La.cinquieme.République

De la politique pure et affaires étrangeres
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Natalie Portman, Die Pfeffermühle et El Condor Pasa.

Aller en bas 
AuteurMessage
yanis la chouette



Nombre de messages : 7148
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Natalie Portman, Die Pfeffermühle et El Condor Pasa.   Jeu 6 Déc à 9:14

Natalie Portman est une actrice et productrice israélo-américaine, née le 9 juin 1981 à Jérusalem. Elle fait ses débuts au cinéma en 1993, à douze ans, en interprétant le rôle de Mathilda dans le film Léon de Luc Besson, aux côtés de Jean Reno.

Elle devient une vedette internationale à part entière en 1999, lors de la sortie de Star Wars, épisode I : La Menace fantôme dans lequel elle joue Padmé Amidala aux côtés de Liam Neeson et Ewan McGregor. Elle reprend ce rôle dans les épisodes II et III, sortis respectivement en 2002 et 2005.

Natalie Portman a alterné des apparitions dans des blockbusters hollywoodiens avec des rôles dramatiques qui lui ont valu d'être reconnue pour la justesse de son jeu1. Elle a tourné avec de célèbres réalisateurs tels que Woody Allen (Tout le monde dit I love you), Michael Mann (Heat), Tim Burton (Mars Attacks!) ou encore Darren Aronofsky (Black Swan). En 2005, elle obtient le Golden Globe de la meilleure actrice dans un second rôle pour son rôle dans Closer, entre adultes consentants de Mike Nichols ; ce rôle lui vaut également une nomination aux Oscars. Elle est récompensée par le Saturn Award de la meilleure actrice en 2007 pour son rôle dans V pour Vendetta. Elle remporte un deuxième Golden Globe en 2011 dans la catégorie meilleure actrice de film dramatique puis l'Oscar de la meilleure actrice, cette fois pour sa performance dans Black Swan.

En plus de ses activités artistiques, Natalie Portman est engagée aux côtés de la Foundation for International Community Assistance, une association à but non lucratif qui propose des solutions de microcrédit dans les pays en développement. En juin 2003, elle obtient un diplôme de psychologie sanctionnant quatre années d’études à l’université Harvard.


PIERRE MESSNER, LE SAVOIR, LA POLITIQUE ET L'ORTHOGRAPHE.
http://leclandesmouettes.bbflash.net/t780p25-pierre-messner-le-savoir-la-politique-et-l-orthographe#9844
Françoise Hardy - Rendez-vous dans une autre vie... https://www.youtube.com/watch?v=xa6nBOgwFE0
https://www.youtube.com/watch?v=8X6uaSeZUNk
Qui crée dans sa vie meurt en souriant. Proverbe polonais.
Pour Klaus Heinrich Thomas Mann.
TAY

Klaus Heinrich Thomas Mann, né le 18 novembre 1906 à Munich, mort le 21 mai 1949 à Cannes, est un écrivain allemand. Il est le fils de l'écrivain Thomas Mann, le neveu de Heinrich Mann et le frère, entre autres, d'Erika et Golo Mann.

Entré en littérature dans les premières années de la République de Weimar, il se montre d'abord sensible à un esthétisme inspiré par Stefan George et écrit La Danse pieuse, le premier roman allemand homosexuel. Il quitte l'Allemagne lors de l'arrivée au pouvoir des nazis en 1933 ; son œuvre prend une nouvelle orientation, résolument engagée. Déchu de la nationalité allemande en 1935, il devient peu après citoyen tchécoslovaque. Installé aux États-Unis en 1938, il prend la nationalité américaine en 1943 et s'engage dans l'armée américaine. Victime de la drogue, dépressif, ne trouvant pas sa place dans l'Europe de l'après-guerre, il se suicide en avalant une forte dose de somnifères.

Son œuvre, négligée de son vivant, n'a été redécouverte que bien des années après sa mort. Il est aujourd'hui considéré comme l'un des représentants les plus importants de la littérature de langue allemande du XXe siècle, en particulier de la littérature de l'émigration.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Klaus_Mann

Michel Berger - Le Paradis Blanc...
https://www.youtube.com/watch?v=Z2OawuAcIF4

Erika Julia Hedwig Mann, née le 9 novembre 1905 à Munich, morte le 27 août 1969 à Zurich, fille aînée du romancier allemand Thomas Mann et de Katia Mann, est une femme de lettres, comédienne et chanteuse allemande. Erika a une enfance privilégiée. Un an après elle, naît Klaus. Au début des années 1950, Erika est revenue sur leur relation :

« Nous avons été élevés comme des jumeaux. Klaus avait exactement un an et neuf jours de moins que moi. Nous sommes devenus très proches et nous le sommes restés durant toute notre vie. Celle-ci s'étant achevée pour Klaus à l'âge de quarante-trois ans seulement. »

La maison des Mann est un lieu de rencontres pour des intellectuels et des artistes. Erika obtient son premier engagement théâtral (avant d'avoir obtenu son abitur) dans la troupe de Max Reinhardt au Deutsches Theater de Berlin.
Comédie et écriture

En 1924, Erika suit de sérieuses études d'art dramatique à Berlin et joue à Berlin et à Brême. En 1925, elle joue avec son frère Klaus la pièce qu'il a écrite, Anja und Esther.

Le 24 juillet 1926, elle se marie avec le comédien allemand Gustaf Gründgens ; ils divorcent en 1929. À l'époque, elle éprouve une passion pour l'actrice Pamela Wedekind, qui a été fiancée avec son frère Klaus. C'est sa première passion homosexuelle. En 1927, Erika et Klaus se lancent dans un voyage à travers le monde, à la suite duquel ils écrivent un livre à quatre mains À travers le vaste monde (Rundherum. Das Abenteuer einer Weltreise). L'année suivante, elle commence une active carrière journalistique et politique, tout en poursuivant sa carrière de comédienne. Avec Klaus, elle rédige un carnet de voyage sur la Riviera. En 1931, elle gagne une course automobile de 10 000 kilomètres à travers le sud de l’Europe. Pendant la course, elle écrit des reportages.

Elle joue dans le film lesbien Jeunes filles en uniforme (1931) de Leontine Sagan mais quitte la production avant sa fin. En 1932, elle publie le premier de ses nombreux livres pour la jeunesse. La même année, victime des attaques des nazis, elle doit interrompre sa carrière de comédienne en Allemagne. Par la suite, elle connaîtra plusieurs amours saphiques, avec Therese Giehse, puis Betty Cox et Annemarie Schwarzenbach, pendant qu'elle sert comme correspondante de guerre pendant la Seconde Guerre mondiale. Ainsi qu'il a été écrit plus tard, ses relations sont sexuellement passionnées et intellectuellement stimulantes.

En 1933, Erika, Klaus, Therese Giehse et le compositeur Markus Henning fondent un cabaret satirico-littéraire à Munich appelé Le Moulin à poivre (Die Pfeffermühle), pour lequel Erika écrit la plupart des textes, souvent avec Klaus, dont une bonne part sont anti-nazis ; Erika est maîtresse de cérémonie.

Casa de S.M. el Rey Compte certifié @CasaReal 2 h il y a 2 heures
Acto solemne conmemorativo del 40º aniversario de la Constitución Española.
http://www.casareal.es/ES/Actividades/Paginas/actividades_actividades_detalle.aspx?data=13799


TIGNARD YANIS @TIGNARDYANIS
En réponse à @CasaReal @Congreso_Es et 4 autres.
le Conseil des droits de l'homme des Nations unies (UNHRC)
Nicolas de Myre.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Nicolas_de_Myre
Jacques Dutronc - L'opportuniste.
https://www.youtube.com/watch?v=k1SvDqKA_UQ
Père Fouettard (Zwarte Piet)...
https://www.youtube.com/watch?v=8i6-EcyxoHE
https://fr.wikipedia.org/wiki/P%C3%A8re_Fouettard_(Zwarte_Piet)?fbclid=IwAR3NH2V1oBPdY-rFhS2V8vJwSWYS90NdzZ7qpA6cyBdVlSjeiU9r9naw3Cw
TAY

la convention d'Ognate.
La Première Guerre carliste est une guerre civile qui a lieu en Espagne entre 1833 et 1839.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Premi%C3%A8re_Guerre_carliste
Marie-Christine d'Espagne, veuve de Ferdinand VII et mère d'Isabelle II.
https://www.youtube.com/watch?v=lPGFjD_xkGY
TAY

Le visage qui ne sait pas sourire est le témoin accusateur d'un mauvais cœur.
Les anciens proverbes basques et gascons.
L'Hôtesse de l'air - Jacques Dutronc.
https://www.youtube.com/watch?v=OqYQ2AWofVk
Un sourire ne dure qu'un instant, mais son souvenir est doux et agréable.
Proverbe chinois.
TAY

-----------------------

Père Fouettard, dans le folklore des Pays-Bas et d'une partie de la Belgique.
(en néerlandais : Zwarte Piet)...
HOMMAGE POUR CLAIRE...
Jeudi 6 décembre,
Saint-Nicolas 2018 (France)...
Jacques Dutronc - La Fille du père Noël (1966)...
https://www.youtube.com/watch?v=4PFLRs-DNS4
AMITIÉ, MON AMI...
TAY La chouette effraie

Les Playboys: Jacques Dutronc https://www.youtube.com/watch?v=OJrmwbdDDuQ
Père fouettard désigne le compagnon de Saint-Nicolas,
qui manipule son fouet comme un joujou extra :

Père Fouettard, Père La Pouque en Normandie, Hans Trapp en Alsace, Rubelz et Ruppknecht
en Lorraine germanophone, Hanscrouf à Liège, Hans Muff
dans la région germanophone de Belgique, Houseker au Luxembourg...
TAY La chouette effraie

------------------------

UK Prime Minister Compte certifié @10DowningStreet
From congratulating the Pride of Britain winners to agreeing the UK's exit terms from the EU -
here is a look back at PM @Theresa_May's November


TIGNARD YANIS @TIGNARDYANIS
3 s il y a 3 secondes
En réponse à @10DowningStreet @theresa_may
Ne pleurez pas parce que c'est fini, mais souriez parce que c'est arrivé.
Les proverbes en yiddish.
Claude Nougaro - Nougayork...
https://www.youtube.com/watch?v=337V5SR1h8Q
Pour celui qui n'a côtoyé toute la journée que des visages fermés, un sourire est un rayon de soleil.
Proverbe chinois.
TAY

Lorsque vous rencontrez un homme trop las pour vous sourire, offrez-lui le vôtre.
Proverbe américain.
CLAUDE NOUGARO, Toulouse.
https://www.youtube.com/watch?v=0aBk54wMqjA
L'hypocrite a le sourire aux lèvres, mais le venin sur la langue.
Les proverbes et dictons libyens (1876).
Y'BECCA.
TAY

-----------------------------

Airport Region Berlin Brandenburg @AirportRegionBB
Day #2 - work is done; our last business meeting with #Cotesa at #AeromartTLS.
We had interesting talks in #Toulouse. See you next year at #AeromartMTL in Montreal.


TIGNARD YANIS @TIGNARDYANIS
4 s il y a 4 secondes
En réponse à @AirportRegionBB @RWekenborg
Le 28 octobre 1918, la constitution de 1871 est amendée pour faire du Reich une démocratie parlementaire,
ce qui avait été refusé depuis un demi-siècle : le chancelier est désormais responsable devant le Reichstag et
non plus devant l'empereur.
Gilbert Bécaud - Nathalie.
TAY

Marie Laforet... https://www.youtube.com/watch?v=i5QAQFdZgYU
Le 7 novembre, la révolution atteint Munich, provoquant la fuite du dernier souverain d’une province allemande.
À l'origine, la demande des conseils d'ouvriers est modeste :
ils veulent obtenir la libération des marins emprisonnés.
TAY

Marie Laforet - Ivan, Boris et moi...
https://www.youtube.com/watch?v=dnGfMhj6ZMo
République de Weimar... https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9publique_de_Weimar
Le sourire est plus doux et plus fin que le rire.
Proverbe latin.
CITOYEN TIGNARD YANIS
ALIAS
TAY La chouette effraie.

Marie Laforêt - Mon amour, mon ami...
https://www.youtube.com/watch?v=sMcw54fX79Q
La scène culturelle et politique homosexuelle allemande, particulièrement visible
sous la république de Weimar, a été longuement commentée par les témoins contemporains.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Condition_des_homosexuels_sous_la_r%C3%A9publique_de_Weimar
TAY

-------------------

TIGNARD YANIS @TIGNARDYANIS 28 s
Condition des homosexuels sous la république de Weimar et John Henry.
Mackay Marie Laforêt - Les vendanges de l'amour...
https://www.youtube.com/watch?v=Rq7xnKH4fYg
En 1925, l'auteur Klaus Mann publie à dix-huit ans sa première pièce de théâtre Anja et Esther,
traitant d'un amour lesbien.
TAY

Françoise Hardy - Mon amie la rose...
https://www.youtube.com/watch?v=EEk8Zd0po_o
En 1926, l'auteur anarchiste et homosexuel John Henry Mackay publie Der Puppenjunge.
Christopher Isherwood décrit la vie gay berlinoise sous Weimar dans ses romans Mr Norris
Change de Train et Adieu à Berlin.
TAY

Françoise Hardy - Le Large.
Wystan Hugh Auden, sous la signature W. H. Auden
(York, 21 février 1907 – Vienne, Autriche, 29 septembre 1973)
est un poète, essayiste, dramaturge, librettiste et critique d'origine britannique.
https://www.youtube.com/watch?v=opJZildiOlo
Erika Julia Hedwig Mann.
TAY

Streets of Philadelphia.
Erika, Klaus, Therese Giehse et le compositeur Markus Henning fondent
un cabaret satirico-littéraire à Munich appelé Die Pfeffermühle, pour lequel Erika écrit des textes,
avec Klaus, dont une bonne part sont anti-nazis.
https://www.youtube.com/watch?v=4z2DtNW79sQ
TAY

Bruce Springsteen, Tougher Than the Rest.
https://www.youtube.com/watch?v=_91hNV6vuBY
Erika doit quitter l'Allemagne, après l'arrivée au pouvoir des nazis et Die Pfeffermühle rouvre
ses portes à Zurich et devient un point de ralliement pour les exilés et le plus célèbre cabaret antinazi
en exil.
TAY

SENTIMENTS ET TÉMOIGNAGE
DU
CITOYEN TIGNARD YANIS
ALIAS
TAY
La chouette effraie

El Condor Pasa - Paul Simon & Garfunkel...
https://www.youtube.com/watch?v=QqJvqMeaDtU
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 7148
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Natalie Portman, Die Pfeffermühle et El Condor Pasa.   Jeu 6 Déc à 9:18

Wystan Hugh Auden1, plus connu sous la signature W. H. Auden (York, 21 février 1907 – Vienne, Autriche, 29 septembre 1973) est un poète, essayiste, dramaturge, librettiste2 et critique d'origine britannique, considéré comme l’un des plus importants et influents poètes du XXe siècle. Il a vécu la première partie de sa vie au Royaume-Uni, puis a émigré aux États-Unis en 1939 et est devenu citoyen américain en 1946. Il est élu Chancelier de l'Academy of American Poets en 1954, il occupera cette charge jusqu'en 1973.

Auden passe le début de son enfance à Harborne, Birmingham, où son père le Dr George Auden est professeur de santé publique à l’université de Birmingham. Dès l’âge de huit ans, il est envoyé en pension, d’abord dans le Surrey, puis à la Gresham's School de Norfolk.

Il étudie ensuite au collège de Christ Church (Oxford), puis va vivre pendant un an à Berlin à l’époque de la République de Weimar, dont l’atmosphère de tolérance est plus favorable à l’expression ouverte de son homosexualité. De retour au Royaume-Uni, il enseigne dans deux écoles de garçons de 1930 à 1935. La plus importante, et où il est le plus heureux, est la Downs School de Colwall, près de Great Malvern, où il passe trois ans et écrit quelques-uns des plus beaux poèmes d’amour du début de son œuvre, tels This lunar beauty, Lay your sleeping head, my love, Fish in the unruffled lakes et Out on the lawn I lie in bed.

En 1935, Auden fait un mariage de convenance avec Erika Mann, la fille lesbienne de l'écrivain allemand Thomas Mann, afin de procurer à celle-ci un passeport britannique lui permettant d’échapper au Troisième Reich. Bien que le « couple » n’ait jamais vécu ensemble, ils demeurèrent amis et ne prirent jamais la peine de divorcer4.

En 1937, il se rend en Espagne pour conduire une ambulance et aider, de cette manière, la République espagnole pendant la Guerre d'Espagne. Il se met à travailler au bureau de presse et de propagande, une tâche qu'il abandonne, fatigué par les intrigues, pour visiter le front. Ce séjour en Espagne de sept semaines l'affecte profondément et sa vision de la société devient d'autant plus complexe qu'il y découvre des réalités politiques plus ambiguës et plus troublantes qu'il ne l'avait imaginé5.

Auden et son amant Christopher Isherwood émigrent aux États-Unis en 1939. Ce départ du Royaume-Uni, juste au moment où débute la Seconde Guerre mondiale, est considéré par certains comme une trahison et la réputation poétique d’Auden en souffre brièvement. Peu après son arrivée à New York, il donne une lecture publique avec Isherwood et Louis MacNeice, où il rencontre pour la première fois le poète Chester Kallman, qui devient son amant et compagnon pour le reste de sa vie, bien que cette relation fût souvent orageuse.

Ayant passé les années de guerre aux États-Unis, Auden est naturalisé américain en 1946. Il retourne cependant en Europe en été à partir de 1948, d’abord en Italie, puis en Autriche. De 1956 à 1961, il est professeur de poésie à l'université d’Oxford, un poste qui exige seulement de sa part de donner trois conférences par an, de sorte qu’il ne passe que quelques semaines à Oxford durant cette période. Pendant sa dernière année de vie, en 1973, il revient de New York à Oxford.
Œuvres

Auden a écrit une quantité notable d’ouvrages de critique et d’essais ainsi que des pièces de théâtre en collaboration avec son compagnon Christopher Isherwood, mais il est surtout connu en tant que poète. Son travail se caractérise par une variété exceptionnelle allant de formes traditionnelles rigoureuses telles que la villanelle à des formes originales et complexes avec l’habileté technique qu’il déploie quelle que soit la forme employée. Il a été aussi responsable en partie du retour au mètre anglo–saxon accentué dans la poésie anglaise.

Il existe une controverse sur le fait qu’Auden a retravaillé ses poèmes dans leurs publications successives et a fait supprimer plusieurs de ses poèmes les plus connus des éditions ultérieures parce qu’il ne les trouvait plus ni sincères ni exacts. Son exécuteur testamentaire littéraire, Edward Mendelson, affirme dans son introduction aux Poèmes choisis d’Auden que c’est là en fait une preuve de sa foi en le pouvoir et l’importance de la poésie. Ce recueil comprend certains vers qu'Auden avait rejetés et des versions initiales de ceux qu’il avait ensuite modifiés.

Avant de devenir anglican (dans une version de l’anglicanisme plus proche du protestantisme que le catholicisme de ses parents), Auden s’était activement intéressé aux débats politiques de la gauche de son temps et certaines de ses œuvres reflètent ces préoccupations, comme Spain, un poème sur la guerre civile espagnole, et September 1, 1939 sur le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale (deux poèmes répudiés ultérieurement par lui et exclus de ses Selected Poems). Parmi ses autres œuvres6, on note également son oratorio de Noël, For the Time Being, The Unknown Citizen, Musée des Beaux-Arts, et des vers sur la mort de William Butler Yeats et de Sigmund Freud.

Auden est souvent considéré comme appartenant à un groupe d’écrivains d’inspiration commune, parmi lesquels on trouve Edward Upward, Christopher Isherwood, Louis MacNeice (avec qui il a collaboré aux Letters from Iceland en 1936), Cecil Day-Lewis et Stephen Spender, bien que lui–même ait cessé de se considérer comme membre de ce groupe dès l’âge de 24 ans.

Il a aussi collaboré étroitement avec des compositeurs, écrivant un livret d’opéra pour Benjamin Britten (Paul Bunyan), et, en collaboration avec Chester Kallman, un livret pour Igor Stravinski (The Rake's Progress), un autre pour Nicolas Nabokov (Love's Labour's Lost) et deux autres pour Hans Werner Henze (Elegy for young Lovers et Les Bassarides).
Publications
Œuvres complètes

Edward Mendelson édite les œuvres complètes de W. H. Auden aux éditions Princeton University Press :

Volume 1 : Prose and Travel Books in Prose and Verse,1926-1938, éd. 1997,
Volume 2 : Prose : 1939-1948, éd. 2002,
Volume 3 : Prose: 1949-1955, éd. 2008,
Volume 4 : Prose: 1956-1962, éd. 2010,
Volume 5 : Prose: 1963–1968, éd. 2015,
Volume 6 : Prose: 1969–1973, éd. 2015,
volume 7 : Libretti and Other Dramatic Writings, 1939-1973, éd. 1993,

Recueils de poésie

W.H. Auden: Poems Selected by John Fuller, éd. Faber and Faber, 1998, rééd. 2009
Tell Me the Truth about Love, éd. Faber and Faber, 1999,
Auden: Poems, éd. Everyman's Library, 1995,
As I Walked Out One Evening: Songs, Ballads, Lullabies, Limericks & Other Light Verse, éd. Vintage, 1995,
Collected Poems, éd. Vintage, 1991,
The English Auden: Poems, Essays and Dramatic Writings, 1927-1939, édité par Edward Mendelson, éd. Faber & Faber, 1978, rééd. 1988,
Thank You, Fog: Last Poems, éd. Random House, 1974,
Epistle to a Godson, éd. Faber and Faber, 1972,
Academic Graffiti (Faber and Faber, 1971)
City Without Walls and Other Poems (Random House, 1969)
Collected Longer Poems (Random House, 1968)
Collected Shorter Poems 1927-1957 (Faber and Faber, 1966)
About the House (Random House, 1965)
Homage to Clio (Faber and Faber, 1960)
Selected Poems, éd. Vintage, 1958, rééd de 1979,
The Old Man’s Road (Voyages Press,1956)
The Shield of Achilles (Random House, 1955)
Nones (Random House, 1951)
Collected Shorter Poems 1930-1944, éd. Faber and Faber, 1950, rééd. 1969,
The Age of Anxiety: A Baroque Eclogue, éd. Random House, 1947, rééd. Princeton University Press, 2011,
The Collected Poetry of W. H. Auden (Random House, 1945)
For the Time Being, a Christmas Oratorio, éd. Random House, 1944, rééd. Princeton University Press, 2013,
The Sea and the Mirror (1944)
The Double Man (Random House, 1941)
The Quest (1941)
Another Time, éd. Random House,1940, rééd. Faber and Faber, 2007,
Selected Poems (Faber and Faber, 1938)
Spain (Faber and Faber, 1937)
Look, Stranger! (Faber and Faber, 1936)
The Orators (Faber and Faber, 1932)
Poems (1930)
Poems (privately printed, 1928)

Essais

The Sea and the Mirror, éd. Princeton University Press, 2001, rééd. 2005,
Lectures on Shakespeare, texte établi par Arthur Kirsch, éd. Princeton University Press, 2002,
Forewords and Afterwords (Random House, 1973)
Selected Essays (Faber and Faber, 1964)
The Dyer’s Hand and Other Essays, éd. Random House, 1962, rééd. Vintage. 1990
The Enchaféd Flood (Random House, 1950)
Journey to a War, coécrit avec Christopher Isherwood, éd. Faber and Faber, 1939, rééd. 2002,
Letters from Iceland coécrit avec Louis MacNeice, éd. Random House, 1937, rééd. Faber and Faber, 2002.

Théâtre

On the Frontier (1938)
The Ascent of F.6 (Faber and Faber, 1936)
The Dog Beneath the Skin: or, Where is Francis? (Faber and Faber, 1935)
The Dance of Death (Faber and Faber, 1933)
Paid On Both Sides (1928)

Anthologies

The Portable Romantic Poets: Blake to Poe, coédité avec Norman Holmes Pearson, éd. Penguin Classics, 1950, rééd. 1977,
The Portable Greek Reader, Penguin Books, 1948, rééd. 1977.
Viking Book of Aphorisms, coédité avec Louis Kronenberger, éd. Random House, 1920, rééd. Dorset Press, 1981.

Ouvrages disponibles en langue française

Poésies choisies, traduction Jean Lambert, Paris, Gallimard, coll. "Du monde entier", 1976; Paris, Gallimard, coll. " Poésie", 2005, avec une préface de Guy Goffette.
Dis-moi la vérité sur l'amour, Paris, Christian Bourgois, 1995.
Essais critiques, traduction Claude Habib, Claude Mouchard et Pierre Pachet, suivi de Hannah Arendt, "En souvenir de W.H. Auden", traduction Martine Reyss et Eric Adda, Paris, Belin, 2000.
Shorts, traduction Frank Lemonde, Paris, Rivages poche/Petite Bibliothèque, 2003.
Le Prolifique et le Dévoreur, traduction Béatrice Vierne, Paris, Anatolia/Le Rocher, 2003.
En lisant Shakespeare, conférences reconstituées par Arthur Kirsch, traduction Dominique Goy-Blanquet, Paris, Anatolia/Le Rocher, 2003.
Quand j'écris je t'aime, traduction Béatrice Vierne, Paris, Anatolia/Le Rocher, 2003.
Journal de guerre en Chine avec Christopher Isherwood, traduction Béatrice Vierne, Paris, Anatolia/Le Rocher, 2003.
Lettres d'Islande, avec Louis Mc Neice, Paris, Anatolia/Le Rocher, 2006.
Horae canonicae, Paris, Rivages, 2006.
La Mer et le Miroir : commentaire de La Tempête de Shakespeare, édition bilingue, traduit et présenté par Bruno Bayen et Pierre Pachet, Paris, Le Bruit du Temps, 2009.

Prix et distinction

1967 : récipiendaire de la National Medal for Literature délivrée par le National Book Committee,
1956 : National Book Award en poésie.
1953 : Lauréat du Bolligen Prize7
1948 : Lauréat du Prix Pulitzer de la poésie8,

Articles

Larchfield by Polly Clark review – loneliness, longing and WH Auden, article de Ian Samson pour The Guardian, 20179,
Detective work shows Auden was the model, article de Sean Day-Lewis pour The Guardian, 201710,
W.H. Auden and the Poetics of Transport, article d'Aurélien Saby pour la revue Études Anglaises, volume 69, 201611,
W. H. Auden, de l’Atlantide à la Nouvelle Jérusalem, article de Pascal Aquien pour la revue Études Anglaises, tome 54, 200112,
Histoire d’une traduction : Funeral Blues de W. H. Auden, article de Bérangère Abdoul et aliud pour la revue La Linguistique, volume 37, 200113,
W. H. Auden honored, article de Leslie Bennetts pour le New York Times, 198314,
W. H. Auden Dies in Vienna, article d'Israël Shenker pour le New York Times, 197315,

Essais en langue anglaise

Humphrey Carpenter, W. H. Auden: A Biography, éd. Faber and Faber, 2014
Stephen J. Schuler, The Augustinian Theology of W. H. Auden, éd. University of South Carolina Press, 2013
Richard Davenport-Hines, Auden (1995)
Edward Mendelson, Early Auden (1981)
Edward Mendelson, Later Auden (1999)
Norman Page, Auden and Isherwood: The Berlin Years (2000)
Thekla Clark, Wystan and Chester: A Personal Memoir of W. H. Auden and Chester Kallman (1996)
Dorothy J. Farnan, Auden in Love (1985)

Essais en langue française

Guy Goffette, Auden ou l'œil de la baleine, Paris, Gallimard, coll. "L'un et l'autre", 2005.

et,

Christopher Isherwood est un écrivain britannique, naturalisé américain en 1946, né le 26 août 1904 à Disley (comté de Cheshire) et mort le 4 janvier 1986 à Santa Monica (Californie).

Berlin
Plaque commémorative au no 17 de la Nollendorfstraße dans le quartier de Schöneberg, rappelant le séjour d'Isherwood dans cette maison de Berlin.

Rejetant l'élite conservatrice britannique qui ne comprendrait pas son attirance pour les hommes, en 1929 il se réfugie à Berlin, capitale culturelle de l'entre-deux-guerres et de la République de Weimar, où il compte passer quelques semaines avec Auden1. Il y restera jusqu'en 1933, année où le parti nazi prend le pouvoir et le chasse d'Allemagne.

Deux ans auparavant, en 1931, il avait rencontré Jean Ross, une actrice et chanteuse britannique qui servira de modèle au personnage de Sally Bowles, comme Gerald Hamilton l'inspirera pour celui de M. Arthur Norris; enfin, en septembre, le poète William Plomer lui présente Edward Morgan Forster qui devient rapidement son mentor (à sa mort, en 1970, ce dernier lui léguera les droits d'auteur de Maurice). En 1932, il rencontre Gerald Heard et, la même année, publie Le Mémorial (The Memorial), qui exprime par le biais de la fiction les conflits qui l'opposent à sa mère.

Pendant quatre ans, il enseigne l'anglais et cède sans retenue à sa passion pour les beaux jeunes gens dans une société allemande alors très permissive. C'est ainsi qu'il fera la connaissance de Heinz Neddermeyer, son premier grand amour2. Il évoque la vie sexuelle underground berlinoise dans des écrits qui inspireront John Henry Mackay pour The Hustler (Le Prostitué)3. Ces années sont décrites dans Adieu à Berlin (Berlin Stories), recueil de nouvelles paru en 1945 où l'on trouve incluant Mr. Norris change de train (Mr. Norris Changes Trains, 1935), Sally Bowles (1937) et Adieu à Berlin (Goodbye to Berlin, 1939). L'œuvre est adaptée au théâtre sous le titre I Am a Camera (en) par John Van Druten; la première a lieu le 8 novembre 1951 à Hartford (Connecticut) et sera reprise le même mois à Broadway. En 1955, une première version cinématographique est réalisée par Henry Cornelius sous le titre Une fille comme ça (I Am a Camera); en 1966, à New York, John Kander et Fred Ebb en font une comédie musicale, Cabaret, qui sera adaptée au cinéma en 1972, par Bob Fosse sous ce titre. C'est Cabaret, dans lequel Sally Bowles est incarnée par Liza Minnelli. Cette dernière se verra remettre pour ce rôle l'Oscar de la meilleure actrice.

Une plaque commémorative, sur la maison où vécut Isherwood, au no 17 Nollendorfstraße, dans le quartier de Schöneberg, rappelle son séjour à Berlin.
Avant-guerre

Durant les années précédant la Seconde Guerre mondiale, Isherwood voyage à travers l'Europe ; il séjourne notamment à Copenhague et à Sintra. Il collabore aussi à l'écriture de trois pièces de théâtre avec Auden : Le Chien sous la peau (1935), L'Ascension de F6 (1937) et Sur la frontière (1938). C'est pendant cette période qu'il écrit Le Lion et son ombre (1938), titre emprunté à une nouvelle qu'il comptait écrire et qui devient le récit semi-autobiographique de son enfance et de sa jeunesse.

En 1938, Auden et Isherwood voyagent en Chine, alors ravagée par la guerre civile et l'invasion japonaise, ce qui fournira la matière du Journal de guerre en Chine (1939).
Vie américaine

Après un premier voyage aux États-Unis en juillet 1938, il quitte à nouveau Londres avec Auden, le 19 janvier 1939, et débarque aux États-Unis le 26 janvier. Le couple passe quelques mois à New York, mais au printemps, Isherwood s'installe en Californie où il gagne sa vie en écrivant des scénarios pour Hollywood et en donnant des cours tandis qu'Auden reste sur la côte Est. L'exil américain de l'écrivain est diversement apprécié par la presse britannique en ces temps où la Grande-Bretagne s'apprête à déclarer la guerre à l'Allemagne.

À Hollywood, en 1939, Isherwood poursuit ses rencontres spirituelles avec l'historien Gerald Heard, fondateur du monastère de Trabuco Canyon, qu'il avait offert à la Vedanta Society de Californie du Sud. Il adhère à la philosophie hindouiste Védanta, comme Aldous Huxley, Bertrand Russell, Christopher Wood, John Yale et Jiddu Krishnamurti, entre autres. Grâce à Huxley, il se lie d'amitié avec le compositeur russe Igor Stravinsky.

En juillet 1940, il hérite de Wyberslegh Hall, que ses ancêtres, des fermiers prospères, avaient acheté au XVIe siècle, et fait don de ce manoir élisabéthain enouré d'un vaste domaine, à son frère Richard. La même année, il embrasse la religion hindouiste suite à la rencontre adevec Swami Prabhavananda. Mon gourou et son disciple (My Guru and His Disciple) narre cette relation décisive dans la vie de l'écrivain britannique; au fil du temps, il effectue de nombreuses traductions de textes relatifs à cette philosophie, qui va influencer son œuvre littéraire.

À la veille de la Seconde Guerre mondiale, il affiche ses positions pacifistes et, pendant le conflit, de 1941 à 1942, il se rend à Haverford en Pennsylvanie, dans un foyer quaker où il travaille avec des réfugiés allemands en tant qu'objecteur de conscience. En 1943, il passe 6 mois dans un Centre Vedanta. Il rencontre par hasard, dans une librairie de Los Angeles, Ray Bradbury, auteur notamment des Chroniques martiennes, dont il fera une critique élogieuse. Cela stimulera la carrière de cet écrivain de science-fiction et marquera le début de leur amitié.

Le 8 novembre 1946 il obtient la citoyenneté américaine, ce qui l'oblige à faire son service militaire; toutefois, faisant valoir le volontariat accompli entre 1941 et 1942 auprès de réfugiés européens dans son foyer quaker, il obtient le statut d'objecteur de conscience. Il vit aors avec le photographe William (Bill) Caskey, avec qui il voyage en l'Amérique du Sud en 1947. Il en tireront Le Condor (1949), dont le texte est d'Isherwood et les photographies de Caskey.
Donald Bachardy

En 1953, le jour de la Saint-Valentin, (le 14 février), à 48 ans, il rencontre Don Bachardy chez des amis sur la plage de Santa Monica. Surmontant plusieurs crises, Isherwood ne quittera plus ce portraitiste américain4 âgé de 18 ans. La différence d'âge fait jaser, mais ils parviennent tout de même à s'intégrer dans la société californienne et se font de nombreux amis. Au début de leur vie commune, Isherwood écrit Le Monde au crépuscule, méditation d'un jeune écrivain sur ses échecs amoureux et ses désirs homosexuels. Bachardy dactylographie le manuscrit. Leur vie commune est illustrée par le film Chris & Don: A Love Story (2007)5.

De 1959 à 1962, Isherwood est sollicité pour animer des ateliers d'écriture au Los Angeles State College (devenue Université d'État de Californie à Los Angeles) puis, de 1965 à 1966, sur le campus de l'Université de Californie à Santa Barbara, à Riverside et Los Angeles.

Quand sa mère meurt, le 15 juin 1960, à l'âge de 91 ans, il refuse d'assister à son enterrement. Il reste vivre en Californie, où il situe Un homme au singulier (1964), sans doute son roman le plus connu. Il raconte une journée dans la vie de George, homosexuel d'âge mûr qui se retrouve seul après la mort de son compagnon, Jim. Ce récit sera adapté au cinéma par Tom Ford en 2009 sous le titre A Single Man. Toujours en 1964, il est le scénariste du film de Tony Richardson Le Cher disparu, d'après le roman d'Evelyn Waugh, une satire d'une ironie grinçante sur le business des entreprises privées de pompes funèbres aux États-Unis.

En 1973 disparaissent W. H. Auden et Jean Ross.

Il est nommé au Nebula Award en 1975 pour le scénario de Frankenstein: The True Story, téléfilm réalisé par Jack Smight, et reçoit la médaille Brandeis pour l'ensemble de son œuvre. En 1976 paraît Christopher and His Kind; Heinz, qui entre-temps s'est marié et est devenu père d'un petit garçon baptisé Christophe en hommage à leur amitié, en est très choqué ; ils ne se reverront plus. Swami Prabhavananda disparaît à la même époque, puis c'est le tour de son frère Richard, en 1979.

En 1981 il déclare un cancer de la prostate qui l'emportera le 4 janvier 1986, chez lui, à Santa Monica. Bachardy, devenu un dessinateur renommé, exécute pour la postérité les derniers portraits de son compagnon.
Œuvres
Romans

All the Conspirators (1928)
Publié en français sous le titre Tous les conspirateurs, traduit par Léo Dilé, Julliard, 1968 ; réédition, Paris, UGE, coll. « 10/18. Domaine étranger » no 1452, 1981 (ISBN 2-264-00390-1) ; réédition, Paris, Fayard, 2012 (ISBN 978-2-213-66670-9) ; réédition, Paris, Grasset, coll. « Les cahiers rouges », 2015 (ISBN 978-2-246-85083-0)
The Memorial (1932)
Publié en français sous le titre À quatre temps, traduit par Henri de Briel et Guillot de Saix, Paris, éditions Nagel, coll. « Les grands romans étrangers », 1945 ; réédition sous le titre Le Mémorial, dans une nouvelle traduction par Michel Doury, Paris, C. Bourgois, 1988 (ISBN 2-267-00534-4) ; réédition, Paris, C. Bourgois, coll. « 10/18. Domaine étranger » no 2139, 1990 (ISBN 2-264-01362-1) ; réédition, Paris, C. Bourgois, 2001 (ISBN 2-267-01593-5)
The Last of Mr. Norris (1935), paru en 1945 sous le titre Mr. Norris changes Trains dans le recueil de nouvelles Berlin Stories
Publié en français sous le titre Mr. Norris change de train, traduit par Léo Dilé, Julliard, coll. « Cahier des saisons », 1964 ; réédition, Paris, UGE, coll. « 10/18. Domaine étranger » no 1419, 1981 (ISBN 2-264-00351-0) ; réédition, Paris, Fayard, 2012 (ISBN 978-2-213-66668-6) ; réédition, Paris, Grasset, coll. « Les cahiers rouges », 2014 (ISBN 978-2-246-81139-Cool
Lions and Shadows: An Education in the '20 (1938), roman semi-autobiographique
Publié en français sous le titre Le Lion et son ombre, traduit par Maurice-Ian Hilleret, Paris, le Sagittaire, 1947 ; réédition, Paris, le Sycomore, 1984 (ISBN 2-86262-226-5) ; réédition, Paris, Minerve, coll. « Domaine étranger », 1988 (ISBN 2-86931-018-Cool ; réédition sous le titre Le Lion et son ombre : une éducation dans les années 1920, dans une nouvelle traduction par Pierre-Emmanuel Dauzat, Paris, Fayard, 2012 (ISBN 978-2-213-66664-Cool ; réédition, Paris, Grasset, coll. « Les cahiers rouges », 2016 (ISBN 978-2-246-85082-3)
Prater Violet (1945)
Publié en français sous le titre La Violette du Prater, traduit par Léo Dilé, Julliard, coll. « Cahier des saisons », 1967 ; réédition, Paris, UGE, coll. « 10/18. Domaine étranger » no 1436, 1981 (ISBN 2-264-00365-0) ; réédition, Paris, Fayard, 2013 (ISBN 978-2-213-66671-6) ; réédition, Paris, Grasset, coll. « Les cahiers rouges », 2014 (ISBN 978-2-246-85081-6)
The World in the Evening (1954)
Publié en français sous le titre Le Monde au crépuscule, traduit par Ludmila Savitzky, Paris, Denoël, 1956 ; réédition, Paris, Denoël, 1983 (ISBN 2-207-21194-0) ; réédition, Paris, Fayard, 2013 (ISBN 978-2-213-66667-9)
Down There on a Visit (1962)
Publié en français sous le titre L'Ami de passage, traduit par Michel Ligny, Paris, Gallimard, coll. « Du monde entier », 1964 ; réédition, Paris, Fayard, 2013 (ISBN 978-2-213-66661-7)
A Single Man (1964)
Publié en français sous le titre Un homme au singulier, traduit par Léo Dilé, Paris, Hachette, coll. « Bibliothèque anglaise », 1980 (ISBN 2-01-006505-0) ; réédition, Paris, Seuil, coll. « Points. Roman » no 138, 1984 (ISBN 2-02-006719-6) ; réédition, Paris, Fayard, 2010 (ISBN 978-2-213-65491-1) ; réédition, Paris, Grasset, coll. « Les cahiers rouges », 2014 (ISBN 978-2-246-85080-9)
A Meeting by the River (1967)
Publié en français sous le titre Rencontre au bord du fleuve, traduit par Léo Dilé, Paris, Flammarion, coll. « Bibliothèque anglaise », 1982 (ISBN 2-08-064443-2) ; réédition, Paris, 10/18, coll. « Domaine étranger » no 3335, 2001 (ISBN 2-264-03187-5) ; réédition, Paris, Fayard, 2014 (ISBN 978-2-213-66669-3)

Recueils de nouvelles

The Mortmere Stories (1920), nouvelles écrites en collaboration avec Edward Upward dont une seule fut publiée de son vivant. Certaines furent résumées dans Le Lion et son ombre, mais l'intégralité ne fut publiée qu'en 1994.
Goodbye to Berlin (1939), reprend la nouvelle Sally Bowles (1937). Recueil réédité en 1945, avec Mr. Norris change de train, sous le titre Berlin Stories.
Publié en français sous le titre Intimités berlinoises, traduit par Ludmila Savitzky, Paris, Éditions de la revue "Fontaine", coll. « La Malle de la Manche » no 2, 1946 ; réédition de la même traduction sous le titre Adieu à Berlin, Paris, Hachette, coll. « Bibliothèque anglaise », 1980 (ISBN 2-01-006504-2) ; réédition, Paris, J'ai lu no 1213, 1981 (ISBN 2-277-21213-X) ; réédition, Paris, Seuil, coll. « Points. Roman » no 503, 1992 (ISBN 2-02-013012-2) ; réédition, Paris, Hachette littératures, 2002 (ISBN 2-01-235645-1) ; réédition, Paris, LGF, coll. « Le Livre de poche. Biblio » no 3394, 2004 (ISBN 2-253-13094-X) ; réédition, Paris, Fayard, 2013 (ISBN 978-2-213-66672-3) ; réédition, Paris, Grasset, coll. « Les cahiers rouges », 2014 (ISBN 978-2-246-81138-1)
Exhumations (1966), recueil regroupant des nouvelles, articles et poèmes
Publié en français sous le titre Les Joyaux de l'architecture belge, Paris, LGF, coll. « Le Livre de poche. Biblio » no 3401, 2004 (ISBN 2-253-09925-2)

Théâtre

The Dance of Death (1933), pièce en 1 acte écrite en collaboration avec W. H. Auden
The Dog Beneath the Skin (1935), (littéralement : Le chien sous la peau), aussi parue sous le titre ou Where is Francis?, pièce de théâtre en 3 actes écrite en collaboration avec W. H. Auden
The Ascent of F6 (1937) (littéralement: L'Ascension de F6), pièce de théâtre écrite en collaboration avec W. H. Auden et adaptée à la télévision (voir ci-dessous)
On the Frontier (1938) (littéralement: Sur la frontière), sa dernière pièce de théâtre écrite en collaboration avec W. H. Auden

Autres publications

People One Ought to Know (entre 1925 et 1930), 18 poèmes illustrés par Sylvain Mangeot, âgé de 11 ans, fils du violoniste André Mangeot, édités en 1982
The Intimate Journals of Charles Baudelaire (1930), traduction en anglais des "Journaux intimes (1851-1862)" de Charles Baudelaire
A Penny For The Poor (1937), réédité sous le titre Threepenny Novel, traduction en collaboration avec Edmond I. Vesey du "Roman de Quat'sous" de Bertolt Brecht
Sally Bowles (1937)
Journey to a War (1939), écrit avec W. H. Auden
Publié en français sous le titre Journal de guerre en Chine, suivi du Journal de voyage et de poèmes de W.H. Auden, traduit par Béatrice Vierne, Monaco/Paris, Éditions du Rocher, coll. « Anatolia », 2003 (ISBN 2-268-04436-X)
The Song of The God : the Bhagavad Gita (1944) traduction avec Swami Prabhavananda de "La Bhagavad-Gita" de S. Radhakrishnan
Jacob's Hands (1944), scénario écrit avec Aldous Huxley pour le cinéma, édité en 1998
Vedanta For The Western World (1944)
Shankara's Crest-Jewel of Discrimination (1947), en collaboration avec Swami Prabhavananda
The Condor and the Cows (1949), journal de voyage en Amérique du Sud
Publié en français sous le titre Le Condor, Paris, Rivages, coll. « Bibliothèque étrangère Rivages » no 28, 1990 (ISBN 2-86930-367-X)
Vedanta for Modern Man (1951)
What Vedanta Means to Me (1951)
How to Know God: the Yoga Aphorisms of Patanjali (1953), en collaboration avec Swami Prabhavananda et Patañjali.
Great English Short Stories (1957), anthologie rassemblée et éditée par Isherwood
An Approach to Vedanta (1963)
Publié en français sous le titre Une approche de Vedânta, traduit par Daniel Bismuth, Monaco/Paris, éditions du Rocher, 2003 (ISBN 2-268-04445-9)
Ramakrishna and his Disciples (1965)
Essentials of Vedanta (1969)
Kathleen and Frank (1972) (Kathleen et Frank) biographie de ses parents
Christopher and His Kind (1976), récit autobiographique
Publié en français sous le titre Christopher et son monde: 1929-1939, Paris, Hachette, coll. « P.O.L. », 1981 (ISBN 978-2010080876)
My Guru and his Disciple (1980), récit autobiographique
Publié en français sous le titre Mon gourou et son disciple, traduit par Léo Dilé, Paris, Flammarion, coll. « Bibliothèque anglaise », 1982 (ISBN 2-08-064442-4) ; réédition, Paris, Flammarion, coll. « 10/18. Domaine étranger » no 3472, 2002 (ISBN 2-264-03233-2) ; réédition, Paris, Fayard, 2014 (ISBN 978-2-213-66666-2)
October (1983), journal intime
Publié en français sous le titre Octobre, traduit par Gilles Barbedette, Marseille, Rivages, 1984 (ISBN 2-903059-46-2) ; réédition, Paris, Payot & Rivages, coll. « Rivages poche. Bibliothèque étrangère » no 284, 1999 (ISBN 2-7436-0553-7)
The Wishing Tree (1986)
Where Joy Resides: An Isherwood Reader (1989), anthologie comprenant en texte intégral La Violette du Prater et Un homme au singulier, des chapitres de L'Adieu à Berlin, L'Ami de passage et Le Lion et son ombre, ainsi que des extraits de Exhumations, Kathleen et Frank et Mon gourou et son disciple
Diaries: 1939-1960 (1996)
Lost Years: A Memoir 1945-1951 (2000)
Kathleen and Christopher (2005), lettres à sa mère
Isherwood on Writing (2007)

Filmographie
Scénariste au cinéma

1934 : Little Friend (en), film britannique réalisé par Berthold Viertel, scénario de Christopher Isherwood en collaboration avec le réalisateur, Margaret Kennedy et Ernst Lothar
1941 : La Proie du mort (Rage in Heaven), film américain réalisé par W. S. Van Dyke, scénariste de Isherwood en collaboration avec Robert Thoeren, Edward Chodorov et James Hilton, adaptation du roman éponyme de ce dernier
1943 : Et la vie recommence (Forever and a Day), film collectif réalisé par sept réalisateurs/producteurs et 22 scénaristes dont Isherwood
1949 : Un délicieux scandale (Adventure in Baltimore ou Bachelor Bait), film américain réalisé par Richard Wallace, scénario original de Christopher Isherwood en collaboration avec Lionel Houser et Lesser Samuels
1949 : Passion fatale (The Great Sinner), film américain réalisé par Robert Siodmak, adaptation du roman Le Joueur de Fiodor Dostoïevski, scénario de Isherwood en collaboration avec Ladislas Fodor et René Fülöp-Miller
1956 : Diane de Poitiers (Diane), film américain réalisé par David Miller, scénario de Christopher Isherwood d'après une histoire de John Erskine
1965 : Le Cher disparu (The Love One), film américain réalisé par Tony Richardson, adaptation du roman éponyme de Evelyn Waugh par Isherwood et Terry Southern
1967 : Le Marin de Gibraltar (The Sailor from Gibraltar), film britannique réalisé par Tony Richardson, adaptation du roman éponyme de Marguerite Duras par Isherwood, le réalisateur et Don Magner

Scénariste à la télévision

1938 : The Ascent of F6, téléfilm britannique, adaptation par Isherwood et W. H. Auden de leur pièce éponyme
1973 : Frankenstein: The True Story, téléfilm britannique réalisé par Jack Smight, scénario de Isherwood

Adaptations de ses œuvres par des tiers
Au cinéma

1955 : Une fille comme ça (I Am a Camera), film britannique réalisé par Henry Cornelius, scénario de John H. N. Collier, d'après le recueil de nouvelles Adieu à Berlin (Berlin Stories) de Christopher Isherwood et la pièce de théâtre I Am a Camera (en) de John Van Druten
1972 : Cabaret, film américain réalisé par Bob Fosse, scénario de Jay Allen et Hugh Wheeler, d'après le recueil de nouvelles "Adieu à Berlin" ("Berlin Stories") de Christopher Isherwood, la pièce de théâtre "I Am a Camera" de John Van Druten et la comédie musicale "Cabaret" écrite par écrite par Joe Masteroff pour le livret et Fred Ebb pour les paroles, sur une musique de John Kander
2009 : A Single Man, film américain produit et réalisé par Tom Ford, d'après le roman éponyme d'Isherwood, scénario du réalisateur en collaboration avec David Scearce

À la télévision

1961 : Wise Guy, épisode 28, saison 1 de la série télévisée américaine First Person (en), scénario de Mavor Moore d'après la nouvelle éponyme d'Isherwood
2011 : Christopher and His Kind, téléfilm britannique réalisé par Geoffrey Sax, adaptation du roman semi-autobiographique Lions and Shadows: An education in the '20 et du recueil de nouvelles Adieu à Berlin ; le scénario, signé Kevin Elyot, s'intéresse enssentiellement à la vie de Isherwood avec W. H. Auden

Acteur

1981 : Riches et célèbres (Rich and Famous), film américain de George Cukor : Isherwood est l'un des invités d'une réunion mondaine à Malibu

Interviews dans des documentaires télévisés

1966 : A Stravinsky Portrait, téléfilm documentaire américain réalisé par Richard Leacock et Rolf Liebermann
1970 : E.M. Forster 1879-1970, téléfilm documentaire britannique
1976 : Memories of Berlin: The Twilight of Weimar Culture, téléfilm documentaire canadien réalisé par Gary Conklin
1978 : Charles Laugton, épisode 5, saison 2 de la série télévisée documentaire américaine The Hollywood Greats

SENTIMENTS ET TÉMOIGNAGE
DU
CITOYEN TIGNARD YANIS
ALIAS
TAY
La chouette effraie

Simon & Garfunkel - The Sound of Silence - Madison Square Garden, NYC - 2009/10/29&30...
https://www.youtube.com/watch?v=L-JQ1q-13Ek

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 7148
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Natalie Portman, Die Pfeffermühle et El Condor Pasa.   Jeu 6 Déc à 9:41

Condition des homosexuels sous la république de Weimar.

La scène culturelle et politique homosexuelle allemande, particulièrement visible sous la république de Weimar, a été longuement commentée par les témoins contemporains. Elle a également été illustrées dans les fictions. La comédie musicale Cabaret et son adaptation au cinéma en 1977 témoignent de la persistance dans l'imaginaire populaire occidental de ce « Berlin gay » flamboyant de l'avant Troisième Reich. Dans son rapport intitulé Le Vice organisé en Allemagne publié en 1919, l'attaché français Ambroise Got écrit : « L'un de tous les vices qui accablent l'Allemagne vaincue - (...) - l'homosexualité, retient surtout l'attention de l'étranger, non pas tant pour ses manifestations pathologiques, que par l'extraordinaire développement qu'il a connu en Allemagne ».

Ambroise Got décrit en détail les nombreuses associations homosexuelles, masculines et féminines, actives partout en Allemagne : la Ligue Berlinoise de l'Amitié, la Société hambourgeoise d'exploration scientifique à Hambourg ou encore l'association Nous à Crefeld. Ces clubs organisaient des bals costumés, des représentations théâtrales, des randonnées et des conférences.

Des revues homosexuelles militantes telles que Freundschaft (« l'Amitié ») ont beaucoup de succès à Berlin et Francfort. On y trouve des articles sur l'homosexualité dans le règne animal ou des portraits d'homosexuels illustres (Alexandre le Grand, Leonard de Vinci...). On y trouve également des annonces pour des rencontres amoureuses, un guide des établissements homosexuels et un agenda des bals.

Militantisme.

Le militantisme homosexuel est particulièrement dynamique en Allemagne durant l'entre-deux-guerres. La Ligue Mondiale pour la reforme sexuelle sur une base scientifique est fondée en 1928 par Magnus Hirschfeld, déjà fondateur du Comité scientifique humanitaire en 1897. L'objectif de la Ligue est de « créer une nouvelle attitude sociale et légale (...) à l’égard de la vie sexuelle des hommes et des femmes »3, attitude qui s'opposerait aux doctrines religieuses et à l'ignorance en matière de sexualité. Leur programme comprend l'égalité hommes - femmes sur le plan économique, sexuel et politique, le libre contrôle de la procréation, la décriminalisation des pratiques sexuelles dites « anormales », la mise en place de cours d'éducation sexuelle rationnels, mais aussi la stérilisation des malades mentaux à des fins eugénistes4. En outre, les militants de la réforme sexuelle réclament l'abrogation du Paragraphe. Cet article du code pénal, prévoyant une peine de prison pour les pratiques homosexuelles entre hommes, ne sera finalement pas abrogé, malgré le soutien des partis démocrates et de gauche. La presse juge sévèrement le militantisme d'un Magnus Hirschfeld : la reforme sexuelle n'est pas perçue comme une priorité en ces temps d'après-guerre. La crise des années 1930 rendra ce militantisme homosexuel de plus en plus difficile et l'arrivée d'Hitler au pouvoir en 1933 marquera le début d'une répression radicale des homosexuels jusqu'à leur déportation : Des étudiants nazis pillent la bibliothèque de l'Institut de recherche sur la sexualité, Berlin, 6 mai 1933.


Conclusion :

La capitale allemande acquiert, sous Weimar, le statut officieux de « capitale homosexuelle », du fait de la notoriété de ses bals travestis, de la diversité de ses lieux de rencontres homosexuels et culturelles. Un mélange où les genres et les styles se confondaient en jouant de naïveté et sans sombre le vulgaire. On parlait d'une liberté tout en respectant les religions et les pudeurs. L'attrait de Tendresse n'était pas lié à une débauche :on voulait appréhender la peur dans le découvrir sans diaboliser la prudence et le romantisme. Le terme d'âge d'or s'applique davantage aux réalisations intellectuelles et artistiques des années 1920. Si, entre 1918 et 1923, dominait l'expressionnisme, qui fut relayé, à partir de 1923, par le courant de la Nouvelle Objectivité, l'expressionnisme produisit encore quelques chefs-d'œuvre, comme le Metropolis de Fritz Lang, en 1927. Le Bauhaus, institut des arts et des métiers, fondé en 1919, transféré à Dessau, en 1924, s'orienta, à partir de cette époque, vers des projets d'architecture fonctionnelles. Mais après la crise de 1929, les élites traditionnelles rejetèrent ces mouvements artistiques novateurs qui furent achevés par l'arrivée au pouvoir des nazis. En 1929, la mort de Gustav Stresemann coïncide avec la fin de l'âge d'or de la république de Weimar.


Vor der Kaserne
Devant la caserne
Vor dem großen Tor
Devant la grande porte
Stand eine Laterne
Il y avait une lanterne
Und steht sie noch davor
Et si elle est encore là devant.
So woll'n wir uns da wieder seh'n
Alors nous voulons nous y revoir
Bei der Laterne wollen wir steh'n
Sous la lanterne nous voulons rester
Wie einst Lili Marleen.
Comme autrefois, Lili Marleen

Unsere beide Schatten
Nos deux ombres
Sah'n wie einer aus
Ne faisaient plus qu'une
Daß wir so lieb uns hatten
Que nous nous aimions tant,
Das sah man gleich daraus
Ca se voyait tout de suite
Und alle Leute soll'n es seh'n
Et tout les gens doivent le voir
Wenn wir bei der Laterne steh'n
Quand nous nous trouvons sous la lanterne
Wie einst Lili Marleen.
Comme autrefois, Lili Marleen

Schon rief der Posten,
La sentinelle appelle déjà
Sie blasen Zapfenstreich
Ils sonnent le couvre-feu
Das kann drei Tage kosten
Ça peut coûter trois jours
Kam'rad, ich komm ja gleich
Camarades, j'arrive tout de suite
Da sagten wir auf Wiedersehen
Alors on se disait au revoir
Wie gerne wollt' ich mit dir geh'n
Comme j'aurais voulu partir avec toi,
Mit dir Lili Marleen.
Avec toi, Lili Marleen

Deine Schritte kennt sie,
Elle connaît tes pas
Deinen schönen Gang
Ta démarche élégante
Alle Abend brennt sie,
Tout les soirs elle brille,
Doch mich vergaß sie lang
Mais elle m'a oublié depuis longtemps
Und sollte mir ein Leid gescheh'n
Et s'il devait m'arriver malheur
Wer wird bei der Laterne stehen
Qui se trouverait sous la lanterne
Mit dir Lili Marleen ?
Avec toi, Lili Marleen ?

Aus dem stillen Raum,
De l'espace silencieux,
Aus der Erde Grund
Du fond de la terre,
Hebt sich wie ein Traum
S'élève comme un rêve
Dein verliebter Mund
Ta bouche amoureuse
Wenn sich die späten Nebel drehn
Quand le brouillard tardif se lèvera
Werd' ich bei der Laterne steh'n
Je serai sous la lanterne
Wie einst Lili Marleen.
Comme autrefois, Lili Marleen.

SENTIMENTS ET TÉMOIGNAGE
DU
CITOYEN TIGNARD YANIS
ALIAS
TAY
La chouette effraie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 7148
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Natalie Portman, Die Pfeffermühle et El Condor Pasa.   Jeu 6 Déc à 9:46

Condition des homosexuels sous la république de Weimar.

La scène culturelle et politique homosexuelle allemande, particulièrement visible sous la république de Weimar, a été longuement commentée par les témoins contemporains. Elle a également été illustrées dans les fictions. La comédie musicale Cabaret et son adaptation au cinéma en 1977 témoignent de la persistance dans l'imaginaire populaire occidental de ce « Berlin gay » flamboyant de l'avant Troisième Reich. Dans son rapport intitulé Le Vice organisé en Allemagne publié en 1919, l'attaché français Ambroise Got écrit : « L'un de tous les vices qui accablent l'Allemagne vaincue - (...) - l'homosexualité, retient surtout l'attention de l'étranger, non pas tant pour ses manifestations pathologiques, que par l'extraordinaire développement qu'il a connu en Allemagne ».

Ambroise Got décrit en détail les nombreuses associations homosexuelles, masculines et féminines, actives partout en Allemagne : la Ligue Berlinoise de l'Amitié, la Société hambourgeoise d'exploration scientifique à Hambourg ou encore l'association Nous à Crefeld. Ces clubs organisaient des bals costumés, des représentations théâtrales, des randonnées et des conférences.

Des revues homosexuelles militantes telles que Freundschaft (« l'Amitié ») ont beaucoup de succès à Berlin et Francfort. On y trouve des articles sur l'homosexualité dans le règne animal ou des portraits d'homosexuels illustres (Alexandre le Grand, Leonard de Vinci...). On y trouve également des annonces pour des rencontres amoureuses, un guide des établissements homosexuels et un agenda des bals.

Militantisme.

Le militantisme homosexuel est particulièrement dynamique en Allemagne durant l'entre-deux-guerres. La Ligue Mondiale pour la reforme sexuelle sur une base scientifique est fondée en 1928 par Magnus Hirschfeld, déjà fondateur du Comité scientifique humanitaire en 1897. L'objectif de la Ligue est de « créer une nouvelle attitude sociale et légale (...) à l’égard de la vie sexuelle des hommes et des femmes »3, attitude qui s'opposerait aux doctrines religieuses et à l'ignorance en matière de sexualité. Leur programme comprend l'égalité hommes - femmes sur le plan économique, sexuel et politique, le libre contrôle de la procréation, la décriminalisation des pratiques sexuelles dites « anormales », la mise en place de cours d'éducation sexuelle rationnels, mais aussi la stérilisation des malades mentaux à des fins eugénistes4. En outre, les militants de la réforme sexuelle réclament l'abrogation du Paragraphe. Cet article du code pénal, prévoyant une peine de prison pour les pratiques homosexuelles entre hommes, ne sera finalement pas abrogé, malgré le soutien des partis démocrates et de gauche. La presse juge sévèrement le militantisme d'un Magnus Hirschfeld : la reforme sexuelle n'est pas perçue comme une priorité en ces temps d'après-guerre. La crise des années 1930 rendra ce militantisme homosexuel de plus en plus difficile et l'arrivée d'Hitler au pouvoir en 1933 marquera le début d'une répression radicale des homosexuels jusqu'à leur déportation : Des étudiants nazis pillent la bibliothèque de l'Institut de recherche sur la sexualité, Berlin, 6 mai 1933.


Conclusion :

La capitale allemande acquiert, sous Weimar, le statut officieux de « capitale homosexuelle », du fait de la notoriété de ses bals travestis, de la diversité de ses lieux de rencontres homosexuels et culturelles. Un mélange où les genres et les styles se confondaient en jouant de naïveté et sans sombre le vulgaire. On parlait d'une liberté tout en respectant les religions et les pudeurs. L'attrait de Tendresse n'était pas lié à une débauche :on voulait appréhender la peur dans le découvrir sans diaboliser la prudence et le romantisme. Le terme d'âge d'or s'applique davantage aux réalisations intellectuelles et artistiques des années 1920. Si, entre 1918 et 1923, dominait l'expressionnisme, qui fut relayé, à partir de 1923, par le courant de la Nouvelle Objectivité, l'expressionnisme produisit encore quelques chefs-d'œuvre, comme le Metropolis de Fritz Lang, en 1927. Le Bauhaus, institut des arts et des métiers, fondé en 1919, transféré à Dessau, en 1924, s'orienta, à partir de cette époque, vers des projets d'architecture fonctionnelles. Mais après la crise de 1929, les élites traditionnelles rejetèrent ces mouvements artistiques novateurs qui furent achevés par l'arrivée au pouvoir des nazis. En 1929, la mort de Gustav Stresemann coïncide avec la fin de l'âge d'or de la république de Weimar.


Vor der Kaserne
Devant la caserne
Vor dem großen Tor
Devant la grande porte
Stand eine Laterne
Il y avait une lanterne
Und steht sie noch davor
Et si elle est encore là devant.
So woll'n wir uns da wieder seh'n
Alors nous voulons nous y revoir
Bei der Laterne wollen wir steh'n
Sous la lanterne nous voulons rester
Wie einst Lili Marleen.
Comme autrefois, Lili Marleen

Unsere beide Schatten
Nos deux ombres
Sah'n wie einer aus
Ne faisaient plus qu'une
Daß wir so lieb uns hatten
Que nous nous aimions tant,
Das sah man gleich daraus
Ca se voyait tout de suite
Und alle Leute soll'n es seh'n
Et tout les gens doivent le voir
Wenn wir bei der Laterne steh'n
Quand nous nous trouvons sous la lanterne
Wie einst Lili Marleen.
Comme autrefois, Lili Marleen

Schon rief der Posten,
La sentinelle appelle déjà
Sie blasen Zapfenstreich
Ils sonnent le couvre-feu
Das kann drei Tage kosten
Ça peut coûter trois jours
Kam'rad, ich komm ja gleich
Camarades, j'arrive tout de suite
Da sagten wir auf Wiedersehen
Alors on se disait au revoir
Wie gerne wollt' ich mit dir geh'n
Comme j'aurais voulu partir avec toi,
Mit dir Lili Marleen.
Avec toi, Lili Marleen

Deine Schritte kennt sie,
Elle connaît tes pas
Deinen schönen Gang
Ta démarche élégante
Alle Abend brennt sie,
Tout les soirs elle brille,
Doch mich vergaß sie lang
Mais elle m'a oublié depuis longtemps
Und sollte mir ein Leid gescheh'n
Et s'il devait m'arriver malheur
Wer wird bei der Laterne stehen
Qui se trouverait sous la lanterne
Mit dir Lili Marleen ?
Avec toi, Lili Marleen ?

Aus dem stillen Raum,
De l'espace silencieux,
Aus der Erde Grund
Du fond de la terre,
Hebt sich wie ein Traum
S'élève comme un rêve
Dein verliebter Mund
Ta bouche amoureuse
Wenn sich die späten Nebel drehn
Quand le brouillard tardif se lèvera
Werd' ich bei der Laterne steh'n
Je serai sous la lanterne
Wie einst Lili Marleen.
Comme autrefois, Lili Marleen.

Bruce Springsteen - Tougher Than the Rest...
https://www.youtube.com/watch?v=_91hNV6vuBY

SENTIMENTS ET TÉMOIGNAGE
DU
CITOYEN TIGNARD YANIS
ALIAS
TAY
La chouette effraie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 7148
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Natalie Portman, Die Pfeffermühle et El Condor Pasa.   Ven 7 Déc à 3:37

POUR LA GALERIE MARCHANDE DE LEADER PRICE, LES HISTOIRES SILENCIEUSES DELAIRE, LES RAGOTS DU COUTELIER
ET L'ASSIGNATION EN JUSTICE...

UN Youth Envoy Compte certifié @UNYouthEnvoy 13 h il y a 13 heures
What an empowering #YouthDay at #COP24! Here’s what you(th) can do right now
to fight #ClimateChange:

🗞Put pressure on your government & leaders
🌺Organize #ClimateAction events
🤳🏾Get on social media
👋🏾Give your 💵 to companies that put the 🌏first.

#TakeYourSeat #Youth2030

TIGNARD YANIS @TIGNARDYANIS
12 h il y a 12 heures
UN DIALOGUE. JE N'AI AUCUN LIEN RÉEL AVEC LES GILETS JAUNES CAR N'AYANT JAMAIS PARTICIPÉ
À LEURS RÉUNIONS : JE NE SUIS NI EN CROISADE ET NI EN OPPOSITION AVEC L'OPPOSITION GOUVERNEMENTALE.
JE DÉFENDS UNE LIBRE VISION ET DES PROGRAMMES QUE J'AI CONSTRUIT DE MES MAINS.
TAY

DANS UN CONTEXTE D'OPPOSITION, JE NE SUIS PAS : JE MÈNE UN CHEMIN ET LA FRANCE N'EST PAS
PARTICULIÈREMENT PRÉOCCUPÉE DE MES ÉTATS D'ÂMES : ELLE PRÉFÈRE SE DÉLECTER DE SES PANURGISMES
ET DE SES GARGANTUESQUES MÊME SI ELLE LES REMETS À LEURS PLACES PAR MOMENT.
TAY

LA FRANCE EST UNE MÈRE QUI A UN COMPLEXE D'OEDIPE CAR NE PARVENANT PAS À COUPER LE CORDON OMBILICAL. ELLE TROUVE DES SOUVENIRS OÙ SELON LES MOMENTS, SES TÉMOIGNAGES DIFFÈRENT. SA JUSTICE EST À SON IMAGE : YVETTE.
TAY

LA JUSTICE FRANÇAISE, POURTANT À ÉVOLUER, DEPUIS LES ANNÉES SOIXANTE. CERTAINES MÈRES ONT UN LIEN OMBILICAL ET SENTIMENTALE : LORSQUE IL Y A UN DIALOGUE ET UNE LIBERTÉ PARTAGÉE, ÇA DOIT ÊTRE MERVEILLEUX MAIS LORSQUE IL Y A UNE INÉGALITÉ DES MOTS, CELA EST TRISTE DANS L'ÂGE.
TAY

DANS LA MESURE DES MOTS, LA MÉTAPHORE SE MÉTAMORPHOSE EN UN RELIEF. LE RESPECT S'AGENOUILLE DANS LE TEMPS ET LA COLÈRE SUCCOMBE À LA CONSCIENCE : LA TRISTESSE DÉVORE L'ÉTHIQUE ET LE DEVENIR REMPLACE LE DÉVELOPPEMENT.
TAY

ÊTRE ENGLUÉ À QUELQU'UN QUI CHERCHE LES INQUIÉTUDES AFIN DE DISTILLER SES CONSEILS EN DES AFFIRMATIONS : LA TYRANNIE S'IMPOSE SUR LA DICTATURE POUR MIEUX FAIRE DISPARAÎTRE LA DIFFÉRENCE : DIT LE MACHIAVÉLISME À SA VICTIME.
TAY

DANS UN PHÉNOMÈNE DE PSYCHANALYSE, LA PSYCHANALYSE PEUT TRIOMPHER DE LA PSYCHOLOGIE. DANS UN PHÉNOMÈNE DE TEMPS, JE NE CHERCHE PLUS RÉELLEMENT UNE SOURCE, UNE RÉPONSE OU UNE LIBERTÉ. JE NE SAIS QUEL MOT DONNER À UNE TELLE ATTITUDE ? LA TEMPÉRANCE, PEUT ÊTRE !
TAY

CHÈRE PAULINE, TRÈS CHÈRES VALÉRIE FLEURY ET CARCELEN. DE BONS SOUVENIRS PEUPLENT MES JOURNÉE DE LEADER PRICE RAMONVILLE SAINT AGNE GRÂCE À VOUS MALGRÉ LES ADVERSITÉS DU TRAVAIL ET DU COMMUN QUE NOUS AVONS DU TRAVERSÉ : DIFFAMATOIRE, PERVERSITÉ ET CRUAUTÉ DES OBSERVATEURS.
TAY

LE CHAT DE LA VOISINE ET L'ÂNE QUI TOUSSE. DE TRÈS JOLIES SOIRÉES CHAMPAGNE OÙ MON PLAISIR ÉTAIT TEL LA CHANSON DE JACQUES HIGELIN. ON S'AMUSAIT À ME MONTRER DES FILLES POUR ME DIRE QU'ELLE N'ÉTAIT PAS POUR MOI : LES CONS, J'AVAIS L'ESPRIT POUR UNE CAISSIÈRE DE LEADER PRICE.
TAY

NAGALÏÉW MÉDITE DANS LA NATURE : LA NUIT VÉGÈTE LE PAYSAGE ET LE JOUR JUBILE LES ÉLÉMENTS. NAGALÏÉW ESSAYE DE RESSENTIR LE MONDE DES ÉTOILES À TRAVERS SES VOLS DE NUITS : ELLE SAIT RECONNAÎTRE LES CONSTELLATIONS ET SA PRÉFÉRÉE EST CASSIOPÉE OU W. TAY

PRUDENCE. LA CHOUETTE EFFRAIE REGARDE LA MOUETTE AUX YEUX VERTS. LE GRAND AMI DE MAGELLAN L'ALBATROS N'A JAMAIS EU L'AMBITION D'ÊTRE PROFESSEUR MAIS SES REGARDS SUR L'ARCHÉOLOGIE LUI ONT INSPIRÉ DES DEVISES : LÀ OÙ IL Y A UN TEMPLE, IL Y A UN EXORCISTE, NAGALÏÉW.
TAY

C'EST QUOI UN EXORCISTE : DEMANDE NAGALÏÉW.
EH BIEN, C'EST UNE PERSONNE QUI CHASSE OU QUI CHERCHE LES DÉMONS...
C'EST PAS UN INQUISITEUR MAIS IL FAUT ÊTRE PRUDENT... RÉPONDS LA CHOUETTE.
POURQUOI, TAY : DIT NAGALÏÉW.
CERTAINS IDIOTS PRATIQUENT L'IMMOLATION, VOILÀ POURQUOI.
TAY

CETTE HUMANITÉ A PEU DE VÉRITÉS POUR NOUS, MON AMI. C'EST VRAI QUE LES SACRIFICES POUR JUPITER
LEUR A RAPPORTÉ PLUS DE FOUET ET DE SANG QUE DE PAIN ET DU VIN. DIT NAGALÏÉW.
AH JUPITER, NOM DE ZEUS, C'EST UNE JOLIE PLANÈTE MAIS UNE SUPERCHERIE DE DIVINITÉ. RÉPONDS LA CHOUETTE.
TAY

SI CERTAINES PERSONNES SAVAIENT TENIR LEURS LANGUES : AU LIEU DE CELA, ILS ACCUSENT DIEU ET LE DIABLE
POUR IMPOSER LEURS IMPÔTS ET LEURS NARCISSISMES.
ILS JOUENT DES LARMES ET DES MOTS POUR ESSAYER DE NOUS FAIRE CROIRE QU'ILS ONT AGI
PAR UNE NAÏVE CONVICTION : LAMENTABLE.
TAY

LA MALADRESSE, LE QUOTIDIEN, DIEU ET LE DIABLE SONT LES THÉMATIQUES QUI GOUVERNENT LES IMPÔTS ET LES NARCISSIQUES.
LE POINT D'ORIGINE S'EST LEUR MOI ET C'EST LE PROPRE D'UNE MAJORITÉ DE LA POPULATION ET DES POLITIQUES :
CETTE MORALE EST LA RÉALITÉ DU COMMERCE.
TAY

President of Russia Compte certifié @KremlinRussia_E
43 min il y a 43 minutes
The President greeted the participants and guests of the 16th International Forum Gas of Russia 2018

TIGNARD YANIS @TIGNARDYANIS
20 min il y a 20 minutes
En réponse à @KremlinRussia_E
Snégourotchka (en russe : Снегу́рочка), ou Snégourka (russe : Снегу́рка) ou la « Fille de neige »...
Jacques Dutronc - La Fille Du Père Noël...
https://www.youtube.com/watch?v=8i6-EcyxoHE
Den Lille Pige Med Svovlstikkerne.
Une trêve hivernal !...
Y'BECCA.
TAY

نيامين نتنياهو

Compte certifié @Israelipm_ar 5 h il y a 5 heures
تم الحصول على أغلبية ساحقة من الدول التي وقفت ضد حماس في مشروع القرار الذي شجبها في الجمعية العامة للأمم المتحدة.
لم نحصل على أغلبية الثلثين ولكن هذه هي أول مرة حيث معظم الدول صوتت ضد
حماس فلذا أشيد بال-87 دولة التي اتخذت موقفا مبدئيا ضد حماس.

Snégourotchka (en russe : Снегу́рочка), ou Snégourka (russe : Снегу́рка) ou la « Fille de neige »...
Genesis - Mama...
https://www.youtube.com/watch?v=Ccs2rt0oSzQ
Den Lille Pige Med Svovlstikkerne.
Une trêve hivernal !...
Y'BECCA.
TAY

Theresa May Compte certifié @theresa_may
18 h il y a 18 heures
Now is the time for this country to come back together again.
#BackTheBrexitDeal

TIGNARD YANIS @TIGNARDYANIS
16 min il y a 16 minutes
En réponse à @theresa_may
Snégourotchka (en russe : Снегу́рочка), ou Snégourka (russe : Снегу́рка) ou la « Fille de neige »...
Peter Gabriel - Don't Give Up (ft. Kate Bush).
https://www.youtube.com/watch?v=VjEq-r2agqc
Den Lille Pige Med Svovlstikkerne.
Une trêve hivernal !...
Y'BECCA.
TAY

------------------------------

That's All (C'est Tout)

Just as I thought it was going alright
Juste comme je pensais que tout allait bien
I find out I'm wrong, when I thought I was right
Je vois que j'ai tort, comme je pensais avoir raison
S'always the same, it's just a shame, that's all
C'est toujours pareil, c'est la honte, c'est tout
I could say day, and you'd say night
Je peux dire le jour, tu dirais la nuit
Tell me it's black when I know that it's white
Dirais que c'est noir quand je sais que c'est blanc
S'always the same, it's just a shame, that's all
Toujours pareil, c'est la honte, c'est tout
PUBLICITÉ

inRead invented by Teads

I could leave but I won't go
Je pourrais partir mais je ne le ferai pas
Though my heart might tell me so
Même si mon coeur me dit de faire ainsi
I can't feel a thing from my head down to my toes
Je n'arrive à rien ressentir, de la tête aux pied
But why does it always seem to be
Mais pourquoi ça semble toujours être
Me looking at you, you looking at me
Moi qui te regarde, toi qui me regarde
S'always the same, it's just a shame, that's all
C'est toujours pareil, c'est la honte, c'est tout

Turning me on, turning me off,
Tu m'allumes, puis m'en enlève l'envie
Making me feel like I want too much
Me faisant sentir que j'en demande trop
Living with you's just putting me through it all of the time
Vivre avec toi c'est me mettre dans ce système chaque fois
Running around, staying out all night
Courir partout, passer la nuit dehors
Taking it all instead of taking one bite
Prendre tout au lieu de n'en prendre qu'une bouchée
Living with you's just putting me through it all of the time
Vivre avec toi c'est me mettre dans ce système chaque fois

I could leave but I won't go
Je pourrais partir mais je ne le ferai pas
It'd be easier I know
Ouais, ce serait plus facile, je sais
I can't feel a thing from my head down to my toes
Je n'arrive à rien ressentir, de la tête aux pied
But why does it always seem to be
Mais pourquoi ça semble toujours être
Me looking at you, you looking at me
Moi qui te regarde, toi qui me regarde
S'always the same, it's just a shame, that's all
C'est toujours pareil, c'est la honte, c'est tout

Truth is I love you
La vérité c'est que je t'aime
More than I wanted to
Plus que je ne le veux
There's no point in trying to pretend
Il n'y a pas d'intérêt à faire semblant
There's been no-one who
Qu'il n'y a personne qui
Makes me feel like you do
Me fait sentir ce que tu me fais
Say we'll be together till the end
Dis que nous serons ensemble jusqu'à la fin

I could leave but I won't go
Je pourrais partir mais je ne le ferai pas
It'd be easier I know
Ouais, ce serait plus facile, je sais
I can't feel a thing from my head down to my toes
Je n'arrive à rien ressentir, de la tête aux pied
So why does it always seem to be
Mais pourquoi ça semble toujours être
Me looking at you, you looking at me
Moi qui te regarde, toi qui me regarde
S'always the same, it's just a shame, that's all
C'est toujours pareil, c'est la honte, c'est tout

Truth is I love you
Mais je t'aime
More than I wanted to
Plus que je ne le veux
There's no point in trying to pretend
Il n'y a pas d'intérêt à faire semblant
There's been no-one who
Qu'il n'y a personne qui
Makes me feel like you do
Me fait sentir ce que tu me fais
Say we'll be together till the end
Dis que nous serons ensemble jusqu'à la fin

Just as I thought it was going alright
Juste comme je pensais que tout allait bien
I find out I'm wrong when I thought I was right
Je vois que j'ai tort, comme je pensais avoir raison
S'always the same, it's just a shame, that's all
C'est toujours pareil, c'est la honte, c'est tout
I could say day, you'd say night
Je peux dire le jour, tu dirais la nuit
Tell me it's black when I know that it's white
Dirais que c'est noir quand je sais que c'est blanc
S'always the same, it's just a shame, that's all
Toujours pareil, c'est la honte, c'est tout

That's all.
C'est tout.

Genesis - That's All https://www.youtube.com/watch?v=khg2sloLzTI

The key to my survival
Was never in much doubt
The question was how I could keep sane
Trying to find a way out

Things were never easy for me
Peace of mind was hard to find
And I needed a place where I could hide
Somewhere I could call mine

I didn't think much about it
`Til it started happening all the time
Soon I was living with the fear everyday
Of what might happen at night

I couldn't stand to hear the
Crying of my mother
And I remember when
I swore that, that would be the
Last they'd see of me
And I never went home again

They say time is a healer
And new my wounds are not the same
I rang the bell with my heart in my mouth
I had to hear what he'd say

He sat me down to talk to me
He looked me straight in the eyes

He said:

You're no son, no son of mine
You're no son, no son of mine
You walked out, you left us behind

And you're no son, no son of mine

Oh, his words how they hurt me, I'll never forget it
And as the time, it went by, I lived to regret it

You're no son, no son of mine
But where should I go,
And what should I do
You're no son, no son of mine
But I came here for help, I came here for you

Well the years they passed slowly
I thought about him everyday
What would I do, if we passed on the street
Would I keep running away

In and out of hiding places
Soon I'd have to face the facts
We'd have to sit down and talk it over
And that would mean going back

They say time is a healer
And now my wounds are not the same
I rang the bell with my heart in my mouth
I had to hear what he'd say

He sat me down to talk to me
He looked me straight in the eyes

He said:

You're no son, no son of mine
You're no son, no son of mine
You walked out, you left us behind
And you're no son, no son of mine

Genesis - No Son Of Mine https://www.youtube.com/watch?v=cddQn1mZRfI

Hold on my heart
Accroche-toi à mon coeur
Just hold on to that feeling
Accroche-toi seulment à ce sentiment
We both know we've been here before
Nous savons tous les deux que nous l'avons déjà vécu
We both know what can happen
Nous savons tous deux ce qui peut arriver
PUBLICITÉ

inRead invented by Teads

Hold on my heart
Accroche-toi à mon coeur
Cos I'm looking over your shoulder
Parce que je regarde par-dessus ton épaule
Please don't rush in this time
Ne précipite rien cette fois
Don't show her how you feel
Ne lui montre pas comment tu te sens

Hold on my heart
Accroche-toi à mon coeur
Throw me a lifeline
Lance-moi une ligne de survie
I'll keep a place for you
Je garderai une place pour toi
Somewhere deep inside
Quelque part bien au fond

Hold on my heart
Accroche-toi à mon coeur
Please tell her to be patient
S'il-te-plaît, dis-lui d'être patiente
'Cause there has never been a time
Parce qu'il n'y a jamais eu un temps
That I wanted something more
Où j'ai désiré quelque chose de plus

If I can recall this feeling
Si je peux me rappeler de ce sentiment
And I know there's a chance
Et je sais que c'est possible
Oh I will be there
Oh je serai là
Yes I will be there
Oui je serai là
Be there for you
Là pour toi
Whenever you want me to
Peu importe quand tu voudras
Whenever you call I will be there
Chaque fois que tu appelleras je serai là
Yes I will be there
Oui je serai là

Hold on my heart
Accroche-toi à mon coeur
Don't let her see you crying
Ne la laisse pas voir que tu pleures
No matter where I go
Peu importe où je vais
She'll always be with me
Elle sera toujours avec moi

Hold on my heart
Accroche-toi à mon coeur
Just hold on to that feeling
Accroche-toi seulement à ce sentiment
We both know we've been here before
Nous savons tous les deux que nous l'avons déjà vécu
We both know what can happen
Nous savons tous deux ce qui peut arriver
So hold on my heart
Alors accroche-toi à mon coeur
Just hold on my heart
Tu n'as qu'à t'accrocher à mon coeur
I'm gonna hold on to your heart
Je vais m'accrocher à ton coeur
(Hold on my heart)
(Accroche-toi à mon coeur)
Hold on
Accroche-toi
(Hold on my heart)
(Accroche-toi à mon coeur)
Just hold on
Tu n'as qu'à t'accrocher
Genesis - Hold On My Heart https://www.youtube.com/watch?v=V4pLqznEe3I

RÉALITÉ SUR GALILÉE ET MAGELLAN

" MON AMI, J'AI PERDU MON EXISTENCE DANS UN PROCÈS."
"TOUT COMME J'AI PERDU LA VIE DANS UNE HISTOIRE AUTRE QUE MON PROJET."

"AINSI, MAGELLAN... TU AS ABANDONNE UN HOMME SUR UNE ILE."
"TOUT COMME TOI, QUAND TU AS DIT QUE LA TERRE ÉTAIT RONDE."

" J'AI DÉVOILÉ UNE THÉORIE QUI ÉTAIT VÉRITÉ ET EN CELA, JE SUIS DONC JE PENSE;
ALORS QUE TOI, TU AS FAIT PREUVE ENVERS CET HOMME D'UNE ABJECTE BARBARIE."

" IL AVAIT ENGENDRÉ UNE MUTINERIE AU MILIEU DE L’OCÉAN NE FAISANT PAS CONFIANCE
AU COMMANDEMENT: ET TOI GALILÉE, TU AS JUSTE RENVERSÉ UN ORDRE DES CHOSES/
TOUT COMME MOI, AVEC CET HOMME."

" C’ÉTAIT POUR LE MIEUX POUR FAIRE FACE AUX MENSONGES."

"TOUT COMME MOI, GALILÉE, CAR JE TE PARLE EN CET INSTANT. JE RECONNAIS QUE
JE SUIS UN ÊTRE BRUTAL MAIS TOI DANS TA VÉRITÉ, TU AS TRANCHÉ SUR LES EXISTENCES."

MORALE:
AINSI L'HOMME INVERSE LES STRUCTURES QUI SONT TOUJOURS BASE SUR
LES GAMMES D'UN POLE MAGNÉTIQUE ET DEVANT L’ADVERSITÉ, IL EST DANS CE MÉLANGE ET CETTE DOUCE
IRRÉALITÉ QUI EST LA BASE DE L'EXISTENCE: L'OSMOSE ET L'HARMONIE NE FONT PAS BON MÉNAGE
DANS LES PERCEPTIVES DE PERCEVOIR L’ÉVOLUTION COMME UN ASPECT D’ÉTHIQUE ALORS QUE
POUR L'AUTRE, IL S'AGIT D'AFFIRMER UNE FEUILLE DE ROUTE.

ECRIT DU
CITOYEN TIGNARD YANIS

POST SCRIPTUM: C'EST POUR C'EST POUR CELA QUE J'AI TRANSFORMÉ GALILÉE EN FOU DE BASSAN
ET MAGELLAN EN ALBATROS DANS MES FABLES.

------------------------------------------

SON PRÉNOM EST NINA, DOUCE NUÉE DU MARCHÉ SAINT CYPRIEN


LA JOIE ME FUT JADIS DÉROBÉE PAR MON EXISTENCE OU PAR LE DESTIN LUI MÊME.
UNE CHATTE PRÉNOMMÉE MINOUSKA ME RAPPELA L’ESPÉRANCE ET ME REPRIT AU CROIRE
DE L'ESPOIR. DANS LA PÉRIODE DE LEADER PRICE ET DE MON EXÉMA, ELLE FUT PILIER
DE MON ENTRETIEN AVEC LA NATURE ET LES PRINCIPES DE LA VIE: LA MANIÈRE D’ÊTRE

LA JOIE EST VENUE DANS UN SENTIMENT SIMPLE, PAR UN SOURIRE TIMIDE ET SERVIABLE
QUI PORTE UNE VOIX DOUCE ET AIGRE. CETTE PERSONNE CALME ME REGARDA ET
UN SENTIMENT BIZARRE NAQUIT DANS MON CŒUR: JE FUT SUBJUGUE PAR SON CALME.
DOUCE ET AFFIRMÉE AFFRONTANT LES INTEMPÉRIES DE LA PLUME ET DU VERBE
SACHANT JONGLER SUR LES ASPECTS DU MARCHE ET HUMBLE DE SON CHARME: LA GRÂCE.

AU LIEU DE M’ÉLOIGNER DU MONDE, ELLE M'EN RAPPROCHE CAR ELLE SAIT ESSUYER LE VERBE
SANS LA MOINDRE GRIMACE ! ELLE EST DANS SON ÉQUILIBRE ET CELUI CI EST SON SECRET.
ELLE EST UN MYSTÈRE DANS LA PLÉNITUDE DE SES MOUVEMENTS DIGNE DES BEAUX NUAGES.
DANS SON CALME, J'Y APERÇOIT DES RÊVERIES MYSTÉRIEUSES: DES SONGES ÉNIGMATIQUES.

DANS LA CLARTÉ DE LA LUMIÈRE TOUT COMME DANS LE SONGE DE LA NUIT; IL EST DES FAITS
QUE L'HOMME NE PEUT OUBLIER. JE NE CHERCHE DONC PAS DE RAISONS SUR MES SENTIMENTS.
LA JOIE EST UN MERVEILLEUX SENTIMENT DANS LE BONHEUR TOUT COMME DANS LE MALHEUR.
ELLE FAIT PARTI DE SES PERSONNES QUI ME REDONNE SOIF AU BONHEUR: ELLE EST NINA.

ECRIT DU
CITOYEN TIGNARD YANIS
ALIAS
TAY La chouette effraie

The Power Of Love (Le Pouvoir De L Amour)

I'll protect you from the hooded claw
Je te protègerai de la griffe en capuche
Keep the vampires from your door
J'éloignerai les vampires de ta porte

Feels like fire
Une sensation telle celle du feu
I'm so in love with you
Je suis si amoureux de toi
Dreams are like angels
Les rêves sont comme des anges
They keep bad at bay.. bad at bay
Ils gardent le mal au loin…le mal au loin
Love is the light
L'amour est la lumière
Scaring darkness away.. yeah
Qui effraie les ténèbres

[Chorus 1]
[Refrain 1]
I'm so in love with you
Je suis si amoureux de toi
Purge the soul
Purifiez l'âme
Make love your goal
Faites de l'amour votre but

[Chorus 2]
[Refrain 2]
The power of love
Le pouvoir de l'amour
A force from above
Une force Divine
Cleaning my soul
Qui lave mon âme
Flame on burn desire
Une flamme sur un désir ardent
Love with tongues of fire
L'amour avec ses langues de feu
Purge the soul
Purifie l'âme
Make love your goal
Faites de l'amour votre but

I'll protect you from the hooded claw
Je te protègerai de la griffe en capuche
Keep the vampires from your door
J'éloignerai les vampires de ta porte
When the chips are down I'll be around
Dans les moments cruciaux je serai là
With my undying, death-defying love for you
Avec mon amour éternel qui défie la mort pour toi
Envy will hurt itself
L'envie se blessera toute seule
Let yourself be beautiful
Laisse toi être belle
Sparkling love.. flowers and pearls
Amour étincelant…fleurs et perles
And pretty girls
Et jolies filles
Love is like an energy
L'amour est comme une énergie
Rushin' in… rushin' in…inside of me
Qui court... court... en moi

[Chorus 2]
[Refrain 2]

This time we go sublime
Cette fois-ci nous sommes sublimes
Lovers entwine, divine, divine
Des amants enlacés, divin, divin
Love is danger, love is pleasure
L'amour est un danger, l'amour est un plaisir
Love is pure, the only treasure
L'amour est pur, l'unique trésor

[Chorus 1]
[Refrain 1]

The power of love
Le pouvoir de l'amour
A force from above
Une force Divine
Cleaning my soul
Qui lave mon âme
The power of love
Le pouvoir de l'amour
A force from above
Une force de l'au-delà
A sky scraping dove
Une colombe gratte-ciel
Flame on burn desire
Une flamme sur un désir ardent
Love with tongues of fire
L'amour avec ses langues de feu
Purge the soul
Purifie l'âme
Make love your goal
Faites de l'amour votre but

I'll protect you from the hooded claw
Je te protègerai de la griffe en capuche
Keep the vampires from your door
J'éloignerai les vampires de ta porte.

Frankie Goes To Hollywood - The Power Of Love https://www.youtube.com/watch?v=NyoTvgPn0rU

TIGNARD YANIS‏ @TIGNARDYANIS 6 hil y a 6 heures
L'IRIS DE L'INFINI OÙ LA FUSION DE LA MATIÈRE DONNANT AINSI NAISSANCE À LA NATURE DE L'UNIVERS MONTRANT QUE L'EXISTENCE EST PLUS ANCIENNE. Y

LE NOIR DE L'INFINI OÙ LA LUMIÈRE PEUT ÊTRE "CANNIBALE" EN L'ASPECT DE SYNTHÈSE MOLÉCULAIRE; ELLE PERDS OU DONNE SES IONS: LES TROUS. TAY

PENDANT LONGTEMPS, ON S'EST DEMANDÉ POURQUOI L'UNIVERS ÉTAIT NOIR DANS SON ASPECT SIDÉRAL EN UN PRÉTENDU INFINI: UNE MASSE-ÉLÉMENT NOIRE. Y

L'UNIVERS ÉTAIT NOIR DANS SON ASPECT SIDÉRAL EN UN PRÉTENDU INFINI: UNE MASSE-ÉLÉMENT NOIRE. Y

ON PARLE DE TEMPÊTES MAGNÉTIQUES EN DES ZONES SANS CONDITIONS POURTANT ÇA IMPLIQUE LA PRÉSENCE D'UN RIEN ORGANIQUE OU D'UNE MASSE NOIRE. TAY

LES PHÉNOMÈNES DE CLARTÉ EN L'UNIVERS SONT DES MOUVEMENTS DE MATIÈRES QUI COMPORTE DES FUXS PROVOQUANT DES ASSOCIATIONS D'ATOMES: MÉTÉO. TAY

L'ESPRIT DE L'ÉVOLUTION SUR L'ESPACE ET L'ADVERSITÉ, NAÎT DANS LE DÉPLACEMENT DU MOUVEMENT ET DU NAÎTRE: JE L'APPELLE LE NEZ DE CYRANO. TAY

POINTE LA PLÈBE OU INDIQUE LA PLÈBE AU SUJET DE L'INVENTION ET DE LA CRÉATIVITÉ SUR LE TERME DE CRÉATION DEVANT L'INFINI ET L'ÉTHIQUE. TAY

"LA CRÉATIVITÉ ET L'INVENTION SONT ELLES VRAIMENT SYNONYME DEVANT L'ÉTHIQUE ET L'INFINITÉ, MADAME L'ADVERSITÉ DU SOI.": POINTE LA PLÈBE. TAY

LA RECHERCHE S'EST LA RESPONSABILITÉ D'ÊTRE À L'ÉCOUTE, DE RÉPONDRE, D'ÊTRE ERMITE, DE VIVRE EN COMMUNAUTÉ, ET DE VOIR LES MÉCANISMES. TAY

DANS L'UNIVERS CE QUE L'ON VOIT, N'EST PAS TOUJOURS CE QU'ON ENTENDS ET CE QU'ON ENTENDS, N'EST PAS FORCÉMENT CE QUE L'ON VOIT: MASSES. TAY

L'UNIVERS EST UNE PARTICIPATION DE CONCERTS: CERTAINS SONT PASSÉES MAIS IL DEMEURE PRÉSENT, D'AUTRES SONT ET CEUX QUI VONT VENIR: GAMMA. TAY

NOUS SOMMES COMME LE GEAI QUI OBSERVE CES FLUXUS DE LUMIÈRES POUR DISTINGUER CELLE QUI S'APPARENTE À UN MOMENT DE L'AUTRE QUI EST ANNÉE. TAY

LE REGARD EST L'INFORMATION DU MOUVEMENT AINSI LE SOI VOIT DES ASTRES DANS LES CIRCONSTANCES DES ACTES ET DE LEURS MUTATIONS PHYSIQUES. TAY

LE VENT SE DÉPLACE DANS UN RIEN SUR TERRE: NON, L'AIR N'EST PAS "LE RIEN" COMME L'APESANTEUR EST UNE MASSE OÙ LA LUMIÈRE VOYAGE AINSI. TAY

LES VENTS SOLAIRES SONT ISSUS DE LA PUISSANCE DE LEURS ÉTOILES ET LES ÉTUDES PROUVENT QU'IL SE DÉPLACE DANS DES MOUVEMENTS ÉTANT MOMENTS. Y

LE VENT EST UNE SUEUR ISSU DE LA TRANSPIRATION TERRESTRE ET DE LA TRANSCENDANCE SOLAIRE, QUI DÉVELOPPE LE SILENCE ET LES SONS DU TEMPS. TAY

LA SCIENCE DANS L'ESPACE A APPRIS QUE LE VENT EST UN MOUVEMENT ISSUS DE DIFFÉRENTS PHÉNOMÈNES QUE JE PRÉNOMME LA TRANSPIRATION TERRESTRE. Y

L'ÉTHIQUE EST LIÉE À L'INFINI CAR D'AUTRES ABSURDITÉS SONT LIÉES AUX DÉRÈGLEMENT DES MOUVEMENTS QU'ILS SOIENT MOEURS, CONVICTION ET ACTES. Y

CHACUN A PEUR DE DIRE CAR SA PAROLE EST MAL INTERPRÉTÉE MAIS LES ACTES SAVENT DISTINGUER LE VÉRITABLE DU MENSONGE: LE REGARD DE SALOMON. TAY

LA MORALE DOIT ÊTRE CAPABLE DE S'APPLIQUER CES PRINCIPES ET PEUT IMPORTE L'ART DE L'ORATEUR SI CES MAINS SE COUVRENT PAS D'ACTES. TAY

LES CONSCIENCES DE SURVIES COMPORTENT DES CONVICTIONS ET DES ÉTHIQUES, NOS COMPORTEMENTS METTENT EN PÉRIL NOTRE CIVISME ET LA PLANÈTE. TAY

PEUPLE, L'ASPECT À NOUS DÉVELOPPER NE NOUS RENDS PAS PLUS SAGE QUE CE MÉCANISME PERPÉTUEL QU'EST NOTRE TERRE QUI SURVIE DANS L'UNIVERS. TAY

LE PROGRÈS SPATIAL ET LE DÉVELOPPEMENT AGRICOLE EST INDÉNIABLE MAIS NOUS AVONS TENDANCE DANS L'INDIVIDUALISME À DÉVORER L'ENVIRONNEMENT. TAY

LE MOUVEMENT DE L'HUMANITÉ DEVANT LES EXISTENCES POUR PRÉPARER DES EXPÉDITIONS QUI FONT QUE NOUS REDOUTONS NOTRE RELATION SUR L'ASPECT. TAY



SENTIMENT ET TÉMOIGNAGE
DU CITOYEN TIGNARD YANIS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Natalie Portman, Die Pfeffermühle et El Condor Pasa.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Natalie Portman, Die Pfeffermühle et El Condor Pasa.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Natalie Wood
» (F/LIBRE) NATALIE DORMER ? song to say goodbye.
» NATALIE DORMER
» Le directeur du CHU de Caen démissionne
» ESCADRILLE 50 S

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La.cinquieme.République :: La.cinquieme.République-
Sauter vers: