La.cinquieme.République

De la politique pure et affaires étrangeres
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La République de Lituanie et Vytis le Chevalier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
yanis la chouette



Nombre de messages : 4284
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: La République de Lituanie et Vytis le Chevalier   Mer 11 Fév à 3:01

http://lituanie-culture.blogspot.fr/2008/11/le-vytis-de-paris-le-plus-ancien-hors.html

Le Vytis de Paris, le plus ancien hors de Lituanie

C’est à Paris, au-dessus du cadran de la Tour de l’Horloge de la Conciergerie sur l’île de la Cité que se trouve une plus ancienne représentation du Chevalier blanc – le Vytis – hors de Lituanie : elle date de 1585. Perkunas Liutkus, le président du conseil de la Communauté lituanienne en France, rappelle que c’est à Henri de Valois, qui a régné près d’un an en tant que roi de Pologne et grand-duc de Lituanie, que la capitale française doit cet emblème de l’Etat lituanien. Henri de Valois était le quatrième fils du roi de France Henri II et de Catherine de Médicis : il avait donc peu de chance d’accéder au trône et c’est pourquoi sa mère Catherine présenta sa candidature à la grande Diète polono-lituanienne qui l’élit le 11 mai 1573. Cependant le jeune homme (il est né en 1551) tarda à rejoindre sa nouvelle résidence royale à Cracovie. Son frère devenu entre-temps Charles IX, qu’il dérangeait par sa présence à la cour, finit par obtenir son départ au début de l’année 1574. Toutefois, dès qu’il apprit en juin la mort de son frère, Henri de Valois quitta la Pologne-Lituanie clandestinement pour être couronné roi de France en février 1575 sous le nom de Henri III. Perkunas Liutkus rappelle qu’au cours de son règne de quatorze ans en France, Henri III fit reconstruire plusieurs bâtiments à Paris et entre autres la Tour de l’Horloge de la Conciergerie dans l’île de la Cité. L’horloge d’origine remontait à 1370 et avait été la première horloge publique de France. Henri III en confia la reconstruction en 1585 au grand sculpteur de la Renaissance, Germain Pilon. Il fit couronner la nouvelle horloge du blason des Valois (trois fleurs de lys sur champ bleu) et des armoiries de la "République des Deux Nations" (l'aigle de Pologne et le Chevalier blanc de Lituanie). Un superbe Vytis trône donc encore aujourd'hui à Paris du haut d'un monument devant lequel passent chaque jour des centaines de milliers de Parisiens et de touristes (dont des Lituaniens), la plupart sans le savoir ni le voir. Perkunas Liutkus souhaiterait que la célébration du millénaire de la première mention du nom de la Lituanie, l'an prochain, puisse être l'occasion de rappeler cette présence de la Lituanie dans la capitale française depuis 423 ans. Il lance aussi un appel à ceux qui auraient connaissance d'autres représentations du Vytis, en France ou ailleurs dans le monde. Pour en savoir plus ou contacter Perkunas Liutkus, voici son adresse électronique :

una19@voila.fr


Libellés : en_France, France-Lituanie, Vytis

https://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=746534265405303&id=285106804881387
---------------------------------------------------------------------------------------------------------

You are subscribed to Image of the Day for NASA. This information has recently been updated, and is now available.
Hubble Sees A Smiling Lens
02/10/2015 11:00 AM EST
In the center of this image, taken with the NASA/ESA Hubble Space Telescope, is the galaxy cluster SDSS J1038+4849 — and it seems to be smiling. You can make out its two orange eyes and white button nose. In the case of this “happy face”, the two eyes are very bright galaxies and the misleading smile lines are actually arcs caused by an effect known as strong gravitational lensing. Galaxy clusters are the most massive structures in the Universe and exert such a powerful gravitational pull that they warp the spacetime around them and act as cosmic lenses which can magnify, distort and bend the light behind them. This phenomenon, crucial to many of Hubble’s discoveries, can be explained by Einstein’s theory of general relativity. In this special case of gravitational lensing, a ring — known as an Einstein Ring — is produced from this bending of light, a consequence of the exact and symmetrical alignment of the source, lens and observer and resulting in the ring-like structure we see here. Hubble has provided astronomers with the tools to probe these massive galaxies and model their lensing effects, allowing us to peer further into the early Universe than ever before. This object was studied by Hubble’s Wide Field and Planetary Camera 2 (WFPC2) and Wide Field Camera 3 (WFC3) as part of a survey of strong lenses. A version of this image was entered into the Hubble’s Hidden Treasures image processing competition by contestant Judy Schmidt. Image Credit: NASA/ESA Caption: ESA > More information and image products

Bookmark and Share

This e-mail update was generated automatically based on your subscriptions. Some updates may belong to more than one category, resulting in duplicate notices.


Dernière édition par yanis la chouette le Mer 11 Fév à 3:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4284
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Un amoureux d'Histoire ou un retraité inspiré   Mer 11 Fév à 3:16

Un Homme qui a accompli des grands travaux et qui je pense est reconnu pour son goût du précis
et du respect de l'Heure.


http://gillesenlettonie.blogspot.fr/2011/11/drapeaux-et-autres-symboles-2-lituanie.html
http://gillesenlituanie.hautetfort.com/archive/2007/03/19/l-origine-du-vytis.html

L'origine du Vytis

medium_250px-Coat_of_arms_of_Lithuania.pngLors de la visite du musée de Kazys Varnelis (voir article ci-dessous),

certain(e)s m’ont posé la question de l’origine de ce chevalier blanc, le Vytis, qui figure sur les armoiries de la Lituanie (ci contre).
Comme je ne savais pas, ça m’a énervé et j’ai cherché. Et je vous fais donc tous profiter de mes trouvailles.

Le chevalier sur un cheval cabré apparait pour la première fois comme emblème de l’Etat lituanien en 1366, sur le sceau du Grand-duc Algirdas. Le symbole s’est transmis par la suite de Grand-duc en Grand-duc. Lors de la bataille de Žalgiris en 1410, contre les Chevaliers Teutoniques, 30 des 40 régiments lituaniens arboraient la bannière du Vytis.

Le Vytis a été le symbole de l’Etat lituanien pendant toutes les périodes de son indépendance, et « bien sûr » aboli lors des diverses périodes d’occupation. La Constitution, adoptée par referendum le 25 Octobre 1992 (article 15), précise que les armoiries de l’Etat sont un Vytis blanc sur fond rouge.

L’origine du mot Vytis en lui-même n’est pas claire et plusieurs théories s’affrontent. Il a été utilisé pour la première fois en 1846 par Simonas Daukantas (premier historien à écrire une histoire de la Lituanie en lituanien). Il a été popularisé en 1884 par la revue culturelle Aušra du Dr Basanavičius. Parmi les origines plausibles, le mot pourrait venir du verbe lituanien vyti = courir après, ou du slave vytiaz’ = un noble.

Quant à l’interprétation à lui donner, certains voient dans le Vytis le dieu suprême et dieu du tonnerre dans la mythologie balte, Perkunas. Ou encore le dieu de la guerre, Kovas. Ce n’est pas impossible dans la mesure où, en 1366, la Lituanie était encore païenne.

Enfin, on notera que les armoiries du Belarus (ci-dessous) sont quasiment identiques à celles de la Lituanie, ce qui s’explique facilement pour des raisons historiques, la Russie Blanche (Baltarusija) ayant longtemps fait partie du Grand-duché de Lituanie. Mais ceci est une autre …… histoire.
_______________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4284
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Histoire sur l'Entrée en Euro   Mer 11 Fév à 3:19

http://www.nbbmuseum.be/fr/2014/10/litas.htm

Adieu litas, bienvenue euro !

Le 1er janvier 2015, cela fera tout juste 13 ans que l’euro est devenu notre monnaie officielle. Pour la Lituanie, ce sera le premier jour. En effet, le dernier pays balte rejoindra la zone euro en ce début d’année, faisant de lui le 19e pays membre.

Suite au traité d’Athènes de 2003, la Lituanie est entrée dans l’Union européenne ainsi que 9 autres États, comprenant entre autres ses voisins baltes, l’Estonie et la Lettonie, rentrés dans l’Eurosystème respectivement en 2011 et 2014. Depuis 2004, la monnaie lituanienne, le litas, est liée à l’euro : 1 EUR = 3,4528 LTL.

La Lituanie fut sous domination russe et ce, de 1795 à 1918. Durant cette période, l’opposition face à la Russie se développe progressivement. En 1915, durant la Première Guerre mondiale, la République de Lituanie est créée. Bien qu’occupée par les troupes allemandes, la Lituanie est déclarée indépendante le 16 février 1918 par le Conseil de Lituanie et (re‑)devient une république le 2 novembre 1918. S’ensuivront les trois guerres d’indépendance lituaniennes. La première eut lieu de décembre 1918 à août 1919 contre l’armée bolchévique ; la seconde d’août à décembre 1919 contre l’Armée occidentale des volontaires. Il s’agit d’une armée contre‑révolutionnaire et pro‑tsariste active durant la révolution russe. La dernière débuta en août 1920 et l’opposa à la Pologne. En effet, les vues polonaises sur Vilnius ne sont pas un secret à l’époque. De plus, près de 30 % de la population de la capitale est polonaise. Après une brève occupation, une République de la Lituanie centrale est déclarée et sera par la suite annexée à la Pologne en mars 1922. Vilnius restera d’ailleurs sous domination polonaise jusqu’en 1939, Kaunas devenant la capitale durant cette période. La Lituanie devient une dictature sous Antanas Smetona, d’abord président en 1926 puis dictateur de 1929 à 1940.

5 litai, 2000
5 litai, 2000

En 1939, suite à un ultimatum de l’Allemagne, la Lituanie cède la région de Klaipeda mais récupère la région de Vilnius. Durant la guerre, la pression soviétique se fait de plus en plus présente, Smetona quitte le pays et le pays devient une république socialiste. Un gouvernement prosoviétique est mis en place. À partir du printemps 1941, le litas est retiré de la circulation par l’URSS. En juin de la même année, après une déportation de 35.000 Lituaniens en Sibérie et un massacre à Rainiai, l’Allemagne nazie est accueillie en Lituanie comme un héros libérateur. La situation changera assez rapidement puisqu’il s’agit d’un des pays les plus touchés par l’Holocauste, avec un taux de 95 à 97 %. Au total, près d’un tiers de la population lituanienne sera décimée durant la Seconde Guerre mondiale. Au sortir de la guerre, la Lituanie se retrouve de nouveau sous domination russe. En 1989, le nouveau premier secrétaire du Parti Communiste, Algirdas Brazauskas soutient le mouvement démocratique nommé Sąjūdis en faveur de l’indépendance. Celle‑ci est proclamée le 11 mars 1990. La Lituanie devient alors la première des républiques socialistes soviétiques indépendantes. L’année suivante, l’U.R.S.S. reconnait son indépendance.

Le litas fut introduit pour la première fois le 22 octobre 1922. Chaque litas était divisé en 100 centų et était couvert par 0,150462 grammes d’or à la Banque de Lituanie, établie le 27 septembre de la même année à Vilnius. Remplacé par le rouble en 1941, il redeviendra la monnaie officielle le 25 juin 1993. Vis‑à‑vis du design, dès 1922, les armoiries de la Lituanie furent choisies pour le revers des pièces.

Coats of Arms by the artist Arvydas Každailis
Les armoiries de la Lituanie d’après Arvydas Každailis

Les premières traces d’utilisation de ce blason datent de 1366 en tant qu’emblème d’Algirdas, Grand‑Duc de Lituanie de 1330 à 1377. Le Grand‑Duché de Lituanie couvrait alors la Biélorussie, l’Ukraine, la Transnistrie et même certaines régions polonaises et russes durant le 15e siècle. Durant le 14e siècle, des pièces commencent à circuler avec ce symbole d’un côté et de l’autre, sont représentées les colonnes de Gédiminides. À certains moments, ces colonnes sont d’ailleurs représentées sur le bouclier du chevalier.

Tout d’abord sans nom, ce blason est nommé Pahonia à partir du 15e siècle. La double croix représentée sur le bouclier fut adoptée par Jogaila. Ce dernier, païen, se maria en 1386 avec Hedwige Ire de Pologne, catholique. Suite à sa conversion, il prit le nom de Ladislas II Jagellon en honneur à Saint Ladislas, roi de Hongrie du 11e siècle dont l’armoirie était un dérivé de la croix patriarcale.

L’interprétation du chevalier au 19e siècle fut très populaire car il est vu comme repoussant les intrus, dans ce cas‑ci la Russie. Le design de l’artiste Juozas Zikaras fut choisi pour être utilisé sur les pièces de litai. Interdit durant la domination soviétique, le chevalier Vytis devient un symbole d’indépendance. Un nouveau design est approuvé en 1991 et fut réalisé par Arvydas Každailis. Les armoiries représentent un chevalier Vytis habillé de blanc sur un fond rouge, tenant une épée d’une main et de l’autre un bouclier bleu orné d’une double croix jaune.

500 litų, Vincas Kudirka
500 litų, Vincas Kudirka

Comme ce fut le cas pour les billets en francs belges à certains moments, la Lituanie représente les personnages importants de son histoire, qu’il s’agisse d’un écrivain, d’un historien, d’un homme d’État ou encore de héros. Sur chaque coupure, on peut remarquer les armoiries en miniature. Au retour de l’indépendance, les valeurs de 1 litas, 2 et 5 litai étaient couvertes par des billets mais, dès 1993‑1994, elles furent remplacées par des pièces. Le billet de 10 litų est celui avec la valeur la plus basse. La plus grande coupure est celle 500 litų et correspond environ à 144,81 €. Sur ce billet, le choix du personnage est assez intéressant puisqu’il s’agit du poète Vincas Kudirka, auteur de l’hymne national lituanien. Il s’agit d’un symbole fort afin de bien marquer l’indépendance face à l’U.R.S.S.

1 & 2 euromunten Litouwen
Pièces de 1 et 2 euros lituaniennes

Les pièces en litai sont frappées à la Monnaie Lituanienne, appelée Lietuvos monetų kalykla. Anciennement la Monnaie de Vilnius, cet atelier monétaire date du 14e siècle. Vis‑à‑vis de l’euro, c’est sans surprise que la face nationale choisie par la Lituanie reste dans la lignée historique du pays. Le design pour toutes les pièces en euros a été réalisé par le sculpteur Antanas Žukauskas. Le changement de design ne devra pas trop choquer les Lituaniens puisqu’entre l’euro et le litas, il y a peu de différences stylistiques. C’est à la Monnaie Lituanienne à Vilnius que seront faites les nouvelles pièces en euros.

Baptiste Cuvelier
Guide du musée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4284
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: La République de Lituanie et Vytis le Chevalier   Ven 20 Mai à 9:29

Le Revenant

Comme les anges à l’œil fauve,
Je reviendrai dans ton alcôve
Et vers toi glisserai sans bruit
Avec les ombres de la nuit ;

Et je te donnerai, ma brune,
Des baisers froids comme la lune
Et des caresses de serpent
Autour d’une fosse rampant.

Quand viendra le matin livide,
Tu trouveras ma place vide,
Où jusqu’au soir il fera froid.

Comme d’autres par la tendresse,
Sur ta vie et sur ta jeunesse,
Moi, je veux régner par l’effroi.

Charles Baudelaire
Les Fleurs du Mal
-----------------------------------------------------------------------------------
Parfum exotique

Quand, les deux yeux fermés, en un soir chaud d’automne,
Je respire l’odeur de ton sein chaleureux,
Je vois se dérouler des rivages heureux
Qu’éblouissent les feux d’un soleil monotone ;

Une île paresseuse où la nature donne
Des arbres singuliers et des fruits savoureux ;
Des hommes dont le corps est mince et vigoureux,
Et des femmes dont l’œil par sa franchise étonne.

Guidé par ton odeur vers de charmants climats,
Je vois un port rempli de voiles et de mâts
Encor tout fatigués par la vague marine,

Pendant que le parfum des verts tamariniers,
Qui circule dans l’air et m’enfle la narine,
Se mêle dans mon âme au chant des mariniers.

Charles Baudelaire
Les Fleurs du Mal
---------------------------------------------------

La paléontologie des atomes peut elles d'étudier dans l'espace !(?). Eh bien oui, par le reflet de la masse, par des variations chimiques et de volumes de l'environnement. Le temps d'une ombre magnétique laisse une empreinte dans la matière et le volume ! Il demeure une empreinte invisible en luminosité mais repérable par une variation chimique ou par une anomalie quelquonque crée par un phénomène antérieure à la composition chimique présente: J'appelle cela une odeur chaotique ou un reflet temporelle.

écrit de
TAY la chouette effraie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4284
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: La République de Lituanie et Vytis le Chevalier   Ven 20 Mai à 9:34

Cri perdu

Quelqu'un m'est apparu très loin dans le passé :
C'était un ouvrier des hautes Pyramides,
Adolescent perdu dans ces foules timides
Qu'écrasait le granit pour Chéops entassé.

Or ses genoux tremblaient ; il pliait, harassé
Sous la pierre, surcroît au poids des cieux torrides ;
L'effort gonflait son front et le creusait de rides ;
Il cria tout à coup comme un arbre cassé.

Ce cri fit frémir l'air, ébranla l'éther sombre,
Monta, puis atteignit les étoiles sans nombre
Où l'astrologue lit les jeux tristes du sort ;

Il monte, il va, cherchant les dieux et la justice,
Et depuis trois mille ans sous l'énorme bâtisse,
Dans sa gloire, Chéops inaltérable dort.

Sully Prudhomme
Les Épreuves
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4284
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: La République de Lituanie et Vytis le Chevalier   Sam 21 Mai à 8:40



Le premier ministre Justin Trudeau a rencontré aujourd'hui le Président de la Pologne, Andrzej Duda, à Ottawa.

Les chefs ont discuté de l'importance de leur partenariat au sein de l'OTAN et de l'accueil, par la Pologne, du Sommet des dirigeants de l'OTAN, qui aura lieu à Varsovie les 8 et 9 juillet 2016. Ils ont échangé sur la sécurité régionale, notamment en ce qui concerne l'Ukraine, l'Irak et la Syrie, et sur la migration.

Le premier ministre Trudeau et le président Duda ont aussi discuté des relations commerciales bilatérales et ont réitéré leur soutien ferme à l'égard de la ratification, dans les meilleurs délais, de l'Accord économique et commercial global (AECG) entre le Canada et l’Union européenne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4284
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: La République de Lituanie et Vytis le Chevalier   Sam 21 Mai à 10:02


Ottawa (Ontario)
4 mai 2016

Le premier ministre du Canada Justin Trudeau a annoncé aujourd’hui qu’il rencontrera le président des États-Unis d’Amérique, Barack Obama, et le président du Mexique, Enrique Peña Nieto, à Ottawa, le 29 juin 2016, à l’occasion du Sommet des leaders nord-américains.

Le gouvernement du Canada s’est engagé à faire passer les gens en premier et à aider les Canadiens de la classe moyenne. Avec une classe moyenne forte, ceux qui travaillent fort peuvent espérer avoir une bonne qualité de vie et de meilleures perspectives pour leurs enfants. Le premier ministre se réjouit de discuter de cette vision avec ses homologues.

Plus particulièrement, le Sommet des leaders nord-américains donnera au Canada l’occasion de travailler de près avec les États-Unis et le Mexique, de façon à ce que les trois pays puissent créer des emplois, renforcer leurs communautés et stimuler la croissance économique propre. Les leaders prendront aussi des mesures importantes pour créer une économie nord-américaine plus intégrée, durable et compétitive sur la scène mondiale.

Il s’agit de la première fois depuis 2007 que le Canada sera l’hôte du Sommet, ce qui témoigne de l’engagement du Canada à renouer avec ses partenaires nord-américains. Dans un esprit de collaboration renouvelée, le Canada, les États-Unis et le Mexique travailleront ensemble pour rendre notre continent plus prospère et durable que celui que nous connaissons aujourd’hui.

Citation

« Je me réjouis de ma rencontre avec le président Obama et le président Peña Nieto en vue de faire de réels progrès en lien avec les défis que nous affrontons ensemble, qu’il s’agisse d’accroitre le commerce entre nos pays, d’encourager la croissance propre, ou d’aider réellement les familles de la classe moyenne. »

- Le très honorable Justin Trudeau, premier ministre du Canada
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4284
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: La République de Lituanie et Vytis le Chevalier   Lun 30 Mai à 9:27

Rencontre...

Madame Canari rentra vers la rencontre de ses amies quand au loin, elle
entendit les gémissements d'un crocodile... Elle voit qu'il n'y a aucun arbre,
mais elle se pose sur son dos..
-"Qu'il y a t'il ,"
-"Où là... Vraiment ai je une épine à présent sur le dos" claironne Cousin Crocodile.
-"où..." dit Antéa la Canari, qui est aussi rusé que Police la Coatie.
-"Là prés de la patte... devant, à votre gauche ou à votre droite... Je ne sais, Ami..."
-"Vilain... Elle est là; juste là..."réponds la canari et rajoute à son patient :" Ton appétit
est grand et ton haleine sent le Jeun."
-Sachez que je nai dévoré... et puis vous êtes si maigre." réponds le Gardien
du Temple des Larmes, le Crocodile.
-Et le Bouvier..."
-"Quoi."

Dans le bref instant de surprise du Crocodile, Antéa la canari profite pour enlever
l'épine de la patte droite du Crocodile pour ensuite se remettre sur son dos.

"Quel récompense pour Toi, petit oiseau !"
"Rien..." Dit Antéa la canari en guise d'Adieu et de Bonjour...

Morale: Le silence et le chant devant une charité n'a de guise aucune morale car le cœur
est tout comme la plume: Il peut être humble.

Ecrit de
TAY
La chouette effraie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4284
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: La République de Lituanie et Vytis le Chevalier   Ven 3 Juin à 9:17

« Il vaut mieux être un commandant qu’un homme normal, puisque j’ai plongé mes mains dans l’eau boueuse et dois être un pirate. »

Sa carrière de capitaine pirate s’arrête brutalement en février 1722 près du Cap Lopez, au Gabon. Le 5 février 1722, un bâtiment de guerre britannique, l’Hirondelle attaque la flotte de Bartholomew Roberts. À ce moment, les avis sur la fin de l’aventure divergent. Certains pensent[Qui ?] que Bartholomew Roberts aurait confondu l’Hirondelle avec un navire marchand portugais et décide de l’attaquer. D’autres racontent que Chaloner Ogle aurait trouvé la flotte de Bartholomew Roberts ancrée sur la côte, la plupart des hommes saouls après avoir fêté une victoire de la veille ; Bartholomew Roberts aurait alors foncé avec le Royal Fortune en direction de l’Hirondelle, tentant ainsi de le prendre de vitesse avec l’aide du vent. Dans un cas comme dans l’autre, la fin de l’histoire est la même. Arrivé à portée de tir, les canons du Swallow tirent une salve, le Royal Fortune riposte. Bartholomew Roberts est tué dès la première et dernière salve : une volée de chaînes tirée d’un canon lui brise les os du cou.

Avant qu’il n’ait pu être emporté par Chaloner Ogle, le corps de Bartholomew Roberts est jeté par-dessus bord, conformément à son souhait de reposer dans la mer à tout jamais. Son équipage tente désespérément de prendre la fuite mais sera vite rattrapé et fait prisonnier. Les navires ne peuvent plus naviguer tellement les mâts et les voiles sont endommagés. Les membres d'équipage seront jugés à Cape Coast, au Ghana. 74 hommes sont acquittés, 70 pirates noirs retournent à l’esclavage, 54 pirates sont pendus et 37 sont condamnés à des peines plus légères. Peu de temps après ces événements, ce fut la fin de l’âge d'or de la piraterie.

Bartholomew Roberts (17 mai 1682 - 10 février 1722), pirate britannique de son vrai nom John Roberts, dit Le Baronnet Noir, est un des pirates les plus célèbres de son époque.

Né à Casnewydd-Bach, près de Haverfordwest dans le Pembrokeshire au Pays de Galles1, on raconte qu’il a mené la carrière de pirate la plus réussie de toute l’histoire, en capturant plusieurs centaines de navires (jusqu’à 22 navires en une seule prise) en seulement deux ans. Le prénom qu'il a choisi pourrait être un hommage au pirate Bartholomew Sharp.
Personnalité

Bartholomew Roberts ne correspondait pas au stéréotype du pirate. Voici certaines informations à son sujet, rapportées par certains écrits [Lesquels ?] :

Il était toujours bien habillé.
Il avait d’excellentes manières.
Il ne partageait pas sa cabine avec n’importe qui et violait « uniquement » les filles de plus de 15 ans.
Il ne buvait pas d’alcool.
Il avait une excellente écriture manuscrite.
Il était toujours rasé de près.
Il aimait la musique classique et avait des musiciens à bord de son navire.
Il avait intimé l’ordre à ses hommes de jeter son corps à la mer s’il mourait dans la bataille.
Ce fut lui qui fit entrer dans l'histoire une bonne partie du fameux Code des Pirates.

Citation

À propos des conditions de vie dans la piraterie, ce qui résume la philosophie du memento mori, symbolisée par le pavillon à tête de mort et tibias croisés, ou Jolly Roger:

«Qu'obtient-on par un travail honnête? De maigres rations, de bas salaires et un dur labeur. Chez nous, c'est l'abondance jusqu'à plus faim, le plaisir et les aises, la liberté et la puissance; comment balancer si l'on fait le compte, quand tout ce qu'on risque dans le pire des cas, c'est la triste mine que l'on fait au bout de la corde. Une existence courte mais bonne sera ma devise.»


Le code des pirates


I. Chaque pirate pourra donner sa voix dans les affaires d'importance et aura un pouvoir de se servir quand il voudra des provisions et des liqueurs fortes nouvellement prises, à moins que la disette n'oblige le public d'en disposer autrement, la décision étant prise par vote.

II. Les pirates iront tour à tour, suivant la liste qui en sera faite, à bord des prises et recevront pour récompense, outre leur portion ordinaire de butin : une chemise de toile. Mais, s'ils cherchent à dérober à la compagnie de l'argenterie, des bijoux ou de l'argent d'une valeur d'un dollar, ils seront abandonnés sur une île déserte. Si un homme en vole un autre, on lui coupera le nez et les oreilles et on le déposera à terre en quelque endroit inhabité et désert.

III. Il est interdit de jouer de l'argent aux dés ou aux cartes

IV. Les lumières et les chandelles doivent être éteintes à huit heures du soir. Ceux qui veulent boire, passé cette heure, doivent rester sur le pont sans lumière

V. Les hommes doivent avoir leur fusil, leur sabre et leurs pistolets toujours propres et en état de fonction.

VI. La présence de jeunes garçons ou de femmes est interdite. Celui que l'on trouvera en train de séduire une personne de l'autre sexe et de la faire naviguer déguisée sera puni de mort.

VlI. Quiconque déserterait le navire ou son poste d'équipage pendant un combat serait puni de mort ou abandonné sur une île déserte.

VIII. Personne ne doit frapper quelqu'un d'autre à bord du navire ; les querelles seront vidées à terre de la manière qui suit, à l'épée ou au pistolet. Les hommes étant préalablement placés dos à dos feront volte-face au commandement du quartier-maître et feront feu aussitôt. Si l'un d'eux ne tire pas, le quartier-maître fera tomber son arme. Si tous deux manquent leur cible, ils prendront leur sabre et celui qui fait couler le sang le premier sera déclaré vainqueur.

IX. Nul ne parlera de changer de vie avant que la part de chacun ait atteint 1000 livres. Celui qui devient infirme ou perd un membre en service recevra 800 pièces de huit sur la caisse commune et, en cas de blessure moins grave, touchera une somme proportionnelle.

X. Le capitaine et le quartier-maître recevront chacun deux parts de butin, le canonnier et le maître d'équipage, une part et demie, les autres officiers une part et un quart, les flibustiers une part chacun.

XI. Les musiciens auront le droit de se reposer le jour du sabbat. Les autres jours de repos ne leur seront accordés que par faveur.
----------------------------------------------------------------------------------------------------------
Certaines règles telles le viol, la torture et l'esclavage sont d'une réelle barbarie, inexcusable et criminelle... L'histoire des pirates est issus depuis l'antiquité venu de toutes les mers.... Pourtant, malgré la haine et le profil naquit des légendes sur l’héroïsme... Une lutte du bien et du mal où nul n'arrivait à distinguer les augures du ciel... L'homme et la Femme se cherchaient dans la Luxure et pourtant, il y avait des jardin: Car, oui, la plus grande crainte de la plupart des Pirates était le Regard de Dieu et de la Créativité, La Sainte Vierge ou la Nature pour d'autres... Cela fit naitre un mythe, celui qui savait recueillir les veuves et les orphelins... Et si cela est plus proche de l'Histoire, il est une leçon dans la Piraterie: Tout ombres et toutes âmes peuvent engendrer le bien et le mal... Alors comprenez que la Piraterie n'est pas une rébellion à la Naissance mais un commerce Odieux et Atroce sur l’Âme charitable et la vie Animal, robotique et humaine.

C'est face à la tempête que j'aime entendre le son de la flamme. Le phare de la République rayonne mon Cœur en cet instant... et je rajoute : Les hôpitaux ne sont pas une industrie et un commerce. Campagnes et villes dans la proximité: la République. L'Armure prends l'accent sur la sensualité, la virginité n'est pas lié aux regards. O Liberté.
Fille et Fils de l'Olivier, le cœur devant la plume, Y'becca, l'épreuve divine ! Je me prosterne d'admiration devant ta créativité, O Univers !

Ecrit de
TAY
La chouette effraie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4284
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: La République de Lituanie et Vytis le Chevalier   Jeu 9 Juin à 7:48

La Reconquête de L'Italie fut pénible, Janvier - mars 1944 : échec des attaques frontales anglo-américaines sur Cassino, aussi terrible en massacre que subit l'Espagne durant l’Époque Napoléonienne...

Campagne d'Italie
Opération Corkscrew · Bataille de Lampedusa · Débarquement de Sicile · Massacre de Biscari · Opération Avalanche · Armistice de Cassibile · Défense manquée de Rome · Guerre civile italienne · Opération Slapstick · Libération de la Corse · Insurrection de Naples · Bombardement du Vatican · Campagne de la rivière Moro · Ligne Gustave · Bataille du mont Cassin · Massacre de Monchio, Susano et Costrignano · Attentat de Via Rasella · Massacre des Fosses ardéatines · Bataille du Garigliano · Opération Shingle · Conquête de l'île d'Elbe · Prise d'Ancône · Massacre de Sant'Anna di Stazzema · Ligne gothique (Gemmano · Rimini · San Marino · Montecieco) · Massacre de Marzabotto · Offensive de printemps 1945 · Prise de Bologne


il y a La route vers Rome et la fin de l'emprise du IIIème Reich sur l'Italie.
Alors que le débarquement allié s'annonce, les forces coalisées organisent une percée sur le front italien afin de rallier Rome. Durant des mois, la bataille fera rage autours du Monte Cassino et c'est une ténacité. Durant cet épisode, des centaines de bombardiers anéantirent l'abbaye du Mont-Cassin.

Et il y aura

Le film mêle la grande Histoire, celle de l’une des batailles les plus dures de la Seconde Guerre mondiale, aux aventures d'un correspondant de guerre.
https://www.youtube.com/watch?v=oDw8THoCpBg

Fin janvier 1944, le caporal Dick Ennis, correspondant de guerre américain à Naples, part couvrir le débarquement anglo-américain d’Anzio en Italie, opération qui a pour double but de déborder la ligne Gustav (devant laquelle les Alliés piétinent depuis plusieurs mois) et de permettre l’occupation des monts Albains, hauteurs stratégiques au sud de Rome. À la grande surprise des attaquants, la plage, ses environs et l’arrière-pays se révèlent totalement déserts. Au volant d'une jeep Dick Ennis escorté du sergent Stimmler et du caporal Rabinoff effectue même une reconnaissance sans embûches dans Rome quasiment abandonnée par les forces allemandes et revient en informer dans son QG d’Anzio le général Lesley, commandant en chef de la tête de pont. Mais celui-ci se montre excessivement prudent : échaudé par le souvenir du débarquement très coûteux de l'été 1943 à Salerne en Sicile, il pense que l’aspect désert du terrain dissimule un piège et ne s’occupe que de consolider la tête de pont dans l’attente de la contre-attaque allemande qu’il juge inévitable. Du côté allemand, le débarquement d’Anzio occasionne d’abord des sueurs froides au Field Marschall Kesselring, commandant suprême des forces du Reich en Italie, car la zone menacée est effectivement dépourvue de troupes allemandes. Puis se rendant compte de l’immobilisme des Alliés, il ordonne à plusieurs de ses divisions de se porter en hâte autour des positions alliées. Kesselring ordonne également la mobilisation des Italiens en âge de travailler à l’édification d’une ligne de défense fortifiée et inexpugnable qu’il baptise ligne César. Il s’inquiète cependant du jeune âge de ses soldats et de la pénurie d’essence qui frappe alors ses armées.

Un peu plus tard Dick Ennis se prépare à marcher de nuit avec le 2e Bataillon de Rangers jusqu’à la localité de Cisterna qui est considéré comme le point faible du dispositif de défense ennemi et dont il faut s'emparer. Le bataillon arrive au matin dans un défilé où des unités allemandes dissimulées dans le paysage (des tanks et des mitrailleuses) le prennent au piège et le massacrent. Sur les 767 hommes du bataillon, seulement 7 en réchappent dont Dick Ennis, le sergent Stimmler et le caporal Rabinoff. Ces hommes tentent alors de revenir vers la plage d’Anzio. Pourchassés par un char lance-flammes, ils traversent un champ de mines et découvrent à la nuit tombée les travaux de construction de la ligne César, reconnaissant parmi les travailleurs forcés italiens un civil rencontré précédemment à Rome. Le lendemain matin, après qu’un des survivants ait été tué après avoir été fait prisonnier, le groupe se reconstitue et se réfugie dans une maison occupée par des femmes. Le moment de repos est interrompu par une escouade allemande qui se fait anéantir par surprise mais le groupe doit alors reprendre la route. Dick Ennis ne parvient à rallier finalement Anzio que le jour suivant, après avoir franchi des lignes ennemies constituées de snipers qui ont décimé ses camarades. C’est pour apprendre que le général Lesley a été démis de son commandement et remplacé par un chef plus énergique.

L’un des enjeux de l'histoire est la compréhension des raisons profondes qui poussent les hommes à se faire la guerre. le caporal Dick Ennis est en effet un vétéran de plusieurs campagnes alliées et il ne se décide pas à raccrocher. Il trouve dans le caporal Rabinoff un alter ego, car celui-ci conserve dans le corps les éclats et les séquelles d’une grenade japonaise et voit dans la guerre une façon de vivre la vie plus intensément que les hommes ordinaires.
Distribution

Robert Mitchum (VF : Paul-Émile Deiber) : Dick Ennis (Correspondant de guerre)
Peter Falk (VF : Pierre Trabaud) : Caporal Jack Rabinoff
Robert Ryan (VF : Roger Tréville) : Général Carson
Earl Holliman (VF : Albert Augier) : Sergent Stimmler
Mark Damon : Wally Richardson
Arthur Kennedy (VF : Jacques Berthier) : Général Lesley
Reni Santoni (VF : Jacques Deschamps) : Soldat Movie
Joseph Walsh (VF : Bernard Woringer) : Soldat Doyle
Thomas Hunter : Soldat Andy
Giancarlo Giannini : Soldat Cellini
Anthony Steel (VF : Claude Giraud) : Général Marsh
Patrick Magee (VF : Louis Arbessier) : Général Starkey
Arthur Franz (VF : Robert Dalban) : Général Howard
Tonio Selwart : Général Van MacKensen
Wayde Preston (VF : Raymond Loyer) : Colonel Hendricks
Venantino Venantini (VF : Jean-Claude Michel) : Capitaine Burns
Wolfgang Preiss (VF : Howard Vernon) : Field Marshal Kesselring
Tiberio Mitri (VF : Claude Joseph) : le sergent de la Police Militaire à Naples
Dante Maggio (VF : Albert Médina) : le marchand ambulant napolitain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4284
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: La République de Lituanie et Vytis le Chevalier   Lun 13 Juin à 9:58

Le clans des mouettes se doit instaurer la liberté d’Ego entre Femmes et Hommes...
Il sera dans le temps aspirer dans les clameurs de l'infini et certainement, ils découvriront
la volupté de l'appel de l'infini immense désert au cœur duquel résident des oasis et des cimetières indiens...

Rien ne vous sera acquis et ni dus ! Venus et Mars seront des sœurs
car les divinités ne seront plus ! Elles seront attrait de la Force ! Clameurs résonneront
depuis le passé pour faire entendre... Oui, Vous le Lisez...

L'écriture au même titre que la rage envahira votre cœur: Celle de vivre, car le possédé
ne sera plus un messager du mal... La science ne sera pas déifier, la retenu remplacera la peur.
C'est le chemin inévitable de la Vie... Le ciel ne sera jamais le même selon le regard;
et il y aura des rythmes recréant les anciennes et les nouvelles saisons... Malgré nos connaissances, l'Univers nous rappellera son rythme infini: Rien et tout à la fois, le souffle.

Rein ne sera parfait car nous aurons compris ce petit détail: Nous sommes différents; mais comme le disait de jeunes anarchistes ivre de vie: L'utopie; nous conduira sur des règles
universelles qui conduisent vers la liberté de l'instant... Nous serons devenus des étrangers
dans ces oasis et nous aurons tout à apprendre: Mais , L'infini reste et restera notre territoire et notre liberté de refuge. Ni messager, Ni Dieu... Un aspect du paysage et cela sera notre plus grande Victoire: A l'aspect de notre mère à Toutes et à Tous, Notre Terre, la Planète Bleu de la Voie Lactée...
------------------------------------------------------------------------------------------------------
Une mère, la Soeur et la loi des mouettes.

Sujet à diverses variations de températures et à des insectes piqueurs...
J'en oublie le sujet... Besoin de sommeil, je sursaute sur ce prix et ce cercueil
vide et emplies de souvenirs.

Je voulais entendre ! Et c'est ainsi !
On m'a appris à parler ! Et c'est ainsi !
Je suis une combinaison ! Et c'est ainsi !

Construite de piliers. je découvre le sens réel de la matière...
J'aurai pu être ! Pour l'invisible, afin d'apercevoir mes ennemi"e"s,
j'aurai pu percevoir ! Où est ce inflammation qui me fais omettre
mes espérances, mes erreurs et mes bienfaits...!

Ces chats dans la nuit n'existe plus et ce village a perdu son
franc-parler... Je que je vois, il me le dis... Pour lui et pour elle, Ceux ne
sont pas des trophées... C'était froid avant maintenant c'est l’épilepsie.
C'est l'aspect de la preuve qui permet qui permet l'approche du Toi !
Alors je peux soulever mon silence et te répondre de vive voix, Masculin.
Je suis libre de ta rancœur, Je déménage de ma propre Liberté
--------------------------------------------------------------------------------------------------
Ecrits de
TAY
La chouette effraie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4284
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: La République de Lituanie et Vytis le Chevalier   Mar 13 Sep à 10:48

Toulouse, le 13 Septembre 2016

"Lettre vers tous les Croyants, les Laics, les Athées et Indiférents sans distinction de sexes et d'appartenance"

"A travers l'histoire, il y a tout ces regards qui porte sur l'espérance d'une terre bénite où résonne la paix et l'harmonie si désireuse dans le cœur de l'Homme. Certains ont construit et d'autres ont détruit... Les Femmes n'eurent pas dans un premier temps à se soucier de leur image, telle des lionnes, elles étaient libre de se soumettre ou de se dérober à l'acte naturel de la Nature et de ses lois. Mais voilà; nous avons voulu une femme unique dans sa présentation et son comportement: La diversité lui fut enlevé et l'Homme perdit son statut d'être suprême de Dieu. Les Hyènes, les lions et les Éléphants devint les inspirateurs de l'évolution humaine, plus nous apprenons à observer ce qui reste de sauvage dans la nature, nous voyions que nous avons voulu supprimer ces codes d'honneurs... Ce qui était preuve de charité fut transformé en faiblesse ! Le lion qui élevait les fils de ses frères, ce lion là fut tué par les Hommes et ceux qui prirent sa défense furent exilés du cœur des femmes... On les transforma pour les soustraire à leurs regards... Trouvé vous cela juste mesdames d'être puni pour un acte de bonté à l'égard de ce lion qui adopta les orphelins de ces crimes et qui honoré les dettes des Dames Lionnes à l'égard de Yahvé, Dieu, Allah, Vishnou ou Éternel est l’Éternel. Oui malgré mon sens laïque, je crois au courage de la Charité et de la Valeur malgré tout j'ai perdu ma naïveté devant le Lâche, le Traitre, l’Envieux et la Haine. J'aime le regard tel le lion qui protège son territoire, Sa Lionne et Son Peuple et qui n'ose pas cacher son admiration devant les singes et les éléphants imprégné de sagesse et de Bonté... Le Courage de la Girafe, la Hargne de la Hyène, l'endurance du Serpent, la moquerie du Scorpion et les enseignements de la Mouche. Les Mouches indiquent l'eau et sont des reversoirs aussi utile que le Chameau et le Cheval... Les hirondelles qui faisait sourire les Femmes et les Enfants; Et malgré la Cruauté du Temps, il y avait toujours une place pour la valeur du Courage et du charitable... Voilà à partir de quoi et selon les percepts de Gordon Pacha et l’Enseignement de l’Écoute du Temps et de La Nature nous pouvons reconstruire Alep, Petra et tous ces Oasis qui faisait les charmes de nos querelles de Commerçants, de Patriarches et de Familles. Nous ne pourrons jamais éviter des querelles ou des discordes de Voisinages, mais Sauvegarder Notre Honneur, ça sera mon premier engagement d'Homme contre l'Esclavage, le Viol, la Torture, La Faim, La soif et pour l'équilibre, le partage, la manifestation, l'égalité, de réunion et de gréve."

Ecrit de
TAY
La chouette effraie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La République de Lituanie et Vytis le Chevalier   Aujourd'hui à 16:49

Revenir en haut Aller en bas
 
La République de Lituanie et Vytis le Chevalier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Procureur de la république
» PUBLIQUE OU PARAPUBLIQUE?
» La Couronne de la république
» FEDERALISME – Le président de la République refuse de promulguer un décret
» "République Fédérale Française", prototype ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La.cinquieme.République :: La.cinquieme.République-
Sauter vers: