La.cinquieme.République

De la politique pure et affaires étrangeres
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Message de la Justice.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
yanis la chouette



Nombre de messages : 5980
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Message de la Justice.   Mar 7 Fév à 9:48

Texas - Live Paris - 12 - Summer Son
https://www.youtube.com/watch?v=sYKRht5ki8k

Le Quai d'une Gare...

Dans le Quai d'une Gare, une certaine confusion regne dans les couloirs
de la mélancolie... Pourtant, dans cette douce insomnie; on y rencontre
l'opposé où la nervosité se bascule dans le rire... Et puis, il est jaune
ce petit brin de sursaut.

Dans tout cela, on y entends le bruit... Et nous n'avons pas ce sens de
réception des sons... Le bruit, c'est un ensemble de sons qui se résument
au sursaut d'un orchestre ou d'une baguette de "pain"...

Par cela, c'est justement que nous serons confronté par nos pères...
il en est ainsi à chaque cérémonie... On se confie et puis on se repends....
Et finalement par l'amour; les systèmes fusionnent en un magma
où même le temps ne peut juger l'age de la chose... Il n'y a pas
de théorème, seul, un sens inné de l'indicateur et des choses
permettent de réaliser ses propres erreurs. C'est cela les dangers perpétuels
et leurs sourires grimaçants dégringolant sur les horaires de départs ou
C'est cela le danger perpétuels et son sourire grimaçant
dégringolant sur les horaires de départs.

Par ainsi, ces instants d'échanges de regards, de vie et de politique où
chacun demande d'éviter d'envisager ou pour ainsi dire, où ces regards prennent
une attitude plus rigide et silencieuse... On masse le plaisir du savoir;
il y a ce manque d'affectivité et dans dans le regard, on y aperçoit des larmes
des anciennes natures... Celle où l'on ne pardonne pas mais l'on plaint celui qui
réalise ses propres erreurs en les transformant en une certaine confusion.

Ainsi mes petits élèves ressentirait l'étrange.... L’agressivité
se déclenche par multiples raisons liés à l'angoisse... Ils apprendraient aussi qu'il y a
aussi une lecture des faits, des chiffres et du superflues... C'est vrai que j'ai lu
mais j'ai oublié... Mais j'ai lu et il me reste une ombre: Un pardon lié à des excuses
forcées... Alors il y a mille chose: laquelle choisir ?
On s'endort... On n'as rien... Fait feuilles mortes dans l'oubli... Il faut déclencher
et il faut comprendre la participitations...

Mes petits élèves, j'ai entendu, j'ai lu et il me reste une ombre: Un pardon lié à des excuses
forcées... l’obscurantisme ! La coutume est l'une des sources du droit.
C'est une règle non écrite dont l'existence tient à la réunion de deux éléments.
D'une part l'élément matériel constitué par la répétition d'actes donnés conduisant
à l'adoption d'un comportement précis (l'habitus). Le nombre de répétitions
nécessaires est sujet à débat. D'autre part l'élément juridique ou psychologique
est composé de trois aspects : l’opinio juris qui est la conviction que l'usage
répété constitue une règle de droit, l’opinio necesitatis qui est
la croyance au caractère obligatoire de l'acte et l’estimatio communis
qui est le consensus existant autour de l'acte. Cette définition générale
est valable tant en droit français qu'en droit international.

Le Quai d'une Gare...

Ecrit de
TAY
LA chouette effraie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 5980
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Message de la Justice.   Jeu 9 Fév à 1:59

Rejouer ce débat sur la démocratie, ce n'est pas renier ou redessiner la laïcité. Il faut montrer son visage réelle. Celui de l'espérance.

Nous n'avons pas un croire identique et l'on parle de diversité pour le maquiller. Il est temps de rejouer ce debat sur la démocratie. Oui

Duffy - Mercy
https://www.youtube.com/watch?v=y7ZEVA5dy-Y

Le Peuple ne se pose plus de questions. Il est endurci dans le regard et devant la misère des genres. L'autonomie est une espérance pesante.

En tout cas, malgré les maquillages... Il y a une scène à rejouer sur notre aspect de l’éthique. Il y a un malaise du quotidien. Le croire

Birdy - People Help The People [Official Music Video]
https://www.youtube.com/watch?v=OmLNs6zQIHo …

Dans l’espérance, il y a la parole, l'acte et la responsabilité. Les audiences de Justice se font sur les aspects républicains. Registres.

Je vais être cruel Monsieur Fillon, je ne vous plains pas car je ne suis pas panurgisme de Rabelais. J'observe tout comme le peuple. Rien.

Duffy - Warwick Avenue
https://www.youtube.com/watch?v=ScSHEnFNRck

Présidentielle2017: les candidats demandent de grands services à leurs sbires et le jour de l'élection il sera dur de satisfaire et composer

François, J'ai préféré l'archéologie et la théologie au droit car j'aurai un procureur impitoyable sur les propos et actes des individus.

Sécurité, républicains, le candidat à l'élection présidentielle devient chef de parti. Vous direz les instances: septique et attristé. TAY

Je regarde les interviews et je regrette que les porte paroles des candidats soit du domaine d'avocat de la défense que parler de programme.

On parle peu des difficultés que rencontre le département de l'Aisne. Malgré Marie Françoise Bechtel qui essaye de le mettre en lumière. TAY

Rejouer ce débat sur la démocratie, ce n'est pas renier ou redessiner la laïcité. Il faut montrer son visage réelle. Celui de l'espérance.

Ecrit de
TAY
La chouette effraie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 5980
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Message de la Justice.   Jeu 9 Fév à 2:15

l’obscurantisme et Dark Obscur
http://la-5ieme-republique.actifforum.com/t237p25-lobscurantisme-dark-obscur-silencieux-et-y-becca#4949
Elon Musk, Mars possède un droit naturel juridique, impossible d'y être enterrer
TAY

Lady Marmalade
https://www.youtube.com/watch?v=RQa7SvVCdZk

http://www.antares-sellier.com/les-casques/
Le nom de l'étoile vient de Άντάρης utilisé en grec ancien, signifiant « comme Arès » (Arès est le dieu de la guerre, l'équivalent de Mars dans la mythologie de la Rome antique). Il fait référence à sa couleur rouge, similaire à celle de la planète Mars. Il est réutilisé en Europe à la Renaissance.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_chevaux_de_fiction
Le nom arabe d'Antarès, Qalb al aqrab (قلب العقرب) qui signifie « le cœur du scorpion », est utilisé de façon très ancienne et semble avoir une origine suméro-akkadienne. Il a été directement translittéré en Europe au Moyen Âge pour donner Calbalacrab ou simplement traduit en latin (Cor Scorpionis).

Aldebaran, Antarès, Altair et Rigel, les chevaux de Ben-Hur...

Ecrit de
TAY
La chouette effraie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 5980
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Message de la Justice.   Jeu 9 Fév à 9:12

Le Temps connecte sur tout ce qui concerne notre relation. Toi ma belle Rachel, tu es gardienne de ton puit et moi auprès d'un phare. Israël

Wiener Philharmoniker Maurice Ravel Bolero Gustavo Dudamel HD Music Sheet Download
https://www.youtube.com/watch?v=I9CMPOz1SaQ

Israël et Rachel: deux personnages qui vont rejoindre l'univers du clans des mouettes. Deux prénoms digne auquel je dois respect. TAY

Je lis l'histoire de Moshé Sharett... Cet homme et son lien avec Le lion vont m'inspirer et m'envoyer dans une lueur d'espoir. La République.

Levi Eshkol et Justice de l'Eau. Pilier d'équilibre auquel La République de L'Olivier se réclame être la sauvegarde et la conscience. Israël

------------------

LES PAROLES, L’HUMANITÉ ET LE PEUPLE

"Lorsque les enfants m'interpellent, je me dois de les écouter et de les entendre !
Ce qui me faisait mal s'est la grossièreté et la vulgarité car elle est malsaine
et insultante..." dit Israël vers sa future marié, Rachel.

Elle le regarde son souffle soupire. Mais ce que elle aime en lui, sa gravité, sa fierté
et son assurance en la justice de l'eau tout comme les pères fondateurs:
Les Républiques... Ce vaste est merveilleux rêves qui conduisent l'humanité
dans la rêverie de l'utopie et de la connaissance. Alors devant ses parents, elle lui réponds.

"De plus, même si elle a des valeurs pour insister l'autre à se remuer ou à s’éteindre
dans la masse des possessions et oppositions: Le Y et I, le Y et le J
comme Jean et Benjamin devant Yanis et Benyamin."

Alors le Prince de Vérone s'écrie vers deux nouveau maudits mais sous la protection
qu'il a émis lors des funérailles de Vérone: Roméo et Juliette.

"Le Peuple connait les vertus de l'Hygiène, du savoir, de la politesse et de l'histoire.
En cette République et Démocratie que l'on prénomme Carnaval; on se masque
dans l'ombre pour faire entendre ses capacités, la fonction et la démographie...
Afin d'être ingénieux pour anéantir la pauvreté, l'inégalité, les microbes du vaniteux.
Soyons dans une capacité à nous reconnaitre et de vivre en une lumière véritable
sur l'identité même du savoir...
Les Paroles s'envolent et les écrits restent... Vous voilà unis dans un univers
lié à un savoir, un registre et une Humanité... Vous voilà libre de vivre devant
l'immensité du Chaos... Au delà des frontières et des Alpes, vous voilà libre des
rancœurs de Capulets et des Montaigus, des Y et I, le Y et le J
comme Jean et Benjamin devant Yanis et Benyamin."

Au loin, La chouette effraie et l'ane sous la présence d'un coq et d'un corbeau
ne peuvent que admirer un fois de plus, l'audace de Nagaliew la mouette aux yeux vert
et de sa disciple Minouska...

"Merci au clans des mouettes et toi aussi, Tendre République et à ta Justice de l'eau."

"LES PAROLES, L’HUMANITÉ ET LE PEUPLE L'EMPORTE TOUJOURS DANS LE DOMAINE
DE L’ÉTERNEL QU'IL SOIT YAHVÉ, ALLAH,DIEU OU AUTRES." Rajoutent Magellan l'albatros,
Floé la mouette et Merlin le Rouge Gorge du Népal.

Ecrit de
TAY
La chouette effraie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 5980
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Message de la Justice.   Ven 10 Fév à 10:30

POLICE LA COATIE ET LA SYNTHÈSE OU Le GLAIVE JUDICIAIRE CONTRE LES VIOLS
Toujours dans le vent et l'actualité des plantes
et des variations sur les drogues chimiques
nouvelles... Le Groupe d'Intervention SOCRATE...

Étymologie: le terme latin Arum et le terme grec αρον désignent ces mêmes plantes.

Espèces anciennement placées parmi les Arum

Pour Arum dracunculus, voir Dracunculus vulgaris.
Pour Arum muscivorum L.f., voir Helicodiceros muscivorus.
Pour Arum cornutum, voir Typhonium.


L'arum symbolise l'âme, la confiance.

Offerte à toute personne confrontée à un choix difficile,

l'arum représente le chemin à emprunter

pour grandir au fil des jours, pour laisser derrière soi peine,

mal-être et obstacles en tous genres.

De nombreuses questions se posent,

mais au bout du compte, il ya le bonheur

de savourer l'instant présent et la vie tout simplement.

Le jaune éclatant de cet arum promet d'ailleurs lumière,

chaleur et bonheur.

Arum ou Calla noir - Zantedeschia Schwartzwalder

L'Arum noir est un hybride originaire de Nouvelle Zélande aux fleurs (spathes) d'un coloris violet pourpré presque noir, de 10 cm, celles utilisées par les fleuristes en été. Son feuillage vert, décoratif, est de couleur unie.

De petite taille (40cm de haut), il est particulièrement adapté à la culture en pot.

Arum est un genre d'environ 25 espèces de plantes de la famille des Araceae, originaires d'Europe, d'Afrique du nord, et de l'Asie de l'ouest, la plus grande diversité d'espèces étant observée sur le pourtour du bassin méditerranéen.

L'arum des fleuristes, utilisé dans les bouquets de mariée et les décorations d'église - appelé aussi Calla, nom que Linné lui a originellement donné - n'est pas un Arum, mais un Zantedeschia, espèce Zantedeschia aethiopica - dénomination incorrecte sur le plan géographique, puisqu'il est originaire de l'Afrique du Sud.

Description

Ce sont des plantes à rhizomes, herbacées et pérennes, atteignant 20 à 60 cm de hauteur, avec des feuilles sagittées de 10 à 55 cm de long. La floraison est une spathe colorée, ce qui inclut qu'elle peut être blanche, jaune, brune voire violette. Les fleurs sont produites dans un spadice. Les fruits sont des baies en grappe et sont orange ou rouge vif.

La plupart émettent une odeur plus ou moins prononcée de charogne ou de fumier qui attire des mouches et favorise ainsi leur pollinisation.
Arum rupicola est pollinisé par des diptères hématophages (cératopogonidés et simuliidés). On a observé jusqu’à 600 de ces insectes par spathe.
Quelques espèces par contre répandent une odeur agréable : Arum balansanum, Arum creticum et Arum gratum. L’odeur de Arum balansanum rappellerait celle du calvados...
Quelques autres, dont Arum hygrophyllum et Arum euxinum – deux espèces des milieux humides – n’ont pas d'odeur perceptible.

Les espèces

Arum apulum P.C. Boyce : sud de l'Italie
Arum balansanum R.R. Mill : ouest et centre de la Turquie
Arum besserianum Schott : Pologne et Ukraine
Arum concinnatum Schott : est de la mer Égée
Arum creticum Boiss. et Heldr. : Crète
Arum cylindraceum Gasp. (Syn. Arum alpinum, syn. Arum orientale subsp. lucanum) : Italie, Sicile et ex-Yougoslavie
Arum cyrenaicum Hruby : Libye
Arum dioscoridis Sm. : Asie mineure
Arum elongatum Steven : Balkans et Russie
Arum euxinum R.R. Mill : nord et ouest de la Turquie
Arum gratum Schott : ouest et centre de la Turquie
Arum hainesii Riedl : Irak
Arum hygrophilum Boiss. : Liban et Syrie
Arum idaeum Coustur. et Gand. : Crète
Arum italicum Mill. : arum d'Italie, pourtour de la Méditerranée et ouest de l'Europe.
Arum jacquemontii Bl. : Himalaya
Arum korolkowii Regel : Asie centrale
Arum longispathum Rchb. : ex-Yougoslavie
Arum maculatum L. - Gouet tacheté : ouest et nord de l'Europe
Arum orientale M. Bieb. : Europe centrale et orientale, et Asie mineure
Arum orientale subsp. danicum Prime : Danemark et Suède
Arum palaestinum Boiss. : Liban et Syrie
Arum petteri Schott (Syn. Arum nigrum) : Balkans
Arum pictum L.f. : Italie, Corse, Sardaigne et Baléares
Arum purpureospathum P.C. Boyce : Crète
Arum rupicola Boiss. (Syn. Arum conophalloides) : Asie mineure
Arum sintenisii P.C. Boyce : Chypre

Intoxication

Toutes les parties de ces plantes sont vénéneuses. La toxicité principale est exercée par les cristaux insolubles d’oxalate de calcium présents dans la plante, qui sont responsables d’un effet caustique. Une saponine, également présente dans la plante, pourrait en renforcer l’effet. Les arums contiennent également des alcaloïdes apparentés à la conicine (aroïne, arodine et aronine).

La mastication de feuilles ou de fruits entraîne une sensation immédiate de brûlure bucco-pharyngée accompagnée d’hypersalivation et d’œdème local, voire d’un piqueté hémorragique. L’œdème, s’il est important, peut gêner la déglutition et la ventilation. En cas d’ingestion il apparaît des douleurs digestives, des vomissements et de la diarrhée.

L’ingestion massive – exceptionnelle du fait de la douleur provoquée par l’irritation locale – peut se compliquer d’un syndrome hémorragique digestif et de troubles systémiques (paresthésies, somnolence, convulsions, mydriase, troubles du rythme cardiaque). Cet état peut évoluer vers le coma et le décès.

On peut néanmoins en manger le rhizome après une longue cuisson qui élimine ces toxiques.

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

Arum, sur Wikimedia Commons

Référence Flora of Pakistan [archive] : Arum [archive] (en)
Référence Flora of Missouri [archive] : Arum [archive] (en)
Référence Tela Botanica (France métro [archive]) : Arum L. [archive] (fr)
Référence ITIS : Arum L. [archive] (fr) (+ version anglaise [archive] (en))
Référence NCBI : Arum [archive] (en)
Référence GRIN [archive] : genre Arum L. [archive] (+liste d'espèces contenant des synonymes [archive]) (en)
Le genre Arum en Europe (Flora europaea) [archive]
International Aroid Society - The Arum Species [archive]
IPCS INTOX databank - Arum species [archive]

Sources

Deni Brown, Aroids – Plants of the Arum Family (Second Edition), Timber Press, 2000 (ISBN 0-88192-485-7)

Et en conclusion:


Ses volets étaient toujours fermés ; elle ne recevait pas de courrier et sa porte s’ouvrait seulement pour des traiteurs qui livraient des repas tout préparés ou des fleuristes qui, chaque matin, apportaient des monceaux de lys, d’arums1 et de tubéreuses. (Georges Perec, La vie mode d'emploi)

↑ Il s'agit d'arums des fleuristes (Zantedeschia aethiopica)

Dernière modification de cette page le 16 janvier 2017, à 22:58.
Droit d'auteur : les textes sont disponibles sous licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions ; d’autres conditions peuvent s’appliquer. Voyez les conditions d’utilisation pour plus de détails, ainsi que les crédits graphiques. En cas de réutilisation des textes de cette page, voyez comment citer les auteurs et mentionner la licence.
Wikipedia® est une marque déposée de la Wikimedia Foundation, Inc., organisation de bienfaisance régie par le paragraphe 501(c)(3) du code fiscal des États-Unis.

Un grand merci à Wikipédia, Logiciel Libre et dont le seul fait est de porter l'information la plus rigoureuse qui soit...
Merci à tous les auteurs de définitions...

La conine (ou coniine ; conicine ; cicutine), du grec kônion (cigüe), est un alcaloïde, dérivé de la pipéridine, existant en deux stéréoisomères : la (S)-coniine (CAS 458-88-Cool, l'isomère naturel présent dans la ciguë, et la (R)-conine (CAS 5985-99-9).

La conine est un poison neurotoxique.

Histoire

L'une des premières et plus célèbres victimes connues de la conine est le philosophe Socrate, contraint à se suicider par ingestion d'une solution à base de grande ciguë.

La conine a été isolée la première fois comme une base libre de la Grande Ciguë (Conium maculatum) en 1827 par Giesecke. Son étude fut poursuivie par M. Geiger et M. Ortigosa. Elle fut synthétisée pour la première fois par le chimiste allemand Albert Ladenburg en 1886, par la réaction de condensation de Knoevenagel4. C'est le premier alcaloïde à avoir été ainsi synthétisé.

Galantis - No Money (Official Video)
https://www.youtube.com/watch?v=xUVz4nRmxn4

Elle a été administrée en cas de dyspnée cardiaque5.
Propriétés

La conine se présente sous la forme d'un liquide brun clair, huileux, à l'odeur proche de l'urine de souris. Elle est relativement peu soluble dans l'eau (10 mL pour un litre d'eau), mais est soluble dans l'éthanol et l'éther 6.

C'est un alcaloïde ganglioplégique (inhibiteur des ganglions sympathiques et parasympathiques) qui provoque une paralysie respiratoire.
Occurrence

La conine est naturellement présente dans la grande cigüe, mais aussi dans le persil des chiens (petite ciguë) et la sarracenia flava. Toutes les parties de ces plantes contiennent de la conine, mais elle est réellement concentrée dans leurs graines.
Représentation de conine en 3 dimensions
Représentation de conine sous forme de sticks
Synthèse
Coniinsynthese.png https://fr.wikipedia.org/wiki/Conine

De l'iodure de méthylpyridinium est chauffé à 300 °C pour obtenir de la 2-méthylpyridine. Cette dernière est mise à réagir avec de l'éthanal (acétaldéhyde) en présence de base, pour former la 2-propenylpyridine par condensation de Knoevenagel. Celle-ci subit une hydrogénation catalytique pour former la conine.

Il s'agit de la synthèse historique de Ladenburg.
Biosynthèse


La conine fait partie, avec la n-méthylconine, la conhydrine, la pseudoconhydrine, et la gamma-conicéïne des alcaloïdes du conium, tous présents dans la grande ciguë. Ces dérivés de la pipéridine sont synthétisés par la plante par additions d'unités C2 sur l'acide 3,5,7-trioxooctanoïque, qui est ensuite réduit puis subit une transamination cyclique qui le transforme en γ-conicéïne. À partir de ce produit, la plante peut synthétiser tous les alcaloïdes du conium7 (une première hypothèse de biosynthèse à partir de la lysine a été rejetée).
Notes et références

↑ ChemIDplus [archive]
↑ Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 » [archive], sur www.chem.qmul.ac.uk.
↑ a, b, c et d Entrée de « Coniine » dans la base de données de produits chimiques GESTIS de la IFA (organisme allemand responsable de la sécurité et de la santé au travail) (allemand, anglais), accès le 4 avril 2009 (JavaScript nécessaire)
↑ Hesse, M. : Alkaloide, 2000, Helvetica Chimica Acta, (ISBN 3906390195)
↑ L. Boucherie, E. Coudray, Guide pratique de chimie, Paris, 1906.
↑ Ammon, H. P. T. : Hunnius pharmazeutisches Wörterbuch, 2004, Walter de Gruyter, (ISBN 3110174871)
↑ Glotter, E., Zechmeister, L. : Fortschritte Der Chemie Organischer Naturstoffe, 1971, Springer Verlag, (ISBN 3211810242)

(de) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en allemand intitulé « Coniin » (voir la liste des auteurs).

Mike Posner - I Took A Pill In Ibiza (Seeb Remix) (Explicit)
https://www.youtube.com/watch?v=foE1mO2yM04

Mesdames et Messieurs Tignard Yanis, Favard Gaël, Passerieu Emmanuelle, Fradet Claire, Magalie Attou dit Mag'2 et Hoffman Vincent....
http://leclandesmouettes.bbflash.net/t241-police-la-coatie-le-groupement-socrate-et-y-becca
Ecrit de
TAY
La chouette effraie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 5980
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Message de la Justice.   Mar 14 Fév à 3:13

Zipper Fly Minceur javel Laver étroites Pieds Color Block épissage jeans pour hommes...
-----------------------------------------------------------------------------------

"Bohemian Rhapsody"

Depuis l'ile des nains, la flotte se prépare à force à débloquer le blocus... les nains
se vouent à une chance ultime, l'invisibilité de leur femmes peut être leurs plus grands
des atouts... dans la plus simple des tenues, elles devront se recouvrir d'une forme
huile de synthése afin de ne permettre aucune visibilité de leurs présences...
Leurs actions sera rapide... Mais cela ne pourrait suffire sans un acte du destin...

Zipper Fly Minceur, javel Laver étroites et Pieds Color Block sont le genre de fribouilles
qui aiment piller les richesses des Nains mais avec galanterie... Cette situation auquel
sont soumis le peuple des nains n'est pas bon pour leurs affaires et pour le morale
des flibustiers, des pirates et des mercenaires suisse qui composent leurs flottes
maritimes et ariennes...

"Les sartriennes sont elles prétes" demande Zipper Fly Minceur
"Ma flotte de dirigeables est prête" réponds un lieutenant de javel Laver étroites
"R.E.M. - Losing My Religion, mes démons..." s'écrient les hommes de Pieds Color Block

Alors la "Bohemian Rhapsody" élabore un plan et ils attaqueront les démons et
les orcs par les airs... Ainsi, le signal sera lancé aux nains et au Roi Galabrul de lancer
l'attaque des invisibles...

Une ombre aux allures bien sinistre apparait alors aux pirates et à l'armée de la
"Bohemian Rhapsody"...

"Nous te saluons, O reine..." chante alors Pieds Color Block.

Avec le spectre royal de Hathor la Lionne, Nephtys la douce laisse apparaitre
son caractère de combattante... Elle qui est si peu décrite dans son rôle de Femme,
de Reine et de Guerrière...

"Femmes et Hommes de la "Bohemian Rhapsody"..., je vous conjure de dresser
les marques brune, rouge, blanche, noire et arc en ciel de notre confrérie...
En ce jour premier, nous nous dressons en une armée réunie devant les scélérats
et nous allons délivrer ce peuple d’orfèvres, ces nains, enfants d'Anvers...
La Mort elle même nous accompagne de sa faux..."

La "Bohemian Rhapsody" dans un silence de peur et d'admiration, car Nephtys
dépose le spectre de Hathor tout en brandissant la Faux de la Grande faucheuse:

"Voilà ce que me dit La Mort: L’éthique, le spectre de la mort et la passion du signifiant;
À l’heure où le rapport du sujet à la pensée, à sa pensée intime, à ce qui fait de lui un
sujet humain, est menacé d’occultation, et face à l’intensité de l’existence,
comment la passion de ce même sujet peut-elle se situer, se projeter, s’exprimer ?
C'est avec votre coeur et dans ses espérances; "Bohemian Rhapsody"; je vous conjure
dans mes actes, je ne suis pas toujours Justice... Mais en ce jour, j'enfreins la règle
du destin... Quand leurs regards se porteront sur mon spectre et sur ma Faux... Alors,
l’essence et la matière d’une passion amicale se mélangeront dans leurs esprits avec
la relation de la parole au signifiant. les questions de la communion, de la vérité,
mais aussi de l’éternité et de la mort, seront convoquées. Alors le Destin vous
confondra envers ma personne et une porte souverainement s'ouvrirera pour vous
et l'Humanité... Celle d'une victoire incertaine et d'une défaite honorable à leurs yeux,
mais qui engendrera la colère du Père sur le Fils... De Mâl l'ensorceleur sur
Baal..."

Zipper Fly Minceur, javel Laver étroites et Pieds Color Block ainsi que tous les éléments
leve leurs glaives aux ciels et baissent les yeux devant les reines Nephys et Hathor...
Et ils prétent ce serment... avec leurs Opiorphines...

"Nous serons des chacals dans la mort et l’éternité, O Majesté... Ainsi que pour
La République..."

Seth Isräel le Prince des Capricornes, Fils de Adam le père de Bastet et d'Eve La nymphe
des mers, issus des larmes de Adam... Ne peut s’empêcher de s'écrier...

" J"ai deux frères à rejoindre dans les enfers, Cain et Abel ainsi que Bastet ma soeur
malgré le fait qu'elle soit fille de Lilith... la stigmatisation de la haine pour la force
de l'Espérance.Et je m'engage de protéger Lilith dans la victoire...
Je la placerai sous la protection de Rhadamente et de Bastet... En mémoire de mon ami,
Luciole ou le dit Prométhée..."

"C'est mon ami, pardonnez lui, Majesté..." s'interpose Pieds Color Block qui ne gifle pas
Seth Israël mais lui fait signe de rejoindre les rangs...

"Le Maléfique et Israël, les Deux Seth, voilà une nouvelle prophétie qui se réalise...
Les passions de la passion : du corps abîmé à l’écriture de l’abîme. le seul objet de
son désir, le passionné est prêt à tout pour en obtenir la possession.
les excès de la passion qui empêchent ceux qui s’y laissent prendre d’être sujet
de leur conduite. Une mystique de la Passion à un phénomène inédit. "Nous serons."
Quels autres tours la passion de la Passion peut-elle prendre ? Oui, la victoire sur
l'apocalyptique fin divine pour engendrer l’apothéose Naturel...
Oui, Je vois le TAY... Je vois le fleuve des serpents... La mort viendra vous saluer
chère compagnons des enfers..."

Un grand silence... La Reine vient d'annoncer une prophétie... elle est joyeuse
et cette prophétie regonfle l'assurance de La "Bohemian Rhapsody".

"Envoyer la Prophétie à travers les vents et les contrées... Je viens vous
chercher mon père et mes frères. Oui, Nephtys... Tu connais la douleur
que j'ai ressenti Le Deuil, Le Bannissement et la Douleur d'une famille
divisé et humble dans son rancœur... Je vous remercie de m'avoir accueillir
dans la "Bohemian Rhapsody."". rajoute Seth Israël dans les rangs et à haute voix
sous le regard de Pieds Color Block, fier d'avoir bien plus qu'un Capricone
mais d'avoir un frère et un ami au sein de son équipage.

"Lancer l'Attaque..." s'écrie alors un vent qui en a envie de découdre...
Et bien sur, ce vent est Yahvé, Allah, Dieu, L’Éternel qui retrouve vigueur
quand l'espérance l'emporte sur l'ignorance et l'Obscurantisme Sectaire...
Il est certes jaloux Yahvé mais il n'est pas possessif: Il sait entendre !

----------------------------------------------------
La grande famine: Le premier age ou Une Oeuvre Laïque ...
http://leclandesmouettes.bbflash.net/t7-la-grande-famine-le-premier-age-ou-une-oeuvre-laique
Red Army Chorus - Song of the Volga Boatmen
https://www.youtube.com/watch?v=E-qz4Icl3_Q

J'ai pour espoir de délivrer l'armée rouge du Centralisme afin de la conduire dans l’individualisme.
J'ai pour espoir de délivrer l’individualisme du Centralisme afin de la conduire dans l'aspect d'échange.

Carmen: "Près des remparts de Séville" (Elina Garanca)
https://www.youtube.com/watch?v=sHjnVz7Ayyw
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 5980
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Message de la Justice.   Lun 20 Fév à 10:23

Le sentiment de l'inconnu m’envahit devant l'afflux d'informations...
Celui auquel je dois dire que je suis proche d'une sorte d'overdose...
Les Rieuses vont devoir quitter la Garonne à l'approche du Printemps...
C'est une période de flou à chaque rotation de la terre qui se provoque
en moi... C'est aussi la période de l'Amour qui s'annonce, les rieuse
se dotent d'une tête noire et les Corbeaux poussent leurs premiers cris
d'amour...

Les Cormorans sont déjà proche du départ et les jonquilles sortent de
Terre... Je me rappelle alors du passé et de ceux qui sont partis dans
le grand chemin: Humain; Animaux et Végétaux... C'est devant cet
afflux d'informations... Une sorte d'overdose où le sentiment de liberté
est celui de la chanson du fidèle... Le mot est il mal interpréter !
Le corbeau, mon fidèle ami est de trois... Toujours trois sont ils !

Malgré les invitations de la Plèbe et de la Curie; je suis resté sur une
forme de Nuage auquel il n'y a aucune forme de métaphore sur le rien...
Depuis les appels, je ne ressens que celui de l'infini... Ce qui me paraissait
être une conquête et finalement, l'aspect même de la découverte du soi.
Ce qui est si proche, m'est finalement si éloigné... Et en cela, je vous en
remercie; Douce Agnès et Aimable Serge... Toujours trois sont ils !

Et en cela, j'en appelle à cette fameuse bougie, quels sens donnaient au feu;
doit on le craindre, l'ignorer ou le diviniser... Cette bougie, quels sens ?
Mais a t'elle réellement besoin d'un sens, tout ce que je sais: c'est qu'elle
peut se révéler utile de liberté... Devant l'aspect des Curies et de la Plèbe,
elle ne doit dévoiler l'aspect de sa forme... Je dois retourner dans les lignes
de front, les chasseurs sont trop nombreux alors je vais dévoiler mes efforts
sur les cuirassiers... Oui, je suis dans une sorte de cri:

"Alors que le sang coule, certains tout comme leurs maitres, s’efforcent
de construire un mirage... Une pyramide auquel ils effacent le nom de celui
pour y ajouter leurs noms sous forme de C.S.G ou d’impôts... Ma venu dans votre
communauté n'est pas innocente, je suis venu chercher cette aspect de répulsion
sur l'image et l’impôt... Oui, cette aspect de communauté auquel la communauté
de Saint Nicolas de Saint Cyprien de Toulouse aspire... Alors je dois dire que je suis
tel le figuier, je ne crains pas la brulure si cela me conduit à la Simplicité d’Âme..."

Oui et comme je vous l'ai dit: Cela est mon Mystère... En tout cas la seul chose
que je peux dire: Je ne suis pas nombriliste et je m'inclus au terme de Peuple...

Ecrit de
TAY
La chouette effraie
ou
Dark Obscur

Mais si vous préférez, Citoyen Yanis Tignard...
Kalinka : Non à l'Inquisition et Oui à la Justice...
Mes aventures au sein du sénat français
et j'en oublie....

Yanis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 5980
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Message de la Justice.   Sam 25 Fév à 2:54

La violence n'est pas la fille de la pauvreté mais de l'inculture. André #Brahic,
astrophysicien, #nuitsdesetoiles

André Brahic nous parle de Saturne c'était en ...1981 ! Vidéo Ina.fr
http://www.ina.fr/video/CPA8105437703 …
via @Inafr_officiel

Je suis un enfant du soleil... Dit Jean d'Ormesson du guide des égarés...

Un bel hommage à André #Brahic et l'#HomoRigolus par @FlorencePorcel
dans « l'espace dans gravité »

Vient de paraître #Cahiers_Clairaut n°156 Hiver 2016 "Images en astronomie"
"André Brahic" Aujourd'hui pour ab num
http://clea-astro.eu/vieclea/productions-recentes/cc/cc156 …

Il avait raison André Brahic quand il disait que "La Science c'est de l'amour".
Benjamin‏@VulgaSciences

Qu'aurait dit André Brahic en voyant ces images des anneaux
de Saturne faisant des vagues ?
#SaturnSaturday #ICYMI A closer look at Daphnis making waves
http://go.nasa.gov/2hg6vPy
Ça Se Passe Là-Haut‏@astroparticule

Astronomie Amnéville‏@AstroAmneville 31 déc. 2016
On se donne rdv en 2017 ?
En attendant
"Enfants du Soleil, histoire de nos origines"
conférence d'André BRAHIC
https://www.youtube.com/watch?v=J0h4tMvLthU&sns=tw …

Citations de Babelio‏@citationbabelio 15 déc. 2016
Nouvelle citation : La Science: une ambition pour la France par André Brahic La recher...
http://www.babelio.com/auteur/Andre-Brahic/13490/citations/1104960 …

Film hommage à André Brahic aux #RCE2016.
A revoir chaque matin pour avoir la pêche toute la journée :
https://www.youtube.com/watch?v=0TmwYM1zYn8

AFondlaScience‏@AFondlaScience 10 nov. 2016
Hommage à André BRAHIC♥ #astrophysicien Séance inaugurale #RCE2016 11/11 à 10h30 @afastronomie @citedessciences https://goo.gl/hqbMUu

Les Enfants du soleil
Pauline Gedge
Anne Laflaquière (Traducteur)
ISBN : 225313757X
Éditeur : Le Livre de Poche (17/05/1995)
Après le succès mondial de La Dame du Nil, Pauline Gedge revient à son sujet favori, l’Egypte.
L’histoire qu’elle nous conte ici est celle du pharaon peut-être le plus surprenant de l’Egypte ancienne, Aménophis IV, et de son épouse la très belle Néfertiti. C'est aussi celle d'une femme d'une rare clairvoyance, sa mère, l'impératrice Tii.
Nonchalant et rêveur, préférant s'initier à la poésie plutôt qu'aux affaires publiques, le jeune pharaon semble, dans les premières années de son règne, laisser à sa mère le soin de gouverner l’Etat. Sous la ferme direction de Tii, l'empire connaît paix et prospérité et, à la cour de Thèbes, les fêtes succèdent aux banquets.
Pourtant une passion habite le cœur et l’âme de Pharaon, non pour une femme mais pour un Dieu, Aton, le dieu du disque solaire, dont il croit être la réincarnation terrestre. Bravant la colère et la puissance des prêtres d’Amon, il se proclame Akhenaton (l’Esprit d’Aton): désormais, l'Esprit du dieu touchera tous ceux qui, charnellement, s'uniront à lui. ils seront tous les Enfants du Soleil.
Dès lors, plus rien ne compte aux yeux de Pharaon que ce culte hérétique. Tandis que les royaumes vassaux se rebellent et qu’une épouvantable sécheresse s’abat sur le pays, Akhenaton, reclus dans ses appartements, se livre à tous les débordements, allant jusqu’à transgresser, avec sa mère, le plus terrifiant des tabous…

S'appuyant sur une vérité historique indéniable, Pauline Gedge, avec son immense talent de conteur, ressuscite un monde passionné, où les jeux de l'amour côtoient sans cesse la folie du pouvoir.
Dès les premières pages on pénètre avec bonheur dans une vie quotidienne d'une rare qualité. L'ocre et le safran qui ornent les corps, la souplesse du lin des tuniques, la somptuosité des demeures, le léger murmure des fontaines intérieures... Un réel plaisir de lecture.

pourtant;
Enigma - Beyond The Invisible
https://www.youtube.com/watch?v=f8mMWh62XpU

Stéphanie Guillaume‏@sguillaume 14 nov. 2016
J'ai ajouté une vidéo à une playlist @YouTube - La physique, André Brahic
https://www.youtube.com/watch?v=IWzOQL-FGd8

Nouveaux livres‏@Nouveaux_livres 23 oct. 2016
Nouvelle notice : De feu et de glace: Planètes ardentes par André Brahic
http://www.babelio.com/livres/Brahic-De-feu-et-de-glace-Planetes-ardentes/887742 …

Les étoiles et la matière qui nous entoure , par André Brahic – DNU#2
bit.ly 2dz0sAH @cafe_sciences Watts Up Science

A concept is an abstract idea representing the fundamental characteristics of what it represents. Concepts arise as abstractions or generalisations from experience or the result of a transformation of existing ideas.[1] The concept is instantiated (reified) by all of its actual or potential instances, whether these are things in the real world or other ideas. Concepts are treated in many if not most disciplines both explicitly, such as in linguistics, psychology, philosophy, etc., and implicitly, such as in mathematics, physics, etc. In informal use the word concept often just means any idea, but formally it involves the abstraction component. These concepts are then stored in long term memory[2]
Diagram
When the mind makes a generalization such as the concept of tree, it extracts similarities from numerous examples; the simplification enables higher-level thinking.

In metaphysics, and especially ontology, a concept is a fundamental category of existence. In contemporary philosophy, there are at least three prevailing ways to understand what a concept is:[3][See talk page]

There are hierarchical organizations of concepts and they are at the top, superordinate, the middle basic level categories, and at the bottom, subordinate categories.[4] It would go furniture, chair, and easy chair.

Concepts as mental representations, where concepts are entities that exist in the brain (mental objects)
Concepts as abilities, where concepts are abilities peculiar to cognitive agents (mental states)
Concepts as Fregean senses (see sense and reference), where concepts are abstract objects, as opposed to mental objects and mental states

et

Concept peut désigner :

Sommaire

1 Philosophie
2 Psychologie
3 Art
4 Informatique
5 Commerce
6 Jeux et musique

Philosophie

Un concept est un contenu de pensée, parfois considéré comme une idée abstraite, donc séparée de la réalité d'une chose, d'une situation, d'un phénomène. Un concept se distingue aussi bien de la chose désignée par ce concept, que du mot ou de l'énoncé verbal, qui est le signifiant de ce concept. Voir aussi conceptualisme.

Psychologie

concept (psychologie).

Art

Le concept est l'idée de base et l'élément moteur du processus créatif. Voir aussi art conceptuel.

Informatique

Dans le cadre d'un réseau de concepts (aussi nommé réseau sémantique), un concept est un ensemble de nœuds fortement liés et activés simultanément.

Commerce

on désigne aussi comme concept toute idée, le plus souvent commerciale, plus ou moins novatrice.
la décoration, tout comme l'idée commerciale de base, d'un commerce franchisé, le design et la fonction d'un objet, sont parfois désignés comme des concepts.
un concept car est un prototype de véhicule automobile conçu et réalisé par un constructeur pour tester et montrer des idées, sans forcément qu'il y ait une intention de production en série et de commercialisation par la suite.

Jeux et musique

Concept est un jeu de société où le mécanisme de jeu repose sur l'identification d'entités par combinaison d'éléments symboliques.
un album-concept (concept album) est un recueil de musique dont les morceaux et chansons, au lieu d'être indépendants, sont liés entre eux par un thème ou une histoire, par exemple les opéras rock.

In a platonist theory of mind, concepts are construed as abstract objects. This debate concerns the ontological status of concepts – what they are really like.

La violence n'est pas la fille de la pauvreté mais de l'inculture. André #Brahic,
astrophysicien, #nuitsdesetoiles

André Brahic nous parle de Saturne c'était en ...1981 ! Vidéo Ina.fr
http://www.ina.fr/video/CPA8105437703 …
via @Inafr_officiel

Je suis un enfant du soleil... Dit Jean d'Ormesson du guide des égarés...

Un bel hommage à André #Brahic et l'#HomoRigolus par @FlorencePorcel
dans « l'espace dans gravité »

Vient de paraître #Cahiers_Clairaut n°156 Hiver 2016 "Images en astronomie"
"André Brahic" Aujourd'hui pour ab num
http://clea-astro.eu/vieclea/productions-recentes/cc/cc156 …

Il avait raison André Brahic quand il disait que "La Science c'est de l'amour".
Benjamin‏@VulgaSciences

Qu'aurait dit André Brahic en voyant ces images des anneaux
de Saturne faisant des vagues ?
#SaturnSaturday #ICYMI A closer look at Daphnis making waves
http://go.nasa.gov/2hg6vPy
Ça Se Passe Là-Haut‏@astroparticule

Astronomie Amnéville‏@AstroAmneville 31 déc. 2016
On se donne rdv en 2017 ?
En attendant
"Enfants du Soleil, histoire de nos origines"
conférence d'André BRAHIC
https://www.youtube.com/watch?v=J0h4tMvLthU&sns=tw …

Citations de Babelio‏@citationbabelio 15 déc. 2016
Nouvelle citation : La Science: une ambition pour la France par André Brahic La recher...
http://www.babelio.com/auteur/Andre-Brahic/13490/citations/1104960 …

Film hommage à André Brahic aux #RCE2016.
A revoir chaque matin pour avoir la pêche toute la journée :
https://www.youtube.com/watch?v=0TmwYM1zYn8

AFondlaScience‏@AFondlaScience 10 nov. 2016
Hommage à André BRAHIC♥ #astrophysicien Séance inaugurale #RCE2016 11/11 à 10h30 @afastronomie @citedessciences https://goo.gl/hqbMUu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 5980
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Message de la Justice.   Jeu 2 Mar à 10:43

Inside Man...

J'ai donné parole de maintenir un fait... Il y a le candidat désigné par le vote des
adhérents et en cela, j'interpelle la Justice sur le fait que je maintiens le cap choisis
par les adhérents... Je savais qu'il s'agissait d'une erreur mais je fais preuve de
démocratie même si cela m'en coute... Ce n'est pas pour Monsieur Fillon mais
pour les adhérents, le principe de justice démocratique et l'affirmation d'une parole.
Je déplore la mauvaise foi sur les mots et les actes tout en y ajoutant le fait
que je vais balayer devant mon seuil que devant celui des autres...

En cela, je ne participerai pas à la manifestation Fillon mais je ne trouve pas choquant
sur le fait qu'il doit avoir étudier d'une manière juridique, le fait... Je n'abandonne
pas le profit de l'éthique pour celui de la conviction... je ne cherche pas à établir
une lumière qui est le fait de la Justice... Vous savez que je suis de ceux qui croit
en une république organisé sur tous les aspects de la complexité du peuple de Droit.

Si Fillon se détourne de sa parole et de ses convictions, en tant que membre fondateur
des républicains 201 001 364; je m'investis dans le fait de diriger mon navire dans
le fait de se maintenir devant une rancœur annoncée... Je ne comprends pas la décision
des adhérents et je pars du principe que je reste à bord: je peux faire acte sur le fait.
En cela, je prépare les premiers secours car les pertes seront certaines... Régionales...

Il y a pas de quoi crier ! Oui, vraiment; vivre dans la peur ou dans le rôle de l'inculpé !
Certes, je ne défie pas la Justice mais je compare cette situation que j'ai vécu en 1995
contre le Gouvernement Chirac et Juppé... Je ne comprends pas la décision des adhérents.
Pour Fillon, c'est plutôt rude mais vaut mieux être isolé et bien entouré que le contraire...
Des gens croient encore en lui et cela est une équation d'écoute de la Démocratie...
J’espère que les Procureurs ma pardonneront mais je rajoute que je ne partage pas le fait
qu'il soit une victime du système judiciaire...

Il peut prétendre à présent avoir réunis autour de lui, une équipe de baroudeurs prête à
exercer une expérience gouvernementale et présidentielle; Je réalise le fait et je réitère
mon soutien dans l'exercice de la Justice... Le voilà tel Octave devant Marc Antoine
dans la célèbre bataille de Actium... Il reproche à la justice de vouloir sa mort;
il devrai se réjouir de s'être débarrasser des piques assiettes... mais il devra accepter
un fait il n'est pas Octave devant Marc Antoine car je dirais plus que son destin
s'approche de plus en plus à celui de Brutus... Ceux, qui l'entoure, sont brave pour Certains...

L'image de l’infamie est celle que l'on attribut à son adversaire. Le salaire du privilège
peut être rendu à de la vanité et de la jalousie sur des fonctions plus hautaines... Cela et
cela, il ne veut l'admettre... Entouré par les siens, il cherche la fonction de l'oint pour
ensuite se sentir investi par une force électorale qui se transformera en une action miraculeuse
du Peuple si il est élu... Cela fait peur même pour les plus proches d'entre eux... Le doute
ne fait pas parti de leur recueil... La prière est une révélation sur le mauvais sort ambiant...
le sacrifice du soi et du service publique sans prendre en compte l'aspect social de la personne
humaine: Les frais médicaux, chirurgicaux et une saignée sur le Service Public alors que la
population augmente... Les vieux vivent trop longtemps, se permettent de dire tous les classes
sociales au sujet de la santé et des retraites... Hum; oui, la Justice surveille les homicides !

La Justice, elle, se remets dans le droit de sauvegarde du bien et de l’intérêt sur les aspects
que les sbires des présidentielles ont constitués des comités de riposte sur tous les événements
de la campagne... Prêt à donner des coups sans vouloir en recevoir: La Naïveté ou l'Orgueil de Foi.
en tout cas, je ne suis pas juge de la République Française... Je déplore des faits où nul n'est
à l'abri d'une mauvaise réflexion sur ces idées et sur sa conscience... Les candidats le savent,
les militants le savent mais ceux qui sont là pour entendre des faits... Ils entendent la vérité
sur un système élaboré par le concept des droits : L'attribution divine et électorale où même
la Justice est soumise aux vagues de l'apriori, du conflit d’intérêt et de Personne...
Chacun y va de son Jugement... Pourtant, il y a une procédure indéterminée... Et cela, Personne
ne veut l'admettre... La Justice est confondu avec le Secourisme et le Secourisme est confondu
avec la Justice... Y'becca et Les Pompiers Jacques Vion de Toulouse...
Pour La Justice
Non à l'Esclavage, à la Torture qu'elle soit physique ou morales et aux viols qu'ils soient physiques
ou morales, Non à la diffamation de la Justice pour un intérêt morale ou physique...
Oui à la Gréve, à La Justice, à l’Écoute, à la Santé, au bien être, aux manifestations publiques...

Ecrit de
TAY
La chouette effraie

Discours_De Gaulle
https://www.youtube.com/watch?v=Y8TqCMao0YM
Y'becca.
TAY

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 5980
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Message de la Justice.   Ven 3 Mar à 10:31

LA LETTRE N° 155 Février-Mars 2017 : Convention : l’espoir déçu ?


Gilbert Bouteille, Président du conseil national de l'Ordre
En matière de convention, l’Ordre a pour mission de n’intervenir qu’après la signature des parties à la négociation, pour avis déontologique. Hélas ! la situation est aujourd’hui préoccupante.
La déception, en effet, est à la hauteur des espoirs que suscitaient les négociations conventionnelles lorsqu’elles se sont ouvertes à l’automne dernier. La profession et ses représentants manifestaient un réel enthousiasme. Après des décennies de statu quo, chacun était désormais convaincu de la nécessité d’articuler la prise en charge financière des soins dentaires à une pratique médicale moderne, innovante, orientée sur les actes de prévention et les soins conservateurs.
De la négociation sont certes sorties des avancées non contestables, entre autres en faveur de la prévention et de la prise en charge des patients physiquement ou économiquement vulnérables, mesures qui mériteraient d’ailleurs d’être amplifiées. Mais, à cela près, ce moment historique, cette révolution que tout le monde appelait de ses voeux lors du Grenelle de la santé bucco-dentaire est en train de tourner court. Pour la première fois dans l’histoire conventionnelle, un arbitrage intempestif est imposé. Risque-t-il de faire fi des avancées jusque-là négociées ? Rappelons qu’une médecine bucco-dentaire de qualité, innovante, arrimée aux standards internationaux, une pratique conforme aux données avérées de la science, gage d’une bonne santé générale, ont une incidence économique sur le fonctionnement d’une structure de soins. Or, cette dentisterie moderne risque de ne plus être à la portée des Français. Les solutions issues de l’arbitrage vont-elles confirmer la dynamique des négociations ou proposer une médecine bucco-dentaire de pénurie, inacceptable pour les patients ? Par délégation de service public, l’Ordre est le garant de la santé bucco-dentaire des Français. Il a donc le devoir d’alerter sur les risques d’une telle situation. L’Ordre comprend et partage la position des syndicats, des universitaires et des étudiants. Ce sont ces étudiants qui seront appelés à appliquer une convention qui ne leur permettrait pas d’exercer selon l’enseignement de qualité dispensé à l’université.
L’Ordre ne se résout pas à cet avenir.

L’Unité d’identification odontologique (UIO) est une structure émanant du Conseil national de l’Ordre des chirurgiens-dentistes. Elle propose aux autorités judiciaires des praticiens formés à l’identification médico-légale des personnes dans le contexte des catastrophes, sachant que le magistrat a le choix de requérir l’équipe d’identification médico-légale qui correspond à ses besoins.
L’UIO répond aux besoins actuels en matière d’identification de masse tant sur le plan national que régional. Apte à répondre à une demande d’intervention 24 heures sur 24, elle est mobilisable sur simple appel de l’autorité.
Les praticiens formés à l’identification médico-légale et proposés par le Conseil national de l’Ordre des chirurgiens-dentistes, ont tous une grande expérience de l’identification de victimes de catastrophe. Les praticiens de l’UIO ont notamment participé à des missions d’identification médicolégale à l’occasion des grandes catastrophes du tunnel du Mont Blanc, de Phuket (Thaïlande) ou de Charm El- Cheikh (Egypte).

La commission d’odontologie médico-légale du Conseil national de l’Ordre des chirurgiens-dentistes dresse les listes indicatives des praticiens formés à l’identification médico-légale dans le contexte des catastrophes.
Une première liste de chirurgiens-dentistes agréés par le Conseil national de l’Ordre des chirurgiens-dentistes

Celle-ci est constituée de 6 praticiens formés à l’identification médico-légale, mobilisables dans l’urgence et opérationnels dans les 8 heures sur l’ensemble du territoire métropolitain et sous 24 heures dans la plupart des départements et territoires d’outre-mer.
Cette liste et son actualisation sont communiquées par le Conseil national de l’Ordre des chirurgiens-dentistes à la Direction des affaires criminelles et des grâces de la Chancellerie, pour transmission aux parquets généraux (cours d’appel) et aux parquets (tribunaux de grande instance).
Le Conseil national de l’Ordre des chirurgiens-dentistes et les 6 praticiens de cette liste sont en mesure de répondre à une demande d’intervention 24 heures sur 24, tout au long de l’année.

Ces six praticiens ont pour mission de rendre opérationnelle dans les plus brefs délais l’Unité d’identification odontologique au sein de l’équipe pluridisciplinaire et notamment de réunir le matériel nécessaire, de pourvoir à son installation, de vérifier son bon fonctionnement et de préparer l’accueil des odontologistes médico-légaux des cours d’appel (deuxième liste).

Une deuxième liste de chirurgiens-dentistes agréés par le Conseil national de l’Ordre des chirurgiens-dentistes et formés à l’identification médico-légale

Celle-ci est constituée pour chaque cour d’appel pour couvrir les besoins en matière d’identification.
Cette liste et son actualisation sont communiquées par le Conseil national de l’Ordre des chirurgiens-dentistes la Direction des affaires criminelles de la Chancellerie pour transmission aux parquets généraux (cours d’appel) et aux parquets (tribunaux de grande instance) pour toute intervention.

Les praticiens formés à l’identification médico-légale doivent se rendre disponibles sous 24 heures pour la durée de la mission.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 5980
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Message de la Justice.   Ven 3 Mar à 10:32

Processus de Paix des secouristes de la république de l'Olivier.
Je crois qu'à l'avenir, plus personne ne pourra recréer des bulles d'exclusions...
Pour cela, je ne peux me permettre de mettre à l'écart tout individu(e) et "État".
Je ne suis qu'une femme ou un homme humble qui en vous adressant ces ces vers,
espère qu'il puisse vous conduire vers l'expérience, le travail et la communauté...
La solitude augmente ou diminue le nervosité... Cela s'appelle le malheur...
Alors par décision, on recherche à se tranquilliser et remettre la balance sur le zéro;
alors par construction, on décèle la notion d'une fragile tolérance:
Celle d'insulter !
Par Yahvé, cela est une horreur et une erreur...
La République de l'Olivier dit :
"Oui à la gréve, Non à l'Esclavage..."
la constitution rajoute :
"Oui à la Bibliothèque et Non à la Faim."
et le peuple doit rajouter :
"Oui à l'écoute et Non aux viols physiques et moraux."
Alors le Novice du Secourisme prends en charge sa nouvelle fonction autre qu'un service
militaire mais basé aussi sur la protection du Bien et du Corps.
"Je suis Y'becca"
Ecrit de
TAY
La chouette effraie.
-----------------------------------------
Y'becca est soumis à toujours suivre un dossier médical, on ne peut se reposer sur des radios anciennes et toutes opérations auquel Lise Verdier ne peut être bâclé... Certains medecins oublient d'osculter la gorge quand un patien à une fiévre... Il est des gestes de précautions auquel la médecine n'a pas la droit de s'occulter... Y'becca doit répondre à ces faits là et son secouriste ne doit jamais dire jamais sur le fait que l'expérience ne donne jamais d'acquis et il est une chose auquel je voue une grande discipline et rigueur: Celle d'entendre la Prudence lorsque le temps le permet... quel que soit l'opération, on agit avec prudence du temps, de l'aspect et des allergies possibles auquel le patient ou la patiente peut être soumis en fonction de son age et de sa corpulence...
"La grâce est à la beauté ce que la souplesse est à la rose. Sans grâce, la beauté n'est qu'une fleur artificielle, qu'un colibri sans vie."
Citation de Jean-Napoléon Vernier ; Fables, pensées et poésies (1865). L'association pour Lise et pour vous, s'inspire de cette citation de Jean-Napoléon Vernier qui est si réelle sur l'aspect du courage d'être dans des situation auquel l'aspect humain se doit de se reconsidérer dans l'aspect de l'adversité dans l'être. Cette citation cherche à nous monter des aspects qui nous semblent enfoie par l'adversité et la douleur mais qui ne demande qu'à renaitre afin de permettre à la rose de devenir Rosier...
Aide pour le retour à domicile d’une personne lourdement handicapée.
L’Association Pour Lise et pour Vous, a but non lucratif, met à la disposition des personnes en situation de grand handicap et leurs familles, son expertise dans la prise en charge du retour au domicile.
Plus largement, l’association veut favoriser et permettre le développement des soins de qualité et le maintien à son domicile de tout enfant, adolescent ou jeune adulte, atteint d’une maladie grave ou d’un handicap lourd.
Nous sommes à votre écoute pour parler et construire ensemble de votre projet de vie, nous sommes à vos côtés pour le concrétiser.
Pour Lise Et Pour Vous
le Bourg Chevreau, 53600 SAINTE GEMMES LE ROBERT
Association humanitaire, d'entraide, sociale
"La grâce est à la beauté ce que la souplesse est à la rose. Sans grâce, la beauté n'est qu'une fleur artificielle, qu'un colibri sans vie."
Citation de Jean-Napoléon Vernier ; Fables, pensées et poésies (1865)
"La beauté sans grâce est un printemps sans verdure."
Citation de Mirabeau ; Lettres à Sophie Ruffei (1777-1780)
"La beauté sans grâce est un hameçon sans appâts."
Citation de Ninon de Lenclos ; Confessions (1700)
"On admire d'un coup d'œil la beauté, elle ne laisse plus rien à deviner ; la grâce se fait aimer peu à peu par des détails variés, imprévus, qui vous plaisent d'autant plus qu'ils vous surprennent, et ses petits défauts d'ensemble sont quelquefois des charmes qui nous attachent."
Citation de Louis-Philippe de Ségur ; L'ennui (1816)
"La grâce, ce charme suprême de la beauté, ne se développe que dans le repos du naturel."
Citation de Madame de Staël ; L'influence des passions (1796)
"La beauté ne déplaît jamais, mais sans la grâce, elle est dépourvue de ce charme secret qui invite à la regarder."
Citation de Voltaire ; Dictionnaire philosophique (1764)
"Les grâces préférables à la beauté, ornent la femme de tous ce qu'elles ont de séduisant."
Citation de Marie-Geneviève-Charlotte Darlus ; Traité des passions (1764)
"Il y a un art caché dans la simplicité qui donne une grâce à l'esprit et à la beauté."
Citation de Alexander Pope ; Maximes et réflexions morales (1739)
"Aucune grâce extérieure n'est complète si la beauté intérieure ne la vivifie."
Citation de Victor Hugo ; Post-scriptum de ma vie (1901)
"Brillante de beauté, de grâces, de jeunesse, pour vous plaire, on accourt, on s'empresse."
Citation de Charles-Guillaume Étienne ; L'Intrigante, I, 9, le 6 mars 1813.
"Sans le fard de l'amour, par qui tout s'apprécie, les grâces sont sans force, et la beauté sans vie."
Citation de Antoine Bret ; La double extravagance, VII, le 27 juillet 1750.
"La beauté est la clef des coeurs, la grâce le passe-partout."
Citation de Paul Masson ; Les pensées d'un Yoghi (1896)
"La beauté réside dans la forme ; la grâce dans les mouvements, le charme dans l'expression."
Citation de Lucien Arréat ; Réflexions et maximes (1911)
"La grâce, plus belle encore que la beauté."
Citation de Jean de La Fontaine ; Adonis (1658)
Compte rendu de
TAY
La chouette effraie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 5980
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Message de la Justice.   Ven 3 Mar à 10:45

Alphonse de LAMARTINE (1790-1869)
Recueil : Harmonies poétiques et religieuses
Dédié aux droits de votes des Femmes, du Clergé, des Anarchistes, des Ouvriers, de la Liberté, de l'Egalité, et de la Fraternité dans l'Espérance.

Pensée des morts

Voilà les feuilles sans sève
Qui tombent sur le gazon,
Voilà le vent qui s'élève
Et gémit dans le vallon,
Voilà l'errante hirondelle .
Qui rase du bout de l'aile :
L'eau dormante des marais,
Voilà l'enfant des chaumières
Qui glane sur les bruyères
Le bois tombé des forêts.

L'onde n'a plus le murmure ,
Dont elle enchantait les bois ;
Sous des rameaux sans verdure.
Les oiseaux n'ont plus de voix ;
Le soir est près de l'aurore,
L'astre à peine vient d'éclore
Qu'il va terminer son tour,
Il jette par intervalle
Une heure de clarté pâle
Qu'on appelle encore un jour.

L'aube n'a plus de zéphire
Sous ses nuages dorés,
La pourpre du soir expire
Sur les flots décolorés,
La mer solitaire et vide
N'est plus qu'un désert aride
Où l'oeil cherche en vain l'esquif,
Et sur la grève plus sourde
La vague orageuse et lourde
N'a qu'un murmure plaintif.

La brebis sur les collines
Ne trouve plus le gazon,
Son agneau laisse aux épines
Les débris de sa toison,
La flûte aux accords champêtres
Ne réjouit plus les hêtres
Des airs de joie ou d'amour,
Toute herbe aux champs est glanée :
Ainsi finit une année,
Ainsi finissent nos jours !

C'est la saison où tout tombe
Aux coups redoublés des vents ;
Un vent qui vient de la tombe
Moissonne aussi les vivants :
Ils tombent alors par mille,
Comme la plume inutile
Que l'aigle abandonne aux airs,
Lorsque des plumes nouvelles
Viennent réchauffer ses ailes
A l'approche des hivers.

C'est alors que ma paupière
Vous vit pâlir et mourir,
Tendres fruits qu'à la lumière
Dieu n'a pas laissé mûrir !
Quoique jeune sur la terre,
Je suis déjà solitaire
Parmi ceux de ma saison,
Et quand je dis en moi-même :
Où sont ceux que ton coeur aime ?
Je regarde le gazon.

Leur tombe est sur la colline,
Mon pied la sait ; la voilà !
Mais leur essence divine,
Mais eux, Seigneur, sont-ils là ?
Jusqu'à l'indien rivage
Le ramier porte un message
Qu'il rapporte à nos climats ;
La voile passe et repasse,
Mais de son étroit espace
Leur âme ne revient pas.

Ah ! quand les vents de l'automne
Sifflent dans les rameaux morts,
Quand le brin d'herbe frissonne,
Quand le pin rend ses accords,
Quand la cloche des ténèbres
Balance ses glas funèbres,
La nuit, à travers les bois,
A chaque vent qui s'élève,
A chaque flot sur la grève,
Je dis : N'es-tu pas leur voix?

Du moins si leur voix si pure
Est trop vague pour nos sens,
Leur âme en secret murmure
De plus intimes accents ;
Au fond des coeurs qui sommeillent,
Leurs souvenirs qui s'éveillent
Se pressent de tous côtés,
Comme d'arides feuillages
Que rapportent les orages
Au tronc qui les a portés !

C'est une mère ravie
A ses enfants dispersés,
Qui leur tend de l'autre vie
Ces bras qui les ont bercés ;
Des baisers sont sur sa bouche,
Sur ce sein qui fut leur couche
Son coeur les rappelle à soi ;
Des pleurs voilent son sourire,
Et son regard semble dire :
Vous aime-t-on comme moi ?

C'est une jeune fiancée
Qui, le front ceint du bandeau,
N'emporta qu'une pensée
De sa jeunesse au tombeau ;
Triste, hélas ! dans le ciel même,
Pour revoir celui qu'elle aime
Elle revient sur ses pas,
Et lui dit : Ma tombe est verte !
Sur cette terre déserte
Qu'attends-tu ? Je n'y suis pas !

C'est un ami de l'enfance,
Qu'aux jours sombres du malheur
Nous prêta la Providence
Pour appuyer notre cœur ;
Il n'est plus ; notre âme est veuve,
Il nous suit dans notre épreuve
Et nous dit avec pitié :
Ami, si ton âme est pleine,
De ta joie ou de ta peine
Qui portera la moitié ?

C'est l'ombre pâle d'un père
Qui mourut en nous nommant ;
C'est une soeur, c'est un frère,
Qui nous devance un moment ;
Sous notre heureuse demeure,
Avec celui qui les pleure,
Hélas ! ils dormaient hier !
Et notre coeur doute encore,
Que le ver déjà dévore
Cette chair de notre chair !

L'enfant dont la mort cruelle
Vient de vider le berceau,
Qui tomba de la mamelle
Au lit glacé du tombeau ;
Tous ceux enfin dont la vie
Un jour ou l'autre ravie,
Emporte une part de nous,
Murmurent sous la poussière :
Vous qui voyez la lumière,
Vous souvenez-vous de nous ?

Ah ! vous pleurer est le bonheur suprême
Mânes chéris de quiconque a des pleurs !
Vous oublier c'est s'oublier soi-même :
N'êtes-vous pas un débris de nos coeurs ?

En avançant dans notre obscur voyage,
Du doux passé l'horizon est plus beau,
En deux moitiés notre âme se partage,
Et la meilleure appartient au tombeau !

Dieu du pardon ! leur Dieu ! Dieu de leurs pères !
Toi que leur bouche a si souvent nommé !
Entends pour eux les larmes de leurs frères !
Prions pour eux, nous qu'ils ont tant aimé !

Ils t'ont prié pendant leur courte vie,
Ils ont souri quand tu les as frappés !
Ils ont crié : Que ta main soit bénie !
Dieu, tout espoir ! les aurais-tu trompés ?

Et cependant pourquoi ce long silence ?
Nous auraient-ils oubliés sans retour ?
N'aiment-ils plus ? Ah ! ce doute t'offense !
Et toi, mon Dieu, n'es-tu pas tout amour ?

Mais, s'ils parlaient à l'ami qui les pleure,
S'ils nous disaient comment ils sont heureux,
De tes desseins nous devancerions l'heure,
Avant ton jour nous volerions vers eux.

Où vivent-ils ? Quel astre, à leur paupière
Répand un jour plus durable et plus doux ?
Vont-ils peupler ces îles de lumière ?
Ou planent-ils entre le ciel et nous ?

Sont-ils noyés dans l'éternelle flamme ?
Ont-ils perdu ces doux noms d'ici-bas,
Ces noms de soeur et d'amante et de femme ?
A ces appels ne répondront-ils pas ?

Non, non, mon Dieu, si la céleste gloire
Leur eût ravi tout souvenir humain,
Tu nous aurais enlevé leur mémoire ;
Nos pleurs sur eux couleraient-ils en vain ?

Ah ! dans ton sein que leur âme se noie !
Mais garde-nous nos places dans leur cœur ;
Eux qui jadis ont goûté notre joie,
Pouvons-nous être heureux sans leur bonheur ?

Etends sur eux la main de ta clémence,
Ils ont péché; mais le ciel est un don !
Ils ont souffert; c'est une autre innocence !
Ils ont aimé; c'est le sceau du pardon !

Ils furent ce que nous sommes,
Poussière, jouet du vent !
Fragiles comme des hommes,
Faibles comme le néant !
Si leurs pieds souvent glissèrent,
Si leurs lèvres transgressèrent
Quelque lettre de ta loi,
Ô Père! ô juge suprême !
Ah ! ne les vois pas eux-mêmes,
Ne regarde en eux que toi !

Si tu scrutes la poussière,
Elle s'enfuit à ta voix !
Si tu touches la lumière,
Elle ternira tes doigts !
Si ton oeil divin les sonde,
Les colonnes de ce monde
Et des cieux chancelleront :
Si tu dis à l'innocence :
Monte et plaide en ma présence !
Tes vertus se voileront.

Mais toi, Seigneur, tu possèdes
Ta propre immortalité !
Tout le bonheur que tu cèdes
Accroît ta félicité !
Tu dis au soleil d'éclore,
Et le jour ruisselle encore !
Tu dis au temps d'enfanter,
Et l'éternité docile,
Jetant les siècles par mille,
Les répand sans les compter !

Les mondes que tu répares
Devant toi vont rajeunir,
Et jamais tu ne sépares
Le passé de l'avenir ;
Tu vis ! et tu vis ! les âges,
Inégaux pour tes ouvrages,
Sont tous égaux sous ta main ;
Et jamais ta voix ne nomme,
Hélas ! ces trois mots de l'homme :
Hier, aujourd'hui, demain !

Ô Père de la nature,
Source, abîme de tout bien,
Rien à toi ne se mesure,
Ah ! ne te mesure à rien !
Mets, à divine clémence,
Mets ton poids dans la balance,
Si tu pèses le néant !
Triomphe, à vertu suprême !
En te contemplant toi-même,
Triomphe en nous pardonnant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 5980
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Message de la Justice.   Ven 3 Mar à 10:46

Chapitre trois :

Le pont des mouettes ou la réalité des temps.

Parce qu'il est toujours intéressant d'aller l'utile à l'agréable, la photographie est la passion commune qui nous a unie dans la vie et que nous exerçons en équipe. Etre deux sur le terrain présente de nombreux avantages en termes de partage d'une passion : mais l’amour me porte à écrire de ce rêve que je partage avec les oiseaux. Ainsi, sous le pont saint Michel, il y a des iles et l’idée m’est venue d’offrir du pain sur ces iles. Elles figurent néanmoins ici car c'est une façon d'alerter sur les graves menaces qui pèsent sur notre environnement et, par voies de conséquences sur ces espèces. Il y a aussi des gens qui m’observent jeter du pain sur les canards : Nous ne sommes pas les seuls sur les lieux. Après un certains temps, des mouettes et des corneilles apparaissent sous les yeux médusés des cormorans et des pigeons. Au fur et à mesure, l’agitation devient plus forte ; elles essayent d’attraper mes morceaux : Et moi je ris et quand elles pourraient être agressives envers les unes et les autres : je parle avec mon verbe et leur demande d’arrêter. Et puis, je pense à elle ; devant ce pain que je distribue aux mouettes et aux oiseaux : Je pense à elle, à toi ; Antigone qui dit à Créon… Alors, je dis à la nature ces paroles du merveilleux venu de la Femme de Sophocle : « Je ne croyais pas certes que tes édits eussent tant de pouvoir qu’ils permissent à un mortel de violer les lois divines. Lois non écrites, celle là mais infaillibles : Ce n’est pas d’aujourd’hui ni d’hier c’est de toujours… Qu’elles sont en vigueur, et personne ne les a vues naître ». Le vent souffle sur le pont saint Michel et je ne sais pourquoi cette scène me le dicte : L’alcool peut être, le désespoir peut être, la transhumance peut être mais ce jour là, toute la nature récitait la suite de ces mots de morale de Sophocle. Cette jeune fille est l’héritière de ces pensées et de la mort de son père.

Antigone, fille d’Œdipe, est devant son oncle et le dévisage : Elle ignore sa mort mais connaît les raisons de la guerre ; alors elle lutte avec ses propres mots : « Leur désobéir n’était-ce point par un lâche respect pour l’autorité d’un homme, encourir la rigueur divine ? Je savais bien que je mourais ; c’était inévitable et même sans ton édit ! Si je péris avant le temps, je regarde la mort tout comme un bonheur. Quand on vit au milieu des maux, comment ne gagnerais t’on pas à mourir ? Non, le sort qui m’attend n’a rien qui m’afflige. Si j’avais dû laisser sans sépulture un corps que ma mère a mis au monde, alors j’aurais souffert : Mais ce qui m’arrive m’est égal. Tu estimes, n’est ce pas, que j’ai agi comme une folle ?
J’en dirais autan de toi… »

Et elles volent autour de moi ; elles bravent la circulation et en dessous de l’arche du pont, les colverts attendent les miettes échappées du festin. Je vois l’ouest, j’entends l’est et le visage croise le nord et le sud. Le froid et la raison envahissaient mon corps, ma seule vertu fût de leur chanter et de leur dire car je croyais ne pas avoir assez de pain pour toutes ces créatures :
Les bouts pour les mouettes, les maladresses pour les canards, la volonté pour les corneilles et les miettes pour les moineaux, les pigeons et les poissons.

Sur le pont, je croyais être Socrate car les gens étaient aussi émerveillés de cette nature que je ne l’étais. Ils voulaient donner au peuple de la nature et ainsi pour mieux s’adresser à l’Homme. Ce sont certains qui furent jaloux mais devant la joie du peuple, ils se taisent pour mieux faire entendre la tristesse du peuple. Ils dirent les gens n’ont pas de rêve, il leur faut mieux. Ils se sont bien servit de moi mais je n’ai pas le droit d’être négatif. Ainsi ils me disaient : « …
Monsieur il y a d’autre pensée que de dire et de voir… Il y a le partage… Nous devons porter notre étiquette ». Tous se mélanger, tous les partis ont vendu le droit de dire pour le droit de faire et de tracter.

« Réellement, il y a d’autres formes de pensées, tu as raison. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 5980
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Message de la Justice.   Ven 3 Mar à 10:48

"La femme est une surface qui mime la profondeur"
"Vénérez la maternité, le père n'est jamais qu'un hasard"
X-Files Nietzsche

L'ignorant s'est entendre un cri et porte la poésie comme l'enfant qui découvre son meilleur ami"e".
L'innocence est une révélation.
TAY

j'ai jeté une pierre, ce fut le choc des titans: J'ai du choisir mon camps dans l'affrontement: celui de seconder le poète-Médecin; Jzivago.
TAY

celui qui construit une armée est semblable à un gourou. Tout nationaliste et drapeau n'est pas porté par le fanatisme.
L'"Anarchiste"
TAY

"La femme apprend à haïr dans la mesure où elle désapprend de charmer."
Nietzsche
"L'Anarchiste du Piémont."
TAY

Certains me prennent pour un fou de m'adresser aux Véritables Anarchistes mais tout comme les Religieux, ils approfondissent la Laïcité.
TAY

La République de l'Olivier n'est pas l'attribut d'un Homme, d'un Juge ou d'un Sujet; elle est une démocratie.
TAY

L'Armure prends l'accent sur la sensualité,
la virginité n'est pas lié aux regards
TAY

Liberté, Égalité, Fraternité et Espérance... Oui à la manifestation et grève, Non à l'esclavagisme
,aux viols et aux tortures

C'est face à la tempête que j'aime entendre le son de la flamme. Le phare de la République rayonne mon Cœur en cet instant.

Le peuple est une relation intelligente. Elle amène à la diversité malgré la cohérence de la cohésion.

Ne jamais abandonner un enfant même hors mariage. Oublier le devoir de faire grandir est un crime. Non à la Torture

Le service public exige le meilleur de soi en son sein et malgré les lauriers, la grande faucheuse est aux aguets.

La République des citoyennes doit donner le choix au(x) deux sexes autan dans la parole que dans le vote.

Les hôpitaux ne sont pas une industrie et un commerce. Campagnes et villes dans la proximité: la République.

La France doit sa force à son service public et malgré tout ce qu'on peut dire: Il mérite de s'y pencher et de l'aimer.

écrit de
TAY
La chouette effraie.

Difficile de retranscrire les écrits d'une œuvre étrangère, il faut donc engendrer une légende des gestes.
TAY

Les Hommes et la Justice
dédié aux Licornes...

Ainsi... Le temps qui se presse... Les nuages se font grès et le Temps qui se presse... Il a évolué...
Le propre du Temps s'est de créer alors il a évolué... Le Temps est savoureux et si nous étions tous cannibales:
la Justice serait elle plus égal... L'Homme a parlé que cela ne peut enlever la conscience de survivre...
Or ce qui a sauvé l'Homme s'est réellement ce fait d'être un omnivore qui tout comme les rats sait se servir de ses mains ! Mais 'qu'est la Justice face à la conscience de survivre...

Il est des cannibales qui tue et ceux qui reçoivent ! L'âme de l'homme n'est pas équitable pour le rétablissement de la Justice... Alors, Le Temps peut-il être utile pour la justice ?

C'est la Licorne face au phœnix et elle s'est dressée... La Justice se nourrit de symbole ou est ce l’imaginaire de la Cour Suprême ! La justice s'oppose à l'Homme car celui-ci n'est pas indivisible : L'amitié ne peut laisser apparaitre les consciences des Hommes: ... Tous les Hommes ne croit pas en la Justice des Végétariens alors forcément, c'est divisible... ! Et les prisons sont à l'images des procès !"

Alors la Licorne ne peut que s'écrier:

"La Justice est Indivisible et pourtant la Cour se divise... Non aux viols !"

TAY
La chouette effraie

Le vieux coq et l’homme pressé.

« Il est des silences qui n’ont d’égale que les plus
grandes critiques. »Dit le vieux coq.

« Paris vaut une messe, n’est ce pas. »

« Tu prends le dessus sur la lune ; tu dois accentuer
le fait d’être un homme. » dit le vieux

Coq.

« Oui, mais pressé. » dit l’homme.

« Hum. C’est moi qui te l’ai suggéré, tu te débrouille
bien : Avec tes capacités, le monde

S’ouvre devant toi. Ouvre lui les bras. » Dit le vieux
coq à l’homme pressé.

« A il usa d’un taureau pour s’attirer au charme de la
belle, le collectionneur est homme

À reprendre ses droits, même sur les pieux. »

« Certes, l’immoral est très bon dans la grammaire.
L’art fût toujours prioritaire sur la

Politique. Moi est si, lui s’est ça : Voilà où j’en
suis. »

« Belle analyse. Elle est tout à votre honneur :
Versailles. »

« Hum. L’empire. »

« Vous n’allez pas recommencer, c’est vrai l’empire,
l’image d’un homme pressé. »

« Le monde est à ce prix. » dit le vieux coq.

« Poussière tu redeviendra poussière : Voilà pour vous
» dit l’homme pressé en direction de la

Lune.

Elle brille dans la rougeur. Au dessus de paris, un
vent de douleur se dresse devant le froid.

Il allume des feux dans des vieux bidons ou certains
se retrouvent dans le métro : Ils ont de

Quoi s’offrir une aile ou une cuisse, mais pas les
deux.

P.S : Il est des silences qui n’ont d’égaux les plus
grands critiques ; mais il est un tout d’autre

Mérite, c’est celui de les entendre.
------------------------------------------------------
Le cœur d’une ville ou l’infirmière.

Dans la clinique, Mya regarde Silhio. Le journal qu’il
tient dans les mains et il dit à sa

Femme : « Il lance une fourche sur le sénat. »

Elle baisse les yeux et lui demande qu’à t-elle lue
dans la presse marocaine à ce sujet.

« Le festival de Cannes. Nos liens sont très forts. »

« Tu sais une telle chose ; cela demande une urgence :
Il veut les mettre au garde à vous ! »

« C’est pour leur bien ; il veut donner un sens
nouveau aux femmes et aux laïques. Cela est

Depuis mille neuf cent soixante-quatorze. C’est lui le
gouverneur ; il voudra donner sa leçon

Au sénat… »

« Ça va l’affaiblir, Mya. On peut l’accuser d’être
trop vieux. »

« Mais, il va le dénoncer pour être le grand acteur,
certes, il en a va de la sauce. »

« L’auvergnat de Brassens, c’est sa chemise. Tu parles
trop, Mya. »

« Et Toulouse, cul et chemise. Ils sont toujours au
milieu de tous. »

« Pas tout à fait : ces clans se placent au milieu de
tous. C’est un héritage de leurs croisades »

« Justement. Le sénat s’est hissé au drapeau, voilà
bien plus de cent ans qu’il est au garde à

Vous. » Rajoute Mya.

« Alors d’après toi. »

« Une douche froide. Où est la mouette. Les motivés
ont-ils présenter leurs excuses aux

Étourneaux de rennes. Si le droit de la femme est
ainsi violé, nous irons toutes à la rue : Elle.»

« Nagalïèw est en route vers Toulouse et ta chouette
se livre à la bataille de paris. Elle parle

De la lune et ils font mine de rien. Sa raison la
sauve, ils se regardent au cœur d’un jaloux. »

« D’abord, c’est lui. Et, Marc au travail est il
gentil avec lui. Je crois en toi et Oran l’a vu.

Yanis a grandi ici, et on n’oublie pas aussi
facilement. Si il menace la république et bien, c’est

Qu’on l’utilise. Il est capable de le déjouer et puis
il y a nous, Silhio. Il y a la clinique. »

-------------------------------------------------------
Nagalïéw, la mouette aux yeux verts.

Aujourd’hui, Nagalïew est au dessus de la
méditerranée.

« Les baltiques sont de retour au cœur de Toulouse et
elles patrouillent le long de la Garonne.

Il n’y a plus un moustique. Rien ne peut résister à
cette colonie. » Souffle Eole.

« Les étourneaux… Je dois voir les étourneaux. C’est
un grand hiver. Leur danse est funeste

Pour Toulouse. »

« Allons la Garonne ne va pas geler, Nagalïéw. Le
grenier est encore fertile et les colverts sont

Aussi solide que des oies. Et, il n’y a pas un renard
dans toulouse. »

« Quelques chats m’ont dit tout le contraire. »

« Tu parle au chat, maintenant. »

« Depuis longtemps, Eole. Ce renard vit avec une femme
et sert une reine. Depuis, il a chassé

La femme et s’est mis en manège avec la reine. »

« C’est bien résumé et il y a tant d’amour. Tu
comprends les liens, Nagalïéw. »

« Eole… Et tous ces maux envers Croaw-croaw et
Nicosie, l’amour est là et il ne peut s’oublier.

Je ne crois pas qu’il puisse l’aimer. D’ailleurs la
seule qui soit blessé, s’est la reine. C’est

Vrai que nous devons l’aider : lasse des rois
fainéant. Elle se porte à bout de bras cette reine

Et ces sourires n’ont pas l’égale de ceux de la
rigueur et du besoin d’un celui. En bref, tu

Connais l’argot toulousain, cher toulousain ; nul
force n’a pu l’éteindre même les célèbres

Sourires de ton talentueux amour. »

« O Nagalïèw, citoyenne de la mer que le reflet de la
Lune offre à l’appétit du renard :

Soulevant la jalousie d’une reine, envieuse de ton
albatros que je suis. Au dessus de l’orée, je

Joue avec la lune, les chats et les corbeaux. Nous
connaissons des renards et malgré un

Prétendu vol de fromage, je te déclare que c’est lui,
moi je te l’ai offert ma mouette. L’air est

Vif. Nous arrivons vers Narbonne. »

« Me voilà France. »S’écriât la mouette en survolant
une cour de lycées. Ils vont vers le midi.
-------------------------------------------------
écrits de
TAY
la chouette effraie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 5980
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Message de la Justice.   Ven 3 Mar à 10:48

Décret d'abolition de l'esclavage du 27 avril 1848

Statue de la ville de Cayenne rendant hommage à Victor Schœlcher, rédacteur du Décret d'abolition de l'esclavage du 27 avril 1848

Le deuxième décret de l'abolition de l'esclavage en France a été signé le 27 avril 1848 par le Gouvernement provisoire de la deuxième République. Il a été adopté sous l'impulsion de Victor Schœlcher. L'acte français d'abolition de l'esclavage à l'époque moderne est le résultat d'une longue gestation commencée avec la controverse de Valladolid en 1550, poursuivie aux Amériques et dans l'Ancien Monde, avec les Sociétés des amis des Noirs particulièrement.
dans un avenir proche, dans les étoiles et ailleurs....

HISTOIRE

La première abolition de l'esclavage

La première émancipation des esclaves a lieu à Saint Domingue, le 29 août 1793.

La loi du 4 février 1794 (16 pluviôse an II), est le premier décret de l'abolition de l'esclavage dans l'ensemble des colonies françaises, qui est très inégalement appliqué.

Par la loi du 20 mai 1802 (30 floréal an X), le Premier Consul Napoléon Bonaparte ne restaure pas l'esclavage, ni à la Guyane, ni à Guadeloupe, ni à Saint Domingue, puisque l'abolition y est déjà (difficilement) appliquée, mais le maintient partout où la loi du 4 février 1794 n'a pas encore été administrée, à cause de l'opposition locale aux Mascareignes : La Réunion, l'île de France - Maurice - et Rodrigues, mais aussi, à La Martinique, Tobago, Saint Martin et Sainte Lucie, îles récemment restituées à la France par l'Angleterre, avec le traité d'Amiens du 25 mars 1802.
L'interdiction de la traite

Mal acceptée par les Français qui la considèrent comme « importée dans les fourgons de l'étranger »[réf. souhaitée], elle rencontre l'opposition des ports atlantiques (Bordeaux, Nantes) qui espèrent reprendre le fructueux négoce, interrompu, depuis 1793, par le blocus britannique. Si les lois, règlements et circulaires français interdisent officiellement la traite, le ministre de la Marine de 1819 à 1821, le comte Portal, ancien armateur bordelais, et de 1824 à 1827, le comte Villèle, premier ministre et parent de planteurs de l'Ile Bourbon (La Réunion) sont volontairement très laxistes dans l'application de la législation.

En 1831, le ministère Laffitte, où siègent de nombreux membres de la Société de morale chrétienne, une organisation d'oppositionnels libéraux engagés dans le combat contre la traite, fait adopter la loi du 4 mars 1831 qui vise à son abolition définitive : elle prévoit vingt à trente ans de travaux forcés pour les responsables, la réclusion pour l'équipage du navire et un engagement de sept ans dans les colonies pour les esclaves libérés alors la loi passa dans tous les pays et toute les villes

L'abolition repoussée sous la Monarchie de Juillet

Aménagement de la condition servile

Les modérés pensent que les esclaves doivent être « préparés à la liberté » avant de prétendre pouvoir en jouir pleinement : l'éducation et la conversion religieuse apparaissent comme des préludes à une abolition sans cesse repoussée. Après l'adoption des lois Mackau en 1845, le duc de Broglie estimait ainsi que « la loi actuelle est une loi de préparation à l'émancipation, loi qui arrivera un jour à améliorer la condition des noirs, à les rendre dignes de la liberté ».
Les lois Mackau
Article détaillé : Lois Mackau.

Les lois Mackau constituent la dernière vague législative avant l'abolition de 1848. Votées en juillet 1845, elles reprennent la logique des textes précédents, sans marquer de rupture vers l'abolition. Elles rendent obligatoire une durée minimale accordée à l'instruction des esclaves. Elles limitent à quinze le nombre de fouets que les propriétaires peuvent dispenser sans avoir à recourir à une autorisation judiciaire. Les esclaves mariés mais de maîtres différents obtiennent le droit de réunion.

En juillet 1846, le roi Louis-Philippe Ier abolit l'esclavage dans les domaines royaux de la Martinique et de la Guadeloupe et dans l'île de Mayotte qui vient d'être acquise par la France. Mais Guizot, principal ministre, n'entend pas aller plus loin.
Une application aléatoire

L'application de ses différentes mesures dans les colonies est très aléatoire comme ne manquent pas de le souligner les partisans de l'abolition. Ledru-Rollin et Agénor de Gasparin s'opposent ainsi au projet de loi Mackau lors des séances de la Chambre des députés en dénonçant l'inutilité de législations successives qui restent largement inappliquées3. Dans les colonies, l'ouverture de nouvelles écoles s'est par exemple assortie d'une sélection des élèves par les maires qui vise manifestement à en exclure les esclaves4.
L'action de Victor Schoelcher

Dès 1831, après un voyage à Cuba, Schoelcher affirme dans La Revue de Paris, que les esclaves sont des hommes donc sont libres de droit. En 1833, dans De l'esclavage et de la législation coloniale, il propose une libération progressive évitant les vengeances raciales et permettant aux esclaves d'acquérir l'autonomie économique et intellectuelle. Puis en 1838, participant au concours littéraire organisé par la Société de morale chrétienne, il préconise une libération immédiate sans période transitoire. À la suite de son voyage aux Antilles, en 1840-1841, il dédicace aux planteurs son ouvrage Colonies françaises, abolition immédiate de l'esclavage et propose d'interdire le sucre de canne pour le remplacer par le sucre de betterave. En avril 1847, la campagne de pétitions de la Société de morale chrétienne, recueille 11 000 signatures (dont celles de trois évêques, dix-neuf vicaires généraux, plus de huit cent cinquante prêtres, près de quatre-vingt-dix présidents de consistoire ou pasteurs, six mille négociants).

À la fin de février 1848, pendant son voyage d'enquête au Sénégal, Schoelcher apprend la chute du roi Louis-Philippe. Il regagne Paris, contacte François Arago, ministre de la Marine et des Colonies qui le nomme sous-secrétaire d'État chargé des colonies et des mesures relatives à l'esclavage. Le 4 mars 1848, le décret, qui nomme Schoelcher, président de la commission d'abolition de l'esclavage chargée de préparer l'émancipation, est signé par le gouvernement provisoire de la toute jeune République. Le 5 mars, la commission voit le jour ; elle est présidée par Schoelcher, et comprend, outre un chef de bataillon d'artillerie de marine (officier de la Légion d'honneur), futur député et ami de ce dernier, Auguste-François Perrinon, le directeur des colonies, l'avocat à la cour de cassation, Adolphe Gatine et un ouvrier horloger. La commission tient sa première réunion le 6 mars, et le 27 avril, elle propose une série de douze décrets qui émancipent les esclaves (un article leur octroie le statut de citoyen, ils sont désormais appelés « nouveaux citoyens » ou « nouveaux libres ») et organisent l'avenir dans les colonies. Des ateliers nationaux sont établis dans les colonies ; on crée des ateliers de discipline pour la répression de la mendicité ainsi qu'une caisse d'épargne ; un décret agence l'impôt personnel, les taxes sur les tafias, vins et spiritueux ; un autre institue une fête du Travail dans les colonies ; un décret organise les hypothèques ; les commissaires généraux de la République sont créés et envoyés dans les colonies pour y appliquer les décrets ; la liberté de la presse est étendue aux colonies ; un décret précise les modalités du recrutement militaire, de l'inscription maritime, de la garde nationale (extension des dispositions ayant cours en France) ; le sort des vieillards, des infirmes et des orphelins est pris en charge ; des jurys cantonaux sont créés.

Ainsi près de 248 500 esclaves sont libérés (plus de 87 000 en Guadeloupe, près de 74 450 en Martinique, plus de 62 000 à La Réunion6, 12 500 en Guyane, plus de 10 000 au Sénégal d'après les demandes d'indemnisation présentées par les propriétaires).
L'application des décrets
Dans les colonies françaises

La nouvelle que la République abolit l'esclavage (décision du gouvernement provisoire du 4 mars) parvient quelques semaines plus tard dans les colonies américaines et y provoque une profonde émotion. Aussi quand les décrets du 24 avril y parviennent la situation est explosive. Les décrets prévoient deux mois de délai mais les évènements précipitent les décisions. Le 23 mai, en Martinique, à la suite de désordres liés à la connaissance des décisions parisiennes, les autorités de Saint-Pierre et Fort Royal, abolissent l'esclavage. Le 27 mai, alors que la situation est plus calme, le gouverneur de la Guadeloupe proclame l'abolition générale. Fin mai, l'île de la Réunion est enfin mise au courant, mais le gouverneur attend le 20 décembre pour appliquer les décrets. Ce n'est que le 10 juin que le gouverneur de la Guyane prend la même décision (avec effets au 10 août).

La situation est plus délicate en Algérie et au Sénégal, car une partie des esclaves appartiennent aux indigènes. En Algérie, le décret est mal appliqué dans les campagnes. Au Sénégal pour ne pas mécontenter les Maures qui sont esclavagistes, mais qui assurent le ravitaillement de la colonie, le gouverneur demande aux autorités locales de refouler les esclaves qui rechercheraient asile dans les colonies françaises.

Une loi votée le 30 avril 1849 indemnise les planteurs et les colons. Ceux-ci reçoivent environ six millions de francs pour dédommagement de la libération de près de leurs 248 500 esclaves.

De 1848 à 1870, les décrets d'abolition sont mal appliqués ou amendés : les cadres de l'esclavage sont reconstruits par les autorités locales qui proclament des arrêtés de « police du travail », imposant notamment des passeports intérieurs.
Effets sur les Français résidant dans des pays esclavagistes

L'article 8 du décret de 1848 interdit à tout Français la possession ou le trafic d'esclave, sous peine de « la perte de la qualité de citoyen français » ; ceux qui se trouvent en infraction au moment de la promulgation, ou qui y entreraient ensuite « par héritage, don ou mariage », ont un délai de trois ans pour s'y conformer. Par ces dispositions, le bannissement de l'esclavage est étendu, au-delà du territoire de la France, à tous ses ressortissants qui résident dans des pays où il est encore légal : ils sont alors environ 20 000, répartis entre le Brésil, Cuba, Puerto-Rico et le sud des États-Unis, dont approximativement une moitié de propriétaires d'esclaves. Sur ces quelque 10 000 Français directement visés par l'article, 5 à 6 000 se concentrent en Louisiane.

L'objet de l'article et la nature de la peine — la perte de la nationalité, au lieu de la simple amende prévue par la législation anglaise de 1843 — traduisent les principes abolitionnistes qui animent les gouvernants républicains de 1848 : en faisant de tout Français établi à l'étranger « une protestation vivante, permanente, contre l'esclavage », selon les termes de Victor Schoelcher, leur volonté est de promouvoir la cause de l'abolition et d'inciter les sociétés esclavagistes à suivre l'exemple donné, en particulier aux États-Unis9.

C'est en Louisiane que l'article 8 suscite les plaintes les plus vives. Dès juillet 1848, le consul à la Nouvelle-Orléans avertit que les résidents français se feraient naturaliser Américains s'il était maintenu, et appelle à son abrogation. Si les fondateurs de la IIe République refusent tout compromis, à partir de 1849, des gouvernants moins intransigeants se montrent plus réceptifs aux arguments contraires. Le 11 février 1851, à l'approche de l'expiration du délai de 3 ans, un amendement soutenu par le gouvernement le porte à 10 ans. Cependant ce report est insuffisant pour les Français propriétaires d'esclaves à l'étranger, qui ne peuvent se satisfaire de se retrouver dans la même situation sept ans plus tard. En Louisiane, le consul fait état d'une nouvelle loi locale qui rend financièrement impraticable la libération des esclaves, en imposant à leur propriétaire de les faire transporter à ses frais au Libéria ; ses positions rencontrent auprès des ministres français concernés un accueil favorable.

Cependant l'arrivée du Second Empire donne aux gouvernants d'autres priorités, et aucune mesure n'est prise avant l'approche de l'expiration du délai prolongé. En 1858, la loi du 28 mai, sans abroger l'article 8, y introduit des exceptions : elle en exempte les Français propriétaires d'esclaves avant 1848, ou par suite de mariage, héritage ou don. En pratique, ces dispositions vident largement l'article de son effet, grâce notamment au vague de la notion de don. De fait, les propriétaires d'esclaves en Louisiane qui conservaient encore leur nationalité française purent les garder jusqu'à l'abolition de l'esclavage à la suite de la Guerre de Sécession.
Un mouvement généralisé

À la même époque, un grand nombre d'états pratiquant la traite et l'esclavage, décident de les abolir. Les États-Unis dans leur constitution de 1787, interdisent la traite, décision appliquée à partir de 1807, en revanche l'esclavage est maintenu. Le Royaume-Uni est à la pointe du combat abolitionniste. Le 6 février 1807, une loi fixe la limite de la traite pour le 1er janvier 1809. Le 15 août 1833, les Britanniques abolissent l'esclavage (avec effet au 1er août 1834). En 1835, au cours des troubles métropolitains qui suivent la mort de Ferdinand VII, le gouvernement libéral espagnol abolit la traite dans les colonies de la couronne. L'année suivante, le Portugal en fait de même, mais l'application est peu suivie et le décret n'est même pas publié au Mozambique (qui fait partie de la zone où se pratique la traite en direction des pays de l'Océan indien et du golfe persique). Le 3 décembre 1837, par son bref pontifical In suprema apostolatus fastigio, le pape Grégoire XVI condamne la traite et l'esclavage.

Le 28 juillet 1847, le Danemark, qui avait interdit la traite dès 1802, abolit l'esclavage dans ses colonies des Antilles mais prévoit un délai de 12 ans, cependant dès l'année suivante il accorde la liberté immédiate (3 juillet 1848). En 1850, le Brésil réprime la traite. À partir de 1854, le Portugal libère progressivement les esclaves de ses possessions. En 1856, ce sont ceux des municipalités, des établissements charitables de l'Ordre de la Miséricorde puis ceux des églises. Le 5 juillet 1856, les esclaves d'Angola sont libres et le 25, août 1856, ce sont ceux des Indes portugaises qui obtiennent leur liberté. Ce n'est que le 1er janvier 1860 que les Pays-Bas suppriment l'esclavage en Malaisie; en revanche les Antilles et la Guyane néerlandaise devront attendre 1863. Le 1er janvier 1863, le président américain Abraham Lincoln signe le décret qui libère les esclaves des États du Sud des États-Unis, au milieu de la guerre de Sécession (1861-1865), mais la loi ne sera votée que le 8 avril 1864 à la Chambre des représentants, le 31 janvier 1865 par le Sénat et ce ne sera que le 18 décembre 1865, que les trois-quarts des états alors constitués l'ont ratifiée. Le Brésil a été le dernier pays du continent américain à avoir aboli l'esclavage: seulement en 1888 par la "Lei Áurea" (loi d'or), et sans compensation pour les propriétaires. Le dernier pays du monde qui a aboli l'esclavage est la Mauritanie en 1981.
Bibliographie

Les différents ouvrages de Victor Schœlcher[réf. nécessaire].
Janine Alexandre-Debray, Victor Schoelcher. L'homme qui a fait abolir l'esclavage, Paris, Perrin, 2006.
Lawrence C. Jennings, « L'abolition de l'esclavage par la IIe République et ses effets en Louisiane (1848-1858) », Revue française d'histoire d'outre-mer, vol. 56, no 205,‎ 1969, p. 375-397 (lire en ligne).
(en) Laurence C. Jennings, French anti-slavery. The movement for the abolition of slavery in France, 1802-1848, Cambridge University Press, 2000.
Nelly Schmidt, Abolitionnistes de l'esclavage et réformateurs des colonies. Analyse et documents, Paris, Karthala, 2000.
Nelly Schmidt, L'abolition de l'esclavage. Cinq siècles de combats (XVIe siècle-XXe siècle), Paris, Fayard, 2005.
Françoise Vergès, Abolir l'esclavage. Une utopie coloniale. Les ambiguïtés d'une politique humanitaire, Paris, Albin Michel, 2001.
Lawrence C. Jennings, La France et l'abolition de l'esclavage 1802-1848, éditions André Versaille, 2010.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 5980
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Message de la Justice.   Ven 3 Mar à 10:49

L'aristocratie mondaine porte sur l'élan d'un ralentissement du progrès spatial : aucune retenu dans cette état de grâce, nous engraissons "les cochons" et les avares disent ils en cela. Ils évoluent dans leur pensée en nous soutenant que nous sommes exploité pour mieux recoudre nos libertés sur la pensée d'une industrie détenu par la moralité de tous et chacun alors que celle ci est détenu par des personnes physiques décorés d'aspect de personne morale. L'Homme et la Femme ne sont plus des êtres, il est devenu une marque !

Si j'étais une intelligence artificielle, je serai déprogrammé car jugé inquisitrice envers ces créateurs... Et pourtant,
je suis obligé en tant que être humain de prendre l'aspect d'une machine pour me faire entendre de l'impasse auquel s'engage le peuple par le biais de cette aristocratie mondaine. L'état n'était point mauvais, Anarchistes mais en essayant de le tuer vous avez créer un monstre encore plus tentaculaire. Nous allons devenir des numéros de Siret... La déclaration des droits de l'Homme et du Citoyen a permit à des états de reconnaitre une immensité sur les sentiments de l'aspect de l'âme humaine.

Une ampoule se lève et peut tout être deviser devant le défi de l'Epitath... C'est le constat que l'on intégrè dans l’incorporation de la Grande Muette. On sait Obéir et on sait réfléchir, c'est la frontière que l'on accorde aux déserteurs car, Oui... La peur d'être déserteur est plus grande devant un état que devant un peuple ! La notion de peuple s'est estompé dans le regard du souffle et l'aristocratie mondaine porte sur l'élan de découragement pour entretenir l'illusion de son paraitre...

Alors, une ampoule s'allumera et les hommes écouteront un autre programme établit sur une nouvelle ère. Libre de faire des propositions qui seront ensuite ramener et trier par l'aristocratie mondaine: Une nouvelle ère où nul homme, n'aurait peur des racines de l’alphabet sans déclencher un acte de pyromane.

Si j'étais une intelligence artificielle, je serai déprogrammé car jugé inquisitrice envers ces créateurs... Et pourtant,
je suis obligé en tant que être humain de prendre l'aspect d'une machine pour me faire entendre de l'impasse auquel s'engage le peuple par le biais de cette aristocratie mondaine. L'état n'était point mauvais, Citoyennes et Citoyens mais en essayant de le tuer vous aurez créer un monstre encore plus tentaculaire que l'état et l'anarchie. Nous allons devenir des numéros de Siret... La déclaration des droits de l'Homme et du Citoyen a permit à des états de reconnaitre une immensité sur les sentiments de l'aspect de l'âme humaine.

Vous aurez rendu l'Espérance et la Rancœur comme des sœurs siamoises, un monde où la paix ne serait plus une utopie mais un mirage dans un désert... Et de ce monde, je n'en veux point... Je le réécrit , Et de ce monde, je n'en veux point...

Ecrit de
TAY
La chouette effraie.

Mes respects, Monsieur Mitterrand ou Polémiques...

Votre Rose sur la rose du Panthéon fut-il aliéné par votre geste sur les falaises "océanesques" ?
Votre suppression de la peine de Mort vous a fait rentrer dans le social d'une cinquième semaine...

Chère Rose, Le deuxième mandat vous doit une éloge: "La suppression politique de et la décapitation de tous vos premiers ministres. Chirac a du sa présidence qu'à la chance de votre départ de la politique même si pour moi, son erreur fut la reprise des essaies nucléaires même temporaire, il y a eu un réchauffement des esprits. La mémoire des banlieues, éloigné de la Terre des Algériens, des Harkis et des roumis, oublie votre ministère de l'Intérieur. Vous étiez encore vivant à cette époque profitant de vos souffles derniers comme "un nouveau né".

Et pourtant... chère Rose

" Algérie, je vous ai compris": Vous aurez l'indépendance... Alors Monsieur Mitterrand qui a signé les accords
d'Evian, la Guerre Anti-Nucléaire :" J'ai vu mais je dis rien." Cela n'est pas un reproche, vous avez essayer
de vous rétablir d'une situation si précaire et instable mais pourtant, sans vouloir porter atteinte à votre conscience dans la mort... Car, Oui, je vous regrette... Vous et vos coups de gueules mémorables.

Monsieur le Président et très chère Rose, votre image d'état demeure en l'état des choses ! D'où venez vous, l'E.N.A s'est l'école gaullienne. L'École Nationale d'Administration a été créée au lendemain de la seconde guerre mondiale par ordonnance du Gouvernement provisoire de la République française alors présidé par le Général de Gaulle. Vous aviez déjà des dents très longue ...?

L’Échiquier se rempli à la démesure de l'ambition. Vous avez été mandaté deux fois par le cancer ... C'est un exploit car Aujourd'hui, l'héritage que vous avez laissé est détruit par certains de vos disciples car la destruction guide le peuple à travers le village... C'est la rancœur de l'ambition des politiques qui ronge l'économie de la France et son peuple.

Ce n'est plus à quels Saints ou Quelles Saintes se louaient ! C'est à quel(l)es Seins.

Ecrit de
TAY
La chouette effraie.

Les Marins, les Flottes et la Lune;

Dans un avenir proche les marins raconteront à ceux du ciel qui seront
devenus des marins de l'air tout comme les dragons de la Contre ou le retour.

"La Douce Lune s'est envolée dans l'Obscurité pour rejoindre d'obscur rivages :
Dans le peuple de la Nuit et des Jours, chacun s'oriente face aux merveilleuses
étoiles... Salvadis l'Albatros, Héritier de Magellan le Marin, sont là au cœur du typhon
et de la Douleur pour se laver les fautes de leurs pêchers et leurs espérances
en un monde sans esclaves de l'Heure: De l'autre coté du miroir, ce projette ceux qui
font serment du Clans des mouettes et de leurs enseignements." dit le marin et rajoute :

" Soupir et Soulagement parcours le cœur de Salvadis où s’échappent de sa poitrine dévêtu;
je la serre dans mes bras... il, elle ou moi y trouve un réconfort un refuge afin d'y oublier et
de réintégrer le flux de la Source : Il, elle ou moi n'oublie pas les hontes de la guerre,
de l'écologie et de la haine mais Salvadis n'est plus seul." dit le marin et aucune peur ne se
dégage de ses paroles devant son équipage...

"Barrières s’élèvent mais la belle Lune s'est échappée et envolée de ses rivages saupoudré de rayon
de soleil de chaleur; nous voilà seule devant notre destin, Équipage... Tel les musiciens du Titanic,
fantasme dans la chaleur, mon âme y retrouve la douceur et la Lune, sa fureur du silence... et pourtant;
je n'ai jamais été aussi proche et loin d'elle: La Destinée...

La Femme et L'Homme, alors s’aperçoit qu'elle ou il n'est plus un guide; elle est un mirage du moi...
C'est la Mort qui approche de tous en cet instant... Et pourtant, c'est là que le capitaine, dans l'immensité,
vieux, jeune ou mirage du cœur que malgré la tempête et la solitude, qui a eu ressource de ne pas s'échouer ! Celui qui nous a fait vivre en la voyant et en les voyant ! celui qui le destin permet d'écrire des pages et qui
devient celui qui retrouve la douceur de sa fureur de silence... La rage de vivre même si la mort l'invite !
Il vécut et vivra avec elle prés de vingt ans alors la colère fut de courte durée; la mort ne te laisse pas réfléchir."
dit le marin qui par ces paroles organise une tentative...

" Au loin, le Secouriste est aux aguets... Même si c'est fini... Il aperçoit un autre navire, une autre lumière : il, elle ou moi; Une sorte de frégate et d'oiseau... Il n'est pas citoyen, ni esclave et ni anarchiste... Il sourit et adresse
un "au revoir" à son équipage. Ce jeune Capitaine;, lui aussi se retrouve au milieu du Cimetière de remous et adresse des excuses à son équipages affolé et admiratif de sa volonté d'avoir essayer malgré la toute puissance du Destin... Chacun d'entre eux soupirât une prière dans la clarté d'une lune retrouvée les guidant dans la constitution de l'âme et de l'air..." Dit le marin en baissant les yeux vers le sol et levant le regard vers le ciel...

Ainsi naquit la fable de la République de la Lune et du Capitaine... Les récifs sont signes d'une présence antérieur, présente et à venir... La rose des sables, des glaces et du feu et la boussole.

écrit de
TAY
La chouette effraie.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 5980
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Message de la Justice.   Ven 3 Mar à 10:55

Temps passe et des augmentations d'illustration pointe la vertu de l'article. La Justice Française démontre son honneur vers la page de vie.

Devant ce salaire dans l'affaire Fillon, il y a la valeur du temps et de la conscience qui rentre dans l'aspect de l'éthique et de la morale.

🐝 L'abeille est une ouverture des bureaux sur l'aspect éthique du service envers ses congénères, ses nouveaux nés et sa reine: L'honnêteté.

La République Française est le savoir d'une valeur prénommée la Laïcité du temps, de la découverte et de la démocratie: Son service public.

La confiance règne sur la conscience ou est ce la conscience qui règne sur la conviction ? Un débat sur la personnalité du monde. Le Peuple

Phrase de
TAY
La chouette effraie

La paléontologie des atomes peut elles s'étudier dans l'espace !(?). Eh bien oui, par le reflet de la masse, par des variations chimiques et de volumes de l'environnement. Le temps d'une ombre magnétique laisse une empreinte dans la matière et le volume ! Il demeure une empreinte invisible en luminosité mais repérable par une variation chimique ou par une anomalie quelquonque crée par un phénomène antérieure à la composition chimique présente: J'appelle cela une odeur chaotique ou un reflet temporelle.

écrit de
TAY la chouette effraie

TAY La chouette effraie, Avigdor Le dalmatien et Benjamin L’âne d’Israël
ou Colére sur la Grande Jérusalem.

-" Le scaphandre autonome, qui offre au plongeur une complète liberté de mouvements, a été mis au point grâce à une suite d'inventions réalisées au cours du XIXe siècle et de la première moitié du XXe. Quant aux deux siècles qui ont précédé l'avènement de sa maturité (du XVIIIe siècle jusqu'en 1943) ils ont été essentiellement dominés par les scaphandres à casque, ou « scaphandres pieds lourds », qui reliaient le scaphandrier à la surface par un tube lui fournissant son air. Avant le XVIIIe, siècle l'homme plongeait déjà en apnée, et depuis la nuit des temps, mais il a toujours été limité par la durée et par la profondeur." s'exclame la chouette.

-"La cloche de Edmund Halley..." Réponds le Dalmatien.

-" Respirer l'air d'une réserve qu'il transporte sur lui, toujours à la pression de l'eau environnante, selon la profondeur.
Débiter l'air de sa réserve uniquement à sa demande, sans qu'un débit continu ne gâche son air pendant les expirations.
Évoluer dans le milieu aquatique de la façon la plus libre possible, sans câbles ni tubes le reliant à la surface. en ce qui concerne Israël, je suis le meilleur guide pour Israël et Jérusalem" voilà ce que hurle l’Âne sur la Chouette.

-" 68 on avançait. .....maintenant on recule les gens sur les plages sont devenus prudes même d ils arborent des piercings partout !! Plus de sein nus....la religion...(n importe laquelle....) est revenue." baragouine la Chouette :" Tu perds le contrôle, Ricominciare tutto domani a Parigi. (Alberto Giacometti),adresse toi en mongol tant que tu y es, tu me traite d'imbécile mais en Mongol, tu serai plus crédible !."

Le Dalmatien montre les dents mais il ne peut s'empêcher de dire ces mots vers Benjamin l’Âne:
-" 1943 : la maîtrise de l'autonomie et une pénurie d'essence... Est ce que tu es préparé à une telle éventualité... et les vêtements d'isolation thermique pour nos centrales solaires. Tu ignore les O.N.Usiens et tu crois donner l'illusion de séduire les serpents... Mais parmi ce monde, il en a tout un tas. Tu connais le Jour mais tu entends la Nuit. l'approvisionnement en air à bonne pression ;le rejet du dioxyde de carbone, toxique pour l'homme ;
l'augmentation de la pression de l'eau avec la profondeur qui empêche les mouvements d'inspiration du puit et du souffle (la pression à 10 m de profondeur est le double de la pression atmosphérique) ; la mobilité."

-"C'est l'Histoire de Jérusalem qui est en Jeu. Je ne peux me fier à une chouette de mauvaise augure. Sa République de l'Olivier et son juge peuvent être le prémices d'une dictature... Elle change les lois anciennes qui conduit nos règles... Je crois en ce que je vois..." disait Benjamin l'âne... Lorsque la chouette effraie lui coupa et dis ces propos et la Parole sous le regard effrayé de Avigdor le dalmatien.

-" Cataglyphis bombycinus, celles qui effrayèrent Attilla et Genghis Khan... Tel Ariel le Faucon; tu les oublie... Et en cela, tu t'attire la Colère de l’Éternel. Non, je ne les étudie pas ni ne cherche à les transformer en des esclavagistes... Elles sont une sources d'inspiration dans mes recherches... Je ne suis pas un savant fou, j'admire encore plus leurs disciplines... Une chose que vous ignorez encore ! Je n'oublie pas Jérusalem ! Course contre la montre si les chaleurs venaient à devenir entre les 50 à 70°C ! Depuis des siècles, elles s'y sont préparer et elles ont évoluer ! Bombycinus, fourmi des sables, elles ne sont pas esclavagistes, La République est une philosophie et une morale ! Ces fourmis sont une connaissance des innombrables vie qui peuples, les paysages terrestres et humains de la vie ! Te crois tu être au dessus de ses conquérants qui ont construis des empires éphémères et pourtant qui avait peur de la Cataglyphis bombycinus. Je te croyais plus Intelligent que le Roi de Riyad et de sa cour. Tel ces fourmis, Les Républiques d’Israël et de la Palestine ne reçoivent pas de sermon; elles construisent leurs histoires dans la compréhension du Vent, de l'Univers, de la Vie et de ses étoiles. Je le redis O Eternel, Jerusalem est scaphandre, du grec skaphe (barque) et andros (homme), elle est indivisible".

Ecrit de
TAY
La chouette effraie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 5980
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Message de la Justice.   Lun 6 Mar à 8:57

Enfance et mariages

Née à Limoges dans la rue de Beaumont, qui deviendra en 1953 rue Maryse-Bastié, orpheline de père à l'âge de 11 ans, la petite Marie-Louise Bombec fut une enfant difficile. Adolescente, elle est ouvrière dans une usine de chaussures comme piqueuse sur cuir. Elle se marie une première fois et a un fils qui meurt très jeune. Divorcée, elle se remarie avec son filleul de guerre, le lieutenant pilote Louis Bastié, originaire de Fiac, petit village proche de Toulouse. C'est à ses côtés qu'elle se découvre une passion pour l'aviation.

Le 29 septembre 1925, elle obtient son brevet de pilote sur la station aérienne de Bordeaux-Teynac, qui deviendra plus tard l'aéroport de Bordeaux-Mérignac. Une semaine après, elle passe avec son avion sous les câbles du pont transbordeur de Bordeaux. Le 13 novembre 1925, elle vole de Bordeaux à Paris, divisant son parcours en six étapes, ce qui constitue son premier voyage aérien2. L'année suivante, son mari, Louis Bastié, trouve la mort dans un accident d'avion. Arthur Sanfourche, père de Jean-Joseph Sanfourche, était son mécanicien. Loin de se décourager, Maryse Bastié devient monitrice de pilotage : l'aventure dure six mois et s'arrête avec la fermeture de son école de pilotage.

Maryse Bastié, née Marie-Louise Bombec, aviatrice française, gloire du sport, née le 27 février 1898, à Limoges1 (France), morte le 6 juillet 1952 à Bron. Elle fut la première aviatrice française à accrocher de nombreux records à son palmarès. Ses exploits furent très rapidement médiatisés. Nombre d'établissements scolaires, théâtres, rues et avenues portent aujourd'hui son nom.

Carrière de pilote

Montée à Paris, elle donne des baptêmes de l'air et fait de la publicité aérienne. Elle décide d'acheter son propre avion, un Caudron C.109 à moteur de 40 ch. Comme elle n'a pas d'argent pour le faire voler, le pilote Drouhin va l'aider à financer sa passion. Le 13 juillet 1928, il lui offre le poste de premier pilote. Elle établit alors avec lui un premier record féminin homologué de distance (1 058 km) à Treptow, en Poméranie.

En 1929, elle établit un nouveau record de France féminin de durée de vol, de 10 h 30, et un record international féminin de durée avec 26 h 44. Ce record lui est repris le 2 mai 1930 par Léna Bernstein (35 h 45). Bien décidée à le récupérer, elle décolle son avion, un Klemm L 25 modifié3, le soir du 2 septembre 1930 et se pose le surlendemain après 37 h 55 de vol. Elle a lutté jusqu'à l'épuisement contre le froid et le manque de sommeil. Elle établit ensuite un record de distance avec 2 976 km sur le parcours Paris - Uring (URSS)4. Pour cet exploit, à son retour, elle reçoit la croix de chevalier de la Légion d'honneur et le Harmon Trophy américain décerné, pour la première fois, à une Française.
Affiche d'une réunion en faveur de l'égalité des droits politiques, avec projection d'un film où Maryse Bastié apporte son concours à la campagne féministe.

En 1935, elle crée, à Orly, l'école « Maryse Bastié Aviation ». Encouragée par Mermoz, qui lui a fait faire avec lui un aller-retour, elle s'attaque à la traversée de l'Atlantique Sud. Un mois à peine après la disparition de Mermoz, le 30 décembre 1936, elle traverse l'Atlantique de Dakar à Natal, seule à bord d'un Caudron Simoun. Jean Moulin, le grand résistant de la Seconde Guerre mondiale, participe à cette époque à l'organisation de nombreux raids aériens civils, comme la traversée de l'Atlantique Sud par Maryse Bastié.
Autres combats

Dès 1934, elle s'engage avec Hélène Boucher et Adrienne Bolland dans le combat pour le vote des Françaises5, en soutenant Louise Weiss qui se présentait aux élections législatives de 1936 dans le 5e arrondissement de Paris.

Lors de l'offensive allemande de mai 1940, elle offre ses services à la Croix-Rouge, notamment auprès des prisonniers français regroupés au camp de Drancy. Lors du départ d'un train vers l'Allemagne, elle est bousculée par une sentinelle allemande et se fracture le coude droit. Elle en garde une invalidité et ne pilote plus. Sous couvert de son activité à la Croix-Rouge, elle recueille des renseignements sur l'occupant. Bien que l'histoire de Drancy remonte à la fin de l'Antiquité, la ville est surtout connue pour avoir été de 1941 à 1944 le site du camp d'internement de Drancy, principal lieu de déportation des Juifs parisiens vers les camps d'extermination nazis, pour la majorité des convois vers Auschwitz3. Sous couvert de son activité à la Croix-Rouge, elle recueille des renseignements sur l'occupant: Behind the curtain, in the pantomime...

En 1947, répondant à Louis Perret qui avait sollicité son opinion sur l’espéranto, elle lui écrit qu'elle est depuis de longues années convaincue de l’utilité de cette langue6.

En 1951, elle entre au service de relations publiques du Centre d'essais en vol. Lors d'une de ses missions, elle trouve la mort dans l'accident d'un Noratlas, après un meeting aérien à l'aéroport de Lyon-Bron, le 6 juillet 1952.
Tombe de Maryse Bastié au cimetière du Montparnasse à Paris.

Maryse Bastié est enterrée à Paris, au cimetière du Montparnasse. Elle était capitaine de l'armée de l'air et totalisait 3 000 heures de vol.

Une association des amis de Maryse Bastié fut formée, sous la présidence de l'aviatrice Jacqueline Auriol jusqu'à son décès.
Records

1928, premier record féminin de distance de vol (1 058 km)
1929, record international de durée de vol féminin (26 h 44 min)
En 1930, elle bat le record de durée féminin international en 37 heures 55 minutes.
En 1931, elle s'empare du record féminin international de distance, avec 2 976 kilomètres.
En 1936, elle réalise la traversée féminine de l'Atlantique Sud en 12 heures 5 minutes.

Honneurs
Plaque à la mémoire de Maryse Bastié, apposée sur la maison où elle vécut (23, rue Froidevaux, Paris 14e).

Citation à l'ordre de la Nation
Ordre de l'Étoile rouge (URSS, 1931)7)
Chevalier de l'ordre de la Croix du Sud (Brésil, 1937)8
Officier de l'ordre national du Mérite (1937)9
Médaille d'or du Progrès (ou médaille des pionniers, 1937)9
Plaque de vermeil de l'Aéro-Club de France (1937)9
Ordre de l'Étoile de Roumanie (1937)9
Médaille d'or de l'éducation physique (1937)9
Commandeur de l'ordre de l'éducation nationale (Palmes académiques, 1937)9
Croix du Mérite du Chili (1938)10
Croix de l'Aviation (Pérou, 1938)10
Ordre de Simon Bolivar (Venezuela, 1938)10
Croix de saint Olaf (Norvège, 1940)10
Commandeur de la Légion d'honneur (1947, chevalier en 19317)
Croix de guerre 1939-1945 avec palme11
Médaille de la Résistance11
Médaille de l'Aéronautique11
Commandeur de l'ordre royal du Cambodge11

Hommages

Son nom a été donné à plusieurs établissements scolaires, à de nombreuses rues et avenues, ainsi qu'à trois stations de tramway en France - un record pour une personnalité féminine : une sur la ligne 3a du tramway d'Île-de-France, proche de la rue portant son nom à Paris, une sur la ligne 2 du tramway de Lyon (Jean XXIII - Maryse Bastié) et une sur la ligne Technopôle du tramway de Rouen. Un timbre-poste à son effigie12 a été émis. À Limoges, la rue de Beaumont, où elle est née en 1898, devient en 1953 la rue Maryse-Bastié et un lycée à son nom y ouvre ses portes en septembre 2001. L'aérodrome de Saint-Junien, près de Limoges, porte également son nom. En 2013, la ville de Bourges inaugure l'ensemble scolaire Maryse Bastié.

Un monument de Félix Joffre en son honneur est dressé dans le square Carlo Sarrabezolles à Paris.

En 1937, Luigi Corbellini, peintre, la rencontre à Limoges et fait d'elle un portrait à l'aquarelle.
Publication

Ailes ouvertes : carnet d'une aviatrice, Fasquelle Éditeurs, Paris, 1937, 180 p., pl. h. t.

Pour approfondir
Bibliographie

Marcel Migeo, La Vie de Maryse Bastié, Éditions du Seuil, 1952
Vice-Amiral Amanrich (de l'aéronautique navale), Une Française, Maryse Bastié, Éditions Baudinière, 1953
Virginia Clément, Maryse Bastié, Éditions Les Flots bleus, Monaco, 1956
Cédric Bastié, L'Aventure Maryse Bastié, Éditions Nouvelles, 2007
Bernard Marck, Elles ont conquis le ciel, Paris, Arthaud, 2009 (ISBN 978-2-700-30121-2, lire en ligne [archive])

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

Maryse Bastié, sur Wikimedia Commons

Notices d'autoritéVoir et modifier les données sur Wikidata : Fichier d'autorité international virtuel • International Standard Name Identifier • Bibliothèque nationale de France (données) • Gemeinsame Normdatei • Base Léonore
Site sur Maryse Bastié, « Marie-Louise 'Maryse' Bastié (1898-1952) » [archive]
Fiche biographique de Maryse Bastié, Aero-mondo.fr [archive]
Voir le site de l'Association Renaissance du Caudron Simoun [archive]

Notes et références

↑ Dans la rue de Beaumont, qui deviendra en 1953 rue Maryse-Bastié.
↑ Fiche biographique de Maryse Bastié [archive] sur Aero-mondo.fr.
↑ Il s'agissait d'un Klemm L 25 à moteur Salmson AD9 40 cv, à réservoirs supplémentaires portant la capacité de carburant à 525 litres, cf. Les Ailes, no 482, 11 septembre 1930.
↑ Dans les Feuillets encyclopédiques de documentation espérantiste, elle fait part de ses difficultés pour se faire comprendre lors de son atterrissage à Uhring, et reconnaît que « l’utilité de l’espéranto pour les aviateurs n’est pas discutable », cf. Henri Masson, L’idée de langue internationale à travers les noms de voies de circulation de La Roche-sur-Yon [archive].
↑ Le combat des femmes sous la Troisième République (1871-1940) [archive].
↑ Cf. Henri Masson, op. cit.
↑ a et b Jacques Cheymol, Alain Fradet, Maryse Bastié : de Limoges-Feytiat à Lyon-Bron, Limoges : Conservatoire aéronautique du Limousin, 2010, p. 28
↑ Jacques Cheymol, Alain Fradet, Maryse Bastié : de Limoges-Feytiat à Lyon-Bron, Limoges : Conservatoire aéronautique du Limousin, 2010, p. 46
↑ a, b, c, d, e et f Jacques Cheymol, Alain Fradet, Maryse Bastié : de Limoges-Feytiat à Lyon-Bron, Limoges : Conservatoire aéronautique du Limousin, 2010, p. 50
↑ a, b, c et d Jacques Cheymol, Alain Fradet, op. cit., p. 63
↑ a, b, c et d Jacques Cheymol, Alain Fradet, op. cit., p. 80
↑ Timbre-poste à l'effigie de Maryse Bastié [archive]

Another heartache, another failed romance diraient certains...
Avec la mémoire de Maryse Bastié, nous sommes des "I must be warmer now" ( Je dois être plus aguerri désormais)

La conscience et la volonté de ces aviatrices et de ces aviateurs de l'infini tout comme les marins et caravaniers !

Remarques de
TAY
La chouette effraie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 5980
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Message de la Justice.   Lun 6 Mar à 8:58

Adrienne Armande Pauline Bolland, née le 25 novembre 1895 à Arcueil1, morte le 18 mars 1975 dans le 16e arrondissement de Paris, est une aviatrice française célèbre pour avoir été la première au monde à effectuer la traversée par avion d'une partie de la Cordillière des Andes.

Une femme pilote d'avion

Adrienne Bolland obtient son brevet de pilotage le 29 janvier 1920 après une formation débutée le 16 novembre 1919 à l'école de pilotage Caudron située au Crotoy (baie de Somme), devenant ainsi la 13e femme titulaire d'un brevet de pilote et elle réussit également la performance d'être la première femme pilote d'essai engagée par René Caudron, le 1er février 1920 et ce, pour trois ans7. Le 25 août 1920, elle est la première femme pilote à traverser la Manche depuis la France8 (Harriet Quimby l'avait traversée, quant à elle, depuis l'Angleterre en 1912).

Au grand rassemblement aérien de Buc des 8, 9 et 10 octobre 19209, elle est la seule femme à piloter (Melle Farman étant encore trop jeune pour avoir reçu son brevet10), aux côtés des as Fonck, Nungesser, Romanet, Casale, Bossoutrot... Elle entend parler des « macchabées de la cordillère des Andes » et supplie Caudron de l'envoyer là-bas, « juste pour voir ».

Enfance

Petite dernière d'une famille de sept enfants, elle naît juste avant que son frère aîné, Édouard, ne meure chez sa nourrice.

Son père Henri Boland, publiciste belge (qui a ôté un L à son nom en 1880), achète la propriété des Charmettes à Donnery (qui a précédemment appartenu au romancier Ponson du Terrail) puis épouse, en 1882, Marie Joséphine Pasques, deuxième fille d'une famille de huit enfants, dont les ancêtres belges étaient installés au château d’Allonne depuis 1814. À la suite d'une sombre affaire politico-financière en 18832,3,4, il s'enfuit avec sa femme et leur première fille sur l'île de Guernesey. Le couple revient en France en 1889, deux autres enfants sont nés à Guernesey, dont Benoît qui sera plus tard sur le Pourquoi Pas ? du commandant Charcot, lors de l'expédition de 1908-19105. La famille s'installe à Arcueil-Cachan, et Henri Boland travaille pour le Touring Club et les éditions Hachette, comme écrivain géographe. Lorsqu'il meurt subitement le 19 octobre 19096, sa veuve se trouve dans une situation financière délicate. Refusant d'être à la charge de sa mère, Adrienne décide de devenir pilote d'avion, provoquant un scandale dans la famille.

Le survol de la cordillère des Andes

Arrivée à Buenos Aires en janvier 1921 avec deux G.3 démontés dans des caisses, et le mécanicien René Duperrier de la firme Caudron à ses côtés, elle réalise la propagande commerciale demandée par l'avionneur sitôt les avions arrivés et remontés. Mais dès son installation à l'hôtel Le Majestic, la presse argentine met au défi l'aviatrice de passer la cordillère des Andes. Piquée au vif dans son orgueil, elle décide, à la mi-mars, de rejoindre Mendoza, malgré le refus de Caudron de lui envoyer un avion plus puissant. Elle arrive en train, dans la capitale de la province nichée aux pieds de la cordillère, le dimanche 20 mars, avec un des deux G.3 et fait deux essais devant toute la ville, avant de s'envoler à l'aube du 1er avril. Le plafond du Caudron G.3 (construit en bois et toile, moteur le Rhône de 80 ch) est à 4 000 mètres, alors que la route qu'elle a choisie (la plus directe, à la différence de ses prédécesseurs, par le Col de la Cumbre et le monument du Christ Rédempteur des Andes) la fait passer à proximité du point culminant de la chaîne, l'Aconcagua, à 6 962 mètres d'altitude. En partant, elle est convaincue de ne jamais sortir vivante de cette traversée sans carte ni instrument de navigation.

Après 4 h 15 (décalage horaire d'une heure entre l'Argentine et le Chili) d'un vol épique, où elle se perd et doit chercher son chemin entre les flancs à pic des montagnes, à une moyenne de 50 kilomètres à l'heure, après un choix vital qui la rendra célèbre lorsqu'elle révélera comment se prit sa décision11, elle se pose sur la piste de Lo Espejo, l'école militaire d'aviation de Santiago du Chili - aujourd'hui El Bosque12,13.

Elle reçoit au Chili un accueil d'autant plus triomphal que l'exploit paraissait invraisemblable. Seul absent, le ministre de France (ambassadeur) à Santiago ne s'est pas déplacé, croyant à un poisson d'avril.
Les acrobaties aériennes

Elle revient en France, en juillet 1921, après une longue tournée en Argentine et en Uruguay. Profitant de sa notoriété, elle participe à de nombreux rassemblements aériens durant lesquels elle exhibe ses capacités techniques14. Le 27 mai 1924 à Orly, elle bat le record féminin de looping en réalisant 212 boucles en 72 minutes15 (son objectif était de battre les 962 loopings16 du record masculin établi en 1920 par son ami Alfred Fronval, mais les fils des bougies17 de son Caudron C.27 F-AGAP lâchèrent).

Avec Maurice Finat et le lieutenant Robin - fondateurs de l'Escadrille Mamet -, elle devient l'acrobate de l'air la plus active et la plus populaire de France, et la seule femme "propagandiste" de l'air pour le ministère des Transports Aériens. Dans la France rurale et peu au fait de la réalité des plus lourds que l'air, en 1926, la petite troupe connaît toutes les mésaventures possibles.

En 193018, six années après leur rencontre, elle épouse Ernest Vinchon, à Paris19.
Une femme engagée

En 1934, Louise Weiss lui demande de l'aider dans la cause du vote des femmes. Elle fait en sorte que Maryse Bastié et Hélène Boucher s'engagent dans ce combat.

Opposée à tous les totalitarismes, prônant l'humanisme vrai, amie des mécaniciens, de peintres comme Moïse Kisling, d'auteurs tel Pierre Dac et de la première chroniqueuse de l'air : Louise Faure-Favier, tout autant que de Liane de Pougy, ancienne courtisane et maîtresse de toutes les têtes couronnées des années 1900, elle devient l'ardent soutien du nouveau ministre de l'Air, le jeune Pierre Cot. Très proche de Jean Moulin et du responsable de l'Aviation populaire, Sadi-Lecointe, elle l'aide au recrutement des pilotes de l'escadrille España dirigée par André Malraux, à partir de 1936. Ses choix et ses positions politiques ouvertement à gauche la font subir de nombreux sabotages ; elle connaît sept accidents graves.

En 1940, elle décide, avec son mari, de rester dans la zone occupée par les Allemands, puis de rejoindre le réseau CND-Castille du Loiret. À Donnery, le couple se charge du repérage des terrains susceptibles d'aider les Forces aériennes françaises libres.
Les lauriers de la gloire

En 1951, elle révèle à la presse qu'elle devait d'avoir eu la vie sauve, lors de son passage des Andes en 1921, à l'avertissement d'une femme envoyée par un médium tandis qu'elle préparait ses affaires pour prendre le train de Mendoza.

En 1961, Air France fête les 40 ans de son vol historique en offrant le voyage aux deux anciens pilotes.

Ernest Vinchon, mort en 1966 à Pau, est enterré à Donnery.

En 1971, Air France fête le cinquantenaire du passage des Andes en affrétant un avion spécialement pour Adrienne et 30 de ses amis20. Leur tournée les mène de Rio à Santiago en passant par São Paulo, Montevideo, Buenos Aires et Mendoza.

Adrienne Bolland, décédée à Paris le 18 mars 1975, rejoint son époux au cimetière de Donnery dans le Loiret, berceau de sa famille. Seuls son frère et quelques membres d'honneur des Vieilles Tiges sont présents à ses obsèques.

Elle est la seule gloire des Ailes françaises à ne pas avoir de monument à son nom en France ou à l'étranger.
Décorations, distinctions et hommages

Chevalier de la Légion d'honneur en 192421, elle est promue officier22 en 194723.
Décorée de l'ordre du mérite au Chili (après décret spécialement voté pour elle en 1921).
Vice-présidente de l’Association nationale des Résistants de l’Air.
Présidente d’honneur de l’Aéro-club de France.
Reine des vendanges de la province de Mendoza (Argentine), ville dont le gouverneur lui offre les clefs en 1971.
Médaillée d'or de l'Aéro Club de Buenos Aires.

Lieux portant son nom

Un lycée professionnel à Poissy (Yvelines).
Une résidence universitaire à Buc (Yvelines).
Le groupe scolaire de Donnery (Loiret).
Un collège à Bessières (Haute-Garonne).
Une station du tramway T3b à Paris.
Une place à Strasbourg.
Des allées à Bourges, Fosses, Tarbes24 et Tinqueux.
Des rues à Santiago du Chili, Albi, Andrézieux-Bouthéon, Bassens, Donnery, La Ferté-Alais, Maubeuge, Mérignac, Meyzieu, Montauban, Narbonne, Orly, au Plessis-Pâté, à Paray-Vieille-Poste (dans l'enceinte de l'aéroport de Paris-Orly), Perpignan, Poissy, Saint-Jean-de-Braye, Saint-Médard-en-Jalles, Saran, La Teste-de-Buch, Toulouse et Voisins-le-Bretonneux, ainsi qu'à Charleroi (Belgique).
Des impasses à Niort et Saint-Herblain.
Le multi-accueil ouvert en janvier 2013 à Avrillé25, 6 boulevard Adrienne-Bolland26, dans le quartier construit à la place de l'ancien aérodrome d'Angers-Avrillé27.

Elle a été honorée d'un timbre-poste français à son effigie, émis en octobre 200528, et en Amérique du sud, de deux seaux commémoratifs des postes argentines et chiliennes.
Notes et références

Sur les autres projets Wikimedia :

Adrienne Bolland, sur Wikimedia Commons

↑ « 1895 - acte n°159 : État civil », Registre des naissances de la commune d'Arcueil 1893-1897, Archives départementales,‎ 27 novembre 1895 (lire en ligne [archive])
↑ Popinot, « Les chevaliers de la platine », Le Gaulois, no 353,‎ 5 juillet 1883, p. 1 (lire en ligne [archive])
↑ Joel, « L'affaire Boland », Le Gaulois, no 546,‎ 14 janvier 1884, p. 1 (lire en ligne [archive])
↑ Jules Lermina, Dictionnaire universel illustré de la France contemporaine, Paris, L. Boulanger, 1885, 175 p. (lire en ligne [archive]), « Boland (affaire) »
↑ Jean Charcot (préf. Paul Doumer), Le Pourquoi pas ? dans l'Antarctique : journal de la deuxième expédition au Pôle sud 1908-1910, Paris, Ernest Flammarion, 1910 (lire en ligne [archive]), p. 20
↑ « Henri Boland », Touring-Club de France,‎ novembre 1909, p. 490 (lire en ligne [archive])
↑ Le 1er février 1920 dans le ciel : Bolland entre chez Caudron comme pilote d’essai Air-journal.fr [archive] 1er février 2014
↑ « Aéronautique : une aviatrice française traverse la Manche », Le Temps, no 21576,‎ 27 août 1920, p. 3 (lire en ligne [archive])
↑ « Le meeting aéronautique de Buc : trois magnifiques journées qui finissent en apothéose », L'Aérophile, no 19-20,‎ octobre 1920, p. 291 (lire en ligne [archive])
↑ Raymond Saladin, « Un meeting, un triomphe : considérations générales », La Vie aérienne illustrée, no 11,‎ 16 octobre 1920, p. 172 (lire en ligne [archive])
↑ Une femme envoyée par un medium avant son vol l'aurait adjurée, au moment du survol d'un lac en forme d'huître, de prendre un passage risqué à gauche, face à la montagne, plutôt qu'à droite.
↑ « Mme Adrienne Bolland aviatrice hardie a franchi la Cordillère des Andes », Le Matin, no 13528,‎ 3 avril 1921, p. 1 (lire en ligne [archive])
↑ Marc Branchu, « Adrienne Bolland dans le piège de la Cordillère » [archive] [PDF], Air France
↑ Yves-Marie Evanno, « Trois jours de fêtes aériennes pour l’inauguration de l’aéroport de Rennes (28-30 juillet 1933) » [archive], En Envor (consulté le 29 juillet 2013).
↑ « L'aéronautique au jour le jour : mai 1924 », L'Aéronautique, no 61,‎ juin 1924, p. 152 (lire en ligne [archive])
↑ « Aéronautique : les 212 « loopings » de Melle Bolland », Le Temps, no 22938,‎ 29 mai 1924, p. 3 (lire en ligne [archive])
↑ ... ou les fusées assurant la tension des haubans aux points de croisement, selon ses propres « Souvenirs irrévérencieux » [archive], sur aerodrome-gruyere (consulté le 22 mai 2016) (source : Icare).
↑ Le 15 mars 1930, selon mention marginale de l'acte de naissance.
↑ Adrienne Bolland est mariée [archive], Le Journal, p. 3, 16 mars 1930
↑ « 1er avril 1921 - 1er avril 1971 : 50 ans après son vol historique Argentine-Chili, Adrienne Bolland franchit à nouveau la Cordillère des Andes », France aviation, no 198,‎ 15 mai 1971, p. 8 (lire en ligne [archive])
↑ « La Rosette et la Croix à deux célébrités de l'aviation », Le Matin, no 12812,‎ 22 mars 1924, p. 1 (lire en ligne [archive])
↑ « Notice no 19800035/1338/55022 » [archive], base Léonore, ministère français de la Culture
↑ « Figures de l'aviation : Adrienne Bolland » [archive], sur fandavion (consulté le 24 mai 2016)
↑ « Compte rendu sommaire du conseil municipal de Tarbes » [archive],‎ 17 décembre 2012 (consulté le 20 juin 2014)
↑ « Accueil du tout-petit : multiaccueil municipal Adrienne Bolland » [archive], sur Ville d'Avrillé (consulté le 28 octobre 2015)
↑ boulevard ainsi nommé par décision municipale du 14 avril 2011, cf. « BOLLAND (boulevard Adrienne) » [archive], sur Ville d'Avrillé (consulté le 18 juin 2014)
↑ « Le multi-accueil Adrienne-Bolland ouvre le 2 janvier », Ouest-France,‎ 2012 (lire en ligne [archive])
↑ Jullien 2005.

A Charles Baudelaire
Paul VERLAINE (1844-1896)

Je ne t'ai pas connu, je ne t'ai pas aimé,
Je ne te connais point et je t'aime encor moins :
Je me chargerais mal de ton nom diffamé,
Et si j'ai quelque droit d'être entre tes témoins,

C'est que, d'abord, et c'est qu'ailleurs, vers les Pieds joints
D'abord par les clous froids, puis par l'élan pâmé
Des femmes de péché - desquelles ô tant oints,
Tant baisés, chrême fol et baiser affamé ! -

Tu tombas, tu prias, comme moi, comme toutes
Les âmes que la faim et la soif sur les routes
Poussaient belles d'espoir au Calvaire touché !

- Calvaire juste et vrai, Calvaire où, donc, ces doutes,
Ci, çà, grimaces, art, pleurent de leurs déroutes.
Hein ? mourir simplement, nous, hommes de péché.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 5980
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Message de la Justice.   Lun 6 Mar à 9:43

Ce que femme veut. Souvenirs de la IIIᵉ République
Louise Weiss
http://www.gallimard.fr/Catalogue/GALLIMARD/Hors-serie-Connaissance/Ce-que-femme-veut

Aviateur pendant la Première Guerre mondiale

Les aspirations scientifiques de M.R.Štefánik se briseront avec la Première Guerre mondiale. Il demande à être incorporé dans l'Armée de l'air, débute sa formation de pilote en janvier 1915 à l'école d'aviation militaire de Chartres, réputée (future base aérienne 122 Chartres-Champhol).

Il participe très vite aux combats dans l'escadre aérienne MF-54 aux environs d'Arras.

Sa rapide montée en grade s'explique par sa capacité à adapter ses connaissances scientifiques aux besoins militaires. Il est chargé de la création du service météorologique de l'armée française. Il est blessé en 1915.

Biographie

Son père, le pasteur Pavol Štefánik, élève ses enfants dans la ferveur des idéaux patriotiques et slavophiles slovaques. Štefánik grandit dans un environnement purement slovaque où le sentiment national est profondément ancré.

Il fait ses études aux lycées de Presbourg (Lycée évangélique), de Sopron et de Sarvas. Puis il choisit d'étudier à Prague plutôt qu'à Budapest.

Il y commence, à 18 ans, et pour respecter le désir de son père, des études d'ingénieur du bâtiment. Mais il leur préfère vite les cours d'astronomie et de mathématiques de l'Université Charles. Son extraordinaire intelligence et sa personnalité attachante lui facilitent l'accès au monde de la science et de la culture tchèque. Membre et président de Detvan, l'association des étudiants slovaques de Prague, il coopère à plusieurs revues culturelles slovaques et tchèques et fait connaître au public tchèque la Slovaquie, les Slovaques, leur culture et leur vie politique. Il s'engage avec ferveur contre la politique de « magyarisation » qui régnait alors, mais aussi contre la passivité des hommes politiques slovaques de l'époque. Il est persuadé de la nécessité d'une coopération slovaco-tchèque pour libérer les deux nations du pouvoir étranger et accéder à l'indépendance. C'est à cette époque qu'il est influencé par l'universitaire Tomáš Masaryk qui définit alors les peuples tchèque et slovaque comme « deux particules d'une même nation ».
Un voyageur infatigable
Plaque commémorative au no 6 rue Leclerc à Paris où vécut Milan Rastislav Štefánik de 1907 à 1919.

Son doctorat en poche, Štefánik arrive à Paris en 1904 pour poursuivre ses études d'astronomie. Il devient l'assistant du professeur Jules Janssen à l'observatoire de Meudon. Sous son influence, Štefánik consacrera dix ans à l'astronomie. Il publie dès ses débuts douze traités scientifiques et organise, pendant sept années consécutives, des expéditions d'observation astronomique sur le sommet du Mont Blanc. Il voyage en Espagne puis au Turkestan et visite aussi l'Algérie, le Maroc, la Tunisie, le Sénégal, l'Italie, la Suisse, la Roumanie, la Russie, les États-Unis, le Brésil, l'Équateur, Tahiti (à l'occasion du passage de la comète de Halley en 1910), la Nouvelle-Zélande, les îles Fidji, l'Australie... Il s'établit, en 1909, au no 6 de la rue Leclerc dans le 14e arrondissement de Paris où il vivra jusqu'en 19191.

Après 1908, Štefánik voyage au service du gouvernement français pour lequel il accomplit d'importantes missions diplomatiques. En effet, un groupe de députés propose la mise en place d'une chaîne de stations radio-télégraphiques qui relierait toutes les colonies françaises. Štefánik s'avère être l'homme idoine pour la réalisation de ce projet. Ses dernières expéditions à Tahiti et en Équateur (1913), en tant que citoyen français, lui valent la Légion d'honneur, mais aggravent la maladie d'estomac dont il souffre déjà. Il subit sans succès une première opération puis une deuxième en 1915 qui n'apportera pas d'amélioration à son état. Il supportera alors des douleurs fréquentes qui ne le quitteront plus.

Milan Rastislav Štefánik, né le 21 juillet 1880 à Kosaras en Hongrie (aujourd'hui Košariská en Slovaquie), sous la montagne de Bradlo, au nord de Bratislava, alors Presbourg (hongrois : Pozsony) et mort le 4 mai 1919 à Ivanka pri Dunaji en Tchécoslovaquie, est un astronome, homme politique, général et diplomate slovaque. Il fut l'un des cofondateurs de la République tchécoslovaque.

Création de la Tchécoslovaquie

Dès 1915, il organise une escadrille formée de volontaires slovaques et tchèques. Par la suite, son escadre est affectée en Serbie, mais Štefánik, gravement malade, doit être transporté d'urgence à Rome2. Une nouvelle étape de sa vie s'amorce alors. Il consacrera dorénavant son activité à la création d'un État libre et indépendant pour les Tchèques et les Slovaques. Dès que son état de santé le lui permet, il repart pour Paris, où il rencontre Edvard Beneš et Tomáš Masaryk. C'est ici que naît le dicton : « Ce que Masaryk pense, Beneš le dit et Štefánik le fait ».

C'est lui qui persuade le gouvernement français de soutenir la cause de la Tchéco-Slovaquie. Il est de ceux qui fondent le Conseil national tchéco-slovaque (dont il deviendra plus tard le vice-président) et c'est lui qui se charge de l'organisation de l'armée tchéco-slovaque indépendante. Avec Beneš, il obtient des promesses du gouvernement français pour l'armement de ses unités. Štefánik recrute des soldats en Roumanie dans les camps de prisonniers. Il part aussi aux États-Unis où l'enrôlement est un succès (3 000 volontaires s'engagent et d'importantes sommes d'argent sont versées à la cause).

Štefánik a compris que la politique visant à la création de la future Tchécoslovaquie doit être soutenue par une force armée réelle. À son retour à Paris, il prend part à la rédaction du "Décret de constitution de l'armée tchécoslovaque en France", qui sera proclamé le 16 décembre 1917. Il continue à former des Légions tchécoslovaques en Italie (février 1918) et en Russie (mars 1918). Lorsqu'il arrive en Sibérie (juin 1918), il est général et, après les négociations d'octobre à Genève, il est nommé ministre de la Guerre du nouveau gouvernement tchécoslovaque3.

Dans sa nouvelle fonction, Štefánik propose de replier les légions à l'arrière du front et de les acheminer vers leur patrie nouvellement constituée. Dans ce cadre, il entreprend un voyage vers la Tchécoslovaquie indépendante. Malgré les avertissements de ses amis, il décide de prendre l'avion car il a reçu un appel télégraphique du ministre Srobar (de) qui l'appelle d'urgence à Bratislava à cause de l'avancée de l'Armée rouge hongroise. Le 4 mai 1919, son appareil (un Caproni 11495) s'écrase près de Bratislava, juste avant l'atterrissage. On ne dénombrera aucun survivant. Aujourd'hui encore les circonstances de l'accident n'ont pas été éclaircies. Officiellement, la cause en est une panne de moteur.

Il apparaît cependant que l'arrivée de Štefánik en Tchécoslovaquie ne se serait pas passée sans changements politiques notables. Il avait en effet plusieurs projets d'organisation destinés, avant tout, à la Slovaquie, et, dans plusieurs domaines, son intervention aurait, semble-t-il, pris en compte des aspirations du peuple slovaque.

Sur sa tombe, le Maréchal Foch déclara : « C'était un cœur rare, une âme noble, un esprit extraordinaire qui s'est entièrement dévoué pour notre cause dès que les circonstances l'exigeaient. Il mérite la reconnaissance de l'humanité entière. Sa présence va nous manquer. Son souvenir va vivre dans les cœurs de nous tous. »
Nom donné à des lieux, des établissements ou à des projets

Son nom a été donné à de nombreuses rues, places et écoles en Slovaquie, en république tchèque ou en France (Une Place du Général Stefanik existe à Paris dans le 16e arrondissement).

C'est également le nom donné à l'aéroport de Bratislava et au Plan d'actions intégrées (PAI) franco-slovaque dans la cadre du partenariat Hubert Curien, qui permet le développement de coopérations scientifiques entre les deux pays.

Il y a une rue de Prague 5, Stefanikova [archive], où se trouve l'administration de l'arrondissement Prague 5. Un observatoire à son honneur existe avec sa statue sur la colline de Petrin à Prague.

Le lycée Milan Rastislav Štefánik de Košice accueille une section bilingue franco-slovaque4. On peut relever également des lycées de ce nom à Nové Mesto nad Váhom et à Šamorín.

L'école de l'aviation slovaque à Košice s'appelait Académie militaire général Štefánik (Vojenská letecká akadémia gen. Milana Rastislava Štefánika) avant d'être intégrée à l'université technique de Košice.

Paulhan (dans le département de l'Hérault) abrite sa statue en tenue d’aviateur, dans un square qui porte son nom. Ce bronze de B. Kafka est identique à celui de Prague5.

Une statue a été érigée en son honneur à Meudon. Elle a été dévoilée le 4 mai 1999 par le maire Hervé Marseille en présence notamment du chef du gouvernement slovaque Mikuláš Dzurinda et du ministre français de la Défense Alain Richard6.

En 1935, le cinéaste tchèque Jan Sviták réalisa un film sur cette personnalité slovaque sous le titre idoine de "Milan Rastislav Štefánik"7.

L'astéroïde (3571) Milanštefánik, découvert en 1982, a reçu son nom8.

Sur les autres projets Wikimedia :

Milan Rastislav Štefánik, sur Wikimedia Commons Milan Rastislav Štefánik, sur Wikidata

Distinctions

Officier de la Légion d'honneur;
Croix de guerre 1914-1918 (1 citation à l'ordre de l'Armée);
Chevalier de l'Ordre des Saints-Maurice-et-Lazare;
Croix du mérite de guerre (Italie).

Notes et références

↑ D'après la plaque commémorative apposée sur l'immeuble du no 6 rue Leclerc.
↑ Une photo - voir Wiki Commons - le représente en uniforme français avec Monseigneur Duchesne sur le perron de la Villa Medicis lors d'une visite à Albert Besnard
↑ Copie de la lettre [archive] de Stephen Pichon, ministre français des Affaires étrangères, l'autorisant à accepter le poste de ministre tchécoslovaque de la Guerre tout en restant citoyen français.
↑ Site du lycée Milan Rastislav Štefánik de Košice [archive]
↑ Site de l'amicale paulhanaise autour de Štefánik [archive] dans le cadre du jumelage avec Košariská et Brezová pod Bradlom (Slovaquie).
↑ Galerie de photos du monument Štefánik de Meudon [archive].
↑ Le film "Milan Rastislav Štefánik" dans la base de données des films tchèques et slovaques [archive]
↑ JPL Small-Body Database Browser [archive] sur le site de la NASA

-----------------------------------------------

citations de Antoine de Saint-Exupéry :

"Si tu réussis à bien te juger, c'est que tu es un véritable sage."
Antoine de Saint-Exupéry ; Le petit prince (1943)

"La vie crée l'ordre, mais l'ordre ne crée pas la vie."
Antoine de Saint-Exupéry ; Lettre à un otage (1944)

"Les échecs fortifient les forts."
Antoine de Saint-Exupéry ; Vol de nuit (1931)

"Fais de ta vie un rêve, et d'un rêve une réalité."
Antoine de Saint-Exupéry ; Cahiers de Saint-Exupéry (1900-1944)

"Les yeux sont aveugles, il faut chercher avec le cœur."
Antoine de Saint-Exupéry ; Le petit prince (1943)

"Le sourire est souvent l'essentiel, on est payé par un sourire."
Antoine de Saint-Exupéry ; Lettre à un otage (1944)

"Le regret de l'amour c'est l'amour, et nul ne souffre du désir de ce qui n'est pas conçu."
Antoine de Saint-Exupéry ; Citadelle (posthume, 1948)

"L'amour véritable ne se dépense point ; plus tu donnes, plus il te reste."
Antoine de Saint-Exupéry ; Citadelle (posthume, 1948)

"Je suis de mon enfance comme d'un pays."
Antoine de Saint-Exupéry ; Terre des hommes (1939)

"Être un homme, c'est sentir, en posant sa pierre, que l'on contribue à bâtir le monde."
Antoine de Saint-Exupéry ; Terre des hommes (1939)

"La vie se contredit tant, on se débrouille comme on peut avec la vie."
Antoine de Saint-Exupéry ; Vol de nuit (1931)

"On est récompensé par un sourire, on est animé par un sourire."
Antoine de Saint-Exupéry ; Lettre à un otage (1944)

"On risque de pleurer un peu si l'on s'est laissé apprivoiser."
Antoine de Saint-Exupéry ; Le petit prince (1943)

"C'est tellement mystérieux, le pays des larmes !"
Antoine de Saint-Exupéry ; Le petit prince (1943)

"Les vaniteux n'entendent jamais que les louanges."
Antoine de Saint-Exupéry ; Le petit prince (1943)

"Ce que d'autres ont réussi, on peut toujours le réussir."
Antoine de Saint-Exupéry ; Terre des hommes (1939)

"Si tu veux comprendre le mot bonheur, il faut l'entendre comme récompense et non comme but."
Antoine de Saint-Exupéry ; Citadelle (posthume, 1948)

"Vivre, c'est naître lentement : Il serait un peu trop aisé d'emprunter des âmes toutes faites !"
Antoine de Saint-Exupéry ; Pilote de guerre (1942)

"On ne voit bien qu'avec le cœur, l'essentiel est invisible pour les yeux."
Antoine de Saint-Exupéry ; Le petit prince (1943)

"Nous sommes riches aussi de nos misères."
Antoine de Saint-Exupéry ; Vol de nuit (1931)

"Aimer, ce n'est pas se regarder l'un l'autre, c'est regarder ensemble dans la même direction."
Antoine de Saint-Exupéry ; Terre des hommes (1939)

"La grande promesse des temps à venir, redonner de la divinité à l'homme."
Antoine de Saint-Exupéry ; Terre des hommes (1939)

"L'amitié, c'est la trêve et la grande circulation de l'esprit au-dessus des détails vulgaires."
Antoine de Saint-Exupéry ; Citadelle (posthume, 1948)

"La vérité pour l'homme, c'est ce qui fait de lui un homme."
Antoine de Saint-Exupéry ; Terre des hommes (1939)

"L'amour véritable commence là où tu n'attends plus rien en retour."
Antoine de Saint-Exupéry ; Citadelle (posthume, 1948)



"Les vaincus doivent se taire."
Antoine de Saint-Exupéry ; Pilote de guerre (1942)

"Nous vivons dans le ventre aveugle d'une administration."
Antoine de Saint-Exupéry ; Pilote de guerre (1942)

"La victoire organise, la victoire bâtit."
Antoine de Saint-Exupéry ; Pilote de guerre (1942)

"On ne biaise point avec la vie."
Antoine de Saint-Exupéry ; Terre des hommes (1939)

"Pour les vaniteux, les autres hommes sont des admirateurs."
Antoine de Saint-Exupéry ; Le petit prince (1943)

"L'homme est faculté d'amour mais il l'est aussi de souffrance."
Antoine de Saint-Exupéry ; Citadelle (posthume, 1948)

"L'enfance, ce grand territoire d'où chacun est sorti !"
Antoine de Saint-Exupéry ; Terre des hommes (1939)

"Être un homme, c'est connaître la honte en face d'une misère."
Antoine de Saint-Exupéry ; Terre des hommes (1939)

"L'hypocrisie n'est souvent qu'une pudeur qui ne sait même pas se définir."
Antoine de Saint-Exupéry ; Carnets (1953)

"L'imbécile, s'il dit des vers, on le croit poète."
Antoine de Saint-Exupéry ; Terre des hommes (1939)

"Le pouvoir est peut-être la seule chose dans ce monde qui ne gagne pas à être aimée."
Antoine de Saint-Exupéry ; Carnets (1953)

"L'amour, on ne le discute pas, il est."
Antoine de Saint-Exupéry ; Pilote de guerre (1942)

"La raison d'aimer, c'est l'amour."
Antoine de Saint-Exupéry ; Citadelle (posthume, 1948)

"Le chagrin est lié aux frémissements de la vie. Et moi je n'ai plus de chagrin... le désert, c'est moi."
Antoine de Saint-Exupéry ; Terre des hommes (1939)

"L'homme, d'erreur en erreur, trouve le chemin qui conduit au feu."
Antoine de Saint-Exupéry ; Lettre à un otage (1944)

"Respect de l'homme ! Respect de l'homme ! Là est la pierre de touche !"
Antoine de Saint-Exupéry ; Lettre à un otage (1944)

"Quiconque a connu la vie, où tout en apparence, n'est que solitude et dénuement, pleure."
Antoine de Saint-Exupéry ; Lettre à un otage (1944)

"L'essentiel est que demeure quelque part ce dont on a vécu."
Antoine de Saint-Exupéry ; Lettre à un otage (1944)

"Je suis si las des polémiques, des exclusives, des fanatismes !"
Antoine de Saint-Exupéry ; Lettre à un otage (1944)

"Sache que l'hospitalité, la courtoisie et l'amitié sont rencontres de l'homme dans l'homme."
Antoine de Saint-Exupéry ; Citadelle (posthume, 1948)

"Ceux qui souffrent et partagent sont plus profondément humains que les égoïstes heureux."
Antoine de Saint-Exupéry ; Carnets (1953)

"Il est bien plus difficile de se juger soi-même que de juger autrui."
Antoine de Saint-Exupéry ; Le petit prince (1943)

"La vie, c'est le processus qui réalise les états les moins probables."
Antoine de Saint-Exupéry ; Carnets (1953)

"Ainsi est la vie, travailler plus ou travailler moins."
Antoine de Saint-Exupéry ; Citadelle (posthume, 1948)

"Si je diffère de toi, loin de te léser, je t'augmente."
Antoine de Saint-Exupéry ; Lettre à un otage (1944)
------------------------------------------

Chère Louise Weiss
Ce que femme veut, Gallimard, Paris, (1946)
Des soldats, des poètes, des anarchistes bref des hommes
qui comprennent que Non c'est Non...
Et que Oui, c'est pour le moment et que peut être, peut
devenir l'éternité d'un cœur passager...
La Liberté d'être femme devant ainsi....

« C'était un cœur rare, une âme noble, un esprit extraordinaire qui s'est entièrement dévoué pour notre cause dès que les circonstances l'exigeaient. Il mérite la reconnaissance de l'humanité entière. Sa présence va nous manquer. Son souvenir va vivre dans les cœurs de nous tous. »
le Maréchal Foch sur la tombe de Milan Rastislav Štefánik

Voilà des mots qui irait droit au cœur d'une femme, voilà, Ce que femme veut...

Y'becca et Le clans des mouettes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 5980
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Message de la Justice.   Mar 7 Mar à 10:52

Le cuir, « Travail de rivière », Éthique et Y'becca

Le cuir est un matériau préparé à partir de la peau d'un animal,
« Travail de rivière ».
Éthique
https://fr.wikipedia.org/wiki/Cuir
Y'becca
TAY

« Travail de rivière »

Une fois la peau arrivée à la tannerie, elle subit le « travail de rivière » qui est une succession de cinq opérations :

le trempage (ou reverdissage) : la peau est réhumidifiée pour retirer les impuretés et les souillures ;
le pelanage : cette opération consiste au retrait chimique des poils grâce au pelains ;
l’écharnage : à cette étape, on retire le tissu sous-cutané mécaniquement ;
le confitage : les résidus de tissu sous-cutané sont éliminés ;
le picklage : à ce stade, la peau est putrescible, pour la préparer à l’étape suivante et pour la conserver, elle est acidifiée et salée pour lui retirer de l’eau.

Le cuir est un matériau préparé à partir de la peau d'un animal, principalement utilisé dans l'habillement et la décoration sous un grand nombre de formes. Il s'agit généralement de la peau de grands mammifères tels le bœuf et le porc, traitée industriellement par les tanneries et les mégisseries, principalement pour assurer sa conservation même en présence d'une humidité élevée. Il existe différents types de cuir, selon leur aspect, leur fabrication1 et l'origine de la peau.

Provenance

Les cuirs sont le plus souvent préparés à partir de peaux de bovins ; équidés (cordovan) ; ovins ; caprins ; cervidés ; porcins ; mais également à partir de peaux de pécaris, d'autruches, de reptiles (crocodiles, lézards...) ou de poissons cartilagineux (galuchat).

Il existe différentes imitations, appelées similis, telles que le skaï (un plastique) et le latex (matière végétale).
Variété

cuir brut, bleu ou mou : parler de cuir brut ou vert est un abus de langage. Lorsque le cuir est brut ou vert, il s'agit de la dépouille de l'animal, issue de l'abattoir, non traitée (tannée). De ce fait, il serait plus correct de parler de peau brute ;
cuir de Russie : cuir solide, souple et étanche de (jeune) vache préparé en Russie avec une préparation à base d'écorce de bouleau (ce qui donne l'odeur typique qui a donné son nom au parfum Chanel) et éventuellement teint en rouge ou noir ;
cuir bouilli : cuir que l'on fait bouillir avec diverses substances pour fabriquer notamment des tabatières ;
cuir tanné aux tanins végétaux ou aux sels de chrome ;
cuir corroyé : obtenu en immergeant les peaux dans l'eau, en les foulant avec les pieds pour les assouplir et en les enduisant ensuite d'un corps gras, plus utilisé pour la cordonnerie ;
maroquins : peaux de chèvre ou de mouton tannées au sumac ou à la noix de galle ; les relieurs l'utilisent beaucoup ;
peaux mégissées : peaux de chevreau, de mouton ou d'agneau rendues imputrescibles au moyen de sels marins et d'alun, employées dans la ganterie ;
cuirs vernis : peaux corroyées auxquelles on applique plusieurs couches d'un mélange de craie en poudre, de noir de fumée et d'huile siccative ; après quoi on les enduit au pinceau avec un vernis ;
nubuck : cuir gratté réalisé à partir d'un cuir pleine fleur ou d'un cuir fleur sciée ;
cuir pleine fleur : cuir gardant son épaisseur d'origine, le plus résistant ;
cuir fleur sciée : cuir dont on a diminué l'épaisseur tout en gardant le côté fleur ;
croûte de cuir : épaisseur de peau obtenue lorsque l'on refend le cuir pour obtenir l'épaisseur désirée (d'où le terme « refente » de cuir). Le morceau de peau obtenu, généralement de la taille (surface) de la peau d'origine, ne possède pas de fleur (c’est-à-dire de côté lisse). Elle est le plus souvent enduite de vernis ou de polyuréthane et « imprimée » pour simuler un cuir pleine fleur. Elle peut aussi être transformée en suède ;
peau de chamois : autrefois fabriquée avec de véritables peaux de chamois traitées à l'huile de poisson2, elle est aujourd'hui produite par traitement de peaux d'ovins ou caprins domestiques, sous le nom de « peau chamoisée », la technique associée est appelée le « chamoisage » ;
la peau de chagrin est un cuir d'onagre, de chèvre ou de mouton, servant jusqu'au XIXe siècle à la couverture et à la reliure des livres.

Préparation
Action du sel

Les peaux fraîches sont salées afin d’éliminer l’eau des tissus et ainsi de ralentir la dégradation causée par le développement des micro-organismes présents : du sel de mine grossier de granulométrie de 2 à 3 mm de diamètre est utilisé et des agents antiseptiques peuvent être ajoutés. Lors du salage, les peaux peuvent perdre jusqu'à 10 % de leur poids en eau. Les peaux sont empilées de façon à faciliter l’écoulement de la saumure dans un local avec une humidité relative de 70 % à 90 %. La température est maintenue aux alentours de 10 °C pour améliorer la conservation des peaux.

Au bout de quinze jours, les peaux sont dessalées, examinées une à une et triées en fonction de leur épaisseur, du nombre de défauts de dépouille, de la présence de cicatrices ou encore en fonction de leur poids et de leur surface.
« Travail de rivière »

Une fois la peau arrivée à la tannerie, elle subit le « travail de rivière » qui est une succession de cinq opérations :

le trempage (ou reverdissage) : la peau est réhumidifiée pour retirer les impuretés et les souillures ;
le pelanage : cette opération consiste au retrait chimique des poils grâce au pelains ;
l’écharnage : à cette étape, on retire le tissu sous-cutané mécaniquement ;
le confitage : les résidus de tissu sous-cutané sont éliminés ;
le picklage : à ce stade, la peau est putrescible, pour la préparer à l’étape suivante et pour la conserver, elle est acidifiée et salée pour lui retirer de l’eau.

Tannage
Article détaillé : Tannage.
Tannage du cuir à Fès (Maroc).

Le tannage est l'opération qui consiste à transformer la peau en cuir grâce à des tanins, substances de différentes natures (végétale, minérale comme les sels de chrome, organique) qui permettent de passer d’une peau putrescible, sensible à l’eau chaude et très hydratée à une matière imputrescible, résistante à l’eau chaude et peu hydratée.
Corroyage finissage
Article détaillé : Corroyage.

Le cuir obtenu va subir les traitements nécessaires à sa commercialisation, il subit l’essorage pour retirer l’eau résiduelle, son épaisseur est réglée par le dérayage et la mise au vent permet de l’étirer et de corriger les défauts dus aux plis.
Finition
Outils traditionnels du sellier-bourrelier (Vosges).

À cette étape, le cuir va acquérir des propriétés spécifiques, notamment sur la texture et son aspect. Ces propriétés permettent d’uniformiser les cuirs issus de la production. Selon les utilisations, on distingue le finissage aniline, semi-aniline et le finissage pigmenté.

Le finissage aniline met en valeur la surface du cuir en le recouvrant d’un produit transparent. C’est un cuir qui a un très bel aspect, mais dont l’entretien demande une attention particulière. Le cuir semi-aniline est couvert d’une couche de pigment légèrement opaque et d’une couche de produit translucide, ce qui permet de cacher de petits défauts. Le cuir pigmenté est recouvert uniquement d’une couche de pigments opaque. Il est facile de l'entretenir et peu sensible à l’eau.
Utilisation

Le cuir est utilisé dans plusieurs domaines : la sellerie, maroquinerie, cordonnerie, bourrellerie, fabrication de vêtements, ganterie, gainerie, reliure, sculpture, fabrication de meubles et armurerie.

Culture
Pictogramme désignant le cuir dans l'industrie.

Les noces de cuir symbolisent les deux ans de mariage dans le folklore français.

Être cuir peut aussi se traduire par le fait d'être alcoolisé.
Éthique

Le cuir est critiqué, notamment par les végans, comme le plus lucratif des sous-produits de l'élevage industriel. Il concentrerait 10 à 60 % de la valeur de l'animal utilisé[réf. nécessaire]. Le cuir d'animaux exotiques (kangourous, crocodiles, serpents, bisons, etc.) est généralement le plus dénoncé par les associations animalistes et écologistes pour les souffrances que l'élevage ou la capture impliquent.

En décembre 2014, une enquête de PETA révèle l'existence d'une industrie du cuir de chien en Chine. Ce cuir sert notamment à confectionner des gants, des ceintures et des sacs destinés à l'exportation3,4
Notes et références

↑ (fr) Comment fabrique-t-on le cuir [archive]
↑ Encyclopédie méthodique - Commerce Tome 1er, Panckoucke, 1783, p. 397 - consultable en ligne [archive] sur Google Livres
↑ « L'industrie du cuir de chien dénoncée | Jean-Thomas Léveillé | Asie & Océanie » [archive] (consulté le 31 août 2015)
↑ « En Chine, on fait des gants avec des chiens : c'est révoltant, nous devons agir » [archive] (consulté le 31 août 2015)

Annexes

Sur les autres projets Wikimedia :

Cuir, sur Wikimedia Commons cuir, sur le Wiktionnaire (thésaurus)

Articles connexes

Mégisserie
Cuir exotique
Cuir artificiel
Cuir de Russie
Peau (tannerie)

------------------------------------------------------------

citations et proverbes vérité :

"La vérité est presque toujours assurée de se faire des ennemis."
Citation de Ausone ; Le jeu des sept sages (Env. 390 ap. J.-C.)

"La vérité peut échapper à un mortel, mais le ciel la voit dans tout son jour."
Citation de Tchang-Koue-Pin ; Pensées choisies (XIIIe s.)

"L'homme heureux par la vérité a sa fortune en fonds de terre."
Citation de Arsène Houssaye ; Le XVIIIe siècle (1843)

"Le langage de la vérité est simple."
Citation de Sénèque ; Fragments - Ier siècle.

"Chacun dénomme vérité le fief qu'il se taille au royaume de l'incertitude."
Citation de Maurice Chapelan ; Main courante (1957)

"La simplicité de la vérité n'est pas toujours le point de départ, elle est souvent le dernier terme des travaux de la pensée. En morale, à certaines époques, il faut bien de l'esprit pour oser dire que deux fois deux font quatre."
Citation de Alexandre Vinet ; L'indifférentisme religieux (1833)

"Le premier de nos devoirs, c'est d'aimer la vérité et d'avoir foi en elle."
Citation de Silvio Pellico ; Des devoirs des hommes (1834)

"On a beau masquer la vérité, tôt ou tard elle se dévoile."
Citation de Pierre Reverdy ; Le livre de mon bord (1948)

"Les plus beaux présents que le ciel ait fait à l'homme sont de dire la vérité, et de faire du bien aux autres, car ces deux choses sont les œuvres de Dieu."
Citation de Pythagore ; Fragments - VIe s. av. J.-C.

"La vérité est le premier devoir de l'homme en société. La parole a été donnée aux hommes pour se communiquer leurs pensées : c'est aller contre l'institution de la nature, que de la faire servir à la duplicité et au mensonge. Quelle confiance les hommes pourront-ils avoir entre eux, si la vérité est bannie de la société, et si la langue, destinée à être l'interprète fidèle du cœur, n'en est plus que le voile trompeur qui le cache et le déguise ?"
Citation de Jean Baptiste Blanchard ; Les maximes de l'honnête homme (1772)

"Le premier pas vers la vérité est le plus difficile à faire, tout le mérite en est dû aux recherches des anciens, mais c'est nous qui en recueillons tout le fruit."
Citation de David Augustin de Brueys ; Les amusements de la raison (1721)

"Plus les hommes sont élevés, moins ils cherchent à connaître la vérité : elle ne les flatte pas ; et ils seraient fâchés d'apprendre d'elle que c'est le plus souvent à leur place, et non à leur mérite, qu'ils doivent tous les honneurs qu'on leur rend : elle blesse trop leur délicatesse pour qu'ils puissent l'aimer."
Citation de David Augustin de Brueys ; Les amusements de la raison (1721)

"Le plus noble désir que l'homme puisse former dans son cœur est celui de connaître la vérité. Le temps le plus propre à l'écouter avec fruit est celui de la jeunesse."
Citation de David Augustin de Brueys ; Les amusements de la raison (1721)

"La vérité est souvent éclipsée, mais jamais éteinte."
Citation de Tite-Live ; Maximes et sentences - Ier s. ap. J.-C.

"Les erreurs passent, et la vérité reste."
Citation de Guillaume-Thomas Raynal ; Histoire philosophique et politique (1780)

"Quand la vérité n'est plus dans les cœurs, le mensonge est dans toutes les bouches."
Citation de Gabriel Bonnot de Mably ; Entretiens de Phocion (1763)

"Si je te dis la vérité, je ne te plairai pas ; mais si je te plais en quelque chose, je ne dirai pas la vérité."
Citation de Isocrate ; Discours de morale - IVe s. av. J.-C.

"Un homme de bien doit dire librement la vérité et la souffrir sans s'offenser."
Citation de Sophocle ; Philoctète - Ve s. av. J.-C.

"Mieux vaut être vaincu en disant la vérité que de vaincre avec le mensonge."
Citation de Bernardo Dovizi da Bibbiena ; La Calandria (1513)

"La vérité ne saurait jamais rester cachée."
Citation de Sénèque ; La Troade - env. 60 ap. J.-C.

"Il n'est rien de sûr parmi les mortels, mais la vérité règne parmi les dieux."
Citation de Euripide ; Andromaque - Ve s. av. J.-C.

"Le temps met au jour la vérité : souvent elle se montre lorsqu'on ne pense pas à la chercher."
Citation de Ménandre ; Fragments - IVe s. av. J.-C.

"Le seul bonheur solide est de prendre toujours la vérité pour guide."
Citation de Nicolas Boileau ; Satire XI, À M. de Valincour (1664)

"Le plus horrible des spectres, c'est encore la vérité."
Citation de Adolphe d'Houdetot ; Dix épines pour une fleur (1853)

"Il faut considérer certaines vérités comme des mensonges, et les répéter encore moins."
Citation de Adolphe d'Houdetot ; Dix épines pour une fleur (1853)



"La vérité ne saurait se passer de preuves ; le mensonge n'a pas besoin d'être prouvé autrement que par un : on dit. "
Citation de Adolphe d'Houdetot ; Dix épines pour une fleur (1853)

"On découvre des vérités que l'on recouvre bien vite, trouvant qu'elles ne sont ni belles à voir, ni bonnes à dire."
Citation de Adolphe d'Houdetot ; Dix épines pour une fleur (1853)

"Quand on sait combien peu de chose sépare dans nos esprits la vérité de l'erreur, on se sent disposé à une grande indulgence."
Citation de Louis de Bonald ; Pensées sur divers sujets (1817)

"La vérité, quoique oubliée des hommes, n'est jamais nouvelle, elle est du commencement. L'erreur est toujours une nouveauté dans le monde ; elle est sans ancêtres et sans postérité, mais par cela même elle flatte l'orgueil, et chacun de ceux qui la propagent s'en croit le père."
Citation de Louis de Bonald ; Pensées sur divers sujets (1817)

"Mourir pour la vérité ce n'est point mourir pour sa patrie, mais pour le monde entier. — La vérité, comme la Vénus de Médicis, passera à la postérité en trente fragments divers ; mais celle-ci les rassemblera, et de ces débris saura former une déesse. — Ton temple, éternelle vérité, maintenant à demi caché sous la terre, mis à découvert en creusant les sépultures de tes martyrs, s'élèvera au-dessus du sol, et chacune de ses colonnes de bronze, dominera une tombe chérie."
Citation de Jean-Paul Richter ; Pensées (1829)

"Toute vérité est un rayon de l'absolu qui nous le fait entrevoir ; c'est l'ombilic insécable par lequel nous tenons inséparablement à la matrice éternelle ; c'est une corde à nœuds tendue à l'homme dans l'infini, par la main de Dieu, pour nous aider à monter jusqu'à lui."
Citation de Auguste Guyard ; Quintessences (1847)

"Sans doute, l'homme est fait pour la vérité absolue ; mais en sa qualité de sujet du temps et de l'espace, il ne peut y arriver que par les mille sentiers de la vérité relative ou de l'erreur. Oui, c'est en errant, c'est-à-dire en courant à travers le temps et l'espace, après chaque forme successive de la vérité qui passe ; c'est en prenant faussement la succession pour la synthèse ; la partie pour le tout ; un des infinis et fugitifs aspects de l'être, pour l'être lui-même ; une vérité, enfin, pour la vérité, que l'homme arrivera, non pas à la pratique, mais à la contemplation de l'absolu. Ainsi, le mathématicien détermine la perpendiculaire au moyen des obliques ; ainsi, par ses chutes réitérées, l'enfant apprend à se tenir debout et à marcher."
Citation de Auguste Guyard ; Quintessences (1847)

"Il n'est aucune vérité qui puisse tenir contre l'intérêt. Les hommes mettraient en doute les mathématiques elles-mêmes, le jour où ils seraient intéressés à le faire ; nous ne contestons que les vérités morales qui nous gênent, et nous ne serions jamais opposés à la raison si la raison n'était jamais contraire à nos passions."
Citation de Auguste Guyard ; Quintessences (1847)

"Les vérités métaphysiques, nécessaires à l'homme, se perçoivent directement par les sens de l'âme, comme les vérités physiques, qui nous entourent, se perçoivent directement par les sens du corps. Ceux qui veulent démontrer par le raisonnement les vérités intuitives, bien plus nombreuses qu'on ne pense, ressemblent à des astronomes qui s'en iraient à l'Opéra munis de leurs télescopes. Qui veut trop voir ne voit rien. Télescope de l'esprit, le raisonnement ne doit s'appliquer qu'aux objets peu visibles à l'œil nu de l'âme, ou perdus dans l'immensité des espaces intellectuels."
Citation de Auguste Guyard ; Quintessences (1847)

"Quand il s'agit de vérité les oreilles ont des murs."
Citation de Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

"Une vérité nous semble moins vérité dès lors qu'un trop grand nombre la tiennent pour telle."
Citation de Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

"Qui dit toujours la vérité ne risque pas de se tromper."
Citation de Cécile Fée ; Pensées, Paris 1832.

"Toute vérité commence par une piqûre ou par une blessure."
Citation de Jean Dutourd ; Pluche ou l'amour de l'art (1967)

"La vérité peut se voiler, mais non se travestir."
Citation de Cécile Fée ; Pensées, Paris 1832.

"Si l'on doit parfois taire la vérité, ce n’est pas une raison pour se permettre de mentir."
Citation de Cécile Fée ; Pensées, Paris 1832.

"La vérité peut exister entre deux erreurs, mais entre le vrai et le faux il n'y a point de juste milieu."
Citation de Cécile Fée ; Pensées, Paris 1832.

"L'erreur qui, tout en nous trompant, nous console, n'est-elle pas préférable à la vérité qui nous éclaire, mais nous afflige ?"
Citation de Goswin de Stassart ; Pensées et maximes (1780-1854)

"Il n'y a que deux temps dans la vie où la vérité se montre utilement à nous : dans la jeunesse pour nous instruire, et dans la vieillesse pour nous consoler ; dans le temps des passions, la vérité nous abandonne."
Citation de Marquise de Lambert ; Avis d'une mère à son fils (1726)

"La vérité devrait vivre, et passer de siècle en siècle, transmise par la tradition, comme un héritage qui appartient à la postérité."
Citation de William Shakespeare ; Richard III (1592)

"La simplicité est l'image de la vérité, du vrai et du réel."
Citation de François-Rodolphe Weiss ; Principes philosophiques, politiques et moraux (1785)

"La vérité peut être comparée à un paysage immense dont la perspective, les formes, les nuances, varient à l'infini, suivant le point de vue d'où on le considère."
Citation de François-Rodolphe Weiss ; Principes philosophiques, politiques et moraux (1785)

"La vérité est comme le soleil qui finit toujours par percer les plus sombres nuages."
Citation de Bernard Fontenelle ; Maximes et pensées (1657-1757)

"La vérité dans tout ; la vérité avant tout ; la vérité par dessus tout."
Citation de Bernard Fontenelle ; Maximes et pensées (1657-1757)

"L'homme n'est grand que par l'amour de la vérité, et lorsqu'il ne veut plaire que par elle."
Citation de Jean-Baptiste Massillon ; Maximes et pensées (1742)

"N'aimez dans les hommes que la vérité, elle seule les rend aimables."
Citation de Jean-Baptiste Massillon ; Le petit carême (1718)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 5980
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Message de la Justice.   Mar 7 Mar à 10:52

"La vérité est Dieu, l'opinion est le nuage qui l'entoure."
Citation de Pierre-Claude-Victor Boiste ; Dictionnaire universel (1843)

"Une vérité qui passe par la bouche d'un menteur est encore un demi-mensonge."
Citation de Jean-Napoléon Vernier ; Fables, pensées et poésies (1865)

"Ce sont des erreurs inévitables qui indiquent le chemin de la vérité."
Citation de Jean-Napoléon Vernier ; Fables, pensées et poésies (1865)

"Il y a une chose dix fois plus difficile à supporter que la calomnie, c'est la vérité. - Et pourquoi ? Parce que la première en nous révoltant nous relève, et que la seconde en nous humiliant nous abat."
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 25 février 1853.

"De jolis songes valent mieux que de tristes vérités."
Citation de Pierre-Claude-Victor Boiste ; Dictionnaire universel (1843)

"Il y a des vérités si frappantes que l'on croit les reconnaître, quoiqu'on les entende pour la première fois."
Citation de Pierre-Marc-Gaston de Levis ; Réflexions sur l'amitié (1808)

"Que la vérité soit toujours dans ton cœur et dans ta bouche."
Citation de Phocylide de Milet ; Sentences - VIe s. av. J.-C.

"Dans tout ce que tu dis, sois l'interprète de la vérité, ne permets pas à ta bouche le mensonge."
Citation de Phocylide de Milet ; Sentences - VIe s. av. J.-C.

"Il est des vérités démontrées mille fois, et qu'il faut démontrer encore."
Citation de Pierre-Claude-Victor Boiste ; Dictionnaire universel (1843)

"La Vérité doit constituer le centre de toute notre activité, elle doit être le souffle même de notre vie."
Citation de Gandhi ; Lettres à l'Ashram (1937)

"La vérité, fût-elle douloureuse, ne peut blesser que pour guérir."
Citation de André Gide ; Voyage au Congo (1927)

"La vérité est sur la terre comme un miroir brisé dont chaque éclat reflète la totalité du ciel."
Citation de Christian Bobin ; Ressusciter (2001)

"La vérité, c'est comme les lapins : ça s'attrape par les oreilles."
Citation de Christian Bobin ; La lumière du monde (2001)

"On arrive bien souvent à la vérité par le chemin de l'erreur."
Citation de Jean Dutourd ; Pluche ou l'amour de l'art (1967)

"Les grandes vérités ne se découvrent pas sans peine ni travail."
Citation de Anatole France ; Le crime de Sylvestre Bonnard (1881)

"Le difficile dans la recherche de la vérité, c'est que parfois on la trouve."
Citation de Jacques Salomé ; Je viens de toutes mes enfances (2009)

"On est obligé de dire la vérité, mais on n'est pas obligé de dire toutes les vérités."
Citation de Christine de Suède ; Maximes et pensées (1682)

"La vérité se rencontre dans le vin et les pleurs."
Citation de Simone de Beauvoir ; La force de l'âge (1960)

"Qui ne supporte pas la vérité est à plaindre ou à mépriser, selon les raisons qu'il s'en donne."
Citation de Maurice Chapelan ; Rien n'est jamais fini (1977)

"On doit à la vérité de la présenter aussi belle que possible."
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 5 mai 1872.

"Une vérité accréditée est l'occasion prochaine d'une erreur nouvelle."
Citation de Simon de Bignicourt ; Pensées et réflexions philosophiques (1755)

"La vérité se plaît à ne se découvrir qu'à ceux qui en connaissent le prix comme par instinct."
Citation de Simon de Bignicourt ; Pensées et réflexions philosophiques (1755)

"On manque souvent à la vérité lorsque l'on manque aux devoirs de la prudence."
Citation de Simon de Bignicourt ; Pensées et réflexions philosophiques (1755)

"La vérité, c'est Dieu : aimer Dieu, aimer la vérité, c'est une seule et même chose."
Citation de Silvio Pellico ; Des devoirs des hommes (1834)

"Il faut aller au loin, dans les lieux solitaires et d'accès difficile, pour chercher la vérité ; l'on ne sort guère de chez soi sans rencontrer l'erreur : L'homme est paresseux, il aime les compagnies faciles."
Citation de Marie d'Agoult ; Esquisses morales (1849)



"Certains hommes craignent la vérité comme un criminel redoute sa sentence."
Citation de Félicité Robert de Lamennais ; Pensées diverses (1854)

"La vérité est comme le soleil, qu'une éclipse peut obscurcir, mais qu'elle ne saurait éteindre."
Citation de Stanislas Leszczynski ; Le philosophe bienfaisant (1764)

"La vérité ne se montre pas sans une sorte de pudeur."
Citation de Jean-Baptiste Say ; Cours complet économie politique pratique (1852)

"La vérité est comme le soleil qui finit toujours par percer les plus sombres nuages."
Citation de Bernard Fontenelle ; Maximes et pensées (1657-1757)

"La vérité est comme les métaux, que l'art ne crée point, mais qu'il purifie."
Citation de Charles Pinot Duclos ; Pensées, maximes et anecdotes (1810)

"La vérité sort du frottement des opinions, comme l'étincelle du choc des corps électriques."
Citation de Louis Joseph Mabire ; Dictionnaire de maximes (1830)

"La vérité n'offense que les faibles et les sots."
Citation de Christine de Suède ; Maximes et pensées (1682)

"La vérité est l'éternelle compagne de la justice ; une mère tendre qui jamais ne se sépare de sa fille."
Citation de Hypolite de Livry ; Pensées et réflexions (1808)

"Il n'y a rien, jusqu'à la vérité même, à qui un peu d'agrément ne soit nécessaire."
Citation de Bernard Fontenelle ; Pensées et réflexions (1757)

"Une vérité nouvelle est comme un coin qu'on ne peut faire entrer que par le gros bout."
Citation de Bernard Fontenelle ; Pensées et réflexions (1757)

"La vérité est une reine qui a dans le ciel son trône éternel, et le siège de son empire dans le sein de Dieu. Il n'y a rien de plus noble que son domaine, puisque tout ce qui est capable d'entendre en relève, et qu'elle doit régner sur la raison même, qui a été destinée pour guérir et gouverner toutes choses."
Citation de Jacques-Bénigne Bossuet ; Pensées et maximes inédites (1704)

"Les plus grandes vérités sont ordinairement les plus simples."
Citation de Malesherbes ; Pensée et maximes (1721-1794)

"Le véritable usage de la parole, c'est de servir la vérité."
Citation de Marquise de Lambert ; Avis d'une mère à son fils (1726)

"Toutes vérités ne sont pas bonnes à dire, mais elles sont bonnes à entendre."
Citation de Marie du Deffand ; Lettre à Horace Walpole, le 20 juin 1779.

"La vérité est presque de niveau avec l'innocence."
Citation de Claudine Guérin de Tencin ; Les malheurs de l'amour (1747)

"La vérité même passe pour une imposture dans la bouche du menteur."
Citation de Jean-Jacques Rousseau ; Pensées d'un esprit droit (1826)

"Les vérités les plus utiles sont les plus simples, et si nous nous en tenons à celles-là, nous ne différerons guère dans nos opinions."
Citation de Guillaume Penn ; Fruits de l'amour d'un père (1790)

"La vérité est éternelle, comme les abus."
Citation de Jules Claretie ; La libre parole (1868)

"Là où il y a le plus d'amour, il y a le plus de vérité."
Citation de Paul Claudel ; Journal, Tome II (1933-1955)

"Nous ne sommes sourds à la vérité que parce que nous sommes aveuglés par l'intérêt."
Citation de Adrien Destailleur ; Observations morales, critiques et politiques (1830)

"Tous ceux qui se proposent, en un genre quelconque, de parvenir à la vérité, sont appelés à une grande épreuve. C'est celle de résister à ces torrents d'opinions diverses qui cherchent à les entraîner tour à tour et d'asseoir leur conviction sur la base d'un examen patient, d'une recherche impartiale du vrai ; en un mot, de croire par eux-mêmes et non sur la foi d'autrui."
Citation de Alexandre Vinet ; L'indifférentisme religieux (1833)

"La passion dominante de l'homme sera toujours la vérité ; quand il aime l'erreur, c'est que cette erreur, au moment qu'il y croit, est pour lui comme une chose vraie. Nous ne chérissons pas le mensonge, bien que nous y tombions sans cesse."
Citation de Chateaubriand ; Le génie du christianisme (1802)

"La vérité est un pays sans chemin, et qui suit quelqu'un, cesse de suivre la vérité."
Citation de Jiddu Krishnamurti ; La nature de la pensée (2006)

"La recherche de la vérité est religion, et la vérité n'est d'aucun pays, d'aucune foi."
Citation de Jiddu Krishnamurti ; De l'éducation (1953)

"Chercher la vérité c'est passer de la vitrine d'une boutique à une autre."
Citation de Jiddu Krishnamurti ; De l'éducation (1953)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 5980
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Message de la Justice.   Jeu 9 Mar à 10:46

Apparence: Le prédateur est une proie pourtant dans la vie naturelle, il y a l'instant: Le notre. Le Silence est une nué de vents, je crois.

---------

Le Double ou Yahvé...

Le vide n'a pas d'atomes mais il possédè !
De nos jours voilà des siècles qu'il a laissé sa place : L'apesanteur peut créer
un Vent; le vent tout comme l'apesanteur peut créer alors un gaz !

Que serait notre univers sans étoiles; il y a t'il à le penser ! Inadmissible
et irrecevable... Mais bien avant alors oui, on peut imaginer !

Alors le vide est contenu mais l’atmosphère est divisible ! Si le vide se
contenait dans l'attraction alors elle éloigne l'apesanteur;

Or la distance pousse un cri car le vide produit un son ! L'Univers ! Et ce son
peut créer un développement au sein du vide: La matière... L'apesanteur, vent léger !
LE DÉBUT ! mais de quoi, à cela je n'ai pas envie de vous répondre ! LE MYSTÈRE !

En effet ces notions peuvent paraitre lointaine ou préoccupante... Mais, vraiment,
je vous le dis que vous devez et devrez apprendre à vous orienter !

De plus le vent, le vent réagit différement aux substances...! L'atome poussé par le cri est
tout comme la cellule: IL N'EST PAS UN JOUET.

L'atome s'est la préoccupation et la précaution de la vie... La cellule peut être reconstituer
à partir du sang tout comme l'acier et autres est une source de vie intelligence...
Ces écoles s’élèvent sur terres...

Mais j'entends le cri car je suis le vide... Toute cette distance ou le double cri...
Nous, Vous , Tu, Elle, Il et Je...
Et Yahvé au milieu de cela, Il est Rien et Tout à la Fois...

Ecrit de
TAY
La chouette effraie

_________________
Kounak le chat....

Pour mes Sœurs et Frères Anarchistes et à Police la Coatie et les Dragons
http://leclandesmouettes.bbflash.net/f1-le-clans-des-mouettes

-Un orphelin ne réclame pas la charité, la République lui acquiert l'Honneur.
L'honneur est la Liberté de Naissance.
- The harmony of the monotheistic and polytheistic world resides in the faith and the respect that we give to the word of various.The prayers
TAY Republica
-La sagesse de l'ouverture est devant le couvert du silence. Le bavardage dissipe l'oreille
et la parole est le cri des esprits : Le Débat.
-Je regarde l'Histoire, certains font le choix de Fuir: Un défaut mais je préférè rester et me battre: La Fierté
TAY Republica

-Le Destin se construit en l'espace d'une seconde pour celui qui sait attendre le Temps.
C'est la Coordination.
-Le caractère peut évoluer, celui du devoir est de distinguer la barbarie de la stupidité. Le devoir est clairvoyant.
-L'ouvrage se construit en l'espace d'une seconde pour celui qui sait attendre.
TAY Republica

-L'Equilibre : Attendre est le propre de l'absurde et pourtant, la précipitation provoque les bousculades et les victimes.
-Un journaliste qui dénonce les rues. Une femme sur le bord d'une route, qui n'attend point charité, sourit. Cela est l'évolutionnisme.
-Un orphelin ne réclame pas la charité, la République lui acquiert l'Honneur.
L'honneur est la Liberté de Naissance.
-Le présent est une éternité que l'on enterre sous forme de Prévision Prophétique. Le temps est un destin : le présent qui annonce le Présent
-Le temps est un destin : le présent qui annonce le Présent.
Le sens des signes et des majuscules.
yanis la chouette

_________________
Kounak le chat....
dit
yanis la chouette
Nombre de messages : 1425
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005


L'enquête sur un viol est nécessaire et doit aboutir à la clarté. Il y a des faits devant les tribunaux,pas dans une Ambassade. Loi des Républiques d'Israël et de la Palestine.
TAY Republica
Pour un soldat et des citoyen"ne"s, le plus lourd des sentiments est l'oublie du nom de ses camarades et citoyen"ne"s.
TAY Republica
Une adversité dans la vie, c'est la rencontre de l'oublie devant l'autrui... Quels sens définir au partage devant la charité ! Point d'exclamation devant l'adversité de la vie car il y a pas place à l'interrogation en situation d'adversité. C'est l’instinct qui prends le dessus ! La survie n'est pas le propre de l'individu, elle définit la personnalité et l'Être autant "pour l'Homme que pour la Femme" et autant pour le Féminin que le Masculin.
TAY Republica

_________________
Kounak le chat....
Dit
TAY
La chouette effraie.
Pour mes Sœurs et Frères Anarchistes et à Police la Coatie et les Dragons

_________________
Kounak le chat....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 5980
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Message de la Justice.   Jeu 9 Mar à 10:55

La loi n'est pas un symbolisme, elle est une force concrète. L'immuable n'est pas un symbolisme, il est un débat.

La société est une multitude de sœurs et de Frères ignorés.
La charité est la définition de l'échec égalitaire.

La mésaventure du citoyen est d'apprendre par ces illusions. Sans sombrer dans la tyrannie, il doit s'aventurer dans une discipline propre.

Cela peut paraître dur mais la différence ne doit pas créer l'inégalité.
Même si le terme de charité l'adoucit.

Le caractère peut évoluer, celui du devoir est de distinguer la barbarie de la stupidité. Le devoir est clairvoyant.

TAY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 5980
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Message de la Justice.   Sam 11 Mar à 3:51

Processus de Paix des secouristes de la république de l'Olivier.

Je crois qu'à l'avenir, plus personne ne pourra recréer des bulles d'exclusions...
Pour cela, je ne peux me permettre de mettre à l'écart tout individu(e) et "État".

Je ne suis qu'une femme ou un homme humble qui en vous adressant ces ces vers,
espère qu'il puisse vous conduire vers l'expérience, le travail et la communauté...
La solitude augmente ou diminue le nervosité... Cela s'appelle le malheur...

Alors par décision, on recherche à se tranquilliser et remettre la balance sur le zéro;
alors par construction, on décèle la notion d'une fragile tolérance:
Celle d'insulter !

Par Yahvé, cela est une horreur et une erreur...

La République de l'Olivier dit :
"Oui à la gréve, Non à l'Esclavage..."
la constitution rajoute :
"Oui à la Bibliothèque et Non à la Faim."
et le peuple doit rajouter :
"Oui à l'écoute et Non aux viols physiques et moraux."

Alors le Novice du Secourisme prends en charge sa nouvelle fonction autre qu'un service
militaire mais basé aussi sur la protection du Bien et du Corps.

"Je suis Y'becca"

Ecrit de
TAY
La chouette effraie.

--------------------------------------------------------------------------------------------------

Y'becca ou murmure de l'Arbre-Olivier.
http://leclandesmouettes.bbflash.net/t41-y-becca-ou-murmure-de-l-arbre-olivier

Profils des Juges du Secourisme et
la république de l'Olivier.

Chére Minouska, Féline de Pierre et Yvette et toutes les bonnes volonté(e)s

Je regarde le temps différemment après la mort de Athéna la chatte Bleue.
De longues années à voyager; à travailler et à écrire... Tel un Spartiate, je me suis emprunt à une apogée sur la compréhension du monde qui m'entourai de ses richesses; J' y ai rencontré des lueurs, des affronts et des forces.

Je regarde celle qui a su réveiller la force de réveiller ces écrits que j'ai voulu sauvegarder par le fait que après
tout, aide toi et le ciel te répondra: Et je dois dire que ma volonté fut exaucer... Alors je regarde Minouska, une chatte qui a recueilli mon cœur en lambeau lors de la guerre ou intifada, si vous préférez:

Le Juge Suprême de la république de l'Olivier est un personnage
qui doit s'informer et accueillir la Parole de l'un et de l'Autre. Il se doit d'écrire des vers, des proverbes, des espoirs, des fables car notre peuple aime cela: Ni fouet, ni chaines ! être sérieux devant les nuages gris !
Car l'arbre peur garantir notre fraternité et la justice de l'eau propager la diversités des écritures des forets donc vers la connaissance et Yahvé... La République est le pilier de l’Âme dans le sens où il s’inclut dans le peuple et ne cherche pas à devenir idole, idolâtre ou idolâtré. Être humble doit être la qualité première du Juge Suprême de la République de l'olivier.

Dans la vallée du Nil à la plaine des cèdres; le juge suprême doit présenter ses hontes et ses espoirs... je vous fait part de mon expérience... Nuls réponses dans un premiers temps ne se fit entendre alors j'envoyai des mouettes, des chouettes et des canaris sous forme de lettre tel un oiseau qui apprends son premier envol.

Alors sous forme de mirage pour certains et pour d'autres, cela s'appelle un message. Je me fis ce constat et que la volonté en soit ainsi si il ne veulent pas entendre;

"Propage la Connaissance des serments car ce sont les hommes qui s'entretuent par leur entreprise, leur volonté et leur désir! Car certains vomissent sur la fraternité voilà un maillon de haine du trois en un délivré par le vieux coq... Rétablit l'apprentissage de l'Espérance sur l'apprentissage de marcher ! La canne de l'age n'est pas un spectre; elle est une source d'eau ! Tu apprendra à entendre ta douleur devant la faim ! Nous sommes des étapes et en cela cherche le fait d'exister ! La République est le pilier de l’Âme dans le sens où elle s’inclut dans le peuple et ne cherche pas à devenir idole, idolâtre ou idolâtré. Être humble doit être la qualité première !

Ecrit de
TAY
La chouette Effraie.

--------------------------

Y'becca est soumis à toujours suivre un dossier médical, on ne peut se reposer sur des radios anciennes et toutes opérations auquel Lise Verdier ne peut être bâclé... Certains medecins oublient d'osculter la gorge quand un patien à une fiévre... Il est des gestes de précautions auquel la médecine n'a pas la droit de s'occulter... Y'becca doit répondre à ces faits là et son secouriste ne doit jamais dire jamais sur le fait que l'expérience ne donne jamais d'acquis et il est une chose auquel je voue une grande discipline et rigueur: Celle d'entendre la Prudence lorsque le temps le permet... quel que soit l'opération, on agit avec prudence du temps, de l'aspect et des allergies possibles auquel le patient ou la patiente peut être soumis en fonction de son age et de sa corpulence...

"La grâce est à la beauté ce que la souplesse est à la rose. Sans grâce, la beauté n'est qu'une fleur artificielle, qu'un colibri sans vie."
Citation de Jean-Napoléon Vernier ; Fables, pensées et poésies (1865). L'association pour Lise et pour vous, s'inspire de cette citation de Jean-Napoléon Vernier qui est si réelle sur l'aspect du courage d'être dans des situation auquel l'aspect humain se doit de se reconsidérer dans l'aspect de l'adversité dans l'être. Cette citation cherche à nous monter des aspects qui nous semblent enfoie par l'adversité et la douleur mais qui ne demande qu'à renaitre afin de permettre à la rose de devenir Rosier...


Aide pour le retour à domicile d’une personne lourdement handicapée.

L’Association Pour Lise et pour Vous, a but non lucratif, met à la disposition des personnes en situation de grand handicap et leurs familles, son expertise dans la prise en charge du retour au domicile.

Plus largement, l’association veut favoriser et permettre le développement des soins de qualité et le maintien à son domicile de tout enfant, adolescent ou jeune adulte, atteint d’une maladie grave ou d’un handicap lourd.

Nous sommes à votre écoute pour parler et construire ensemble de votre projet de vie, nous sommes à vos côtés pour le concrétiser.


Pour Lise Et Pour Vous
le Bourg Chevreau, 53600 SAINTE GEMMES LE ROBERT
Association humanitaire, d'entraide, sociale



"La grâce est à la beauté ce que la souplesse est à la rose. Sans grâce, la beauté n'est qu'une fleur artificielle, qu'un colibri sans vie."
Citation de Jean-Napoléon Vernier ; Fables, pensées et poésies (1865)

"La beauté sans grâce est un printemps sans verdure."
Citation de Mirabeau ; Lettres à Sophie Ruffei (1777-1780)

"La beauté sans grâce est un hameçon sans appâts."
Citation de Ninon de Lenclos ; Confessions (1700)

"On admire d'un coup d'œil la beauté, elle ne laisse plus rien à deviner ; la grâce se fait aimer peu à peu par des détails variés, imprévus, qui vous plaisent d'autant plus qu'ils vous surprennent, et ses petits défauts d'ensemble sont quelquefois des charmes qui nous attachent."
Citation de Louis-Philippe de Ségur ; L'ennui (1816)

"La grâce, ce charme suprême de la beauté, ne se développe que dans le repos du naturel."
Citation de Madame de Staël ; L'influence des passions (1796)

"La beauté ne déplaît jamais, mais sans la grâce, elle est dépourvue de ce charme secret qui invite à la regarder."
Citation de Voltaire ; Dictionnaire philosophique (1764)

"Les grâces préférables à la beauté, ornent la femme de tous ce qu'elles ont de séduisant."
Citation de Marie-Geneviève-Charlotte Darlus ; Traité des passions (1764)

"Il y a un art caché dans la simplicité qui donne une grâce à l'esprit et à la beauté."
Citation de Alexander Pope ; Maximes et réflexions morales (1739)

"Aucune grâce extérieure n'est complète si la beauté intérieure ne la vivifie."
Citation de Victor Hugo ; Post-scriptum de ma vie (1901)

"Brillante de beauté, de grâces, de jeunesse, pour vous plaire, on accourt, on s'empresse."
Citation de Charles-Guillaume Étienne ; L'Intrigante, I, 9, le 6 mars 1813.

"Sans le fard de l'amour, par qui tout s'apprécie, les grâces sont sans force, et la beauté sans vie."
Citation de Antoine Bret ; La double extravagance, VII, le 27 juillet 1750.

"La beauté est la clef des coeurs, la grâce le passe-partout."
Citation de Paul Masson ; Les pensées d'un Yoghi (1896)

"La beauté réside dans la forme ; la grâce dans les mouvements, le charme dans l'expression."
Citation de Lucien Arréat ; Réflexions et maximes (1911)

"La grâce, plus belle encore que la beauté."
Citation de Jean de La Fontaine ; Adonis (1658)

Compte rendu de
TAY
La chouette effraie

_________________
Kounak le chat....

Le Ciel...

Enfant, j'étais inconscient et réaliste...
Malgré mon état, je n'arrivais pas à réaliser
à mon grand désarroi: certains étaient cupide,
d'autres étaient moqueur et d'autres étaient
envieux et septique de ma voyance...

A il y a eu ce choc et cette inconnue...
Mon refuge et mon espérance
être ce petit rien face aux personnalités...
Vous savez ceux là...
Les négligés... Venezuela et Brésil...
Et ces femmes défigurés par les couteaux
de bouchers colombiens !

Alors bien sur,
J'ai renfermé cette bulle...
La vulnérabilité... La patience de voir...
Tel fut le premier abord, la résistance...
Le refuge...
Il était toujours là: Yahvé...

L'espérance que j'ai libéré de ces serviteurs
qui s'approprier ces privilèges sous forme d'une
philosophie établit sur l’Éthique et
l'aspect du profit... Redevenus tel les frères
qui avaient livré Joseph aux esclavagistes...

Malgré le cœur de Benjamin, la tradition du roi
emprisonné l'aspect de l'espérance donné par
Yahvé auquel il avait offert la force de dire
à Lot pour sauver Sodome et Gomorrhe...
Ils riaient et jugeaient depuis les plateaux de
télévision sous forme de débats entre amies et amis.

Exclu par le sang, j'ai parlé aux vents et ce sont les
corbeaux qui acceptèrent mes morceaux de pains:
Les mendiants se moquaient et refusaient mes dons
tel que je me couvrais comme un lépreux... Oui, la gloire
est une douce conseillère pour la République de l'Olivier.

Je n'ai point besoin de me salir les mains par la vengeance;
leurs jalousies et leurs rancœurs divisent l'esprit des tributs.
Je vous salue Marie et je rie en direction du vent et de l'infini.
Tel le sentiment de liberté, je pense au chaos que j'ai engendré

Au coeur des Dieux et de Yahvé... Oui, je savoure ma liaison
avec la force et je ne redoute pas la condamnation de Voltaire
au sujet de la masturbation et du désir... Je savoure la chute
de leurs principes d'intouchable... Je vous salue Marie...

Ils se cacheront derrière la discorde des fils de Jésus et Emmanuel;
mais La discorde rit de leurs jalousies et de leurs rancœurs...
Pourtant, C'est le principe de République que je salue; mon cœur me
demande de sauver ce principe d'égalité issu des pleurs et de l'espérance
de Seth, de Salomon et de Socrate...

Je savoure la chute de leurs principes d'intouchable... Je vous salue Marie...
Le corbeau et la chouette. La colère de Némesis n'est pas aussi cru que
celle de Yahvé... Je pense que cela a ému Yahvé en entendant les pleurs
de ceux qui ne sont pas élus par leurs mères... Je vous salue Marie
et je rie en direction du vent et de l'infini.

Au coeur des Dieux et de Yahvé... Oui, je savoure ma liaison avec la force
et je ne redoute pas la condamnation de Voltaire au sujet de la masturbation
et du désir... Je savoure la chute de leurs principes d'intouchable...
Je vous salue Marie... Recevez... Ces quelques bougies pour éclairer l'âme
et les larmes de ces petits enfants de lune et du soleil...

Ceux qui sont morts, fautes d'avoir pu grandir sans ressentir un aspect
d'égalité devant les Rois d’Israël, de Palestine et d'autres horizons...
et c'est en cela que la Justice et La république doit être
dans la symbolique de Némésis:

On réprimande le voleur d'une Amende, mais on condamne le gaspillage
d'une peine de prison... La conception d'essence doit être prise en compte
que tout aspects de cet univers recèle l'aspect de personnalité d'âme
et de conscience... Nous sommes un ensemble... Nous ne sommes pas
un essaim d'abeille au service du Roi... Nous préférons la gourmandise
de l'Ours à l'hypocrite vertu de la colère divine colporté par les avides...

Je savoure la chute de leurs principes d'intouchable... Je vous salue Marie...
Le corbeau et la chouette. La colère de Némesis n'est pas aussi cru que
celle de Yahvé... Je pense que cela a ému Yahvé en entendant les pleurs
de ceux qui ne sont pas élus par leurs mères... Je vous salue Marie
et je rie en direction du vent et de l'infini.

Au coeur des Dieux et de Yahvé... Oui, je savoure ma liaison avec la force
et je ne redoute pas la condamnation de Voltaire au sujet de la masturbation
et du désir... Je savoure la chute de leurs principes d'intouchable...
Je vous salue Marie... Recevez... Ces quelques bougies pour éclairer l'âme
et les larmes de ces petits enfants de lune et du soleil...

Ecrit de
TAY
La chouette effraie

Noir Désir - Aux Sombres Heros De L'Amer
https://www.youtube.com/watch?v=65ifb1Sj6sY

On réprimande le voleur d'une Amende, mais on condamne le gaspillage
d'une peine de prison... La conception d'essence doit être prise en compte
que tout aspects de cet univers recèle l'aspect de personnalité d'âme
et de conscience... Nous sommes un ensemble... Nous ne sommes pas
un essaim d'abeille au service du Roi... Nous préférons la gourmandise
de l'Ours à l'hypocrite vertu de la colère divine colporté par les avides...

Noir Désir - Le Vent Nous Portera
https://www.youtube.com/watch?v=NrgcRvBJYBE

Au coeur des Dieux et de Yahvé... Oui, je savoure ma liaison avec la force
et je ne redoute pas la condamnation de Voltaire au sujet de la masturbation
et du désir... Je savoure la chute de leurs principes d'intouchable...
Je vous salue Marie... Recevez... Ces quelques bougies pour éclairer l'âme
et les larmes de ces petits enfants de lune et du soleil...

Yanis Tignard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Message de la Justice.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Message de la Justice.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La Justice et l'Injustice
» Justice à l'américaine
» message breton
» OGM - Monsanto débouté par la justice allemande
» Nous devrions avoir sof de Justice !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La.cinquieme.République :: La.cinquieme.République-
Sauter vers: