La.cinquieme.République

De la politique pure et affaires étrangeres
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Cléopâtre-Diane de Mérode et le 11 Octobre en France

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Minouska.KounakDenat



Nombre de messages : 231
Date d'inscription : 06/10/2016

MessageSujet: Cléopâtre-Diane de Mérode et le 11 Octobre en France   Mar 17 Oct à 10:35

Cléopâtre-Diane de Merode dite Cléo de Mérode1 est une danseuse et icône de beauté2 française née le 27 septembre 1875 à Paris 5e 3 et morte le 17 octobre 1966 à Paris 8e .

Biographie
Cléo de Mérode dans le ballet Lorenza en 1901 aux Folies Bergère, cliché Reutlinger.

Formée à l'école de danse de l'Opéra de Paris, cette jeune noble crée en 1896 au Casino de Royan Phryné un ballet de Louis Ganne puis nommée grand sujet à l'Opéra de Paris danse dans Coppélia, Sylvia ou la nymphe de Diane de Léo Delibes, Les deux pigeons d'André Messager, l'Étoile d'André Wormser et Le Couronnement de la Muse de Gustave Charpentier. Elle quitte l'institution en 1898 puis entreprend une carrière indépendante internationale et danse jusqu'à la Première Guerre mondiale.

Elle se produit à l'exposition universelle de Paris en 1900 dans les « danses cambodgiennes », crée en 1902 à Moscou et Madrid Tanagra sur un poème de Paul Franck puis Phoébé à l'Opéra-Comique à Paris. Malgré une rentrée réussie en 1924 elle décide de se retirer du monde de la danse à Paris. Sur la demande d'Henri Varna elle reparaît ponctuellement sur scène en juin 1934 dans La revue 1900 aux côtés du danseur George Skibine «Je portais une robe de satin rose, baleinée à la taille, très longue, avec un ruché dans le bas. Nous dansions cinq valses à la file; nous finissions par un grand tourbillon, et Skibine m'emportait dans ses bras au fond de la scène»4.
Cléo vers 1903.

Sa beauté délicate, hors des canons de beauté 1900, est restée légendaire, ainsi que les hommages qu'elle reçoit de quelques célèbres soupirants, plus particulièrement le roi Léopold II de Belgique, aventures qu'elle relate dans ses mémoires, Le Ballet de ma vie, publiées en 1955 par les éditions Horay, à Paris.
La Danseuse (1896), sculpture d'Alexandre Falguière pour lequel Cléo de Mérode a servi de modèle.

Elle pose pour le sculpteur Alexandre Falguière, pour les peintres Degas, Jean-Louis Forain, Boldini, elle est représentée par Henri de Toulouse-Lautrec et a son effigie en cire au musée Grévin dès 1895, façonnée par le chef d'atelier du musée, le sculpteur Léopold Bernstamm.

Elle est une des premières femmes dont l’image photographique, due notamment aux photographes Paul Nadar (1856-1939), fils et successeur de Félix Nadar, et surtout Léopold-Émile Reutlinger (1863-1937), est diffusée à l'échelle mondiale. Elle pose également pour l'atelier photographique Benque (photos prises à l'Opéra, à partir de 1890), le photographe Charles-Pierre Ogerau (1868-1908) auteur d'une série de portraits en 1895, et plus tard, Henri Manuel (1847-1947).

Élue « reine de Beauté » sur photographies par les lecteurs de L'Illustration en 1896 parmi 131 célébrités, dont Sarah Bernhardt, elle accroît sa notoriété la même année avec un parfum de scandale, du fait de l'exposition de la sculpture La Danseuse d’Alexandre Falguière au Salon des artistes français. Ce nu en marbre blanc grandeur nature, aurait été taillé d'après un moulage en plâtre de son corps5. Pourtant Cléo de Mérode s'est toujours défendue d'avoir posé nue. Elle accuse Falguière d’avoir fabriqué une œuvre à scandale en moulant le corps de la statue sur un autre modèle féminin, alors qu’elle n’aurait posé que pour la tête.

Des personnalités contemporaines aussi diverses que les hommes de lettres Jean de Tinan (dans Penses-tu réussir !), Georges Rodenbach (article de presse à propos de La Danseuse de Falguière), ou le peintre Paul Klee (journal), laissent des témoignages écrits exprimant le pouvoir de fascination qu'exerçait son image, en mouvement sur scène, ou fixée par la photographie.

En 1901, le directeur des Folies Bergère, Édouard Marchand, la recrute pour un ballet pantomime en trois actes dénommé Lorenza. C’est le dernier grand spectacle qu'il organise dans cette salle parisienne6.

Elle séjourne plusieurs étés de sa vie à Biarritz ou au château de Rastignac à La Bachellerie en Dordogne, chez la famille Lauwick.

Pendant l’Occupation, elle se retire à Saint-Gaultier, dans l’Indre.

Après la guerre, en 1950, Cléo de Mérode gagne un procès contre Simone de Beauvoir qui a fait l'erreur de l'assimiler à une « cocotte »7 dans le Deuxième Sexe8.
Tombe de Cléo de Mérode sculptée par Luis de Périnat au Père-Lachaise.

Morte à son domicile parisien du 15, rue de Téhéran dans le quartier de l’Europe, elle est inhumée au cimetière du Père-Lachaise (90e division), où elle repose aux côtés de sa mère Vicentia (Cense de Merode3); une statue de Cléo de Mérode, sculptée en 1909 par le diplomate et sculpteur espagnol Luis de Périnat, qui fut son amant de 1906 à 1919, orne leur tombe.
Publication

   Le Ballet de ma vie, Paris, éditions Horay, 1955, 277 p., ill.

Notes et références

   ↑ Contrairement à son patronyme, son pseudonyme est orthographié avec un « é ».
   ↑ Cléo de Mérode, une icône entre Romantisme et Symbolisme [archive]
   ↑ a et b Acte de naissance no 2179 (p. 6) [archive], registre des naissances de l'année 1875, Mairie du 5e, sur le site des Archives numérisées de la ville de Paris.
   ↑ Marcel Schneider L'Éternité fragile: les gardiens du secret éd. Grasset 2001 (ISBN 978-2-246-61459-3)
   ↑ Notice du musée d'Orsay sur la base Joconde [archive] du ministère de la Culture.
   ↑ Édouard Marchand et Cléo de Mérode aux Folies Bergère [archive].
   ↑ Dans son ouvrage les années folles, 1918-1939: le triomphe de l'art moderne l'historien d'art et écrivain Jean-Jacques Lévèque écrit: «Réputée pour sa grande beauté, plus encore que pour ses talents de danseuse, Cléo de Mérode luttera toute sa vie contre sa réputation de demi-mondaine, gagnant même un procès en diffamation contre Simone de Beauvoir qui la traita ainsi dans Le Deuxième sexe»
   ↑ Florence Montreynaud, L'aventure des femmes XXe-XXIe siècle, Nathan, 2011 [archive]

Annexes

Sur les autres projets Wikimedia :

   Cléo de Mérode, sur Wikimedia Commons

Bibliographie

   Christian Corvisier, Cléo de Mérode et la photographie, la première icône moderne, Paris, éditions du Patrimoine, 2007, 127 p., 150 ill.

Liens externes

   Notices d'autoritéVoir et modifier les données sur Wikidata : Fichier d’autorité international virtuel • International Standard Name Identifier • Bibliothèque nationale de France (données) • Système universitaire de documentation • Bibliothèque du Congrès • Gemeinsame Normdatei • Bibliothèque royale des Pays-Bas • Bibliothèque nationale d’Australie • WorldCat
   « Cléo de Mérode, une icône entre Romantisme et Symbolisme [archive] »
   « Cléo de Mérode et Luis de Périnat »(Archive • Wikiwix • Archive.is • Google • Que faire ?), Centre des Monuments historiques, Hôtel de Sully

GENESIS-Mama
https://www.youtube.com/watch?v=huXh3M7bCs4

George Stephen Morrison (Rome (Géorgie), 7 janvier 1919 - Coronado (Californie),
17 novembre 2008) est un amiral et aviateur naval de la marine des États-Unis.
Morrison a été le commandant des forces navales américaines dans le golfe du Tonkin
au cours de l'incident du Golfe du Tonkin d'août 1964, qui a servi de prétexte à l'engagement
des États-Unis dans la guerre du Viêt Nam.

Il est le père de Jim Morrison, le chanteur du groupe de rock The Doors1,2,3.

RAPPORT DU
CITOYEN TIGNARD YANIS


ALIAS
TAY
La chouette effraie


Dernière édition par Minouska.KounakDenat le Mar 17 Oct à 11:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minouska.KounakDenat



Nombre de messages : 231
Date d'inscription : 06/10/2016

MessageSujet: Re: Cléopâtre-Diane de Mérode et le 11 Octobre en France   Mar 17 Oct à 10:47

HISTOIRE DES RÉPUBLIQUE FRANÇAISE ET DE LA RÉPUBLIQUE D'ALGÉRIE.
Y'BECCA ET LE LIBAN. DAMAS ET ABD EL KADER.
TAY


17 octobre 1961
Nuit tragique à Paris

Sept ans après la «Toussaint rouge», trois ans après l'arrivée du général de Gaulle au pouvoir, l'indépendance de l'Algérie apparaît inéluctable.

Pourtant, la France est plus perturbée que jamais par cette décolonisation qui n'en finit pas. La guerre s'est même transportée en métropole. Il n'y a pas de jour sans que des militants algériens soient assassinés par des militants de factions rivales, pas de semaine sans que des policiers soient également assassinés.

La tension entre policiers français et indépendantistes algériens culmine avec la manifestation meurtrière du mardi 17 octobre 1961.
Alban Dignat


Montée des tensions

Au cours des mois précédents, 22 policiers sont tombés en France métropolitaine sous les balles des commandos du FLN (Front de Libération Nationale), l'un des mouvements qui revendiquent l'indépendance des trois départements algériens.

Les syndicats de policiers réclament davantage de fermeté de la part du préfet de police de Paris, Maurice Papon. Le 5 octobre, celui-ci demande aux travailleurs algériens de ne plus circuler de nuit dans la capitale. Il autorise aussi l'interpellation de tout musulman de jour comme de nuit.

Pour protester contre ce couvre-feu discriminatoire, la Fédération de France du FLN appelle les Algériens de la région parisienne à manifester pacifiquement, avec femmes et enfants, le 17 octobre, à 20h30, sur les Champs-Élysées.

Une manifestation nocturne à deux pas du palais de l'Élysée et de l'Assemblée nationale, avec une police chauffée à blanc par les attentats dont elle a été victime, c'est le drame assuré !

Le FLN veut user de cette provocation pour prendre le dessus sur le mouvement rival du MNA. Il ne lui déplaîrait pas non plus que la France soit mise en accusation sur la scène internationale.

Le général de Gaulle, président de la République, y voit non sans raison une pression inadmissible sur les négociateurs français et indépendantistes qui traitent à Évian du futur statut de l'Algérie. Le principe de l'indépendance est acquis mais les négociations achoppent sur le statut du Sahara. Le président donne carte blanche à Maurice Papon pour interdire la manifestation et la disperser par tous les moyens. Le préfet peut dire à ses hommes : «Désormais, vous êtes couverts !» Les policiers ne se le font pas dire deux fois...

Malgré l'interdiction, les Algériens des banlieues ouvrières, généralement de pauvres gens, convergent vers le centre de la capitale, poussés par les militants du FLN. Les cadres du parti se gardent quant à eux de participer à la manifestation. Le drame survient comme prévu. Les forces de l'ordre affrontent sans ménagement les manifestants et les embarquent vers les commissariats. Des manifestants sont jetés dans la Seine !
Stupeur et silence

Les historiens qui se sont penchés bien plus tard sur cet événement ont évalué le nombre de victimes entre 30 et 300, l'estimation inférieure étant aujourd'hui la plus probable (deux victimes avérées et plusieurs disparus).

La différence vient de l'imprécision des témoignages, des exagérations (on surévalue le nombre de corps qui ont pu dériver sur la Seine jusqu'aux écluses), des insuffisances des enquêtes (on assimile à des victimes des personnes qui ont préféré disparaître dans la nature)...

La presse, d'abord abasourdie, se réveille dans les jours qui suivent. L'Humanité est saisie pour avoir dénoncé la répression. Le Figaro lui-même, proche du pouvoir gaulliste, dénonce des atteintes inadmissibles aux droits de l'homme.

Pourtant, bien qu'informés par les journaux des excès de la répression, l'opinion publique, les syndicats et les partis de gauche comme de droite restent sans réaction.

Quelques mois après, le cinéaste et ancien résistant Jacques Panijel tourne dans la clandestinité une reconstitution des événements. Le film Octobre à Paris obtient son visa de censure en 1973, douze ans plus tard, mais l'opinion s'en désintéresse et c'est seulement en 2011 que l'on s'avisera de le projeter en public.
Divisions

Le souvenir de la nuit tragique du 17 octobre s'inscrit dans la longue suite de drames et de malentendus dont sont tissées les relations entre l'Algérie et la France depuis la conquête. Drames et malentendus dans lesquels gouvernants français et meneurs indépendantistes portent chacun une part de responsabilité.

Dans les mois qui suivent, les tensions s'aggravent au sein du peuple français. Le 8 février 1962, dans l'Est parisien, une manifestation des partis de gauche contre la guerre d'Algérie et les attentats de l'OAS se termine par la charge de la police et la mort tragique de 7 manifestants au métro Charonne.

Attentats, répression et manifestations n'empêchent toutefois pas les négociations de se poursuivre à Évian. Elles aboutissent au cessez-le-feu du 19 mars 1962 et à l'indépendance de l'Algérie, effective le 3 juillet de la même année (sa proclamation officielle intervient le 5 juillet).

Tikkun Ha-Klali
https://www.youtube.com/watch?v=MPZhFy2c3Mc
TAY

George Stephen Morrison (Rome (Géorgie), 7 janvier 1919 - Coronado (Californie),
17 novembre 2008) est un amiral et aviateur naval de la marine des États-Unis.
Morrison a été le commandant des forces navales américaines dans le golfe du Tonkin
au cours de l'incident du Golfe du Tonkin d'août 1964, qui a servi de prétexte à l'engagement
des États-Unis dans la guerre du Viêt Nam.

Il est le père de Jim Morrison, le chanteur du groupe de rock The Doors1,2,3.

RAPPORT DU
CITOYEN TIGNARD YANIS

2e Center‏ @2eCenterBridges 14 oct.
Dr. M. Elizabeth Neilsen on supports for #twiceexceptional kids:
"Make it policy." #2eSymposium17 #2ekids @BRIDGESdotEDU

ALIAS
TAY
La chouette effraie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minouska.KounakDenat



Nombre de messages : 231
Date d'inscription : 06/10/2016

MessageSujet: Re: Cléopâtre-Diane de Mérode et le 11 Octobre en France   Mar 17 Oct à 10:50

LES VENDEENS, ROYALISTES ET CITOYENS DE LA FRANCE. LA RÉPUBLIQUE LEUR RENDS L'HOMMAGE PATRIOTIQUE. Y'BECCA. TAY

17 octobre 1793
Les Vendéens sont défaits à Cholet

Le 17 octobre 1793, après une succession de victoires inattendues, les insurgés vendéens sont défaits à Cholet par les Bleus. La suite n'est plus qu'une interminable tragédie.
Fabienne Manière
Le pardon de Bonchamps

Le pardon de Beauchamp, gravure d'époqueAprès une progression foudroyante de ville en ville, l'armée «catholique et royale» a remporté à Châtillon, le 11 octobre, une nouvelle victoire qui s'est transformée le lendemain en défaite. Mais c'est à Cholet que se produit le premier revers décisif.

40.000 combattants sont cernés par trois armées républicaines et tentent sans succès de rompre l'enclercement. Le généralissime d'Elbée est grièvement blessé et doit se réfugier à Noirmoutier où il sera plus tard capturé et fusillé dans son fauteuil. Ses compagnons Bonchamps et Lescure sont blessés à mort.

Un cri retentit : «À la Loire ! A la Loire !» Charles de Bonchamps, agonisant, se replie avec l'armée vaincue vers la Loire.

À l'instant de franchir le fleuve avec femmes et enfants, les Vendéens se demandent que faire des 5.000 prisonniers qui les embarrassent. L'idée de les exécuter se répand : «Mort aux Bleus !»

C'est alors que Charles de Bonchamps (33 ans) se soulève sur son lit de souffrances et dans un ultime soupir, lance : «Grâce aux prisonniers !» Respectueux de son dernier voeu, les Vendéens libèrent les malheureux.

Parmi eux figure le père du sculpteur David d'Angers. En témoignage de reconnaissance pour le chef ennemi, l'artiste sculptera plus tard son tombeau dans l'église de Saint-Florent-le-Vieil (Maine-et-Loire).
Vers la tragédie

Le 18 octobre 1793, 90.000 Vendéens, dont 40.000 combattants, traversent la Loire à Saint-Florent. Débute un long périple, la «virée de Galerne».

Henri de La Rochejaquelein, alors âgé de 21 ans, est élu généralissime. Il se dirige avec l'armée vers Laval. Il écrase les Bleus à Entrammes le 27 octobre. Mais l'armée, contre son avis, se dirige vers Granville dans l'espoir d'y trouver un secours anglais. C'est un échec. Au retour vers la Loire les républicains barrent la route.

La Rochejaquelein ouvre le passage par trois victoires : Pontorson, Dol et Antrain, entre les 20 et 22 novembre. Mais l'hiver, la malnutrition et la dysenterie déciment son armée. Beaucoup meurent sur la route.

Les Vendéens passent à La Flèche le 2 décembre puis se dirigent vers Angers où ils subissent un échec le 4 décembre. Ils entament alors le chemin du retour vers l'est, dans des conditions encore plus éprouvantes qu'à l'aller.

La bataille du Mans À Baugé, Kléber, qui garde la Loire, les repousse vers La Flèche. Le pont du Loir est coupé. La Rochejaquelein réussit néanmoins à passer à gué près du moulin de la Bruère. Il fait réparer le pont pour faire traverser son armée et repousse les Bleus.

Quittant La Flèche le 10 décembre, les Vendéens arrivent au Mans où se livre une terrible bataille les 12 et 13 décembre. 15.000 Vendéens sont massacrés. Les rescapés s'enfuient vers l'ouest jusqu'à Laval puis se dirigent vers la Loire.

À Ancenis, par manque de bateaux, les Vendéens sont peu nombreux à pouvoir traverser avec leur généralissime. Les républicains du général Westerman les rejoignent et les exterminent à Savenay le 23 décembre.

Le soir même, le général écrit à la Convention : «Il n'y a plus de Vendée, elle est morte sous notre sabre libre, avec ses femmes et ses enfants. Je viens de l'enterrer dans les marais et dans les bois de Savenay. Suivant les ordres que vous m'avez donnés, j'ai écrasé les enfants sous les pieds des chevaux, massacré les femmes qui au moins pour celles-là n'enfanteront plus de brigands. Je n'ai pas de prisonnier à me reprocher, j'ai tout exterminé...»

C'est la fin de la «Grande Armée Catholique et Royale». Les paysans du bocage n'auront pas résisté plus de neuf mois au rouleau compresseur de la Terreur révolutionnaire. Mais le pire est encore à venir pour la Vendée avec les «colonnes infernales» de Turreau.


19 janvier 1794
Les « colonnes infernales » de Turreau

Le 19 janvier 1794, les députés de la Convention et le Comité de Salut public approuvent le plan d'extermination de la Vendée proposé par le général Louis-Marie Turreau.

La guerre de Vendée déclenchée dix mois plus tôt sombre dès lors dans l'horreur...
Fabienne Manière
Une rébellion vite matée

Près d'un an plus tôt, les paysans de l'ouest de la France s'étaient soulevés contre le pouvoir révolutionnaire parisien au nom de leurs libertés religieuses et par haine de la conscription militaire.

La terrible bataille de Savenay a vu l'écrasement de la « Grande Armée Catholique et Royale » après neuf mois d'exploits et de péripéties. Au début de l'année 1794, le général en chef Henri de La Rochejaquelein a été tué au détour d'un chemin par un Bleu en embuscade. D'Elbée a été quant à lui capturé et fusillé sur la plage de Noirmoutier.

L'insurrection vendéenne semble définitivement matée. Pas assez cependant de l'avis des députés de la Convention qui ont du mal à se remettre de leurs frayeurs. On fusille 2 000 Vendéens, dont la moitié de femmes à Angers, 1 500 à Noirmoutier, 1 800 aux carrières de Gigant près de Nantes. Le représentant en mission Carrier fait noyer 4 000 personnes dans la Loire. Ce n'est pas encore assez pour certains républicains...
Les « colonnes infernales »

C'est alors que le général Louis-Marie Turreau, un Normand de 37 ans, présente son plan d'extermination. Le 15 janvier 1794, il écrit aux représentants en mission : « Mon intention est de tout incendier et de ne préserver que les points nécessaires à établir nos cantonnements propres à l'anéantissement des rebelles, mais cette grande mesure doit être prescrite par vous. Je ne suis que l'agent du Corps législatif, que vous devez représenter en cette partie. Vous devez également décider sur le sort des femmes et des enfants que je rencontrerai en ce pays révolté. S'il faut les passer tous au fil de l'épée, je ne puis exécuter une pareille mesure sans un arrêté qui mette à couvert ma responsabilité ».

Les colonnes infernales de Louis-Marie Turreau en Vendée (1794)Comme ses interlocuteurs ne paraissent pas convaincus par l'argumentation, le fougueux général écrit directement au Comité de Salut Public, à Paris : « Je le répète. je regarde comme indispensable de brûler villes, villages et métairies, si l'on veut entièrement finir l'exécrable guerre de Vendée, sans quoi je ne pourrais répondre d'anéantir cette horde de brigands. J'ai donc lieu d'espérer que vous l'approuverez. Je vous demande la grâce de me répondre par retour du courrier ».

La réponse vient enfin le 19 janvier : « Tu te plains, citoyen général, de n’avoir pas reçu du Comité une approbation formelle à tes mesures. Elles lui paraissent bonnes et pures mais, éloigné du théâtre d’opération, il attend les résultats pour se prononcer : extermine les brigands jusqu’au dernier ; voilà ton devoir ».

C'est ainsi que vingt-quatre colonnes pénétrent en Vendée avec la consigne de tout brûler et de tout massacrer. Les horreurs perpétrées par ces colonnes leur vaudront dans l'Histoire le qualificatif d'infernales.

Comme Turreau l'avait prévu, la Vendée est mise à feu et à sang. Dans une seule journée, le 28 février, la colonne de Cordelier fait aux Lucs-sur-Boulogne 563 victimes.
Les Vendéens se rebiffent

Les excès des républicains réveillent les ardeurs des malheureux Vendéens. Les survivants de la guerre redressent la tête et se regroupent derrière deux chefs : Charette et Stofflet.

Les massacreurs sont massacrés à leur tour à Chauché, aux Clouzeaux et ailleurs. La colonne de Crouzat, en l'absence de Stofflet, tue 1 500 personnes dans la forêt de Vezins, le 25 mars. Elle est exterminée, trois jours après, aux Ouleries.

Le plan de Turreau a complètement échoué. Il a même eu un effet contraire à celui qui était recherché : la Vendée meurtrie est redevenue redoutable. Les républicains, désemparés, embouchent les trompettes de la propagande. On exalte la mort héroïque de jeunes volontaires victimes des Vendéens, Bara ou Viala.

En février 1794, reprise éphémère de Cholet par les Vendéens (musée de Cholet)
Vers la paix

Le 13 mai 1794, Turreau est destitué. La Convention qui a besoin de toutes ses troupes aux frontières, évacue la Vendée.

Les bleus se replient dans les camps, aux limites de la Vendée militaire. Le pays respire. Malheureusement, les rivalités entre chefs vendéens continuent ! Le 10 juillet 1794, Marigny est fusillé à la Girardière de Combrand par les soldats de Stofflet. À l'automne, Charette s'empare des camps républicains des Moutiers et Fréligné.

À Paris, cependant, Robespierre est tombé sous le couperet de la guillotine, mettant un terme à la politique de Terreur. Aux frontières, la sécurité est revenue suite à la victoire de Fleurus.

La Convention se lasse d'une guerre civile qui n'a plus guère de motif. Elle envoie des émissaires à Charette pour lui proposer la paix. Les pourparlers se déroulent d'abord à Belleville puis à la Jaunaye, près de Nantes.

Le 17 février 1795, enfin, la paix est signée. Charette exige et obtient la liberté religieuse pour la Vendée. Il fait sa soumission à la République. Le 26 février, il reçoit à Nantes un accueil triomphal. La guerre de Vendée semble définitivement enterrée avec ses cent mille victimes ! Elle va rendre son dernier soupir à Quiberon.

Dalida - Salma ya salama.
https://www.youtube.com/watch?v=Gp6hZa6JKC8

George Stephen Morrison (Rome (Géorgie), 7 janvier 1919 - Coronado (Californie),
17 novembre 2008) est un amiral et aviateur naval de la marine des États-Unis.
Morrison a été le commandant des forces navales américaines dans le golfe du Tonkin
au cours de l'incident du Golfe du Tonkin d'août 1964, qui a servi de prétexte à l'engagement
des États-Unis dans la guerre du Viêt Nam.

Il est le père de Jim Morrison, le chanteur du groupe de rock The Doors1,2,3.

RAPPORT DU
CITOYEN TIGNARD YANIS

2e Center‏ @2eCenterBridges 14 oct.
Dr. M. Elizabeth Neilsen on supports for #twiceexceptional kids:
"Make it policy." #2eSymposium17 #2ekids @BRIDGESdotEDU

ALIAS
TAY
La chouette effraie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minouska.KounakDenat



Nombre de messages : 231
Date d'inscription : 06/10/2016

MessageSujet: Re: Cléopâtre-Diane de Mérode et le 11 Octobre en France   Mar 17 Oct à 10:55

LA HAINE A CONDUIT AUX DESASTRES ECONOMIQUES ACTUELLES ET JE TIENS À REMERCIER CEUX QUI ONT DÉFENDU LES SENTIMENTS.

Einstein fuit aux Etats-Unis

Albert Einstein arrive comme réfugié aux États-Unis, après avoir fui le régime nazi en Allemagne.
De confession israélite, il s’est engagé dans la bataille contre le nazisme dès l’année 1914.
Suite le pillage de sa maison par les nazis, il décide de ne plus revenir en Allemagne.
Après un court séjour sur la côte belge, il décide de s’installer aux États-Unis.

17 octobre 1973
Premier choc pétrolier

En réplique à la victoire d'Israël dans la guerre du Kippour, dix jours plus tôt, onze pays arabes membres de l'OPEP (Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole) annoncent un embargo total sur les ventes de pétrole aux soutiens d'Israël, parmi lesquels les États-Unis, le Portugal, l'Afrique du Sud et les Pays-Bas. L'embargo est promu par le roi Fayçal d'Arabie séoudite et son ministre du pétrole, le sheikh Yamani, qui ont la main sur 21% des exportations mondiales de pétrole.

Les Européens, terrorisés, renoncent à soutenir les Pays-Bas et le fournir en pétrole. Chacun prend des mesures d'urgence dans la perspective d'une pénurie de carburant qui, cependant, ne viendra pas.

Le prix du baril de light Arabian, qui fait référence sur le marché, passe de 3 dollars à 18, mais se stabilise au bout de quelques mois autour de 8 ou 9 dollars. Les pays exportateurs mais aussi les grandes compagnies pétrolières occidentales sont les grands gagnants de ce premier choc pétrolier.

Les grands perdants sont les peuples occidentaux car l'augmentation du prix de l'énergie amplifie une récession économique déjà sensible depuis quelques mois, entraînant une flambée du chômage.

Les États-Unis reprennent les choses en main en confiant au chah d'Iran, le soin de rétablir les fournitures de pétrole. L'OPEP ne va plus retrouver son influence. Quant au chah Mohammed Réza Pahlévi, flatté dans ses délires mégalomaniaques, il ne tarde pas à perdre pied. Sa chute, cinq ans plus tard, entraîne un deuxième choc pétrolier, beaucoup plus grave et durable que le précédent.

TIGNARD YANIS‏ @TIGNARDYANIS 3 hil y a 3 heures

LE SENTIMENT DE CE 17 OCTOBRE 2017 EST JE SUIS DANS LE SECOURISME EN MÉMOIRE DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE ET AMÉRICAINE: IN GOD, WE TRUST. TAY

LA FORCE HUMAINE EST DE NE PAS JOUER AUX MORALISTES, LA RESPONSABILITÉ DE LA FRANCE EST DEVANT LES VENDÉENS, LES HARKIS ET LES MORTS. TAY

Dalida & Alain Delon - Paroles, paroles
https://www.youtube.com/watch?v=_ifJapuqYiU

NOAA AOML‏Compte certifié @NOAA_AOML 4 hil y a 4 heures
Study finds effects of #sedimentation on both the survival and settlement
of coral larvae #PortofMiami #dredging

Threatened Corals See Effects of Sedimentation Stress in Early Life Stages
By: Sierra Sarkis
October, 2017


Coral scientists at NOAA’s Atlantic Oceanic and Meteorological Laboratory (AOML)
are in the process of analyzing data that may shed light on the sub-lethal effects
of sedimentation stress in coral larvae. Scientists recently conducted a series
of lab experiments aimed at assessing the effects of Port of Miami
dredge sediments on the larval performance of the Caribbean threatened
coral Orbicella faveolata (also known as the mountainous star coral).
Preliminary analysis suggests significant effects of sedimentation
on both the survival and settlement of coral larvae.



Recent dredging operations to expand the Port of Miami have led
to increased sedimentation and turbidity at the reef sites surrounding
the port, likely to have direct and indirect negative effects on coral survival,
metabolism, growth, and reproduction. Sedimentation can directly smother
a reef, or increase turbidity in coastal waters, reducing the light available
to corals needed to photosynthesize. To date, the sub-lethal effects
of sedimentation stress are not well understood in early life stages
of coral species, and this information is needed to help develop appropriate
actions plans, especially for Endangered Species Act (ESA) listed species.
O. faveolata is currently listed on the ESA as threatened, meaning the species
is likely to become endangered within the foreseeable future.

To carry out the lab experiments and determine the effect of dredged sediments,
scientists collected sediments from both the Port of Miami dredge site
and from a healthy reef. Scientists then exposed O. faveolata coral larvae
to one of five different sediment treatments: a no sedimentation control,
a low and high sedimentation dose from healthy reef sediments, and
a low and high sedimentation dose from the “port” dredged sediment.
A respirometer was used to measure the oxygen consumption of coral larvae,
in addition to assessing the effects on coral settlement and mortality.

Coral larvae undergo a pelagic phase during which they are free living
in the water column, before permanently settling on the ocean floor.
The findings of this study suggest that the success of early life stages
of O. faveolata may be compromised by the presence of Port of Miami
sediments during this pelagic phase. Preliminary analysis suggests
significant effects of the “port” type of sediment in the survival
of larvae after 24 hours of exposure, and on settlement after
a 1-week recovery period, even at the low dose treatment.
Respiration data are currently being analyzed.



Florida’s reefs are invaluable to the economy, ecology,
and livelihood of south Florida. These findings help provide
data to local environmental managers, which might support
the implementation of environmental policies aimed at minimizing
the impacts of coastal development and dredging operations,
especially during periods of coral reproduction.

For more information, please contact AOML Communications
at 305-361-4541 or by email at aoml.communications@noaa.gov

George Stephen Morrison (Rome (Géorgie), 7 janvier 1919 - Coronado (Californie),
17 novembre 2008) est un amiral et aviateur naval de la marine des États-Unis.
Morrison a été le commandant des forces navales américaines dans le golfe du Tonkin
au cours de l'incident du Golfe du Tonkin d'août 1964, qui a servi de prétexte à l'engagement
des États-Unis dans la guerre du Viêt Nam.

Il est le père de Jim Morrison, le chanteur du groupe de rock The Doors1,2,3.

RAPPORT DU
CITOYEN TIGNARD YANIS

2e Center‏ @2eCenterBridges 14 oct.
Dr. M. Elizabeth Neilsen on supports for #twiceexceptional kids:
"Make it policy." #2eSymposium17 #2ekids @BRIDGESdotEDU

ALIAS
TAY
La chouette effraie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minouska.KounakDenat



Nombre de messages : 231
Date d'inscription : 06/10/2016

MessageSujet: Re: Cléopâtre-Diane de Mérode et le 11 Octobre en France   Mar 17 Oct à 10:58

Processus de Paix des secouristes de la république de l'Olivier.

Je crois qu'à l'avenir, plus personne ne pourra recréer des bulles d'exclusions...
Pour cela, je ne peux me permettre de mettre à l'écart tout individu(e) et "État".

Je ne suis qu'une femme ou un homme humble qui en vous adressant ces ces vers,
espère qu'il puisse vous conduire vers l'expérience, le travail et la communauté...
La solitude augmente ou diminue le nervosité... Cela s'appelle le malheur...

Alors par décision, on recherche à se tranquilliser et remettre la balance sur le zéro;
alors par construction, on décèle la notion d'une fragile tolérance:
Celle d'insulter !

Par Yahvé, cela est une horreur et une erreur...

La République de l'Olivier dit :
"Oui à la gréve, Non à l'Esclavage..."
la constitution rajoute :
"Oui à la Bibliothèque et Non à la Faim."
et le peuple doit rajouter :
"Oui à l'écoute et Non aux viols physiques et moraux."

Alors le Novice du Secourisme prends en charge sa nouvelle fonction autre qu'un service
militaire mais basé aussi sur la protection du Bien et du Corps.

"Je suis Y'becca"

Ecrit de
TAY
La chouette effraie.

-----------------------------------------

Y'becca est soumis à toujours suivre un dossier médical, on ne peut se reposer sur des radios anciennes et toutes opérations auquel Lise Verdier ne peut être bâclé... Certains medecins oublient d'osculter la gorge quand un patien à une fiévre... Il est des gestes de précautions auquel la médecine n'a pas la droit de s'occulter... Y'becca doit répondre à ces faits là et son secouriste ne doit jamais dire jamais sur le fait que l'expérience ne donne jamais d'acquis et il est une chose auquel je voue une grande discipline et rigueur: Celle d'entendre la Prudence lorsque le temps le permet... quel que soit l'opération, on agit avec prudence du temps, de l'aspect et des allergies possibles auquel le patient ou la patiente peut être soumis en fonction de son age et de sa corpulence...

"La grâce est à la beauté ce que la souplesse est à la rose. Sans grâce, la beauté n'est qu'une fleur artificielle, qu'un colibri sans vie."
Citation de Jean-Napoléon Vernier ; Fables, pensées et poésies (1865). L'association pour Lise et pour vous, s'inspire de cette citation de Jean-Napoléon Vernier qui est si réelle sur l'aspect du courage d'être dans des situation auquel l'aspect humain se doit de se reconsidérer dans l'aspect de l'adversité dans l'être. Cette citation cherche à nous monter des aspects qui nous semblent enfoie par l'adversité et la douleur mais qui ne demande qu'à renaitre afin de permettre à la rose de devenir Rosier...


Aide pour le retour à domicile d’une personne lourdement handicapée.

L’Association Pour Lise et pour Vous, a but non lucratif, met à la disposition des personnes en situation de grand handicap et leurs familles, son expertise dans la prise en charge du retour au domicile.

Plus largement, l’association veut favoriser et permettre le développement des soins de qualité et le maintien à son domicile de tout enfant, adolescent ou jeune adulte, atteint d’une maladie grave ou d’un handicap lourd.

Nous sommes à votre écoute pour parler et construire ensemble de votre projet de vie, nous sommes à vos côtés pour le concrétiser.


Pour Lise Et Pour Vous
le Bourg Chevreau, 53600 SAINTE GEMMES LE ROBERT
Association humanitaire, d'entraide, sociale



"La grâce est à la beauté ce que la souplesse est à la rose. Sans grâce, la beauté n'est qu'une fleur artificielle, qu'un colibri sans vie."
Citation de Jean-Napoléon Vernier ; Fables, pensées et poésies (1865)

"La beauté sans grâce est un printemps sans verdure."
Citation de Mirabeau ; Lettres à Sophie Ruffei (1777-1780)

"La beauté sans grâce est un hameçon sans appâts."
Citation de Ninon de Lenclos ; Confessions (1700)

"On admire d'un coup d'œil la beauté, elle ne laisse plus rien à deviner ; la grâce se fait aimer peu à peu par des détails variés, imprévus, qui vous plaisent d'autant plus qu'ils vous surprennent, et ses petits défauts d'ensemble sont quelquefois des charmes qui nous attachent."
Citation de Louis-Philippe de Ségur ; L'ennui (1816)

"La grâce, ce charme suprême de la beauté, ne se développe que dans le repos du naturel."
Citation de Madame de Staël ; L'influence des passions (1796)

"La beauté ne déplaît jamais, mais sans la grâce, elle est dépourvue de ce charme secret qui invite à la regarder."
Citation de Voltaire ; Dictionnaire philosophique (1764)

"Les grâces préférables à la beauté, ornent la femme de tous ce qu'elles ont de séduisant."
Citation de Marie-Geneviève-Charlotte Darlus ; Traité des passions (1764)

"Il y a un art caché dans la simplicité qui donne une grâce à l'esprit et à la beauté."
Citation de Alexander Pope ; Maximes et réflexions morales (1739)

"Aucune grâce extérieure n'est complète si la beauté intérieure ne la vivifie."
Citation de Victor Hugo ; Post-scriptum de ma vie (1901)

"Brillante de beauté, de grâces, de jeunesse, pour vous plaire, on accourt, on s'empresse."
Citation de Charles-Guillaume Étienne ; L'Intrigante, I, 9, le 6 mars 1813.

"Sans le fard de l'amour, par qui tout s'apprécie, les grâces sont sans force, et la beauté sans vie."
Citation de Antoine Bret ; La double extravagance, VII, le 27 juillet 1750.

"La beauté est la clef des coeurs, la grâce le passe-partout."
Citation de Paul Masson ; Les pensées d'un Yoghi (1896)

"La beauté réside dans la forme ; la grâce dans les mouvements, le charme dans l'expression."
Citation de Lucien Arréat ; Réflexions et maximes (1911)

"La grâce, plus belle encore que la beauté."
Citation de Jean de La Fontaine ; Adonis (1658)

Compte rendu de
TAY
La chouette effraie

Tikkun Ha-Klali
https://www.youtube.com/watch?v=MPZhFy2c3Mc
TAY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yanis la chouette



Nombre de messages : 6431
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Cléopâtre-Diane de Mérode et le 11 Octobre en France   Mar 17 Oct à 11:06

LE PORTUGAL, MARTYR DU FEU; LA CALIFORNIE VIOLÉE ET Y'BECCA

LA CALIFORNIE, LE PORTUGAL ET LA GALICE

UNE ENQUÊTE SERA SOULEVÉ PAR Y'BECCA, LA RÉPUBLIQUE D’ISRAËL ET DE LA COMMUNAUTÉ PARLEMENTAIRE DE LA PALESTINE AVEC L'ASSISTANCE DU JUGE SUPRÊME DE LA RÉPUBLIQUE DE L'OLIVIER
SUR UNE NON ASSISTANCE EN PERSONNE EN DANGER AUPRÈS DU PORTUGAL ET DE SES LITTORALES SUR LE FAIT QU'AVEC LA MASSE CYCLONIQUE OPHÉLIA, UNE SÉCHERESSE DIGNE DU SOLEIL DE SATAN ET PAR DES ACTES DE PYROMANIES QUI RELÈVENT DU DOMAINE DU DROIT JURIDIQUE EUROPÉENNE ET DE L’ÉTHIQUE MONDIALE DES SAPEURS POMPIERS.

LA SITUATION EST DE VOIR CE POINT COMMUN ENTRE LA CALIFORNIE ET LE PORTUGAL Où LES POPULATIONS LUTTENT DANS UN HÉROÏSME COMMUN QUI NE M'AMUSENT PLUS CAR CES GENS MÉRITENT DE VIVRE DANS LA TRANQUILLITÉ ET LEUR JARDIN D'EDEN...

BILAN PROVISOIRE AU PORTUGAL ET SA VOISINE, LA GALICE. LE GOUVERNEMENT 2017 D'ESPAGNE N'A PAS EU DE LA RÉACTION NÉCESSAIRE DEVANT LE NIVEAU D'ALERTE AUQUEL ÉTAIT CONFRONTE LE PORTUGAL ET LA CALIFORNIE:

OPHÉLIA MONTRE UN MANQUE DE RÉACTION ET DE SOLIDARITÉ ENTRE CERTAINS MEMBRES DE L'UNION EUROPÉENNE. CITOYEN TIGNARD YANIS.

Des incendies meurtriers ravagent le Portugal et le nord de l'Espagne

Somalie: au moins 276 morts dans l'attentat survenu samedi

Les incendies qui ravagent en ce moment le centre et le nord du Portugal ont fait 27 morts, a annoncé la protection civile. En juin dernier déjà un incendie avait coûté la vie à 64 personnes. La Galice, en Espagne, est également touchée et 3 personnes ont péri.

De notre correspondante à Lisbonne, Marie-Line Darcy

Le bilan pourrait encore s’aggraver. La journée du dimanche 15 octobre a été particulièrement grave, avec quelque 300 incendies répertoriés, un record absolu. Ce sont à nouveau les régions du Nord et du Centre du Portugal qui sont les plus affectées, et l’état d’urgence est décrété pour toute la partie du territoire au dessus du Tage, soit pratiquement les deux tiers du pays. Le nombre des incendies a légèrement diminué, mais quelque 6 000 pompiers sont toujours mobilisés.

De nombreux villages ont été évacués, mais les secours n’arrivent pas toujours à temps dans les zones escarpées les plus reculées. Les conditions météorologiques sont alarmantes, les températures atteignent ou dépassent les 35 degrés, une situation hors normes pour un mois d’octobre.

De plus une grave sécheresse sévit, il n’a pas vraiment plu depuis presque un an. Dimanche la situation s’est révélée très dangereuse en raison des vents soufflés par la tempête tropicale Ophélia qui remonte vers le Nord de l’Europe. Après la tragédie de Pedrogão Grande en juin dernier et ses 64 morts, le choc est terrible au Portugal.

AINSI

Le double attentat qui s'est déroulé samedi à Mogadiscio est le plus meurtrier de l'histoire du pays. Il témoigne aussi de la puissance mortifère d'une mouvance djihadiste qui conserve intact son pouvoir de nuisance malgré les reculs sur le terrain et l'aide récente de l'armée américaine.

Une fois de plus, Mogadiscio a été le théâtre de scènes sanglantes ce week-end : samedi, deux camions piégés ont décimé à deux heures d’intervalle, deux quartiers populaires de la capitale somalienne.

Le bilan, qui s’est alourdi au fil des heures, fait de ces attentats les plus meurtriers de l’histoire pourtant déjà sanglante du pays : au moins 231 morts et 275 blessés, selon le dernier bilan diffusé par l'agence AP. Les images du quartier de PK5 et de celui de Medina qui circulaient ce dimanche sur les réseaux sociaux évoquent des scènes de guerre et soulignent l’impact incroyable des déflagrations qui cette fois ci ne visent pas les lieux emblématiques du pouvoir ou ceux qui accueillent les représentants de la communauté internationale.

Car les auteurs sont d’ores et déjà désignés : même si les attentats n’ont pas été encore revendiqués, tous les regards se tournent vers la nébuleuse des shebab (« les jeunes » en arabe) qui après avoir perdu le contrôle de la capitale en 2011 continuent à contrôler de vastes zones rurales et démontrent régulièrement leur pouvoir de nuisance.

L’an passé, les attentats attribués aux shebab avaient provoqué la mort de 4 281 personnes. Mais cette année, cette organisation, divisée en factions rivales qui revendiquerait 5 000 combattants, a réussi à poursuivre son œuvre de terreur. Dernier coup d’éclat sanglant : mi-juin, un commando de six personnes a attaqué deux restaurants à Mogadiscio, capitale de la Somalie. En plein ramadan, 19 civils et cinq membres des forces de sécurité avaient alors été tués. En janvier, c’est une double attaque contre un hôtel du centre de Mogadiscio qui avait fait 28 morts. Plus récemment, début mai, les shebab avaient revendiqué un attentat à la voiture piégée contre un café de la capitale.
Défection

Comment se débarrasser des shebab ? La création de cette mouvance, affiliée à Al-Qaeda depuis 2012 mais désormais divisée entre factions dont certaines souhaiteraient le rattachement à l’Etat islamique, remonte au milieu des années 2000, avec la fusion de plusieurs groupes islamistes somaliens qui vont s’emparer un temps d’une capitale déjà ravagée par dix ans de guerre civile. Chassés du pouvoir en 2011 avec l’appui de l’Amisom, la force mise en place par l’Union africaine, les shebab ont certes perdu du terrain. Leur chef, Ahmed Abdi Godane, sera d’ailleurs tué par un drone américain en 2014. Et aussitôt remplacé par Ahmed Umar Abou Oubaida.

Mi-août, les forces spéciales somaliennes se félicitaient pourtant d’avoir exfiltré le numéro deux et ex-porte parole du mouvement, Mukhtar Robow alias Abou Mansour, l’un des rares leaders somaliens à avoir rencontré Oussama Ben Laden en Afghanistan. Robow venait de faire défection. Pourtant ni ce ralliement, ni le renforcement récent de l’aide militaire américaine, avec au moins deux opérations conjointes au sol de commandos américains, ne semblent venir à bout de la puissance mortifère des shebab. Fin juillet, le gouvernement somalien avait également annoncé son intention de punir toute aide apportée aux shebab par les commerçants somaliens qui pourraient voir leurs biens confisqués s’il est prouvé qu’ils se sont rendus dans les bastions des shebab. Reste à savoir comment assurer la sécurité de ceux qui sont soumis à leurs rackets.

Et une fois de plus, l’impuissance semble s’imposer pour le gouvernement du président somalien Mohamed Abdullahi Mohamed, alias Farmajo, élu au début de cette année par une sorte de conclave de «grands électeurs», tant un scrutin démocratique ouvert à tous semblait impossible à organiser pour des raisons de sécurité. Confrontée à une violence récurrente depuis 1991, date de la chute du dictateur Siad Barré, la Somalie reste l’un des points chauds les plus inquiétants sur une carte africaine gangrénée par les mouvements djihadistes, de la zone sahélienne jusqu’à la région du lac Tchad, proche du Nigéria. Les liens entre ces différents mouvements n’ont jamais été démontrés mais leur enracinement, malgré les actions multilatérales envisagées contre eux, reste une constante inquiétante.

L'ORGANISATION SPATIALE, SECOURISTE ET GÉOGRAPHIQUE DEMANDAIT ET EXIGEAIT PAR LE CITOYEN TIGNARD YANIS ALIAS TAY La chouette effraie S’AVÈRE PLUS QUE NÉCESSAIRE ! LA SITUATION EST NATURELLE LORSQUE LES ACTES MÉTÉOROLOGIQUES NE PEUVENT ÊTRE NIER CAR NOTRE CONNAISSANCE S'EST AIGUISER COMME NOTRE REGARD SUR LES TEMPÊTES DE SABLES... LE PORTUGAL ET LA GALICE DÉMONTRE D'UNE RÉELLE INCAPACITÉ DE CERTAINS GOUVERNEMENTS QUI MÉRITERAIT L’EXCOMMUNICATION ET UN JUGEMENT DEVANT LA JUSTICE DIVINE ET LAÏQUE !

RAPPORT DE
Y'BECCA
SOUS L’ÉGIDE DE
LA RÉPUBLIQUE D’ISRAËL ET DE LA COMMUNAUTÉ PARLEMENTAIRE DE LA PALESTINE AVEC L'ASSISTANCE DU JUGE SUPREME DE LA REPUBLIQUE DE L'OLIVIER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cléopâtre-Diane de Mérode et le 11 Octobre en France   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cléopâtre-Diane de Mérode et le 11 Octobre en France
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DIANE - S642 (1964-1993) : généralités
» DIANE (SM)
» [Octobre 2014] My Little Box "by Diane von Furstenberg"
» Pour mon amie Diane Lavoie Lareau
» Diane Robert [Sarah]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La.cinquieme.République :: La.cinquieme.République-
Sauter vers: