La.cinquieme.République

De la politique pure et affaires étrangeres
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La métamatière et le Roi de la Terre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Claude De Bortoli



Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 14/09/2016

MessageSujet: La métamatière et le Roi de la Terre   Jeu 16 Mar à 2:38

Pour l'univers de matière, la biodiversité issue de la domination de l'espèce humaine est la norme pour ses planètes habitables. Ces planètes constituent sa personnalité. L'univers de matière est formé d'une structure de matière : planètes, étoiles, etc., d'une énergie : l'instinct et d'une personnalité : les biodiversité dominées par l'espèce humaine. Les biodiversités issues de la domination d'une espèce animale ou végétale arrivée au stade de suradaptation sont un cancer pour lui qu'il faut anéantir au plus vite.

La biodiversité terrestre actuelle dépend du Terrien. S'il disparaît, les telluriens (les espèces animales et végétales terrestres) finissent par disparaître aussi, remplacées par une biodiversité issue de la domination d'une espèce animale ou végétale arrivée au stade de suradaptation. Genre dinosaure. Dans ce genre de biodiversité les animaux et les végétaux sont différents d'une biodiversité issue de la domination d'une fratrie humaine.

Le respect du Terrien est dans l'ADN des animaux et des végétaux terrestres actuelles. Elles ont besoin de lui pour exister. Il a besoin d'une biodiversité issue de sa domination pour exister. Il ne peut pas vivre dans une biodiversité autre que celle issue de sa domination. Dinosaure par exemple.

Le Terrien est Roi de la Terre. Le phare de la biodiversité terrestre. La représentation de la planète dans l'univers de matière. Dans un élan conquérant, sa face étincelante tournée vers le ciel, il montre avec fierté la biodiversité issue de sa domination. Il est en mesure de faire valoir les droits de la Terre dans le concert des planètes habitables de l'univers de matière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yanis la chouette



Nombre de messages : 6065
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Destin de l'Univers, Le Timbre, La République et Y'becca   Jeu 16 Mar à 9:52

Une nouvelle forme d'expression libre et communication éthique dans l'aspect informatique mais l'attrait du timbre.
Le silence est une source de confusion quand les bruits de l'alentour le couvrent d'une carapace auditive, qui n'est plus sienne.
Tel une lettre sans timbre mais comportant une adresse sera expulsé au profit de lettre vierge comportant des timbres...  c'est ainsi que naquit l'aspect premier du bug informatique...  Big Chill est ainsi une forme de sauvegarde de l’instinct premier des choses sur l'aspect de Destin établi... L'expansion de l'Univers pourrait continuer indéfiniment dans une configuration de timbre car celui implique un aspect de valeur dans la mémoire, alors que l'adresse peut toujours elle être renvoyé par l'attrait d'un changement de valeur dans l'aspect immobilier, cela est le Big Rip, un scénario catastrophique où l'Univers est détruit en un temps fini.

Univers homogène et isotrope est l'aspect du Timbre sur une enveloppe alors que l'adresse vierge de timbre sur l’enveloppe équivaut à une entropie maximale... Voilà la vision de l'Humanité en terme d'informatique sur l'aspect de propriété d'envoi de formule de politesse d'un lieu A vers un lieu B par l'intermédiaire de satellites géostationnaires... Ainsi, L’hypothèse d’une mort thermique universelle provient des idées de William Thomson, en 1850. Elle résulte de l’extrapolation à l’ensemble de l’univers de la théorie de la thermodynamique, en particulier des considérations sur la perte naturelle d’énergie mécanique, telle qu’elles résultent du premier principe de la thermodynamique.

Pourtant dans un aspect de réel et d'observation sur l'état de Santé de notre communication visuelle, il réside l'aspect de l'éclair que je désigne par cette formule savante: c est la vitesse de la lumière, K / a2 la courbure spatiale, G la constante de gravitation et ρ l'ensemble des densités d'énergie des différentes formes de matière qui emplissent l'univers. La courbure spatiale représente la forme géométrique de l'espace...

Comment définir un espace temps à une enveloppe indiquant une adresse qui n'existe plus quand celle ci ne comporte plus de timbres... Oui, L'expansion de l'Univers pourrait continuer indéfiniment1. Dans ce cas, l'Univers s'étendra et se refroidira, devenant éventuellement trop froid pour abriter la vie. Pour ces raisons, ce scénario est parfois appelé Grand Gel... L'adresse est tout comme le timbre... Bien sur; elle est liée à l'enveloppe... Il fait également allusion au fait qu'il existe... Au contraire d'une enveloppe sans timbre qui ne trouve intérêt que dans le contenu de sa lettre...

Alors certains lettres par absence de Timbres furent détruites: Pourtant dans la conscience de ce crime, un phénoméne apparait pour certaines et certains, il s'agit du Cosmos à expansion d'échelle de C. Johan Masreliez, où il n'y a aucune accélération, la quantité est w Q = − 1 / 3 {\displaystyle w_{\mathrm {Q} }=-1/3} {\displaystyle w_{\mathrm {Q} }=-1/3} exact, ce qui signifie courbure de l'espace-temps. En effet, ces enveloppes était adressées à une fonction de discutions entre deux personnalités de la communication...

Ainsi une Lettre avec ou sans timbre qui comporte une adresse est de l'importance de la densité d'énergie moyenne de l'Univers ainsi que de ses propriétés géométriques, sa courbure spatiale. Interviennent aussi certaines propriétés des différentes formes de matière qui emplissent l'Univers, en particulier leur pression: Qu'elle soit Orale, écrite ou informatique...
L'expansion s'arrête par définition quand le taux d'expansion H est nul. Cela ne peut se produire que si la courbure spatiale est positive ou éventuellement si la densité d'énergie totale devient négative. Cette dernière hypothèse étant a priori peu réaliste, seul le cas d'une courbure spatiale positive est susceptible d'être à l'origine d'un arrêt de l'expansion de l'Univers. Cependant, même si la courbure spatiale est positive, il n'y a pas nécessairement d'arrêt de l'expansion : il faut pour cela que la densité d'énergie totale décroisse suffisamment vite pour que le membre de droite de l'équation ci-dessous s'annule.

Ainsi, Le taux d'expansion de l'Univers, noté H, ne se résume pas à une lettre mais l'importance de transmettre une lettre d'un expéditeur à un destinataire équivaut à cette formule de vie que représente La Vie, la Force et l'Amour. Le sens, même du survivre dans Le destin de l'Univers... On ne sait jamais comment le destinataire répondra à la lettre reçu... Univers homogène et isotrope est l'aspect du Timbre sur une enveloppe alors que l'adresse vierge de timbre sur l’enveloppe équivaut à une entropie maximale...

Ecrit de
TAY
La chouette effraie
ou
Monsieur Tignard Yanis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6065
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Destin de l'Univers, Le Timbre, La République et Y'becca   Jeu 16 Mar à 9:54

En cosmologie, la quintessence est le nom donné à une forme hypothétique d'énergie sombre, proposée comme explication aux observations de l'accélération de l'expansion de l'Univers. La quintessence est un champ scalaire qui a une équation d'état (reliant sa pression P Q {\displaystyle P_{\mathrm {Q} }} {\displaystyle P_{\mathrm {Q} }} et sa densité d'énergie ρ Q {\displaystyle \rho _{\mathrm {Q} }} {\displaystyle \rho _{\mathrm {Q} }}) de type barotropique, c'est-à-dire de la forme P Q = w Q ρ Q {\displaystyle P_{\mathrm {Q} }=w_{\mathrm {Q} }\rho _{\mathrm {Q} }} {\displaystyle P_{\mathrm {Q} }=w_{\mathrm {Q} }\rho _{\mathrm {Q} }}, où la quantité w Q {\displaystyle w_{\mathrm {Q} }} {\displaystyle w_{\mathrm {Q} }} évolue lentement au cours du temps sur de longues périodes (elle peut connaître des variations plus rapides d'une valeur palier à une autre). Pour que la quintessence permette d'expliquer l'accélération de l'expansion de l'Univers, il faut que la quantité w Q {\displaystyle w_{\mathrm {Q} }} {\displaystyle w_{\mathrm {Q} }} soit aujourd'hui inférieure à − 1 / 3 {\displaystyle -1/3} {\displaystyle -1/3}. La quintessence est une quantité dynamique, et a généralement une densité et une équation d'état qui varie à travers le temps et qui peut présenter des fluctuations dans l'espace.

Dans une cosmologie non standard comme Cosmos à expansion d'échelle de C. Johan Masreliez, où il n'y a aucune accélération, la quantité est w Q = − 1 / 3 {\displaystyle w_{\mathrm {Q} }=-1/3} {\displaystyle w_{\mathrm {Q} }=-1/3} exact, ce qui signifie courbure de l'espace-temps.
Étymologie

Le terme de quintessence est un clin d'œil au concept de quintessence de l'Antiquité grecque. Il fait également allusion au fait qu'il existe par ailleurs quatre types de matières (ou de formes d'énergie) dans l'Univers : la matière baryonique, composant les atomes connus ; les photons, principalement formés par le fond diffus cosmologique ; les neutrinos, principalement composés du fond cosmologique de neutrinos ; et la matière noire, dont la nature exacte est à l'heure actuelle (2012) mal connue. La découverte de l'énergie sombre, dont la quintessence est un possible candidat, correspond donc à une cinquième forme d'énergie présente dans l'Univers.

Le terme a pour la première fois été utilisé par les physiciens Limin Wang et Paul Steinhardt en avril 19981, mais semble issu d'une collaboration incluant aussi Jeremiah P. Ostriker et Robert R. Caldwell2.
Voir aussi

Énergie sombre
Champ scalaire

Notes et références

↑ (en) Limin Wang & Paul J. Steinhardt, Cluster Abundance Constraints on Quintessence Models, Astrophysical Journal, 508, 483-490 (1998), astro-ph/9804015 Voir en ligne [archive].
↑ (en) Limin Wang, Robert R. Caldwell, Jeremiah P. Ostriker & Paul J. Steinhardt, Cosmic Concordance and Quintessence, Astrophysical Journal, 530, 17-35 (2000), astro-ph/9901388 Voir en ligne [archive] ; cet article est déjà mentionné en cours de préparation dans l'article de Wang et Steinhardt de 1998 et implicitement indiqué comme étant antérieur à celui-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6065
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Destin de l'Univers, Le Timbre, La République et Y'becca   Jeu 16 Mar à 10:03

En physique, le terme d'éther a recouvert plusieurs notions différentes selon les époques. Les différents éthers considérés par les physiciens sont « des substances subtiles distinctes de la matière et permettant de fournir ou transmettre des effets entre les corps1 ». Ces effets divers ont été les trajectoires des planètes (pour Descartes), la transmission de la force gravitationnelle (Isaac Newton), le transport de la lumière (depuis Descartes, Robert Hooke, Newton et bien d'autres jusqu'au début du XXe siècle), le transport de la force électrique, magnétique, et ensuite du courant électromagnétique, voire de la création de charge électrique chez certains corps, ainsi que la création d'une force répulsive, autour des corps, contrecarrant la gravitation (pour Pierre-Simon de Laplace expliquant les phénomènes gazeux)1.


Turquie. CEE: Vous avez trinqué le champagne quand vous avez fait supprimer la peine de mort; maintenant ils vous font vomir par vengeance...

La Turquie veux intégrer l'Europe économique alors que dans un premier lieu, elle doit prendre conscience des actes juridiques humains. TAY

En France, Sans Justice Humaine, il ne peut avoir d'actes économiques en ce qui concerne les domaines régaliens d'État. Hélas, on oublie.

Chacun mène sa fronde mais en terme d'infini et d'évolution, L'ASPECT HUMAIN NE PEUT SE RÉSUMER EN DES ENFANTILLAGES: MATIÈRES DE PROGRÈS.

MATIÈRES DE PROGRÈS: NOS ENFANTILLAGES RALENTISSEMENT L'ASPECT HUMAIN ET D'ÉVOLUTION. NOUS NIONS L'ÉVIDENCE QUE LA VISION LUMIÈRE ÉVOLUE.

PIRATAGES. LA VITESSE LUMIÈRE A L'USAGE D'ENFANTILLAGE. PERTE DE TEMPS, POUR QUELS INTÉRÊTS SCIENTIFIQUES, HUMAINS ET POLITIQUES. MINABLE

A L'HEURE DITES, NOUS AGISSONS TEL PHAETON ORGUEILLEUX D'ÊTRE FILS DE DIEU ET CONDUISANT LA MODERNITÉ. JE SENS QUE LA FOUDRE YEUTE L'HOMME.

L'étude théorique de l'éther luminifère (transmetteur de la lumière) a été l'occasion de développer la notion d'élasticité, a permis de prévoir certains résultats expérimentaux en considérant la lumière comme une onde transmise par un éther considéré comme un fluide aux propriétés diverses (Christian Huyghens, Augustin Fresnel, entre autres). Ce milieu, non accessible directement à l'expérimentation, fut aussi l'occasion de comparer les méthodes inductive et déductive (John Stuart Mill et William Whewell ont été particulièrement actifs dans ce débat)1.

Une fois les équations de Maxwell de James Clerk Maxwell établies, il y eut de multiples tentatives pour formuler une théorie d'un éther qui soit transporteur mécanique de ces ondes électromagnétiques (Maxwell fut le premier à s'y essayer), mais aucune ne permit de prendre en compte toutes les propriétés de l'électromagnétisme, même dans les cas les plus simples. Les expériences de Michelson et Morley sur l'optique des corps en mouvement poussa à l'abstraction dans de telles théories (Antoon Lorentz, Joseph Larmor), et l'apparition de la relativité restreinte mit un terme à tous ces travaux, reléguant les questions sur l'éther à des considérations générales notamment au sujet des fluctuations du vide quantique1.

Éther (physique) et Isaac Newton ou l'optique des corps...
Y'becca.
TAY

_________________
Kounak le chat....


Dernière édition par yanis la chouette le Ven 17 Mar à 3:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
Claude De Bortoli



Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 14/09/2016

MessageSujet: Re: La métamatière et le Roi de la Terre   Ven 17 Mar à 1:42

L'espèce humaine est indispensable à la symbiose de deux univers éternels parce quelle transfère pour le coté matériel les énergies nécessaire à cette symbiose. Elle est donc aussi éternelle. Elle veille à l'harmonie de la biodiversité idéale chère à l'univers de matière.

Le Terrien est mortel. Il n'est donc pas à lui seul l'ensemble des humains. D'autres fratries humaines, sur d'autres planètes habitables, dans tous les stades d'évolution, constituent avec le Terrien l'Humanité.

Une infinité de fratries humaines peuplent une infinité de planètes habitables. Elles sont dans tous les stades d'évolution.

Certaines fratries humaines sont dans leur prime enfance comme le Terrien l'a été lorsqu'il était Homme de Cro-magnon.

Certaines fratries humaines sont dans leur enfance comme l'a été le Terrien.

D'autres sont dans l'adolescence comme nous le sommes actuellement.

D'autres fratries humaines sont dans leur phase adulte responsable. Elles sont capables de voyager dans l'espace intersidéral et ont pour rôle de reproduire l'espèce humaine sur des planètes habitables vierges d'humains afin éterniser l'indispensable espèce humaine. Elles maîtrisent la notion d'éternité.

D'autres fratries humaines sont dans leur sage vieillesse.

Sur certaines planètes habitables, la fratrie humaine a disparu faute de reproduction comme le Terrien disparaitra.

Sur d'autres planètes habitables, elle est en gestation comme le Terrien l'a été lorsqu'il était australopitèque.

D'autres planètes habitables n'ont jamais connu de présence humaine. Elle sont dominées par une espèce animale ou végétale arrivée au stade de suradaptation caractérisée par le gigantisme et la férocité de ses éléments.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yanis la chouette



Nombre de messages : 6065
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Destin de l'Univers, Le Timbre, La République et Y'becca   Ven 17 Mar à 3:45

Les travailleurs indochinois en France
Par Laurent Filippi | Publié le 04/06/2014 à 18H21, mis à jour le 04/06/2014 à 19H21 A+A-Print
Le 27 janvier 1973 étaient signés les accords de paix de Paris marquant la fin de la guerre du Vietnam. Pour le 40e anniversaire de l’établissement de relations diplomatiques entre les deux pays, la France, après le Vietnam en 2013, consacre en 2014 de nombreuses manifestations dédiées à la culture et à l’histoire du peuple vietnamien.
Géopolis a déjà rendu compte sur son site de certaines expositions photos comme «54…», «Le rôle des pionniers de la photographie au Vietnam» ou encore «Objectif Vietnam: photographies de l'Ecole française d'Extrême-Orient».

Aujourd’hui, nous vous présentons l’exposition «Les travailleurs indochinois en France» montée par Pierre Daum et l’association Histoires vietnamiennes, visible au Musée de l'histoire vivante de Montreuil dans le cadre de son programme Indochine - France - Vietnam.

L’exposition de Pierre Daum fait suite à son livre Immigrés de force, les travailleurs indochinois en France (1939-1952), paru chez Acte Sud en 2009. En 2013, le cinéaste franco-vietnamien Lam Lê a réalisé un film documentaire à partir de son livre Công Binh, la longue nuit indochinoise.

Douze photos, légendées par l’auteur du livre, nous présentent cette enquête historique sur le travail forcé de ces paysans vietnamiens dans les usines d’armement françaises. A partir de 1940, ces hommes furent utilisés dans tous les secteurs de l’économie. On leur doit notamment la relance de la riziculture en Camargue.

-----------------------------------------------------------

Marie-Magdeleine est un « drame sacré » en trois actes et quatre tableaux de Jules Massenet, sur un livret de Louis Gallet.

Composée en grande partie lors de son séjour à la villa Médicis en 1864-1865, l'œuvre est offerte en version oratorio par le « Concert national » le 11 avril 1873 au théâtre de l'Odéon, l'est aussi le 28 janvier 1894 à Tournai, en Belgique, et est remaniée en « drame lyrique », avec décors et costumes, pour être offerte en version scénique à l'opéra de Nice le 9 février 19032, puis à l'Opéra-Comique le 12 avril 1906.

Argument
Proche de l'oratorio, le sujet s'inspire de l'histoire de Marie de Magdala rapportée dans les Évangiles.

Acte I : La Magdaléenne à la Fontaine
Aux portes de Magdala, auprès d'une fontaine sur laquelle s'étend l'ombre des lentisques et des palmiers. Le soleil à son déclin empourpre l'horizon.
À la fontaine, des femmes constatent que c'est l'heure délicieuse où Jésus, le beau Nazaréen, apparaît pour parler à la foule ; et des Magdaléens, que c'est l'heure où les caravaniers passent et où les courtisanes viennent chercher l'amour. Des scribes espèrent voir celui qu'ils appellent Jésus, le faux docteur. Depuis qu'elle a entendu sa parole, Méryem la Magdaléeenne maudit la vie qu'elle a menée et recherche le repos. Judas lui conseille de rester femme et d'aimer encore. Le chœur raille la douleur de Méryem en lui disant qu'on la reverra dans les riches demeures, que son passé de courtisane la condamne. Jésus dit à la foule qu'elle devrait compter ses erreurs plutôt que de flétrir celles des autres, les traite de Pharisiens menteurs, de femmes hypocrites et de cœurs vicieux et ajoute que son Père pardonne au pécheur que tout abandonne. Tandis que Jésus dit à Méryem d'aller en paix et de retourner chez elle, où il se rendra, la foule se juge maudite par lui et se demande s'il a bien la puissance que Dieu lui refuse.

Acte II : Jésus chez la Magdaléenne
Grande salle richement ornée. Fleurs et parfums.
Judas demande à Marthe s'il est vrai que le Nazaréen doit venir voir Méryem, et elle confirme que Jésus n'a pas de dédain pour une humble pécheresse. Judas lui dit qu'il aime Méryem plus que lui-même et qu'il craint les ragots haineux que les Pharisiens feraient courir si Jésus venait voir la courtisane. Marthe estime que ce dernier peut le faire en bravant les yeux des hommes et que la parole de Judas est celle d'un traitre : elle le chasse. Méryem et elle reçoivent ensuite Jésus à genoux et lui demandent de les bénir. Une fois Marthe partie préparer un festin, il dit à Méryem que son Père bénit la brebis égarée qui revient vers le bon Pasteur, qu'il va s'en aller vers lui et que son Père saura appeler au ciel Méryem, qui lui répond qu'il l'a trouvera aussi repentante que maintenant. Judas arrive avec les onze autres disciples, Méryem quitte la salle, et Jésus, après avoir annoncé que l'un d'entre eux le trahira, récite le Notre Père avec eux.

Acte III
1er tableau
Le Golgotha. La Magdaléenne à la croix.
Jésus sur la croix entre les deux voleurs. Au pied de la croix sont accroupis les soldats et les exécuteurs. Une grande foule à distance. Entre la foule et les soldats, un groupe formé par les docteurs de la loi, les princes des prêtres et quelques Pharisiens.
Le peuple juge que Jésus est le plus criminel des trois, abandonné du ciel parce qu'il a blasphémé Dieu. Des docteurs et des princes des prêtres se moquent du Roi des Juifs, qui se vantait d'abattre le Temple en trois jours et de le relever d'un signe, et des Pharisiens le défient de se sauver, lui faisant observer que ses apôtres ont fui. On lui dit qu'on croira en lui s'il descend de la croix. La Magdaléenne paraît et s'approche de la croix. Elle rappelle à Jésus la promesse qu'il lui a faite : que son Père l'appellerait elle aussi au ciel, et lui dit qu'elle est prête à l'y suivre. À 9 heures, Jésus meurt.

2e tableau
Le Tombeau de Jésus et la Résurrection
Le jardin de Joseph d'Arimathie. Premières lueurs de l'aube
Accompagnée des saintes femmes, Méryem attend que son heure vienne. Elle voit Jésus devant elle, environné de lumière. Elle tend les mains vers lui. Avant de remonter vers son Père, Jésus lui demande de dire aux siens d'enseigner la loi du Christ victorieux à la terre. Les chrétiens se réjouissent de sa résurrection3.

Rôles et créateurs
Rôles Tessiture Création de la version oratorio, Théâtre de l'Odéon
(11 avril 1873) Reprise, Théâtre de l'Odéon
(1874) Reprise, Opéra-Comique
(1874) Création de la version scénique, Opéra de Nice
(9 février 1903)4,2 Reprise, Opéra-Comique
(12 avril 1906)
Méryem, la Magdaléenne soprano Pauline Viardot P. Gueymard Caroline Miolan-Carvalho Lina Pacary Aïno Akté
Marthe, sa sœur mezzo-soprano E. Vidal C. Salla Franck Mathilde Cocyte
Jésus, le Nazaréen ténor Jules Bosquin Jules Bosquin Duchesne Thomas-Salignac
Judas, de Karioth basse Petit Bouhy Bouhy Hector Dufranne
Disciples, Pharisiens, scribes, publicains, soldats et exécuteurs romains, servantes, saintes femmes, peuple (chœur)
Direction musicale Édouard Colonne Alexandre Luigini

Le lendemain du concert d'avril 1873, Bizet écrit à Massenet :

« Le premier chœur, la scène de l'insulte, le final de la 1re partie, le chœur des servantes et Méryem, le duo de Méryem et de Jésus, le Pater noster sont des morceaux de premier ordre, tels qu'on pouvait les attendre de toi. Mais les deux derniers tableaux sont absolument admirables ! »

Dans Le Journal des débats, Ernest Reyer juge que Marie-Magdeleine est « une œuvre remarquable, d'un coloris charmant, d'une forme exquise », mais trouve que Judas n'est « ni assez humble avec Jésus, ni assez perfide avec Marthe, ni assez tendre avec Méryem ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6065
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: La métamatière et le Roi de la Terre   Ven 17 Mar à 4:25

Lyrics
"Je suis Grimaud le Loup
Je suis Grimaud le Fou
Vis depuis deux mille ans
Aux crochets du néant" dit le Loup

"Je suis Bernard l'Hermite
Petit fils d'Aphrodite
Cortège d'algues marines
Pénètrent mes clarines" dit le bernard l'ermite

"Je suis Flo l'Écureuil
Noisettes que je cueille
Iront égratigner
Les semailles oubliées" dit L'écureuil

"Au delà de mon délire s'en vient l'aurore
Des matins bleus
Aux écureuils immaculés
Qui donnent festin dans mes cheveux

Au delà de mon sourire éclate une huitre
Gonflée de perles
Fixant mon jardin à l'Eden
Par son collier miraculeux

Au delà de mes soupirs, je n'entends plus
Le vent du Nord
Mimant à l'envers du décor
Les marionnettes de mes aïeux

Au delà de mon délire
J'irai bouffer la terre nouvelle
J'irai gifler mes ancêtres
Pour que vestiges ne repoussent plus

Je suis Maître Godevin
Le dernier des humains
Premier Noé sans eaux
Le roi des animaux" dit L'homme

Chère ou cher Bartoli Claude, pourquoi l'homme malgré sa grande sagesse comme vous dites
à t'il besoin de régner sur un royaume. Ainsi se définir par sa grandeur en ignorant sa compagne.
Je préfère le terme de reine à celui de Roi... En ce cas, je crois vraiment que le terme de
République est supérieur à celui de Roi car celle ci est bien plus universel que l'attrait de
supériorité auquel vous; Les Hommes, vous croyez être investis par une forme de idéal
préconisé par votre concept de supériorité... Pour un homme, il est toujours d'honneur
qu'il est vous choisi comme ami... La Femme, elle, se fait à l'image de L'Homme; diverses
dans les aspects de l'éducation et unique dans l'aspect de vengeance... Le titre de roi que vous
attribuez au genre humain devant l'aspect de la création divine et naturel est risible du plus misérable
gueux qu'aux précieuses courtisanes de rues ramenant bourgeois dans le vaste palais qui orne
leurs jambes... Car voiçi, l'attrait de puissance de votre roi que vous prénommez homme, oui,
son désir... Et celui peut prendre tous les aspects de la forme divine ou démoniaque ! Sauf que
L'Homme n'est ni Dieu et Ni Diable... Il n'est pas Ermite et ni Communauté ! Il est poussé par
son désir... Et en cela, vous êtes libre de croire en votre supériorité mais un jour, ne soyez pas
surpris de finir tel les anglais devant les Pigmées... Le Terrien contre Le Terrestre...
Connaissez vous l'histoire de Daniel Dravot et bien si l'homme veut se déterminer par son aspect
tel un roi, il finira comme un Daniel Dravot ! Oui, et je ne serai certainement pas votre
Peachy Carnehan... Je déplore votre terme de supériorité par votre inclusion de Terrien;
l'aspect terrestre des choses vous rameront à votre charge d'« Iskander »...

Celle de vous écarter du soleil de Diogène de Sinope...

Ecrit de
Monsieur Tignard Yanis
ou
TAY
La chouette effraie.

Pour tous les autres et pour vous prémunir de ces croyance d'« Iskander » transmise
par des Faux-Aristote et de mauvais brigands assoiffés par le terme de secte afin d’accroître
la force naturel en un pouvoir approprié à l'auto-suffisance... Méfiez vous de ces
brigants de la falsification des termes de l'érosion, d'Immortalité, de peuple et d’énergie cosmique

L’énochien, hénokéen ou « langage des anges », est une langue construite occulte ou angélique supposée, possédant son propre alphabet, découverte dans les carnets de note des occultistes et alchimistes anglais John Dee et Edward Kelley, au xvie siècle. Il est largement employé en magie énochienne.

Les origines selon John Dee[modifier | modifier le code]

John Dee et Edward Kelley invoquant un esprit, selon l'imagerie populaire
Selon John Dee, il s'agit du tout premier langage. Il l'appelait « langage céleste », « langage des anges », « premier langage du Christ-Dieu », « langage sacré » ou encore « la langue adamique », utilisée par Adam pour nommer les choses et les êtres qui l'entouraient.

Après sa chute du Paradis, Adam ayant tout oublié, il construisit alors un proto-hébreu fondé sur un vague souvenir de l'énochien. Ce second langage devint le langage universel jusqu'à la confusion des langues de la Tour de Babel. À partir de là, toutes les langues du monde furent développées.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Phrase « portez ce vieux whisky au juge blond qui fume », représentant chacune des lettres latines écrites en hénokéen1
Deux formes écrites sont reconnues aujourd'hui pour ce concept :

« Énochien » est dérivé du terme anglo-saxon enochian, le système énochien ayant d'abord été une affaire anglo-saxonne.
« Hénokéen » est le terme francophone, introduit par Jean-Pascal Ruggiu et repris par Hiramash2 dans la Magie d'Hénok, en référence à « Hénok », le patriarche biblique dont se prévaut le système en question (voir bibliographie francophone).
Le nom énochien est construit sur le nom d'Hénoch (de l'hébreu : חֲנוֹךְ, Standard Khanokh Tiberien Ḥănôkh signifiant « initié »), aussi transcrit Énoch, le 7e patriarche, père de Mathusalem, d'après la Genèse, à ne pas confondre avec son homonyme fils de Caïn. Il lui est attribué un récit biblique apocryphe appelé le Livre d'Hénoch, dans lequel est décrit sa visite du Paradis. Le site Nominis fournit des explications complémentaires sur Hénok [archive], notamment son importance en Éthiopie et en Arménie.

L'alphabet hénokéen[modifier | modifier le code]
L'alphabet hénokéen est connu pour avoir 21 lettres, soit une de moins que l'alphabet hébreu. Les lettres de ce dernier sont connues pour être réparties en trois catégories, « lettre-mères », « lettres simples », etc. Il n'y a pas de classement de ce genre qui soit connu en hénokéen.
Le procédé kabbalistique de la guématrie n'est, semble-t-il, pas originaire de l'hénokéen, même s'il est réputé avoir un peu d'efficacité. Il existe des signatures numériques de lettres, d'entités ou même de tablettes entières, mais on ne connaît pas le mécanisme qui relie les nombres aux lettres ; la valeur guématrique semble entièrement dépendre du contexte, ainsi une même lettre pourra avoir une valeur guématrique variable selon le mot dans lequel elle se trouve. En revanche, l'étude du nombre de lettres semble être d'une aide précieuse ; ainsi les Anges de la Grande Table de la Terre ont soit quatre lettres soit cinq lettres ; dans ce dernier cas, ils sont réputés faire des miracles. Si un mot hénokéen a douze lettres, alors il est associé au symbolisme du douze, comme le Pendu dans le Tarot, etc.
Il existe deux versions légèrement différentes des glyphes de l'alphabet hénokéen : la version de Kelly, dite « ophanique », et la version « Casaubon », un peu plus ronde.
Les lettres hénokéennes ont chacune un nom. Ce nom lui-même peut être écrit avec des lettres hénokéennes ; on peut ainsi définir un tableau de relations entre les lettres hénokéennes, dont il est possible d'étudier les lettres « orphelines » et les symétries [archive].
Analyse du contexte et critiques[modifier | modifier le code]
Selon Tobias Churton dans un livre intitulé The Golden Builders3, l'idée d'un langage pré-diluvien ou angélique était populaire à l'époque de Dee.

Il fut observé que la syntaxe de l'énochien était identique à celle du vieil anglais4. Certains mots semblent avoir tout simplement été repris de langages existant actuellement, « luciftias », « christeos » notamment5. Toutefois :

Ces mots sont trop peu fréquents pour établir une statistique.
La correspondance entre vieil anglais et hénokéen est établie par Laycock au titre de la superposition de phonèmes : I et J sont confondus, V et W sont confondus, en hénokéen comme en vieil anglais. Il semblerait que cette superposition vaille aussi pour d'autres langues de l'époque (vieux français notamment), l'argument manque donc de solidité.
La polémique supposée sur la vocation maléfique de l'hénokéen tient à la créativité de ceux qui y travaillent :

Les tenants des sociétés kabbalistiques cherchent la Tradition Primordiale posée une fois pour toutes, si elle existe, et de ce fait font œuvre de conservatisme : l'hénokéen, novateur, n'attire pas forcément leur intérêt.
La théorie des Lettressences[modifier | modifier le code]
Enfin, une théorie récente avance que l'hénokéen doit s'analyser lettre à lettre, ou par groupes de lettres (bigrammes, trigrammes et pentagrammes), chaque lettre ayant à l'instar de l'hébreu un son et un sens. Chaque mot se déploie alors en une phrase faite du sens de chacune des lettres ; l'américaine Patricia Shaffer a canalisé un tel système de transcription grâce à l'Ange de Vénus du système hénokéen, il y a cinq ou dix ans ; l'éditeur Weiser aurait refusé la publication de son dictionnaire, bâti sur ces principes.

Le système des « lettressences » de P. Shaffer est abordé en français dans le livre d'Hiramash. Il a plusieurs conséquences :

Les analyses critiques de Laycock et Leitch sont relativisées, car eux ont analysé l'hénokéen comme une langue indo-européenne, cette famille linguistique étant une candidate classique à l'universalité des langues. L'hénokéen y est donc abordé avec une racine et des flexions ; cette approche est fausse, Laycock le reconnaissant lui-même, ne serait-ce qu'en analysant le verbe « être ».
Le rôle de la langue hénokéenne est plus flou, on ne sait s'il sert à l'énonciation de contenus humains, à l'exclamation, ou à une quelconque fonction linguistique. C'est la qualification du système en langue humaine qui est en cause.
Les lettressences hénokéennes sont applicables avec succès à des langues autres que l'hénokéen, ce qui conforterait leur caractère universel.
Le système sonore est cohérent du contenu sémantique des essences : deux lettressences dont la prononciation est similaire ont des sens soit proches, soit cohérents dans la symbolique. Par proximité de prononciation, on s'appuie sur le triangle vocalique pour les voyelles ; pour les consonnes, on s'appuie sur le classement des consonnes selon les zones de contact dans le gosier humain. Ainsi :
la lettre E signifie « Volonté » et I, « énergie ».
F, « Manifestation », et PH, « établir par le souffle ».
D est « possibilité », T est « équilibre ».


Les humains sont une forme animal
Le goéland, pleurer, raille, le pleur, le raillement
La souris, chicoter, couiner, elle chicote, couine, le chicotement, couinement
L'Homme, chanter, parler et pleurer; il comporte plus de langages, de techniques de chasses
et de férocité dans l'aspect de la pensée territoriale et sexuelle...
Si le Singe est "notre plus proche ancêtre", la Hyène est notre plus proche voisine...

Ecrit
de
Monsieur Tignard Yanis
dit
TAY
La chouette effraie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6065
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: La métamatière et le Roi de la Terre   Ven 17 Mar à 11:50

Mon expression devant l'infortune ne s’apparente pas au mépris qu'engendre la colère, je fais surgir un chaos que je
prénomme la tentation du soupir: Celui qui fait apercevoir la conscience du soi devant la fortune du malheureux. Le désir est une forme conscience qui s'apparente aux termes des homicides... Certain le prénomme caverne de Platon, d'autres conscience de la convoitise et puis, le poète nocturne, mon moi, le désigne sous forme de miroir brisé... Le chaos est une image qui a besoin d'un miroir mais qu'en est il lorsque le miroir se brise sinon que l'apparition d'un homicide de conscience.
Discours vers la Justice et ses avocats - Monsieur Tignard Yanis



Car c'est être poète que regarder la vie et la mort en face, et réveiller les étoiles dans le néant des cœurs.
L'homme-joie - Christian Bobin

Il ne lui restait plus rien d'autre à faire que de planifier le néant des jours à venir.
Un oiseau blanc dans le blizzard - Laura Kasischke




Tous ses camarades avaient des projets. Ou au moins des aspirations. Elle, n'en avait aucune. Absolument rien ne lui faisait envie. Aucun métier, aucune activité, pas même fonder sa propre famille. En fait, lorsqu'elle pensait à l'avenir. .. elle ne le voyait pas. Le futur ressemblait à un bord de monde, chutant dans le néant. Et souvent, la nuit, elle se voyait y tomber.
Les Enfants de Pangée, Editions Hélène Jacob, 2017, page 25 - Stéphanie Aten




L'idée même de révolution est révolutionnée elle ne correspond plus à l'imagerie dixneufviémiste qui la sclérose. Comme le dit Élisabeth Roudinesco qui s'entretenait il a peu de ce sujet, elle n'a plus de rituels, plus de parti, plus de militants, plus de chefs, plus rien. Et pourtant, ainsi réduite à néant, ainsi submergée par les folies du fanatisme, elle ne conserve pas moins son insolence originelle et neuve. Surtout lorsqu'elle se présente sous une appellation inédite et dans une syntaxe jusqu'alors inconnue.
Politique, jean phillipe pastor, dans il faudrait s'attendre à tout. - Élisabeth Roudinesco




Ma demeure sera bientôt dans le néant. Quant à mon nom, vous le trouverez dans le panthéon de l'histoire.
Discours - Georges Jacques Danton




J'ai mes propres théories sur le temps. La peur l'allonge. La panique le réduit à néant.
Traquees - Michael Robotham




On ne pouvait pas compter sur un traité de philosophie pour persuader aux gens qu'ils n'existaient pas. Ce qu'il fallait c'était un acte, un acte vraiment désespéré qui dissipât les apparences et montrât en pleine lumière le néant du monde.
Le mur - Jean-Paul Sartre




Plus tard, je me suis aperçu que ce pays était rusé et un peu menteur(...) Il faisait des cauchemars et peut-être il aimait ses noirceurs. Il multipliait les fêtes et les carnavals car il ressentait une difficulté d'être, et toujours le néant venait battre ses rêves.
Dictionnaire amoureux du bresil, gilles lapouge, édition plon, 2011 (isbn isbn 2-259-20925-4), p. 8-9 - dictionnaire amoureux du bresil, 2011 - Gilles Lapouge




— Excellence, il y a quelqu'un qui... (Qu'on le sache, l'ordre est de m'appeler Excellence quand s'annonce un inconnu, par définition mystifiable.) Mais je ne me sentais pas disposé à la mystification, bien qu'elle constituât mon ordinaire moyen de défense j'étais trop furieux. — Salope ! ... lançai-je. La meskenne bondit vers la cuisine et s'y enferma, me laissant seul, hypnotisé par cette porte ouverte sur le néant du vestibule.
Sortilèges, 1951 - Michel de Ghelderode




Tout ce qu'on fait en soupirant est taché de néant. Chaque jour a son poison et, pour qui sait voir, son antidote.
Les ruines du ciel - Christian Bobin




Rappelez-vous combien dans ces moments-là l'être aimé, quel qu'il soit, est exceptionnel. Il est le centre du monde et le monde tout entier et la justification de votre propre existence. Enfin une raison valable de vivre. C'est énorme. Merci. Il faut s'y accrocher. Rappelez-vous combien celui qui aime est peu de chose. Combien il est solitaire, solitaire, solitaire, et fragile. Vulnérable. A tout instant il peut retourner au néant.
Garden of Love de Marcus Malte - Marcus Malte


La rage de vouloir conclure est une des manies les plus funestes et les plus stériles qui appartiennent à l'humanité. Chaque religion et chaque philosophie a prétendu avoir Dieu à elle, toiser l'infini et connaître la recette du bonheur. Quel orgueil et quel néant ! Je vois, au contraire, que les plus grands génies et les plus grandes œuvres n'ont jamais conclu.
Correspondance - Gustave Flaubert




Un être qu'on ignore est un être infini, susceptible, en intervenant, de changer notre angoisse et notre fardeau en aurore artérielle. Entre innocence et connaissance, amour et néant, le poète étend sa santé chaque jour.
Seuls demeurent (1938-1944) - René Char




Car c'est être poète que regarder la vie et la mort en face, et réveiller les étoiles dans le néant des cœurs.
L'homme-joie - Christian Bobin




Le néant ne rend rien. Il faut être un grand poète pour le faire sonner.
Le journal de jules renard: 1906-1910 (édition 1927) - Jules Renard




En écrivant ma pensée elle m'échappe quelquefois mais cela me fait souvenir de ma faiblesse que j'oublie à toute heure, ce qui m'instruit autant que ma pensée oubliée, car je ne tiens qu'à connaître mon néant.
Pensees in Œuvres complètes - Blaise Pascal




Un peu d’épicurisme ne constitue pas un défaut majeur. J’aime la belle vie qu’accompagnent de sombres pensées. Je suis terriblement fatigué, et la lente dégradation de mon organisme m’entraîne vers la mort, comme les barques de pêcheurs qui naviguent lentement sur les eaux lumineuses vers le néant.
Imre Kertèsz, Sauvegarde, journal 2001-2003, Actes Sud, septembre 2012, 224 p. - Imre Kertész




Si l'accusation se base sur un faux, ne pas s'en indigner : la laisser plutôt s'enferrer avant de la réduire à néant.
Ce que tout révolutionnaire doit savoir de la répression - Victor Serge




Ce jour-là, Jiminy se dit qu'entre le vide et le néant, il n'avait que l'embarras du choix
Pinocchio - Winshluss




FAUST : (...) Mon parcours d'épouvante m'apporte une récompense bienheureuse, quel néant impénétrable était pour moi le monde !
Faust - Johann Wolfgang von Goethe




Le néant des géants m'importune ; Moi j'admire, ébloui, la grandeur des petits.
Victor Hugo : Extrait de L'Art d'être grand-père - Victor Hugo


Entre le néant et le chagrin, j'aime mieux le lard, comme disent les Auvergnats.

La position du tireur couché - Jean-Patrick Manchette




L'angoisse est la disposition fondamentale qui vous place face au néant.

- Martin heidegger




Qu'est ce que l'homme dans la nature ? Un néant à l'égard de l'infini, un tout à l'égard du néant, un milieu entre rien et tout.

Petite philosophie a l'usage des non-philosophes, albert jacquard, édition calmann-levy (livre de poche), 1997, p. 125 - Blaise Pascal




Il s'agrippait à elle car sans elle son avenir n'était qu'une étendue de néant. Il lui fallait une cause.
Jusqu'a la folie - Jesse Kellerman




L'être à l'intérieur de soi digère lentement son néant.
La poetique de l'espace - Gaston Bachelard




Ils moururent comme on les avait autorisés à vivre. Le mensonge à la bouche et la vérité inconfortable réduite à néant.
Feux d'ete - Nuria Amat




Les rares moments de liberté sont ceux durant lesquels l'inconscient se fait conscient et le conscient néant (ou verger fou).
Fureur et mystere (1948), rene char, édition gallimard, coll. poesie, 1962 (isbn 2-07-030065-x), partie feuillets d'hypnos (1943-1944), p. 131 - feuillets d'hypnos (1943-1944) - René Char




Pesez des serments avec des serments, et vous pèserez le néant.
Œuvres complètes de shakespeare (édition 1956) - William Shakespeare




Pesez serment contre serment, et vous pèserez le néant.
Œuvres complètes de shakspeare: timon d'athenes. le jour des rois. les deux gentilshommes de verone. romeo et juliette. le songe d'une nuit d'ete. tout est bien qui finit bien (édition 19 ? ? ) - William Shakespeare




Maupassant avait fait sien cet aphorisme de Schopenhauer que Cioran tenait pour décisif : On peut considérer notre vie comme un épisode qui trouble inutilement la béatitude et le repos du néant.
Une fille pour l'ete - Roland Jaccard


Mon expression devant l'infortune ne s’apparente pas au mépris qu'engendre la colère, je fais surgir un chaos que je
prénomme la tentation du soupir: Celui qui fait apercevoir la conscience du soi devant la fortune du malheureux. Le désir est une forme conscience qui s'apparente aux termes des homicides... Certain le prénomme caverne de Platon, d'autres conscience de la convoitise et puis, le poète nocturne, mon moi, le désigne sous forme de miroir brisé... Le chaos est une image qui a besoin d'un miroir mais qu'en est il lorsque le miroir se brise sinon que l'apparition d'un homicide de conscience.
Discours vers la Justice et ses avocats - Monsieur Tignard Yanis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6065
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: La métamatière et le Roi de la Terre   Mar 28 Mar à 9:30

Le Monde du Silence, Le phare de Y'becca et Police la Coatie

L'Homme arrête sa réflexion; il ouvre sa fenêtre
pour laisser l'air pénétrer la pièce...
Il laisse ses ides et idées, s'envoler et
s'évaporer devant un pot de fleur:
Il s’étend sur le parquet... L'homme
fixe le plafond et replonge dans le calme.

Une femme traverse son esprit
et puis un désir de reconquête enflamme
le cœur du déchu... Et puis alors le masculin
du désir s'éveille dans le ventre de cet homme,
qui devient "cette homme"

Le Clans des mouettes se prononce différemment
du Clan des mouettes... L'Homme pousse un profond
soupir et fixe l'Horloge... Un rendez vous est prévu
sur ce sens de l'aiguille entre le masculin et le féminin;
entre le pluriel et le singulier ainsi Tel le décrit Platon
dans la caverne; l'orthographe assimile l'hermaphrodisme
par le son et l’ambiguïté du temps...

Il lui reste dix minutes à se reposer... Puis deux ou même
trois minutes après, il décide de quitter son appartement...
Car, l'avance est une source de tranquillité... Il se reflete
dans un miroir qu'il appelle photographie; son ombre se mélange
à la substance créative de nuages. Fier d'avoir déjouer
pour un instant, la prophétie du cabinet noir et de l'Homme
pressé. Oui, il savoure d'avoir traversé les rives du Jourdain;

Un nouveau baptême enflamme son cœur. Il prie pour les ombres
et les vivants qui accompagne ces ombres. il décrit l'adversité
à venir mais celle ci n'est que soulagement devant le triomphe
de l'espérance Libérée... Le Testament n'est qu'un aspect
de son héritage; il laisse l'empreinte d'un art sur l'obscurantisme.
Dans le tréfonds d'un puit, il est l’âne qui est remonté de la
poussière qu'on lui jetait.

Une femme traverse son esprit
et puis un désir de reconquête enflamme
le cœur du déchu... Et puis alors le masculin
du désir s'éveille dans le ventre de cet homme,
qui devient "cette homme".

Souviens toi d'elle, cette douce vierge apeuré par le sang et la douleur
mais ivre de marcher et de courir, défiant l'Horizon de son arrogance.
elle est loin d'être morte dans le fait de grandir, devenue femme qu'elle
est une douleur qui ne s'estompe pas: celui du Siège. Oui, Marcher.
Souviens toi de toi, ce jeune libertaire qui voulait devenir
archéologue des pierres et qui devient comme
L’Anticonstitutionnellement. L'Inconstitutionnellement se mue en jalousie
et en prophétie antique sur le progrès et la persécution...

Moi, j'ai évolué dans une forme de sympathie ayant une forme de compassion;
ces paraphrases de discours sont les premières étapes qui conduisent les
hommes physiques vers l’exéma et qui les éloigne du sens de morale,
puis de pardon. La Constitution morale est tout comme une goutte d'eau.
Elle s’avère selon le caractère être une source d'océan et pour d'autres,
un chuchotement conduisant à la folie... Construite est ma conscience...

Ecrit de
Monsieur Tignard Yanis

_________________
Kounak le chat....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La métamatière et le Roi de la Terre   

Revenir en haut Aller en bas
 
La métamatière et le Roi de la Terre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les forces françaises en OPEX
» LES CTM
» Arnaque "maman magazine", quel recours?
» problème pour allez faire " caca "
» Placki kartoflane = galettes de pommes de terre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La.cinquieme.République :: La.cinquieme.République-
Sauter vers: