avait des jardin: Car, oui, la plus grande crainte de la plupart des Pirates était le Regard de Dieu et de la Créativité, La Sainte Vierge ou la Nature pour d'autres... Cela fit naitre un mythe, celui qui savait recueillir les veuves et les orphelins... Et si cela est plus proche de l'Histoire, il est une leçon dans la Piraterie: Tout ombres et toutes âmes peuvent engendrer le bien et le mal... Alors comprenez que la Piraterie n'est pas une rébellion à la Naissance mais un commerce Odieux et Atroce sur l’Âme charitable et la vie Animal, robotique et humaine.

C'est face à la tempête que j'aime entendre le son de la flamme. Le phare de la République rayonne mon Cœur en cet instant... et je rajoute : Les hôpitaux ne sont pas une industrie et un commerce. Campagnes et villes dans la proximité: la République. L'Armure prends l'accent sur la sensualité, la virginité n'est pas lié aux regards. O Liberté.
Fille et Fils de l'Olivier, le cœur devant la plume, Y'becca, l'épreuve divine ! Je me prosterne d'admiration devant ta créativité, O Univers !

Ecrit de
TAY
La chouette effraie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4284
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Le Clan des mouettes et la Laïcité...   Ven 3 Juin à 9:45

Les origines de la flibuste

Les flibustiers se composent d'aventuriers français, hollandais et anglais exilés aux Antilles à partir du début du XVIIe siècle pour fuir les guerres civiles ou la persécution religieuse en Europe et la pression économique des autorités royales.

La plupart s'installent sur l'Île de la Tortue, au large d'Hispaniola. Disputée par les Anglais, les Hollandais, les Espagnols et les Français, cette île servait d'escale et de port de ravitaillement aux contrebandiers et aux corsaires des Caraïbes. Au début du XVIIe siècle, elle était sous l'autorité du Français Pierre Belain d'Esnambuc, qui avait fondé la Compagnie de Saint-Christophe, devenue la Compagnie des îles d'Amérique en 1635. Chassé par les Espagnols de l'Île Saint-Christophe, Belain d'Esnambuc s'empara avec ses compagnons français et anglais de l'île de la Tortue et en expulsa les Espagnols en 1627. Il fut rejoint plus tard par des Hollandais chassés de l'île Sainte-Croix et par une centaine d'Anglais chassés de Niévès. Rapidement, les aventuriers qui vivaient sur l'île de la Tortue décidèrent de mener des actions en mer. Ils devinrent les premiers flibustiers.

En 1630, les Espagnols reprirent l'île avant de la céder aux Anglais, qui la renommèrent Isle of Association. Le gouverneur en place laissait les corsaires de toutes nationalités s'y ravitailler. En 1640, le gentilhomme français huguenot, François Levasseur, ex-capitaine de la marine royale, reprit l'île de la Tortue aux Anglais après s'être fait remettre par le gouverneur de Saint-Christophe une « commission », c'est-à-dire une lettre de marque engageant l’autorité royale, bien que la France fût en paix avec l’Angleterre. Nommé gouverneur de l'île, Levasseur accordait des autorisations aux aventuriers pour piller les navires Espagnols4.

L'aspect officieux des opérations menées par les flibustiers est à l'origine de leur statut ambigu, à mi-chemin entre le corsaire et le pirate. Si certains d'entre eux pouvaient faire valoir qu'ils avaient reçu une commission des autorités royales, cette autorisation n'était pas toujours valide : celui qui l'attribuait n'en avait pas toujours le pouvoir, et le gouvernement du royaume n'était pas toujours informé de la mission exécutée en son nom.

Pendant un siècle, à bord de leurs bateaux, les flibustiers s'en prendront aux navires espagnols, prétendant agir au nom des intérêts de leurs pays respectifs. Mais alors que la population de l'île de la Tortue se renforçait avec l'arrivée de boucaniers de Saint-Domingue et de colons européens, notamment des protestants, les événements politiques provoquèrent une évolution brutale dans leur histoire. La rivalité entre les puissances européennes au début du XVIIIe siècle, puis le règlement de la succession d'Espagne qui installa un monarque français sur le trône d'Espagne contribua au déclin de la flibuste. Ses représentants furent alors condamnés à s'engager dans une activité légale ou à devenir des pirates.

Expulsés par les Espagnols de la Tortue, une partie des flibustiers se réfugia à Saint-Domingue, à Cuba et sur les côtes d'Amérique centrale. À partir de 1659, ils sont nommément cités par le gouverneur de la Jamaïque. Affaiblis par le retour en Angleterre des navires de guerre, les autorités anglaises durent en effet faire appel aux flibustiers pour renforcer leur défense. Ceux-ci enrôlèrent alors un grand nombre de soldats anglais qui refusaient de s'installer sur l'île comme planteurs. Là encore, les commissions dont ils faisaient état provenaient de sources officielles, mais avaient été attribuées dans des conditions douteuses, en fonction du contexte politique.

L'un de ces flibustiers, Jérémie Deschamps seigneur du Rausset, ancien compagnon de Levasseur, avait obtenu à la fois des commissions françaises et anglaises. Ayant repris l'île de la Tortue au nom des autorités anglaises en 1660, il remit à des flibustiers des commissions en son propre nom, ce qui entraîna sa destitution par le gouverneur de la Jamaïque. Du Rausset décida alors de gouverner l'île en vertu de sa commission française, s'affranchissant ainsi de la tutelle anglaise.

En 1664, toutes les colonies françaises d'Amérique sont placées sous l'autorité de la Compagnie des Indes Occidentales créée par Colbert. Le nouveau gouverneur nommé à la Tortue, Bertrand d'Ogeron, décide de régulariser les activités des flibustiers et parvient à leur imposer de venir lui présenter leurs butins. Il continue néanmoins à attribuer des commissions aux flibustiers qui combattent les Espagnols.

C'est à partir de cette date que des personnages comme le Français François L'Olonnais et le Gallois Henry Morgan marquent l'histoire de la flibuste. Protégés par les gouverneurs des colonies de leur pays (la Tortue pour l'un, la Jamaïque pour l'autre), ils réunissent de véritables flottes pour attaquer les possessions espagnoles. Avec l'entrée en guerre de l'Angleterre contre les Provinces-Unies, des flibustiers britanniques s'en prennent aux intérêts hollandais.
Avant 1648
Les Provinces-Unies protestantes et les Gueux de Mer

Les Provinces-Unies constituent la partie nord et protestante des Pays-Bas espagnols d'alors, appelée à devenir les Pays-Bas au sens d'aujourd'hui ; elles arrachent leur indépendance à l'Espagne au cours de la Guerre de Quatre-Vingts Ans (1568-1648), appelée aussi Révolte des Gueux (de 1618 à 1648, la Guerre de Quatre Vingt Ans se confond avec la Guerre de Trente Ans, guerre pan-européenne de même objectif : affaiblir la puissance excessive du Saint Empire et de l'Espagne, deux puissances aux mains des Habsbourg). Cette indépendance est reconnue internationalement en 1648 par les traités de Westphalie.

Ce terme de Gueux ne doit pas tromper. C'est une référence ironique à un de leurs adversaires, Charles de Berlaymont qui les avait traités de gueux. En réalité, il y avait aussi des riches et des nobles parmi les protestants. Le plus important est Guillaume Ier d'Orange-Nassau, considéré comme le père fondateur des Provinces-Unies. Même s'il ne faut pas le confondre avec son descendant et homonyme Guillaume III qui deviendra roi d'Angleterre, ce n'est, à coup sûr, pas un mendiant.

La révolte des Gueux comporte un important volet maritime mené par les Gueux de la mer, écumeurs protestants.

S'agit-il vraiment de corsaires, ou plutôt de pirates, ou encore (ce mot sera inventé pour eux) de flibustiers ? Un corsaire agit sur lettre de marque délivrée par un État et se soumet à un contrôle sur ses prises, qui doivent avoir été enlevées sur un navire d'un pays ennemi en temps de guerre. Ce contrôle est exercé par un tribunal de prise. Pas d'État, pas de lettre de marque authentique, pas de tribunaux de prises. Or, les Provinces-Unies ne sont pas un État avant 1648, date de la consécration internationale de leur indépendance par les Traités de Westphalie. En même temps, il peut être trop sévère de traiter de pirates tous les écumeurs hollandais ou zélandais. En réalité, dans cette Europe d'avant les Traités de Westphalie, toutes les frontières sont en recomposition, et la notion d'État souverain se discute, les armées fournissant l'essentiel de l'argumentaire.

Avant 1648, les lettres de marques délivrées sur le territoire de ce qui sera les Provinces-Unies sont émises par des acteurs comme Guillaume d'Orange, chef de guerre, ou par les grandes sociétés par actions qui arment en course, comme la Compagnie néerlandaise des Indes occidentales. Cette compagnie est basée à Middelbourg en Zélande et non dans quelque île exotique ; il s'agit d'une des premières sociétés capitalistes par actions ; elle possède ses propres vaisseaux, son propre territoire (qu'elle se taille en Amérique grâce à l'action de ses capitaines), bien plus vaste que celui des Provinces-Unies (dont elle est supposée dépendre), ses propres objectifs, parmi lesquels la course et le commerce des esclaves ne sont nullement dissimulés.

C'est donc le même acteur qui arme en course et qui délivre la lettre de marque ; le contrôle de la limite entre course et piraterie devient pure simulation.

De telles lettres de marque ne protégeaient évidemment pas leur titulaire contre une accusation de piraterie en cas de capture pas les Espagnols. Elles pouvaient cependant avoir un certain effet protecteur (sans automatisme) en cas de capture par un autre pays, car le démantèlement de l'empire colonial espagnol aux Amériques était recherché par toutes les puissances européennes, qui avaient tendance à s'allier contre l'Espagne dans cette zone géographique, ce qui entraînait une tendance à reconnaître de facto les Provinces-Unies comme acteur indépendant.

On assiste à la naissance du personnage du flibustier, mi-corsaire mi-pirate. S'il attaque des galions dans les eaux américaines, le cœur du système est en Europe. Les Provinces-Unies tiennent le premier rôle dans les débuts de la flibuste, avec l'objectif politique de détruire l'empire colonial espagnol ; les installations durables de colonies de peuplement européennes dans ces eaux sont difficiles et tardives, et les flibustiers qui attaquent les galions chargés d'or partent plus souvent de Zélande que de l'île de la Tortue.

Nous sommes devant une machine de guerre maritime totale dont les objectifs sont à la fois politiques (car le cadre est celui d'une guerre séparatiste et d'une guerre de religion, et l'ensemble est animé par ces hommes d'État que sont les stathouders Guillaume d'Orange) et économiques (car certains des acteurs les plus en pointe sont des grandes sociétés par action et des écumeurs cherchant le profit).

La liberté d'action des écumeurs hollandais augmente encore quand la puissance maritime espagnole est détruite par les Hollandais lors de la désastreuse Bataille des Downs, le 31 octobre 1639. Cette destruction incite Anglais et Hollandais (bien que ces derniers, avant 1648, soient encore juridiquement sujets du roi d'Espagne) à tenter de s'emparer des possessions coloniales ibériques en Amérique, ce qui passe par une recrudescence de la piraterie aux Antilles.

Avec les écumeurs hollandais, nous sommes au cœur de l'immense système de course, piraterie ou flibuste, tel qu'il sévira aux XVIe siècle et XVIIe siècle. Il s'agit d'un système mondial. Quelques anecdotes biographiques en montreront la dimension :

de Vernboer (15.. - 1620) ; bien qu'il soit mort 28 ans avant l'indépendance des Provinces-Unies, il commence sous lettre de marque « hollandaise », mais finit pirate à Alger tout en conservant un certain "patriotisme", du moins c'est ce qu'il dit quand il cherche à rentrer en grâce auprès de son pays. Il fait hisser le pavillon "hollandais" quand le navire attaqué est espagnol, et évite de trop maltraiter ses prisonniers lorsque ceux-ci sont hollandais. Son compatriote Jan Janszohn, de Haarlem, commence aussi sous lettre de marque "hollandaise", mais opère ensuite à partir d'Alger et de Salé (Maroc) et se convertit à l'Islam, ce qui lui permet, au passage, de prendre une deuxième femme.

Piet Heyn (1577 - 1629) est, en 1623, vice-amiral au service de la Compagnie des Indes Occidentales ne se contente pas d'attaquer des galions, mais prend aussi des villes, comme Bahia (Brésil), puis il passe sous lettre de marque de Guillaume d'Orange en 1629 et prend part au blocus de Dunkerque.

L'exemple de Piet Heyn nous montre qu'il n'y a pas un monde d'écart entre les écumeurs des Antilles et ceux de la mer du Nord.
Autres acteurs

Si les écumeurs hollandais constituent le cœur du système flibustier, d'autres acteurs viennent s'y greffer :

des aventuriers individuels, souvent protestants et donc à l'aise avec les Gueux de Mer

des États comme la France et l'Angleterre, qui ont leurs propres raisons de vouloir le démantèlement de l'empire colonial espagnol et délivrent donc des lettres de marque avec facilité.

Après 1648

L'année 1648 est celle des Traités de Westphalie, qui ont redessiné la carte de l'Europe. La notion d'État redevient claire, même si les frontières ont bougé ; en conséquence, d'autres notions devraient en théorie redevenir claires dans la foulée : les notions de contrôle étatique, de lettre de marque, de corsaire en tant que différent du pirate.

En fait, ce n'est pas si simple. Par exemple, dans la législation du Mexique, au début de son indépendance au XIXe siècle, le terme de flibustier s'appliquait aux étrangers occupant illégalement une portion du territoire national et qui se sont naturellement opposés aux autorités, s'adonnant a toutes sortes de trafics, les volontaires américains combattant pour la république du Texas étant classés dans cette catégorie.

Le terme sera reprit aussi pour caractériser les invasions de la part d'aventuriers américains, tels que William Walker en Amérique Centrale. De fait, ces évènements militaires seront connus comme Guerre Nationale Centroaméricaine, Guerre centroaméricaine contre les flibustiers ainsi que Guerre de 1856 contre les flibustiers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4284
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Le Clan des mouettes et la Laïcité...   Mer 8 Juin à 10:08


Advancing the Human Rights of Transgender Persons

Remarks
Randy W. Berry
Special Envoy for the Human Rights of LGBTI Persons
6th European Transgender Council Anniversary Gala Dinner
Bologna, Italy
June 4, 2016

It is an absolute pleasure and honor to be here with all of you this evening, in this beautiful city, as we celebrate the 10th anniversary of Transgender Europe and the 6th European Transgender Council. For those of you who don’t know me, my name is Randy Berry, and I am the United States Special Envoy for the Human Rights of LGBTI Persons.

First, thank you to Transgender Europe, Council Members, and our host organization, Movimento Identità Transessuale (MIT), and all of your colleagues and partners here this evening for welcoming me and giving me time to speak. I know you have a busy program, with lots of business to accomplish, and of course lots to celebrate as well. As I know it is just me and a possibly a few others keeping you from dinner, I will keep my remarks brief. Tonight I’d like to introduce you to my role as Special Envoy and the work the United States Department of State is doing to advance the human rights of LGBTI persons, and then discuss a few key areas of focus. I hope my office will be able to partner with this community of leaders to achieve our shared goal – the full recognition of and respect for the human rights of transgender persons.

At the outset, I also want to state why I’ve traveled here to be with all of you. As you know, transgender persons face very particular and acute human rights challenges. This group is well aware of the high rates of violence affecting trans communities and individuals. We also know the difficulties and denials that transgender persons face in accessing basic services such as healthcare, housing, employment and education, as well as in securing identity documents that correspond with their gender. In my travels I’ve witnessed first-hand the struggle for respect for human rights, basic awareness, and the ability of all trans and gender non-conforming persons to live with dignity, free from fear and harm. My goal here at this conference is to learn from you, to listen, to discuss what steps we should and should not be taking, and to ensure that the work the United States Government is doing to promote human rights is fully inclusive and respectful of the needs of transgender persons, as defined by trans communities, themselves.

Role of Special Envoy

It has been just over a year since Secretary Kerry designated me as the first-ever U.S. Special Envoy for the Human Rights of LGBTI Persons. In that time, I have traveled to 42 countries in every region of the world. I’ve been deeply inspired on these visits, mainly in my meetings with civil society organizations who courageously work every day to advance the human rights of members of the LGBTI community in some of the most repressive environments. On these visits, wherever possible, I meet with transgender activists, and have learned that, even with acutely limited resources, transgender persons and their allies are achieving a lot, and in many places, leading the way for others.

Human Rights of Transgender Persons

As I mentioned at the outset, we are very aware of the fact that transgender persons face unique challenges – and part of my job is to make sure we are doing everything we can do to respond to these challenges. Building on what we’ve already achieved, my presence here with all of you is hopefully just a first step in a more comprehensive approach to promoting the human rights of transgender persons. You may ask, “why would the United States be interested in such a role?” After all, we all know the U.S. has considerable challenges at home on this issue. The answer is that we have learned painfully from our history that when a group of people are excluded or marginalized – simply for being who they are – broader society is negatively impacted. American civil rights leader Martin Luther King Jr. famously said an “injustice anywhere is a threat to justice everywhere.” Injustices faced by transgender individuals set us all back. And we know that when we all are able to achieve our full human potential, free from fear, intimidation, and violence, we as nations become more just, and more prosperous. Secretary of State John Kerry echoed this theme in saying, and I quote, “we have a moral obligation to speak out against the persecution and the marginalization of LGBT persons. And we have a moral obligation to promote societies that are more just, fair, and tolerant. It is the right thing to do. But make no mistake: It’s also a strategic necessity. Greater protection of human rights leads to greater stability, prosperity, tolerance and inclusivity.”

One of my greatest concerns is the violence I see impacting the transgender persons on a daily basis – which comes in many forms, and is of course a serious problem in the United States as well. We as a government, together with other governments, need to resolve and prevent this problem from happening in the first instance. I was deeply saddened to learn about the recent death of leading transgender activist, Alisha, in Pakistan. As all of you know, this case was widely reported in the media, and reminded me of the many other cases that likely go unreported in all regions of the world. Transgender Europe’s own Transrespect vs. Transphobia monitoring project reports that between 2008 and 2014, killings of 1,612 transgender or gender-variant persons have been documented in 62 countries, including 90 killings in 13 European countries such as Italy, Russia, Hungary, Turkey and others. These reports make visible the broader global trend of widespread abuses faced by the LGBTI community. I am also aware of the high rates of suicide impacting trans communities. In the U.S., the National Trans Discrimination Survey found that 41% of transgender persons attempted suicide, compared to 1.4% of the general population. What a heart-wrenching difference. This again reminds us of the cumulative and unrelenting impact of stigma, marginalization, and violence on individuals, communities, and again, ultimately, on all people. We must do more, and we must do more now.

What We Are Doing

At the U.S. Department of State, we have taken steps to advance a human rights policy that is fully inclusive of LGBTI persons, including transgender persons. In 2010, the Department established new procedures for changing the sex listed on transgender Americans’ passports. The new procedures aim to streamline the process and simplify requirements to ensure greater dignity and privacy for transgender applicants. Gender-affirming surgery is no longer a prerequisite for changing the passport. The Department together with United States International Development Agency, USAID, also supported the Pan American Health Organization – PAHO – to complete in 2014 a comprehensive Blueprint for Access to Health Services for Transgender Persons in Latin America and the Caribbean. And on the occasion of the Transgender Day of Remembrance, we issued guidance to our Embassies and Consulates on the advancing the human rights of transgender persons, asking our officers in all embassies to undertake specific outreach efforts to meet with transgender communities, to understand their needs, and to include their concerns, separately and explicitly, in our annual human rights reports.

Through the Global Equality Fund, which is a public-private partnership, we are privileged to support groups like Transgender Europe, to build a stronger network of organizations documenting and responding to human rights abuses faced by transgender individuals across Europe, and elsewhere. We recognize Transgender Europe’s leadership and vision, not only here in Europe but globally. We read your reports with great interest, and learn from you how to do our own work with greater understanding and humility.

Beyond support to groups such as Transgender Europe, through our embassies, we are also providing small amounts of funding to local, nascent and emerging groups in all corners of the world to advance the human rights of LGBTI persons. This type of small grant funding we believe is particularly important for the transgender community, as we know groups working on transgender issues are often underfunded and small in staff size, but large in terms of passion, vision, and ultimately, impact.

Our colleagues at the USAID are also supporting programs to advance the human rights of transgender persons, including a program in one Latin American country to help transgender women secure identification documents as well as participate in leadership initiatives.

We Want To Be Doing More

These are just a few steps we are taking – but we want to be doing more. When we look at the world – we see both great need and numerous opportunities to bring governments, the private sector, religious communities and others together around shared values of equal protection and dignity for all. I have found in my travels that while cultural and religious norms vary, responsible leaders around the world agree that violence and discrimination are never justified. We’ve seen leadership on transgender issues from a range of diverse governments in the world – including Argentina, Malta, Vietnam, Bolivia, Nepal, just to name a few. We want to capitalize upon this leadership, and bring more and new governments together to learn from examples of progress, and to hear directly from leaders like all of you gathered here, today. We also want to ensure that the issues you are confronting are taken up by a broader set of stakeholders with new resources to commit, including the business sector, development agencies and others. We know, for example, that a persistent problem for transgender persons is access to safe and secure livelihoods. I intend to discuss this problem with the business community and development agencies to explore what more we can do together to ensure that equal livelihood opportunities exist for transgender persons. Hopefully this will lead to more secure and safe employment opportunities, and help break the cycle of violence. This is just one of many ideas. But our underlying principle is that in any steps we or others take, we must take them together, with the community, with all of you and many others as well.

Thank you again for taking time at your celebration to hear me speak. Let me offer a final note of congratulations on all that you have already accomplished through your work, and gratitude for all you have taught and shared with me. I hope this is the first of many opportunities to speak together. I look forward to more.

Thank you.


The Office of Website Management, Bureau of Public Affairs, manages this site as a portal for information from the U.S. State Department.
External links to other Internet sites should not be construed as an endorsement of the views or privacy policies contained therein.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4284
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Le Clan des mouettes et la Laïcité...   Mer 8 Juin à 10:28

Le Double ou Yahvé...

Le vide n'a pas d'atomes mais il possédè !
De nos jours voilà des siècles qu'il a laissé sa place : L'apesanteur peut créer
un Vent; le vent tout comme l'apesanteur peut créer alors un gaz !

Que serait notre univers sans étoiles; il y a t'il à le penser ! Inadmissible
et irrecevable... Mais bien avant alors oui, on peut imaginer !

Alors le vide est contenu mais l’atmosphère est divisible ! Si le vide se
contenait dans l'attraction alors elle éloigne l'apesanteur;

Or la distance pousse un cri car le vide produit un son ! L'Univers ! Et ce son
peut créer un développement au sein du vide: La matière... L'apesanteur, vent léger !
LE DÉBUT ! mais de quoi, à cela je n'ai pas envie de vous répondre ! LE MYSTÈRE !

En effet ces notions peuvent paraitre lointaine ou préoccupante... Mais, vraiment,
je vous le dis que vous devez et devrez apprendre à vous orienter !

De plus le vent, le vent réagit différement aux substances...! L'atome poussé par le cri est
tout comme la cellule: IL N'EST PAS UN JOUET.

L'atome s'est la préoccupation et la précaution de la vie... La cellule peut être reconstituer
à partir du sang tout comme l'acier et autres est une source de vie intelligence...
Ces écoles s’élèvent sur terres...

Mais j'entends le cri car je suis le vide... Toute cette distance ou le double cri...
Nous, Vous , Tu, Elle, Il et Je...
Et Yahvé au milieu de cela, Il est Rien et Tout à la Fois...

Ecrit de
TAY
La chouette effraie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4284
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Le Clan des mouettes et la Laïcité...   Jeu 9 Juin à 3:32

Tel Aviv-Jaffa, en hébreu תל אביב-יפו (prononcé : [tel a'viv ˈjafo]), en arabe تل أبيب يافا, est une ville située sur la côte méditerranéenne au cœur de la métropole du Gush Dan en Israël. La ville moderne de Tel Aviv a été fondée en 1909 à l'époque ottomane dans les faubourgs de Jaffa, ville portuaire avec laquelle elle a fusionné en 1950.

La cité est surnommée « la ville sans interruption » en référence à son dynamisme et à sa population jeune, ou encore « la bulle » pour son ambiance paisible et tolérante, relativement détachée des conflits entourant l'État d'Israël.

Tel Aviv s'étend sur 14 km le long de la côte méditerranéenne. Elle est bordée au nord par le Yarkon (rivière et parc) ainsi que les banlieues chics de Herzliya et de Ramat Hasharon. À l'est, elle est séparée de Giv'atayim et de Ramat Gan, siège de la bourse du diamant, par l'autoroute Ayalon, du nom d'une autre rivière qui longe l'autoroute. Plus au sud, Tel Aviv est littéralement collée aux villes de Bat Yam et de Holon.

Tel Aviv même compte environ 414 600 habitants, ce qui en fait la deuxième plus grande ville en Israël, derrière Jérusalem (800 000 habitants) et devant Haïfa plus au nord (272 200 habitants).

Son agglomération, appelée communément le « Gush Dan », rassemble 254 localités qui comptent au total plus de 3 464 100 habitants (31 décembre 2012), ce qui la situe loin devant les trois autres aires métropolitaines du pays : Haifa (1,1 million), Jérusalem (1 million) et Beersheva (0,6 million). Depuis 2007, Tel Aviv est passée devant New York comme la plus grande agglomération juive du monde.

Tel Aviv est le centre économique et financier du pays. Elle est également un centre de recherche important dans le domaine des hautes technologies grâce à ses entreprises innovantes et ses centres universitaires reconnus mondialement, concentrés dans sa région (Université de Tel Aviv, Université de Bar-Ilan - à Ramat Gan - et l'Institut Weizmann - à Réhovot). La bourse de Tel-Aviv participe également au dynamisme de la ville. Les plus grandes banques du pays y ont également leur siège.

Elle est également le siège de nombreuses ambassades, Jérusalem n'étant pas reconnue internationalement comme capitale du pays.

Depuis sa création en 1909, Tel Aviv avait pour ambition de devenir le centre du renouveau de la culture hébraïque moderne dans un premier temps puis le précurseur de la culture israélienne par la suite : de nombreux journaux, les premières écoles hébraïques ainsi que de nombreux centres culturels et théâtres célèbres y sont nés. Ces dernières années, Tel Aviv est devenue un centre culturel mondialement reconnu pour son architecture (le Bauhaus) et son style éclectique : la ville blanche de Tel Aviv a été inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO.

C'est également un centre touristique et commercial important, accueillant chaque année plus de 2,5 millions de touristes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4284
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Le Clan des mouettes et la Laïcité...   Jeu 9 Juin à 7:42

La Reconquête de L'Italie fut pénible, Janvier - mars 1944 : échec des attaques frontales anglo-américaines sur Cassino, aussi terrible en massacre que subit l'Espagne durant l’Époque Napoléonienne...

Campagne d'Italie
Opération Corkscrew · Bataille de Lampedusa · Débarquement de Sicile · Massacre de Biscari · Opération Avalanche · Armistice de Cassibile · Défense manquée de Rome · Guerre civile italienne · Opération Slapstick · Libération de la Corse · Insurrection de Naples · Bombardement du Vatican · Campagne de la rivière Moro · Ligne Gustave · Bataille du mont Cassin · Massacre de Monchio, Susano et Costrignano · Attentat de Via Rasella · Massacre des Fosses ardéatines · Bataille du Garigliano · Opération Shingle · Conquête de l'île d'Elbe · Prise d'Ancône · Massacre de Sant'Anna di Stazzema · Ligne gothique (Gemmano · Rimini · San Marino · Montecieco) · Massacre de Marzabotto · Offensive de printemps 1945 · Prise de Bologne


il y a La route vers Rome et la fin de l'emprise du IIIème Reich sur l'Italie.
Alors que le débarquement allié s'annonce, les forces coalisées organisent une percée sur le front italien afin de rallier Rome. Durant des mois, la bataille fera rage autours du Monte Cassino et c'est une ténacité. Durant cet épisode, des centaines de bombardiers anéantirent l'abbaye du Mont-Cassin.

Et il y aura

Le film mêle la grande Histoire, celle de l’une des batailles les plus dures de la Seconde Guerre mondiale, aux aventures d'un correspondant de guerre.
https://www.youtube.com/watch?v=oDw8THoCpBg

Fin janvier 1944, le caporal Dick Ennis, correspondant de guerre américain à Naples, part couvrir le débarquement anglo-américain d’Anzio en Italie, opération qui a pour double but de déborder la ligne Gustav (devant laquelle les Alliés piétinent depuis plusieurs mois) et de permettre l’occupation des monts Albains, hauteurs stratégiques au sud de Rome. À la grande surprise des attaquants, la plage, ses environs et l’arrière-pays se révèlent totalement déserts. Au volant d'une jeep Dick Ennis escorté du sergent Stimmler et du caporal Rabinoff effectue même une reconnaissance sans embûches dans Rome quasiment abandonnée par les forces allemandes et revient en informer dans son QG d’Anzio le général Lesley, commandant en chef de la tête de pont. Mais celui-ci se montre excessivement prudent : échaudé par le souvenir du débarquement très coûteux de l'été 1943 à Salerne en Sicile, il pense que l’aspect désert du terrain dissimule un piège et ne s’occupe que de consolider la tête de pont dans l’attente de la contre-attaque allemande qu’il juge inévitable. Du côté allemand, le débarquement d’Anzio occasionne d’abord des sueurs froides au Field Marschall Kesselring, commandant suprême des forces du Reich en Italie, car la zone menacée est effectivement dépourvue de troupes allemandes. Puis se rendant compte de l’immobilisme des Alliés, il ordonne à plusieurs de ses divisions de se porter en hâte autour des positions alliées. Kesselring ordonne également la mobilisation des Italiens en âge de travailler à l’édification d’une ligne de défense fortifiée et inexpugnable qu’il baptise ligne César. Il s’inquiète cependant du jeune âge de ses soldats et de la pénurie d’essence qui frappe alors ses armées.

Un peu plus tard Dick Ennis se prépare à marcher de nuit avec le 2e Bataillon de Rangers jusqu’à la localité de Cisterna qui est considéré comme le point faible du dispositif de défense ennemi et dont il faut s'emparer. Le bataillon arrive au matin dans un défilé où des unités allemandes dissimulées dans le paysage (des tanks et des mitrailleuses) le prennent au piège et le massacrent. Sur les 767 hommes du bataillon, seulement 7 en réchappent dont Dick Ennis, le sergent Stimmler et le caporal Rabinoff. Ces hommes tentent alors de revenir vers la plage d’Anzio. Pourchassés par un char lance-flammes, ils traversent un champ de mines et découvrent à la nuit tombée les travaux de construction de la ligne César, reconnaissant parmi les travailleurs forcés italiens un civil rencontré précédemment à Rome. Le lendemain matin, après qu’un des survivants ait été tué après avoir été fait prisonnier, le groupe se reconstitue et se réfugie dans une maison occupée par des femmes. Le moment de repos est interrompu par une escouade allemande qui se fait anéantir par surprise mais le groupe doit alors reprendre la route. Dick Ennis ne parvient à rallier finalement Anzio que le jour suivant, après avoir franchi des lignes ennemies constituées de snipers qui ont décimé ses camarades. C’est pour apprendre que le général Lesley a été démis de son commandement et remplacé par un chef plus énergique.

L’un des enjeux de l'histoire est la compréhension des raisons profondes qui poussent les hommes à se faire la guerre. le caporal Dick Ennis est en effet un vétéran de plusieurs campagnes alliées et il ne se décide pas à raccrocher. Il trouve dans le caporal Rabinoff un alter ego, car celui-ci conserve dans le corps les éclats et les séquelles d’une grenade japonaise et voit dans la guerre une façon de vivre la vie plus intensément que les hommes ordinaires.
Distribution

Robert Mitchum (VF : Paul-Émile Deiber) : Dick Ennis (Correspondant de guerre)
Peter Falk (VF : Pierre Trabaud) : Caporal Jack Rabinoff
Robert Ryan (VF : Roger Tréville) : Général Carson
Earl Holliman (VF : Albert Augier) : Sergent Stimmler
Mark Damon : Wally Richardson
Arthur Kennedy (VF : Jacques Berthier) : Général Lesley
Reni Santoni (VF : Jacques Deschamps) : Soldat Movie
Joseph Walsh (VF : Bernard Woringer) : Soldat Doyle
Thomas Hunter : Soldat Andy
Giancarlo Giannini : Soldat Cellini
Anthony Steel (VF : Claude Giraud) : Général Marsh
Patrick Magee (VF : Louis Arbessier) : Général Starkey
Arthur Franz (VF : Robert Dalban) : Général Howard
Tonio Selwart : Général Van MacKensen
Wayde Preston (VF : Raymond Loyer) : Colonel Hendricks
Venantino Venantini (VF : Jean-Claude Michel) : Capitaine Burns
Wolfgang Preiss (VF : Howard Vernon) : Field Marshal Kesselring
Tiberio Mitri (VF : Claude Joseph) : le sergent de la Police Militaire à Naples
Dante Maggio (VF : Albert Médina) : le marchand ambulant napolitain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4284
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Le Clan des mouettes et la Laïcité...   Jeu 9 Juin à 8:21

Title Integrated circuits on silicon
Released 08/06/2016 2:41 pm
Copyright ESA-Guus Schoonewille
Description

Multiple integrated circuits at the heart of Europe’s space missions, etched together onto a single piece of silicon.

This 20 cm-diameter wafer contains 35 replicas of five different space chips, each incorporating up to about 10 million transistors or basic circuit switches.

Laid down within a microchip, these designs endow a space mission with the ability to perform various specialised tasks such as data handling, communications processing or attitude control.

To save money on the high cost of fabrication, various chips designed by different companies and destined for multiple ESA projects are crammed onto the same silicon wafers, etched into place at specialised semiconductor manufacturing plants.

Once tested for functionality, the chips on the wafer are chopped up and packaged for use, then mounted on printed circuit boards for connection with other microelectronic components aboard a satellite.

Since 2002, ESA’s Microelectronics section has maintained a catalogue of ‘building blocks’ for chip designs, known as Intellectual Property cores, available to European industry through ESA licence. For more information,

The contents of this page are related to reusable building blocks (also called Intellectual Property Cores, or IP Cores), mostly in VHDL language, for microelectronics use.

These IP Cores were developed in the scope of European Space Agency (ESA) activities, ranging from in-house developments to contractor work and from simple Field Programmable Gate Arrays (FPGA) to complex System-On-a-Chip (SOC) devices.

The IP cores provided by ESA are "soft-cores", i.e. technology independent. They can be synthesized and targeted to any ASIC or FPGA technology.

ESA/ESTEC maintains and distributes under ESA licenses a small catalog of IP Cores which comprise typical digital functions used in space applications (TMTC, EDAC, SpaceWire, CAN, LEON2-FT, OBDH, etc). ESA/ESTEC provides this “IP Cores” service as an attempt to:

counteract obsolescence and discontinuity of existing space standard ASICs, thus helping to guarantee the availability of some key functions in a technology independent format (“soft format”).
reduce costs of large IC developments (e.g. Systems-on-Chip) by re-using already designed and validated IC functions.
promote and consolidate the use of standardized functions, protocols and/or architectures (e.g. SpaceWire, CAN, TMTC, etc).
centralize IP users’ feedback to improve quality of existing IPs and identify future needs.

The ESA IP cores can be licensed for space research and/or commercial use, under specific conditions (depending on the IP ownership) to companies based in ESA member and participant states.

Get details about available IP cores
The list of available IP cores is shown on the left of the page. By selecting each link, you are redirected to the specific page for the selected IP core. From that page you can get an overview of the functions of the IP core, download some documentation and even a precompiled simulation model (if available).
Submit IP request form
If you decide to apply for a license for one or more IP cores, please refer to the "Licensing" pages for more details, and the link to the IP request form. From the "Licensing" pages you can read more about the licensing process, and also get instructions on how to fill out and submit an IP request form.
IP request screening and license preparation by ESTEC/ESA
The submitted IP request is screened by ESTEC/ESA against general and specific IP licensing conditions. If all conditions are met, a license agreement for the provision of the requested IP core(s) is prepared, and sent to the customer for approval and signing. Each license document is tailored for the customer’s specific case.
Delivery of requested IP Core(s) to customer
If the user accepts the terms of the license agreement, a package with the requested IP core(s) is delivered to the user as soon as the license documents are received by the Agency, bearing licensee’s signatures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Clan des mouettes et la Laïcité...   Aujourd'hui à 16:52

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Clan des mouettes et la Laïcité...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Cité provisoire de la forêt de Montgeon
» Dieppe la Cité de l'Ivoire.
» Et la littérature eut enfin droit de cité au Québec
» cité Kléber
» dc de M.TOUATI de la cité el badr (le taxieur)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La.cinquieme.République :: La.cinquieme.République-
Sauter vers: