La.cinquieme.République

De la politique pure et affaires étrangeres
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La Horde des vaniteux, Holywood et Newspeak ( Novlangue)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
yanis la chouette



Nombre de messages : 5980
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: La Horde des vaniteux, Holywood et Newspeak ( Novlangue)    Sam 11 Fév à 3:08

La luxure désigne un penchant immodéré pour la pratique des plaisirs sexuels. Elle renvoie aussi à une sexualité désordonnée ou incontrôlée. Le mot, qui date de 1119, provient du latin luxuria.

Formes religieuses

Religion catholique

Pour le catholicisme, c'est l'un des sept péchés capitaux. La théologie matrimoniale de saint Paul expose que l’idéal sexuel de la chrétienté demeure la continence. Le premier exposé systématique du péché originel est proposé au IVe siècle par Saint Augustin, ce caractère fondamentalement pécheur étant transmis à travers l'acte sexuel, même lors du mariage. Pour Jean Cassien, l'un des pères du monachisme (IVe-Ve siècle), la luxure est à la racine des autres péchés capitaux, "en tête de l'enchaînement causal" qui les relie les uns aux autres, pour reprendre l'expression de Michel Foucault1, (tandis que pour Grégoire le Grand, pape de 590 à 604 et Père de l'Église, c'est l'orgueil qui entraîne tous les autres péchés)2. Au Moyen Âge, à partir de la réforme grégorienne, la luxure fut considérée comme le péché le plus scandaleux et répréhensible chez les ecclésiastiques, symbolisant, chez eux, la trahison de leur mission auprès des fidèles et, plus généralement, la désobéissance à Dieu3. L'historien Jean-Louis Flandrin, en dépouillant des pénitentiels, a établi le calendrier auquel devait se soumettre le couple marié pour l'union charnelle : au Moyen Âge, un ménage pieux ne peut accomplir l'acte sexuel que quatre-vingt-onze jours par an, les jours d’impureté de la femme (grossesse, post-partum, règles), les trois carêmes (Noël, Pâques, Pentecôte) et les jours d’abstinence, jeûne et prière sont en effet impropres à l'union sexuelle4. Les pénitentiels prévoient les sanctions pour les couples n'appliquant pas ces prescriptions mais le christianisme vécu est différent du christianisme pratiqué, les couples n'appliquant pas systématiquement ces recommandations5.

Le théologien Thomas Gousset propose ainsi en 1848 une typologie des péchés de luxure ou péchés d'impureté consommée6 :

la fornication simple (relation sexuelle entre deux personnes de sexes opposées, consentantes et libres de tous liens de mariage, vœux religieux, ou promesse de célibat),
le stupre (défloration d'une vierge consentante),
le rapt (enlèvement d'une personne non-consentante pour des fins d'ordre sexuel),
l'inceste (relation sexuelle entre personnes liées par des liens de consanguinité ou d'affinité à des degrés interdits par l'Église),
le sacrilège (situation où, soit des choses, soit des lieux sacrés, soient des personnes consacrées sont violentées pour des raisons d'ordre sexuel),
l'adultère (relation sexuelle d'un homme célibataire avec une femme mariée — adultère premier —, d'une femme célibataire avec un homme marié — adultère second —, d'un homme marié avec une femme mariée — adultère tierce),
la sodomie, selon deux modalités : la sodomie parfaite, pour une relation entre deux personnes de même sexe, et la sodomie imparfaite, pour le coït de deux personnes de sexes opposés dans une partie du corps autre que le sexe féminin (vas indebitus, « vase indû »),
la bestialité (actes de zoophilie, relation sexuelle d'un être humain et d'un animal, considérée comme le pire des péchés de luxure),
la pollution ou mollesse (masturbation, c'est-à-dire l'émission de sperme hors du cadre d'une relation sexuelle avec une autre personne).

La luxure impliquerait cécité spirituelle, précipitation, attachement au présent, horreur ou désespoir de l'avenir.

La religion chrétienne au Moyen Âge considère la luxure comme le troisième péché capital le plus grave après l'orgueil et l'avarice, alors qu'elle était clairement considérée comme positive durant l'antiquité5. Les représentations iconographiques les plus courantes de la luxure à cette époque sont la sirène et la femme nue aux seins et au sexe mordus par des serpents7.

Dante évoque la luxure dans ses cercles infernaux. Dans sa représentation, il place les luxurieux au deuxième cercle de l'Enfer. Il les décrit comme tourmentés par la bourrasque infernale : « Et je compris qu'un tel tourment était le sort des pécheurs charnels, qui soumettent la raison aux appétits8 ».
Anciennes religions

Les religions anciennes ne concevaient pas le vice luxurieux. Au contraire, certaines religions très répandues pratiquaient parfois des actes luxurieux dans le cadre de leurs rituels, comme les Bacchanales, dont les excès amenèrent le Sénat romain à les interdire à Rome en 186 av. J.-C.. On trouve aussi des célébrations dionysiaques qui pratiquaient collectivement ce genre d'excès, sous l'emprise de drogues et d'alcool (Temple de Dionysos à Baalbeck), et aussi des prostitutions sacrées. Voir Mont Éryx en Sicile, par exemple.

Dans la mythologie, il y eut des dieux de la Luxure dans bien des cultures :

Anoukis en Égypte (période ptolémaïque) ;
Vénus à Rome ;
Aphrodite en Grèce ;
Lilith à Babylone ;
Tlazolteotl pour les Mexicas ;
Freyja pour les Nordiques ;
Kâma pour l'hindouisme. Dans ce cas, c'est un dieu et de son nom provient le Kâmasûtra.

Certaines de ces figures étaient aussi considérées comme étant des dieux de l'Amour.
Socialement et moralement
Paresse et Luxure de Gustave Courbet.

Faire de la recherche du plaisir sexuel un but à part entière n'est pas systématiquement perçu d'un mauvais œil. L'hédonisme et le Kâmasûtra peuvent illustrer ce propos.

De nos jours, en Occident, les aventures sexuelles prémaritales multiples sont courantes, tout comme le concubinage. On peut citer aussi certaines pratiques sexuelles, marginales, comme l'échangisme, la sexualité de groupe, le voyeurisme ou l'exhibitionnisme.

Comme l'évolution des mœurs tend à banaliser certaines pratiques sexuelles9, cela suscite potentiellement des oppositions entre des d'une part des traditionalistes considérés comme faisant preuve de fermeture d'esprit[Quoi ?], et d'autre part les visions plus libérales des personnes plus légères et/ou plus libertines. Les questions du consentement et des conséquences psychologiques et affectives des actes[réf. nécessaire] [non neutre] en sont un exemple.

Il est difficile de mesurer les effets sociologiques d'une banalisation des pratiques sexuelles car les sondages et témoignages recueillis, se heurtant à l'intimité, reposent sur des faits invérifiables, amplifiables ou dissimulables selon l'image que le témoin veut donner de lui (envers les autres et parfois envers lui-même, jusque dans l'anonymat)10.

La pornographie entre pleinement dans le champ de la luxure lorsqu'elle pousse à l'extrême et à l'excès ses représentations, notamment lorsqu'elle fait preuve de violence. Elle est parfois accusée d'incitation au viol, de déformer le sens des réalités de ses consommateurs, d'imposer un imaginaire normatif et réducteur de la sexualité11 et de banaliser les comportements sexuels marginaux. Des études ont relevé une corrélation significative entre la légalisation de la pornographie et l'augmentation de la criminalité sexuelle (dont le nombre de viols)[réf. nécessaire] ; d'autres montrent, avec le soutien de psychiatres, que la dépendance à la pornographie jouait un rôle indéniable dans le passage à l'acte de nombreux délinquants sexuels12.

De fortes critiques portent sur les valeurs mêmes véhiculées par la pornographie qui réduirait les femmes à n’être que des « objets » et ramènerait les relations amoureuses à de simples rapports sexuels. Dans ce dernier cas, ceci affecte le rapport amoureux de l'homme et donc remet en question son bonheur, d'où le problème de la luxure, indépendamment de toute considération religieuse.

En matière d'éducation des enfants, les effets du visionnage d’images pornographiques sont très appréhendés.
En philosophie
Question book-4.svg

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (avril 2014).

La luxure est une problématique fortement liée à la question du rapport amoureux.

À ce sujet Schopenhauer évoque[Où ?] la misère qui peut surgir d'un rapport amoureux. Selon lui ceci explique directement le sentiment de honte et de tristesse qui suit, chez l’espèce humaine, l’acte sexuel. La seule chose qui règne, c’est le désir inextinguible de vivre à tout prix, l’amour aveugle de l’existence, sans représentation d’une quelconque finalité. Il estime ainsi que le génie de l’espèce est un industriel qui ne veut que produire et n’a qu’une pensée, pensée positive et sans poésie, c’est la durée du genre humain. Le thème de l’amour chez Schopenhauer est donc à mettre en rapport avec l’horreur devant la vie : il apparaît d’abord comme un objet d’effroi[réf. nécessaire].
Artistiquement
Littérature

La littérature regorge de récits (autobiographiques ou non) dont les protagonistes font face à des expériences sexuelles luxurieuses. Outre les paillardises de certains auteurs (comme Courtilz de Sandras, Mérimée et Catulle de Mendès), Georges Bataille nous décrit une succession de scènes de bordel et rejoint les transgressions de Casanova, Verlaine, Huysmans et Boudard, en ne s'attaquant pas à la respectabilité des actes luxurieux mais à la pulsion de vie et de mort, cette dernière étant la source d'un profond mal-être que la violence et l'absurdité des circonstances amplifient8.

Dans l'appendice de 1984, exposant les principes du Novlangue, Georges Orwell écrit que la vie sexuelle des membres du parti était minutieusement réglée par les deux mots novlangue : crimesex (immoralité sexuelle) et biensex (chasteté). Il fait ainsi référence à la notion de luxure sans en emprunter le terme original13. Le roman décrit, entre autres, une société où les rapports sexuels entre membres du parti sont strictement interdits, la reproduction étant assurée par insémination artificielle ; le parti se montre plus clément à l'égard des membres ayant eu des rapports sexuels avec une prostituée.
Chanson

On retrouve aussi ce mal-être postcoïtal dans la chanson L'Espace d'une fille de Jacques Dutronc.
Cinéma

Le film américain THX 1138 est une science-fiction décrivant une société où les rapports sexuels sont interdits, sous peine de prison ou de mort. La religion y est représentée : les prêtres y ont le visage caché, encapuchonné, et les citoyens s'y confessent à des machines aux paroles « bienveillantes ».

On trouve dans le film coréen intitulé Printemps, été, automne, hiver… et printemps' (Bom yeoreum gaeul gyeoul geurigo bom) l'évocation de la luxure: "La luxure engendre le désir de posséder, et le désir de posséder, celui de tuer."
En psychologie

Si le concept de luxure n'y est pas évoqué en tant que tel, de nombreuses problématiques liées au contrôle de soi, de ses pulsions, du désir, font l'objet d'une attention particulière des experts en psychologie.
Désir et religion

Des recherches ont été réalisées dans les années 1980 au sujet de l'éventuelle influence que pourrait avoir la religion sur la sexualité14. Le doute émis sur le sujet a été de savoir si la religion ou si les croyances non permissives en matière de sexe qui s'en inspirent pouvaient engendrer des schèmes de pensée entrant en conflit avec la manifestation du désir, et ainsi avoir des effets négatifs sur celui-ci en le cloisonnant aux frontières de la procréation sous peine de susciter un sentiment de culpabilité. L'étude initiale a été menée sur 747 patients suivant une thérapie en raison de leur trouble de baisse du désir. Les deux chercheurs à l'origine de cette étude ont suggéré que le « catholicisme » formait partie des facteurs les plus souvent liés à ces troubles, mais après seconde étude des résultats obtenus il s'est avéré que ceux-ci ne présentaient aucune différence significative entre les deux groupes témoins. Une autre étude menée sur un sujet similaire, plus précisément sur l'influence de la religion en bas âge sur le désir sexuel à l'âge adulte, a confirmé que la première n'affectait pas le second.

Malgré ces résultats, certains soutenaient encore l'inverse en partant du postulat de la facilité avec laquelle les hommes peuvent cultiver des tabous, éprouver de la culpabilité et se faire de fausses idées au sujet de la sexualité, à cause de certains dogmes religieux. D'autres encore ont estimé que la religion était l'une des sources des cognitions négatives face à la sexualité que sont les « voix internes ». Ces dernières provoquent un sentiment de culpabilité pendant la concrétisation d'un comportement sexuel et réduisent progressivement le désir sexuel14.

Malgré un défaut de consensus sur le point précédent, il y a des questions sur lesquelles les avis des psychologues convergent, notamment sur le fait que des traumatismes et abus sexuels vécus dans l'enfance et l'adolescence peuvent être impliqués dans la baisse de désir. En résumé, toute expérience négative en matière de sexualité provoquerait des attitudes sexuelles négatives et favoriserait un problème de désir14.
Sexualité déviante ou criminelle

En psychiatrie, le domaine de la sexualité (criminelle et/ou pathologique) n'est pas négligé. Il existe des thérapies visant à aider les patients à diminuer leurs intérêts sexuels déviants, leurs fantaisies envers des objets sexuels inadéquats (comme des enfants) ou des scénarios sexuels inadéquats (dont le viol).

Par exemple, le recours à la restructuration cognitive intervient dans le cas de patients présentant des croyances et des attitudes face aux agressions sexuelles qui pourraient conduire au passage à l’acte. La sexualité peut se construire autour de croyances non pertinentes comme le fait de croire que les femmes apprécient l’expérience du viol, que les enfants ne sont pas marqués par des contacts sexuels, qu’il est normal qu’un homme insiste violemment si une femme rejette une première demande, ou que des rapports sexuels avec les animaux sont sans danger pour le psychisme.

Cette méthode permet le remplacement des distorsions cognitives par des pensées plus appropriées. L'éducation sexuelle et l'apprentissage des habiletés sociales lorsqu'elles font défaut, permettent aussi de réduire les manifestations de troubles comportementaux d'ordre sexuel15.
Dans la fiction

Dans le manga Fullmetal Alchemist de Hiromu Arakawa, l'un des sept Homonculus représente la luxure. Son nom est Lust, qui signifie « luxure » en anglais.
Dans le manga Judge de Yoshiki Tonogai Asami et Kazu, les deux jeunes au masque de chat, représente la luxure.
Dans le Jeu The Binding of Isaac de Edmund MacMillan et Florian Himsl, l'un des sept péchés capitaux personnifiés est "Lust", donc la Luxure. Le personnage est une version recolorée du protagoniste, Isaac, atteint d'un virus (référence aux MST, punition divine de la luxure dans certaines religions).
Dans le manga Nanatsu no Taizai, l'un des sept péchés (Gowther) représente la luxure.
Dans les chansons d'Evillious Chronicles, Sateriasis Venomania est posséder par le péché de la luxure.

Notes et références

↑ Michel Foucault, "Le combat de la chasteté", Communications, 35, 1981, p. 15-25, aux p. 15-16.
↑ Carla Casagrande, Silvana Vecchio, Histoire des péchés capitaux, trad. fr. Aubier, 2003, p. 19-24, 277-278.
↑ Julien Théry, « Luxure cléricale, gouvernement de l’Église et royauté capétienne au temps de la "Bible de saint Louis" », « Revue Mabillon », 25, 2014, p. 165-194, disponible en ligne [archive].
↑ Jean-Louis Flandrin, « Un temps pour embrasser », Médiévales, vol. 2, no 5,‎ 1983, p. 128-130
↑ a et b André Vauchez, « L'Église et la sexualité », émission Concordance des temps sur France Culture, 19 janvier 2013
↑ Thomas Gousset, Théologie morale à l'usage des curés et des confesseurs, T. 1, 5e édition, Jacques Lecoffres, Paris, 1848, p. 296-305.
↑ Yves Morvan. La Sirène et la luxure. Communication du Colloque « La luxure et le corps dans l'art roman ». Mozac. 2008.
↑ a et b Sébastien Lapaque, Les sept péchés capitaux : Luxure, Librio, 2000 (ISBN 2290307564)
↑ (fr) « La libération sexuelle et ses lendemains » [archive] (consulté le 28 juillet 2012)
↑ (fr) « Interview d'un sociologue (Philippe Combessie) évoquant la difficulté de mesure autour de la sexualité » [archive] (consulté le 7 juin 2008)
↑ Michela Marzano et Claude Rozier, Alice au pays du porno, Éditions Ramsay, 2005
↑ Laurent Guyénot, Le livre noir de l'industrie rose, Imago, 2000
↑ Georges Orwell, 1984 (lire en ligne [archive])
↑ a, b et c Gilles Trudel et Sylvie Aubin, La baisse du désir sexuel, Masson, 2003 (réimpr. 2003), 233 p. (ISBN 2294009991, lire en ligne [archive]), Variables cognitives dans la baisse du désir sexuel, chap. 1-2, p. 24-25-31 Erreur de référence : Balise <ref> non valide ; le nom « LDBS » est défini plusieurs fois avec des contenus différents
↑ (fr) Martine Jacob et André McKibben, « Les adolescents agresseurs sexuels » [archive], sur ACSA-CAAH (consulté le 8 juin 2008), p. 8-9

Uta Ranke-Heinemann (théologienne allemande), Des Eunuques pour le royaume des cieux : L'Église catholique et la Sexualité, traduction de Monique Thiollet, collection Pluriel, Paris, Ed. Robert Laffont 1990 (ISBN 2010190068) (Original en allemand, 1988)

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

luxure, sur le Wiktionnaire Luxure, sur Wikiquote

Bibliographie

André Rauch, Luxure - Une histoire entre péché et jouissance, Armand Colin, 2016
Anne Kraatz, Luxe et luxure à la cour des papes de la Renaissance, Coll. Realia, Les Belles Lettres, 2010

Articles connexes

Paganisme
Dépendance à la pornographie
Mérimin, l'ange de la luxure.
Les autres péchés capitaux : l'avarice, la colère, l'envie, la gourmandise, la paresse, l'orgueil
Schopenhauer, au sujet de la pulsion de vie et de mort, du vouloir-vivre.
La Luxure est une chanson du groupe Trust, sortie en 1983 sur l'album Trust_IV

v · m
Sept péchés capitaux
Identifiés par
Thomas d'Aquin Acédie (Paresse) · Avarice · Colère · Envie · Gourmandise · Luxure · Orgueil Boschsevendeadlysins.jpg
Œuvres Films : Les Sept Péchés capitaux (1910) · Les Sept Péchés capitaux (1952) · Les Sept Péchés capitaux (1962) · Les Sept Péchés capitaux (1992) · Seven (1995)
Musique : Die sieben Todsünden (ballet composé par Kurt Weill)

Claudio Capéo - Un homme debout (clip officiel)
https://www.youtube.com/watch?v=Y9GCM9DZUJo

Je n'ai rien contre Hollywood et sa magie mais, il y a dans cette tanière une horde
bien plus terrifiant que la meutes de hyènes du roi Lion...
Il s'agit d'une aristocratie qui cache avec bienveillance leurs privilèges et qui ose
nous faire une morale sur les principes sur l'humanité et l'humanisme... En cela, je
refuse de baisser l'échine devant une chair qui se fait croire invisible... Et ne faites
pas l'insulte que le diable se cache derrière tous çà... Ou sinon, tel Hercule et
Héraclès, j'irais le chercher dans les enfers... Assez des moralisateurs qui se font une
publicité et des conférences à chacune de leurs sorties...

(Bom yeoreum gaeul gyeoul geurigo bom) mais, je définie Une certaine Hollywood et ses hordes comme:

Le novlangue (en anglais Newspeak) est la langue officielle d’Océania, inventée par George Orwell pour son roman 1984 (publié en 1949)1.

Le principe est simple : plus on diminue le nombre de mots d'une langue, plus on diminue le nombre de concepts avec lesquels les gens peuvent réfléchir, plus on réduit les finesses du langage, moins les gens sont capables de réfléchir, et plus ils raisonnent à l'affect. La mauvaise maîtrise de la langue rend ainsi les gens stupides et dépendants. Ils deviennent des sujets aisément manipulables par les médias de masse tels que la télévision.

C'est donc une simplification lexicale et syntaxique de la langue destinée à rendre impossible l'expression des idées potentiellement subversives et à éviter toute formulation de critique de l’État, l'objectif ultime étant d'aller jusqu'à empêcher l'« idée » même de cette critique2.

Hors du contexte du roman, le mot novlangue est passé dans l'usage, pour désigner péjorativement un langage ou un vocabulaire destiné à déformer une réalité, ou certaines formes de jargon. Si le mot est au masculin dans la traduction française du roman par Amélie Audiberti, il est souvent employé au féminin (la novlangue) dans le langage courant.

Ainsi quand le traitée est diffusé, on l'oublie... alors on reprends le theme, sur ces aspects, avec la nouvelle vague
comme paroles établis par un shéma défini en trois mouvement...

Le lexique du novlangue est très réduit. La réduction du lexique à un minimum est un but en soi. Le novlangue vise à restreindre l'étendue de la pensée5. Le vocabulaire est réorganisé en trois classes A, B et C. Très peu de mots sont communs aux trois classes.

Le vocabulaire A ne contient que les termes nécessaires au travail et à la vie quotidienne : manger, boire, travailler, etc. Il est formé sur des mots anciens. L'univocité des termes empêche désormais tout usage littéraire, politique ou philosophique.
Le vocabulaire B contient les mots composés construits à des fins politiques. Il est formé par des nom-verbes et contient une foule de néologismes.
Le vocabulaire C est spécialisé. Il est entièrement composé par des termes scientifiques et techniques.

Ecrit de
TAY
La chouette effraie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 5980
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: La Horde des vaniteux, Holywood et Newspeak ( Novlangue)    Sam 11 Fév à 3:08

Et en cela, j'adresse un blame à
Barack Obama se mesure à Richard Branson...Au kitesurf

Le patron de Virgin a dévoilé ce mardi que Michelle et Barack Obama avait passé quelques jours de vacances dans son île privée de l'archipel des Iles Vierges ...

Le patron de Virgin a dévoilé ce mardi que Michelle et Barack Obama avaient passé quelques jours de vacances dans son île privée de l'archipel des Iles Vierges britanniques.

Quand on lui demandait ce qu'il ferait juste après l'investiture de son successeur, Barack Obama, lorsqu'il était encore en exercice, répondait souvent: "je serai quelque part sur une plage à boire dans une noix de coco".

Trois semaines après l'intronisation de Donald Trump, l'ex-locataire de la Maison Blanche a tenu parole: le milliardaire britannique Richard Branson a dévoilé ce mardi sur son blog que Michelle et Barack Obama venaient de passer quelques jours de vacances en sa compagnie à Necker Island, son île privée de l'archipel des Iles Vierges britanniques.

Un séjour au cours duquel le patron de Virgin et son invité se sont livré à un "défi amical": parcourir la plus grande distance en kitesurf pour Barack Obama, et en foilboard pour Richard Branson. Les images de leurs exploits sportifs ont été compilés dans un petit montage vidéo, mis en ligne par la multinationale ce mardi.
Barack Obama a gagné

Avec seulement 50 mètres de parcourus, le Britannique a dû reconnaître sa défaite face l'ancien président américain, qui a atteint, lui, les 100 mètres. "Je ne pouvais pas lui en vouloir pour sa victoire bien méritée. Maintenant qu'il est parti, je vais repartir à l'eau et m'entraîner pour le prochain défi", a commenté Richard Branson. "C'était génial de lui offrir la chance d'apprendre à faire du kitesurf", s'est-il réjoui.

Ces scènes ont été immortalisées par le photographe Jack Brockway, le neveu de Richard Branson, qui a posté ses clichés sur Twitter.

http://www.lexpress.fr/actualite/monde/amerique-nord/video-pendant-ses-vacances-barack-obama-fait-du-kitesurf-chez-richard-branson_1877001.html

Socialement et moralement
Paresse et Luxure de Gustave Courbet.

Faire de la recherche du plaisir sexuel un but à part entière n'est pas systématiquement perçu d'un mauvais œil. L'hédonisme et le Kâmasûtra peuvent illustrer ce propos.

De nos jours, en Occident, les aventures sexuelles prémaritales multiples sont courantes, tout comme le concubinage. On peut citer aussi certaines pratiques sexuelles, marginales, comme l'échangisme, la sexualité de groupe, le voyeurisme ou l'exhibitionnisme.

Comme l'évolution des mœurs tend à banaliser certaines pratiques sexuelles9, cela suscite potentiellement des oppositions entre des d'une part des traditionalistes considérés comme faisant preuve de fermeture d'esprit[Quoi ?], et d'autre part les visions plus libérales des personnes plus légères et/ou plus libertines. Les questions du consentement et des conséquences psychologiques et affectives des actes[réf. nécessaire] [non neutre] en sont un exemple.

Il est difficile de mesurer les effets sociologiques d'une banalisation des pratiques sexuelles car les sondages et témoignages recueillis, se heurtant à l'intimité, reposent sur des faits invérifiables, amplifiables ou dissimulables selon l'image que le témoin veut donner de lui (envers les autres et parfois envers lui-même, jusque dans l'anonymat)10.

La pornographie entre pleinement dans le champ de la luxure lorsqu'elle pousse à l'extrême et à l'excès ses représentations, notamment lorsqu'elle fait preuve de violence. Elle est parfois accusée d'incitation au viol, de déformer le sens des réalités de ses consommateurs, d'imposer un imaginaire normatif et réducteur de la sexualité11 et de banaliser les comportements sexuels marginaux. Des études ont relevé une corrélation significative entre la légalisation de la pornographie et l'augmentation de la criminalité sexuelle (dont le nombre de viols)[réf. nécessaire] ; d'autres montrent, avec le soutien de psychiatres, que la dépendance à la pornographie jouait un rôle indéniable dans le passage à l'acte de nombreux délinquants sexuels12.

De fortes critiques portent sur les valeurs mêmes véhiculées par la pornographie qui réduirait les femmes à n’être que des « objets » et ramènerait les relations amoureuses à de simples rapports sexuels. Dans ce dernier cas, ceci affecte le rapport amoureux de l'homme et donc remet en question son bonheur, d'où le problème de la luxure, indépendamment de toute considération religieuse.

En matière d'éducation des enfants, les effets du visionnage d’images pornographiques sont très appréhendés.

La luxure désigne un penchant immodéré pour la pratique des plaisirs sexuels. Elle renvoie aussi à une sexualité désordonnée ou incontrôlée. Le mot, qui date de 1119, provient du latin luxuria.

Juliette - Le sort de Circé
https://www.youtube.com/watch?v=EyBLL7_6PfQ

la bestialité (actes de zoophilie, relation sexuelle d'un être humain et d'un animal, considérée comme le pire des péchés de luxure)...


Anoukis en Égypte (période ptolémaïque) ;
Vénus à Rome ;
Aphrodite en Grèce ;
Lilith à Babylone ;
Tlazolteotl pour les Mexicas ;
Freyja pour les Nordiques ;
Kâma pour l'hindouisme. Dans ce cas, c'est un dieu et de son nom provient le Kâmasûtra.

Certaines de ces figures étaient aussi considérées comme étant des dieux de l'Amour et du plaisir marins...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 5980
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: La Horde des vaniteux, Holywood et Newspeak ( Novlangue)    Sam 11 Fév à 3:11

Grammaire du Le novlangue (en anglais Newspeak) est la langue officielle d’Océania, inventée par George Orwell pour son roman 1984 (publié en 1949).

Les principes grammaticaux sont communs à toutes les classes lexicales. La grammaire se caractérise par deux particularités : l'interchangeabilité des parties du discours et la régularité (la règle grammaticale ne connaît plus d'exception). Le principe est simple : plus on diminue le nombre de mots d'une langue, plus on diminue le nombre de concepts avec lesquels les gens peuvent réfléchir, plus on réduit les finesses du langage, moins les gens sont capables de réfléchir, et plus ils raisonnent à l'affect. La mauvaise maîtrise de la langue rend ainsi les gens stupides et dépendants. Ils deviennent des sujets aisément manipulables par les médias de masse tels que la télévision.

C'est donc une simplification lexicale et syntaxique de la langue destinée à rendre impossible l'expression des idées potentiellement subversives et à éviter toute formulation de critique de l’État, l'objectif ultime étant d'aller jusqu'à empêcher l'« idée » même de cette critique2.

Hors du contexte du roman, le mot novlangue est passé dans l'usage, pour désigner péjorativement un langage ou un vocabulaire destiné à déformer une réalité, ou certaines formes de jargon. Si le mot est au masculin dans la traduction française du roman par Amélie Audiberti, il est souvent employé au féminin (la novlangue) dans le langage courant.
Principes

L’idée fondamentale du novlangue est de supprimer toutes les nuances d’une langue afin de ne conserver que des dichotomies qui renforcent l’influence de l’État, car le discours manichéen permet d'éliminer toute réflexion sur la complexité d'un problème : si tu n'es pas pour, tu es contre, il n'y a pas de milieu. Ce type de raisonnement binaire permet de favoriser les raisonnements à l'affect, et ainsi d'éliminer tout débat, toute discussion, et donc toute potentielle critique de l'État.

Un rythme élevé de syllabes est aussi visé, avec l’espoir que la vitesse des mots empêche la réflexion.

De plus, si la langue possède le mot « bon », il est inutile qu’elle ait aussi le mot « mauvais », car cela suppose l'existence de nuances entre ces deux termes. Le concept « mauvais » est donc détruit pour être remplacé par le « non bon », fabriqué en ajoutant un préfixe marquant la négation (cela donnera « inbon »). En langue anglaise, cela donne : « good », « ungood » et « plusgood » et même « doubleplusgood ».

La grammaire est aussi très simplifiée ; ainsi le pluriel est toujours marqué par un s (on dit « des chevals » et « des genous ») ; les verbes se conjuguent tous de la même manière.

Un verbe doit toujours dériver du nom correspondant quand il existe. Dans la version anglaise, to cut (couper) est ainsi remplacé par to knife (sachant que knife signifie couteau).

Les caractéristiques du novlangue existent dans des langues agglutinantes comme le japonais, le turc ou dans une langue construite comme l’espéranto. Sa critique du remplacement de tous les termes équivalents « mauvais, répugnant, dégoûtant, exécrable, infect… » par un simple « inbon » manque de souplesse pour un anglophone, mais le procédé est utilisé dans les langues agglutinantes en communication quotidienne, et parfois en poésie. Le novlangue surprend surtout un anglophone s’adressant à d’autres anglophones disposant eux aussi d’un vocabulaire de 30 000 mots et plus. Orwell connaissait l’espéranto via son long séjour chez sa tante Ellen Kate Limouzin, femme d’Eugène Lanti, l’un des fondateurs et principaux moteurs du mouvement espérantiste ouvrier. Le novlangue caricature les langues anglaises simplifiées, en particulier l'anglais basic.

L’idée sous-jacente au novlangue est que si une chose ne peut pas être dite, cette chose ne peut pas être pensée durablement faute de renforcement par l’échange du dialogue. La question soulevée par cette supposition est de savoir si c'est notre pensée qui donne un sens à la langue (indépendamment de celle-ci), ou si c'est la langue (comme institution ou structure) qui constitue et façonne notre pensée. Par exemple, peut-on ressentir l’idée de « liberté » si nous ignorons ce mot ?

S'il est fort probable que les deux phénomènes s'articulent entre eux (la maîtrise de la langue augmente la pensée, qui à son tour va venir compléter la langue lorsque son degré d'abstraction sera suffisant), cette théorie est liée à l’hypothèse Sapir-Whorf (une forme de déterminisme linguistique) et à la formule de Ludwig Wittgenstein : « Les limites de ma langue sont les limites de mon monde ». Elle fait également écho à l'ouvrage Le Cru et le Cuit de Claude Lévi-Strauss.
Double pensée
Article détaillé : Doublepensée.

Outre la suppression des nuances, le novlangue est une incarnation de la double-pensée.

La double signification des mots possède le mérite (pour ses créateurs) de dispenser de toute pensée spéculative, et donc de tout germe de contestation future. Puisque les mots changent de sens selon qu’on désigne un ami du parti ou un ennemi de celui-ci, il devient évidemment impossible de critiquer un ami du parti, mais aussi de louer un de ses ennemis.

Prenons pour exemple le mot « noirblanc ». Quand il qualifie un ennemi, il exprime son esprit de contradiction avec les faits, de dire que le noir est blanc. Mais lorsqu’il qualifie un membre du Parti, il exprime la soumission loyale au Parti, l’aptitude à croire que le noir est blanc, et plus encore, d’être « conscient » que le noir est blanc, et d’oublier que cela n’a jamais été le cas (grâce au principe de « doublepensée »).

Une autre idée du novlangue est d’associer deux termes différents en un seul mot afin que la pensée de l’un soit irrémédiablement associée à la pensée de l’autre : « crimesex »…
Exemples de double pensée

Ancipensée : terme englobant l'ensemble des mots groupés autour des concepts d'« objectivité » et de « rationalisme ».
Biensex : chasteté (désigne le rapport sexuel entre homme et femme à la seule fin de mettre des enfants au monde).
Canelangue : qualifiant un opposant : verbiage ; qualifiant un membre orthodoxe du parti : éloquence.
Crimepensée : terme englobant l'ensemble des mots groupés autour des concepts de « liberté » et d'« égalité en droit ».
Crimesex : activité sexuelle pratiquée sans but de reproduction (inclut la fornication, l'adultère, l'homosexualité et la sexualité pratiquée uniquement pour le plaisir qu'elle procure).
Doublepensée : capacité à accepter simultanément deux points de vue opposés et ainsi mettre en veilleuse tout esprit critique.
Miniver : Ministère de la vérité, qui est en fait celui de la propagande.
Bon : Bon
Plusbon : Très bon.
Doubleplusbon : Excellent.
Inbon : Pas bon, mauvais.
Plusinbon : Vraiment pas bon, très mauvais.
Doubleplusinbon : Détestable.

Exemples de mots réducteurs

Compliqué. Tout ce qui va de l'incertitude à l'échec : incertain, délicat, mal aisé, décourageant, pénible, difficile, complexe, insoluble, grave, désespéré, impossible, perdant...
Potentiel. Tout ce qui va de l'espoir à l'occasion : espoir, attente, capacité, aptitude, don, prometteur, encourageant, favorable, propice… ou encore l’éventuel, le prévisible, l’occasion à saisir.
Marteler. Tout ce relève de la force du dire : communiquer, affirmer, insister, soutenir, prétendre, répéter, clamer, proclamer...

Exemple de piège par les mots

« J’ai été frappé de me heurter au fait que les mêmes interlocuteurs qui, en situation de bavardage, faisaient des analyses politiques très compliquées des rapports entre la direction, les ouvriers, les syndicats et leurs sections locales, étaient complètement désarmés, n’avaient pratiquement plus rien à dire que des banalités dès que je leur posais des questions du type de celles que l’on pose dans les enquêtes d’opinion — et aussi dans les dissertations. C’est-à-dire des questions qui demandent qu’on adopte un style qui consiste à parler sur un mode tel que la question du vrai ou du faux ne se pose pas. Le système scolaire enseigne non seulement un langage, mais un rapport au langage qui est solidaire d’un rapport aux choses, un rapport aux êtres, un rapport au monde complètement déréalisé. »

— Pierre Bourdieu, Intervention au Congrès de l’AFEF, Limoges, 30 octobre 19776

« Ce n'est pas un sujet tabou » : engage la discussion sur un sujet controversé en forçant l'interlocuteur opposé à admettre la même chose (et implicitement qu'il pourrait avoir tort), sous peine d'être renvoyé à sa magie primitive. Aucun argument n'a été échangé sur le fond de la controverse, mais le dénonciateur de tabou a pu montrer la supériorité implicite de sa position, sans même avoir eu à la dire.
« Envoyer un signal fort » : Indication rassurante, destinée à informer le public qu’un responsable s’occupe bien d’un problème. Ici la force de l'adjectif fort, c'est qu'il est suffisamment fort pour que le problème soit quasiment résolu, du moins en passe de l'être, par l'envoi d'un signal qualifié par cette force.

Annexes
Bibliographie

(en) George Orwell, Nineteen Eighty-Four, Modern Classics, Penguin Books (ISBN 978-0-14-118776-1)
George Orwell, 1984, Gallimard
(de) Victor Klemperer, LTI - Lingua Tertii Imperii. Reclam Verlag Leipzig (ISBN 978-3-379-00125-0)
Victor Klemperer, LTI, la langue du Troisième Reich. Carnets d'un philologue, Paris, Albin Michel, coll. Bibliothèque Idées, [1947] 1996, 375 p.
En livre de poche Agora Pocket no 202 (ISBN 978-2-266-13546-7)
Robert Beauvais, L'Hexagonal tel qu'on le parle, 1970
Jaime Semprun, Défense et illustration de la novlangue française, Paris, Éditions de l'Encyclopédie des Nuisances, 2005 (ISBN 978-2-910386-22-1)
Éric Hazan, LQR : La propagande du quotidien, Raisons d'agir, 2006
Jean-Yves Le Gallou, Michel Geoffroy et Polémia, Dictionnaire de Novlangue, Via Romana, Versailles 2015, (ISBN 978-2372710183)
Frédéric Mathieu, Jamais sans ma Novlangue ! Le décodeur de poche. Vade-mecum de la propagande (« pédagogie ») du XXIème siècle, Paris, The Book Edition, 2014, 482 p. (ISBN 979-10-92895-11-7): google.books [archive]version 2. – 03/2016.

(en) Anton Zijderveld, On Clichés: The Supersedure of Meaning by Function, essai, 1979
(en) Don Watson, How Clichés, Weasel Words and Management-speak Are Strangling Public Language, 2003
(en) William Lutz, The New Doublespeak: Why No One Knows What Anyone's Saying Anymore, Harpercollins; 1st Edition edition (May 1996) (ISBN 978-0060171346), Doublespeak Defined, HarperCollins (18 Nov 1999) (ISBN 978-0062734129)

Articles connexes

Simplifications de l'anglais
Anglais basic
Globish
Toki Pona
Censure
Hypothèse Sapir-Whorf
Politiquement correct
bien-pensance
Jargon
Langue de bois
Lingua Tertii Imperii, la novlangue nazie selon Victor Klemperer
Big Brother Awards
linguistique
liste de langues
langues par famille
langues construites

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

novlangue, sur le Wiktionnaire

(en) liste de mots de novlangue ("NEWSPEAK", Orwell 1984)

Notes et références

↑ novlangue [nɔvlɑ̃g] n. f. ÉTYM. V. 1950; calque de l'angl. newspeak, terme créé par George Orwell en 1948 dans son roman 1984 (Le Grand Robert numérique, version 3.0, 2013)
↑ Dans 1984, Syme, un fonctionnaire mettant au point le novlangue, explique précisément la notion de novlangue :

« "Ne voyez-vous pas que le véritable but du novlangue est de restreindre les limites de la pensée ? À la fin, nous rendrons littéralement impossible le crime par la pensée car il n’y aura plus de mots pour l’exprimer. Tous les concepts nécessaires seront exprimés chacun exactement par un seul mot dont le sens sera délimité. Toutes les significations subsidiaires seront supprimées et oubliées [...]. Le processus continuera encore longtemps après que vous et moi nous serons morts. Chaque année, de moins en moins de mots, et le champ de la conscience de plus en plus restreint. Il n’y a plus, dès maintenant, c’est certain, d’excuse ou de raison au crime par la pensée. C’est simplement une question de discipline personnelle, de maîtrise de soi-même. Mais même cette discipline sera inutile en fin de compte. La Révolution sera complète quand le langage sera parfait. [...] Vers 2050, plus tôt probablement, toute connaissance de l’ancienne langue aura disparu. Toute la littérature du passé aura été détruite. Chaucer, Shakespeare, Milton, Byron n’existeront plus qu’en versions novlangue. Ils ne seront pas changés simplement en quelque chose de différent, ils seront changés en quelque chose qui sera le contraire de ce qu’ils étaient jusque-là. Même la littérature du Parti changera. Même les slogans changeront. Comment pourrait-il y avoir une devise comme « La liberté c’est l’esclavage » alors que le concept même de la liberté aura été aboli ? [...] En fait, il n’y aura pas de pensée telle que nous la comprenons maintenant. Orthodoxie signifie non-pensant, qui n’a pas besoin de pensée, l’orthodoxie, c’est l’inconscience." »

1984, Chapitre V
↑ En traduisant de cette façon, Amélie Audiberti ajoute une résonance bien venue qui n'existe pas en anglais : ancilangue est à la fois ancienne langue et langue ancillaire (de domestique, mot péjoratif en français).
↑ (en) Nineteen-Eighty Four, Penguin Books, p. 343
↑ (en) Nineteen-Eighty Four, Penguin Books, p. 344
↑ Paru dans Le français aujourd’hui, no 41, mars 1978, p. 4-20 et Supplément au no 41, p. 51-57. Repris dans Questions de sociologie, Les éditions de Minuit, 1980, p. 95- 112

Le novlangue dans 1984

Le novlangue est utilisé dans la trame même du récit, mais il fait aussi l'objet d'un bref développement analytique à la fin du roman, dans une annexe fictive intitulée The Principles of Newspeak.

Langue officielle d’Oceania, le novlangue a été créé pour satisfaire les besoins idéologiques de l’Angsoc (pour Socialisme Anglais) : il doit favoriser la parole officielle et empêcher l'expression de pensées critiques. En 1984, l’usage du novlangue n’est pas encore très répandu, seuls des spécialistes le maîtrisent à l’oral et à l’écrit ; mais il est destiné à remplacer totalement le Oldspeak (traduit ancilangue en français3, ou anglais standard), un objectif fixé pour les années 2050 et déjà en partie réalisé. Son usage se répand constamment ; les membres du parti tendent à utiliser de plus en plus le vocabulaire et la grammaire novlangues.

Selon l'auteur de l'annexe, le novlangue utilisé en 1984 repose sur les neuvième et dixième éditions du Newspeak Dictionary, « des éditions provisoires et qui contiennent encore beaucoup trop de mots inutiles et de constructions archaïques destinées à être supprimées ultérieurement. », ce que réalise la 11e édition4.
Vocabulaire

Le lexique du novlangue est très réduit. La réduction du lexique à un minimum est un but en soi. Le novlangue vise à restreindre l'étendue de la pensée5. Le vocabulaire est réorganisé en trois classes A, B et C. Très peu de mots sont communs aux trois classes.

Le vocabulaire A ne contient que les termes nécessaires au travail et à la vie quotidienne : manger, boire, travailler, etc. Il est formé sur des mots anciens. L'univocité des termes empêche désormais tout usage littéraire, politique ou philosophique.
Le vocabulaire B contient les mots composés construits à des fins politiques. Il est formé par des nom-verbes et contient une foule de néologismes.
Le vocabulaire C est spécialisé. Il est entièrement composé par des termes scientifiques et techniques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 5980
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: La Horde des vaniteux, Holywood et Newspeak ( Novlangue)    Mar 14 Fév à 3:08

Zipper Fly Minceur javel Laver étroites Pieds Color Block épissage jeans pour hommes...
-----------------------------------------------------------------------------------

"Bohemian Rhapsody"

Depuis l'ile des nains, la flotte se prépare à force à débloquer le blocus... les nains
se vouent à une chance ultime, l'invisibilité de leur femmes peut être leurs plus grands
des atouts... dans la plus simple des tenues, elles devront se recouvrir d'une forme
huile de synthése afin de ne permettre aucune visibilité de leurs présences...
Leurs actions sera rapide... Mais cela ne pourrait suffire sans un acte du destin...

Zipper Fly Minceur, javel Laver étroites et Pieds Color Block sont le genre de fribouilles
qui aiment piller les richesses des Nains mais avec galanterie... Cette situation auquel
sont soumis le peuple des nains n'est pas bon pour leurs affaires et pour le morale
des flibustiers, des pirates et des mercenaires suisse qui composent leurs flottes
maritimes et ariennes...

"Les sartriennes sont elles prétes" demande Zipper Fly Minceur
"Ma flotte de dirigeables est prête" réponds un lieutenant de javel Laver étroites
"R.E.M. - Losing My Religion, mes démons..." s'écrient les hommes de Pieds Color Block

Alors la "Bohemian Rhapsody" élabore un plan et ils attaqueront les démons et
les orcs par les airs... Ainsi, le signal sera lancé aux nains et au Roi Galabrul de lancer
l'attaque des invisibles...

Une ombre aux allures bien sinistre apparait alors aux pirates et à l'armée de la
"Bohemian Rhapsody"...

"Nous te saluons, O reine..." chante alors Pieds Color Block.

Avec le spectre royal de Hathor la Lionne, Nephtys la douce laisse apparaitre
son caractère de combattante... Elle qui est si peu décrite dans son rôle de Femme,
de Reine et de Guerrière...

"Femmes et Hommes de la "Bohemian Rhapsody"..., je vous conjure de dresser
les marques brune, rouge, blanche, noire et arc en ciel de notre confrérie...
En ce jour premier, nous nous dressons en une armée réunie devant les scélérats
et nous allons délivrer ce peuple d’orfèvres, ces nains, enfants d'Anvers...
La Mort elle même nous accompagne de sa faux..."

La "Bohemian Rhapsody" dans un silence de peur et d'admiration, car Nephtys
dépose le spectre de Hathor tout en brandissant la Faux de la Grande faucheuse:

"Voilà ce que me dit La Mort: L’éthique, le spectre de la mort et la passion du signifiant;
À l’heure où le rapport du sujet à la pensée, à sa pensée intime, à ce qui fait de lui un
sujet humain, est menacé d’occultation, et face à l’intensité de l’existence,
comment la passion de ce même sujet peut-elle se situer, se projeter, s’exprimer ?
C'est avec votre coeur et dans ses espérances; "Bohemian Rhapsody"; je vous conjure
dans mes actes, je ne suis pas toujours Justice... Mais en ce jour, j'enfreins la règle
du destin... Quand leurs regards se porteront sur mon spectre et sur ma Faux... Alors,
l’essence et la matière d’une passion amicale se mélangeront dans leurs esprits avec
la relation de la parole au signifiant. les questions de la communion, de la vérité,
mais aussi de l’éternité et de la mort, seront convoquées. Alors le Destin vous
confondra envers ma personne et une porte souverainement s'ouvrirera pour vous
et l'Humanité... Celle d'une victoire incertaine et d'une défaite honorable à leurs yeux,
mais qui engendrera la colère du Père sur le Fils... De Mâl l'ensorceleur sur
Baal..."

Zipper Fly Minceur, javel Laver étroites et Pieds Color Block ainsi que tous les éléments
leve leurs glaives aux ciels et baissent les yeux devant les reines Nephys et Hathor...
Et ils prétent ce serment... avec leurs Opiorphines...

"Nous serons des chacals dans la mort et l’éternité, O Majesté... Ainsi que pour
La République..."

Seth Isräel le Prince des Capricornes, Fils de Adam le père de Bastet et d'Eve La nymphe
des mers, issus des larmes de Adam... Ne peut s’empêcher de s'écrier...

" J"ai deux frères à rejoindre dans les enfers, Cain et Abel ainsi que Bastet ma soeur
malgré le fait qu'elle soit fille de Lilith... la stigmatisation de la haine pour la force
de l'Espérance.Et je m'engage de protéger Lilith dans la victoire...
Je la placerai sous la protection de Rhadamente et de Bastet... En mémoire de mon ami,
Luciole ou le dit Prométhée..."

"C'est mon ami, pardonnez lui, Majesté..." s'interpose Pieds Color Block qui ne gifle pas
Seth Israël mais lui fait signe de rejoindre les rangs...

"Le Maléfique et Israël, les Deux Seth, voilà une nouvelle prophétie qui se réalise...
Les passions de la passion : du corps abîmé à l’écriture de l’abîme. le seul objet de
son désir, le passionné est prêt à tout pour en obtenir la possession.
les excès de la passion qui empêchent ceux qui s’y laissent prendre d’être sujet
de leur conduite. Une mystique de la Passion à un phénomène inédit. "Nous serons."
Quels autres tours la passion de la Passion peut-elle prendre ? Oui, la victoire sur
l'apocalyptique fin divine pour engendrer l’apothéose Naturel...
Oui, Je vois le TAY... Je vois le fleuve des serpents... La mort viendra vous saluer
chère compagnons des enfers..."

Un grand silence... La Reine vient d'annoncer une prophétie... elle est joyeuse
et cette prophétie regonfle l'assurance de La "Bohemian Rhapsody".

"Envoyer la Prophétie à travers les vents et les contrées... Je viens vous
chercher mon père et mes frères. Oui, Nephtys... Tu connais la douleur
que j'ai ressenti Le Deuil, Le Bannissement et la Douleur d'une famille
divisé et humble dans son rancœur... Je vous remercie de m'avoir accueillir
dans la "Bohemian Rhapsody."". rajoute Seth Israël dans les rangs et à haute voix
sous le regard de Pieds Color Block, fier d'avoir bien plus qu'un Capricone
mais d'avoir un frère et un ami au sein de son équipage.

"Lancer l'Attaque..." s'écrie alors un vent qui en a envie de découdre...
Et bien sur, ce vent est Yahvé, Allah, Dieu, L’Éternel qui retrouve vigueur
quand l'espérance l'emporte sur l'ignorance et l'Obscurantisme Sectaire...
Il est certes jaloux Yahvé mais il n'est pas possessif: Il sait entendre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Horde des vaniteux, Holywood et Newspeak ( Novlangue)    

Revenir en haut Aller en bas
 
La Horde des vaniteux, Holywood et Newspeak ( Novlangue)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Poêmes page 5
» Mes barbies à jouer!news p.2
» Poêmes page 1
» mes citations et proverbes et pensees du jour
» Les carottes sont-elles cuites ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La.cinquieme.République :: La.cinquieme.République-
Sauter vers: