La.cinquieme.République

De la politique pure et affaires étrangeres
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 République de Syrie, Royaumes Arabes et Mdme Boyer Valérie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
yanis la chouette



Nombre de messages : 6497
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: République de Syrie, Royaumes Arabes et Mdme Boyer Valérie   Lun 6 Mar à 3:00

L'action commune engendre des actions efficaces pour l'intérêt et dans le cercle éducatif de l'autrui et de la compréhension. Le viol est un crime : Non, c'est Non.
Le clan des mouettes et Y'becca

Le décret du 26 février 2016 complète les droits des victimes

Publié le 02 mars 2016 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Attention :

Cet article est ancien, l'information n'est peut-être plus exacte.

Vous pouvez néanmoins consulter cette page.

Évaluation personnalisée, abus sexuel, assistance d'un interprète : le décret du 26 février 2016 complète un certain nombre de règles concernant les droits des victimes.
Évaluation personnalisée

Au cours d'une procédure pénale, l'officier de police judiciaire ou l'agent de police doit réaliser une évaluation personnalisée de la victime pour déterminer si elle a besoin de mesures spécifiques.

Cette évaluation doit prendre en compte :

l'importance du préjudice subi ;
la vulnérabilité de la victime notamment à cause de son âge, d'une situation de grossesse ou si elle a un handicap ;
le risque d'intimidation ou de représailles.

Les services de police doivent aussi :

recueillir la plainte dès que possible ;
ne procéder à d'autres auditions que si elles sont strictement nécessaires ;
et ne procéder à des examens médicaux sur la victime uniquement s'ils sont également strictement nécessaires à l'enquête en cours.

Compte tenu de l'évaluation personnalisée, chaque audition :

doit avoir lieu dans des locaux conçus ou adaptés à la situation ;
lorsqu'il s'agit de violences sexuelles, la victime doit être entendue par des enquêteurs spécialement formés à ces infractions ou avec l'aide d'enquêteurs ayant reçu cette formation ;
la victime doit être entendue à chaque audition par les mêmes enquêteurs.

Victime de violence sexuelle

En cas de violences sexuelles ou de violences domestiques, la victime doit être entendue par un enquêteur du même sexe qu'elle (si elle le demande).

D'autre part, en cas de doute sur l'âge de la victime, cette dernière doit pouvoir bénéficier des dispositions accordées aux mineurs.
Victime ne comprenant pas le français

Si elle ne parle pas la langue française, la victime d'une infraction a le droit :

d'être assistée d'un interprète ;
et à la traduction de sa plainte ainsi que des pièces de la procédure qui lui permettent d'exercer ses droits.

Pour en savoir plus

Décret du 26 février 2016 relatif aux droits des victimes

Réforme pénale : les principales mesures de la loi Taubira

Aide aux victimes

Moby - Natural Blues HD
https://www.youtube.com/watch?v=Diivu9XqmNU

Valérie Boyer was born on June 11, 1962 in Bourges, France. Her parents were born in Algeria and Tunis during French Colonial occupation.
Career

She first gathered media attention when she proposed a bill to punish advertisements which include anorexic models.[2] She proposed to fine offenders with up to 30.000 Euros.

On 22 December 2011, the National Assembly of France adopted a bill presented by Valérie Boyer, penalizing denial of the Armenian Genocide. This decision caused a controversy between France and Turkey. In the days that follow, she claimed that she had received death and rape threats. No one was actually charged with these allegations. Turkish hackers took down the French Senate’s website in order to protest her attempt.[3][4]
Personal life

She is a single mother of three children.

https://en.wikipedia.org/wiki/Val%C3%A9rie_Boyer

Valérie Boyer de retour de Syrie
https://www.youtube.com/watch?v=WPmZ2yuSx5k

mardi 15 septembre 2015
"Refuser d'intervenir en Syrie, c'est capituler face à Daech"
Après avoir demandé à l’Europe d’accueillir des « réfugiés », l’Allemagne commence à regretter ce choix en rétablissant le contrôle à ses frontières.

Lorsque le 12 mai dernier, à l’occasion d’une Question au Gouvernement, j’avais dénoncé la proposition de la Commission européenne demandant des quotas, la Gauche s’était insurgée.

Lorsque j’avais expliqué, qu’accepter une immigration massive et non contrôlée, revenait à encourager le trafic de migrants, et même créer un appel d'air, le Gouvernement qui a toujours zigzagué sur la politique migratoire, refusait d’accepter cette réalité.

Cela fait maintenant 4 ans qu'il y a la guerre en Syrie. D’ailleurs, lorsque le 23 juillet 2014, j'intervenais à l'Assemblée Nationale pour dénoncer le génocide des Chrétiens d'Orient, c'était la première fois que ce mot de génocide était utilisé pour qualifier les actes barbares perpétrés 100 ans après le génocide des Arméniens et des Assyro-Chaldéens.

La Gauche si prompte à donner des leçons de morale ne semblait pas particulièrement émue.

Que s'est-il passé ensuite ? Depuis le 15 mars 2011, la guerre en Syrie a fait 146.000 morts et neuf millions de personnes ont dû fuir leur maison. Daech a imposé un khalifat de la terreur et de la barbarie, avant de se lancer dans une guerre de civilisation. Ne nous leurrons pas, ces fanatiques veulent la mort de la civilisation judéo-chrétienne. Ils ont d'ailleurs exporté leur sale guerre sur notre territoire en multipliant les actes de terrorisme et en lançant sur les routes d'Europe et des pays voisins de la Syrie, près de 4 millions de Syriens.

Aujourd'hui, le souci n’est pas de savoir si nous devons accueillir ces « réfugiés ». Nous sommes tous attachés aux valeurs humanistes, mais nous devons nous poser les bonnes questions. Sommes-nous en capacité, aujourd’hui, d’accueillir des milliers de personnes sur notre territoire, dans des conditions correctes ?

Notre pays, a-t-il les moyens de garantir la sécurité des Français face à ce flux migratoire incontrôlable. La France se doit de surveiller ses propres frontières.

Nous ne pouvons laisser sans surveillance la brèche qui s'est ouverte en Europe alors même que la guerre et la barbarie sont aussi chez nous avec le terrorisme !

Nous nous devons d’avoir un discours de vérité envers ces hommes, ces femmes et ses enfants qui traversent la frontière. Faisons en sorte que ces personnes puissent vivre libres dans leur pays.


Refuser d'intervenir, c'est capituler face à Daech. Faisons en sorte que le concert des nations s'oppose sous mandat de l’ONU, à ces barbares en utilisant tous les moyens, financiers, diplomatiques et militaires.

Publié par Valérie Boyer à 20:49

L'action commune engendre des actions efficaces pour l'intérêt et dans le cercle éducatif de l'autrui et de la compréhension. Le viol est un crime : Non, c'est Non.
Le clan des mouettes et Y'becca
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6497
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: République de Syrie, Royaumes Arabes et Mdme Boyer Valérie   Lun 6 Mar à 3:02

Le 25 décembre 1971, élu premier ministre du Canada... Il incarne la nouvelle génération depuis plus de cinq ans. Les journalistes voudrait pouvoir dire que Emmanuel Macron, mais le pacte outre atlantique pourrait enrayer l'image de l'ancien ministre de l'économie de François Hollande. Pourtant, Trudeau Justin est une forme de symbole pour les parlementaires occidentaux entre 35 à 45 ans. La preuve que la jeune génération peut surpasser celle qui a patienter derrière Sarkozy pendant qu'il "travaillez " encore pour Jacques Chirac. En tout cas, je lui ai écris bien avant la signature du traité outre atlantique. Tout comme j'avais écris à Monsieur Harper Stephen et sa femme. Le Canada est un pays amis, propre et proche de son histoire indienne et colonialiste auquel un travail est entrepris sur l'entente entre Britanniques, Québécois et Indiens... Je suis fier d'en faire parti à une petite échelle mais présent malgré tout dans cette histoire humaine. Monsieur Tignard Yanis dit TAY La chouette effraie. kounaklechat@yahoo.fr

Amies et amis, entendez vous le vol des corbeaux dans la plaine... Moi, oui, je les entends depuis la Garonne et le Rapas de Toulouse.
TAY

Louis Cortot est décédé dimanche à 91 ans, a annoncé son fils. Seuls 12 compagnons de la Libération sont encore en vie sur 1.038.

L'un des derniers compagnons de la Libération, Louis Cortot, est décédé dimanche à l'âge de 91 ans en région parisienne, a annoncé son fils Jean-Louis Cortot. Ce décès porte à douze le nombre de compagnons de la Libération encore vivants. Ce titre a été décerné pendant et juste après la Seconde Guerre mondiale à un millier de résistants.

Il rejoint la Résistance à 15 ans. Selon sa biographie rédigée par l'Ordre de la Libération, Louis Cortot, fils d'un artisan ferblantier, rejoint la Résistance à l'âge de 15 ans à Suresnes (Hauts-de-Seine). Devenu ajusteur, il fabrique à l'usine les bombes qu'il utilisera pour mener à bien plusieurs missions en région parisienne : déraillement d'un train de tanks, attaque d'un convoi des Jeunesses hitlériennes, destruction en 1942 d'un bureau d'embauche d'ouvriers français volontaires pour le travail en Allemagne... Il est grièvement blessé lors des combats de la Libération en août 1944.

"Ne jamais accepter les injustices". Revenu à la vie civile, il fait toute sa carrière ou presque dans la branche aéronautique du groupe Dassault. Louis Cortot était également président de l'Association nationale des anciens combattants et ami(es) de la Résistance. Le président François Hollande a rendu hommage à cet homme qui "avait voulu transmettre aux nouvelles générations l'esprit de la Résistance" et qui, "toute sa vie", est "resté fidèle aux idées du Conseil national de la résistance". "Le 8 mai 2015, il avait remis les prix du Concours national de la Résistance et de la Déportation, il nous avait livré son dernier message: 'rester vigilants, ne jamais accepter les injustices, agir, non pas parce qu'on est sûr de réussir, mais parce que c'est juste'. Ces mots résonnent plus que jamais aujourd'hui", a-t-il souligné dans un communiqué transmis par l'Elysée.

Entre janvier 1941 et janvier 1946, 1.036 personnes, qui s'étaient "signalées dans l'oeuvre de la libération de la France et de son Empire", avaient été nommées dans l'Ordre de la Libération. Le général de Gaulle a par la suite ajouté à la liste les noms du Premier ministre britannique Winston Churchill et du roi d'Angleterre George VI, portant le nombre définitif de Compagnons de la Libération à 1.038.

Le Clans des mouettes et Y'becca
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6497
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: République de Syrie, Royaumes Arabes et Mdme Boyer Valérie   Lun 6 Mar à 3:18

À Travailler,
(Ä + Æ/À)/Â = Å
Ø - Œ = Ö
Yanis

Yanis Tignard a ajouté une photo au journal de Boris Maurussane.
Après des années, je te souhaite une joyeuse année nouvelle que représente ton anniversaire. En hommage du chapelier fou d'Alice au pays des merveilles. Mes profondes amitiés... Yanis

L'ASPECT JURIDIQUE peut il être interprétation d'un bureau politique ?
Je pense que non quand il s'agit d'un aspect spartiate de l'indépendance de La Justice...!
L'ASPECT de Personne est un sujet sensible et peu maîtriser sur la moralité des statuts d'entreprise, d'association et de partis. Voilà une Enclave de liberté personnel et d'autrui sur un aspect communautaire qui laisse apparaître leur inégalité par leurs abus et leurs inégalités sur le temps de travail et de fonction. Le Peuple ne peut nier une telle évidence auquel l'amitié n'est pas une espérance mais une enclume de services non exonérés. Oui qu'elle soit lucrative ou non lucrative, l'aspect du devoir est un des aspects les plus négatif de l'inégalité du temps de travail et de besoins. Cela est une cause première des homicides et des suicides de l'ensemble des peuples de l'Humanité. La Justice Française avec l'aide d'esprit de Peuple doit être profond sur l'aspect d'une philosophie égalitaire sur l'article des destinées dans la société citoyenne et humaine que représente la Société et la Justice Française. Il est intolérable que des citoyens ne puissent se payer un loyer et doivent avoir recours à vivre dans les intempéries sous prétexte de ne pas être une priorité médiatique.
Yanis Tignard

Chondrosulf qui est un médicament reconnu et d'une grande efficacité contre l'Arthrose n'est plus rembousé au grand dam de l'ordre des secours (médecins) sous prétexte de conflit d'intérêt... Voilà un réel soucis de santé publique quand on voit que des médicaments meurtriers ont circulé malgré les mises en garde des victimes et des médecins... S'EST PAREIL pour les animaux de fermes et de compagnies... Minouska la chatte et sa langue au chat...
Yanis

ll est ainsi ! Avoir mis les points sur les i en interpellant le Peuple d'une belle manière. Votre attitude devant la convocation des juges sera un élément important pour l'avenir du scrutin. Vous avez le respect du parti mais les adhérents comprendront le respect du Peuple. Vous avez le respect de l'amitié, vous vous êtes mal exprimer sur le salaire de l'emploi. Vous devez demeurer cet homme qui porte le titre d'avoir été choisi. Votre attitude sera le destin de votre avenir, n'en déplaise aux membres du bureau politique et des astrologues du parti républicain. Votre affaire est privé au terme du bureau politique et en tant que juge de la république de l'Olivier, je le rappelle. La Justice Française sera d'accord avec mon texte. C'est ainsi que fonctionne la séparation des pouvoirs... Y'becca... Vive la France et Vive La République. Kounak-Yanis Denat-Foz . Monsieur Tignard Yanis
----------------------------------------
Si je vous répond que je me sens plus proche du rien que du tout... Je suis quoi car je trouve toujours des gens qui ne connaissent pas ces sentiments... C'est l'étrangeté de la relation relationnel....
ainsi, La République essaye d'être en harmonie avec l'environnement de l'espérance. Ici, j y vois des amis lié aux destinées de l'autrui et du verbe. J'y vois le destin de dieu; je sais que c'est présomptueux de ma part... J'y aperçois l'innocence et la vie. Un peu comme je sors du métro et que je reviens à la surface. Esquirol et tant d'autres tout comme Saint Michel et tant d'autres catalans... Comment voulez vous que je puisse oublier ce que j'ai fait à travers TAY La chouette effraie. Monsieur Tignard Yanis.

---------------------------

Photo de Yanis Tignard.
Jacques Chirac, président de la République française, a rendu hommage à Jacqueline Auriol en février 2000 en déclarant : « Cette grande dame a incarné pour les Français, pendant des décennies, le courage et la modernité […] son nom restera à jamais associé à l'histoire héroïque de l'aviation et de la recherche aéronautique. »

Elle est Gloire du sport, promotion d'origine en 1993.

En 2009, la ville de Lyon décide de donner son nom à une rue située dans le 8e arrondissement.

En 2010, le STIF décide de donner son nom à une station de la ligne 2 du tramway d'Île-de-France située dans la commune de Colombes.

Elle est évoquée dans le 173e des 480 souvenirs cités par Georges Perec, dans son texte Je me souviens.

Il y a également une allée qui porte le nom de Jacqueline Auriol à Strasbourg, dans le quartier du Neudorf.

Deux collèges portent son nom : à Villeneuve-Tolosane en Haute-Garonne et à Boulogne-Billancourt dans les Hauts-de-Seine.

Jacqueline Cochran est une pionnière de l'aviation américaine née à Muscogee (en) en Floride le 11 mai 1906 et morte le 9 août 1980 à Indio en Californie.

Elle gagne le trophée Bendix (en) en 1938, et en 1939, elle est la première femme à réussir un atterrissage sans visibilité. Elle est également la première personne à franchir le mur du son sur un appareil de série, un Canadair Sabre, le 18 mai 1953, et bat le record de vitesse alors détenu par Jacqueline Auriol en volant à plus de 1 050 km/h.

Jacqueline Auriol, née Jacqueline Douet le 5 novembre 1917 à Challans (Vendée) et morte le 11 février 2000 à Paris, est une aviatrice française. Elle est la première femme pilote d'essai en France.

Biographie

Après des études secondaires au lycée Blanche-de-Castille de Nantes1, elle se sent attirée vers l'art et histoire de l'art et s'inscrit à l'École du Louvre2. Elle prend son baptême de l'air à Grenoble à seize ans, sans conviction.

En février 1938, elle épouse Paul Auriol (1918-1992), fils de Vincent Auriol (futur président de la IV République)2. En 1947, elle s'occupe de la décoration de certaines pièces du palais de l'Élysée après l'élection de son beau-père. Ancien diplômé de l'école libre des sciences politiques, cadre dans l'électricité, Paul Auriol travaille auprès de son père pendant son mandat présidentiel comme secrétaire général adjoint de la présidence de la République (1947-1954). Il continue sa carrière comme contrôleur général à EDF et à partir de 1962 secrétaire général du comité national français de la conférence mondiale de l'énergie.

Par défi et par goût du sport, Jacqueline Auriol apprend à piloter sur un biplan Stampe et obtient ses brevets, premier et second degré, en 1948. L'aviation devient alors une passion et elle passe à la voltige aérienne pour se perfectionner.

Le 11 juillet 1949, elle est victime d'un terrible accident sur la Seine entre Meulan-en-Yvelines et Les Mureaux, alors qu'elle est co-pilote d'un prototype d'hydravion, un S.C.A.N. 30, construit par la Société de construction aéronavale. Lors de ce vol d'essai, l'appareil vola trop bas, et sa coque toucha l'eau brutalement. L'amphibie bascula, happé par l'eau, puis se retourna en ne laissant pas le temps à Paul Mingam, le pilote de la S.C.A.N., de réagir. Des trois passagers qui se trouvaient à bord (outre Mingam, il y avait aussi le PDG de S.C.A.N., Mr Guédon), Jacqueline Auriol fut la plus gravement blessée : elle a plusieurs fractures du crâne et est défigurée. Elle subit en deux ans une vingtaine d'interventions chirurgicales effectuées aux États-Unis3. Avec beaucoup d'obstination, elle se remet à piloter, passera ses brevets militaire, de vol à voile et d'hélicoptère.

Le 21 décembre 1952, elle bat un record de vitesse féminin sur avion à réaction Mistral à la moyenne de 855,92 km/h. L’Américaine Jacqueline Cochran lui reprend ce record le 20 mai 1953 à 1 050 km/h4.

Le 15 août 1953, Jacqueline Auriol est la première Européenne à franchir le mur du son, à bord d'un Mystère II.

Le 20 avril 1954, elle entre à l'École du personnel navigant d'essais et de réception (EPNER) et en sort le 18 novembre 1955, brevetée pilote d'essai. Elle intègre ensuite le très fermé Centre d'essais en vol de Brétigny-sur-Orge.

Jacqueline Cochran, alors vice-présidente de la FAI, fait tout pour conserver son titre de "femme la plus rapide du monde", et annonce en mai 1955 que les records féminins seraient abolis le 1er juin de la même année ! Mais Jacqueline Auriol, très déterminée, reprend le record de vitesse avec 1 151 km/h sur Dassault Mystère IV le 31 mai 1955, contraignant son « adversaire » à revenir sur sa décision5 !

Le 7 avril 1961, aux commandes du T-38A-30-NO Talon (serial number 60-0551) l'Américaine porte le record à 1 262 km/h.

Le 22 juin 1962, Jacqueline Auriol porte le record (féminin) du 100 km en circuit fermé à 1 849 km/h sur Mirage III C puis le 14 juin 1963 à 2 038 km/h sur Mirage III R2. La société Dassault lui demande ensuite de réaliser des records sur l'avion d'affaires Mystère 206.

Une ultime fois, le 1er juin 1964, l'Américaine portera ce record encore plus haut avec 2 097 km/h sur F-104G7.

Une association des amis de Maryse Bastié fut formée, sous la présidence de l'aviatrice Jacqueline Auriol jusqu'à son décès.

Jacqueline Auriol a reçu quatre fois le Harmon Trophy, l'une des plus prestigieuses récompenses aéronautiques, en 1951, en 1952, en 1955 et en 1956, a été lauréate du Prix Roland Peugeot de l'Académie des sports du plus bel exploit mécanique français de l'année en 19638, déjà lauréate du prix Henri-Deutsch de la Meurthe de l'Académie des sports en 1951, récompensant un fait sportif pouvant entraîner un « progrès matériel, scientifique ou moral pour l’humanité. »

Jacqueline Auriol a vécu de nombreuses années à Saint-Herblain, commune de la Loire-Atlantique.

Elle est la première femme à voler sur Concorde, mais en tant que pilote d'essai. Seules deux femmes seront pilotes de ligne sur cet avion, la Britannique Barbara Harmer et la Française Béatrice Vialle.

Distinctions

Grand officier de la Légion d'honneur (1952)
Grand-croix de l'ordre national du Mérite
Commandeur du Mérite sportif
Décorée de la Grande médaille d'or de l'Aéro-Club de France, de la Grande médaille d'or de la FAI
Lauréate de quatre Harmon Trophy remis par les États-Unis pour ses différents records de vitesse9.
Émission d'un timbre par la poste française en 2003

_________________
Kounak le chat....
------------------------------------
L'artiste Banksy ouvre un étonnant "hôtel" adossé au mur de séparation en Cisjordanie
lexpress.fr
Banksy, dont ni l'identité ni le visage ne sont connus, n'était pas présent, laissant d'autres parler pour lui.
------------------------------------
Yanis Tignard aime la photo de Mia Hdez.
vas perdiendo la fuerza
y todo se reduce a nada...
ha sido éste tu ultimo esfuerzo y lo sabes,
de nada te ha servido,
te sigues hundiendo en ese pantano de recuerdos
perdiéndote a ti mismo
en las entrañas del mas cruel de los olvidos...
abandonado a tu suerte y naufragando
con tu corazón en pedazos
arrojas el ultimo de tus suspiros
y aunque tu estrella ya ha partido
sigues fiel a tu rezo, en silencio siempre
irremediablemente abatido...
--------------------------------
Mon Éden... Ma liberté de vivre... Ses travaux au niveau du pont saint Michel sont derrière moi... Ici, je me sens proche des idées défendu par les philosophes de la liberté d'expression et du respect de la nature... Je suis sincère dans ce que j'écris ! Monsieur Tignard Yanis ou TAY La chouette effraie...

La République essaye d'être en harmonie avec l'environnement de l'espérance. Ici, j y vois des amis lié aux destinées de l'autrui et du verbe. J'y vois le destin de dieu; je sais que c'est présomptueux de ma part... J'y aperçois l'innocence et la vie. Un peu comme je sors du métro et que je reviens à la surface. Esquirol et tant d'autres tout comme Saint Michel et tant d'autres catalans... Comment voulez vous que je puisse oublier ce que j'ai fait à travers TAY La chouette effraie. Monsieur Tignard Yanis.

Je vous fais partager un moment où je me situe en un centre indéfini et pourtant repérable selon les perspectives. Des Oiseaux, de la musique, une action, le vent et les nuages. J'ai l'impression d'être sur un navire suspendu comme lorsque on traverse la manche. Sauf que d'être sur la mer, je suis sur un pont où circule une navigation de tous genres... Un peu comme dans le cinquième éléments mais en mieux, car il y a les oiseaux et cette musique de cirque accompagné d'un corbeau si vous avez regardé la vidéo... Monsieur Tignard Yanis ou TAY La chouette effraie.

---------------------------

ROGUE ONE
L'espoir est la base de la Rébellion qu'elle soit la force en marche...
Le clans des mouettes et Y'becca
Moby - Everloving
https://www.youtube.com/watch?v=atyvdC15HFA

Monsieur Tignard Yanis
Dit
TAY
La chouette effraie,
Dark Obscur,
kounaklechat@yahoo.fr...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6497
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: République de Syrie, Royaumes Arabes et Mdme Boyer Valérie   Lun 6 Mar à 9:42

Ce que femme veut. Souvenirs de la IIIᵉ République
Louise Weiss
http://www.gallimard.fr/Catalogue/GALLIMARD/Hors-serie-Connaissance/Ce-que-femme-veut

Aviateur pendant la Première Guerre mondiale

Les aspirations scientifiques de M.R.Štefánik se briseront avec la Première Guerre mondiale. Il demande à être incorporé dans l'Armée de l'air, débute sa formation de pilote en janvier 1915 à l'école d'aviation militaire de Chartres, réputée (future base aérienne 122 Chartres-Champhol).

Il participe très vite aux combats dans l'escadre aérienne MF-54 aux environs d'Arras.

Sa rapide montée en grade s'explique par sa capacité à adapter ses connaissances scientifiques aux besoins militaires. Il est chargé de la création du service météorologique de l'armée française. Il est blessé en 1915.

Biographie

Son père, le pasteur Pavol Štefánik, élève ses enfants dans la ferveur des idéaux patriotiques et slavophiles slovaques. Štefánik grandit dans un environnement purement slovaque où le sentiment national est profondément ancré.

Il fait ses études aux lycées de Presbourg (Lycée évangélique), de Sopron et de Sarvas. Puis il choisit d'étudier à Prague plutôt qu'à Budapest.

Il y commence, à 18 ans, et pour respecter le désir de son père, des études d'ingénieur du bâtiment. Mais il leur préfère vite les cours d'astronomie et de mathématiques de l'Université Charles. Son extraordinaire intelligence et sa personnalité attachante lui facilitent l'accès au monde de la science et de la culture tchèque. Membre et président de Detvan, l'association des étudiants slovaques de Prague, il coopère à plusieurs revues culturelles slovaques et tchèques et fait connaître au public tchèque la Slovaquie, les Slovaques, leur culture et leur vie politique. Il s'engage avec ferveur contre la politique de « magyarisation » qui régnait alors, mais aussi contre la passivité des hommes politiques slovaques de l'époque. Il est persuadé de la nécessité d'une coopération slovaco-tchèque pour libérer les deux nations du pouvoir étranger et accéder à l'indépendance. C'est à cette époque qu'il est influencé par l'universitaire TomᚠMasaryk qui définit alors les peuples tchèque et slovaque comme « deux particules d'une même nation ».
Un voyageur infatigable
Plaque commémorative au no 6 rue Leclerc à Paris où vécut Milan Rastislav Štefánik de 1907 à 1919.

Son doctorat en poche, Štefánik arrive à Paris en 1904 pour poursuivre ses études d'astronomie. Il devient l'assistant du professeur Jules Janssen à l'observatoire de Meudon. Sous son influence, Štefánik consacrera dix ans à l'astronomie. Il publie dès ses débuts douze traités scientifiques et organise, pendant sept années consécutives, des expéditions d'observation astronomique sur le sommet du Mont Blanc. Il voyage en Espagne puis au Turkestan et visite aussi l'Algérie, le Maroc, la Tunisie, le Sénégal, l'Italie, la Suisse, la Roumanie, la Russie, les États-Unis, le Brésil, l'Équateur, Tahiti (à l'occasion du passage de la comète de Halley en 1910), la Nouvelle-Zélande, les îles Fidji, l'Australie... Il s'établit, en 1909, au no 6 de la rue Leclerc dans le 14e arrondissement de Paris où il vivra jusqu'en 19191.

Après 1908, Štefánik voyage au service du gouvernement français pour lequel il accomplit d'importantes missions diplomatiques. En effet, un groupe de députés propose la mise en place d'une chaîne de stations radio-télégraphiques qui relierait toutes les colonies françaises. Štefánik s'avère être l'homme idoine pour la réalisation de ce projet. Ses dernières expéditions à Tahiti et en Équateur (1913), en tant que citoyen français, lui valent la Légion d'honneur, mais aggravent la maladie d'estomac dont il souffre déjà. Il subit sans succès une première opération puis une deuxième en 1915 qui n'apportera pas d'amélioration à son état. Il supportera alors des douleurs fréquentes qui ne le quitteront plus.

Milan Rastislav Štefánik, né le 21 juillet 1880 à Kosaras en Hongrie (aujourd'hui Košariská en Slovaquie), sous la montagne de Bradlo, au nord de Bratislava, alors Presbourg (hongrois : Pozsony) et mort le 4 mai 1919 à Ivanka pri Dunaji en Tchécoslovaquie, est un astronome, homme politique, général et diplomate slovaque. Il fut l'un des cofondateurs de la République tchécoslovaque.

Création de la Tchécoslovaquie

Dès 1915, il organise une escadrille formée de volontaires slovaques et tchèques. Par la suite, son escadre est affectée en Serbie, mais Štefánik, gravement malade, doit être transporté d'urgence à Rome2. Une nouvelle étape de sa vie s'amorce alors. Il consacrera dorénavant son activité à la création d'un État libre et indépendant pour les Tchèques et les Slovaques. Dès que son état de santé le lui permet, il repart pour Paris, où il rencontre Edvard Beneš et TomᚠMasaryk. C'est ici que naît le dicton : « Ce que Masaryk pense, Beneš le dit et Štefánik le fait ».

C'est lui qui persuade le gouvernement français de soutenir la cause de la Tchéco-Slovaquie. Il est de ceux qui fondent le Conseil national tchéco-slovaque (dont il deviendra plus tard le vice-président) et c'est lui qui se charge de l'organisation de l'armée tchéco-slovaque indépendante. Avec Beneš, il obtient des promesses du gouvernement français pour l'armement de ses unités. Štefánik recrute des soldats en Roumanie dans les camps de prisonniers. Il part aussi aux États-Unis où l'enrôlement est un succès (3 000 volontaires s'engagent et d'importantes sommes d'argent sont versées à la cause).

Štefánik a compris que la politique visant à la création de la future Tchécoslovaquie doit être soutenue par une force armée réelle. À son retour à Paris, il prend part à la rédaction du "Décret de constitution de l'armée tchécoslovaque en France", qui sera proclamé le 16 décembre 1917. Il continue à former des Légions tchécoslovaques en Italie (février 1918) et en Russie (mars 1918). Lorsqu'il arrive en Sibérie (juin 1918), il est général et, après les négociations d'octobre à Genève, il est nommé ministre de la Guerre du nouveau gouvernement tchécoslovaque3.

Dans sa nouvelle fonction, Štefánik propose de replier les légions à l'arrière du front et de les acheminer vers leur patrie nouvellement constituée. Dans ce cadre, il entreprend un voyage vers la Tchécoslovaquie indépendante. Malgré les avertissements de ses amis, il décide de prendre l'avion car il a reçu un appel télégraphique du ministre Srobar (de) qui l'appelle d'urgence à Bratislava à cause de l'avancée de l'Armée rouge hongroise. Le 4 mai 1919, son appareil (un Caproni 11495) s'écrase près de Bratislava, juste avant l'atterrissage. On ne dénombrera aucun survivant. Aujourd'hui encore les circonstances de l'accident n'ont pas été éclaircies. Officiellement, la cause en est une panne de moteur.

Il apparaît cependant que l'arrivée de Štefánik en Tchécoslovaquie ne se serait pas passée sans changements politiques notables. Il avait en effet plusieurs projets d'organisation destinés, avant tout, à la Slovaquie, et, dans plusieurs domaines, son intervention aurait, semble-t-il, pris en compte des aspirations du peuple slovaque.

Sur sa tombe, le Maréchal Foch déclara : « C'était un cœur rare, une âme noble, un esprit extraordinaire qui s'est entièrement dévoué pour notre cause dès que les circonstances l'exigeaient. Il mérite la reconnaissance de l'humanité entière. Sa présence va nous manquer. Son souvenir va vivre dans les cœurs de nous tous. »
Nom donné à des lieux, des établissements ou à des projets

Son nom a été donné à de nombreuses rues, places et écoles en Slovaquie, en république tchèque ou en France (Une Place du Général Stefanik existe à Paris dans le 16e arrondissement).

C'est également le nom donné à l'aéroport de Bratislava et au Plan d'actions intégrées (PAI) franco-slovaque dans la cadre du partenariat Hubert Curien, qui permet le développement de coopérations scientifiques entre les deux pays.

Il y a une rue de Prague 5, Stefanikova [archive], où se trouve l'administration de l'arrondissement Prague 5. Un observatoire à son honneur existe avec sa statue sur la colline de Petrin à Prague.

Le lycée Milan Rastislav Štefánik de Košice accueille une section bilingue franco-slovaque4. On peut relever également des lycées de ce nom à Nové Mesto nad Váhom et à Šamorín.

L'école de l'aviation slovaque à Košice s'appelait Académie militaire général Štefánik (Vojenská letecká akadémia gen. Milana Rastislava Štefánika) avant d'être intégrée à l'université technique de Košice.

Paulhan (dans le département de l'Hérault) abrite sa statue en tenue d’aviateur, dans un square qui porte son nom. Ce bronze de B. Kafka est identique à celui de Prague5.

Une statue a été érigée en son honneur à Meudon. Elle a été dévoilée le 4 mai 1999 par le maire Hervé Marseille en présence notamment du chef du gouvernement slovaque MikulᚠDzurinda et du ministre français de la Défense Alain Richard6.

En 1935, le cinéaste tchèque Jan Sviták réalisa un film sur cette personnalité slovaque sous le titre idoine de "Milan Rastislav Štefánik"7.

L'astéroïde (3571) Milanštefánik, découvert en 1982, a reçu son nom8.

Sur les autres projets Wikimedia :

Milan Rastislav Štefánik, sur Wikimedia Commons Milan Rastislav Štefánik, sur Wikidata

Distinctions

Officier de la Légion d'honneur;
Croix de guerre 1914-1918 (1 citation à l'ordre de l'Armée);
Chevalier de l'Ordre des Saints-Maurice-et-Lazare;
Croix du mérite de guerre (Italie).

Notes et références

↑ D'après la plaque commémorative apposée sur l'immeuble du no 6 rue Leclerc.
↑ Une photo - voir Wiki Commons - le représente en uniforme français avec Monseigneur Duchesne sur le perron de la Villa Medicis lors d'une visite à Albert Besnard
↑ Copie de la lettre [archive] de Stephen Pichon, ministre français des Affaires étrangères, l'autorisant à accepter le poste de ministre tchécoslovaque de la Guerre tout en restant citoyen français.
↑ Site du lycée Milan Rastislav Štefánik de Košice [archive]
↑ Site de l'amicale paulhanaise autour de Štefánik [archive] dans le cadre du jumelage avec Košariská et Brezová pod Bradlom (Slovaquie).
↑ Galerie de photos du monument Štefánik de Meudon [archive].
↑ Le film "Milan Rastislav Štefánik" dans la base de données des films tchèques et slovaques [archive]
↑ JPL Small-Body Database Browser [archive] sur le site de la NASA

-----------------------------------------------

citations de Antoine de Saint-Exupéry :

"Si tu réussis à bien te juger, c'est que tu es un véritable sage."
Antoine de Saint-Exupéry ; Le petit prince (1943)

"La vie crée l'ordre, mais l'ordre ne crée pas la vie."
Antoine de Saint-Exupéry ; Lettre à un otage (1944)

"Les échecs fortifient les forts."
Antoine de Saint-Exupéry ; Vol de nuit (1931)

"Fais de ta vie un rêve, et d'un rêve une réalité."
Antoine de Saint-Exupéry ; Cahiers de Saint-Exupéry (1900-1944)

"Les yeux sont aveugles, il faut chercher avec le cœur."
Antoine de Saint-Exupéry ; Le petit prince (1943)

"Le sourire est souvent l'essentiel, on est payé par un sourire."
Antoine de Saint-Exupéry ; Lettre à un otage (1944)

"Le regret de l'amour c'est l'amour, et nul ne souffre du désir de ce qui n'est pas conçu."
Antoine de Saint-Exupéry ; Citadelle (posthume, 1948)

"L'amour véritable ne se dépense point ; plus tu donnes, plus il te reste."
Antoine de Saint-Exupéry ; Citadelle (posthume, 1948)

"Je suis de mon enfance comme d'un pays."
Antoine de Saint-Exupéry ; Terre des hommes (1939)

"Être un homme, c'est sentir, en posant sa pierre, que l'on contribue à bâtir le monde."
Antoine de Saint-Exupéry ; Terre des hommes (1939)

"La vie se contredit tant, on se débrouille comme on peut avec la vie."
Antoine de Saint-Exupéry ; Vol de nuit (1931)

"On est récompensé par un sourire, on est animé par un sourire."
Antoine de Saint-Exupéry ; Lettre à un otage (1944)

"On risque de pleurer un peu si l'on s'est laissé apprivoiser."
Antoine de Saint-Exupéry ; Le petit prince (1943)

"C'est tellement mystérieux, le pays des larmes !"
Antoine de Saint-Exupéry ; Le petit prince (1943)

"Les vaniteux n'entendent jamais que les louanges."
Antoine de Saint-Exupéry ; Le petit prince (1943)

"Ce que d'autres ont réussi, on peut toujours le réussir."
Antoine de Saint-Exupéry ; Terre des hommes (1939)

"Si tu veux comprendre le mot bonheur, il faut l'entendre comme récompense et non comme but."
Antoine de Saint-Exupéry ; Citadelle (posthume, 1948)

"Vivre, c'est naître lentement : Il serait un peu trop aisé d'emprunter des âmes toutes faites !"
Antoine de Saint-Exupéry ; Pilote de guerre (1942)

"On ne voit bien qu'avec le cœur, l'essentiel est invisible pour les yeux."
Antoine de Saint-Exupéry ; Le petit prince (1943)

"Nous sommes riches aussi de nos misères."
Antoine de Saint-Exupéry ; Vol de nuit (1931)

"Aimer, ce n'est pas se regarder l'un l'autre, c'est regarder ensemble dans la même direction."
Antoine de Saint-Exupéry ; Terre des hommes (1939)

"La grande promesse des temps à venir, redonner de la divinité à l'homme."
Antoine de Saint-Exupéry ; Terre des hommes (1939)

"L'amitié, c'est la trêve et la grande circulation de l'esprit au-dessus des détails vulgaires."
Antoine de Saint-Exupéry ; Citadelle (posthume, 1948)

"La vérité pour l'homme, c'est ce qui fait de lui un homme."
Antoine de Saint-Exupéry ; Terre des hommes (1939)

"L'amour véritable commence là où tu n'attends plus rien en retour."
Antoine de Saint-Exupéry ; Citadelle (posthume, 1948)



"Les vaincus doivent se taire."
Antoine de Saint-Exupéry ; Pilote de guerre (1942)

"Nous vivons dans le ventre aveugle d'une administration."
Antoine de Saint-Exupéry ; Pilote de guerre (1942)

"La victoire organise, la victoire bâtit."
Antoine de Saint-Exupéry ; Pilote de guerre (1942)

"On ne biaise point avec la vie."
Antoine de Saint-Exupéry ; Terre des hommes (1939)

"Pour les vaniteux, les autres hommes sont des admirateurs."
Antoine de Saint-Exupéry ; Le petit prince (1943)

"L'homme est faculté d'amour mais il l'est aussi de souffrance."
Antoine de Saint-Exupéry ; Citadelle (posthume, 1948)

"L'enfance, ce grand territoire d'où chacun est sorti !"
Antoine de Saint-Exupéry ; Terre des hommes (1939)

"Être un homme, c'est connaître la honte en face d'une misère."
Antoine de Saint-Exupéry ; Terre des hommes (1939)

"L'hypocrisie n'est souvent qu'une pudeur qui ne sait même pas se définir."
Antoine de Saint-Exupéry ; Carnets (1953)

"L'imbécile, s'il dit des vers, on le croit poète."
Antoine de Saint-Exupéry ; Terre des hommes (1939)

"Le pouvoir est peut-être la seule chose dans ce monde qui ne gagne pas à être aimée."
Antoine de Saint-Exupéry ; Carnets (1953)

"L'amour, on ne le discute pas, il est."
Antoine de Saint-Exupéry ; Pilote de guerre (1942)

"La raison d'aimer, c'est l'amour."
Antoine de Saint-Exupéry ; Citadelle (posthume, 1948)

"Le chagrin est lié aux frémissements de la vie. Et moi je n'ai plus de chagrin... le désert, c'est moi."
Antoine de Saint-Exupéry ; Terre des hommes (1939)

"L'homme, d'erreur en erreur, trouve le chemin qui conduit au feu."
Antoine de Saint-Exupéry ; Lettre à un otage (1944)

"Respect de l'homme ! Respect de l'homme ! Là est la pierre de touche !"
Antoine de Saint-Exupéry ; Lettre à un otage (1944)

"Quiconque a connu la vie, où tout en apparence, n'est que solitude et dénuement, pleure."
Antoine de Saint-Exupéry ; Lettre à un otage (1944)

"L'essentiel est que demeure quelque part ce dont on a vécu."
Antoine de Saint-Exupéry ; Lettre à un otage (1944)

"Je suis si las des polémiques, des exclusives, des fanatismes !"
Antoine de Saint-Exupéry ; Lettre à un otage (1944)

"Sache que l'hospitalité, la courtoisie et l'amitié sont rencontres de l'homme dans l'homme."
Antoine de Saint-Exupéry ; Citadelle (posthume, 1948)

"Ceux qui souffrent et partagent sont plus profondément humains que les égoïstes heureux."
Antoine de Saint-Exupéry ; Carnets (1953)

"Il est bien plus difficile de se juger soi-même que de juger autrui."
Antoine de Saint-Exupéry ; Le petit prince (1943)

"La vie, c'est le processus qui réalise les états les moins probables."
Antoine de Saint-Exupéry ; Carnets (1953)

"Ainsi est la vie, travailler plus ou travailler moins."
Antoine de Saint-Exupéry ; Citadelle (posthume, 1948)

"Si je diffère de toi, loin de te léser, je t'augmente."
Antoine de Saint-Exupéry ; Lettre à un otage (1944)
------------------------------------------

Chère Louise Weiss
Ce que femme veut, Gallimard, Paris, (1946)
Des soldats, des poètes, des anarchistes bref des hommes
qui comprennent que Non c'est Non...
Et que Oui, c'est pour le moment et que peut être, peut
devenir l'éternité d'un cœur passager...
La Liberté d'être femme devant ainsi....

« C'était un cœur rare, une âme noble, un esprit extraordinaire qui s'est entièrement dévoué pour notre cause dès que les circonstances l'exigeaient. Il mérite la reconnaissance de l'humanité entière. Sa présence va nous manquer. Son souvenir va vivre dans les cœurs de nous tous. »
le Maréchal Foch sur la tombe de Milan Rastislav Štefánik

Voilà des mots qui irait droit au cœur d'une femme, voilà, Ce que femme veut...

Y'becca et Le clans des mouettes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: République de Syrie, Royaumes Arabes et Mdme Boyer Valérie   

Revenir en haut Aller en bas
 
République de Syrie, Royaumes Arabes et Mdme Boyer Valérie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Procureur de la république
» PUBLIQUE OU PARAPUBLIQUE?
» La Couronne de la république
» FEDERALISME – Le président de la République refuse de promulguer un décret
» Guerres et épaves - Le Syrie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La.cinquieme.République :: La.cinquieme.République-
Sauter vers: