La.cinquieme.République

De la politique pure et affaires étrangeres
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'Érèbe, Black Hole, Les Baleines et La panthére des neiges.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
yanis la chouette



Nombre de messages : 6431
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: L'Érèbe, Black Hole, Les Baleines et La panthére des neiges.   Mar 31 Oct à 5:11

L'Érèbe
Érèbe
Dieu de la mythologie grecque
Caractéristiques
Nom Ἔρεϐος (grec ancien)
Erebus (latin)
Fonction principale Dieu des Ténèbres
Métamorphose(s) Fleuve
Résidence Monde souterrain
Lieu d'origine Grèce
Période d'origine Antiquité gréco-romaine
Groupe divin Dieux primordiaux
Divinités grecques chthoniennes
Culte
Mentionné dans Fables de Hyginus; Théogonie d'Hésiode
Famille
Père Chaos (à la fois père et mère)
Fratrie
Nyx
Gaïa
Tartare
Éros
Antéros
Conjoint Nyx
• Enfant(s)
Éther (le Ciel supérieur)
Héméra (le Jour)
Charon (nocher des Enfers)
Éléos (la Pitié)
Épiphron(la Prudence)
Iris L'arc-en-Ciel
• Enfant(s) Géras
(pour certain auteurs, Nyx l'engendre seule)
Iris L'arc-en-Ciel

Dans la mythologie grecque, Érèbe (en grec ancien Ἔρεϐος / Érebos, en latin Erebus) est une divinité infernale née du Chaos, personnifiant les ténèbres, l'obscurité des Enfers. Il est le frère et époux de Nyx (la Nuit), avec qui il a engendré d'abord Éther (le Ciel supérieur) et Héméra (le Jour) mais aussi Éléos (la Pitié), Épiphron, (la Prudence) et Charon, le passeur des enfers. Suivant certains auteurs, ils ont également engendré Géras ensemble.

Origines et descendance
Généalogie de la descendance de Chaos

Érèbe est le fils du vide ou Chaos primordial. Il a deux sœurs Gaïa et Nyx; et deux frères, Tartare et Éros. Ils forment l'ensemble des cinq dieux primordiaux dont tous les autres sont issus. Résidant dans le monde souterrain, il fait aussi partie des divinités grecques chthoniennes.

Il est ainsi décrit dans la Théogonie d'Hésiode:

« Puis du Vide naquirent l'Érèbe et la Nuit noiraude. De la Nuit naquirent l'Éther et le Jour, deux frères et sœur qu'elle avait conçus en s'unissant à l'Érèbe1. »

Frère et époux de Nyx (la Nuit), il engendre avec elle tout d'abord Éther (le Ciel supérieur) et Héméra (le Jour), qui engendreront eux-mêmes Thalassa. Ils donneront ensuite naissance à Charon (le nocher des Enfers), Éléos (la Pitié) et Épiphron, (la Prudence).

L'auteur romain Hyginus, dans son Fabulae, décrit Erebus come le père de Géras, le dieu de la vieillesse, engendré avec sa sœur et épouse Nyx, la déesse de la nuit2. D'autres auteurs, comme Hésiode, désignent cependant Géras comme fils de Nyx seule3.

Quelques auteurs latins, - Hygin, dans sa préface, et Cicéron - le désignent également comme le père des Moires, toujours avec Nyx comme mère, même si l'ascendance de ces dernières varie beaucoup selon les auteurs et époques.
Lieu

Dans la littérature grecque, le nom Erebus est aussi utilisé pour désigner la région des enfers grecque par où les morts passent immédiatement après la mort, parfois également utilisé comme synonyme de Tartarus4,5,6,7,8.

L'Érèbe comme lieu est ainsi évoqué par Homère. Ulysse voit les morts, en ombres. « Je parlais ainsi ; mais Ajax ne me répondit point, et s'enfuit dans l'Érèbe avec la foule des ombres… Soudain les âmes des mânes s'échappent dans l'Érèbe9… »
Métamorphose

Érèbe est métamorphosé en fleuve pour avoir secouru les Titans. C'est ainsi qu'il donne son nom à la région des Enfers où passent les âmes des défunts, région située entre le monde des vivants et l'Enfer.
Notes et références

↑ Théogonie, 123-125
↑ (en) Aaron Atsma, « Hyginus, Fabulae 1–49 » [archive], Theoi E-Texts Library (consulté le 1er juillet 2011)
↑ Hésiode, Théogonie [détail des éditions] [lire en ligne [archive]] (v. 225).
↑ (en) Alice Elizabeth, The Sources of Spenser's Classical Mythology, New York, Silver, Burdett and Company, 1896, 52 [archive], 55 [archive] p. (lire en ligne [archive])
↑ (en) Mark P. O. Morford, Classical Mythology: Sixth Edition, New York, Oxford University Press US, 1999, 36, 84, 253, 263, 271 p. (ISBN 0-19-514338-Cool, (ISBN 9780195143386)
↑ (en) Harry Thurston Peck, Harper's Dictionary of Classical Literature and Antiquities, Volume 1, New York, Harper, 1897, 620 p. (lire en ligne [archive])
↑ (en) Marian Rengel, Greek and Roman Mythology A to Z, Infobase Publishing, 2009, 51 p. (ISBN 1-60413-412-7), (ISBN 9781604134124)
↑ (en) Patricia Turner, Dictionary of Ancient Deities, Oxford University Press, 2001 (ISBN 0-19-514504-6), p. 170, (ISBN 9780195145045)
↑ L'Odyssée, XI, 37 et 564

Voir aussi
Articles connexes

Erebus Ce lien renvoie vers une page d'homonymie
Divinités grecques chthoniennes
Nyx

Liens externes

« Erebus » [archive], sur greekmythology.com (consulté le 9 août 2017)

AND

News | October 30, 2017
NuSTAR Probes Black Hole Jet Mystery

Black holes are famous for being ravenous eaters, but they do not eat everything that falls toward them. A small portion of material gets shot back out in powerful jets of hot gas, called plasma, that can wreak havoc on their surroundings. Along the way, this plasma somehow gets energized enough to strongly radiate light, forming two bright columns along the black hole's axis of rotation. Scientists have long debated where and how this happens in the jet.

Astronomers have new clues to this mystery. Using NASA's NuSTAR space telescope and a fast camera called ULTRACAM on the William Herschel Observatory in La Palma, Spain, scientists have been able to measure the distance that particles in jets travel before they "turn on" and become bright sources of light. This distance is called the "acceleration zone." The study is published in the journal Nature Astronomy.

Scientists looked at two systems in the Milky Way called "X-ray binaries," each consisting of a black hole feeding off of a normal star. They studied these systems at different points during periods of outburst -- which is when the accretion disk -- a flat structure of material orbiting the black hole -- brightens because of material falling in.

One system, called V404 Cygni, had reached nearly peak brightness when scientists observed it in June 2015. At that time, it experienced the brightest outburst from an X-ray binary seen in the 21st century. The other, called GX 339-4,was less than 1 percent of its maximum expected brightness when it was observed. The star and black hole of GX 339-4 are much closer together than in the V404 Cygni system.

Despite their differences, the systems showed similar time delays - about one-tenth of a second -- between when NuSTAR first detected X-ray light and ULTRACAM detected flares in visible light slightly later. That delay is less than the blink of an eye, but significant for the physics of black hole jets.

"One possibility is that the physics of the jet is not determined by the size of the disc, but instead by the speed, temperature and other properties of particles at the jet's base," said Poshak Gandhi, lead author of the study and astronomer at the University of Southampton, United Kingdom.

The best theory scientists have to explain these results is that the X-ray light originates from material very close to the black hole. Strong magnetic fields propel some of this material to high speeds along the jet. This results in particles colliding near light-speed, energizing the plasma until it begins to emit the stream of optical radiation caught by ULTRACAM.

Where in the jet does this occur? The measured delay between optical and X-ray light explains this. By multiplying this amount of time by the speed of the particles, which is nearly the speed of light, scientists determine the maximum distance traveled.

This expanse of about 19,000 miles (30,000 kilometers) represents the inner acceleration zone in the jet, where plasma feels the strongest acceleration and "turns on" by emitting light. That's just under three times the diameter of Earth, but tiny in cosmic terms, especially considering the black hole in V404 Cygni weighs as much as 3 million Earths put together.

"Astronomers hope to refine models for jet powering mechanisms using the results of this study," said Daniel Stern, study co-author and astronomer based at NASA's Jet Propulsion Laboratory, Pasadena, California.

Making these measurements wasn't easy. X-ray telescopes in space and optical telescopes on the ground have to look at the X-ray binaries at exactly the same time during outbursts for scientists to calculate the tiny delay between the telescopes' detections. Such coordination requires complex planning between the observatory teams. In fact, coordination between NuSTAR and ULTRACAM was only possible for about an hour during the 2015 outburst, but that was enough to calculate the groundbreaking results about the acceleration zone.

The results also appear to connect with scientists' understanding of supermassive black holes, much bigger than the ones in this study. In one supermassive system called BL Lacertae, weighing 200 million times the mass of our Sun, scientists have inferred time delays millions of times greater than what this study found. That means the size of the acceleration area of the jets is likely related to the mass of the black hole.

"We are excited because it looks as though we have found a characteristic yardstick related to the inner workings of jets, not only in stellar-mass black holes like V404 Cygni, but also in monster supermassive ones," Gandhi said.

The next steps are to confirm this measured delay in observations of other X-ray binaries, and to develop a theory that can tie together jets in black holes of all sizes.

"Global ground and space telescopes working together were key to this discovery. But this is only a peek, and much remains to be learned. The future is really bright for understanding the extreme physics of black holes," said Fiona Harrison, principal investigator of NuSTAR and professor of astronomy at Caltech in Pasadena.

NuSTAR is a Small Explorer mission led by Caltech and managed by JPL for NASA's Science Mission Directorate in Washington. NuSTAR was developed in partnership with the Danish Technical University and the Italian Space Agency (ASI). The spacecraft was built by Orbital Sciences Corp., Dulles, Virginia. NuSTAR's mission operations center is at UC Berkeley, and the official data archive is at NASA's High Energy Astrophysics Science Archive Research Center. ASI provides the mission's ground station and a mirror archive. Caltech manages JPL for NASA.

For more information on NuSTAR, visit:

https://www.nasa.gov/nustar

http://www.nustar.caltech.edu/

News Media Contact
Elizabeth Landau
Jet Propulsion Laboratory, Pasadena, Calif.
818-354-6425
Elizabeth.landau@jpl.nasa.gov

2017-281

LA PANTHÈRE DES NEIGES, GARDIENNE DES ACTES ET DES SOUVENIRS
OU LA LUNE...
DÉDIÉ AU GRAND YETI...

IL EST BEAU D'Y CROIRE SI VOUS CHERCHEZ LA PAIX...
J'AI CHOISI LA SAGESSE ET CELLE CI ME DONNA LE CHOIX
ENTRE L'AMOUR ET LE POUVOIR. J'AI CHOISI L'AMOUR
CAR IL CONDUIT AU POUVOIR.

ALORS, LA SAGESSE ME BANNI ET JE PUS ALLER PORTER MES PLAINTES À LA LUNE.
LA LUNE SURPRISE ME DEMANDA POURQUOI.

EN ÉTANT BANNI, JE PEUX PORTER MES MOTS DANS TA CLARTÉ
ET TU SERA MON PLUS TERRIBLE PROFESSEUR CAR À MES YEUX,
LA POÉSIE EST LE PLUS BEAU DES BIENS QUE L'ON PUISSE OFFRIR
À LA SAGESSE ET À L'AMOUR; C'EST UN DON DEVANT LE POUVOIR.
LA LUNE DEVIENT SOURIANTE ET LE SOLEIL SE FAIT SOUFFLE DES SENTIMENTS.
TOUT COMME LES SCIENCES HUMAINES, SOCIALES ET ARTISTIQUES,
LA LAÏCITÉ EST UNE SOURCE INSCRITE DANS LE SANCTUAIRE DES LIVRES...

ÉCRIT DU CITOYEN TIGNARD YANIS ALIAS TAY La chouette effraie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6431
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: L'Érèbe, Black Hole, Les Baleines et La panthére des neiges.   Mar 31 Oct à 5:14

Les yeux de ce chimpanzé mourant de 59 ans s’illuminent à la visite d’un ami spécial.

Mama était un chimpanzé de 59 ans très spécial. Elle était la matriarche d’une colonie située au Zoo Royal Burgers des Pays-Bas. À cet âge, elle était à l’automne de sa vie et la fin semblait approcher rapidement.

Ses gardiens actuels ont essayé de la mettre à l’aise.

Elle avait cessé de manger et de boire. Il semblait qu’elle avait accepté que ce serait la fin de sa longue et spectaculaire vie. Ceux qui s’occupaient d’elle savaient que ses soupçons étaient fondés, mais ils ne voulaient pas que Mama disparaisse avant qu’elle ait eu la chance de retrouver une dernière fois son gardien et ami de longue date, le professeur Jan van Hooff.

Le dernier adieu fut un cri triste, mais édifiant sur la vie que Mama et Jan avaient partagée.

Le professeur était impatient de la retrouver. Mama était très spéciale pour lui, mais il ne l’avait pas revue depuis longtemps. Il ne savait pas comment les choses allaient se passer après une si longue période de séparation, mais il est venu lui rendre hommage et honorer tout ce qu’elle a fait pour les visiteurs du zoo, sa colonie d’autres chimpanzés, la recherche et, bien sûr, pour lui-même.

Mama souffrait beaucoup quand le professeur est arrivé, il lui fallut quelques instants pour s’éveiller à la réalité de l’étranger qui était en visite dans ces temps difficiles.

Le changement de Mama était dramatique.

Quand Mama reconnut la voix de Jan, elle fut stupéfaite et ravie en même temps. Sa réaction soudaine et énergique était à la fois belle et déchirante à voir.

Ils se caressèrent l’un l’autre et s’embrassèrent pour un dernier adieu, mettant fin à un lien qui avait commencé en 1972.

Médicalement parlant, l’effort qu’il lui a fallu pour sortir de sa léthargie et dire merci à l’homme qu’elle adorait était presque miraculeux.

Mama est décédée une semaine plus tard.

http://www.epochtimes.fr/yeux-de-chimpanze-mourant-de-59-ans-silluminent-a-visite-dun-ami-special-98594.html

Noir Désir - Le Vent Nous Portera.
https://www.youtube.com/watch?v=NrgcRvBJYBE

LA PANTHÈRE DES NEIGES, GARDIENNE DES ACTES ET DES SOUVENIRS
OU LA LUNE...
DÉDIÉ AU GRAND YETI...

IL EST BEAU D'Y CROIRE SI VOUS CHERCHEZ LA PAIX...
J'AI CHOISI LA SAGESSE ET CELLE CI ME DONNA LE CHOIX
ENTRE L'AMOUR ET LE POUVOIR. J'AI CHOISI L'AMOUR
CAR IL CONDUIT AU POUVOIR.

ALORS, LA SAGESSE ME BANNI ET JE PUS ALLER PORTER MES PLAINTES À LA LUNE.
LA LUNE SURPRISE ME DEMANDA POURQUOI.

EN ÉTANT BANNI, JE PEUX PORTER MES MOTS DANS TA CLARTÉ
ET TU SERA MON PLUS TERRIBLE PROFESSEUR CAR À MES YEUX,
LA POÉSIE EST LE PLUS BEAU DES BIENS QUE L'ON PUISSE OFFRIR
À LA SAGESSE ET À L'AMOUR; C'EST UN DON DEVANT LE POUVOIR.
LA LUNE DEVIENT SOURIANTE ET LE SOLEIL SE FAIT SOUFFLE DES SENTIMENTS.
TOUT COMME LES SCIENCES HUMAINES, SOCIALES ET ARTISTIQUES,
LA LAÏCITÉ EST UNE SOURCE INSCRITE DANS LE SANCTUAIRE DES LIVRES...

ÉCRIT DU CITOYEN TIGNARD YANIS ALIAS TAY La chouette effraie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6431
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: L'Érèbe, Black Hole, Les Baleines et La panthére des neiges.   Mar 31 Oct à 5:19


Title All the beauty of Italy from the Space Station
Released: 29/10/2017
Length 00:02:51
Language English
Footage Type Exterior shot
Copyright ESA/NASA
Description

Filmed with a RED Dragon camera aboard the International Space Station by ESA astronaut Paolo Nespoli on 29 August 2017, the video is shown real time as the ISS flew over Italy.

Background song “Daylight” by Roob Sebastian.

ESA astronaut Paolo Nespoli in currently working and living aboard the International Space Station as part of the Italian Space Agency long duration mission VITA.

Follow the VITA mission: http://blogs.esa.int/VITAmission/
Connect with Paolo during his five-month Vita mission via http://paolonespoli.esa.int


Dans la mythologie grecque, Nyx (en grec ancien Νύξ / Núx, en latin Nox) est la déesse de la Nuit personnifiée. Selon la Théogonie d'Hésiode, elle et son frère Érèbe (les Ténèbres) sont les premières divinités issues du Chaos primordial. Sa demeure se trouve au-delà du pays d'Atlas, à l'extrême Ouest.

Descendance de Nyx

Dans la Théogonie d'Hésiode1, Nyx engendre avec Érèbe :

Éther, clair éclat, la partie la plus brillante de la haute atmosphère ; et Héméra, le Jour ; (v. 123-125)

Puis seule :

de Moros, Lot-Fatal l'odieux ; Kère, Mort noire, et Thanatos Trépas, Hypnos, Sommeil, et les mille Oneiroi (les Songes) dont l'un des plus célèbres est Morphée ; (v 211-212)
des Hespérides, Nymphes du soir, gardiennes des pommes d'or ; (v. 215-216)
des Moires, tisseuses du destin des hommes et des dieux, et les Kères, esprits des morts violentes ; (v. 217-222)
de Némésis Réprobation, la Vengeance et la Justice divine ;
d'Éris, la Discorde ; (v. 225)

Selon d'autres sources, elle serait aussi la mère :

Moïra, la Destinée ;
Géras, la Vieillesse ;
Philotès, l'Amour sexuel ;
Momos, le Sarcasme ;
Apaté, la Tromperie ;
Dolos, la Ruse ; Oizys, la Misère ;
Charon, le nocher des Enfers ;
Épiphron, la Prudence ;
Éléos, la Pitié ;
des Érinyes, divinités persécutrices, qui chez Hésiode naissent de la castration d'Ouranos (Théogonie, v. 185) ;
de Lyssa, la Colère ;
d'Hécate, la déesse de la Sorcellerie et de la Lune ;
du Styx, un autre fleuve des Enfers ;
d'Adicie, l'Injustice.

Représentations dans les arts après l'Antiquité
Littérature

Nyx apparaît dans la littérature fantastique ou de fantasy mettant en scène des personnages inspirés de la mythologie grecque comme dans « les héros de l'Olympe » (suite de « Percy Jackson »). Dans la suite romanesque La Maison de la nuit de P.C Cast et Kristin Cast, romans américains parus entre 2007 et 2012, Nyx est présentée comme la créatrice ou la mère des vampires.
Peinture

Le peintre français Henri Fantin-Latour peint un tableau Nyx en 1897 où Nyx est représentée avec les traits d'une femme nue environnée de nuages noirs et de brume.
Musique

Le 3e album du groupe Mansfield.TYA, Nyx, rend hommage à la nuit.
Série télévisée

Dans la série télévisée d'animation française pour la jeunesse Wakfu, le principal adversaire des héros est appelé Nox, du mot latin signifiant « Nuit ».
Jeux vidéo

Dans la série des Shin Megami Tensei, le nom de Nyx est donné à un démon apparaissant dans plusieurs épisodes. Dans Shin Megami Tensei : Persona 3, le nom de Nyx est donné à l'adversaire principal des héros du jeu. Son plan est de détruire le monde. De plus, l'une des Persona que le héros du jeu peut invoquer à son aide se voit donner le nom de Thanatos (le Trépas), l'un des fils de Nyx dans la mythologie grecque.Dans le jeu Warframe nyx est une des armures disponibles et se base sur le controle mental
Bibliographie
Sources antiques

Hésiode, Théogonie [détail des éditions] [lire en ligne [archive]] (v. 123 et 211).
Homère, Iliade [détail des éditions] [lire en ligne [archive]] (XIV, 259 ; VIII, 488).

Études savantes

Clémence Ramnoux, La Nuit et les enfants de la Nuit dans la tradition grecque, Paris, Flammarion, 1959.

Notes et références

↑ Hésiode, Théogonie, vers 211-232.

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Nyx, sur Wikimedia Commons

Nótt (mythologie nordique)

AINSI

Nótt, ou Nuit (en vieux norrois Nótt), est la personnification de la Nuit, dans la mythologie nordique.

Son origine et sa nature sont décrits par Snorri Sturluson dans l’Edda de Snorri.

Nörfi eða Narfi hét jötunn er bygði í Jötunheimum. Hann átti dóttur er Nótt hét. Hon var svört ok døkk sem hon átti ætt til. Hon var gipt þeim manni er Naglfari hét. Þeira sonr hét Uðr. Því næst var hon gipt þeim er Annarr hét. Jörð hét þeira dóttir. Síðarst átti hana Dellingr, var hann Ása ættar. Var þeira sonr Dagr. Var hann ljóss ok fagr eptir faðerni sínu.



Il était un géant qui habitait aux Iotunheimar et qui s'appelait Norfi ou Narfi. Il avait une fille appelée Nótt, laquelle était noire et sombre, comme la race dont elle était issue. Elle fut mariée à Naglfari, et ils eurent un fils qui fut appelé Aud. Ensuite elle fut mariée à Anar, et la fille qu'ils eurent fut appelée Jörd. En dernier lieu elle fut donnée en mariage à Delling, qui appartenait à la race des Ases : ils eurent un fils, qui fut appelé Dag et qui était brillant et beau, à l'instar de son père.

Þá tók Allföðr Nótt ok Dag, son hennar, ok gaf þeim tvá hesta ok tvær kerrur ok setti þau upp á himin, at þau skulu ríða á hverjum tveim dœgrum umhverfis jörðina. Ríðr Nótt fyrri þeim hesti er kallaðr er Hrímfaxi, ok at morni hverjum døggvir hann jörðina af méldropum sínum. Sá hestr er Dagr á heitir Skinfaxi, ok lýsir allt lopt ok jörðina af faxi hans1.



Alfadr prit alors Nótt et Dag, son fils : il leur donna deux chevaux et deux chars, et les plaça en haut dans le ciel en leur enjoignant de chevaucher chaque jour autour de la terre. Nótt vient en tête montée sur le coursier qui est appelé Hrimfaxi, et, chaque matin, ce dernier couvre la terre de rosée avec l'écume qui dégoutte de son mors. Le cheval que possède Dag s'appelle Skinfaxi, et, de sa crinière, il éclaire l'air tout entier ainsi que la terre2.

L'ordre de passage de Nótt et de Dag est remarquable : le jour succède à la nuit. Ainsi, Tacite notait au sujet des Germains : « Ils ne comptent pas, comme nous, le nombre des jours, mais celui des nuits ; c'est ainsi qu'ils fixent les rendez-vous, les assignations ; pour eux, la nuit précède le jour3. »

Bien que Nótt soit un mot commun que l’on retrouve dans plusieurs poèmes de l’Edda, il est difficile de savoir quand le poète avait la personnification de la Nuit en tête.
Notes et références

↑ (is) Texte source des quatre codex [archive] du Gylfaginning-10.
↑ Traduction de François-Xavier Dillmann, 1991
↑ Tacite, Jacques Perret (trad.), La Germanie, chapitre XI, 1967, P. 77

Eysteinn Björnsson (ed.) (2005). Snorra-Edda: Formáli & Gylfaginning : Textar fjögurra meginhandrita. (texte source)
Finnur Jónsson. Lexicon Poeticum (1931). København: S. L. Møllers Bogtrykkeri.
Young, Jean I. (1964). Snorri Sturluson : the Prose Edda. Berkeley: University of California Press. (ISBN 0-520-01231-3).

Indochine - J'ai demandé à la lune
https://www.youtube.com/watch?v=KAOmC5qT02w

LA PANTHÈRE DES NEIGES, GARDIENNE DES ACTES ET DES SOUVENIRS
OU LA LUNE...
DÉDIÉ AU GRAND YETI...

IL EST BEAU D'Y CROIRE SI VOUS CHERCHEZ LA PAIX...
J'AI CHOISI LA SAGESSE ET CELLE CI ME DONNA LE CHOIX
ENTRE L'AMOUR ET LE POUVOIR. J'AI CHOISI L'AMOUR
CAR IL CONDUIT AU POUVOIR.

ALORS, LA SAGESSE ME BANNI ET JE PUS ALLER PORTER MES PLAINTES À LA LUNE.
LA LUNE SURPRISE ME DEMANDA POURQUOI.

EN ÉTANT BANNI, JE PEUX PORTER MES MOTS DANS TA CLARTÉ
ET TU SERA MON PLUS TERRIBLE PROFESSEUR CAR À MES YEUX,
LA POÉSIE EST LE PLUS BEAU DES BIENS QUE L'ON PUISSE OFFRIR
À LA SAGESSE ET À L'AMOUR; C'EST UN DON DEVANT LE POUVOIR.
LA LUNE DEVIENT SOURIANTE ET LE SOLEIL SE FAIT SOUFFLE DES SENTIMENTS.
TOUT COMME LES SCIENCES HUMAINES, SOCIALES ET ARTISTIQUES,
LA LAÏCITÉ EST UNE SOURCE INSCRITE DANS LE SANCTUAIRE DES LIVRES...

ÉCRIT DU CITOYEN TIGNARD YANIS ALIAS TAY La chouette effraie.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6431
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: L'Érèbe, Black Hole, Les Baleines et La panthére des neiges.   Mar 31 Oct à 5:25

Thalassa ou la naissance du deuxième océan primordiale.

30 October 2017

ESA and NASA space telescopes have revealed that, unlike Earth’s polar lights, the intense auroras seen at Jupiter’s poles unexpectedly behave independently of one another.

Auroras have been seen in many places, from planets and moons to stars, brown dwarfs and a variety of other cosmic bodies. These beautiful displays are caused by streams of electrically charged atomic particles – electrons and ions – colliding with the atmospheric layers surrounding a planet, moon or star. Earth’s polar lights tend to mirror one another: when they brighten at the North pole, they generally brighten at the South pole, too.

The same was expected of auroras elsewhere, but a new study, published today in Nature Astronomy, reveals that those at the gas giant Jupiter are much less coordinated.

The study used ESA’s XMM-Newton and NASA’s Chandra X-ray space observatories to observe the high-energy X-rays produced by the auroras at Jupiter’s poles. While the southern auroras were found to pulse consistently every 11 minutes, those at the planet’s north pole flared chaotically.

“These auroras don’t seem to act in unison like those that we’re often familiar with here on Earth,” says lead author William Dunn of University College London’s Mullard Space Science Laboratory, UK, and Harvard-Smithsonian Center for Astrophysics, USA.

“We thought the activity would be coordinated through Jupiter’s magnetic field, but the behaviour we found is really puzzling.
Aurora over northern Canada

“It’s stranger still considering that Saturn – another gas giant planet – doesn’t produce any X-ray auroras that we can detect, so this throws up a couple of questions that we're currently unsure how to answer.

“Firstly, how does Jupiter produce bright and energetic X-ray auroras at all when its neighbour doesn’t, and secondly, how does it do so independently at each pole?”

With the data at hand, William and colleagues identified and mapped X-ray hot spots at Jupiter’s poles. Each hot spot covers an area half the size of Earth’s surface.

As well as raising questions about how auroras are produced throughout the cosmos, Jupiter’s independently pulsing auroras suggest that there is far more to understand about how the planet itself produces some of its most energetic emissions.

Jupiter’s magnetic influence is colossal; the region of space over which the Jovian magnetic field dominates – the magnetosphere – is some 40 times larger than Earth’s, and filled with high-energy plasma. In the outer edges of this region, charged particles ultimately from volcanic eruptions on Jupiter’s moon, Io, interact with the magnetic boundary between the magnetosphere and interplanetary space. These interactions create intense phenomena, including auroras.

AINSI

Dans la mythologie grecque, Éther ou Æther (en grec ancien Αἰθήρ / Aithếr, de αἴθω / aíthô, « brûler ») est un dieu primordial.

Selon Hésiode1, il est le fils d'Érèbe (les Ténèbres) et de Nyx (la Nuit), frère d'Héméra (le Jour), mais la tradition orphique en fait le fils de Chronos (le Temps). Hygin, en revanche, lui donne, dans la préface de ses Fables, pour parents les Ténèbres ou l'Obscurité et le Chaos, pour frère l'Érèbe, pour sœur Nyx, pour sœur et épouse Héméra avec laquelle il engendre à son tour Gaïa (la Terre), Ouranos (le Ciel) et Thalassa (la Mer). Enfin, s'étant uni à sa fille Gaïa, il enfante les dieux originels généralement attribués à Ouranos ou à Nyx : Algos (la Douleur), la Colère, la Mendicité, l'Intempérance, Neikos (les Disputes), Léthé (l'Oubli), l'Inceste, Océan, Thémis, le Tartare, Pontos (le Flot), puis les principaux Titans Atlas, Hypérion, Polos, Cronos, Rhéa, Moneta (semi-équivalent latin de Mnémosyne) et Dioné — et pour finir, les trois Érinyes.

Lui-même personnifie le Ciel dans ses parties supérieures. L'air y est plus pur et plus chaud. C'est celui qui est respiré par les dieux, contrairement à l'Ær (en grec ancien ἀήρ / aếr), l'air des parties inférieures du ciel, respiré par les mortels.
Notes et références

↑ Théogonie, 124-125

Sources

Argonautiques orphiques [détail des éditions] [lire en ligne [archive]].
Hésiode, Théogonie [détail des éditions] [lire en ligne [archive]] (v. 125).
Hygin, Fables [détail des éditions] [(la) lire en ligne [archive]] (Préface).

ET

Dans la mythologie grecque, Héméra ou Héméré (en grec ancien (Attique) Ἡμέρα / Hêméra ou en ionien Ἡμέρη / Hêmérê, « jour ») est une divinité primordiale, fille d'Érèbe (les Ténèbres) ou de Chronos (le Temps) et de Nyx (la Nuit), mais selon Hygin, elle serait directement issue du Chaos primordial. Sœur d'Éther (la Lumière céleste), elle incarne la Lumière terrestre et personnifie donc le Jour.

Elle s'unit avec son frère Éther, de qui elle a Thalassa. Certaines sources citent aussi Gaïa et Ouranos.
Mythe

Le soir venu, sa mère Nyx recouvre la Terre (Gaïa) de son voile d'obscurité entre l'Éther (l'Air pur et chaud des parties supérieures du Ciel respiré par les dieux) et l'Ær (l'Air des parties inférieures du Ciel respiré par les mortels) pour apporter la nuit aux hommes. Le matin, Héméra disperse ce voile, révélant ainsi l'Éther (le Ciel supérieur, partie la plus brillante de la haute atmosphère) bleu et brillant du jour. Dans les cosmogonies antiques, la Nuit et le Jour étaient considérés comme indépendants du Soleil.

Certains auteurs identifient Héméra avec Héra, la reine du Ciel, ou avec Éos, déesse de l'Aurore. Cependant, Hésiode semble plus la considérer comme une substance divine du Jour plutôt que comme une déesse anthropomorphe.
Voir aussi

Dies, son homologue dans la mythologie romaine

Sources

Alcman, (fr. 5 [édition ?]).
Bacchylide (fr. 7 [édition ?]).
Cicéron, De natura deorum [détail des éditions] [lire en ligne [archive]] (III, 17).
Hésiode, Théogonie [détail des éditions] [lire en ligne [archive]] (v. 115, 124 et 744).
Hygin, Fables [détail des éditions] [(la) lire en ligne [archive]] (Préface).
Lyrique grec V Anonyme, Fragment 1010 (?).

AVEC

Dans la mythologie grecque, Thalassa ou Thalatta (en grec ancien Θάλασσα / Thálassa ou Θάλαττα / Thálatta, « mer »), fille d'Éther et d'Héméra (le Jour), est une divinité primordiale qui incarne la Mer. Elle est l'équivalent féminin de Pontos. Certains auteurs la considèrent plutôt comme la personnification de la mer Méditerranée.

Selon les versions, Thalassa est parfois identifiée aux déesses des Mers Amphitrite et Téthys.

Elle engendre les Telchines et la nymphe Halia, Briarée (ou Égéon) et avec Pontos, les poissons. D'après Nonnos de Panopolis, elle est fécondée par les organes génitaux d'Ouranos tranchés par Cronos et tombés dans la mer, et engendre ainsi Aphrodite.
Sources

Sur les autres projets Wikimedia :

Thalassa (mythologie), sur Wikimedia Commons

Diodore de Sicile, Bibliothèque historique [détail des éditions] [lire en ligne [archive]] (V, 55, 1).
Hygin, Fables [détail des éditions] [(la) lire en ligne [archive]] (Préface).
Ésope, Fables (LXXI ; CCXLV).
Hymnes homériques [détail des éditions] [lire en ligne [archive]] (II à Déméter, v. 5).
Hymnes orphiques [détail des éditions] [lire en ligne [archive]] (XXII à Thalassa).
Nonnos de Panopolis, Dionysiaques [détail des éditions] [lire en ligne [archive]] (XII, 43).
Oppien de Corycos, Halieutiques [détail des éditions] [lire en ligne [archive]] (I, 74).
Pausanias, Description de la Grèce [détail des éditions] [lire en ligne [archive]] (II, 1, 7-9).

LA PANTHÈRE DES NEIGES, GARDIENNE DES ACTES ET DES SOUVENIRS
OU LA LUNE...
DÉDIÉ AU GRAND YETI...

IL EST BEAU D'Y CROIRE SI VOUS CHERCHEZ LA PAIX...
J'AI CHOISI LA SAGESSE ET CELLE CI ME DONNA LE CHOIX
ENTRE L'AMOUR ET LE POUVOIR. J'AI CHOISI L'AMOUR
CAR IL CONDUIT AU POUVOIR.

ALORS, LA SAGESSE ME BANNI ET JE PUS ALLER PORTER MES PLAINTES À LA LUNE.
LA LUNE SURPRISE ME DEMANDA POURQUOI.

EN ÉTANT BANNI, JE PEUX PORTER MES MOTS DANS TA CLARTÉ
ET TU SERA MON PLUS TERRIBLE PROFESSEUR CAR À MES YEUX,
LA POÉSIE EST LE PLUS BEAU DES BIENS QUE L'ON PUISSE OFFRIR
À LA SAGESSE ET À L'AMOUR; C'EST UN DON DEVANT LE POUVOIR.
LA LUNE DEVIENT SOURIANTE ET LE SOLEIL SE FAIT SOUFFLE DES SENTIMENTS.
TOUT COMME LES SCIENCES HUMAINES, SOCIALES ET ARTISTIQUES,
LA LAÏCITÉ EST UNE SOURCE INSCRITE DANS LE SANCTUAIRE DES LIVRES...

ÉCRIT DU CITOYEN TIGNARD YANIS ALIAS TAY La chouette effraie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6431
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: L'Érèbe, Black Hole, Les Baleines et La panthére des neiges.   Mar 31 Oct à 5:27

Identity Protection: Prevention, Detection and Victim Assistance



Identity theft places a burden on its victims and presents a challenge to businesses, organizations and government agencies, including the IRS. The IRS combats tax-related identity theft with an aggressive strategy of prevention, detection and victim assistance. We’re making progress against this crime, as it remains one of our highest priorities.

Tax-related identity theft occurs when someone uses your Social Security number to file a tax return claiming a fraudulent refund. If you become a victim, we’re committed to helping you resolve your case as quickly as possible.
Information and guidance
Individuals

Taxpayer Guide to Identity Theft
Publication 5027, Identity Theft Information for Taxpayers (PDF)
Employment Related Identity Theft Information
Data Breach: Tax-Related Information
Requesting Copy of Fraudulent Return
Publication 4524, Security Awareness For Taxpayers (PDF)
Identity Theft Victim Assistance: How It Works


Tax Professionals

Data Theft Information for Tax Professionals
Identity Theft Information for Tax Preparers
Publication 5199, Tax Preparer Guide to Identity Theft (PDF)
Tax Practitioner Guide to Business Identity Theft


Businesses

Form W-2/SSN Data Theft: Information for Businesses and Payroll Service Providers
Identity Theft Guide for Business, Partnerships and Estate and Trusts
Information for Businesses About Data Breaches and Identity Theft
Security Summit Partners Update Identity Theft Initiatives for 2017


Security Summit Initiative

The IRS, the states and the private-sector tax industry are working together to identify and apply safeguards to better protect taxpayers and fight identity theft. However, we need your help. Learn what you can do to help make your personal, financial and tax data safer at: Taxes. Security. Together.

Remember:
The IRS doesn't initiate contact with taxpayers by email to request personal or financial information. This includes any type of electronic communication, such as text messages and social media channels. The IRS does not call taxpayers with threats of lawsuits or arrests.
Taxpayer Bill of Rights
Report Scams

Report Phishing
TIGTA Contact Report Scam
FTC Complaint Assistant

Page Last Reviewed or Updated: 12-Oct-2017

Indochine - La vie est belle.
https://www.youtube.com/watch?v=XhFzKhTFY3I

LA PANTHÈRE DES NEIGES, GARDIENNE DES ACTES ET DES SOUVENIRS
OU LA LUNE...
DÉDIÉ AU GRAND YETI...

IL EST BEAU D'Y CROIRE SI VOUS CHERCHEZ LA PAIX...
J'AI CHOISI LA SAGESSE ET CELLE CI ME DONNA LE CHOIX
ENTRE L'AMOUR ET LE POUVOIR. J'AI CHOISI L'AMOUR
CAR IL CONDUIT AU POUVOIR.

ALORS, LA SAGESSE ME BANNI ET JE PUS ALLER PORTER MES PLAINTES À LA LUNE.
LA LUNE SURPRISE ME DEMANDA POURQUOI.

EN ÉTANT BANNI, JE PEUX PORTER MES MOTS DANS TA CLARTÉ
ET TU SERA MON PLUS TERRIBLE PROFESSEUR CAR À MES YEUX,
LA POÉSIE EST LE PLUS BEAU DES BIENS QUE L'ON PUISSE OFFRIR
À LA SAGESSE ET À L'AMOUR; C'EST UN DON DEVANT LE POUVOIR.
LA LUNE DEVIENT SOURIANTE ET LE SOLEIL SE FAIT SOUFFLE DES SENTIMENTS.
TOUT COMME LES SCIENCES HUMAINES, SOCIALES ET ARTISTIQUES,
LA LAÏCITÉ EST UNE SOURCE INSCRITE DANS LE SANCTUAIRE DES LIVRES...

ÉCRIT DU CITOYEN TIGNARD YANIS ALIAS TAY La chouette effraie.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6431
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: L'Érèbe, Black Hole, Les Baleines et La panthére des neiges.   Mar 31 Oct à 5:35

Érèbe est métamorphosé en fleuve pour avoir secouru les Titans. C'est ainsi qu'il donne son nom à la région des Enfers où passent les âmes des défunts, région située entre le monde des vivants et l'Enfer.

AINSI, UN DIALOGUE S'INSTAURA DANS LES EAUX DES MONDES TERRESTRES, OCÉANIQUES ET CÉLESTES...

Les chants des baleines sont des sons émis par ces cétacés pour communiquer entre eux. On parle de « chants », pour décrire l'impression répétitive et prévisible de ces messages, qui dépendent de l'espèce de la baleine qui les émet.

Le processus biologique, qui permet à l'animal de produire ces sons dépend de la famille à laquelle il appartient. Cependant, toutes les baleines, les dauphins et les orques utilisent ces sons comme sonars pour se repérer sous l'eau. En effet, la lumière n'est presque plus présente à de grandes profondeurs, et cet outil leur permet une représentation efficace de leur environnement. D'après certains écologistes, l'augmentation du bruit dans les océans, principalement à cause des machines humaines, interfère avec ces sons et trompe l'animal : et souvent, cette erreur lui est fatale.

Production de son

Chez les humains, les sons sont produits de la manière suivante. L'air pulmonaire expiré traverse le larynx où se trouvent les cordes vocales. Celles-ci en s'ouvrant et se fermant segmentent la colonne d'air en une succession de bouffées qui sont ensuite façonnées par la gorge, la langue et les lèvres pour former les sons désirés.

Chez les cétacés, la production de sons résulte d'autres processus. Le mécanisme est d'ailleurs différent chez les odontocètes (baleines à dents, y compris les dauphins) de chez les mysticètes (baleines à fanons, incluant les baleines les plus grandes, comme la baleine bleue).
Émission du son chez les cétacés odontocètes
Tête schématisée d'un dauphin montrant les régions impliquées dans la production sonore. Ce croquis a été redessiné d'après Cranford (2000).

Les baleines à dents ne produisent pas les sons de basses fréquences connus sous le nom de chant des baleines. À la place, elles produisent des bouquets rapides de cliquetis et de sifflements de haute fréquence. Les clics isolés sont en général utilisés pour l'écholocation alors que les séries de cliquetis et de sifflements servent à communiquer. Bien que les dauphins produisent lorsqu'ils sont en groupe une véritable cacophonie de sons variés, la signification de ces sons reste mystérieuse. Frankell (1998) cite un chercheur qui compare le bruit produit par un groupe de dauphins à celui fait par des enfants dans une cour de récréation.

Les divers sons sont produits par le passage de l'air au travers d'une structure anatomique située dans la tête, appelée lèvres phoniques (phonic lips des anglophones) ou museau de singe, comparable aux voies nasales humaines. Lorsque l'air emprunte ce conduit étroit, il provoque, à la manière des ronflements humains, l'aspiration et l'accolement des lèvres phoniques et la mise en vibration des tissus environnants, avec émission d'un son. La vibration peut, tout comme l'homme le fait avec son larynx pour la voix, être volontairement contrôlée par l'animal avec beaucoup de précision. Pour l'écholocation, la vibration traverse les tissus crâniens jusqu'au melon, une sorte de caisse de résonance qui forme et oriente le faisceau sonore. Toutes les baleines à dents, sauf le cachalot possèdent deux paires de lèvres phoniques et peuvent ainsi émettre deux sons indépendamment. L'air qui a passé les lèvres phoniques entre dans le sac vestibulaire. De là, il peut être expulsé à l'extérieur par l'évent ou être renvoyé dans la partie inférieure de l'appareil nasal et recyclé pour émettre un nouveau son.

De récentes analyses crâniennes utilisant les techniques de tomographie axiale et de tomographie par émission de photon unique ont montré, au moins dans le cas du grand dauphin, que l'air pouvait être acheminé à l'appareil nasal depuis les poumons par le sphincter palatopharyngien, permettant au processus de création sonore de continuer aussi longtemps que l'animal était capable de retenir sa respiration1.
Émission du son chez les cétacés mysticètes

Les baleines n'ont pas de structure du type museau de singe (lèvres phoniques). Leur larynx semble jouer un rôle lors de la production sonore, avec un vibreur appelé U-folds homologue aux cordes vocales (et un second vibrateur, les corniculate flaps)2. Le mécanisme exact commence à être modélisé3. Le processus n'est pas complètement analogue à celui de l'homme car les baleines produisent des sons sans expirer. Les sons sont émis par des transferts d'air entre les différents organes aériens (principalement les poumons et les sacs laryngés) en circuit fermé, amplifiés par deux résonateurs (sinus crâniens — les cavités nasales — et sacs laryngés)4.
Le but de la production sonore des cétacés

Contrairement aux lancinants et complexes chants des baleines à bosse (et de certaines baleines bleues), dont le but supposé est initialement la sélection du partenaire sexuel (voir ci-dessous), les sons plus simples des autres cétacés ont une utilité constante. Bien que les baleines à dents (incluant l'orque) soient capables d'utiliser l'écholocation (émission directionnelle d'ultrasons) pour détecter très précisément la taille et la nature des objets, les baleines à fanons n'ont pas cette capacité. De plus, contrairement à certains poissons, comme les requins, l'odorat des baleines n'est pas très développé. Les sons audibles par l'homme jouent un rôle dans la navigation dans leur milieu où la visibilité est faible et où le son se propage bien. Par exemple, la profondeur à laquelle les gros obstacles peuvent être détectés par les sons puissants émis par les baleines à panonstus.
Chant des baleines à bosse
Fichiers audio
Image illustrative de l'article Chant des baleines
Baleine à bosse
spectrogramme, accéléré 10×
Écouter une baleine à bosse
Menu
0:00
Écouter une baleine à bosse
Menu
0:00
Écouter une baleine à bosse
Menu
0:00
Des difficultés à utiliser ces médias ?
Des difficultés à utiliser ces médias ?
modifier Consultez la documentation du modèle

Deux groupes de baleines, les baleines à bosse et les baleines bleues de l'Océan Indien, sont connues pour émettre des sons répétitifs à différentes fréquences, ce que l'on appelle le « chant des baleines ». Philip Clapham (1996), biologiste marin américain, décrivait ce son comme « le plus complexe du règne animal ».

Les baleines à bosse mâles ne s'exercent à ce chant qu'au cours de la saison des amours, et il est possible que ces sons aient un impact sur la sélection sexuelle des partenaires. Cependant, nous n'avons pas tellement d'informations, en dépit des travaux sur le sujet, et l'étude de cette hypothèse est sujette à de nombreuses recherches actuelles.

Les chercheurs Roger Payne et Scott McVay ont les premiers analysé ces chants en 1971. Ces sons suivent une structure hiérarchique très distincte. L'unité de base (parfois appelée note) est un son continu de fréquence variable, entre 20 Hz et 10 kHz, qui dure de une à quelques secondes. L'être humain est capable de percevoir les sons dans la gamme 20 Hz - 20 kHz, ce qui fait qu'ils nous sont parfaitement audibles sans équipement. La variation de fréquence au cours d'une note peut être une modulation de fréquence : vers l'aigu, vers le grave, sans changement de puissance ; ou une modulation d'amplitude : plus fort, moins fort ou au même volume sonore. Ce qui fait un total de 9 unités sonores.

Une suite de 4 à 6 unités forme une sous-phrase, et dure environ 10 secondes. Au moins deux sous-phrases forment une phrase. Une baleine répète généralement une même phrase pendant 2 à 4 minutes, ce que l'on appelle un thème. Une suite de thèmes forme un chant. Les baleines peuvent répéter ce chant - qui dure environ 20 minutes - pendant des heures, voire des jours entiers. Cette hiérarchie linguistique en « poupées russes » a captivé l'attention des chercheurs.

De plus, avec le temps, le chant d'une baleine évolue. Par exemple, une note qui à l'origine augmentait sa fréquence (« upsweep ») devient, au fur et à mesure des chants, une note constante, une autre note peut devenir plus forte (« louder »). En plus de ces quelques variations, d'autres s'installent avec l'âge de l'animal, au cours des mois ou des années. Ainsi l'enregistrement des chants ces dernières années montre en moyenne une tonalité plus grave car la chasse à la baleine diminuant, le taux de baleines âgées augmente5. Les baleines qui vivent sur une même partie du globe ont des chants similaires - en dehors, même les notes sont totalement différentes. Mais la logique reste la même.

Une étude sur 19 ans a prouvé que le son des baleines ne fait jamais de « retour en arrière » : un chant qui a évolué continue d'évoluer, les anciens chants ne sont jamais prononcés par la suite.

Les baleines à bosse émettent également des sons isolés, qui n'appartiennent pas à un chant.

Enfin, une troisième catégorie de chant est l'appel au repas (« feeding call »). C'est un chant relativement long (5 à 10 secondes) d'une fréquence et d'une amplitude constante. Les baleines à bosse se nourrissent généralement toutes ensemble, en se rassemblant pour attaquer les bancs de poissons. La raison exacte de l'émission de ce chant est encore inconnue, mais il est possible que les poissons le reconnaissent. En effet, quand on repasse à l'aide d'un matériel adapté l'appel au repas d'une baleine, les poissons s'enfuient à l'autre bout du bassin, bien qu'il n'y ait pas de baleine.
Chant d'une baleine à bosse, d'après Payne, et al. (1983).
Les autres chants des baleines
Fichiers audio
Chant d'une baleine à bosse
Menu
0:00
Chant d'une orque
Menu
0:00
Chant d'orque, à une certaine distance
Menu
0:00
Vocalises d'orques
Menu
0:00
Des difficultés à utiliser ces médias ?
Des difficultés à utiliser ces médias ?
modifier Consultez la documentation du modèle

Les autres baleines émettent des sons entre 15 et 20 hertz. Cependant, des biologistes marins au Woods Hole Oceanographic Institution ont reporté dans le New Scientist en décembre 2004 qu'ils avaient suivi une baleine dans le Pacifique Nord pendant 12 ans qui avait « chanté » à 52 Hz; ils l'ont ainsi appelée 52 hertz. Les scientifiques sont actuellement incapables d'expliquer cette différence importante comparée aux chants observés jusqu'alors. Cependant, ils affirment que l'animal à l'origine des sons était bien une baleine, d'une espèce connue, suggérant alors que nous sous-estimons probablement la capacité vocale de ces animaux.

La plupart des baleines et des dauphins émettent des sons d'une complexité variable. Le béluga (ou « canari marin ») est particulier pour ses chants ponctués de sifflements, de clics et de pulsations variées.
Interactions humaines

Bien que certaines personnes considèrent qu'on porte trop d'intérêt aux baleines sous prétexte que ce sont des animaux marins, la plupart des scientifiques s'accordent pour dire que ces chants ont un rôle phare dans la vie de ces cétacés, dans leurs relations sociales, leur développement et dans leur alimentation. Certains critiques considèrent que c'est humaniser un comportement animal que de considérer un sens à ces chants, les assimilant par exemple aux beuglements du bétail.

Les chercheurs utilisent des hydrophones (souvent utilisés à l'origine dans un usage militaire pour traquer les sous-marins) pour s'assurer de l'exacte position de l'origine des sons, permettant de les détecter même à de grandes distances. Des recherches effectuées par le docteur Christopher Clark de l'université Cornell regroupant des données militaires accumulées durant 30 ans démontrent que le chant des baleines se déplace sur plus de 3 000 km. En plus des informations ainsi déduites sur la production des sons chez les cétacés, ces observations ont permis une meilleure approche du trajet migratoire des baleines au cours de la saison des amours - qui s'avère également être la saison des chants.

Clark soutient que, avant que l'homme ne vienne perturber la surface des océans, les chants des baleines pouvaient probablement traverser les océans d'un bout à l'autre. Ses recherches mettent en avant le fait que le bruit sous-marin ambiant produit par l'homme (bateaux, sous-marins...) double toutes les décennies. Cela affecte grandement la netteté et la transmission des sons émis par les cétacés - certains avancent même l'hypothèse que ce phénomène désorienterait les cétacés, qui viendraient ensuite s'échouer sur les plages. D'autres recherches, menées au Canada, ont prouvé qu'à proximité d'un trafic maritime important, par exemple au large de la ville de Vancouver, les orques adaptent leur fréquence, augmentent l'amplitude de leurs chants de façon à ce qu'ils soient mieux audibles. La pollution sonore, en limitant la communication entre ces animaux, rend la recherche d'un partenaire plus difficile.
Notes et références

↑ Houser et al., 2004.
↑ (en) Reidenberg, J. S., & Laitman, J. T., « Discovery of a low frequency sound source in Mysticeti (baleen whales) : anatomical establishment of a vocal fold homolog », The Anatomical Record, vol. 290, no 6,‎ 2007, p. 745-759.
↑ (en) Olivier Adam, Dorian Cazau, N. Gandilhon, B. Fabre, J. T., Laitman & J. S. Reidenberg, « New acoustic model for humpback whale sound production », Applied Acoustics, vol. 74, no 10,‎ 2013, p. 1182–1190.
↑ (en) Reidenberg, J. S., & Laitman, J. T., « Sisters of the sinuses : cetacean air sacs », The Anatomical Record, vol. 291, no 11,‎ 2008, p. 1389-1396.
↑ Thierry Lodé, La Tête au carré, France Inter, 2 mai 2011.

Voir aussi
Les disques d'or de la sonde Voyager emportèrent un enregistrement des chants de baleine dans l'espace avec d'autres sons représentant la planète Terre.
Sources

(en) Lone whale's song remains a mystery, New Scientist, no 2477, 11 décembre 2004
(en) Sound production, Adam S. Frankell, Encyclopedia of Marine Mammals (p. 1126-1137) (ISBN 0-12-551340-2) (1998)
(en) In search of impulse sound sources in odontocetes de Ted Cranford dans Hearing by Whales and Dolphins (W. Lu, A. Popper et R. Fays eds.). Springer-Verlag (2000).
(en) Progressive changes in the songs of Humpback Whales (Megaptera novaeangliae): a detailed analysis of two seasons in Hawaii par K.B.Payne, P. Tyack et R.S. Payne dans Communication and behavior of whales. Westview Press (1983)
(en) BBC News, 28 février 2005. Unweaving the song of whales [archive]
(en) Humpback Whales, par Phil Clapham (ISBN 0-948661-87-9)
(en) Structural and functional imaging of bottlenose dolphin (Tursiops truncatus) cranial anatomy, par Dorian S. Houser, James Finneran, Don Carder, William Van Bonn, Cynthia Smith, Carl Hoh, Robert Mattrey et Sam Ridgway, Journal of Experimental Biology Volume = 207

Liens externes

(en) Recherches sur la communication entre baleines à l'université Cornell [archive]
(en) Écoute en direct de chants de baleines des profondeurs des océans [archive]

Portail des cétacés Portail des cétacés Portail des mammifères Portail des mammifères Portail du monde maritime Portail du monde maritime


AINSI DANS LES ENFERS, L'ÉRÈBE ENGENDRA DES ANGES PRÉNOMMÉS LES CÉTACÉS HÉLAS POURSUIVIT PAR LA MALÉDICTION DES DIEUX.
MAIS LES MOUETTES SONT LES GARDIENNES DE LEURS COUSINES PAR LE PÈRE ET SŒUR PAR LA MÈRE...
SENTIMENTS DU CITOYEN TIGNARD YANIS.

LA PANTHÈRE DES NEIGES, GARDIENNE DES ACTES ET DES SOUVENIRS
OU LA LUNE...
DÉDIÉ AU GRAND YETI...

IL EST BEAU D'Y CROIRE SI VOUS CHERCHEZ LA PAIX...
J'AI CHOISI LA SAGESSE ET CELLE CI ME DONNA LE CHOIX
ENTRE L'AMOUR ET LE POUVOIR. J'AI CHOISI L'AMOUR
CAR IL CONDUIT AU POUVOIR.

ALORS, LA SAGESSE ME BANNI ET JE PUS ALLER PORTER MES PLAINTES À LA LUNE.
LA LUNE SURPRISE ME DEMANDA POURQUOI.

EN ÉTANT BANNI, JE PEUX PORTER MES MOTS DANS TA CLARTÉ
ET TU SERA MON PLUS TERRIBLE PROFESSEUR CAR À MES YEUX,
LA POÉSIE EST LE PLUS BEAU DES BIENS QUE L'ON PUISSE OFFRIR
À LA SAGESSE ET À L'AMOUR; C'EST UN DON DEVANT LE POUVOIR.
LA LUNE DEVIENT SOURIANTE ET LE SOLEIL SE FAIT SOUFFLE DES SENTIMENTS.
TOUT COMME LES SCIENCES HUMAINES, SOCIALES ET ARTISTIQUES,
LA LAÏCITÉ EST UNE SOURCE INSCRITE DANS LE SANCTUAIRE DES LIVRES...

ÉCRIT DU CITOYEN TIGNARD YANIS ALIAS TAY La chouette effraie.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6431
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: L'Érèbe, Black Hole, Les Baleines et La panthére des neiges.   Mar 31 Oct à 5:41

La grande famine: Le premier age ou Une Oeuvre Laïque ...

http://leclandesmouettes.bbflash.net/t7-la-grande-famine-le-premier-age-ou-une-oeuvre-laique


L'UNIVERS DE MINOUSKA ET LES FABLES DE NAGALÏÉW OU TAY

http://leclandesmouettes.bbflash.net/t402-l-univers-de-minouska-et-les-fables-de-nagaliew-ou-tay

Le clans des mouettes

ainsi est la force.

16 October 2017

When disaster strikes, a group of international space agencies pools its resources and expertise to support relief efforts on the ground. For the next six months, ESA will be leading the International Charter Space and Major Disasters as it brings information from satellites to the aid of the vulnerable.

Every six months, a different member takes the role of Primus Inter Pares – or Charter lead. Last week, ESA took over this role for the sixth time, and is responsible for ensuring that the Charter’s policies and rules are respected.

ESA will also develop new partnerships with the space and the disaster risk-reduction communities.

“ESA plans to ensure that not only the operational activities of the Charter are running smoothly but will also prepare for future challenges,” said Maurice Borgeaud, head of ESA’s Earth Observation Science, Applications and Climate Department.

“Future challenges include the likely increase of the calls on the Charter, international collaboration with key partners running similar activities, and taking advantage of the ever-increasing availability of Earth observation data.”

Founded by ESA and the French and Canadian space agencies, the Charter is an international collaboration between 16 owners or operators of Earth observation missions. It provides rapid access to satellite data to help disaster management authorities in the event of a natural or man-made disaster.

The value of the initiative lies in being able to mobilise agencies around the world and benefit from their knowhow and their satellites through a single access point that operates 24 hours a day, 7 days a week and at no cost to the user.

Since its first request for support, in 2000, the Charter has called on space assets on many occasions, helping to respond to more than 520 disasters in more than 120 countries.

Recent activations have included Hurricanes Irma and Maria, which hit the United States and Caribbean in September, as well as the 7.1-magnitude earthquake that struck central Mexico on 19 September.

On average, the Charter is activated about 40 times a year. But this year has been particularly busy, already exceeding that average. In August and September alone, there have been 16 activations – twice the monthly average.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Érèbe, Black Hole, Les Baleines et La panthére des neiges.   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Érèbe, Black Hole, Les Baleines et La panthére des neiges.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Paul Watson pirate des mers pour combattre les bateaux tueurs de baleines...
» Zoom Fast Black Lash
» Dupes collection style black (guilt by association + le vernis)
» Craquage style black :-)
» Je veux le black shatter d'OPI!!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La.cinquieme.République :: La.cinquieme.République-
Sauter vers: