La.cinquieme.République

De la politique pure et affaires étrangeres
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Charles-Michel Lespée, Britânia et Seuls au monde.

Aller en bas 
AuteurMessage
yanis la chouette



Nombre de messages : 7148
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Charles-Michel Lespée, Britânia et Seuls au monde.   Sam 24 Nov à 3:39

Charles-Michel Lespée naît le 24 novembre 1712 à Versailles, fils de Charles-François L'Épée et de Françoise Marguerite Varignon. Il est baptisé le 26 novembre 1712 en l'église Notre-Dame de Versailles2 : son parrain est son oncle maternel, Michel Varignon, et sa marraine est Catherine Fortier, veuve de Thomas Valleran, entrepreneur des Bâtiments du Roi.

Son père est l'architecte expert des Bâtiments du roi Louis XIV, il veut que son fils soit son successeur3. Après des études de théologie et de droit, Charles-Michel choisit l'Église et la prêtrise3. Cependant, alors qu'il est sur le point d'être ordonné, l'archevêque de Paris l'invite à lui fournir son opinion sur le jansénisme mais Charles-Michel de L'Épée, ne voulant prendre parti, est privé d'ordination. Il entre alors au barreau et acquiert une grande réputation comme avocat. Mais, Mgr Bossuet lui propose de venir dans son diocèse (ce Bossuet était le neveu de l'évêque de Meaux et grand orateur Jacques-Bénigne Bossuet, mort en 1704) ; le jeune avocat abandonne ainsi sa carrière et se fait ordonner prêtre à Troyes en 1736, puis revient à Paris en 1739. À la mort de Mgr Bossuet, l'abbé de L'Épée se lie d'amitié à un janséniste et est ainsi de nouveau frappé d'interdit par l'archevêque de Paris, Mgr de Vintimille4.

Dans la biographie de Berthier, l'archevêque de Paris, à ce moment est encore Christophe de Beaumont5.

Possédant une fortune personnelle, l'abbé décide de consacrer son temps aux œuvres de charité. Entre 1760 et 1762, il découvre deux sœurs sourdes à la rue des Fossés-Saint-Victor, les sœurs communiquant entre elles par des signes6. Leur précepteur, le père Vanint, étant décédé en 17597, il accepte de le remplacer pour enseigner aux jumelles6. L'abbé de l'Épée étudie les signes par ces filles. Sa maison se transforme en école ouverte à tous les sourds où il accueille 60 élèves sourds8. Il a alors l'idée de mettre au point un alphabet à deux mains avec lequel les sourds pourront communiquer4. Il eut 19 disciples qui fondent plus tard 17 écoles pour les sourds, parmi lesquels René Dunan à Nantes[réf. nécessaire].

Le 23 décembre 1789, devenu pauvre et infirme en se privant durant des mois pour servir toujours au mieux ses chers élèves, Charles-Michel meurt à l'âge de 77 ans. Son corps est enterré dans l'Église Saint-Roch9, dans le caveau de la chapelle Saint-Nicolas qui a appartenu à la famille de La Roche. L'abbé de l'Épée est le frère de Jacques-François Lespée dont l'épouse est née La Roche10.


Britânia est une municipalité de l'État de Goiás au Brésil.
Sa population était estimée à 5 509 habitants en 2010 et elle s'étend sur 1 461,181 km2.
Elle appartient à la Microrégion du Rio Vermelho dans la Mésorégion du Nord-Ouest de Goiás.

Charles-Michel de L'Épée, appelé l'abbé de L'Épée, né Charles-Michel Lespée1 le 24 novembre 1712 à Versailles et mort le 23 décembre 1789 à Paris (paroisse Saint-Roch), est un prêtre français, l'un des précurseurs de l'enseignement spécialisé dispensé aux sourds.

Enseignement de la LSF
L'abbé de L'Épée a mis en place la recherche sur une langue des signes méthodique utilisable par les sourds, afin de lier ces signes avec le français écrit, mais, comme l’a ultérieurement souligné Ferdinand Berthier, son erreur fut de vouloir assimiler la structure syntaxique du français à celle de la gestuelle des sourds.

Contrairement à ce que certains croient encore, ce n'est pas l'abbé de L'Épée qui a éduqué des sourds, même avec des gestes. Comme dit Pierre Desloges :« Ce n’est donc pas Monsieur l’abbé de l’Epée qui a créé et inventé ce langage ; tout au contraire, il l’a appris des sourds et muets. »11. En revanche, c’est le regroupement des élèves sourds dans son institution et le besoin de communiquer entre eux qui favorisèrent et perfectionnèrent la langue des signes française (LSF), la langue naturelle des sourds. L’échec de l'enseignement du langage de signes méthodiques de l'abbé de l’Épée montre qu’il est vain de vouloir enseigner aux sourds sans tenir compte de leur identité culturelle. Il pratiquait aussi les techniques de démutisation et a adapté à la langue française les techniques mises au point en Espagne par Juan de Pablo Bonet, en Angleterre par John Wallis et aux Pays-Bas par Johann Conrad Amman. Il opposa sa méthode à celle de deux autres précepteurs de sourds : Jacob Rodrigue Péreire en France et Samuel Heinicke en Allemagne. Les signes méthodiques ne sont pas non plus proches de ce qu’on peut appeler le français signé, car ils ont été créés artificiellement.

Postérité

Cour intérieure de l'Institut national des jeunes sourds avec le Monument à l'abbé de l'Épée par Charles-Marie-Félix Martin.
En 1791, deux ans après sa mort, l'Assemblée nationale l'a reconnu en décrétant que son nom serait inscrit comme bienfaiteur de l'humanité et que les sourds bénéficieraient des Droits de l'homme.

Sa tombe se trouve dans l’église Saint-Roch à Paris.

L’institut qu’il avait créé existe toujours aujourd'hui, mais il s’est transformé. Il assure un enseignement en LSF. Il s'agit d’un des quatre Instituts nationaux pour jeunes sourds, situé rue Saint-Jacques à Paris, les autres étant à Metz, Chambéry et Bordeaux (Institut national des jeunes sourds de Bordeaux-Gradignan).

Plusieurs villes ont des voies appelées rue de l'Abbé-de-l'Épée Ce lien renvoie vers une page d'homonymie, notamment à Versailles, sa ville natale ainsi qu'une allée à Strasbourg.

Œuvres
Les Quatre Lettres sur l'éducation des sourds, Paris, Butard, 1774
Institution des sourds et muets par la voie des signes méthodiques Paris : Nyon l'Aîné, 1776.[1] [archive]
La Véritable Manière d'instruire les sourds et muets, confirmée par une longue expérience Paris : Nyon l'aîné, 1784.[2] [archive]
L'Art d'enseigner à parler aux sourds et muets de naissance, Paris, J.-B. Baillière et fils, 1820.[3] [archive]
Dictionnaire des sourds, Paris, 1896

---------------------------

Britannia est une série télévisée de fiction historique britanico-américaine écrite par Jez Butterworth.
L'histoire se déroule en 43. Le général Aulus Plautius arrive pour conquérir la Grande-Bretagne,
entre massacre des celtes et manipulation politique des druides. Enfin, c'est ce que croit
celui qui se nourrit du sang et de la cruauté...

Distribution
Romains
David Morrissey (VF : Mathieu Buscatto) : Aulus Plautius
Fortunato Cerlino : Vespasien
Hugo Speer : Lucius
Daniel Caltagirone : Brutus
Aaron Pierre (VF : Diouc Koma) : Antonius
Zaqi Ismail (en) : Philo
Gershwyn Eustache Jnr (VF : Raphaël Cohen) : Vitus

Cantii
Kelly Reilly (VF : Cindy Tempez) : Kerra
Ian McDiarmid (VF : Georges Claisse) : le roi Pellenor
Julian Rhind-Tutt (VF : Valéry Schatz) : Phelan
Annabel Scholey (VF : Ariane Aggiage) : Amena
Barry Ward (en) (VF : Maurice Decoster) : Sawyer
Callie Cooke (VF : Yaël Elhadad) : Islene
Eleanor Worthington Cox (en) (VF : Emmylou Homs) : Cait

Regni
Zoë Wanamaker : la reine Antedia
Joe Armstrong : Gildas
Liana Cornell (en) (VF : Marie Zidi) : Ania

Druides
Mackenzie Crook (VF : Stéphane Ronchewski) : Veran
Jodie McNee : Willa
Jack Roth : Ossian

Autres
Nikolaj Lie Kaas (VF : Sylvain Agaësse) : Divis
Stanley Weber : Lindon le gaulois
Laura Donnelly : Hella

Épisodes
Première saison (2018)
Malheur aux vaincus (Episode #1.1)
Alliances secrètes (Episode #1.2)
Honneur et trahisons (Episode #1.3)
Le Jugement des Dieux (Episode #1.4)
Tractations (Episode #1.5)
L'Élu (Episode #1.6)
Seuls au monde (Episode #1.7)
Initiation (Episode #1.Cool
Pax Romana (Episode #1.9)
Deuxième saison (2019)
En mars 2018, Sky Atlantic annonce le renouvellement de la série pour une seconde saison.

Jean-Jacques Bourdin Compte certifié @JJBourdin_RMC 16 nov.
Jean-Jacques Bourdin a retweeté RMC Story
Rendez-vous ce soir à 20h55 sur @RMCStorytv et dès maintenant autour du hashtag #RienNestImpossible !

➡️ Faut-il arrêter de manger de la viande ?

TIGNARD YANIS @Yanis_Tignard 29 min il y a 29 minutes
En réponse à @JJBourdin_RMC @RMCStorytv
Britânia est une municipalité de l'État de Goiás au Brésil.
Genesis - The Battle of Epping Forest.
https://www.youtube.com/watch?v=vFuIYyXiD5w
Eleanor Worthington Cox (en) (VF : Emmylou Homs) : Cait.
Honneur et trahisons.
Dans cette apparence de puissance demeure la cicatrice oublié :
L'origine.
TAY

Cait porte une toge romaine lorsque on voit l'aigle de Rome en feu. Le druide est résigné car elle symbolise la naissance
d'une nouvelle civilisation où le démon demeurera malgré tout :
Son choix est fait, il respecte la décision de la Reine car préférant la continuité.
TAY

Enseignement de la LSF et Britania
Genesis.
https://www.youtube.com/watch?v=4aGqmm9u7nc
Cette jeune génération naîtra dans la liberté perdue et voudra sauvegarder ses origines et ses principes et,
son humanité cherchera à apprendre de l'autre pour survivre tel les échos et les chants :
l'infini.
TAY

----------------------

TIGNARD YANIS @Yanis_Tignard
8 min il y a 8 minutes
Charles-Michel de L'Épée.
En 1791, deux ans après sa mort, l'Assemblée nationale l'a reconnu en décrétant que son nom serait inscrit
comme bienfaiteur de l'humanité et que les sourds bénéficieraient des Droits de l'homme.
Sa tombe se trouve dans l’église Saint-Roch à Paris.
TAY

RAPPORT DU
CITOYEN TIGNARD YANIS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
 
Charles-Michel Lespée, Britânia et Seuls au monde.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» St Michel Calvi 2009 2 REP LEGION ETRANGERE
» Demande à Charles CHEVALIER - AD Rouen - x Anvéville & Cliponville
» LEGUILLON x LANTUIT (M1776 Louvetot)
» Charles Théophile FERET
» Michel Mercier convoqué à l'Élysée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La.cinquieme.République :: La.cinquieme.République-
Sauter vers: