La.cinquieme.République

De la politique pure et affaires étrangeres
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le temps existe-t-il ou ne s'agit-il que d'une illusion ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
yanis la chouette



Nombre de messages : 5992
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Le temps existe-t-il ou ne s'agit-il que d'une illusion ?   Mer 1 Mar à 3:18

L'infini de l'amour devant la barrière douanière
ou Genève

Lamartine et son temps, oh suspends ton vol...
Une belle interprétation de la société sur
certains aspects primaires de la politique mondaine...

Le rêve est un aspect du merveilleux et du soupir;
la notion de soupir et de silence en musique...
Oh temps suspends ton vol, soupir ou silence;

Dièse ou bémol... Majeur, Mineur, Quinte, septième...
Oh temps suspends ton vol, soupir ou silence.
Rien ne rime sauf l'accord de l'amour suspendu...

Ecrit de
TAY
La chouette effraie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 5992
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Le temps existe-t-il ou ne s'agit-il que d'une illusion ?   Mer 1 Mar à 3:18

L'ivresse des profondeurs doit être distinguée du syndrome nerveux des hautes pressions provoquant des troubles du comportement à de grandes profondeurs (supérieure à 100 m) malgré l'absence de gaz à effet narcotique.

La resaca es temporal, pero las historias de la borrachera
son para siempre

La complexité du temps amène l’Homme à s'interroger sur sa réalité psychologique.
Présentation des récents travaux sur le sentiment que le temps passe plus ou
moins vite, et sur les distorsions temporelles provoquées par nos émotions.

Depuis des siècles, le temps est au centre des préoccupations de l'homme.
L'homme vit en effet dans le temps pour un temps limité, pour un temps fini
comme le dirait Heidegger.

Une conférence enregistrée en 2016.

Sylvie Droit-Volet, psychologue, Université de Clermont-Ferrand.

je rajouterai à ce proverbe hispanique:

La narcose à l'azote, aussi nommée ivresse des profondeurs, est due à l'excès d'azote et agit sur le système nerveux en entraînant des troubles du comportement. Cet effet a été découvert en 1930 par Hill et Mac Leod.

D'autres gaz ont également un effet narcotique : le xénon, le krypton et l'argon. D'autres gaz ont peu ou pas d'effets narcotiques et sont employés dans ce cadre en plongée sous-marine : il s'agit essentiellement de l'hélium.

L'ivresse des profondeurs doit être distinguée du syndrome nerveux des hautes pressions provoquant des troubles du comportement à de grandes profondeurs (supérieure à 100 m) malgré l'absence de gaz à effet narcotique.

Causes

Une grande partie des narcoses surviennent lors de la plongée profonde. Elle débute vers 30 mètres pour certains et devient systématique à partir de 60 mètres1. La pression environnante augmentant, la pression partielle de l'azote augmente en application de la loi de Dalton.

Les gaz à effets narcotiques sont biochimiquement inertes : ils n'interagissent pas en modifiant la chimie cellulaire. Ils ont, a priori, un simple effet mécanique. Deux mécanismes sont suspects, résultant à chaque fois en une modification de la perméabilité de la membrane cellulaire à certains composants :

l'hypothèse lipidique : les gaz se diffuseraient dans la double couche de lipides formant la membrane cellulaire, la distendant.
l'hypothèse protéique, suspectée dans les années 60 : les gaz interagiraient directement sur les protéines de la membrane cellulaire.

Certains facteurs sont considérés comme aggravants : froid, consommation d'alcool, drogue, stress, fatigue, embonpoint.
Effets

La narcose entraîne des troubles du comportement qui diffèrent d'un individu à l'autre. La sensibilité par rapport à la narcose n'est pas la même pour tout le monde, ni la même d'un jour sur l'autre. Dans les effets de la narcose on peut citer :

euphorie,
angoisse,
repli sur soi,
discours intérieur,
troubles de la vision et notamment vision à effet tunnel (le plongeur a l'impression de voir les choses au bout d'un tunnel),
disparition de la notion de durée,
sensation de dialogue intérieur, de solitude,
lecture répétée des instruments de plongée sans interprétation correcte
retard de réaction, signes répétitifs.

À noter que les sujets les plus sensibles peuvent ressentir les effets de la narcose dès 30/40 mètres. En revanche, à partir de 60 m, tous les plongeurs sont narcosés y compris ceux qui, à cause de cette même narcose, prétendent le contraire et ne s'en rendent pas compte[réf. souhaitée].

En outre, même s'il n'est pas possible d'annihiler les effets de la narcose lors d'une plongée profonde à l'air, les plongées répétées à de grandes profondeurs permettent de les atténuer et d'en retarder la venue.

Par ailleurs, l'accoutumance obtenue au fil des plongées répétées disparait au bout de vingt à trente jours sans plongée, il faut alors se réhabituer à la profondeur, et descendre graduellement.
Réaction et prévention

L'attitude à avoir face à un plongeur victime d'une narcose est de le faire remonter à une profondeur moindre pour faire diminuer la pression partielle de l'azote. Les effets se dissipent assez rapidement. Une narcose peut provoquer une amnésie et certains plongeurs ne se souviennent pas du comportement qu'ils ont pu avoir au moment de la narcose.

L'organisme s'accoutume aux effets de l'azote. Des plongeurs ayant l'habitude de descendre à des profondeurs élevées voient les effets de la narcose diminuer.

Afin de diminuer l'influence de l'azote, les plongeurs utilisent parfois des mélanges gazeux comme le Trimix.
Notes et références

↑ Plongée magazine, no 16, janvier-février 2009, Les cocktails à l'hélium, par François Brun, p.110

Articles connexes

Plongée sous-marine
Hyperoxie
Accident de plongée

Référence

Le mal des profondeurs, JC Rostain, Pour la science, 2006, 346, p30-36
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 5992
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Le temps existe-t-il ou ne s'agit-il que d'une illusion ?   Mer 1 Mar à 3:19

L'Ivresse du pouvoir est un film franco-allemand réalisé par Claude Chabrol, sorti en 2006. Synopsis

Chargée d’un important dossier d’abus de biens sociaux, la juge Jeanne Charmant Killman (Isabelle Huppert) mène une délicate enquête touchant à des milieux politiques et industriels. D’emblée, elle fait incarcérer le responsable d'un grand groupe, le président Humeau (François Berléand), qu’elle commence à interroger avec acharnement. Fragilisé et affaibli, celui-ci cède peu à peu et finit par confesser ses secrets. Dans les milieux politiques, l’inquiétude monte et une contre-attaque se met en place pour arrêter la juge trop curieuse. Mais il est trop tard pour agir car, ivre du pouvoir qu’elle sent détenir, la juge Killman est déterminée à aller jusqu’au bout de son enquête. Pour cela, elle est prête à tout sacrifier, sa sécurité et même son mari qui ne supporte plus la vie infernale qu’elle lui fait vivre.
Accueil
« Surgit alors le substrat politique de ce film à la fois drôle et infiniment mélancolique : un monde qui fout le camp, une certaine idée de la France en monarchie républicaine, de vieux notables contre des énarques profiteurs. Avec une bonhomie misanthrope, Chabrol renvoie dos à dos ces ombres condamnées à disparaître. Elles lui offrent pourtant l’un de ces magnifiques trompe-l’œil dont il est passé maître. »

— Télérama, Aurélien Ferenczi, 22 février 20061

« Fausse inoffensive, comme le furent Violette Nozières ou les prêtresses de La Cérémonie, Jeanne Charmant-Killman s'affiche trop ostensiblement impitoyable piranha. Elle s'engouffre, perquisitionne, parade. En matière de mise en scène, la méthode de Chabrol est tout autre : suggérer, enquêter en coulisse, décaler son regard. Introduire un personnage frivole, énigmatique (celui du neveu), pour éviter de donner des leçons de morale. »

— Le Monde, Jean-Luc Douin, 21 février 20062

Les plongeurs respirent un mélange d'oxygène, d'hélium et d'azote pour éviter l'ivresse des profondeurs (narcose) lors d'une plongée profonde. Une étiquette sur la bouteille affiche la profondeur maximale d'utilisation et le mélange (ici oxygène 14% /hélium 58%/azote 28%)..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 5992
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Le temps existe-t-il ou ne s'agit-il que d'une illusion ?   Mer 1 Mar à 3:19

L'Ivresse de l'argent (hangeul : 돈의 맛 ; RR : Don-eui Mat) est un film dramatique sud-coréen écrit et réalisé par Lim Sang-soo, sorti en 2012.

Le film a été présenté en sélection officielle au Festival de Cannes 2012.

L'Ivresse de l'argent : Youngjak est le secrétaire de Madame Baek, dirigeante d’un puissant empire industriel coréen. Il est chargé de s’occuper des affaires privées de cette famille à la morale douteuse. Pris dans une spirale de domination et de secrets, perdu entre ses principes et la possibilité de gravir rapidement les échelons vers une vie plus confortable, Youngjak devra choisir son camp, afin de survivre dans cet univers où argent, sexe et pouvoir sont rois…
Fiche technique

Titre original : 돈의 맛
Titre international : The Taste of Money
Titre français : L'Ivresse de l'argent'
Réalisation : Lim Sang-soo
Scénario : Lim Sang-soo
Décors : Kim Yeong-hee et Kim Joon
Photographie : Kim Woo-hyeong
Montage : Lee Eun-su
Musique : Kim Hong-jib
Production : Lee Nam-hui
Société de production : Lotte Entertainment
Société de distribution : IFC Films
Pays d'origine : Corée du Sud
Langue originale : coréen, anglais et tagalog
Format : couleur - 2.35 : 1 - Dolby - 35 mm
Genre : drame
Durée : 114 minutes
Dates de sortie :
Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud : 17 mai 2012
Drapeau de la France France : 26 mai 2012 (Festival de Cannes 2012)
Drapeau de la France France : 23 janvier 2013

Distribution

Kim Kang-woo : Joo Young-Jak
Baek Yoon-shik : le président Yoon
Yoon Yeo-Jung : Baek Geum-Ok
Kim Hyo-jin : Yoon Na-Mi
On Joo-wan : Yoon-cheol

Distinctions
Récompense

Buil Film Awards 2012 : Meilleure musique (Kim Hong-jib)

Nominations

Sélection officielle en compétition au Festival de Cannes 2012
Buil Film Awards 2012 :
Meilleure actrice dans un second rôle (Kim Hyo-jin)
Meilleure actrice dans un second rôle (Yoon Yeo-jeong)
Meilleur directeur de la photographie (Kim Woo-hyeong)
Meilleur décorateur (Kim Yeong-hee et Kim Joon)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 5992
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Le temps existe-t-il ou ne s'agit-il que d'une illusion ?   Mer 1 Mar à 3:19

L'ivresse du temps
L. Turridano (Auteur) Paru en août 2008 Roman (cartonné)

Voici l’histoire de Denis et Paul, deux hommes, deux amis, deux existences. De l’adolescence à l’âge adulte L’ivresse du temps nous fait partager l’évolution de ces deux hommes, une marche dans le temps contée sous diverses formes. À la manière dont chacun d’entre nous se livre, l’auteur nous propulse dans l’intimité de ces deux êtres, une intimité que nous découvrons tantôt facilement, tantôt par bribes ou alors par petites touches discrètes, tant il est difficile de se connaître vraiment et d’avoir pleinement conscience de ce qui nous fait avancer, nous perturbe ou bien nous contraint. Progressivement, l’univers de Paul et Denis nous devient familier au point de nous permettre de reconstituer leur passé, leur vécu, leurs émotions mais aussi leurs blessures et leurs maux cachés… Premier roman de Laurence Turridano, L’ivresse du temps défile son propos d’une plume alerte et contemporaine sans négliger une part de poésie qui donne à l’ensemble de l’œuvre un cachet particulier.

ENIVREZ-VOUS

Il faut être toujours ivre, tout est là ; c'est l'unique question. Pour ne pas sentir l'horrible fardeau du temps qui brise vos épaules et vous penche vers la terre, il faut vous enivrer sans trêve.

Mais de quoi? De vin, de poésie, ou de vertu à votre guise, mais enivrez-vous!

Et si quelquefois, sur les marches d'un palais, sur l'herbe verte d'un fossé, vous vous réveillez, l'ivresse déjà diminuée ou disparue, demandez au vent, à la vague, à l'étoile, à l'oiseau, à l'horloge; à tout ce qui fuit, à tout ce qui gémit, à tout ce qui roule, à tout ce qui chante, à tout ce qui parle, demandez quelle heure il est. Et le vent, la vague, l'étoile, l'oiseau, l'horloge, vous répondront, il est l'heure de s'enivrer ; pour ne pas être les esclaves martyrisés du temps, enivrez-vous, enivrez-vous sans cesse de vin, de poésie, de vertu, à votre guise.

(In Les petits poèmes en prose)

Pourtant Monsieur Baudelaire Charles, Le temps finit par vous rattraper sous quelques formes que ce soit... je n'ai jamais
chercher à fuir le temps; mais plutôt à le séduire...!

Avec Mesure, je plaide Coupable...!

Ecrit de
TAY
La chouette effraie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 5992
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Le temps existe-t-il ou ne s'agit-il que d'une illusion ?   Mer 1 Mar à 3:19

définition de l'ivresse du savoir par Monsieur Tignard Yanis

L'ivresse du savoir est de pouvoir parler tout en connaissant... Cela implique de entendre
et de pleurer devant l'infinité des chemins à parcourir... Tout en voulant s'enfermer dans
des disciplines, aucune d'entre-elles ne parvient à vous insuffler un repus... Une faim
gargantuesque se répands devant votre esprit telle une grenouille voulant devenir Bœuf...

Un immense souffle parcourt l'immensité des sentiments, celui d'apercevoir d'être distingués.
Vous étiez égoïste dans votre quête, vous aimiez sans vous rendre compte étalage mais
votre fidèle compagnon reste le souvenir de celles et de ceux avec qui vous avez partagé !
Shadow On The Wall ! devenu troubadour, je ne cherche pas à ressembler ou constituer !

L'ivresse du savoir m'a appris à reprendre de zéro, le chiffre absolu de l'infini... Le phare
de l'arithmétique spatiale tout comme l'arc en ciel est référence des couleurs... le mélange
des savoirs n'est pas une acquisition sur le pouvoir et le soi ! Il n’amène à rien mais se révèle
utile dans l'aspect du transmettre: Celui qui croit connaitre; connait rien sur l'aspect du rien !

Le rien est un aspect incroyable car rien ne peut être rien car il est soi ! terme de l'essence
devant les aspects d'âmes et de consciences ! je n'ai pas lu de philosophe, je parcours juste les
définitions du dictionnaires: Celui qui croit connaitre; connait rien sur l'aspect du rien ! Moi.
Le rien est un aspect incroyable car rien ne peut être rien car il est soi ! Je pense donc je suis !

Le réel dans le rien ! Le temps existe-t-il ou ne s'agit-il que d'une illusion ? le réel dans le rien !
Même si je connaissais la réponse, je suis enthousiasmé par l’imagination des mondes secondaire
crée par l'individu humain sur le concept de mystère et d'infini ! alors j'écoute revenant, Moi,
à L'ivresse du savoir originelle... Tout en écoutant, je me métamorphose ! J'en suis heureux ! Moi.

Man In the Rain, Man on the Sun ! J'observe cette douce sérénité volcanique n'essayant pas de
violer ses accès de colère et de bonté. Oxygène Gourmand consomme l'énergie, je me sens libérer
d'un attrait d'immortalité sur lesquels je comprends le concept de société mais en aucun cas, celui de
domination et de supérieur... J'ai choisi ce chemin dans l'infini de L'ivresse du savoir. Énigme du Temps.

Aurais je le choix du temps du lieu et du revenir... Est ce fonction de mon imaginaire et de celui qui croit
connaitre l'aspect des lieux comme dirait Brahic André. L'abeille et l'architecte... Belle romance des lieux
et de l'aspect de romance que procure le temps... L'ivresse du savoir. Énigme du Temps. je ne crois pas !
Depuis toujours et jusqu'à la perpétuelle des aubes qui donnera à l'infinité de l'aspect des jours et des nuits.

Ainsi l'infini conservera sa pudeur, je ne parle pas de la nudité mais de celle de connaitre. Partager les faits;
entendre les fées et rire avec les nuages... Devenir un vent passager pour ressurgir à l'autre bout de l'univers;
être humble et innocent de sa conscience tout en cherchant une vie à qui paraitre... S'amuser de sa réaction
quitte à souffrir sans engendre de colère sur sa réaction : Car voilà le sens même de aimer et de Partager !

Ecrit de
TAY
La chouette effraie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 5992
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Le temps existe-t-il ou ne s'agit-il que d'une illusion ?   Mer 1 Mar à 3:20

DUELING BANJOS ~ Guitar & Banjo Song ~ Deliverance
https://www.youtube.com/watch?v=gsC4kf6x_Q0

L’ivresse du soldat, Charles Ridel ,Vendémiaire, 2016, 426 p., 25 €.
Nicolas Journet
Publié le 17/10/2016

En 1914, la guerre s’invite au moment où un débat public fait rage en France sur les méfaits de l’absinthe et de l’alcool en général. Faut-il priver les millions d’hommes mobilisés de leurs spiritueux favoris ? Prises entre les mises en garde des médecins et les pressions des lobbies viticoles, les autorités militaires optent pour une demi-mesure réglementaire : l’alcool, non, mais le vin, oui. Un choix qui sera plébiscité par les conscrits, et exigera la mise en place d’un abondant trafic entre le Sud et le Nord du pays, théâtre de la guerre d’usure. Le « pinard », celui des rations comptées de l’intendance, mais aussi celui des innombrables fournisseurs attirés par l’aubaine, devient une incarnation de l’esprit et du sang d’une nation en lutte contre des ennemis buveurs de schnaps. Au final, pour de multiples raisons dont la rareté de l’eau potable, la hiérarchie laissera la consommation moyenne du « poilu » atteindre un niveau, qui, aujourd’hui, serait jugé dramatique. Ce récit très documenté de Charles Ridel n’attribue pas pour autant la victoire française au « général Pinard » : on boit plus à l’arrière du front qu’au combat. Mais la vinophilie militaire est, selon lui, le terreau d’un alcoolisme qui ne fera qu’augmenter dans le pays au cours des décennies suivantes.

Roy Clark & Buck Trent Dueling Banjos
https://www.youtube.com/watch?v=A8rUZfQJjPY

COUNTRY SISTERS - Cotton Eyed Joe
https://www.youtube.com/watch?v=IZvpHwoQfqk

Village Girls - Thank God I'm A Country Girl
https://www.youtube.com/watch?v=w1P76BZfgn8

Chubby Checker, Little Richard, Dion - Let's Twist Again (Sexy)
https://www.youtube.com/watch?v=gdEVW5OMMf0

Vengaboys - Shalala lala
https://www.youtube.com/watch?v=yUj0ajtC5Ck

Femen (Ukrainian: Фемен), stylized as FEMEN, is a radical feminist activist group intended to protect women's rights. The organization became internationally ..
WITH
Les Femmes is an organization of Catholic women who are dedicated to promoting the orthodox teachings of the Catholic Church and to striving for personal holiness.

Baccara - Yes Sir, I Can Boogie (1977) Show
https://www.youtube.com/watch?v=VSQjx79dR8s

la lettre ф

Ecrit de
TAY
La chouette effraie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 5992
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Le temps existe-t-il ou ne s'agit-il que d'une illusion ?   Mer 1 Mar à 3:20

Marilyn Monroe (1er juin 1926 – 5 août 1962), née Norman Jean Baker, bouleverse Hollywood dans les années 1950. Dans Les Hommes préfèrent les blondes ou Certains l’aiment chaud par exemple, la jeune femme est un véritable sex-symbol en même temps qu’une icône glamour. Mais au-delà des paillettes, Marilyn souffre d’instabilité et de dépression. Dans ces épreuves, son mentor Lee Strasberg, qui est par ailleurs son professeur d’art dramatique, se révèle être un soutien précieux. La lettre suivante montre à quel point Marilyn Monroe estimait Strasberg et lui faisait confiance. À la mort de la star, c’est lui qui hérite de ses effets personnels, mais aussi des revenus de ses films et des droits d’utilisation de son image. Il n’en a jamais tiré profit.

En 1952, quelques mois après avoir déménagé à New-York pour approfondir sa carrière d’acteur, James Dean (1931-1955), assis seul au restaurant, écrit cette lettre dans laquelle il livre une vision bien sombre du métier d’acteur. Les auditions s’enchaînent mais son sentiment d’isolement perdure et croît. Deux ans plus tard, il déménagera à contre-coeur à Los Angeles pour filmer À l’Est d’Eden, film qui lui vaudra la reconnaissance de ses pairs.

En 1955, Tenessee Williams finit l’écriture de sa prochaine pièce, La Descente d’Orphée : pour la mise en scène, il a déjà engagé Anna Magnani et songe à son ami Marlon Brando pour lui donner la réplique. Les rumeurs vont bon train : le bellâtre serait terrifié à l’idée de jouer avec la diva italienne. Échanges croisés, leçon de jeu et de psychologie entre Tennessee et Marlon.

Jack Kerouac (12 mars 1922 – 21 octobre 1969), figure majeure de la Beat Generation, désirait être « le plus grand écrivain du monde ». Sa spontanéité, son épicurisme, ses différentes quêtes feront de l’auteur de Sur la route un emblème à la hauteur de sa mégalomanie et de son génie, comme en atteste cette lettre envoyée à Marlon Brando.

-------------------------------------------------

19 décembre 1961
Cher Lee,
C’est une lettre importante alors s’il vous plaît ne commencez pas à la lire avant d’avoir le temps d’y consacrer une grande attention. Cette lettre porte sur les projets d’avenir et donc sur les vôtres aussi puisque mon évolution future comme artiste est fondée sur notre travail commun. Tout cela est une introduction ; laissez-moi souligner les événements récents, mes idées et mes suggestions.
Comme vous le savez, je lutte depuis des années pour trouver une sorte de stabilité émotionnelle sans bien y parvenir, pour plein de raisons différentes. Il est vrai que ma thérapie avec le Dr Greenson a ses hauts et ses bas, vous le savez. Pourtant mes progrès d’ensemble sont tels que j’ai des espoirs de me faire un petit territoire où demeurer, plutôt que les sables mouvants sur lesquels j’ai toujours été. Mais le Dr Greenson est d’accord avec vous que pour moi, vivre correctement et productivement, cela veut dire travailler ! Et travailler ne veut pas dire simplement jouer professionnellement mais étudier et me vouer à mon art. Mon travail est le seul espoir fiable que j’ai. Et c’est là, Lee, que cela vous concerne. Pour moi, le travail et Lee Strasberg sont synonymes. Je n’ai pas la prétention d’attendre que vous veniez ici pour moi seule. J’ai contacté Marlon à ce propos et il semble assez intéressé, bien qu’il soit en train de terminer un film. Je dois parler de cela avec lui plus en détail dans un jour ou deux.
En outre, et ceci doit rester confidentiel dans les temps qui viennent, mes avocats et moi projetons de mettre en place une maison de production indépendante, dans laquelle nous avons prévu un poste important pour vous. On en est encore à la phase préparatoire mais je pense à vous pour un poste de conseiller ou n’importe quelle forme qui pourrait vous convenir. Je sais que vous voudrez conserver assez de liberté pour poursuivre votre enseignement et toute autre activité privée que vous voudriez mener.
Bien que je m’engage dans mon analyse, aussi douloureux que ce soit, je ne peux me décider entièrement avant d’avoir votre réponse, parce que lorsque je ne travaille pas avec vous, seule une part de moi fonctionne. C’est pourquoi il me faut savoir dans quelles conditions vous pourriez accepter de venir ici et éventuellement de vous y installer.
Je sais que tout cela peut paraître assez ahurissant, mais si vous mettez ensemble tous les avantages ce pourrait être une aventure gratifiante. Je veux dire, pas simplement pour Marlon et moi, mais aussi pour d’autres. Cette maison de production indépendante fera aussi des films sans moi — c’est même nécessaire pour des raisons juridiques. Cela donnera des ouvertures à Susan si elle est intéressée et peut-être aussi à Johnny. Et Paula aurait de nombreuses possibilités comme coach. Quant à vous, Lee, je rêve toujours qu’un jour vous me dirigerez dans un film ! Je sais que c’est une décision difficile à prendre, mais j’ai le souhait que vous réalisiez ici quelques-uns des espoirs qui n’ont peut-être pas été comblés pour vous jusqu’au bout, comme au Lincoln Center, etc.
Bref, je ne sais pas comment trouver d’autres arguments pour vous convaincre. J’ai besoin d’approfondir le projet et je ne suis pas seule à y travailler. Je veux faire tout ce qui est en mon pouvoir pour vous faire venir — dans les limites du raisonnable — puisque ce serait à votre avantage autant qu’au mien. Aussi, Lee, pensez à tout cela avec beaucoup d’attention, je vous en prie ; j’en suis à un point de ma vie extrêmement important et parce que vous m’avez dit au téléphone que pour vous aussi, les choses n’étaient pas figées, j’ai osé avoir de l’espoir.
J’ai des rendez-vous fixés avec Marlon et aussi avec mes avocats et je vous appellerai s’il y a du nouveau. Sinon, mettez-vous en contact avec moi s’il vous plaît.
Je vous aime tous,
Marilyn

Lettre de James Dean à lui-même
1952
Être acteur est la chose la plus solitaire au monde. La scène est comme une religion à laquelle tu te dévoues et puis, soudain, tu te rends compte que tu n’as plus le temps de voir tes amis et qu’ils ne peuvent pas comprendre que tu n’as plus personne. Tu es tout seul avec ta concentration et ton imagination et ce sont les seules choses que tu possèdes. Tu es un acteur.

Le 24 mai 1955
Cher Tenn,
J’ai lu la pièce trois fois depuis hier et je vais la relire à nouveau. Je crois que c’est la meilleure pièce que tu aies jamais écrite. J’ai eu peur pour toi parfois, parce que le succès monte à la tête de la plupart des gens. Le succès est une vraie pute, subtile, qui n’aime rien de plus que de t’attraper dans ton sommeil et te mordre la queue. Tu es plus courageux que tout ceux que j’ai connus, et il est réconfortant de penser à cela. Tu ne te vois probablement pas aussi courageux que cela, parce qu’un homme courageux ne s’en rend pas compte, mais je sais que tu l’es et ça me nourrit.
Il y a tant de choses que je veux te dire à propos de la pièce, bon dieu que j’aimerais te voir. Quand reviens-tu ? Il est possible que j’aille en Europe, mais c’est une possibilité infime. Si tu mets en scène la pièce l’an prochain, à quelle période exacte as-tu pensé ?
Magnani ne me fait pas peur. Comment une personne aussi insipide et rongée par la tristesse pourrait effrayer quelqu’un ? Je pense que c’est une femme d’une force exceptionnelle et qu’elle a dû traverser bien des épreuves parce qu’elle ne peut trouver quelqu’un qui puisse la mettre à terre. Elle aspire à être subjuguée comme toutes les femmes mais elle ne peut trouver quelqu’un avec assez de feu pour « étouffer » le sien. Aussi forte soit-elle, elle a aussi ses faiblesses qui la rendent piteusement incohérente, la transformant en dominatrice qui cherche à être dominée. Si forte soit elle, cela ne fait pas d’elle une personne effrayante. Elle en devient juste repoussante. Quand je dis qu’elle veut voir son feu « étouffé », je ne parle pas juste de sexe mais je veux dire qu’elle doit trouver quelqu’un qui se serve complètement de la femme qui est en elle et qui l’aime aussi. En tant qu’actrice, c’est une autre histoire. Je ne vois aucune autre actrice avec qui je préférais jouer, produisant une telle égalité dans la dynamique potentielle des rôles. Je n’ai pas vu Rose Tatoo encore, mais je suis sûr que Burt Lancaster, l’artiste du trapèze et tout le reste, a pris une leçon dans l’art d’être oublié après avoir quitté la scène. Quand tu joues avec elle, tu dois être sûr que les rôles sont symétriquement explosifs, ou alors tu dois être prêt à en assumer les conséquences sur scène.
Je veux tant te parler. Sais-tu quels sont tes projets ? Si jamais je ne peux pas aller en Europe, quand penses-tu pouvoir revenir ?
Ce que tu as dit à propos de moi mettant en scène la pièce m’a vraiment fait plaisir et peur aussi.
Quoiqu’il en soit, je veux que tu saches que tu t’es défoncé pour écrire cette pièce. Et je ne commencerai pas à quémander une réponse sur la mise-en-scène dont je t’avais parlée il y a longtemps. Tiens moi au courant de l’évolution de ton agenda s’il te plaît, comme ça je saurai que je te verrai. C’est difficile de te donner mon ressenti sur la pièce mais tu devrais être content de savoir que toute l’angoisse que tu y as investie s’est matérialisée à foison pour rendre la pièce encore plus belle. Ecris-moi aussitôt que tu finalises tout ça. Je suis très anxieux de l’entendre.
Mes meilleures pensées à Maria et Frank. Je t’aime aussi.
Marlon.

Cher Marlon,
Je prie pour que tu achètes ON THE ROAD et que tu en fasses un film. Ne t’inquiète pas de sa structure, je sais comment la réduire et l’arranger pour t’en donner une version cinématographique parfaitement acceptable : en transformant tous les voyages présents dans le livre en un seul et unique voyage, en une seule boucle qui va de New York en passant par Denver, Frisco, Mexico, la Nouvelle-Orléans, pour revenir à New York. J’image très bien ces magnifiques prises de vues filmées par une caméra sur le siège avant de la voiture, montrant ainsi le déroulement de la route (jour et nuit) via le pare-brise, comme Sal et Dean yak l’ont vécu. Je veux que ce soit toi qui joues ce rôle parce que Dean (comme tu le sais) n’est pas un simple accroc aux voitures : il est intelligent (et en réalité Jésuite) Irlandais.
Tu jouerais Dean et moi Sal (Warner Bros. l’a mentionné) et je te montrerai comment Dean agit dans la vraie vie : tu ne peux pas te l’imaginer sans avoir vu une bonne imitation. En fait, nous pourrions aller le voir à Frisco, ou le faire venir à L.A. pour que tu découvres ce félin libre, même si maintenant il s’est calmé avec sa dernière femme et récite des prières le soir avec ses marmots … Tu verras tout cela lorsque tu liras la pièce BEAT GENERATION. Tout ce que je souhaite de mon côté, c’est de trouver les moyens financiers pour nous permettre, ma mère et moi, de vivre. Comme ça, je pourrai faire le tour du monde et écrire sur le Japon, l’Inde, la France etc. … Je veux être libre d’écrire tout ce qui sort de ma tête et libre de nourrir mes copains lorsqu’ils ont faim, libre de ne pas m’inquiéter pour ma mère.
Mon prochain roman THE SUBTERRANEANS sortira à New-York en mars prochain, c’est une histoire d’amour entre un mec blanc et une fille de couleur, un truc dans le vent. Certains des personnages viennent du village (Stanley Gould etc.). C’est facilement adaptable au théâtre, plus facilement que ON THE ROAD.
Ce que je veux faire, et refaire, c’est du théâtre et du cinéma en Amérique, y apporter une touche de spontanéité, en enlever les soi-disant « situations » et laisser les gens s’extasier sur ce qu’ils font vraiment dans leur vie. C’est bien ce que signifie jouer : pas d’intrigue donnée, avec un « sens » particulier mais juste la représentation de la vraie vie des gens. Tout ce que j’écris, je le vis dans mon esprit lorsque je m’imagine, Ange déchu, revenir sur Terre, observant tout à travers mon vrai regard triste. Je sais que tu approuves ces idées, et le dernier spectacle de Frank Sinatra repose également sur cette « spontanéité » qui est de toute façon l’unique chemin pour y arriver, que ce soit dans le show business ou la vie. Les films français des années 30 sont toujours supérieurs aux nôtres, et de beaucoup, parce que les français laissent réellement leurs acteurs libres et les scénaristes n’ergotent pas sur certaines notions préconçues, comme savoir quelle est l’intelligence des spectateurs du film : ils parlent d’âme à âme et tout le monde les comprend. Lorsqu’enfin je serai riche, je veux réaliser des grands films français en Amérique … Le théâtre et le cinéma américain sont actuellement de vieux dinosaures démodés qui n’ont pas évolué en même temps que le meilleur de la littérature américaine.
Si tu souhaites réellement aller de l’avant, arrange-toi pour venir me voir à New York, ou bien si tu viens en Floride, je t’y attends. Mais nous devrions nous parler de tout cela parce que je suis sûr que c’est le début de quelque chose de merveilleux. En ce moment je m’ennuie et je cherche quelque chose pour combler le vide, peu importe – écrire des romans est devenu trop facile, pareil avec le théâtre, j’ai écrit une pièce en 24 heures.
Allez Marlon, c’est la chance de ta vie : écris !
Sincèrement, à plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 5992
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Le temps existe-t-il ou ne s'agit-il que d'une illusion ?   Mer 1 Mar à 3:20

La Question du mardi

En association avec
Une Minute avec Marie et les Questions de fond d'Aleteia
Pourquoi es-tu chrétien ?

Pierre Durieux
Directeur de cabinet du Cardinal Philippe Barbarin
Parce qu’il y a des raisons de croire en Jésus (intelligence), parce que c’est sur le socle de cet amour que j’ai choisi de fonder ma vie (liberté) et parce que j’ai rencontré le Christ dans ma vie (expérience)
1. Pourquoi es-tu chrétien plutôt que juif, musulman, bouddhiste ou athée ? Beaucoup de personnes attendent un témoignage mais dans notre époque, nous ne prenons pas toujours le temps de « rendre compte de notre espérance » (1 Pierre 3,15) et souvent nous n’y avons pas bien réfléchi. Pourtant, il y a de grandes et fortes raisons de choisir Jésus. En savoir +

2. Selon la définition classique de Saint Thomas d’Aquin, « la foi est un acte de l’intelligence, adhérant à la volonté divine au moyen de la grâce ». C’est donc un acte qui engage toute notre condition humaine, c’est-à-dire à la fois 1°/ notre raison, 2°/ notre liberté et 3°/ notre cœur. Suivant les époques, les spiritualités et les communautés, on a pu insister sur tel ou tel aspect, mais il semble utile aussi de souligner l’importance de ces différents niveaux et de leur équilibre. En savoir +

3. Au niveau de l’intelligence, les raisons de croire sont très nombreuses. On mentionne classiquement l’accomplissement des prophéties qui annonçaient la venue du Messie, les innombrables miracles qui ont accompagné toute l’histoire de l’Église, le témoignage des saints qui reflètent et actualisent le message et la vie du Christ, ou même encore la présence du Mal qui atteste, en creux, celle du Bien. En savoir +

4. Au niveau de la volonté, notre liberté doit s’engager à partir de la réflexion que l’on peut mener sur la nature de l’homme, sur ce qui le rend heureux et sur la logique de l’amour qui est plus forte que toute autre et que l’on peut éprouver dans le quotidien de nos vies. En savoir +

5. L’intelligence et la volonté ne suffisent cependant pas car la réalité de l’homme se joue d’abord dans la rencontre et la relation à Dieu. La foi chrétienne est absolument singulière, si l’on considère toutes ces personnes qui témoignent d’expériences mystiques puissantes : « Dieu existe, je l’ai rencontré ! ». En savoir +

6. Tout le monde n’est pas appelé à ces rencontres extraordinaires, mais chacun est invité à rechercher cette rencontre avec Jésus qui a promis que celui qui cherche trouverait (Luc 11,10). « Dans l’oraison, Dieu se fait moins incertain » disait le Père Caffarel et dans la vie sacramentelle s’expérimente aussi de bien des façons la présence et l’action de Dieu. En savoir +

7. Ces trois dimensions de la raison, de la volonté et du cœur ne sont pas antagonistes : en fait, elles se superposent, elles s’enrichissent et se confirment les unes les autres. Nous sommes tous invités à les découvrir et les approfondir pour notre plus grand bonheur ! En savoir +
Plus de questions de fond
Permettre au plus grand nombre de connaître et aimer Marie

Une Minute avec Marie est envoyée chaque jour à plus de 128 000 personnes en 7 langues (français, anglais, espagnol, brésilien, arabe, allemand, italien).

Ce service gratuit coûte 1 € par personne et par an.

Votre don de 25 € permettra de faire connaître et aimer la Vierge Marie à 25 personnes supplémentaires. Il nous permettra également de développer d'autres langues comme le chinois et le russe.

Que la Vierge Marie vous bénisse, vous et tous ceux que vous aimez.
Je fais un don
Pour faire connaître et aimer Marie

La question du mardi est publié par Une Minute avec Marie en association avec Aleteia.
Vous recevez ce mail en tant qu’abonné à Une Minute avec Marie. Vous pouvez facilement choisir les emails que vous recevez en cliquant ici:
Je choisis facilement les emails que je reçois

Vous pouvez aussi abonner gratuitement un ami à Une Minute avec Marie. La personne que vous abonnez recevra un message indiquant que vous l’avez abonner.
J'abonne un ou plusieurs amis
En ce moment je suis abonné(e) à :

✔ L’email QUOTIDIEN de Une minute avec Marie

✘ L’email HEBDOMADAIRE de Une minute avec Marie

✔ L’email du samedi de Notre Histoire avec Marie
# Je modifie les préférences de mon abonnement

------------------------------------------------

Hi there,

Last month alone, 167 anti-choice bills were introduced by anti-choice politicians across the country.

If you do the math, that's about 5 new anti-choice proposals A DAY.

It's outrageous, it's offensive, and it's unacceptable, for sure. But it's also a big reason we launched Run to Win to recruit and elect women to state and local offices who will fight back.

If we're going to halt the wave of anti-choice attacks, we need the resources to support the thousands of women who've told us they're ready to run. Donate $3 to help hit our $125,000 End-of-Month goal and get their backs.

Since Election Day 2016, more than 9,000 women have reached out to EMILY's List about learning how to run for office. We've literally never seen anything like it.

These women are desperately needed if we're going to put an end to anti-choice attacks like Arkansas's bill allowing family members and partners to sue abortion providers, North Dakota's attempt to ban abortion as early as six weeks (before most women even know they're pregnant), or the constant attempts to defund Planned Parenthood coming from state legislatures.

It only stops if we elect more pro-choice Democratic women at every level. It's not a small mission, so our fundraising goals aren't small either.

Donate $3 before February is over to make sure we can support pro-choice Democratic women running for office across the country:

https://secure.emilyslist.org/Feb-End-of-Month

Thanks,

Kate Black
Vice President of Research, EMILY's List
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 5992
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Le temps existe-t-il ou ne s'agit-il que d'une illusion ?   Mer 1 Mar à 3:21

Charbonnage de l'Espérance est le nom de nombreuses anciennes exploitations charbonnières en Belgique et en France. Voici notamment pour les plus importantes :
King Crimson - 08 - Fracture
https://www.youtube.com/watch?v=WMnE14x6Dzw

En Belgique
Dans la région de Liège

Le Charbonnage de l'Espérance, l'un des anciens sièges d'exploitation de la Société anonyme des Charbonnages de l'Espérance et Bonne-Fortune, situé à Saint-Nicolas.
Le Charbonnage de l'Espérance, un charbonnage de l'ouest de la localité de Seraing disparu en 1876, et dont la concession sera reprise par les sociétés anonymes des Charbonnages de Marihaye (ouest) et John Cockerill (est).
Le Charbonnage de Bonne Espérance, l'un des anciens sièges d'exploitation de la Société anonyme des Charbonnages de Bonne Espérance, Batterie, Bonne-Fin et Violette situé à Herstal.

En Hainaut

Société anonyme du Charbonnage de Bonne-Espérance, propriété de la Compagnie de Charbonnages-Belges dans la région de Mons.
Charbonnage de l'Espérance, ou siège no 2 de la Société anonyme des Charbonnages du Hainaut (concession Espérance et Hautrage)

En France
En Haute-Saône

Le Charbonnage de l'Espérance, un puits des houillères de Ronchamp.

Dans le Nord-Pas-de-Calais

Le Charbonnage de l'Espérance, une des fosses de la Compagnie des mines d'Aniche.
Le Charbonnage de l'Espérance, une avaleresse de la Compagnie des mines d'Anzin.

Articles connexes

Espérance Page d'aide sur l'homonymie
Bonne-Espérance Page d'aide sur l'homonymie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 5992
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Le temps existe-t-il ou ne s'agit-il que d'une illusion ?   Mer 1 Mar à 3:26

En mathématiques, un estimateur est une statistique permettant d'évaluer un paramètre inconnu relatif à une loi de probabilité (comme son espérance ou sa variance). Il peut par exemple servir à estimer certaines caractéristiques d'une population totale à partir de données obtenues sur un échantillon comme lors d'un sondage. La définition et l'utilisation de tels estimateurs constitue la statistique inférentielle.

La qualité des estimateurs s'exprime par leur convergence, leur biais, leur efficacité et leur robustesse. Diverses méthodes permettent d'obtenir des estimateurs de qualités différentes.

Illustrations de la notion

Si l'on cherche à évaluer la taille moyenne des enfants de 10 ans, on peut effectuer un sondage sur un échantillon de la population des enfants de 10 ans (par exemple en s'adressant à des écoles réparties dans plusieurs milieux différents). La taille moyenne calculée sur cet échantillon, appelée moyenne empirique, sera un estimateur de la taille moyenne des enfants de 10 ans.

Si l'on cherche à évaluer la surface totale occupée par la jachère dans un pays donné, on peut effectuer un sondage sur plusieurs portions du territoire de même taille, calculer la surface moyenne occupée par la jachère et appliquer une règle de proportionnalité.

Si l'on cherche à déterminer le pourcentage d'électeurs décidés à voter pour le candidat A, on peut effectuer un sondage sur un échantillon représentatif. Le pourcentage de votes favorables à A dans l'échantillon est un estimateur du pourcentage d'électeurs décidés à voter pour A dans la population totale.

Si l'on cherche à évaluer la population totale de poissons dans un lac, on peut commencer par ramasser n poissons, les baguer pour pouvoir les identifier ultérieurement, les relâcher, les laisser se mélanger aux autres poissons. On tire alors un échantillon de poissons du lac, on calcule la proportion p de poissons bagués. La valeur n/p est un estimateur de la population totale de poissons dans le lac. S'il n'y a aucun poisson bagué dans l'échantillon, on procède à un autre tirage.

Un estimateur est très souvent une moyenne, une population totale, une proportion ou une variance.
Définition formelle
Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue !

Un estimateur du paramètre inconnu θ {\displaystyle \theta } \theta d'un modèle ou loi de probabilité est une fonction qui fait correspondre à une suite d'observations x 1 {\displaystyle x_{1}} x_{1}, x 2 {\displaystyle x_{2}} x_{2}..., x n {\displaystyle x_{n}} x_{n} issues du modèle ou de la loi de probabilité, la valeur θ ^ {\displaystyle {\hat {\theta }}} {\hat \theta } que l'on nomme estimé ou estimation.

Définition — θ ^ n = f ( x 1 , x 2 , . . . , x n ) {\displaystyle {\hat {\theta }}_{n}=f(x_{1},x_{2},...,x_{n})} {\hat \theta }_{n}=f(x_{1},x_{2},...,x_{n})

Un estimateur ne doit évidemment jamais dépendre de θ {\displaystyle \theta } \theta , il ne dépend que des observations empiriques.
Qualité d'un estimateur

Un estimateur est une valeur θ ^ {\displaystyle {\hat {\theta }}} {\hat \theta } calculée sur un échantillon tiré au hasard, la valeur θ ^ {\displaystyle {\hat {\theta }}} {\hat \theta } est donc une variable aléatoire possédant une espérance E ( θ ^ ) {\displaystyle E({\hat {\theta }})} E({\hat \theta }) et une variance Var ⁡ ( θ ^ ) {\displaystyle \operatorname {Var} ({\hat {\theta }})} \operatorname {Var}({\hat \theta }). On comprend alors que sa valeur puisse fluctuer selon l'échantillon. Elle a de très faibles chances de coïncider exactement avec la valeur θ {\displaystyle \theta } \theta qu'elle est censée représenter. L'objectif est donc de maîtriser l'erreur commise en prenant la valeur de θ ^ {\displaystyle {\hat {\theta }}} {\hat \theta } pour celle de θ {\displaystyle \theta } \theta .
Biais
Article détaillé : Biais (statistique).

Une variable aléatoire fluctue autour de son espérance. On peut donc souhaiter que l'espérance de θ ^ {\displaystyle {\hat {\theta }}} {\hat \theta } soit égale à θ {\displaystyle \theta } \theta , soit qu'en "moyenne" l'estimateur ne se trompe pas.

Définition — Biais ⁡ ( θ ^ ) ≡ E [ θ ^ ] − θ {\displaystyle \operatorname {Biais} ({\hat {\theta }})\equiv \mathbb {E} [{\hat {\theta }}]-\theta } \operatorname {Biais}({\hat \theta })\equiv {\mathbb {E}}[{\hat \theta }]-\theta

Lorsque l'espérance E ( θ ^ ) {\displaystyle \mathbb {E} ({\hat {\theta }})} {\mathbb {E}}({\hat \theta }) de l'estimateur égale θ {\displaystyle \theta } \theta , i.e. le biais est égal à zéro, l'estimateur est dit sans biais.

L'estimateur choisi précédemment sur la taille moyenne des enfants de 10 ans est un estimateur sans biais mais celui des poissons comporte un biais: le nombre de poissons estimé est en moyenne supérieur au nombre de poissons réels.

Dans son ouvrage Dynamic programming, Richard Bellman s'en prend violemment à la recherche trop systématique des estimateurs sans biais en rappelant à l'aide d'exemples que des estimateurs avec biais ont dans plusieurs cas une convergence plus rapide, et donc une efficacité pratique bien plus grande.
Erreur quadratique moyenne
Article détaillé : Erreur quadratique moyenne.

L'erreur quadratique moyenne (Mean Squared Error en anglais) est l'espérance du carré de l'erreur entre la vraie valeur et sa valeur estimée.

Définition — MSE ⁡ ( θ ^ ) ≡ E ( ( θ ^ − θ ) 2 ) . {\displaystyle \operatorname {MSE} ({\hat {\theta }})\equiv \mathbb {E} \left(({\hat {\theta }}-\theta )^{2}\right).} \operatorname {MSE}({\hat {\theta }})\equiv {\mathbb {E}}\left(({\hat {\theta }}-\theta )^{2}\right).
Convergence

On souhaite aussi pouvoir, en augmentant la taille de l'échantillon, diminuer l'erreur commise en prenant θ ^ {\displaystyle {\hat {\theta }}} {\hat \theta } à la place de θ {\displaystyle \theta } \theta . Si c'est le cas, on dit que l'estimateur est convergent (on voit aussi consistant), c'est-à-dire qu'il converge vers sa vraie valeur. La définition précise en mathématique est la suivante :

Définition — L'estimateur θ ^ n {\displaystyle {\hat {\theta }}_{n}} {\hat \theta }_{n} est convergent s'il converge en probabilité vers θ {\displaystyle \theta } \theta , soit: lim n → ∞ P ( | θ ^ n − θ | > ϵ ) = 0 ∀ ϵ > 0 {\displaystyle \lim _{n\to \infty }\mathbb {P} (|{\hat {\theta }}_{n}-\theta |>\epsilon )=0\qquad \forall \,\epsilon >0} \lim _{{n\to \infty }}{\mathbb {P}}(|{\hat \theta }_{n}-\theta |>\epsilon )=0\qquad \forall \,\epsilon >0.

On l'interprète comme le fait que la probabilité de s'éloigner de la valeur à estimer de plus de ϵ {\displaystyle \epsilon } \epsilon tend vers 0 quand la taille de l'échantillon augmente.

Cette définition est parfois écrite de manière inverse:

Définition — L'estimateur θ ^ n {\displaystyle {\hat {\theta }}_{n}} {\hat \theta }_{n} est convergent s'il converge en probabilité vers θ {\displaystyle \theta } \theta , soit: lim n → ∞ P ( | θ ^ n − θ | ≤ ϵ ) = 1 ∀ ϵ > 0 {\displaystyle \lim _{n\to \infty }\mathbb {P} (|{\hat {\theta }}_{n}-\theta |\leq \epsilon )=1\qquad \forall \,\epsilon >0} \lim _{{n\to \infty }}{\mathbb {P}}(|{\hat \theta }_{n}-\theta |\leq \epsilon )=1\qquad \forall \,\epsilon >0.

Il existe enfin un type de convergence plus forte, la convergence presque sûre, définie ainsi pour un estimateur :

Définition — L'estimateur θ ^ n {\displaystyle {\hat {\theta }}_{n}} {\hat \theta }_{n} est fortement convergent s'il converge presque sûrement vers θ {\displaystyle \theta } \theta, soit : P ( lim n → ∞ θ ^ n = θ ) = 1 {\displaystyle \mathbb {P} \left(\lim _{n\to \infty }{\hat {\theta }}_{n}=\theta \right)=1} {\mathbb {P}}\left(\lim _{{n\to \infty }}{\hat \theta }_{n}=\theta \right)=1


Exemple : La moyenne empirique est un estimateur convergent de l'espérance d'une variable aléatoire. La loi faible des grands nombres assure que la moyenne converge en probabilité vers l'espérance et la loi forte des grands nombres qu'elle converge presque sûrement.
Taux de convergence

Dans la limite d'un échantillon infini, l'estimateur doit converger vers la valeur vraie du paramètre : lim n → ∞ θ ^ n = θ 0 {\displaystyle \lim _{n\to \infty }{\hat {\theta }}_{n}=\theta _{0}} {\displaystyle \lim _{n\to \infty }{\hat {\theta }}_{n}=\theta _{0}}. Rigoureusement, il s'agit d'une convergence en probabilité, soit: ∀ ε > 0 , lim n → ∞ P ( | θ ^ n − θ 0 | ⩽ ε ) = 1. {\displaystyle \forall \varepsilon >0,\lim _{n\to \infty }P(|{\hat {\theta }}_{n}-\theta _{0}|\leqslant \varepsilon )=1.} {\displaystyle \forall \varepsilon >0,\lim _{n\to \infty }P(|{\hat {\theta }}_{n}-\theta _{0}|\leqslant \varepsilon )=1.}
Efficacité

La variable aléatoire fluctue autour de son espérance. Plus la variance Var ⁡ ( θ ^ ) {\displaystyle \operatorname {Var} ({\hat {\theta }})} \operatorname {Var}({\hat {\theta }}) est faible, moins les variations sont importantes. On cherche donc à ce que la variance soit la plus faible possible. C'est ce qu'on appelle l’efficacité d'un estimateur.
Robustesse
Article détaillé : Robustesse (Statistiques).

Il arrive que lors d'un sondage, une valeur extrême et rare apparaisse (par exemple un enfant de 10 ans mesurant 1,80 m). On cherche à ce que ce genre de valeur ne change que de manière très faible la valeur de l'estimateur. On dit alors que l'estimateur est robuste.

Exemple: En reprenant l'exemple de l'enfant, la moyenne n'est pas un estimateur robuste car ajouter l'enfant très grand modifiera beaucoup la valeur de l'estimateur. La médiane par contre n'est pas modifiée dans un tel cas.
Estimateurs classiques

On se placera dans le cas simple d'un tirage aléatoire de n individus dans une population en comportant N. On s'intéresse au caractère quantitatif Y de moyenne Y ¯ {\displaystyle {\overline {Y}}} \overline Y et de variance V(Y). Dans l'échantillon tiré, le caractère quantitatif est y, sa moyenne est y ¯ {\displaystyle {\overline {y}}} \overline y et sa variance est σ 2 = 1 n ∑ i = 1 n ( y i − y ¯ ) 2 {\displaystyle \sigma ^{2}={\frac {1}{n}}\sum _{i=1}^{n}(y_{i}-{\overline {y}})^{2}} \sigma ^{2}={\frac {1}{n}}\sum _{{i=1}}^{n}(y_{i}-\overline y)^{2}. Les valeurs y ¯ {\displaystyle {\overline {y}}} \overline y et σ 2 {\displaystyle \sigma ^{2}} \sigma ^{2} varient selon l'échantillon et sont donc des variables aléatoires possédant chacune une espérance, une variance et un écart type.
Estimateur de la moyenne de Y

On prend en général comme estimateur de Y ¯ {\displaystyle {\overline {Y}}} \overline Y la valeur

y ¯ = 1 n ∑ i = 1 n y i {\displaystyle {\overline {y}}={\frac {1}{n}}\sum _{i=1}^{n}y_{i}} \overline y={\frac 1n}\sum _{{i=1}}^{n}y_{i}.

appelée moyenne empirique de Y. On démontre que c'est un estimateur sans biais, c’est-à-dire que E ( y ¯ ) = Y ¯ {\displaystyle E({\overline {y}})={\overline {Y}}} E(\overline y)=\overline Y
Estimateur de la variance de Y

On pourrait penser que σ 2 {\displaystyle \sigma ^{2}} \sigma ^{2} est un bon estimateur de V(Y). Cependant des calculs (voir écart type) prouvent que cet estimateur est biaisé, l'espérance de σ 2 {\displaystyle \sigma ^{2}} \sigma ^{2} est toujours inférieure à V(Y). On prouve qu'un estimateur sans biais de V(Y) est :

n n − 1 σ 2 {\displaystyle {\frac {n}{n-1}}\sigma ^{2}} {\frac {n}{n-1}}\sigma ^{2} dans le cas de tirage avec remise,
N − 1 N n n − 1 σ 2 {\displaystyle {\frac {N-1}{N}}{\frac {n}{n-1}}\sigma ^{2}} {\frac {N-1}{N}}{\frac {n}{n-1}}\sigma ^{2} dans le cas de tirage sans remise (qui vaut bien σ 2 {\displaystyle \sigma ^{2}} \sigma ^{2} lorsque n = N : l’échantillon est identique à la population, donc on mesure la variance réelle).

On peut remarquer que, pour N grand, le calcul avec remise et le calcul sans remise donnent des résultats presque équivalents. (le quotient N − 1 N {\displaystyle {\frac {N-1}{N}}} {\frac {N-1}{N}} est alors proche de 1). On prend donc en général, pour estimateur sans biais de V(Y) la valeur :

s 2 = 1 n − 1 ∑ i = 1 n ( y i − y ¯ ) 2 {\displaystyle s^{2}={\frac {1}{n-1}}\sum _{i=1}^{n}(y_{i}-{\overline {y}})^{2}} s^{2}={\frac {1}{n-1}}\sum _{{i=1}}^{n}(y_{i}-\overline y)^{2}

appelée variance empirique sans biais de Y.
Efficacité, convergence et intervalle de confiance

La manière dont y ¯ {\displaystyle {\overline {y}}} \overline y fluctue autour de son espérance E ( Y ) {\displaystyle \mathbb {E} (Y)} {\mathbb {E}}(Y) dépend de sa variance V ( y ¯ ) {\displaystyle V({\overline {y}})} V(\overline y). Cette variance se calcule grâce à V(Y).

V ( y ¯ ) = V ( Y ) n {\displaystyle V({\overline {y}})={\frac {V(Y)}{n}}} V(\overline y)={\frac {V(Y)}{n}} dans le cas d'un tirage avec remise,
V ( y ¯ ) = N − n N − 1 V ( Y ) n {\displaystyle V({\overline {y}})={\frac {N-n}{N-1}}{\frac {V(Y)}{n}}} V(\overline y)={\frac {N-n}{N-1}}{\frac {V(Y)}{n}} dans le cas d'un tirage sans remise (qui vaut bien 0 lorsque n = N : l’échantillon est identique à la population, donc on mesure la moyenne réelle, donc l’incertitude de la mesure est nulle).

On peut remarquer que, pour N très grand devant n, les deux valeurs sont très voisines. Par la suite, on ne s'intéressera donc qu'au cas du tirage avec remise en considérant que N est très grand.

On s'aperçoit que plus n est grand, plus V ( y ¯ ) {\displaystyle V({\overline {y}})} V(\overline y) est petit. Donc, plus la taille de l'échantillon est grande, plus l'estimateur y ¯ {\displaystyle {\overline {y}}} \overline y est efficace.

L'inégalité de Bienaymé-Tchebychev précise que, pour tout réel strictement positif ϵ {\displaystyle \epsilon } \epsilon ,

P ( | y ¯ − Y ¯ | > ϵ ) ≤ V ( y ¯ ) ϵ 2 {\displaystyle \mathbb {P} \left(|{\overline {y}}-{\overline {Y}}|>\epsilon \right)\leq {\frac {V({\overline {y}})}{\epsilon ^{2}}}} {\mathbb {P}}\left(|\overline y-\overline Y|>\epsilon \right)\leq {\frac {V(\overline y)}{\epsilon ^{2}}}

donc que

P ( | y ¯ − Y ¯ | > ϵ ) ≤ V ( Y ) n ϵ 2 {\displaystyle \mathbb {P} \left(|{\overline {y}}-{\overline {Y}}|>\epsilon \right)\leq {\frac {V(Y)}{n\epsilon ^{2}}}} {\mathbb {P}}\left(|\overline y-\overline Y|>\epsilon \right)\leq {\frac {V(Y)}{n\epsilon ^{2}}}

Or V ( Y ) n ϵ 2 {\displaystyle {\frac {V(Y)}{n\epsilon ^{2}}}} {\frac {V(Y)}{n\epsilon ^{2}}} converge vers 0 quand n tend vers l'infini. Il en est de même de P ( | y ¯ − Y ¯ | > ϵ ) {\displaystyle \mathbb {P} (|{\overline {y}}-{\overline {Y}}|>\epsilon )} {\mathbb {P}}(|\overline y-\overline Y|>\epsilon ) : l'estimateur y ¯ {\displaystyle {\overline {y}}} \overline y est convergent.

Enfin, il résulte du théorème central limite que pour n relativement grand, la variable aléatoire y ¯ {\displaystyle {\overline {y}}} \overline y suit (approximativement) une loi normale d'espérance Y et de variance V ( Y ) n {\displaystyle {\frac {V(Y)}{n}}} {\frac {V(Y)}{n}}, variance que l'on peut estimer être voisine de s 2 n {\displaystyle {\frac {s^{2}}{n}}} {\frac {s^{2}}{n}}. Pour toute loi normale, dans 95 % des cas, la variable aléatoire s'éloigne de son espérance de moins de deux fois son écart type. Dans le cas du sondage, cela signifie qu'il y a 95 % de chances que l'estimateur y ¯ {\displaystyle {\overline {y}}} \overline y s'éloigne de Y ¯ {\displaystyle {\overline {Y}}} \overline Y de moins de 2 s n {\displaystyle {\frac {2s}{\sqrt {n}}}} {\frac {2s}{{\sqrt n}}}. L'intervalle [ Y ¯ − 2 σ ( Y ) n , Y ¯ + 2 σ ( Y ) n ] {\displaystyle \left[{\overline {Y}}-{\frac {2\sigma (Y)}{\sqrt {n}}},{\overline {Y}}+{\frac {2\sigma (Y)}{\sqrt {n}}}\right]} \left[\overline Y-{\frac {2\sigma (Y)}{{\sqrt n}}},\overline Y+{\frac {2\sigma (Y)}{{\sqrt n}}}\right] est appelé intervalle de confiance à 95 %. On peut remarquer que, pour diviser par 10 la longueur de l'intervalle de confiance, ce qui consiste à augmenter la précision de l'estimateur, il faut multiplier par 102 = 100 la taille de l'échantillon.

On parle souvent de la précision d'une enquête : c'est le rapport σ ( y ¯ ) Y ¯ {\displaystyle {\frac {\sigma ({\overline {y}})}{\overline {Y}}}} {\frac {\sigma (\overline y)}{\overline Y}} entre l'écart type et la moyenne de la variable aléatoire y ¯ {\displaystyle {\overline {y}}} \overline y. Si l'enquête est précise à 2 % par exemple, c'est que ce rapport est de 2 %. Cela signifie que l'intervalle de confiance à 95 % est de [ 0 , 96 Y ¯ , 1 , 04 Y ¯ ] {\displaystyle [0,96{\overline {Y}},1,04{\overline {Y}}]} [0,96\overline Y,1,04\overline Y]
Influence des techniques de sondages sur les estimateurs

Découper la population en strates homogènes peut réduire de manière significative la valeur de la variance de l'estimateur et donc le rendre plus efficace.

Utiliser un tirage aléatoire à probabilités inégales, procéder à un sondage en plusieurs étapes ou par grappe change évidemment les formules calculées précédemment.

Enfin, l'utilisation d'informations auxilaires permet parfois d'effectuer une correction sur l'estimateur pour le rapprocher de la valeur réelle.
Construction d'estimateurs
Méthode du maximum de vraisemblance
Articles détaillés : M-estimateur et Maximum de vraisemblance.

Comme son nom l'indique, cette méthode consiste à maximiser une fonction appelée fonction de vraisemblance, contenant le paramètre que l'on souhaite estimer. Elle aura ainsi de fortes chances d'être très proche de ce paramètre.

Fonction de vraisemblance, au vu d'un n-échantillon ( x 1 , . . . , x i , . . . , x n ) {\displaystyle (x_{1},...,x_{i},...,x_{n})} (x_{1},...,x_{i},...,x_{n}) :

L ( x 1 , . . . , x i , . . . , x n ; θ ) = f ( x 1 ; θ ) × f ( x 2 ; θ ) × . . . × f ( x n ; θ ) = ∏ i = 1 n f ( x i ; θ ) {\displaystyle L(x_{1},...,x_{i},...,x_{n};\theta )=f(x_{1};\theta )\times f(x_{2};\theta )\times ...\times f(x_{n};\theta )=\prod _{i=1}^{n}f(x_{i};\theta )} L(x_{1},...,x_{i},...,x_{n};\theta )=f(x_{1};\theta )\times f(x_{2};\theta )\times ...\times f(x_{n};\theta )=\prod _{{i=1}}^{n}f(x_{i};\theta )

L'estimateur obtenu par cette méthode est généralement le meilleur possible, mais cela peut être fastidieux et surtout nécessite de maîtriser des règles mathématiques plus difficiles que la méthode des moments (voir ci-dessous).
Méthode des moments
Article détaillé : Méthode des moments (statistiques).

La méthode des moments permet d'estimer des paramètres : pour cela, on pose l'égalité entre moments théoriques et empiriques correspondants puis, en résolvant les équations écrites, on exprime les paramètres en fonction de ces moments.
Estimateurs et loi de probabilité

Le fait de pouvoir estimer une espérance et une variance permet alors d'estimer les paramètres d'une distribution (loi normale, loi de Poisson etc.).

En probabilité, on cherche parfois à valider une loi de probabilité théorique à l'aide d'une expérience statistique. Dans le cas d'une variable discrète finie, on prend comme estimateur de chaque probabilité p k {\displaystyle p_{k}} p_{k}, la fréquence f k {\displaystyle f_{k}} f_{k} dans l'échantillon. Les valeurs f k {\displaystyle f_{k}} f_{k} étant des variables aléatoires, il est normal que ces estimateurs ne coïncident pas complètement avec les valeurs p k {\displaystyle p_{k}} p_{k}. Pour vérifier si les différences trouvées sont significatives ou non, on effectue des tests d'adéquations dont le plus connu est le test du χ².
Notes et références
Voir aussi
Bibliographie

(fr) FAVRE J.P., (2009) Mathématiques de gestion, Digilex, 2009, (ISBN 978-2-940404-01-Cool
(fr) DAGNELIE P. (2007) Statistique théorique et appliquée. Tome 1 : Statistique descriptive et base de l'inférence statistique. Paris et Bruxelles, De Boeck et Larcier.
(fr) DAGNELIE P. (2006) Statistique théorique et appliquée. Tome 2 : Inférence statistique à une et à deux dimensions. Paris et Bruxelles, De Boeck et Larcier.
(fr) DROESBECKE J.-J. (2001) Éléments de statistique. Paris, Ellipses.
(fr) ESCOFIER B., PAGES J. (1997) Initiation au traitement statistique : Méthodes, méthodologie. PUR, Rennes.
(fr) FALISSARD B., MONGA (1993) Statistique : concepts et méthodes. Paris, Masson.
(fr) ROUANET H., BERNARD J.-M., LE ROUX B. (1990) : Statistique en sciences humaines : analyse inductive des données. Paris, Dunod.
Gilbert Saporta, Probabilités, Analyse des données et Statistiques, Paris, Éditions Technip, 2006, 622 p. [détail des éditions] (ISBN 978-2-7108-0814-5, présentation en ligne [archive])
(fr) VEYSSEYRE R. (2002) Statistique et probabilité pour l'ingénieur. Paris, Dunod.
(en) LEHMANN, E.L. (1983) "THEORY OF POINT ESTIMATION". John Wiley and Sons, New York.
(fr) ROUAUD M. (2012) Probabilités, statistiques et analyses multicritères [archive] Une introduction aux estimateurs et à la méthode du maximum de vraisemblance. Version numérique libre et gratuite.

Articles connexes

Biais (statistique)
Inférence statistique
M-estimateur
Statistique mathématique
Sondage
Théorème de Masreliez
Variable indépendante et identiquement distribuée
Variance
Estimateur du minimum du χ²

Liens externes

estimateur [archive] cours de Bernart Ycart
Estimation [archive] cours de l'INSA de Lyon
Glossaire [archive] sur l'estimation
Rémy Clairin et Philippe Brion, Manuel de sondages. Application aux pays en développement. Paris, Centre français sur la population et le développement, 1996.

En route sur les projets quantiques tel que Le temps existe-t-il ou
ne s'agit-il que d'une illusion ?
En suivant les principes de Feu l'Astrophysicien Brahic André et dans l'honneur de sa conscience sur les dangers des atomes et des combinaisons physiques, morales et biologiques,
Agir dans le respect de la prudence, de la vie et de l'environnement !

Ecrit de
TAY
La chouette effraie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 5992
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Le temps existe-t-il ou ne s'agit-il que d'une illusion ?   Jeu 2 Mar à 10:40

Inside Man...

J'ai donné parole de maintenir un fait... Il y a le candidat désigné par le vote des
adhérents et en cela, j'interpelle la Justice sur le fait que je maintiens le cap choisis
par les adhérents... Je savais qu'il s'agissait d'une erreur mais je fais preuve de
démocratie même si cela m'en coute... Ce n'est pas pour Monsieur Fillon mais
pour les adhérents, le principe de justice démocratique et l'affirmation d'une parole.
Je déplore la mauvaise foi sur les mots et les actes tout en y ajoutant le fait
que je vais balayer devant mon seuil que devant celui des autres...

En cela, je ne participerai pas à la manifestation Fillon mais je ne trouve pas choquant
sur le fait qu'il doit avoir étudier d'une manière juridique, le fait... Je n'abandonne
pas le profit de l'éthique pour celui de la conviction... je ne cherche pas à établir
une lumière qui est le fait de la Justice... Vous savez que je suis de ceux qui croit
en une république organisé sur tous les aspects de la complexité du peuple de Droit.

Si Fillon se détourne de sa parole et de ses convictions, en tant que membre fondateur
des républicains 201 001 364; je m'investis dans le fait de diriger mon navire dans
le fait de se maintenir devant une rancœur annoncée... Je ne comprends pas la décision
des adhérents et je pars du principe que je reste à bord: je peux faire acte sur le fait.
En cela, je prépare les premiers secours car les pertes seront certaines... Régionales...

Il y a pas de quoi crier ! Oui, vraiment; vivre dans la peur ou dans le rôle de l'inculpé !
Certes, je ne défie pas la Justice mais je compare cette situation que j'ai vécu en 1995
contre le Gouvernement Chirac et Juppé... Je ne comprends pas la décision des adhérents.
Pour Fillon, c'est plutôt rude mais vaut mieux être isolé et bien entouré que le contraire...
Des gens croient encore en lui et cela est une équation d'écoute de la Démocratie...
J’espère que les Procureurs ma pardonneront mais je rajoute que je ne partage pas le fait
qu'il soit une victime du système judiciaire...

Il peut prétendre à présent avoir réunis autour de lui, une équipe de baroudeurs prête à
exercer une expérience gouvernementale et présidentielle; Je réalise le fait et je réitère
mon soutien dans l'exercice de la Justice... Le voilà tel Octave devant Marc Antoine
dans la célèbre bataille de Actium... Il reproche à la justice de vouloir sa mort;
il devrai se réjouir de s'être débarrasser des piques assiettes... mais il devra accepter
un fait il n'est pas Octave devant Marc Antoine car je dirais plus que son destin
s'approche de plus en plus à celui de Brutus... Ceux, qui l'entoure, sont brave pour Certains...

L'image de l’infamie est celle que l'on attribut à son adversaire. Le salaire du privilège
peut être rendu à de la vanité et de la jalousie sur des fonctions plus hautaines... Cela et
cela, il ne veut l'admettre... Entouré par les siens, il cherche la fonction de l'oint pour
ensuite se sentir investi par une force électorale qui se transformera en une action miraculeuse
du Peuple si il est élu... Cela fait peur même pour les plus proches d'entre eux... Le doute
ne fait pas parti de leur recueil... La prière est une révélation sur le mauvais sort ambiant...
le sacrifice du soi et du service publique sans prendre en compte l'aspect social de la personne
humaine: Les frais médicaux, chirurgicaux et une saignée sur le Service Public alors que la
population augmente... Les vieux vivent trop longtemps, se permettent de dire tous les classes
sociales au sujet de la santé et des retraites... Hum; oui, la Justice surveille les homicides !

La Justice, elle, se remets dans le droit de sauvegarde du bien et de l’intérêt sur les aspects
que les sbires des présidentielles ont constitués des comités de riposte sur tous les événements
de la campagne... Prêt à donner des coups sans vouloir en recevoir: La Naïveté ou l'Orgueil de Foi.
en tout cas, je ne suis pas juge de la République Française... Je déplore des faits où nul n'est
à l'abri d'une mauvaise réflexion sur ces idées et sur sa conscience... Les candidats le savent,
les militants le savent mais ceux qui sont là pour entendre des faits... Ils entendent la vérité
sur un système élaboré par le concept des droits : L'attribution divine et électorale où même
la Justice est soumise aux vagues de l'apriori, du conflit d’intérêt et de Personne...
Chacun y va de son Jugement... Pourtant, il y a une procédure indéterminée... Et cela, Personne
ne veut l'admettre... La Justice est confondu avec le Secourisme et le Secourisme est confondu
avec la Justice... Y'becca et Les Pompiers Jacques Vion de Toulouse...
Pour La Justice
Non à l'Esclavage, à la Torture qu'elle soit physique ou morales et aux viols qu'ils soient physiques
ou morales, Non à la diffamation de la Justice pour un intérêt morale ou physique...
Oui à la Gréve, à La Justice, à l’Écoute, à la Santé, au bien être, aux manifestations publiques...

Ecrit de
TAY
La chouette effraie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le temps existe-t-il ou ne s'agit-il que d'une illusion ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le temps existe-t-il ou ne s'agit-il que d'une illusion ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L' A 88
» Temps partiel et nounou
» siege RF dos a la route apres 4 ans combien de temps ?
» Echelle du temps
» C'est le temps des Fêtes...On décore!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La.cinquieme.République :: La.cinquieme.République-
Sauter vers: