La.cinquieme.République

De la politique pure et affaires étrangeres
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 France-Russie : 1995- 2017 et Naissance de Y'becca.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: France-Russie : 1995- 2017 et Naissance de Y'becca.   Ven 25 Nov à 2:52

12 octobre : Le comité Nobel annonce que le prix Nobel de la paix 2012 est décerné à l'Union européenne.

Alors

Munch écrivit dans son journal, le 22 janvier 1892 :

« Je me promenais sur un sentier avec deux amis — le soleil se couchait — tout d'un coup le ciel devint rouge sang. Je m'arrêtai, fatigué, et m'appuyai sur une clôture — il y avait du sang et des langues de feu au-dessus du fjord bleu-noir de la ville — mes amis continuèrent, et j'y restai, tremblant d'anxiété — je sentais un cri infini qui se passait à travers l'univers et qui déchirait la nature. »

Puis

Le terme tempera ou tempéra ou bien encore tempura (du latin : temperare, « détremper ») désigne une technique de peinture basée sur une émulsion, qu'elle soit grasse ou maigre. Pour préciser la nature de l'émulsion, on énonce simplement les composants : tempera à l'œuf, tempera grasse à la colle de peau, etc.

Cette technique de peinture a longtemps suscité une extrême confusion, les uns confondant détrempe et tempera, les autres restreignant uniquement ce terme à la peinture à l'œuf ou à la graisse. Aujourd'hui, la tempera, évoquant l'idée d'émulsion, est distinguée de la détrempe, peinture strictement aqueuse (mais incluant nécessairement un liant). Ce débat n’existe toutefois qu’en français, la plupart des autres langues utilisent le mot « tempera », quel que soit le liant.

Le terme « tempera » est également employé actuellement par quelques fabricants de peinture pour désigner la peinture ordinaire utilisée pour des affiches et qui est une forme bon marché de gouache (peinture à l'eau opaque) qui n'a rien à voir avec la véritable peinture tempera à l’œuf.

Puis

Le protocole de Kyoto est un accord international visant à la réduction des émissions de gaz à effet de serre et qui vient s'ajouter à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques dont les pays participants se rencontrent une fois par an depuis 1995.

Signé le 11 décembre 1997 lors de la 3e Conférence des parties à la convention (COP3) à Kyoto, au Japon, il est entré en vigueur le 16 février 2005 « au quatre-vingt dixième jour après la date à laquelle au moins 55 Parties à la Convention, incluant les Parties Annexe I qui comptaient en 1990 un total d'au moins 55 % des émissions de CO2 de ce groupe, avaient déposé leurs instruments de ratification, d’acceptation, d’approbation ou d’accession »1. « Au 14 janvier 2009, 184 États avaient déposé leurs instruments de ratification, d’accession, d’approbation ou d’acceptation »1.

Ce protocole visait à réduire, entre 2008 et 2012, d'au moins 5 % par rapport au niveau de 1990 les émissions de six gaz à effet de serre : dioxyde de carbone, méthane, protoxyde d'azote et trois substituts des chlorofluorocarbones.


Dernière édition par yanis la chouette le Mar 29 Nov à 10:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: France-Russie : 1995- 2017 et Naissance de Y'becca.   Ven 25 Nov à 2:52

Events

506 – The bishops of Visigothic Gaul meet in the Council of Agde.
1419 – John the Fearless, Duke of Burgundy is assassinated by adherents of the Dauphin, the future Charles VII of France.
1509 – An earthquake known as "The Lesser Judgment Day" hits Constantinople.
1515 – Thomas Wolsey is invested as a Cardinal
1547 – The Battle of Pinkie Cleugh, the last full-scale military confrontation between England and Scotland, resulting in a decisive victory for the forces of Edward VI.
1561 – Fourth Battle of Kawanakajima: Takeda Shingen defeats Uesugi Kenshin in the climax of their ongoing conflicts.
1570 – Spanish Jesuit missionaries land in present-day Virginia to establish the short-lived Ajacán Mission.
1608 – John Smith is elected council president of Jamestown, Virginia.
1776 – American Revolutionary War: Nathan Hale volunteers to spy for the Continental Army.
1798 – At the Battle of St. George's Caye, British Honduras defeats Spain.
1813 – The United States defeats the British Fleet at the Battle of Lake Erie during the War of 1812.
1823 – Simón Bolívar is named President of Peru.
1846 – Elias Howe is granted a patent for the sewing machine.
1858 – George Mary Searle discovers the asteroid 55 Pandora.
1897 – Lattimer massacre: A sheriff's posse kills 19 unarmed striking immigrant miners in Pennsylvania, United States.
1898 – Empress Elisabeth of Austria is assassinated by Luigi Lucheni.
1918 – Russian Civil War: The Red Army captures Kazan.
1919 – Austria and the Allies sign the Treaty of Saint-Germain-en-Laye recognizing the independence of Poland, Hungary, Czechoslovakia and Yugoslavia.
1932 – The New York City Subway's third competing subway system, the municipally-owned IND, is opened.
1936 – First World Individual Motorcycle Speedway Championship, Held at London's (England) Wembley Stadium
1937 – Nine nations attend the Nyon Conference to address international piracy in the Mediterranean Sea.
1939 – World War II: The submarine HMS Oxley is mistakenly sunk by the submarine HMS Triton near Norway and becomes the Royal Navy's first loss.
1939 – World War II: Canada declares war on Nazi Germany, joining the Allies: Poland, France, the United Kingdom, New Zealand and Australia.
1942 – World War II: The British Army carries out an amphibious landing on Madagascar to re-launch Allied offensive operations in the Madagascar Campaign.
1943 – World War II: German forces begin their occupation of Rome.
1960 – At the Summer Olympics in Rome, Abebe Bikila becomes the first sub-Saharan African to win a gold medal, winning the marathon in bare feet.
1961 – Italian Grand Prix, a crash causes the death of German Formula One driver Wolfgang von Trips and 13 spectators who are hit by his Ferrari.
1967 – The people of Gibraltar vote to remain a British dependency rather than becoming part of Spain.
1974 – Guinea-Bissau gains independence from Portugal.
1976 – A British Airways Hawker Siddeley Trident and an Inex-Adria DC-9 collide near Zagreb, Yugoslavia, killing 176.
1977 – Hamida Djandoubi, convicted of torture and murder, is the last person to be executed by guillotine in France.
2000 – Operation Barras successfully frees six British soldiers held captive for over two weeks and contributes to the end of the Sierra Leone Civil War.
2001 – Antônio da Costa Santos, mayor of Campinas, Brazil is assassinated.
2002 – Switzerland, traditionally a neutral country, joins the United Nations.
2007 – Former Prime Minister of Pakistan Nawaz Sharif returns to Pakistan after seven years in exile, following a military coup in October 1999.
2008 – The Large Hadron Collider at CERN, described as the biggest scientific experiment in history, is powered up in Geneva, Switzerland.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: France-Russie : 1995- 2017 et Naissance de Y'becca.   Ven 25 Nov à 2:53

Russie

Après plusieurs années d'hésitation, le traité a été adopté par la Russie à l'issue d'une triple ratification, le conseil des ministres russe le 30 septembre 2004, la Douma le 22 octobre et Vladimir Poutine le 5 novembre.

La Russie émet 17 % des gaz à effet de serre mondiaux en 1990. Pourtant, elle est autorisée à émettre 20 % des gaz à effet de serre, puisque le protocole se base sur les émissions mesurées en 1990, c’est-à-dire avant le fort ralentissement de l'activité industrielle russe.

Pour que le protocole entre en vigueur, il fallait que les pays signataires cumulent au moins 55 % des émissions de CO2 en 1990. En l'absence des États-Unis, responsables de 23 % des émissions de CO2, c'est la ratification par la Russie qui a permis au traité, signé en 1997, d’entrer en vigueur le 16 février 2005.
Pays en développement

Pour la majorité des pays en développement et en particulier pour des pays comme la Chine ou l’Inde, le changement climatique n’est pas une priorité comparé aux autres enjeux du développement.[réf. nécessaire] Il est vrai qu’étant donné leur niveau de développement, ils n’ont pas les mêmes sensibilités vis-à-vis des questions environnementales. Ils pensent que les pays développés doivent agir en priorité car ceux-ci ont une responsabilité historique sur l'augmentation actuelle des concentrations de gaz à effet de serre. De plus, ils considèrent l’augmentation de leurs émissions par tête (qui sont aujourd’hui très faibles) comme une conséquence inéluctable de leur développement. Pourtant, l’Inde risque aussi de subir un fort impact à cause du changement climatique, en particulier dans le domaine agricole à cause de possibles variations de la mousson. Pour la Chine, il n'y a pas de tendance claire.

Les pays en voie de développement n'ont pas d'engagement quantifié de réduction de leurs émissions dans le protocole de Kyoto ; c’est une des raisons pour lesquelles les États-Unis refusent de ratifier le protocole en l’état. Ils souhaitent associer les pays dits « émergents » comme l’Inde, le Brésil, l’Indonésie, la Chine, le Mexique ou la Corée du Sud (ces deux derniers ayant récemment adhéré à l’OCDE), mais ces derniers craignent que tout effort n’entrave leur croissance économique.

Les pays de l’OPEP, surtout l’Arabie saoudite et le Koweït, exigent des aides financières pour la diversification économique, au titre des compensations prévues par le protocole.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: France-Russie : 1995- 2017 et Naissance de Y'becca.   Ven 25 Nov à 2:53

Refus du gouvernement de Messieurs Bush et Cheney ,puis accord avec cinq pays d’Asie-Pacifique (Australie, Inde, Japon, Chine et Corée du Sud) visant à développer de nouvelles technologies pour lutter contre l’émission des gaz à effet de serre

en effet,

En juillet 2005, le gouvernement de George W. Bush et de Richard "Dick" Cheney refusa de présenter de nouveau le traité pour ratification parce qu’il considère que cela freinerait l’économie des États-Unis et que le combat contre le réchauffement climatique doit se faire non pas avec une simple réduction des gaz à effet de serre, mais par une meilleure gestion de leur émission. Les États-Unis étaient alors les plus gros émetteurs avec environ 23 % des gaz à effet de serre de la planète, parce qu'ils produisent 25 % des biens et services de la planète. Selon le New York Times, « La Chine va supplanter les États-Unis en tant que premier émetteur de CO2 d’ici à 2009 »23. Selon des chercheurs des universités de Berkeley et San Diego, la Chine a sans doute dépassé les émissions de CO2 des États-Unis dès 200624.

Politiquement, le gouvernement de George W. Bush a justifié son retrait par le fait que la République populaire de Chine, second émetteur mondial de gaz à effet de serre, n’a pas d'objectif de réduction contraignant en vertu du Protocole. En outre, ils justifient leur non-adhésion par le fait que leur industrie est énergétiquement plus efficace que celle de la majorité des signataires. Le gouvernement américain a signé la "Convention climat" des Nations unies, qui est entrée en vigueur en 1994. C'est en tant que membre de cette convention que les États-Unis prennent part aux conférences des parties à la convention climat et au protocole de Kyoto. Les États-Unis préfèrent investir dans les nouvelles technologies et refusent tout accord multilatéral contraignant, car aucune obligation ne pèse sur les pays en voie de développement (en particulier la Chine et l'Inde, deux gros émetteurs de gaz à effets de serre).

Le 6 juillet 2005, lors d'une conférence de presse avec le Premier ministre danois Anders Fogh Rasmussen au Danemark, le président George W. Bush a reconnu pour la première fois que la production de gaz à effet de serre de l’activité humaine est en partie responsable du réchauffement climatique. Mais il continue de plaider pour la recherche et le développement de sources d'énergies non-polluantes, plutôt que pour une réduction des gaz à effet de serre.

Le 28 juillet 2005, le gouvernement des États-Unis a signé un accord avec cinq pays d’Asie-Pacifique (Australie, Inde, Japon, Chine et Corée du Sud) visant à développer de nouvelles technologies pour lutter contre l’émission des gaz à effet de serre25, auquel s'est joint le Canada le 24 septembre 2007 dans ce qui est devenu en 2006 le Partenariat Asie-Pacifique sur le développement propre et le climat (Asia-Pacific Partnership on Clean Development and Climate).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: France-Russie : 1995- 2017 et Naissance de Y'becca.   Ven 25 Nov à 2:53

Évolution des émissions de gaz à effet de serre de 1990 à 2004

Voici l'évolution des émissions de gaz à effet de serre de 1990 à 2004, avec les objectifs nationaux de réduction des émissions pour la période 2008-2012 entre parenthèses38:

Allemagne : −17 % (−21 % *)
Canada : +28 % (−6 %) : Cette augmentation s'explique par la hausse du prix du brut qui a intensifié l'exploitation des sables bitumeux d'Alberta. Celle-ci est très polluante, car il faut brûler un baril pour en produire deux.
Espagne : +49 % (+15 % *)
États-Unis d'Amérique : +16 % (N/A)
France : −3,2 % (0 % *)
Grèce : +27 % (+25 % *)
Irlande : +23 % (+13 % *)
Japon : +6,5 % (−6 %)
Royaume-Uni : −14 % (−12,5 % *)
Portugal : +41 % (+27 % *)

(*) : Le calcul des objectifs de ces pays de l'UE résulte de la ventilation de l'objectif européen de −8 % entre les États membres (processus appelé burden sharing) en fonction de leurs performances environnementales passées et de leurs besoins de développement futurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: France-Russie : 1995- 2017 et Naissance de Y'becca.   Ven 25 Nov à 2:54

Le calcul de proche en proche revient à considérer que l'on connait les caractéristiques d'une année et que l'on calcule petit à petit les caractéristiques de l'année suivante.

Ce type de calcul est proche du calcul traditionnel qui pouvait être effectué à la main avant l'apparition d'outils de calcul automatique.

Généralement, on représente des instants en jour/heure/halaqim, voire en semaine/jour/heure/halaqim. Il faut alors apprendre à faire des additions ou multiplications entre instants, en tenant compte des retenues. Les exemples ci-dessous illustreront ces techniques.

Généralement, le lien entre les dates du calendrier hébraïque et d'autres calendriers, notamment grégorien, se font de proche en proche également, en comparant le nombre de jours d'une année sur l'autre.

Il est généralement utile de repérer des événements au sein d'une semaine. On peut les représenter comme un nombre de halaqim entre 0 et la durée d'une semaine 7 ∗ 24 ∗ 1080 = 181440 {\displaystyle 7*24*1080=181440} {\displaystyle 7*24*1080=181440}.

Dans cet article, on prend comme point de départ de la semaine le samedi à 0 heures.
[afficher]
Explication sur le choix du point de départ

Par exemple, le premier molad qui a eu lieu un lundi à 5 heures et 204 halaqim peut être considéré comme étant à 57444 = 204 + 1080 ∗ ( 5 + 24 ∗ 2 ) {\displaystyle 57444=204+1080*(5+24*2)} {\displaystyle 57444=204+1080*(5+24*2)}halaqim.
Calcul direct

Quand on veut calculer une année indépendamment de l'année précédente, ou faire un calendrier automatique, avec des outils informatiques, il est utile de représenter des instants absolus.

Il vaut mieux alors ne manipuler que des nombres de halaqim, que l'on peut additionner et multiplier comme des nombres habituels, et les convertir en jour/heure/halaqim au moment de l'affichage.

Par exemple, le mois lunaire de 29 jours 12 heures, et 793 halaqim peut être manipulé comme un mois de 765433 halaqim=793+1080*(12+24*29).

Quand on fera des calculs directs, on n'aura pas de point de repères dans un autre calendrier ou dans une année précédente. On utilisera pour point de départ des calculs, le samedi d'avant le premier molad à partir de 0 heures. Ici également, il s'agit d'une convention pratique utilisée dans cet article, mais que la tradition n'impose pas.

On obtiendra des données directement en nombre de halaqim (de l'ordre de plusieurs dizaines de milliards) ou en nombre de semaines, jours, heures et halaqim. Le nombre de semaines se comptant alors en centaine de milliers. Ce type de calculs n'est pas pratique à la main. Avant l'invention des machines à calculer et ordinateur, ils ne devaient être utilisés que pour la mise en place du calendrier. Mais la méthode itérative servait pour les besoins courants.

Par exemple, le premier équinoxe de printemps qui a eu lieu 24 semaines après le premier molad, un mercredi (4e jour) à 0 heure sera représenté par 1080 ∗ 24 ∗ ( 4 + 7 ∗ 24 ) = 4458240 {\displaystyle 1080*24*(4+7*24)=4458240} {\displaystyle 1080*24*(4+7*24)=4458240}.
Comment faire les calculs en semaines, jours, heures et halaqim

A titre d'exemple, voici comment on fait des calculs avec des durées ou des instants exprimés en semaines, jours, heures et halaqim. Le but est d'illustrer un exemple d'addition et un exemple de multiplication. On va calculer la durée d'une année de 12 mois en multipliant par 12 la durée d'un mois. Puis, on va calculer la durée d'une année de 13 mois en ajoutant un mois à la valeur précédente.

L'idée est de faire le calcul valeur par valeur, puis de regrouper les quantités trop grandes dans les unités supérieures. Quand on a 1 080 halaqim, on les remplace par une heure, quand on a 24 heures, on les remplace par 1 jour, et quand on a 7 jours, on les remplace par une semaine. C'est le système des retenues de nos additions et multiplications usuelles, mais la limite pour déclencher une retenue n'est pas 10.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: France-Russie : 1995- 2017 et Naissance de Y'becca.   Ven 25 Nov à 2:54

Histoire

De nombreuses civilisations indo-chinoises ont fondé leur calendrier sur la course de la Lune. Mais les cosmologues perses, les astronomes et les astrologues créèrent en leur temps des observatoires, et suivirent quotidiennement les légers changements de luminosité solaire.

À l’époque pré-islamique, un calendrier solaire de 365 jours était déjà en vigueur en Perse. L’année comptait 12 mois de 30 jours chacun ainsi que 5 jours additionnels. Ces 5 jours étaient à l’origine insérés entre le 8e et le 9e mois ; à compter de l’an mille environ, ils furent déplacés à la fin de l’année.

À cause du décalage de 0,2422 jours par rapport à l’année tropique, le début de l’année reculait d’un jour tous les 4 ans. Les califes arabes al-Mutawakkil (847-861) et al-Mu'tadid (892-902) proposèrent respectivement de décaler d’un coup le nouvel an de 57 et 60 jours, mais aucune de ces réformes ne semble avoir été respectée.

En 1079, Djalal ad-Din Malik Shah des Seljuq refixa le nouvel an à l’équinoxe de printemps. Avant que le système des années bissextiles ne se fixe, Omar Khayyam (mathématicien, astronome et poète) avait déjà proposé un cycle de 33 ans contenant 8 années bissextiles ce qui portait la durée moyenne de l’année à 365,2424 jours, précision déjà supérieure à celle du calendrier grégorien.

C’est en 1925 que le calendrier dans sa forme actuelle devint officiel en Iran, en 1957 en Afghanistan. Ce calendrier est aussi en usage dans les régions voisines, notamment dans les parties kurdes de la Mésopotamie.

En Iran, le passage à la nouvelle année est décrété par l’Institut de géophysique de Téhéran : si, le jour de l’équinoxe de printemps, le passage du Soleil à l’équateur, d’un point de vue géocentrique, se produit avant midi, heure de Téhéran, c’est le jour de l’an, sinon le jour de l’an a lieu le lendemain.

Les signes astrologiques (Lion, cancer, balance...) sont aussi en coordination avec le début de chaque mois iranien : par exemple, le signe Lion débute le 23 juillet et prend fin le 22 août, ce qui est en parfaite coordination avec le mois de « mordad »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: France-Russie : 1995- 2017 et Naissance de Y'becca.   Ven 25 Nov à 2:54

The Large Hadron Collider (LHC) is the world's largest and most powerful particle collider, the largest, most complex experimental facility ever built, and the largest single machine in the world.[1] It was built by the European Organization for Nuclear Research (CERN) between 1998 and 2008 in collaboration with over 10,000 scientists and engineers from over 100 countries, as well as hundreds of universities and laboratories.[2] It lies in a tunnel 27 kilometres (17 mi) in circumference, as deep as 175 metres (574 ft) beneath the France–Switzerland border near Geneva, Switzerland. Its first research run took place from 30 March 2010 to 13 February 2013 at an initial energy of 3.5 teraelectronvolts (TeV) per beam (7 TeV total), almost 4 times more than the previous world record for a collider,[3] rising to 4 TeV per beam (8 TeV total) from 2012.[4][5] On 13 February 2013 the LHC's first run officially ended, and it was shut down for planned upgrades. 'Test' collisions restarted in the upgraded collider on 5 April 2015,[6][7] reaching 6.5 TeV per beam on 20 May 2015 (13 TeV total, the current world record). Its second research run commenced on schedule, on 3 June 2015.[8]

The aim of the LHC is to allow physicists to test the predictions of different theories of particle physics, including measuring the properties of the Higgs boson[9] and searching for the large family of new particles predicted by supersymmetric theories,[10] as well as other unsolved questions of physics.

The collider has four crossing points, around which are positioned seven detectors, each designed for certain kinds of research. The LHC primarily collides proton beams, but it can also use beams of lead nuclei. Proton–lead collisions were performed for short periods in 2013 and 2016, and lead–lead collisions took place in 2010, 2011, 2013 and 2015.

The LHC's computing grid is a world record holder. Data from collisions was produced at an unprecedented rate for the time of first collisions, tens of petabytes per year, a major challenge at the time, to be analysed by a grid-based computer network infrastructure connecting 140 computing centres in 35 countries[11][12] – by 2012 the Worldwide LHC Computing Grid was also the world's largest distributed computing grid, comprising over 170 computing facilities in a worldwide network across 36 countries.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: France-Russie : 1995- 2017 et Naissance de Y'becca.   Ven 25 Nov à 2:55

A suicide prevention center

In 1958, Farberow and Shneidman launched the nation’s first center of its kind, the Los Angeles Suicide Prevention Center (LASPC)[7] with the psychiatrist Robert E. Litman, M.D., as its director. Farberow described Litman as, “a free spirit cloaked in psychoanalytic trappings, always intellectually adventuresome and inquisitive.”[2] Together, the three men developed a scientific, methodologically sound, and professionally conceived organization where a social and professional vacuum had once existed. Farberow described this as a time of “attraction and excitement in the feeling that we were into a relatively unexplored area of vital community concern.”[2] The objective of the agency—to provide a center for the follow-up care of suicidal patients discharged after treatment in the Los Angeles County Hospital—changed in the first year as calls came in from people in crisis. Capitalizing on the opportunity to intervene and avert a suicide attempt broadened the Center’s objective to include crisis intervention[8] and 24-hour accessibility of professionals or rigorously trained non-professionals.[9] These efforts led to the development of the L.A. Scale for Assessment of Suicidal Potential[10][11] and the crisis hotline.[12]

As the LASPC’s reputation as an informed referral center grew,[13] collaboration with the coroner’s office, mental health professionals, police, probation, schools, and other organizations created the awareness needed to demystify suicide’s taboo and give hope to those who were suffering. Through writing, teaching, training,[14] and publishing, LASPC directors disseminated their principles for the organization and functioning of a suicide prevention and crisis intervention community agency. Their principles are still in use today and serve as models in community agencies around the world. The LASPC is now part of a comprehensive mental health facility based in Culver City, California, known as Didi Hirsch Mental Health Services
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: France-Russie : 1995- 2017 et Naissance de Y'becca.   Ven 25 Nov à 2:55

Rôle social et culturel des egoyomi
Les cercles littéraires

Depuis longtemps, riches marchands et samouraïs de rang inférieur avaient coutume de participer à des cercles littéraires, où l'on prenait plaisir à commenter différents poèmes, et à en apprécier en connaisseurs les mérites respectifs7.

Ces cercles jettent en quelque sorte le fondement de l'intérêt que des connaisseurs, plus fortunés cette fois, vont éprouver envers les « calendriers-estampes ».
Extension aux mitate (parodies)

Ces calendriers sous forme d'estampes, qui incorporaient dans leur composition la liste des mois longs, seraient donc les premières estampes de brocart8, ou nishiki-e. À leur aspect purement utilitaire se mêlaient des jeux de l'esprit : tout d'abord bien sûr, l'artiste devait dissimuler avec adresse les nombres indiquant les mois longs dans la composition de l'estampe.

Par exemple, on pouvait les cacher dans l'obi, la large ceinture, d'un des personnages, qui paraissait alors avoir une décoration toute géométrique. On rajoutait le caractère dai (« long ») pour préciser qu'il s'agissait bien des mois longs.

Mais ensuite, il intégrait également dans la composition des estampes des références cachées à la culture classique ou à des légendes extrême-orientales, dissimulées sous des parodies (mitate) de la légende d'origine. Percer le double sens de ces calendriers constituaient ainsi de plaisants défis pour les cercle littéraires de l'époque9.
Quelques exemples de mitate dans les egoyomi
E-goyomi de Harunobu : Ono no Tōfu sous les traits d'une jeune femme (1765).
Harunobu, egoyomi représentant une mitate montrant Kanzan et Jittoku.

La clientèle cultivée à qui étaient destinés les « calendriers- estampes », les egoyomi, se délectait donc du double sens qui se dissimulait derrière le dessin des estampes, et prenait plaisir à le décrypter.

En général, la parodie (mitate) fonctionnait comme suit :

En apparence, l'egoyomi mettait en scène une ou plusieurs jeunes filles, voire un couple.
En réalité, derrière les jeunes gens pouvait se cacher des personnages légendaires (bien souvent des hommes), que l'on identifiait grâce à tel ou tel détail de l'image.

Et dans certains cas, aujourd'hui, le sens réel de certains sujets de ces egoyomi nous échappe certainement à tout jamais. Voici cependant quelques exemples de parodies encore comprises aujourd'hui10.
Une jeune fille, au bord d'un étang, près d'un saule, regarde pensivement une grenouille qui saute

Un Japonais du XVIIIe siècle, imbu de culture classique, comprenait immédiatement l'allusion au célèbre calligraphe Ono no Tōfu, qui, au Xe siècle, échoua sept fois aux examens, et apprit la persévérance en regardant une grenouille n'attraper la branche d'un saule qu'à sa huitième tentative. Quant aux mois longs, ils sont ici dissimulés dans la large ceinture, l'obi, de la jeune fille3.
Une jeune fille effeuille des chrysanthèmes au bord d'une rivière

C'est une allusion à une vieille légende chinoise du XIe siècle avant notre ère, dans laquelle le favori du roi Mu des Zhou, contraint à l'exil par ses rivaux, mais détenteur du secret de l'immortalité, inscrivait ces charmes d'immortalité sur des pétales de chrysanthème10.
Un jeune homme montre à une jeune fille un long rouleau calligraphié portant des poèmes

Celle-ci tient un balai dans sa main gauche. Ce détail suffit à un lettré japonais du XVIIIe siècle pour identifier le sujet : il s'agit en fait d'une allusion aux deux moines bouddhistes Kanzan et Jittoku, très souvent représentés dans l'iconographie japonaise, et où Jittoku est toujours porteur d'un balai10…
Un homme porte une jeune femme sur son dos
Shōki portant une jeune femme sur son dos (egoyomi de Harunobu).

Shōki, qui apparaît ici portant une jeune femme sur son dos était, dans la mythologie chinoise, un tueur de démons oni. Mais il était également connu pour s'adonner à l'enlèvement de jeunes femmes, comme on le voit dans cet egoyomi.

Cependant, la mitate est ici plus subtile, puisque l'attitude des deux personnages est également une allusion au célèbre épisode de la fuite sur la lande de Musashi des deux amants des Contes d'Ise (représenté également par Utamaro, Sugimura Jihei, Shunsho...)9. Un Japonais cultivé se devait donc d'identifier, non seulement la facile allusion à Shōki, mais aussi la référence aux contes d'Ise, qui sous-entend que la jeune fille est consentante.

De plus, une subtilité complémentaire provient de ce que le style de l'estampe est composite, puisque Shōki est représenté dans le style Kano, alors que la jeune fille est purement ukiyo-e.

Enfin — puisqu'après tout il s'agit d'un calendrier — les mois longs de l'année sont cachés dans l’obi de la jeune femme.

Certes, il n'est pas nécessaire de pouvoir décrypter ces énigmes pour apprécier les estampes de Harunobu. Mais il est intéressant de voir à quel paroxysme de sophistication les amateurs de calendriers pouvaient alors s'adonner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: France-Russie : 1995- 2017 et Naissance de Y'becca.   Ven 25 Nov à 2:55

BEIRUT, Lebanon — The United States military suffered its first combat death in Syria on Thursday when a service member was killed in the northern part of the country, an area where the Americans are helping to organize an offensive against the Islamic State.

American warplanes have been bombing targets inside Syria to help tens of thousands of militia fighters try to oust the Islamic State from Raqqa, the group’s stronghold in the country.

American forces are on the ground as well. More than 300 members of the United States Special Operations Forces are in Syria to help recruit, train and advise the Kurdish and Arab fighters who are trying to encircle the Islamic State in Raqqa, cut off its supplies and ultimately retake the city.

The Special Operations Forces member who died Thursday was killed by an improvised explosive device in the vicinity of Ayn Issa in northern Syria, United States military officials said.

“I am deeply saddened by the news on this Thanksgiving Day that one of our brave service members has been killed in Syria while protecting us from the evil of ISIL,” Defense Secretary Ashton B. Carter said in a statement, using one of the names for the Islamic State. “It is a painful reminder of the dangers our men and women in uniform face around the world to keep us safe.”

Though the Obama administration has sought to limit the number of Americans in the fight against the Islamic State, the death on Thursday shows how volatile and deadly the campaign against the group is in Syria and Iraq. American service members have been killed in Iraq as well, and this month the United States acknowledged killing 119 civilians in Iraq and Syria since it began military operations against the Islamic State in 2014.

The area where the service member was killed Thursday, Ayn Issa, is halfway between Raqqa and the Turkish border, and several factions have been active there, including the Syrian Kurds, the Islamic State and most recently local tribal fighters who oppose the Kurds, according to the SITE Intelligence Group, which monitors extremist websites.

Three Turkish soldiers were killed Thursday by Syrian planes, the Turkish military announced. It was the first time Turkish soldiers had been killed by Syrian government forces while fighting inside Syria since the civil war there began, the Turkish military said.

The Turkish troops were moving toward Al Bab, a northern city held by the Islamic State, near the border with Turkey, the military said.

The announcement that three soldiers were killed and 10 were wounded heightened the tensions between Syria and Turkey, neighbors with powerful allies. The Syrian government is backed by Russia and Iran. Turkey, a member of NATO, began a major offensive in northern Syria in August as part of its fight against the Islamic State.

Turkey’s prime minister, Binali Yildirim, told Hurriyet, a leading Turkish newspaper, that the attack would “not be left unanswered,” and he said it would not deter his country’s army from its mission in northern Syria.
Independent journalism.
More essential than ever.

Mr. Yildirim also reaffirmed the assessment of Turkey’s military chief, Gen. Hulusi Akar, that the attack was carried out by Syrian government warplanes.

Some on the ground raised questions about whether the strike was undertaken by Syrian government forces. A network of activists who monitor the skies over Syria said Thursday that its watchers had spotted a Syrian aircraft taking off after 2 a.m. and also a Russian aircraft about the same time as the strike on Turkish forces occurred. It is impossible to know where the planes that were sighted went; they could easily have had another destination, the network said.

The Syrian Observatory for Human Rights, a network based in Britain that monitors news from Syria, said the strike was by the Islamic State. But the Islamic State, also known as ISIS, is not known to have combat aircraft.

Like Turkey, the Syrian rebels oppose the government of President Bashar al-Assad of Syria.

The Turkish troops had gone into Syria largely to stop an advance by Kurdish rebels, who are also trying to reach Al Bab to dislodge the Islamic State. The Turks see the Kurds as a threat to security as serious as the Islamic State, in part because Kurdish groups inside Turkey have waged a guerrilla war against the government.

Turkey wants to stop the Kurds from reaching the city in part because, if the Kurds succeed, it will enable them to gain a portion of the land between two Kurdish-held areas along the Syrian-Turkish border and increase their potential for joining the regions.

The Americans have said they are not taking part in the fight for Al Bab.

On Thursday morning, Turkish troops, backed by Syrian Arab fighters, had almost reached Al Bab, according to rebel commanders. They said they were a little more than half a mile from the city when they were hit by the government jets.

Although this is the first time that the Turkish military has reported the deaths of its soldiers by Syrian government planes, Turkish troops have died while fighting the Islamic State in Syria.

Also on Thursday morning, a car packed with explosives blew up in the parking lot of the governor’s office in Adana, a city in southern Turkey, shaking buildings for blocks around, according to local news reports. Two people were killed and 21 were wounded, according to government estimates.

No one has claimed responsibility for the blast.

Deeper into Syria, in the eastern part of Aleppo, which is held by antigovernment rebels, the Syrian government continued to batter residential areas as it has for more than a week after a brief pause, according to doctors in Aleppo and residents of rebel-held areas.

At least 12 people in eastern Aleppo were killed Thursday, according to residents in the city communicating by WhatsApp. There are about 250,000 people in the city’s east, and most have been unable to leave because the roads are held by government forces.

Follow Alissa J. Rubin @Alissanyt and Karam Shoumali @KaramShoumali on Twitter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: France-Russie : 1995- 2017 et Naissance de Y'becca.   Ven 25 Nov à 2:56

2002 (MMII) was a common year starting on Tuesday (dominical letter F) of the Gregorian calendar, the 2002nd year of the Common Era (CE) and Anno Domini (AD) designations, the 2nd year of the 3rd millennium, the 2nd year of the 21st century, and the 3rd year of the 2000s decade.

2002 was designated as:

International Year of Ecotourism
International Year of Mountains
Year of the Outback in Australia
National Science Year in the United Kingdom
Autism Awareness Year in the United Kingdom

Contents

1 Events
2 Births
3 Deaths
4 Nobel Prizes
5 Fields medalists
6 In fiction
7 References
8 External links

Events
January

January 1
The Open Skies mutual surveillance treaty, initially signed in 1992, officially enters into force.
Euro notes and coins are introduced in France, Spain, Germany, Italy, Portugal, Greece, Finland, Luxembourg, Belgium, Austria, Ireland and the Netherlands.
January 16 – The United Nations Security Council unanimously establishes an arms embargo and freezes the assets of Osama bin Laden, al-Qaeda, and the Taliban.
January 17 – The eruption of Mount Nyiragongo in the Democratic Republic of the Congo displaces an estimated 400,000 people.
January 18 – The Sierra Leone government - with British assistance, Guinean air support and US logistical support - defeats the Revolutionary United Front, bringing the Sierra Leone Civil War to a conclusion.
January 27 – Several explosions at a military dump in Lagos, Nigeria kill more than 1,000 people.[1]
January 31 – A large section of the Antarctic Larsen Ice Shelf begins disintegrating, consuming about 3,250 km (2,020 mi) over 35 days.

February

February 6 – Queen of the United Kingdom Elizabeth II celebrates her Golden Jubilee, marking 50 years since her accession to the British throne.[2]
February 8–24 – The 2002 Winter Olympics are held in Salt Lake City, Utah.
February 12 – The trial of Slobodan Milošević, the former President of Yugoslavia, begins at the International Criminal Tribunal for the former Yugoslavia in The Hague.

Artists concept of the 2001 Mars Odyssey Spacecraft

February 19 – NASA's 2001 Mars Odyssey space probe begins to map the surface of Mars using its thermal emission imaging system.
February 20 – A train catches fire at Reqa Al-Gharbiya in Egypt while en route to Luxor from Cairo, killing 383 people.[3]
February 22
Robert William Pickton, the most prolific serial killer in Canadian history, is arrested and charged with the first 2 (of 27) counts of first-degree murder.[4]
Sri Lankan Civil War: A Spanish-facilitated ceasefire begins in Sri Lanka.
Angolan Civil War: UNITA guerilla leader Jonas Savimbi is killed in clashes against government troops led by Angolan President José Eduardo dos Santos in Moxico Province, Angola.[5]
February 27 – 59 Hindu pilgrims are killed aboard the Sabarmati Express train which was burned by Muslim extremists at Godhra in the Indian state of Gujarat, starting the 2002 Gujarat riots.
February 28 – The ex-currencies of all euro-using nations cease to be legal tender in the European Union.

March
Hubble Space Telescope after servicing by the crew of STS-109

March 1
War in Afghanistan: In eastern Afghanistan, Operation Anaconda begins.
The Envisat environmental satellite successfully reaches an orbit 800 km above the Earth using an Ariane 5 on its 11th launch, carrying the heaviest payload to date at 8,500 kg.
STS-109: Space Shuttle Columbia flies the Hubble Space Telescope service mission, the penultimate flight before its ill-fated STS-107 mission.
March 19 – War in Afghanistan: Operation Anaconda ends after the killing of what the United States claimed was 500 Taliban and Al-Qaeda fighters, with 11 allied troop fatalities.
March 27 – Israeli–Palestinian conflict: A Palestinian suicide bomber kills 30 Israeli civilians and injures 140 others at the Park Hotel in Netanya, triggering Operation Defensive Shield, a large-scale counter-terrorist operation in the West Bank, 2 days later.

April

April 2 – Israeli–Palestinian conflict: Israeli forces besiege the Church of the Nativity in Bethlehem, when militants took shelter there. The siege would last for 38 days.[6]
April 4 – The Angolan Civil War comes to an end after 26 years of fighting that left over 500,000 people killed.
April 9 – The Funeral of Queen Elizabeth The Queen Mother takes place in Westminster Abbey, London.
April 11–14 – A military coup d'état against Venezuelan President Hugo Chávez fails.[7]
April 15 – An Air China Boeing 767-200 crashes into a hillside during heavy rain and fog near Busan, South Korea, killing 129.[8]
April 17 – War in Afghanistan: Four Canadian soldiers are killed near Kandahar, Afghanistan by friendly fire from 2 US F-16s.[9]
April 18 – The discovery of a new insect order, Mantophasmatodea, is announced.
April 25 – South African Mark Shuttleworth blasts off from the Baikonur Cosmodrome on the Soyuz TM-34, becoming the first African space tourist.[10]

May
May 20: Flag of East Timor

May 6 – In the Netherlands, politician and Prime Ministerial candidate Pim Fortuyn is assassinated in Hilversum.[11]
May 9 – A remote-control bomb explodes during a holiday parade in Kaspiysk, Russia, killing 44 people and injuring at least 130 more.[12]
May 10 – Former FBI agent Robert Hanssen is sentenced to life imprisonment without the possibility of parole for selling American secrets to the Soviet Union for $1.4 million in cash and diamonds.[13]
May 20 – East Timor regains its independence after 26 years of occupation by Indonesia since 1975.
May 21 – The US State Department releases an updated report naming seven state sponsors of terrorism, which lists Iran, Iraq, Cuba, Libya, North Korea, Sudan, and Syria.
May 24 – In Moscow, United States President George W. Bush and Russian President Vladimir Putin sign the Strategic Offensive Reductions Treaty to replace the Anti-Ballistic Missile Treaty of 1972 and the START II Treaty of 1993.
May 25 – China Airlines Flight 611 disintegrates near the Penghu Islands at the Taiwan Strait, killing all 225 people on board.[14]
May 26 – The Mars Odyssey finds signs of large water ice deposits on the planet Mars.
May 31 – June 30 – The 2002 FIFA World Cup begins in South Korea and Japan.

June

June 4 – The planetoid Quaoar is discovered orbiting the Sun in the Kuiper belt.[15]
June 6 – An object with an estimated diameter of 10 meters collides with Earth over the Mediterranean and detonates in mid-air.[16]
June 10
An annular solar eclipse occurs over the Pacific Ocean.
The first direct electronic communication experiment between the nervous systems of two humans, is carried out by Kevin Warwick in the United Kingdom.
June 11 – Antonio Meucci is recognized as the first inventor of the telephone by the United States Congress.[17]
June 13 – The United States Senate withdraws from the Anti-Ballistic Missile Treaty of 1972. The Russian State Duma withdraws from START II Treaty of 1993 in response.
June 15 – A near Earth Asteroid called 2002 MN misses the planet by 75,000 miles (121,000 km), about 1/3 the distance to the moon.[18]
June 24 – A passenger train collides with a freight train in Dodoma Region, Tanzania, killing 281 people. This made it the worst rail accident in African history.[19]
June 30 – Brazil wins their 5th FIFA World Cup title by defeating Germany 2-0 in the 2002 FIFA World Cup Final.

July

July 1
The International Criminal Court is established.
A Russian passenger jet and cargo plane collide over the town of Überlingen, Germany, killing 71 people.[20]
July 9 – The Organization of African Unity is disbanded and replaced by the African Union.[21]
July 21 – Telecommunications giant WorldCom files for Chapter 11 bankruptcy protection, the largest such filing in United States history at the time.
July 27 – A Sukhoi Su-27 fighter crashes at an air show near Lviv, Ukraine, killing 77 and injuring more than 100, making it the worst air show disaster in history.[22]

August

August 4 – Soham murders: Ten-year-old school girls Jessica Chapman and Holly Wells go missing from the town of Soham, Cambridgeshire, United Kingdom.
August 13 – Deadly floods ravage much of Central Europe, killing dozens of people.[23]
August 19 – Khankala Mi-26 crash: A Russian Mil Mi-26 helicopter carrying troops is hit by a Chechen missile outside Grozny, killing 118 soldiers.
August 20 – A group of Iraqis opposed to the regime of Saddam Hussein take over the Iraqi Embassy in Berlin, Germany for five hours before releasing their hostages and surrendering.
August 26 – Earth Summit 2002 begins in Johannesburg, South Africa, aimed at discussing sustainable development by the United Nations.

September

September 2 – The United Nations World Summit on Sustainable Development, successor of the Conference on the Human Environment, World Commission on Environment and Development, and the Conference on Environment and Development, opens, lasting until September 11.
September 5 – War in Afghanistan: A car bomb kills at least 30 people in Kabul, Afghanistan, and an apparent assassination attempt on Afghan President Hamid Karzai fails the same day.[24]
September 10 – Switzerland joins the United Nations as the 190th member state after rejecting a place in 1986.
September 19 – Ivory Coast descends into civil war after army troops mutinied across the country.
September 20 – The Kolka Glacier collapses, resulting in an avalanch on the northern slope of Mount Kazbek in North Ossetia, Russia that kills at least 125 people.[25]
September 23 – The first public version of the web browser Mozilla Firefox ("Phoenix 0.1") is released.
September 25 – The Vitim event, a possible bolide impact, occurs in Irkutsk Oblast, Russia.[26]
September 26 – The Senegalese passenger ferry Joola capsizes in a storm off the coast of the Gambia, killing 1,863 people.[27]
September 27 – The Democratic Republic of Timor-Leste is admitted to the United Nations as the 191st member state.[28]

October

October 2 – A series of coordinated shootings take place across Maryland, Virginia and Washington, D.C., killing 17 people.[29]
October 11 – A lone bomber explodes a home-made bomb in the Myyrmanni shopping mall north of Helsinki, Finland, killing seven people including himself.[30]
October 12 – Terrorists detonate bombs in 2 nightclubs in Kuta, Bali, killing 202 and injuring over 300 in the worst terrorist act in Indonesia's history.[31]
October 16 – Bibliotheca Alexandrina in the Egyptian city of Alexandria, a commemoration of the Library of Alexandria that was lost in antiquity, is officially inaugurated.
October 23–25 – Chechen rebels take control of the Nord-Ost theatre in Moscow and hold the audience hostage. 170 people are killed following a Russian attempt to subdue the militants.[32]
October 24 – Police arrest spree killers John Allen Muhammad and Lee Boyd Malvo, ending the Beltway sniper attacks in the area around Washington, D.C.
October 26 – Moscow theater hostage crisis: Approximately 50 Chechen terrorists and 150 hostages die when Russian Spetsnaz storm a theater building in Moscow, which had been occupied by the terrorists during a musical performance three days before.
October 29 – Ho Chi Minh City ITC fire, a fire destroys a luxurious department store where 1500 people are shopping. Over 60 people die and over 100 are unaccounted for. It is the deadliest disaster in Vietnam during peacetime.
October 31 – A federal grand jury in Houston, Texas indicts former Enron chief financial officer Andrew Fastow on 78 counts of wire fraud, money laundering, conspiracy and obstruction of justice related to the collapse of his ex-employer.

November
The Department of Homeland Security is formed in response to terrorist concerns in the United States.

November 4 – Chinese authorities arrest cyber-dissident He Depu for signing a pro-democracy letter to the 16th Communist Party Congress.
November 7 – A sovereignty referendum in Gibraltar is held since the Gibraltar sovereignty referendum in 1967. The people again reject Spanish sovereignty.[33]
November 8 – Iraq disarmament crisis: The United Nations Security Council unanimously approves UN Security Council Resolution 1441, forcing Saddam Hussein to disarm or face "serious consequences".
November 10 – Veteran's Day Weekend Tornado Outbreak: A tornado outbreak stretching from Northern Ohio to the Gulf Coast, one of the largest outbreaks recorded in November. The strongest tornado, an F4, hits Van Wert, Ohio.
November 13 – Iraq disarmament crisis: Iraq agrees to the terms of UN Security Council Resolution 1441.
November 14 – Argentina defaults on a US $805 million World Bank loan payment.
November 15 – Hu Jintao becomes General Secretary of the Communist Party of China and a new nine-member Politburo Standing Committee is inaugurated.
November 18 – Iraq disarmament crisis: United Nations weapons inspectors led by Hans Blix arrive in Iraq.
November 19 – The Greek oil tanker Prestige splits in half and sinks off the coast of Galicia, releasing over 20 million US gallons (76,000 m³) of oil in the largest environmental disaster in Spanish and Portuguese history.
November 21 – NATO invites Bulgaria, Estonia, Latvia, Lithuania, Romania, Slovakia and Slovenia to become members.
November 22 – In Nigeria, more than 100 are killed at an attack aimed at the Miss World contestants.
November 25
U.S. President George W. Bush signs the Homeland Security Act into law, establishing the Department of Homeland Security, in the largest U.S. government reorganization since the creation of the Department of Defense in 1947.
Turkmen President Saparmurat Niyazov survives an alleged assassination attempt on his life. The government responded by detaining thousands of alleged conspirators afterward.[34]
November 28 – Suicide bombers blow up an Israeli-owned hotel in Mombasa, Kenya; their colleagues fail in their attempt to bring down Arkia Israel Airlines Flight 582 with surface-to-air missiles.

December

December 7 – As required by the recently passed U.N. resolution, Iraq files a 12,000 page weapons declaration with the U.N. Security Council.
December 13 – European Union enlargement: The EU announces that Cyprus, the Czech Republic, Estonia, Hungary, Latvia, Lithuania, Malta, Poland, Slovakia, and Slovenia will become members from May 1, 2004.
December 18 – California gubernatorial recall: Then Governor of California Gray Davis announces that the state would face a record budget deficit of $35 billion, roughly double the figure reported during his reelection campaign one month earlier.
December 23 – A U.S. MQ-1 Predator is shot down by an Iraqi MiG-25 in the first combat engagement between a drone and conventional aircraft.
December 27 – A suicide truck-bomb attack destroys the headquarters of Chechnya's Moscow-backed government, killing 72.[35]
December 30 – An eruption on the volcanic island Stromboli off the coast of Sicily causes a flank failure and tsunami. The island is later evacuated.

Births

February 5 – Davis Cleveland, American child actor
April 8 – Skai Jackson, American actress
May 6 – Emily Alyn Lind, American child actress
July 22 – Prince Felix of Denmark, Prince of Denmark
September 30 – Maddie Ziegler, American dancer
October 6 – Cleopatra Stratan, Moldovan child singer
November 19 – Gaia Cauchi, Maltese child singer

Deaths
Main article: Deaths in 2002
January
Cyrus Vance
Peggy Lee
Astrid Lindgren

January 8 – Alexander Prokhorov, Russian physicist, Nobel Prize laureate (b. 1916)
January 12 – Cyrus Vance, American politician, 59th United States Secretary of State (b. 1917)
January 17 – Camilo José Cela, Spanish writer (b. 1916)
January 19 – Vavá, Brazilian footballer (b. 1934)
January 22
Jack Shea, American double-Gold medalist in skating speedly (b. 1910)
Peggy Lee, American singer and actress (b. 1920)
January 23
Pierre Bourdieu, French sociologist (b. 1930)
Robert Nozick, American philosopher (b. 1938)
January 28 – Astrid Lindgren, Swedish children's book author (b. 1907)

February
Princess Margaret
Chuck Jones

February 1 – Hildegard Knef, German actress (b. 1925)
February 6 – Max Perutz, Austrian-born molecular biologist, recipient of the Nobel Prize in Chemistry (b. 1914)
February 8 – Thomaz Soares da Silva, Brazilian football player (b. 1921)
February 9 – Princess Margaret, Countess of Snowdon (b. 1930)
February 10 – Traudl Junge, German private secretary of Adolf Hitler (b. 1920)
February 12 – John Eriksen, Danish football player (b. 1957)
February 13 – Waylon Jennings, American country music singer (b. 1937)
February 14 – Nándor Hidegkuti, Hungarian footballer (b. 1922)
February 15 – Kevin Smith, New Zealand actor (b. 1963)
February 16 – Walter Winterbottom, English football manager (b. 1913)
February 22
Chuck Jones, American animator (b. 1912)
Jonas Savimbi, Angolan rebel and political leader (b. 1934)
February 24 – Leo Ornstein, American composer and pianist (b. 1895)
February 27 – Spike Milligan, English-Irish comedian, writer, and poet (b. 1918)

March
Dudley Moore
Queen Elizabeth The Queen Mother

March 11
Marion Dönhoff, German journalist (b. 1909)
James Tobin, American economist, Nobel Prize laureate (b. 1918)
March 12 – Spyros Kyprianou, former President of Cyprus (b. 1932)
March 13 – Hans-Georg Gadamer, German philosopher (b. 1900)
March 20 – Ibn al-Khattab, Saudi guerrilla (b. 1969)
March 24 – César Milstein, Argentine scientist, recipient of the Nobel Prize in Physiology or Medicine (b. 1927)
March 27
Milton Berle, American comedian and actor (b. 1908)
Dudley Moore, English pianist, comedian, and actor (b. 1935)
Billy Wilder, Polish-American film screenwriter and director (b. 1906)
March 30 – The Queen Mother, consort of George VI of the United Kingdom and mother of Elizabeth II (b. 1900)

April
Thor Heyerdahl

April 1 – Simo Häyhä, Finnish sniper (b. 1905)
April 5 – Layne Staley, American singer (Alice in Chains) (b. 1967)
April 8 – María Félix, Mexican actress (b. 1914)
April 9 – Leopold Vietoris, Austrian mathematician (b. 1891)
April 16
Robert Urich, American actor (b. 1946)
Ramiro de León Carpio, 31st President of Guatemala (b. 1942)
April 18 – Thor Heyerdahl, Norwegian explorer (b. 1914)
April 22 – Linda Lovelace, American pornographic actress (b. 1949)
April 25 – Lisa Lopes, American rapper; one-third of the multi-platinum girl group TLC (b. 1971)
April 27
George Alec Effinger, American author (b. 1947)
Ruth Handler, American toy manufacturer (b. 1916)
April 28 – Lou Thesz, American professional wrestler (b. 1916)

May
Pim Fortuyn

May 5 – Hugo Banzer, Bolivian politician, 62nd and 75th President of Bolivia (b. 1926)
May 6 – Pim Fortuyn, Dutch politician, author and professor (b. 1948)
May 11 – Joseph Bonanno, Italian-born gangster (b. 1905)
May 13 – Valeriy Lobanovskyi, Ukrainian football manager (b. 1939)
May 17 – László Kubala, Hungarian footballer (b. 1927)
May 18 – Davey Boy Smith, British professional wrestler (b. 1962)
May 19 – John Gorton, Australian politician, 19th Prime Minister of Australia (b. 1911)
May 20 – Stephen Jay Gould, American paleontologist and author (b. 1941)
May 21 – Niki de Saint Phalle, French artist (b. 1930)
May 23 – Sam Snead, American golfer (b. 1912)
May 26 – Mamo Wolde, Ethiopian runner (b. 1932)

June
Fernando Belaúnde Terry
Dee Dee Ramone

June 4 – Fernando Belaúnde Terry, Peruvian politician, 85th and 88th President of Peru (b. 1912)
June 5 – Dee Dee Ramone, American bassist (b. 1951)
June 7 – Lilian, Princess of Réthy, Belgian princess (b. 1916)
June 10 – John Gotti, American gangster (b. 1940)
June 15 - Choi Hong Hi, Korean martial artist, "Father of Taekwondo" (b. 1918)
June 17 – Fritz Walter, German footballer (b. 1920)
June 24 – Pierre Werner, Luxembourgian politician, 19th and 21st Prime Minister of Luxembourg (b. 1913)
June 27 – John Entwistle, English bassist (The Who) (b. 1944)
June 29 – Rosemary Clooney, American singer and actress (b. 1928)
June 30 – Chico Xavier, Brazilian medium (b. 1910)

July
Rod Steiger
Joaquín Balaguer

July 2 – Ray Brown, American bassist (b. 1926)
July 5
Katy Jurado, Mexican actress (b. 1924)
Ted Williams, American baseball player (b. 1918)
July 6
Dhirubhai Ambani, Indian businessman (b. 1932)
John Frankenheimer, American film director (b. 1930)
July 8 – Ward Kimball, American cartoonist (b. 1914)
July 9 – Rod Steiger, American actor (b. 1925)
July 13 – Yousuf Karsh, Turkish-born photographer (b. 1908)
July 14 – Joaquín Balaguer, Dominican politician, 41st, 45th and 49th President of the Dominican Republic (b. 1906)
July 16 – John Cocke, American computer scientist (b. 1925)
July 17 – Joseph Luns, Dutch politician and diplomat, 5th Secretary General of NATO (b. 1911)
July 19 – Alan Lomax, American folklorist and musicologist (b. 1915)
July 23 – Chaim Potok, American author and rabbi (b. 1929)
July 28 – Archer John Porter Martin, English chemist, Nobel Prize laureate (b. 1910)

August
Edsger W. Dijkstra

August 6 – Edsger W. Dijkstra, Dutch computer scientist (b. 1930)
August 14 – Dave Williams, American singer (b. 1972)
August 16 – Abu Nidal, Palestinian militant (b. 1937)
August 31
Lionel Hampton, American musician (b. 1908)
George Porter, English chemist, Nobel Prize laureate (b. 1920)

September

September 11 – Kim Hunter, American actress (b. 1922)
September 18 – Bob Hayes, American athlete (b. 1942)
September 19 – Robert Guéï, Ivorian military ruler (b. 1941)
September 20 – Sergei Bodrov, Jr., Russian actor (b. 1971)

October
Prince Claus

October 6 – Prince Claus of the Netherlands, German-born Prince Consort of Queen Beatrix (since 1980), father of King Willem-Alexander (b. 1926)
October 9
Aileen Wuornos, American serial killer (executed) (b. 1956)
October 12 – Ray Conniff, American musician and bandleader (b. 1916)
October 13 – Stephen Ambrose, American historian and biographer (b. 1936)
October 18 – Nikolay Rukavishnikov, Russian cosmonaut (b. 1932)
October 25 – Richard Harris, Irish actor (b. 1930)
October 30 – Jam Master Jay, American Hip-Hop DJ (b. 1965)

November
James Coburn

November 7 – Rudolf Augstein, German journalist, founder and part-owner of German magazine Der Spiegel (b. 1923)
November 12 – Károly Doncsecz, Slovenian potter (b. 1918)
November 15
Myra Hindley, English murderer (b. 1942)
Sohn Kee-Chung, Korean Olympic athlete (b. 1912)
November 17 – Abba Eban, Israeli politician and diplomat, 3rd Minister of Foreign Affairs (b. 1915)
November 18 – James Coburn, American actor (b. 1928)
November 19 – Max Reinhardt, British publisher (b. 1915)
November 24 – John Rawls, American political theorist (b. 1921)

December

December 3 – Glenn Quinn, Irish actor (b. 1970)
December 5 – Ne Win, Burmese military commander (b. 1910)
December 18 – Ray Hnatyshyn, Governor General of Canada (b. 1934)
December 22
Desmond Hoyte, Guyanese politician, 3rd Prime Minister of Guyana and 4th President of Guyana (b. 1929)
Joe Strummer, British musician (The Clash) (b. 1952)
December 30 − Mary Brian, American actress (b. 1906)

Nobel Prizes
Nobel medal.png

Peace – Jimmy Carter
Literature – Imre Kertész
Chemistry – John B. Fenn and Koichi Tanaka, Kurt Wüthrich
Physics – Raymond Davis Jr. and Masatoshi Koshiba, Riccardo Giacconi
Physiology or Medicine – Sydney Brenner, H. Robert Horvitz, and John E. Sulston
Economics – Daniel Kahneman and Vernon L. Smith

Fields medalists

Laurent Lafforgue
Vladimir Voevodsky

In fiction
Main article: List of works of fiction set in 2002
References

"Toll in Blast at Nigerian Armory Exceeds 1,000". The New York Times. 2002-02-03. ISSN 0362-4331. Retrieved 2016-06-04.
"Queen helps CBC TV mark 50th anniversary". www.cbc.ca. Retrieved 2016-06-04.
"CNN.com - Horror on Egypt fire train - February 20, 2002". edition.cnn.com. Retrieved 2016-06-04.
Sun, Vancouver. "Pickton now a convicted serial killer". Canada.com. Retrieved 2016-06-04.
"Savimbi 'died with gun in hand'". BBC. 2002-02-25. Retrieved 2016-06-04.
Bethlehem, By Anton La Guardia in. "Bloody siege of Bethlehem". Telegraph.co.uk. Retrieved 2016-06-04.
"The Venezuelan Coup Revisited: Silencing the Evidence". NACLA. Retrieved 2016-06-04.
"Search Continues At Korean Crash Site". www.cbsnews.com. Archived from the original on October 31, 2014. Retrieved 2016-06-04.
"Three Tarnak Farm survivors remember 2002 friendly fire incident | Toronto Star". thestar.com. Retrieved 2016-06-04.
"Afronaut mourns his 'bride'". BBC. 2002-05-28. Retrieved 2016-06-04.
Amsterdam, By Ambrose Evans-Pritchard and Joan Clements in. "Fortuyn killed 'to protect Muslims'". Telegraph.co.uk. Retrieved 2016-06-04.
"Deadly blast hits Russian parade". BBC. 2002-05-09. Retrieved 2016-06-04.
"FBI Spy Robert Hanssen Gets Life Sentence | Fox News". Fox News. 2002-05-10. Retrieved 2016-06-04.
"Taipei Times - archives". 2008-12-04. Archived from the original on December 4, 2008. Retrieved 2016-06-04.
"Quaoar". www.chadtrujillo.com. Retrieved 2016-06-04.
"Near-Earth Objects Pose Threat, General Says". www.spacedaily.com. Retrieved 2016-06-04.
Carroll, Rory (2002-06-17). "Bell did not invent telephone, US rules". the Guardian. Retrieved 2016-06-04.
"Asteroid 2002 MN: Second Closest Asteroid Approach to Earth". neo.jpl.nasa.gov. Retrieved 2016-06-04.
"200 Dead In Tanzania Train Wreck". www.cbsnews.com. Retrieved 2016-06-04.
"skyguide Internet". 2009-11-10. Archived from the original on November 10, 2009. Retrieved 2016-06-04.
"African Union replaces dictators' club". BBC. 2002-07-08. Retrieved 2016-06-04.
"Pilots Blamed for World's Worst Air Show Disaster" - The Birmingham Post (England), 2002 | Online Research Library: Questia Reader". www.questia.com. Retrieved 2016-06-04.
Staff and agencies (2002-08-16). "Thousands flee Dresden floods". the Guardian. Retrieved 2016-06-04.
"Day of Afghan Violence | PBS NewsHour | Sept. 5, 2002 | PBS". 2014-01-15. Archived from the original on January 15, 2014. Retrieved 2016-06-04.
Lindsey, Rebecca (2004-09-09). "Collapse of the Kolka Glacier : Feature Articles". earthobservatory.nasa.gov. Retrieved 2016-06-04.
Alfred, Randy (2009-09-25). "Sept. 25, 2002: Mysterious Meteorite Dazzles Siberia". WIRED. Retrieved 2016-06-04.
"Senegal Marks Anniversary of Ferry Disaster Amid Court Cases". VOA. Retrieved 2016-06-04.
"UNANIMOUS ASSEMBLY DECISION MAKES TIMOR-LESTE 191ST UNITED NATIONS MEMBER STATE | Meetings Coverage and Press Releases". www.un.org. Retrieved 2016-06-04.
"Sniper reportedly details 4 new shootings | KXNet.com North Dakota News". 2007-10-13. Archived from the original on October 13, 2007. Retrieved 2016-06-04.
Lyall, Sarah (2002-10-16). "Teenager Held In Bombing That Killed 7 At Finnish Mall". The New York Times. ISSN 0362-4331. Retrieved 2016-06-04.
"Bali death toll set at 202". BBC. 2003-02-19. Retrieved 2016-06-04.
Steele, Jonathan; Walsh, Nick Paton (2002-10-24). "Chechen gunmen storm Moscow theatre". the Guardian. Retrieved 2016-06-04.
Daly, Emma (2002-11-08). "Gibraltar Rejects Power-Sharing Between Britain and Spain". The New York Times. ISSN 0362-4331. Retrieved 2016-06-04.
"Turkmen President Nizayov Survives Assassination Attempts". EurasiaNet. 2002-11-24. Retrieved 2016-06-04.

Wines, Michael (2002-12-28). "Suicide Bombers Kill at Least 46 At Chechen Government Offices". The New York Times. ISSN 0362-4331. Retrieved 2016-06-04.

External links

2000s portal

2002 Year-End Google Zeitgeist – Google's Yearly List of Major Events and Top Searches for 2002
Top Stories of 2002 - CNN
Year in Review - Netscape
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: France-Russie : 1995- 2017 et Naissance de Y'becca.   Ven 25 Nov à 2:56

L'année 2012 (MMXII) est, dans le calendrier grégorien, une année bissextile commençant un dimanche. On lui affecte donc les lettres dominicales « AG » et elle compte 53 semaines. Elle correspond à la 2012e année de notre ère, à la 12e année du IIIe millénaire et du XXIe siècle et à la 3e année de la décennie 2010-2019.

Sommaire

1 Célébrations
2 Autres calendriers
3 Évènements
3.1 Janvier
3.2 Février
3.3 Mars
3.4 Avril
3.5 Mai
3.6 Juin
3.7 Juillet
3.8 Août
3.9 Septembre
3.10 Octobre
3.11 Novembre
3.12 Décembre
3.13 Dates à préciser
4 Naissances en 2012
5 Décès en 2012
6 Notes et références
7 Articles connexes
8 Liens externes

Célébrations

Première année internationale des coopératives proclamée par l'ONU1,2,3,4.
Année internationale de l’énergie durable pour tous par l’Assemblée générale des Nations unies5.
Année franco-allemande dans la cadre du cinquantième anniversaire du traité de l'Élysée (septembre 2012-août 2013 pour coïncider avec l’année scolaire afin que les jeunes générations soient au cœur des principales catégories de citoyens européen)6,7.
Année Rousseau à l'occasion du tricentenaire de sa naissance8.
Erevan, capitale de l'Arménie est nommée « Capitale mondiale du livre 2012 » par l'UNESCO9. Elle conjugue cette fête avec le tricentenaire de la naissance du troubadour arménien Sayat-Nova, né le 14 juin 1712 à Tiflis.
Dernière année de la décennie des Nations unies pour l'alphabétisation (en).
Année de la chauve-souris (avec 2011) proclamée à l'initiative de la Convention de la conservation des espèces migratrices d'animaux sauvages (CMS)10 et l'Accord sur la conservation des populations de chauves-souris en Europe (EUROBATS)11. (en) Site dédié à l'année de la chauve-souris

Autres calendriers

L'année 2012 du calendrier grégorien correspond aux années suivantes :

Calendrier hébreu : 5772 / 5773 (le 1er tishri 5773 a eu lieu le 17 septembre 2012)
Calendrier berbère (Amazigh) : 2962 (le 1er yennayer 2963 a eu lieu le 12 janvier 2013)
Calendrier copte (calendrier des martyrs) : 1728 / 1729 coptes (le 1er Thout 1729, a eu lieu le 11 septembre 2012)
Calendrier persan : 1391 (le 1er farvardin 1392 a eu lieu le 20 mars 2013)
Calendrier sayana : 1934 (le 1er chaitra 1935 a eu lieu le 21 mars 2013)
Calendrier musulman : 1433 / 1434 (le 1er mouharram 1434 a eu lieu le 15 novembre 2012)
Jours juliens : 2455927 à 2456292
Calendrier républicain : 220 /221
Calendrier traditionnel japonais : an 24 de l'ère Heisei
Calendrier bouddhiste : 2555 (le jour de l'an 2556 a eu lieu le 13 avril 2013)
Calendrier hindou : 5113 (le jour de l'an 5114 a eu lieu le 13 avril 2013)[réf. nécessaire]

Évènements
Janvier

1er janvier :
le Danemark prend la présidence tournante de l'Union européenne et succède à la Pologne;
les États-Unis prennent la présidence tournante du G8;
Saint-Barthélemy abandonne son statut de région ultrapériphérique de l'Union européenne et rejoint les pays et territoires d'outre-mer12.
Guimarães et Maribor deviennent capitales européennes de la culture.
5 janvier : la tempête Andrea frappe le Nord de la France
12 janvier : Yennayer (jour de l'an berbère).
13 janvier : naufrage du Costa Concordia au large de l'île de Giglio.
13 au 22 janvier : Jeux olympiques de la jeunesse d'hiver de 2012 à Innsbruck.
17 janvier : début du conflit au Mali.
21 janvier au 12 février (Afrique) : coupe d'Afrique des nations de football 2012.
23 janvier :
Calendrier chinois : Nouvel An chinois avec le début de l'année du dragon.
L'Union européenne entérine un embargo contre l'Iran pour assécher le financement du programme nucléaire iranien13.

Février

4 février : début du Tournoi des six nations 2012.
5 février : Super Bowl au Lucas Oil Stadium de Indianapolis
12 février :
54e cérémonie des Grammy Awards;
finale de la CAN 2012, remportée par la Zambie.
26 février :
séisme de magnitude 4.9 sur l'échelle de Richter dans les Alpes-Maritimes;
Jean Dujardin devient le premier acteur français à remporter l'Oscar du meilleur acteur.
29 février : jour intercalaire du calendrier grégorien.

Mars

4 mars : élection présidentielle russe de 2012 : Vladimir Poutine est élu président.
11 mars au 22 mars : affaire Merah, tueries à Toulouse et Montauban par un terroriste islamiste, Mohammed Merah.
12 au 17 mars : sixième forum mondial de l'eau à Marseille14.
25 mars : élection présidentielle sénégalaise de 2012 : Macky Sall devient le quatrième président de la république du Sénégal.

Avril

13 avril (calendrier hindou) : nouvelle année hindou et tamoul[réf. nécessaire], entrée dans l'année 5113.
15 avril : centenaire du naufrage du Titanic, qui avait fait 1500 morts 100 ans plus tôt, en 1912, dans l'Atlantique Nord.
22 avril :
France : premier tour de l'élection présidentielle française.
43e jour de la Terre.

Mai

2 mai : le tableau Le Cri d'Edvard Munch est vendu par Sotheby's pour un montant de 119,9 millions de dollars, devenant la peinture la plus chère jamais vendue aux enchères.
6 mai : (France) : second tour de l'élection présidentielle française : François Hollande (Parti socialiste) est élu Président de la République Française.
9 mai : Barack Obama devient le premier président américain à prendre position en faveur des mariages homosexuels.
12 mai (Corée du Sud) : ouverture de l'exposition internationale à Yeosu.
20 mai :
éclipse solaire annulaire, parcours : Pacifique, Asie, Amérique du Nord;
élection présidentielle en République dominicaine.
23 mai : premier tour de l'élection présidentielle en Égypte.
26 mai : la Suède remporte sa 5e victoire au Concours Eurovision de la chanson 2012 avec la chanson Euphoria, interprétée par Loreen.
26 et 27 mai (Corée du Sud) : Sommet mondial sur la sécurité nucléaire de 2012

Juin
Le transit de Vénus en 2004.

2 juin au 5 juin : jours de fête en l'honneur du jubilé de diamant d'Elizabeth II
4 juin : éclipse lunaire partielle.
6 juin : deuxième et dernier transit de Vénus devant le Soleil du XXIe siècle (les prochains passages de Vénus devant le Soleil auront lieu en 2117 et 2125).
8 juin au 1er juillet en Pologne et en Ukraine : championnat d'Europe de football 2012.
10 et 17 juin : élections législatives françaises15
16 et 17 juin : second tour de l'élection présidentielle en Égypte, Mohamed Morsi est élu.
20 au 22 juin : conférence des Nations unies sur le développement durable, dite Rio+20, à Rio de Janeiro (Brésil).
30 juin :
départ du Tour de France à Liège (Belgique);
ajout d'une seconde intercalaire à minuit (GMT);

Juillet

1er juillet :
élections présidentielle et législatives au Mexique;
Chypre prend la présidence tournante de l'Union européenne et succède au Danemark;
finale du championnat d'Europe de football 2012. Espagne VS Italie (Espagne gagnante 4-0)
27 juillet au 12 août à Londres : jeux olympiques d'été.

Août

6 août : arrivée du robot Curiosity sur Mars (Mars Science Laboratory)
29 août au 9 septembre à Londres : jeux paralympiques d'été.
31 août : lancement de la 38e édition du Festival du cinéma américain de Deauville.

Septembre

4 septembre : élection au Québec. Pauline Marois est la première femme à gouverner le Québec
5 septembre : Le spationaute Akihiko Hoshide marque la mode naissante du « selfie » en réalisant un autoportrait depuis l'espace (ci-contre).

Le 5 septembre 2012, la mode du selfie à l'extérieur de la station spatiale internationale.
12 septembre : élections législatives aux Pays-Bas.
16 septembre : Roch Hachana, nouvel an juif qui célèbre l'entrée dans l'année 5773.

Octobre

7 octobre (Venezuela) : élection présidentielle
7 octobre : Jean d'Avila et Hildegarde de Bingen sont proclamés Docteurs de l'Église par le pape Benoît XVI
9 octobre (Pakistan) : Tentative d'assassinat de Malala Yousafzai
12 octobre : Le comité Nobel annonce que le prix Nobel de la paix 2012 est décerné à l'Union européenne.
14 octobre (Belgique) : élections communales et provinciales
14 octobre (Autriche et Nouveau-Mexique) : Felix Baumgartner fait un saut record
26 octobre : sortie européenne de Skyfall à l'occasion des 50 ans de la saga James Bond
30 octobre : L'Ouragan Sandy, parti de la mer des Caraïbes, atteint la côte est des États-Unis.

Novembre

6 novembre (États-Unis) : élection présidentielle américaine de 2012. Réélection de Barack Obama.
13 novembre : éclipse solaire totale, parcours : Australie, Nouvelle-Zélande, Amérique du Sud et océan Pacifique.

Décembre

4 décembre : ouverture du Louvre-Lens à Lens, Pas-de-Calais, France.
19 décembre : élection présidentielle en Corée du Sud. Park Geun-Hye est élue.
21 décembre : Gangnam Style de Psy atteint le milliard de vues sur YouTube

Dates à préciser

Expiration du protocole de Kyōto

Naissances en 2012
Voir la catégorie : Naissance en 2012.

Alan Kurdi
23 février : Estelle de Suède

Décès en 2012

Décès en 2012 : ← - Janvier - Février - Mars - Avril - Mai - Juin - Juillet - Août - Septembre - Octobre - Novembre - Décembre - →

Personnalités majeures décédées en 2012 :
Neil Armstrong

16 janvier : Gustav Leonhardt (claveciniste et et chef d'orchestre néerlandais)
6 février : Antoni Tàpies (peintre et sculpteur espagnol)
11 février : Whitney Houston (chanteuse américaine)
10 mars : Jean Giraud (auteur français de bande dessinée)
5 avril : Claude Miller (cinéaste français)
11 avril : Ahmed Ben Bella (homme politique algérien)
15 mai : Carlos Fuentes (écrivain mexicain)
17 mai : Donna Summer (chanteuse américaine)
5 juin : Ray Bradbury (écrivain américain)
16 juin : Thierry Roland (journaliste sportif français)
23 août : Jean Luc Delarue (animateur et producteur de télévision français)
25 août : Neil Armstrong (astronaute américain)
15 septembre : Pierre Mondy (comédien et metteur en scène français)
17 septembre : Edouard Leclerc (entrepreneur français)
15 octobre : Norodom Sihanouk (roi et chef d'état du Cambodge)
5 décembre : Oscar Niemeyer (architecte brésilien)

Notes et références

↑ texte de la résolution de l'ONU [archive]
↑ Communiqué de presse ONU, décembre 2009 [archive]
↑ CP de l'OIT [archive]
↑ communiqué de presse ICA 2009-12-18-int-year-coops [archive]
↑ (fr) 2012 Année internationale de l’énergie durable pour tous [archive]
↑ Jean-Pierre Bobichon, « Traité de l'Elysée : le couple franco-allemand est solide mais gare aux nationalismes » [archive], sur Le Nouvel Obs,‎ 22 janvier 2013
↑ Site officiel de l'Année franco-allemande [archive]
↑ Année Rousseau [archive]
↑ (fr)Service de presse de l'UNESCO [archive]
↑ http://www.cms.int [archive]
↑ http://www.eurobats.org [archive]
↑ Décision du Conseil européen du 29 octobre 2010 modifiant le statut à l'égard de l’Union européenne de l'île de Saint-Barthélemy [archive], Journal officiel de l'Union européenne du 9 décembre 2010.
↑ « L'UE entérine un embargo sans précédent contre l'Iran » [archive], sur lefigaro.fr,‎ 24 janvier 2012
↑ Worl Water Forum [archive]
↑ Calendrier des élections en France - Service Public.fr [archive]

Articles connexes

Sur les autres projets Wikimedia :

2012, sur Wikimedia Commons 2012, sur Wikisource 2012, sur Wikinews

2012 par pays en Afrique : 2012 au Mali
2012 par pays en Amérique : 2012 aux États-Unis, 2012 au Canada, 2012 au Nouveau-Brunswick, 2012 au Québec
2012 en Europe, 2012 dans l'Union européenne
2012 par pays en Europe : 2012 en Belgique, 2012 en France, 2012 en Italie, 2012 en Suisse
2012 par pays en Océanie : 2012 en Papouasie-Nouvelle-Guinée

Liens externes

L’année 2012 sur le site de la Bibliothèque nationale de France

[masquer]
v · m
Lauréats des prix Nobel 2012
Chimie Brian Kobilka (États-Unis) · Robert Lefkowitz (États-Unis) NobelP2.png
Littérature Mo Yan (Chine)
Paix Union européenne
Physique Serge Haroche (France) · David Wineland (États-Unis)
Physiologie / Médecine John Gurdon (Royaume-uni) · Shinya Yamanaka (Japon)
Sciences économiques Alvin Roth (États-Unis) · Lloyd Shapley (États-Unis)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: France-Russie : 1995- 2017 et Naissance de Y'becca.   Mar 29 Nov à 10:59

La Tragédie de Alep, courtisane de Petra, qui malgré tout avait réussi à survivre devant l'avancée du désert et de ses oubliés. Là où la Nature n'a pas réussi devant la persévérance de ses habitants, la discorde par ses bombes réussit par ses intérêts à propager une certaine vision autre que celle d'une grande unité: (The Man Who Would Be King) ainsi se souleva une autre réalité dans les entrailles du proche orient. Le grand royaume de Petra et les républiques des oasis furent ensevelis par une déluge autre que des grains de sables, une malédiction créait par les hommes et je dois dire que notre discorde n'est pas l’œuvre du Démon. Si il se moque de Nous et bien après tout, Y'becca doit reconnaitre les erreurs des gouvernances tel il se passa dans la guerre de Troie. Alep est tout comme se récit où chacun d'entre nous se perçoit tel un
Josiah Harlan. Enfin bref, certains d'entre vous prévoit comme Kipling a pu aussi s'inspirer de l'histoire de Sir James Brooke (1803–1868), surnommé le « Rajah blanc », qui fonda une dynastie à Sarawak en 1841 dans son œuvre. La démocratie rattrapé par l'utopie, si cela ne ramènera pas les victimes de Alep, c'est pas ses mots que j'honore cette guerre de l'absurde pour certains, de la Liberté pour d'autres, de la délivrance pour eux et de l'espérance chez les plus fous. Finalement que ce soit Josiah Harlan ou Sir James Brooke, l'histoire ne retiendra que les casques blancs de Alep, les secouristes désintéressés de Y'becca et les défenseurs des croyances issus de la Bataille de l'Hydaspe et Bucéphale: la couronne du Kafiristan. Celle de croire au retour d'une entité prénommé La République et ses utopies.

Ecrit de
TAY
La chouette effraie

Analyse

Il est probable que Kipling se soit inspiré de la vie de Josiah Harlan (en) (1799-1871), un aventurier américain qui se rendit en Afghanistan et au Punjab dans l'intention de devenir roi. Après s'être mêlé de politique locale et de faits d'armes, il finit par obtenir le titre de « Prince de Ghor » pour lui-même et ses descendants en échange de son aide militaire. Kipling a pu aussi s'inspirer de l'histoire de Sir James Brooke (1803–1868), surnommé le « Rajah blanc », qui fonda une dynastie à Sarawak en 1841.

L'histoire s'appuie sur les symboles et les rites de la franc-maçonnerie, à laquelle appartenait Kipling, et sans grand souci de vraisemblance perpétue le mythe d'une maçonnerie antique, à laquelle aurait appartenu Alexandre le Grand.

Autour du film

L'Homme qui voulut être roi était un projet désiré et imaginé par John Huston depuis 25 ans. Lorsqu'il le réalisa en 1975, il avait 69 ans. Il avait envisagé de tourner le film avec Clark Gable et Humphrey Bogart comme interprètes, mais le décès de ceux-ci (respectivement en 1960 et 1957) le contraignit à y renoncer. Il pensa ensuite à Kirk Douglas et Burt Lancaster puis Peter O'Toole et Richard Burton. Enfin, il proposa le rôle à Paul Newman et Robert Redford. Paul Newman, qui venait de faire deux films avec le cinéaste, incita Huston à prendre deux acteurs britanniques, pour une question de véracité (de son point de vue).
Le tournage s'est déroulé à Glen Canyon aux États-Unis, Chamonix-Mont-Blanc en France, au Maroc et aux studios Pinewood au Royaume-Uni.
Lors de la « ressortie » française du film en 2002 (en copie neuve), les spectateurs ont pu voir (pour la première fois) un plan fantôme absent de toutes les copies en circulation du film (copie pour Câble, VHS, DVD…). À la toute fin du film, lorsque Kipling (Christopher Plummer) vient de découvrir le sort tragique de Daniel Dravot (Sean Connery), Huston choisit de nous montrer une image mentale de Kipling : Dravot tombe, au ralenti, dans un trou noir. Sa couronne en or tournoie, elle aussi, lentement. Ils disparaissent finalement dans les ténèbres. Puis on revient sur le visage de Kipling.
Il s'agit du film préféré de Michael Caine et de Sean Connery.[réf. nécessaire]
Souffrant de graves problèmes cardiaques, John Huston vit un jour arriver, dans sa chambre d'hôpital, Sean Connery et Michael Caine. Les deux acteurs refirent (à l'identique) la scène de présentation du film.
Sean Connery réalisa lui-même la cascade périlleuse à la fin du film.
Les prêtres et habitants de Sikandergul parlent l'arabe dialectal marocain, John Huston ayant recruté ces acteurs parmi les autochtones de la région du tournage, au Maroc. Les dialogues dits par le grand prêtre sont fidèles aux traductions de Billy Fish, sauf lors des plans où le grand prêtre dévoile la pierre où est gravé le signe des francs-maçons. En substance, le prêtre disait : « Ceci est ma terre et mon pays. Vous ne l'aurez jamais. Vous n'êtes pas les bienvenus », ce que Billy Fish traduisait par l'exact contraire. On peut relever d'autres traductions de Billy Fish complètement fantaisistes, mais très rares.
Sean Connery rencontra sa future seconde femme Micheline Roquebrune à Marrakech durant le tournage du film.
Roxane, jeune fille dont Daniel Dravot choisit de faire sa femme est interprétée par Shakira Caine, la femme de Michael Caine.

Aux Indes, Daniel Dravot et Peachy Carnehan, deux amis britanniques, anciens militaires, francs-maçons et surtout aventuriers déterminés et peu scrupuleux, caressent un rêve fou : entrer au Kafiristan (un pays légendaire où aucun Européen n'a mis le pied depuis Alexandre le Grand) et en devenir le roi.

Avec l'aide d'un journaliste anglais (qui dans le film, mais non dans la nouvelle, est Rudyard Kipling), ils parviennent à entreprendre le périlleux voyage…

Dans son bureau du journal The Northern Star, Kipling reçoit la visite d'une épave humaine, en haillons et à moitié fou, qui se présente comme celui qu'il a jadis connu sous le nom de Peachy Carnehan. Peachy raconte à Kipling comment, avec Daniel Dravot, il est arrivé au Kafiristan, province de l'Afghanistan, où ils sont devenus des dieux, ont régné et ont fini par tout perdre.

Quelques années plus tôt Daniel Dravot et Peachy Carnehan ont rendu visite à Kipling dans son bureau. Ils y ont consulté des cartes et des encyclopédies et ont signé devant Kipling un contrat les obligeant à être loyaux l'un envers l'autre, et à se tenir à l'écart de l'alcool et des femmes tant que leur but ne serait pas atteint. Puis ils sont partis vers le nord, franchissant la passe de Khyber, pénétrant par des régions inexplorées au Kafiristan (littéralement, « le pays des étrangers »).

Ils rencontrent par hasard un Ghurka qui se fait appeler Billy Fish, nom qui lui a été donné par son régiment parce que plus prononçable, seul survivant d'une expédition cartographique disparue des années auparavant. Billy parle l'anglais parfaitement, ainsi que la langue locale, et c'est ainsi qu'il aide Carnehan et Dravot dans leur ascension vers le trône, en tant qu'interprète et guide des coutumes locales.

Ils offrent leurs services comme « conseillers militaires », aidant un village puis un autre à triompher de leurs ennemis pour s'en faire des alliés. Lorsqu'au cours d'une bataille Dravot reçoit une flèche en pleine poitrine mais continue à se battre, les indigènes le croient immortel. En fait la flèche a été arrêtée par une cartouchière, sous la tunique rouge de Dravot, où elle est restée plantée. Dravot et Carnehan décident de ne pas détromper les indigènes, leur superstition pouvant les aider à parvenir à leurs fins. Plus tard, leurs exploits étant parvenus aux oreilles du « grand-prêtre », ils sont convoqués dans la « ville sainte » de Sikandergul. On découvre sur la poitrine de Dravot la médaille maçonnique que lui avait offerte Kipling, dans laquelle les indigènes reconnaissent un symbole gravé dans une pierre qu'ils attribuent à Alexandre le Grand (« Iskander »). Dans une variante du culte du cargo, ils prennent Dravot pour le fils d'Alexandre revenu parmi son peuple et il est couronné roi.

Dravot prend son rôle au sérieux: il rend la justice, entreprend de « moderniser » le pays avec l'aide de Carnehan et de Billy Fish, et se voit à la tête d'un empire. Les mois passent et Peachy Carnehan songe à quitter le pays en emportant sa part du fabuleux trésor de Sikandergul. Mais Dravot, qui entretient des rêves de grandeur, est décidé à rester et à faire son métier de roi. Ayant décidé, contre l'avis de son ami, de prendre femme pour fonder une dynastie, il jette son dévolu sur la belle Roxanne. Peachy Carnehan accepte d'attendre le mariage pour partir. Mais Roxanne, comme ses compatriotes, craint qu'une mortelle ne puisse survivre au commerce d'un dieu, et quand Dravot la prend dans ses bras pour l'embrasser devant la foule de ses sujets elle le mord jusqu'au sang. Il apparaît alors que Dravot n'est, après tout, qu'un homme. Dravot, Carnehan et Billy Fish s'enfuient, poursuivis par la foule. Billy se lance bravement dans la mêlée, sabre au clair, et succombe bientôt sous le nombre. Dravot et Carneghan sont pris. Dravot est envoyé, couronne sur la tête, au milieu du pont de cordes qu'il a fait construire au-dessus d'un ravin profond, les cordes sont coupées et il tombe dans le précipice. Carnehan est crucifié mais survit et il est libéré. Il repart en Inde, où il retrouve Kipling à qui il montre la tête de Dravot, qu'on lui a permis d'emporter, encore ornée de la couronne du Kafiristan.
Fiche technique

Titre : L'Homme qui voulut être roi
Titre original : The Man Who Would Be King
Réalisation : John Huston et John Foreman
Scénario : John Huston et Gladys Hill, d'après une histoire de Rudyard Kipling
Production : John Foreman
Société de production : Columbia Pictures
Budget : 8 millions de dollars
Musique : Maurice Jarre
Photographie : Oswald Morris et Alex Thomson (seconde équipe)
Montage : Russell Lloyd
Décors : Alexandre Trauner
Costumes : Edith Head
Pays d'origine : Royaume-Uni, États-Unis
Format : Technicolor - 2,35:1 - Stéréo - 35 mm
Genre : Aventures
Durée : 123 minutes (2 h 3)
Dates de sortie :
17 décembre 1975 Drapeau des États-Unis États-Unis
21 avril 1976, 10 avril 2002 (ressortie) Drapeau de la France France

Distribution

Sean Connery (VF : Jean-Claude Michel) : Daniel Dravot
Michael Caine (VF : Francis Lax) : Peachy Carnehan
Christopher Plummer (VF : Jean Lagache) : Rudyard Kipling
Saeed Jaffrey (VF : Gérard Hernandez) : Billy Fish
Doghmi Larbi : Ootah
Jack May (VF : Roland Ménard) : le commissaire
Karroom Ben Bouih : Kafu Selim
Mohammad Shamsi : Babu
Albert Moses : Ghulam
Paul Antrim : Mulvaney
Graham Acres : l'agent
Shakira Caine : Roxanne

L'Homme qui voulut être roi (The Man Who Would Be King) est un film américano-britannique réalisé par John Huston, sorti en 1975.

Le film est l'adaptation de la nouvelle du même titre de Rudyard Kipling publiée en 1888.

La Tragédie de Alep, courtisane de Petra, qui malgré tout avait réussi à survivre devant l'avancée du désert et de ses oubliés. Là où la Nature n'a pas réussi devant la persévérance de ses habitants, la discorde par ses bombes réussit par ses intérêts à propager une certaine vision autre que celle d'une grande unité: (The Man Who Would Be King) ainsi se souleva une autre réalité dans les entrailles du proche orient. Le grand royaume de Petra et les républiques des oasis furent ensevelis par une déluge autre que des grains de sables, une malédiction créait par les hommes et je dois dire que notre discorde n'est pas l’œuvre du Démon. Si il se moque de Nous et bien après tout, Y'becca doit reconnaitre les erreurs des gouvernances tel il se passa dans la guerre de Troie. Alep est tout comme se récit où chacun d'entre nous se perçoit tel un
Josiah Harlan. Enfin bref, certains d'entre vous prévoit comme Kipling a pu aussi s'inspirer de l'histoire de Sir James Brooke (1803–1868), surnommé le « Rajah blanc », qui fonda une dynastie à Sarawak en 1841 dans son œuvre. La démocratie rattrapé par l'utopie, si cela ne ramènera pas les victimes de Alep, c'est pas ses mots que j'honore cette guerre de l'absurde pour certains, de la Liberté pour d'autres, de la délivrance pour eux et de l'espérance chez les plus fous. Finalement que ce soit Josiah Harlan ou Sir James Brooke, l'histoire ne retiendra que les casques blancs de Alep, les secouristes désintéressés de Y'becca et les défenseurs des croyances issus de la Bataille de l'Hydaspe et Bucéphale: la couronne du Kafiristan. Celle de croire au retour d'une entité prénommé La République et ses utopies.

Ecrit de
TAY
La chouette effraie
http://la-5ieme-republique.actifforum.com/t17p50-la-republique-de-syrie-et-le-royaume-de-jordanie#4413

_________________
Kounak le chat....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: France-Russie : 1995- 2017 et Naissance de Y'becca.   Aujourd'hui à 19:07

Revenir en haut Aller en bas
 
France-Russie : 1995- 2017 et Naissance de Y'becca.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tremblement de terre de Kobe ( Japon le 17 janvier 1995,)
» Attentat d'Oklahoma City le 19 avril 1995 : 168 morts
» Le 17 janvier 1995 la terre tremble au Japon
» mon chrysler 2.5 td 1995 sauver inextremiste de la casse
» cherche pièces Chrysler Voyager 1995 TD 2500

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La.cinquieme.République :: La.cinquieme.République-
Sauter vers: