La.cinquieme.République

De la politique pure et affaires étrangeres
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 De Villepin, les besoins alimentaires et Y'becca

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: De Villepin, les besoins alimentaires et Y'becca   Mer 9 Nov à 6:07

En politique vaut mieux lancer un pavé dans la mer que d'attendre qu'on le lance sur vous.
U.S.A 2017, don't afraid ! I Walk, I Dream and I Hope ! Luck for a New Horizon in This World. Je souhaite une coopération vive et réelle.
http://leclandesmouettes.bbflash.net/t162-danaus-plexicus-asclepias-l-oyamel-et-y-becca#3596

Le Monarque (Danaus plexippus) est une espèce insecte lépidoptère de la famille des Nymphalidae, de la sous-famille des Danainae et du genre Danaus.
C'est un papillon migrateur qui est célèbre en Amérique car il y migre en groupes de millions d'individus sur plus de 4 000 kilomètres1, deux fois par an, d'août à octobre vers le sud (surtout au Mexique), et au printemps vers le nord.
Après leur arrivée en juin-juillet, les adultes migrateurs déposent leurs œufs à l'envers des feuilles de la plante choisie. Après vingt jours de croissance[réf. nécessaire], pendant lesquels elle mue quatre fois[réf. nécessaire], la chenille s'enterre, se transforme en chrysalide dans une chambre souterraine et ressort sous la forme d'adulte au bout d'une période variant de vingt jours à deux mois[réf. Nécessaire].
Ce papillon, ainsi que plusieurs espèces voisines d'origine asiatique2, est capable de produire un cri provenant du pharynx. Lorsqu'il est dérangé, excité ou stressé il produit un son, couinement, ou grincement3, grâce à une petite lame située à l'entrée du pharynx de l'adulte et de la chenille. Cette lame vibre lorsque, saisi, l'animal expulse violemment de l'air. Le cri produit ressemble à un couinement de souris et peut être audible jusqu'à une quarantaine de mètres4.
Remarque : un autre papillon sud-européen peut émettre des sons, mais pas par le pharynx : l'écaille pudique ou écaille tesselée, (Cymbalophora pudica Esper) : le mâle « cymbalise » en volant : il émet un bruit de crécelle produit par un appareil thoracique.
Le Michigan est un État du Midwest des États-Unis, presque entièrement entouré par les Grands Lacs qui forment une frontière avec la province canadienne de l'Ontario. Il est bordé au nord par le lac Supérieur, à l'ouest par le lac Michigan et le Wisconsin, à l'est par le lac Huron et le lac Érié et au sud par l'Indiana et l'Ohio. La capitale du Michigan est Lansing.
Le sphinx tête de mort est extrêmement friand de miel. Il détecte les ruches et pénètre à l'intérieur par le trou d'envol. Bien protégé par son pelage et ses écailles, insensible au venin, il est capable, en faisant vrombir ses ailes, de se débarrasser des abeilles qui défendent leur ruche. N'étant que peu inquiété par elles, d'aucuns supposent que le Sphinx tête de mort dispose d'une immunité olfactive vis-à-vis des abeilles1. Ayant atteint les rayons de miel, il perce sans difficulté les opercules des alvéoles pleines à l'aide de sa trompe courte et solide. Cependant, gorgé de miel, il lui arrive parfois d'être incapable de ressortir de la ruche et de finir étouffé par une grappe compacte d'abeilles. Le cadavre est alors recouvert de propolis pour éviter la décomposition.
Il butine aussi certaines fleurs, comme les fleurs de jasmin4.
Le Monarque est de couleur orange veiné et bordé de noir, l'apex et la bordure des ailes sont ornés de taches blanches. La face dorsale de l'aile postérieure du mâle présente une tache supplémentaire, absente chez la femelle, cette dernière étant d'une couleur plus marron.
C'est un grand papillon dont l'envergure est de 8,6 à 12,4 cm et le poids de 0,5 gramme.

Le sphinx tête de mort est extrêmement friand de miel. Il détecte les ruches et pénètre à l'intérieur par le trou d'envol. Bien protégé par son pelage et ses écailles, insensible au venin, il est capable, en faisant vrombir ses ailes, de se débarrasser des abeilles qui défendent leur ruche. N'étant que peu inquiété par elles, d'aucuns supposent que le Sphinx tête de mort dispose d'une immunité olfactive vis-à-vis des abeilles1. Ayant atteint les rayons de miel, il perce sans difficulté les opercules des alvéoles pleines à l'aide de sa trompe courte et solide. Cependant, gorgé de miel, il lui arrive parfois d'être incapable de ressortir de la ruche et de finir étouffé par une grappe compacte d'abeilles. Le cadavre est alors recouvert de propolis pour éviter la décomposition.
Moro sphinx, les deux faces - Muséum de Toulouse
Le Canada a émis en 2009 un timbre représentant la chenille du Monarque.L'imago figure sur un timbre de Nouméa de 196716. Il orne aussi un timbre du Vanuatu17

Remarque : un autre papillon sud-européen peut émettre des sons, mais pas par le pharynx : l'écaille pudique ou écaille tesselée, (Cymbalophora pudica Esper) : le mâle « cymbalise » en volant : il émet un bruit de crécelle produit par un appareil thoracique.
Il butine aussi certaines fleurs, comme les fleurs de jasmin4.
Comme tous les sphingidés, c'est un papillon au corps massif fusiforme, aux antennes plumeuses et aux ailes repliées à plat en "toit" sur l'abdomen selon un angle caractéristique. L'adulte présente une marque caractéristique rappelant la forme d'une tête de mort sur la partie dorsale du thorax densément couvert de poils, alors que les segments de son abdomen, tout aussi poilus, sont noirs et jaunes à la manière d'un gros frelon.
C'est le lépidoptère européen le plus lourd (1,5 g pour une femelle adulte de 6 cm d'envergure) et le plus grand que l'on puisse rencontrer en Europe après le Grand Paon de nuit. Son corps mesure environ 6 cm pour une envergure moyenne de 13 cm.
Les chenilles se distinguent par leurs V bleus dorsaux. Elles possèdent une corne (scolus) à l'extrémité de l'abdomen, sur le huitième segment. Elles peuvent être de trois variétés chromatiques1 :
La plus fréquente est jaune citron à jaune verdâtre avec sept stries latérales obliques bleues soulignées de blanc sont de couleur vert bleu (Image 1).
Une autre est vert pâle avec les stries soulignées de jaunes (Image 2).
La dernière est brune, la face dorsale du thorax est blanche et de nombreuses petites taches annulaires blanches. C'est la plus rare des formes (Image 3).
Très grosses, elles atteignent 15 cm de longueur, et consomment de juillet à octobre diverses Solanacées, principalement le feuillage de la pomme de terre, où de grosses crottes signent leur présence. Elles s'enterrent, comme beaucoup de chenilles de la famille des sphingidés, pour se transformer en chrysalides dans le sol.
Les chenilles possèdent des soies minuscules et pratiquement invisibles.
La chrysalide est brun foncé tirant sur le rouge, avec un aspect laqué.

Plusieurs espèces portent un nom similaire5:
Sphinx atropos Linnaeus, 1758 protonyme
Acherontia solani Oken, 1815 9
Acherontia sculda Kirby, 187710
Acherontia atropos conjuncta Tutt, 1904
Acherontia atropos extensa Tutt, 1904
Acherontia atropos flavescens Tutt, 1904
Acherontia atropos imperfecta Tutt, 1904
Acherontia atropos intermedia Tutt, 1904
Acherontia atropos obsoleta Tutt, 1904
Acherontia atropos suffusa Tutt, 1904
Acherontia atropos variegata Tutt, 1904
Acherontia atropos virgata Tutt, 1904
Acherontia atropos violacea Lambillion, 1905
Acherontia atropos charon Closs, 1910
Acherontia atropos diluta Closs, 1911
Acherontia atropos obscurata Closs, 1917
Acherontia atropos myosotis Schawerda, 1919
Acherontia atropos confluens Dannehl, 1925
Acherontia atropos moira Dannehl, 1925
Acherontia atropos pulverata Cockayne, 1953
Acherontia atropos radiata Cockayne, 1953
Acherontia atropos griseofasciata Lempke, 1959

Le Sphinx tête de mort se nomme Death's Head Hawk-moth en anglais, Totenkopfschwärmer en allemand et Calavera, Cabeza de Muerto ou Mariposa de la Muerta en espagnol.
Le terme "sphinx" fait référence au fait que la chenille, capable de relever la tête, a alors une posture présentant une faible ressemblance avec celle du sphinx grec ou égyptien4.
L'expression "tête de mort" est une allusion directe au dessin porté par la face supérieure du thorax de l'insecte.
L'espèce Acherontia atropos a été décrite pour la première fois par le naturaliste suédois Carl von Linné en 1758, sous le nom initial de Sphinx atropos 8 Le terme Acherontia fait référence à l'Achéron de la mythologie grecque, l'un des fleuves de l'enfer qu'il fallait traverser pour atteindre le séjour des morts. Atropos est le nom d'une des trois Parques, celle chargée de couper le fil de la vie4.
Il s'agit de l'espèce type pour le genre Acherontia.
Acherontia atropos — sphinx tête de mort
Agrius convolvuli — sphinx du liseron
Daphnis nerii — sphinx du laurier-rose
Deilephila elpenor — grand sphinx de la vigne
Deilephila porcellus — petit sphinx de la vigne
Hemaris fuciformis — sphinx gazé ou sphinx fuciforme
Hemaris tityus — sphinx bourdon ou sphinx bombyliforme
Hippotion celerio —sphinx Phaenix
Hyles euphorbiae — sphinx de l'euphorbe
Hyles gallii — sphinx de la garance ou sphinx du gaillet
Hyles hippophaes — sphinx de l'argousier
Hyles lineata livornica — sphinx livournien
Hyles nicaea — sphinx nicéa
Hyles vespertilio — sphinx chauve-souris
Hyloicus pinastri — sphinx du pin
Laothoe populi — sphinx du peuplier
Macroglossum stellatarum — moro sphinx
Marumba quercus — sphinx du chêne
Mimas tiliae — sphinx du tilleul
Proserpinus proserpina — sphinx de l'épilobe ou sphinx de l'œnothère
Smerinthus ocellata — sphinx demi-paon
Sphinx ligustri — sphinx du troène
C'est un papillon aux couleurs vives, tant au stade larvaire (chenille) qu'au stade adulte (imago). Ces couleurs sont supposées être un signal pour d'éventuels prédateurs, phénomène appelé aposématisme. Les œufs sont pondus sur des plants d'asclépiades, qui contiennent des alcaloïdes et des cardénolides toxiques pour de nombreux animaux mais pas pour le monarque. Suite à l'éclosion de son œuf, la chenille consomme les feuilles d'asclépiade, séquestre et emmagasine les cardénolides (un stéroïde), ce qui la rend indigeste pour ses prédateurs vertébrés, les oiseaux principalement.
Il vole d'avril à octobre en plusieurs générations et a une diapause de la fin de l'automne au printemps.
Plantes hôtes
La chenille accepte de très nombreuses plantes hôtes, surtout des asclépiades (Asclepias amplexicaulis, Asclepias cordifolia, Asclepias curassavica, Asclepias eriocarpa, Asclepias exaltata, Asclepias fascicularis, Asclepias fruticosa, Asclepias grandiflora, Asclepias humistrata, Asclepias incarnata, Asclepias lanceolatum, Asclepias mexicana, Asclepias nitida, Asclepias nivea, Asclepias phytolaccoides, Asclepias purpurascens, Asclepias rotundifolia, Asclepias rubra, Asclepias semilunata, Asclepias speciosa, Asclepias sullivanti, Asclepias syriaca, Asclepias tomentosa, Asclepias tuberosa, Asclepias verticillata), des Araujia (Araujia hortorum, Araujia sericifera), Cynanchum dalhousieae, Ceropegia intermedia, Stephanotis floribunda, Raphistemma pulchellum, Calotropis gigantea, Calotropis procera, des Gomphocarpus (Gomphocarpus arborescens, Gomphocarpus fruticosus, Gomphocarpus physocarpus), Gonolobus laevis, Gonolobus rostratus, des Marsednia, Matelea reticulata, Oxypetalum coeruleum, Stapelia variegata et Stapelia grandiflora2.
L'un des aspects les plus curieux de la migration des Monarques est que leur voyage du Sud au Nord se fait en plusieurs générations, alors que le voyage du Nord au Sud se fait en une seule. Les Monarques naissant en automne entrent dans une phase de diapause, ce qui leur permet de survivre toute la durée de l'hiver. Cela leur permettra de migrer de la région des grands lacs et du sud de la Californie vers l'état du Michoacán au Mexique, où ils vivront à l'état d'inactivité dans des forêts de sapins sacrés (ou oyamel). Les Monarques y sont présents en nombre si important qu'on ne peut parfois même plus distinguer la moindre parcelle d'écorce où ils se posent. Les Monarques se regroupent en essaims la nuit et prennent leur envol le jour, si la température est suffisamment élevée.
out ce cycle est nécessaire pour que les Monarques prennent des forces pour la reproduction qui aura lieu en mars, juste avant de prendre leur envol pour le Nord. Le voyage vers le Nord prendra plusieurs générations. La durée de vie normale d'un Monarque est d'environ deux mois l'été, et de plus de sept mois pour la forme hivernale5.
Les raisons de cette migration et comment les papillons retrouvent le même lieu que leurs prédécesseurs après plusieurs générations demeurent partiellement énigmatiques. On sait que le Monarque utilise un genre de compas solaire situé dans son cerveau moyen, et des horloges circadiennes localisées dans leurs antennes6. Des chercheurs ont montré qu'une légère baisse de température est le signal pour entamer la migration vers le nord7.

Systématique
L'espèce Danaus plexippus a été décrite par l'entomologiste suédois Carl von Linné en 17588, sous le nom initial de Papilio plexippus.
La localité type est : Kendall, localité du Comté d'Orleans dans l’État de New York aux États-Unis.
Synonyme
Papilio plexippus (Linné, 1758) protonyme
Noms vernaculaires
Le Monarque se nomme en anglais Monarch Milkweed, Common Tiger, Wanderer ou Black Weined brown
Taxinomie[modifier 
Liste des sous-espèces
Danaus plexippus plexippus présent en Amérique du Nord.
Danaus plexippus leucogyne (Butler, 1884) présent à Saint Thomas (île des Antilles).
Danaus plexippus megalippe (Hübner, [1826]) présent en Amérique du Sud.
Danaus plexippus nigrippus (Haensch, 1909) présent en Équateur.
Danaus plexippus portoricensis (Clark, 1941) présent à Porto Rico.
Danaus plexippus tobagi (Clark, 1941) qui est sédentaire aux Antilles2,9.

Le Monarque et l'Homme
Menaces et protection
Il n'a pas de statut de protection au Québec, mais est jugé en situation « préoccupante » par le Canada. L'agriculture industrielle et la pollution générale de l'environnement par les insecticides, mais surtout l'usage des désherbants qui élimine ou fait fortement reculer l'asclépiade des zones d'élevages et/ou cultivées constituent quelques causes de sa régression. La surface d'hivernage (approximation de la population) des monarques a été divisé par 3 entre les décennies 1993-2003 et 2004-2013 10.
Le déboisement des forêts, l’érosion des sols menacent aussi les forêts du Michoacán au Mexique où le Monarque a l'habitude d'hiverner.
D'après une étude, les OGM de type «Bt» pourrait ralentir la croissance et augmenter le taux de mortalité des chenilles11. Cependant, il est important de noter que cette étude ne se fondait que sur des essais en laboratoire au cours desquelles des chenilles du monarque ont reçu des feuilles d'asclépiades saupoudrées de pollen de maïs OGM, l'espèce ne consommant pas les plantes cultivées OGM directement. Elle a été fortement remise en question suite à des essais au champ qui ont montré que les dépôts de pollen étaient trop limités pour reproduire les effets observés en laboratoire12. En revanche le meilleur désherbage des champs et des abords permis par l'utilisation des OGM «Roundup Ready» a réduit la quantité de nourriture disponible pour les larves de 20% et pourrait expliquer le déclin des populations de monarque13, auquel s'ajouterait une réduction des surfaces de plante hôte en milieu naturel du fait de l'augmentation des surfaces forestières et urbaines. Les asclépiades étant toxiques pour les vertébrés, elles sont souvent détruites quand elles se développent à l'intérieur et en marge de pâture. Les auteurs conseillent de réaliser des plantations d'asclépiades dans le Midwest, en dehors des zones agricoles, comme au bord des routes, pour compenser cette réduction du biotope.
Parmi les autres hypothèses avancées, il y a le changement du ratio mâle:femelle. En effet, la proportion de femelle décline depuis 30 ans14. D'après les auteurs, il s'agirait d'un parasite, Ophryocystis elektroscirrha, dont l'impact négatif affecterait plus les femelles que les mâles. Un projet de science citoyenne, MonarchHealth, a d'ailleurs été mis sur pied pour mieux comprendre l'incidence de ce parasite sur le Monarque.
En tant qu'espèce emblématique, le Monarque bénéficie des programmes spécifiques et d’un plan stratégique de protection, au nord (protection d'habitats abritant des asclépiades, sensibilisation de la population invitée à suivre la migration15), et au sud (avec notamment la promotion d'un écotourisme local à proximité des zones de reproduction). Le Jardin des papillons à Saint-Pierre (Martinique) participe à la protection de plusieurs espèces de papillons dont le Monarque.
Aussi,
Dans la mythologie grecque, Scylla (en grec ancien Σκύλλα / Skúlla) est une nymphe qui fut changée en monstre marin par Circé. Elle est souvent associée à Charybde, près de qui elle réside de part et d'autre d'un détroit traditionnellement identifié avec le détroit de Messine1. L'expression « tomber de Charybde en Scylla » signifie de nos jours « éviter un danger en s'exposant à un autre pire encore ». La fougue d'Ulysse le mène à tenter de harponner Scylla depuis le gaillard de son navire. Tout comme les Cyclopes sont une allusion aux volcans des îles italo-siciliennes, il faut y voir une image de la pêche au harpon, qui se pratique dans les parages à son époque et de nos jours également2.
Mythe
Les traditions divergent beaucoup quant à sa parenté : chez Homère, Scylla est une Phorcyde, fille de Phorcys et de Crataïs3 ; d'autres auteurs lui prêtent diversement Céto pour mère, Apollon pour père, ou la font naître de Typhon et d'Échidna, ou encore de Pallas et de Styx, voire de Lamia ou d'Hécate. D'une grande beauté, elle vivait parmi les Néréides. Le dieu Glaucos s'éprit d'elle, mais elle le repoussa ; il s'adressa alors à la magicienne Circé pour lui demander de fabriquer un philtre d'amour. Celle-ci, amoureuse du dieu et jalouse de sa rivale, mit au point un poison que Glaucos versa lui-même dans la fontaine où Scylla avait l'habitude de se baigner : la nymphe se changea alors en un monstre hideux ayant douze moignons pour pieds et six long cous ayant chacun une tête et une triple rangée de dents, ou un monstre hideux entouré de chiens hurlants et de serpents. Voyant sa métamorphose, Scylla se précipita dans la mer, où elle terrorise depuis les marins.
Air Vif de Paul Eluard
J'ai regardé devant moi
Dans la foule je t'ai vue
Parmi les blés je t'ai vue
Sous un arbre je t'ai vue
Au bout de tous mes voyages
Au fond de tous mes tourments
Au tournant de tous les rires
Sortant de l'eau et du feu
L'été l'hiver je t'ai vue
Dans ma maison je t'ai vue
Entre mes bras je t'ai vue
Dans mes rêves je t'ai vue
Je ne te quitterai plus.

Paul Eluard (1895 - 1952)
(Derniers poèmes d'amour )

Titre : Noël
Poète : Théophile Gautier (1811-1872)
Recueil : Émaux et Camées (1852).
Le ciel est noir, la terre est blanche ; 
- Cloches, carillonnez gaîment ! - 
Jésus est né ; - la Vierge penche 
Sur lui son visage charmant.

Pas de courtines festonnées 
Pour préserver l'enfant du froid ; 
Rien que les toiles d'araignées 
Qui pendent des poutres du toit.

Il tremble sur la paille fraîche, 
Ce cher petit enfant Jésus, 
Et pour l'échauffer dans sa crèche 
L'âne et le boeuf soufflent dessus.

La neige au chaume coud ses franges, 
Mais sur le toit s'ouvre le ciel 
Et, tout en blanc, le choeur des anges 
Chante aux bergers : " Noël ! Noël ! "
La lune et les hiboux
Assise sur un coussin
La lune met ses bijoux 
Pour briller jusqu'au matin
Et faire chanter les hiboux.
Hou !Hou !Hou !Hou !Hou !Hou ! Hou !
Les hiboux aiment la lune
Et ils ouvrent leurs yeux ronds
Quand tous les soirs elle s'allume pour briller sur les maisons
Hou !Hou !Hou !Hou !Hou !Hou !Hou !
Elle a mauvais caractère
Se cache pour rien du tout ;
On n'en a vu qu'un petit bout
Hou !Hou !Hou !Hou !Hou ! Hou !Hou !
Ces nuits-la, la chose est claire
Les petits enfants hiboux
Qui voient la lune en colère
N'osent pas sortir de leur trou
Raymond Licket
 
CHOUETTE
Loin des fumistes de l'Amour
Ecoute le cri de la chouette.
Chant de vrille au ciel qui s'entête
A défoncer le point du jour
Chouette amicale, bête à chance.
Ouvrant l'aile sur mon enfance
Et qui rapporte dans mon lit
Sa présence énorme de nuit.
Cri de chouette
Cri de la terre
Plus vrai qu'un cri de rossignol.
Cri du sol
Que l'aube enserre !
C'est à la porte des lilas
Hurlant à la nuit qui s'en va
Que je l'entends, que je l'écoute.
Crève la gourde goutte à goutte,
Des tourments, ne reviendront plus
Les loups-garous des ans perdus.
Dieu me pardonne c'est ma fète
J'écoute le cride ses chouettes
Catherine PAYSAN (née en 1926)
 
LES HIBOUX
Sous les ifs noirs qui les abritent
Les hiboux se tiennent rangés.
Ainsi que des dieux étrangers.
Dardant leur œil rouge. Ils méditent.
Sans remuer ils se tiendront
Jusqu'à l'heure mélancolique
Où. poussant le soleil oblique,
Les ténèbres s'établiront.
Leur attitude au sage enseigne
Qu'il faut en ce monde qu'il craigne
Le tumulte et le mouvement ;
L'homme ivre d'une ombre qui passe
Porte toujours le châtiment
D'avoir voulu changer de place.

Charles BAUDELAIRE (1821-1867)
 
MIMÉTISME
Prends bien garde aux papillons lourds,
Dieu dessina sur leur velours
L'œil rond des terreurs éternelles
A l'image de tes prunelles,
Hibou !
Dieu t'ordonne de les manger
Mais il les déguise en danger.
Su aux papillons, mais prends garde,
Ils ont des ailes qui regardent,
Hibou !
Lucienne DESNOUES (née en 1921)
 
Les Hiboux
Ce sont les mères des hiboux
Qui désiraient chercher les poux
De leurs enfants leurs petits choux
En les tenant sur leurs genoux
Leurs yeux d'or valent des bijoux
Leur bec est dur comme des cailloux
Ils sont doux comme des joujoux
Mais aux hiboux, point de genoux
Votre histoire se passait ou ?
Chez les Zoulous ?les Andalous ?
Ou dans la cabane bambou ?
A Moscou ou a Tombouctou ?
En Anjou ou dans le Poitou ?
Au Pérou ou chez les Mandchous ?
Hou! Hou !
Pas du tout, c'était chez les fous !
Robert Desnos (1900-1945)
 
HIBOU
Pour le hibou, jamais
il n'est
de nuit noire.
Tout est affaire
de regard.
Frédéric KIESEL (né en 1923)
 
L'EFFRAIE DANS LA MAISON 
L'effraie habite ma maison. Nous partageons
Le même nid d'argile ronde dans les feuilles,
Le recto, le verso, l'encre bleue, l'encre noire,
pleins, les déliés du poème et du rapt.
L'effraie habite sous mon toit. Ou moi chez elle ?
Pour seul bien nous n'avons tous deux que notre appel.
Le chant bref, acéré, le cri. le vol cursif,
Les serres sur l'écorce et la plume qui griffe.
Et toujours l'un de nous veille quand l'autre dort.
Ses chasses de la nuit passent par mon sommeil
Y semant mille proies, puis le verbe traverse
De part en part le ciel rapace de sa tête.
O feu couleur de Dieu qui couve sous la tuile
Comme lampe à midi ou l'océan dans l'île,
Je te loue d'exister en marge du secret,
Moi qui suis l'invité de l'aire de l'effraie.
Marc ALYN (né en 1937)
 

HIBOU
Flèche fichée dans les yeux
Qui vibre immobile
Les ailes clouées sur les branches
de la nuit
Les étoiles le traversent
sans qu'il bouge d'un iota
Lumière pliée
dans ses plumes
Charles DOBZYNSKI (né en1929)
 
H COMME HIBOU
Bien que le hibou veuille un x
comme chou genou au pluriel
les lunes de son regard fixe
l'éloignent du monde réel.
Daniel LANDER (né en 1929)

La région fut explorée par des coureurs de bois français à partir de 1622. Elle était peuplée de tribus amérindiennes, principalement les Outaouais, les Potawatomis, les Miamis et les Hurons. Le territoire fut colonisé dans un premier temps par les Français. Le premier établissement fondé fut la mission Sainte Marie, à Sault-Sainte-Marie, en 1668, par le père jésuite Jacques Marquette. La ville de Détroit fut fondée en 1701 par Antoine de Lamothe-Cadillac. La région devint un centre actif du commerce des fourrures. Les établissements français passèrent aux mains des Britanniques avec le traité de Paris de 1763. Attribuée aux États-Unis par le traité de Versailles de 1783, la région ne fut définitivement abandonnée par les Britanniques qu'en 1796. Elle fut ensuite réoccupée par les Britanniques durant la guerre de 1812. Mais ceux-ci en furent chassés en 1813 par les victoires des Américains de William Henry Harrison, près de la Thames et de Olivier H. Perry, sur le lac Érié. En 1825, l'ouverture du canal Érié favorisa le développement du commerce et provoqua une vague d'immigration. Le Territoire du Michigan se dota d'une Constitution, en 1835 et entra dans l'Union le 26 janvier 1837, devenant le vingt-sixième État américain. Il connut un essor rapide à partir des années 1850 grâce à l'agriculture, à l'exploitation du bois, au développement des voies ferrées, à l'exploitation minière d'un boom du cuivre et du fer, secteur en très forte expansion dans les années 1840, des dizaines de sociétés minière du Michigan étant cotées à Boston. Près de 380 000 nouveaux immigrants arrivèrent dans le Michigan entre 1840 et 1860, en particulier pour travailler dans les mines. Plus tard, l'industrialisation fut encore plus rapide à partir de 1890 grâce à l'industrie automobile.
Au début du xxe siècle, le Michigan devint le centre de l'industrie automobile américaine, concentrée dans la région de Détroit. Celle-ci fut frappée de plein fouet par la crise de 1929. La Seconde Guerre mondiale rétablit la prospérité et le plein emploi. Le Michigan attira des émigrants noirs en provenance des États du Sud. En 1943, des tensions raciales à Détroit provoquèrent une émeute qui coûta la vie à 34 personnes. La haine raciale refit surface au cours de la lutte pour les droits civiques dans les années 1960. En 1973, Détroit a élu son premier maire noir, Coleman Young (en). Durement touchée par la crise des années 1980, l'industrie automobile a perdu beaucoup d'emplois après avoir employé plus du tiers de la main-d'œuvre industrielle du Michigan. La croissance des activités de service a permis cependant de compenser une partie des pertes d'emplois.
Après une période de croissance économique pendant les années 1990, l'État a encore souffert des difficultés au début du xxie siècle, avec un taux de chômage régulièrement au-dessus de la moyenne nationale.
La rancoeur est un lourd fardeau qui accable celui qui le porte. Elle afflige son âme, corrompt sa pensée, hante son esprit et accroît ses soucis et ses ennuis. Il est étonnant que les personnes ignorantes et stupides continuent à porter cet abominable fardeau jusqu'à ce qu’elles s’en déchargent en se vengeant de celui qui fait l’objet de leur rancune. La rancune dévore les vertus des rancuniers et prospère à leurs dépens.

L’âme peut parfois faiblir et détester ou haïr, mais cette haine ne s’installe jamais dans le coeur du croyant et ne devient jamais de la rancune. Cette haine est passagère. Elle se dissipe rapidement, car le croyant est lié aux autres croyants par une fraternité cultuelle étroite. Il est plein d’affection et de miséricorde envers ses frères croyants ; est-il alors possible que la rancune et la rancoeur puissent s’infiltrer dans son coeur ?



   Origine et caractère des perruches :

   Les perruches sont originaires d'Australie. Là-bas, elles vivent en grandes nuées. En 1840, le biologiste John Gould apporta pour la première fois un couple de perruches en Europe. Depuis, ces oiseaux dociles de la famille des perroquets jouissent d´un grand capital de sympathie dans le monde entier.

   Un compagnon gai et sociable pour la maison :

   Les perruches sont de véritables oiseaux " pour la famille ", et leur caractère vif est source de joie pour tous. Les perruches sont également très dociles avec les enfants avec les enfants et nouent volontiers une amitié solide. Si l'on s'occupe souvent d'elles et si l'on se montre patient, les perruches deviennent rapidement confiantes et apprennent souvent à prononcer quelques mots.

   L 'acquisition de perruches :

   À deux ou à plusieurs, c'est encore mieux !
   En tant qu'oiseau de nuée, la perruche a un fort besoin de contact et d'attention. Elle aime particulièrement qu'on lui parle et qu'on s'occupe d'elle. Cependant, elle est encore plus heureuse si elle a un ou plusieurs représentants de son espèce à ses côtés. Si l'on possède un couple, on peut observer des comportements intéressants : les deux animaux montrent leur affection en se frottant réciproquement la tête et s'aident mutuellement pour l'entretien de leur plumage.

   Comment reconnaître le sexe et l'âge des perruches :

   Lors de l'achat d'une perruche, il est important de savoir qu'un jeune animal peut être plus facilement apprivoisé qu'un animal plus âgé. On reconnaît facilement les plus jeunes : un motif en forme de vagues leur couvre la tête jusqu'au niveau du bec. De plus, leurs yeux sont soit d'un noir très sombre, soit rouges, sans couronne blanche autour. Les perruches mâles et femelles adultes peuvent être identifiées à la couleur du front de l'animal : chez les mâles, elle est d'un bleu franc, tandis que chez la femelle, elle est beige clair. Pour différencier les jeunes des plus âgés, la tâche est plus difficile : chez les deux sexes, la couleur est beige ou légèrement rosée. Il faut demander conseil au vendeur.

   Quelques conseils pour acheter votre perruche :

   On peut acheter des perruches dans presque chaque animalerie ou directement chez un éleveur. On reconnaît un animal en bonne forme aux caractéristiques suivantes :

       Un comportement éveillé,
       Un plumage lisse et bien ordonné,
       Le plumage de la tête et des régions postérieures propre.

   Le nouveau « membre de la famille » :

   Le premier jour, la perruche a besoin d'un peu de calme afin de s'habituer à son nouvel entourage. Il es pour cela recommandé d'aménager la cage avant son arrivée. Si vous restez à ses côtés et que vous parlez doucement, elle se sentira bientôt à l'aise.
   Les premiers temps, une seule personne doit s'occuper du nouveau compagnon. Lorsqu'il, vous pourrez lui présenter lui présenter les autres membres de votre famille.

   Condition d'élevage appropriée :

   Bien soigner votre perruche
   Une grande cage avec grille horizontale pour grimper et un équipement pour que l'oiseau puisse jouer constitue une maison idéale pour votre perruche avec :

       Barreaux de diamètres différents pour s'exercer
       Branches non traitées pour grimper
       Une coupole à nourriture bien fournie (ou un distributeur de nourriture)
       Une mangeoire contenant de l'eau fraîche ou un abreuvoir pour oiseaux
       Une pierre à aiguiser pour se faire le bec,
       Une baignoire pour le bain et le rafraîchissement quotidiens
       Jeux et jouets pour l'occupation de l'oiseau, par exemple balançoire, clochette, miroir
       Sable pour oiseaux avec du calcaire et des minéraux essentiels.

   À ce propos, le sable pour oiseaux ne sert pas uniquement pour l'hygiène dans la cage : il joue un rôle important pour la digestion. La perruche y picore de très petits grains de sable qui aident à moudre les graines et dont elle tire certains minéraux.
   Les perruches adorent se balancer. Si vous en avez plusieurs, veillez à ce que chacune d'entre elles ait une balançoire.

   L'endroit idéal pour la cage :

   La perruche apprécie la compagnie de ses proches et préfère l'endroit où sa "famille" demeure le plus souvent : dans le séjour. Un endroit clair et protégé offrant une vue agréable est l'endroit idéal pour la cage.

       La perruche n'aime pas les courants d'air ni la chaleur. En conséquence, le rebord d'une fenêtre n'est pas un endroit adapté.
       La cuisine est en endroit dangereux (cuisinière, eaux de vaisselle ; ce n'est donc pas un endroit recommandé pour la perruche).
       Trois mètres doivent séparer l'appareil de télévision de la cage, car les oiseaux perçoivent des fréquences non perceptibles par les êtres humains.

   Voler, c'est amusant :

   Vous pouvez laisser votre perruche voler dans une pièce : le vol active la circulation sanguine et renforce la musculature. Souvent, la perruche cherche un endroit surélevé d'où elle peut tout observer. Surtout, n'oubliez pas de fermer portes et fenêtres avant l'envol de l'animal.

   Il arrive souvent que la perruche, lors d'un vol en liberté, cherche à s'arrêter sur un "arbre" que vous aurez vous-même construit. C'est un endroit idéal pour se reposer, pour grimper et jouer.

   Bonne nuit, petite perruche :

   Le soir, la perruche cherche son endroit habituel pour dormir. Pour s'endormir, la perruche s'ébouriffe un peu, se met sur une patte et pose sa tête sur son plumage. Elle cache son bec profondément sous ses plumes. Afin d'isoler l'oiseau de son entourage, on couvrira la cage d'un tissu léger.

   Comment bien apprivoiser votre perruche :

   Après quelques jours, la perruche s'est habituée à vous et reste détendue dans sa cage à votre approche. À partir de ce moment là, la perruche peut être apprivoisée. Pour cela, utiliser des récompenses délicieuses. Il est important que la perruche associe ces récompenses à votre présence ; les premiers temps, elle hésitera à les picorer dans votre main … Plus tard, l'oiseau sera de plus en plus curieux des contacts avec son " maître ".

   Hygiène et soins réguliers :

   Les soins du corps :

   Les perruches s'occupent plusieurs fois par jour de leur plumage : c'est uniquement avec un plumage intact et soigné qu'elles peuvent voler et se protéger du froid et de l'humidité. Une intervention humaine n'est pas nécessaire en cas normal.

       La mue
       Pendant la mue, le plumage se renouvelle complètement. La perruche a un besoin accru en minéraux et vitamines pendant cette période.
       Les soins du bec
       Afin d'aiguiser son bec, et pour l'apport en minéraux, la perruche a besoin d'une pierre à picorer. L'affûtage sert au nettoyage et au soin du bec.

   Nettoyer la cage :

   Le fond de la cage doit être lavé à l'eau chaude une fois par semaine ; après le nettoyage, tapissez avec du sable pour oiseau.
   Les barres et les jouets doivent être frottés ou essuyés avec un chiffon humide ; les mangeoires doivent être lavées à l'eau chaude.
   On lavera la cage de fond en comble une fois par mois; rincez également les grilles à l'eau chaude.

   N'utilisez surtout pas de détergents ménagers nocifs ou puissants !

   Pension pendant vos vacances :

   Suffisamment de temps avant votre départ en vacances, cherchez une personne attentionnée qui pourra s'occuper quotidiennement de votre perruche. Si vous ne trouvez personne, vous pouvez la plupart du temps confier votre oiseau à un éleveur ou une animalerie.

   Alimentation :

   Ainsi se nourrissent les perruches dans leur milieu naturel :

   Les parents ou ancêtres de nos perruches vivent ou vivaient en Australie dans des conditions climatiques dures. C'est souvent qu'ils doivent couvrir de très longues distances afin d'éviter la chaleur et la sécheresse et de trouver des milieux adaptés à leurs besoins nutritifs. Leur nourriture de base est composée de graines provenant de plantes différentes ; les perruches cassent l'enveloppe extérieure des graines avec leur bec. On trouve au menu également des fruits, des légumes et de la verdure provenant de graminées et autres plantes.

   C'est la nature qui détermine les besoins alimentaires :

   Les perruches, y compris leurs parents domestiques, doivent se nourrir selon leurs besoins spécifiques. L'idéal dans ce cas est une alimentation variée et naturelle. C'est pour cela que les compositions de graines et de germes différents doivent être à la base d'une alimentation appropriée. Les oiseaux y trouvent les minéraux, les vitamines et les nutriments essentiels à une vie heureuse et forme.

   Une alimentation saine, la solution complète :

   Une perruche qui chante et gazouille gaiement est un oiseau heureux ! Pour que cela dure toute une vie en pleine, la perruche a besoin d'une nourriture qui correspond à ses besoins spécifiques. Les graines doivent être sélectionnées en provenance des régions dont les perruches sont originaires et couvrent ses besoins en lui apportant notamment :

       des graines de qualité supérieure, mûries au soleil
       de l'iode
       du dextrose (substitut de sucre)
       du miel
       de l'huile de foie de morue
       des graisses animales et végétales

   Conseil pour l'alimentation :

   Tous les jours, retirer des mangeoires les enveloppes vides des graines avant de les remplir avec de la nourriture fraîche,
   La perruche doit s'occuper et faire travailler son bec, picorer, grignoter et écosser,
   Donner tous les jours de l'eau fraîche,
   Les perruches apprécient de temps à autre un morceau de fruit frais.

Observations de
TAY
La chouette effraie


Dernière édition par yanis la chouette le Mer 9 Nov à 6:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: De Villepin, les besoins alimentaires et Y'becca   Mer 9 Nov à 6:20

Princess Irulan Introduction - Dune (1984)
https://www.youtube.com/watch?v=RZ7DkBFjLRI

   Ce qui est inaccessible à la raison humaine, ce qui est de l'ordre du surnaturel, ce qui est obscur, caché, inconnu, incompréhensible : Le mystère de la création. La lande bretonne baignée de mystère. Cet homme est un mystère.
   Événement inexplicable, aventure énigmatique : La clé du mystère.
   Chose inconnue ou qui n'est accessible qu'à des initiés : Ce sont là les mystères de la politique.
   Silence, obscurité volontaire faits sur quelqu'un, en particulier sur sa vie : S'entourer de mystère.
   Précaution prise pour cacher quelque chose : Faire des mystères.
   Antiquité
   Rite religieux, souvent purificatoire, magique, lié au culte de certaines divinités et dont les initiés juraient de ne rien révéler. (Les mystères les mieux connus sont ceux d'Éleusis, d'Isis, de Cybèle et de Mithra.)
   Cuisine
   Crème glacée au café, au chocolat ou à la vanille, enrobée de meringue. (Nom déposé.)
   Littérature
   Genre dramatique de la fin du Moyen Âge et du XVIe s.
   Théologie
       Sacrement du baptême et de l'eucharistie.
       Vérité inaccessible à l'intelligence humaine, mais dont le contenu ne peut être saisi que par la révélation divine. (La catéchèse traditionnelle classe parmi les principaux mystères la Trinité, l'Incarnation et la Rédemption. Le mystère ne doit pas être conçu comme une forme négative de la connaissance humaine, mais comme une ouverture au mystère central qui est le mystère de Dieu manifesté en Jésus-Christ.)

Mystère est un terme qui peut désigner :

Un rite ou enseignement mystique, caché à ceux qui n'y sont pas initié.
Le mystère, le plan divin de salut conçu par Dieu de toute éternité, et révélé par Jésus-Christ, dans la religion chrétienne.
Un mystère, un dessert glacé.
Mystère II, Mystère IV, Super Mystère, Mystère 20, Mystère-Falcon, des avions de la marque Dassault.
Une énigme en littérature, comme dans le roman policier ou un thriller,

Culture

Le mystère (ou mistère), un genre théâtral médiéval.
Le Mystère, un projet artistique inachevé du compositeur Alexandre Scriabine (1903)
Mystère, un film de Carlo Vanzina sorti en 1983.
Mystère, un spectacle du Cirque du Soleil (1993).
Mystères, une émission de télévision française des années 1990.
Mystère, un feuilleton de l'été 2007 de la télévision française TF1 avec Toinette Laquière, Lio, Babsie Steger, Marisa Berenson
Mystères, un livre de Knut Hamsun (1891).
Mystères, une série de romans d'Enid Blyton.
Un mystère, une collection policière française publiée entre 1949 et 1966 par les Presses de la Cité qui connaît un prolongement par deux séries successives baptisées Mystère de 1966 à 1973.
Mystère, une chaîne de télévision québécoise maintenant connue sous le nom de AddikTV.

Voir aussi

Les Mystères d'Osiris du mois de Khoiak (Égypte antique), des journées destinées à commémorer le martyre d'Osiris.
culte à mystères, forme de culte initiatique antique.
Les Mystères d'Éleusis, un culte à mystères propre au temple Déméter à Éleusis.
Mystères joyeux, Mystères douloureux, Mystères glorieux et Mystères lumineux, quatre cycles de prières catholiques constituant le rosaire.
Le Mystère des voix bulgares, un qualificatif accolé à des chansons issues de la tradition bulgare.
Mystères de Lisbonne, un film réalisé par Raoul Ruiz en 2010.
Mystères à Santa Rita, le titre français du feuilleton télévisé américain Second Chances (1993-1994) et de sa suite Hotel Malibu (1994) du réseau CBS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: De Villepin, les besoins alimentaires et Y'becca   Mer 9 Nov à 6:22

présence \pʁe.zɑ̃s\ féminin

Existence d’une personne dans un lieu donné.
Grande donc fut sa surprise lorsque, […], il se vit appréhender vigoureusement par deux douaniers qui s’étaient dissimulés dans l’intérieur du taillis et dont il n’avait naturellement pu soupçonner la présence. — (Louis Pergaud, L’Évasion de Kinkin, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
Si l'on signale, en 350, la présence à Metz d'un évêque du nom de Siméon, qui aurait été un juif converti, cela ne signifie pas qu'il y ait déjà eu des juifs dans cette ville. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
J'avais pu constater, parmi cette cinquantaine de squales presque noirs, la présence d'un énorme requin blanc sale. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
(Figuré) — Elle était désormais indispensable. Elle seule emplissait la maison de sa discrète présence. — (Out-el-Kouloub, Zaheira, dans "Trois contes de l'Amour et de la Mort", 1940)
Qu’ai-je besoin de demander aux choses d’autres jouissances que celle de leur présence, c’est-à-dire leur beauté et leur parfum ? — (Octave Mirbeau, Ma chaumière, dans Lettres de ma chaumière, 1885)
(Droit) Existence d’une personne au lieu de son domicile.
(En particulier) (En matière de prescription) Résidence habituelle d’une personne dans le ressort d’une cour d’appel.
Manifestation ou sentiment de la présence de quelqu'un ou de quelque chose.
Un léger souffle l'avertissait de ces présences. Geisha le comparait à ces vagues vents coulis traversant certaines pièces bien closes sans qu'on puisse découvrir d'où ils viennent. — (Francis Carco, Brumes, Éditions Albin Michel, Paris, 1935, p. 53)
(Spécialement) (Religion) Ubiquité de Dieu.
Dieu remplit l’univers de sa présence. — Se mettre, se tenir en la présence de Dieu.
(Figuré) Ce qui semble nous accompagner, en parlant des choses.
La présence de la mort. - Montrer du sang-froid en présence du danger.
(En particulier) (Chimie) (Médecine) Existence dans un corps d’une substance que l’on découvre par l’examen ou l’analyse.
Les arômes contribuent à rendre le produit agréable au palais, ce qui dépend essentiellement de la présence de produits laitiers ou de la matière édulcorante dans la formule. — (Germain Ménard & al.; La biscuiterie industrielle, dans Le Blé: éléments fondamentaux et transformation, coordonné par Armand Boudreau & Germain Ménard, Presses de l'Université de Laval, 1992, p.305)

Dérivés

droit de présence (rétribution qu’on donne aux membres de certaines associations, de certaines compagnies, lorsqu’ils assistent aux assemblées, aux séances)
en présence
en présence de
faire acte de présence (se montrer un instant dans une réunion, dans une compagnie, dans une assemblée)
jetons de présence (rétribution qu’on donne aux membres de certaines associations, de certaines compagnies, lorsqu’ils assistent aux assemblées, aux séances)
présence d’esprit
présence réelle

Apparentés étymologiques

présent

Traductions
[Enrouler ▲]±

Afrikaans : aansyn (af), teenwoordigheid (af)
Allemand : Anwesenheit (de) féminin, Anwesentheit (de), Gegenwart (de), Präsenz (de)
Anglais : attendance (en), presence (en)
Arabe : حُضُور (ar) masculin
Espagnol : presencia (es) féminin
Espéranto : ĉeesto (eo)
Frison : bywêzen (fy), bywêzichheid (fy), oanwêzigens (fy)
Ido : prezencio (io)
Italien : presenza (it) féminin
Néerlandais : aanwezigheid (nl), bijzijn (nl), presentie (nl), tegenwoordigheid (nl)
Papiamento : presensia (*)
Persan : حضور (fa)
Suédois : närvaro (sv)
Tadjik : хузур (tg)
Tatare : xozur (tt)
Turc : bulunma (tr)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: De Villepin, les besoins alimentaires et Y'becca   Mer 9 Nov à 6:23

présence d’esprit

Sommaire

[-] Français
[×] Étymologie
[+] Locution nominale
[×] Références

Français
Étymologie

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Locution nominale
Singulier Pluriel
présence d’esprit présences d’esprit
\pʁe.zɑ̃s d‿ɛs.pʁi\

présence d’esprit \pʁe.zɑ̃s d‿ɛs.pʁi\ féminin

Vivacité, promptitude de jugement qui fait faire ou dire sur-le-champ ce qu’il y a de mieux à faire ou à dire.
Elle retrouva pourtant sa présence d’esprit pour aller atteindre, au haut d’une armoire, un bocal de mirabelles à l’eau-de-vie. — (Émile Moselly, Terres lorraines)
Alors que le chien allait s’enfuir, le fermier eut la présence d’esprit de tirer un coup de fusil. — (Le Petit Futé Îles Anglo-Normandes 2009-2010, p. 112)
Ils ont eu la présence d’esprit de prendre l’extincteur pour éteindre le feu.

Note

Surtout employé au singulier avec l’article défini.

Quasi-synonymes

à-propos
sang-froid

Traductions
[Enrouler ▲]±

Anglais : suitability (en), quick thinking (en), relevance (en)
Néerlandais : tegenwoordigheid van geest (nl)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: De Villepin, les besoins alimentaires et Y'becca   Mer 9 Nov à 6:25

jugement

Sommaire

[-] Français
[×] Étymologie
[+] Nom commun
[×] Prononciation
[×] Voir aussi
[×] Références

Français
Étymologie

(Vers 1100) Dérivé de juger avec le suffixe nominal -ment.

Nom commun
Singulier Pluriel
jugement jugements
\ʒy.ʒə.mɑ̃\
ou \ʒyʒ.mɑ̃\

jugement \ʒyʒ.mɑ̃\ masculin

Acte de juger ou résultat de cette action.
Écoutez la voix de la justice et de la raison ; elle vous crie que les jugements humains ne sont jamais assez certains pour que la société puisse donner la mort à un homme condamné par d'autres hommes sujets à l'erreur. — (Robespierre, Discours sur la peine de mort, le 30 mai 1791 au sein de l’Assemblée constituante.)
Quelques maisons furent livrées au pillage, et trois des principaux habitants fusillés par jugement du conseil de guerre, exécution qui ne violait pas la capitulation, dont les clauses avaient mis les Véronais à la discrétion des vainqueurs. — (Abel Hugo, France militaire. Histoire des armées françaises de terre et de mer de 1792 à 1837, Paris : Delloye, 1838, vol.2, p.182)
Des créanciers récalcitrants ont obtenu un jugement contre moi et mon compte est bloqué chez Hachette. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, p. 206)
[…], la comtesse fit incarcérer le meurtrier et, après jugement, celui-ci fut pendu. L'exécution eut lieu le jour de Pourim. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
(Spécialement) (Religion) Évaluation par Dieu de l’âme du défunt pour l'orienter vers l'enfer ou vers le paradis.
Il avait quatre-vingt-trois ans , quand Mahmoud, approchant de la mort et du Jugement, voulu expier, réparer. — (Jules Michelet, Bible de l'Humanité, Calmann-Lévy, 1876, p.128)
(Par extension) Approbation ou condamnation de quelque action morale.
Un jugement favorable, charitable.
Vous pensez mal de votre prochain, vous en faites de mauvais jugements.
(Logique) Acte par lequel on affirme ou nie une chose.
Tout jugement qu’on exprime est une proposition.
Faculté de l’entendement qui compare et qui juge.
[…]; nous travaillâmes désormais ensemble, avec un accord et une communauté de jugement qu'il est rare de trouver entre deux hommes. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
Il a le jugement bon, le jugement solide, le jugement sain.
C’est un homme de bon jugement, de grand jugement.
Il est dénué de jugement.
Il a de l’esprit, mais il n’a point de jugement.
Avis, sentiment, opinion.
Le vrai, indépendant de mes caprices, doit être la règle de mes jugements ; et je ne ferai point un crime à celui-ci de ce que j’admirerai dans celui-là comme une vertu. — (Denis Diderot, Pensées philosophiques, Texte établi par J. Assézat, Garnier, 1875-77)
Les sociologues savent bien que les jugements en disent souvent plus sur leurs auteurs que sur les choses dont ils parlent. — (Fondation Copernic, Sarkozy et l’Université – la revanche personnelle d’un cancre., Février 2009)
Porter, donner son jugement sur quelque chose, sur un écrit, sur un ouvrage, sur un auteur.
Asseoir, fonder son jugement sur un fait précis.
(Figuré) Le jugement de l’histoire.

Dérivés

jugement d’acceptabilité
jugement de Dieu
jugement de la croix
jugement dernier

Apparentés étymologiques

juge
juger
judiciaire
justice

Traductions
[Enrouler ▲]±Acte de juger ou résultat de cette action

Anglais : judgment (en), judgement (en), adjudication (en)
Catalan : judici (ca), albir (ca)
Chinois : 审判 (zh) (審判) (shěnpàn)
Coréen : 판단 (ko) (pandan)
Espagnol : juicio (es)
Italien : guidizio (it) masculin
Japonais : 判断 (ja) (handan), 審判 (ja) (shinpan)
Occitan : jutjament (oc), judici (oc)
Portugais : juízo (pt)
Roumain : judecată (ro)
Same du Nord : árvvoštallan (*)
Shingazidja : hukuma (*)
Wallon : djudjmint (wa) masculin

Ajouter une traduction en :

Plus

[Enrouler ▲]±Approbation ou condamnation de quelque action morale

Anglais : judgment (en), judgement (en)
Catalan : judici (ca)
Espagnol : juicio (es)
Occitan : jutjament (oc), judici (oc)
Portugais : julgamento (pt)
Roumain : judecată (ro)
Wallon : djudjmint (wa) masculin

Ajouter une traduction en :

Plus

[Enrouler ▲]±Acte par lequel on affirme ou nie une chose

Anglais : judgment (en), judgement (en)
Roumain : judecată (ro)

Ajouter une traduction en :

Plus

[Enrouler ▲]±Faculté de l’entendement qui compare et qui juge

Anglais : judgment (en), judgement (en)
Catalan : judici (ca)
Espagnol : juicio (es)
Indonésien : nalar (id)
Norvégien (bokmål) : dømmekraft (no) masculin et féminin identiques
Norvégien (nynorsk) : dømmekraft (no) féminin, dømekraft (no) féminin
Occitan : jutjament (oc), judici (oc)
Portugais : juízo (pt)
Roumain : judecată (ro)
Wallon : djudjmint (wa) masculin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: De Villepin, les besoins alimentaires et Y'becca   Mer 9 Nov à 6:31

justice

Sommaire

[-] Français
[×] Étymologie
[+] Nom commun
[+] Prononciation
[×] Références
[×] Voir aussi
[+] Anglais
[+] Tchèque

Français
Étymologie

Du latin iustitia, de iustus (« juste »), lui-même issu de l’expression ius dicere (« dire le droit »).

Nom commun
Singulier Pluriel
justice justices
\ʒys.tis\

justice \ʒys.tis\ féminin

Sentiment de donner à chacun ce qu'il mérite, de manière juste en respectant tous les droits d’autrui.
La justice, en tant qu’elle veut l’inviolabilité de la personne humaine par le seul fait qu’elle est humaine, ne saurait considérer l’homme que dans l’abstrait. — (Julien Benda, La trahison des clercs : Appendice des valeurs cléricales, 1927, éd. 1946)
Institution ou pouvoir qui permet de faire respecter les droits de chacun, en punissant tout particulièrement ceux qui ont mal agi.
Pour comble de malheur, il y avait à cette époque à Condé un juge qui rendait la justice comme les épiciers vendent de la chandelle, — en faisant pencher à son gré les plateaux de la balance. — (Charles Deulin, Cambrinus)
C’est juste, dit le juge, mais soyez tranquilles, mes amis, la justice le vengera. — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
Il s'était formé à cette époque non pas des tribunaux — la justice se respectait, elle n’ordonne pas l’assassinat des innocents, — mais des cours prévôtales. — (Réponse de M. Raspail père à l'avocat général, lors du procès de François-Vincent Raspail le 12 février 1874)
Un jour les gens nerveux s’en mêleront, lassés de n’avoir pour les défendre contre les hommes sans justice qu’une justice sans équité, toujours prête à immoler le bon droit au droit légal et en proie à l’idée fixe de ménager les crapules. — (Courteline)
La justice française vient de trancher : des commerciaux de la société Ricard ont le droit de se plaindre de l’alcoolisme consubstantiel à l’exercice de leur métier. — (Renaud Lecadre, Chez Ricard, la révolte des saouls fifres, dans Libération du 18 juillet 2011, p. 15)
(Religion) Rectitude que Dieu met dans l’âme par sa grâce.
La justice originelle. Persévérer dans la justice.
(Religion) Observation exacte des devoirs de la religion.
Souffrir persécution pour la justice. — Marcher dans les voies de la justice. — Des œuvres de justice et de charité.
(Droit) Bon droit.
Ne comptez pas sur la justice de votre cause. — J’ai la justice de mon coté. — Il a reconnu la justice de mes prétentions.
On le nomma à un poste plus élevé, c’était justice. — Il a bien servi, il faut le récompenser, c’est justice. — Votre réclamation est de toute justice.
Et ce sera justice : formule qui termine certains actes de procédure.
Action de reconnaître le droit de quelqu’un à quelque chose, d’accueillir sa plainte, etc. Action d’accorder à une personne ce qu’elle demande et qu’il est juste qu’elle obtienne.
Faire justice à quelqu’un. — Soyez certain que justice vous sera faite. — Demander, obtenir justice. — Se faire rendre justice. — Nous ne pouvons obtenir justice.
Il n’y a plus de justice en ce pays. — N’y a-t-il donc plus de justice ?
Les tribunaux, les officiers et magistrats qui sont chargés d’administrer la justice.
Les gens de justice. — Un homme de justice. — La justice en connaîtra. — Déférer quelqu’un à la justice. — Appeler en justice. — La justice est descendue en tel endroit. — La justice est à sa recherche. — Traduire en justice. — Avoir affaire à la justice de son pays.
Juridiction.
Justice civile. — Justice criminelle. — Justice militaire. — Justice de paix.
On distinguait autrefois trois degrés de justice appelés haute, moyenne, basse justice.
(Histoire) Lieu où étaient dressées les fourches de justice, c’est-à-dire le gibet.
On peut être surpris par la présence d’une « justice » (fourches patibulaires), celle de Guemecourt […] est ici assez éloignée des lieux d’habitation, placée en limite de finage. — (Paul Robaux, Bruyères et sa région vus par la carte des Naudin, Journées d'études vosgiennes, 2005)

Antonymes

injustice

Dérivés

avoir justice d’un juge (obtenir qu’il s’occupe de l’affaire, qu’il la juge)
bois de justice
faire justice
injustice
justice royale (justice exercée au nom du roi)
justice seigneuriale (justice qui s’exerçait au nom des seigneurs)
justiciable
justicier
justice commutative
justice distributive
déni de justice
rendre justice à quelqu’un (apprécier ses bonnes qualités, sa conduite, etc.)
rendre la justice
repris de justice
se brouiller avec la justice (s’exposer aux poursuites de la justice)

Apparentés étymologiques

juste

Vocabulaire apparenté par le sens

Aide sur le thésaurus justice figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : justice.

Traductions
±[Enrouler ▲]Sentiment, valeur morale

Allemand : Gerechtigkeit (de)
Anglais : fairness (en)
Arabe : عدالة (ar) (ʕadala) féminin
Bulgare : справедливост (bg) (spravedlivost)
Catalan : justícia (ca)
Chaoui : taɣdemt (*)
Danois : retfærdighed (da)
Espagnol : justicia (es)
Espéranto : justeco (eo)
Estonien : õiglus (et)
Finnois : oikeus (fi)
Grec : δικαιοσύνη (el) (dhikeosíni) féminin
Hongrois : méltányosság (hu)
Italien : giustizia (it)
Letton : taisnība (lv)
Lituanien : teisingumas (lt)
Luxembourgeois : Gerechtegkeet (lb) féminin
Néerlandais : billijkheid (nl), rechtvaardigheid (nl)
Norvégien : hvithet (no), blekhet (no)
Occitan : justícia (oc)
Polonais : uroda (pl), jasność (pl)
Portugais : justiça (pt)
Roumain : frumusețe (ro)
Russe : справедливость (ru) (spravedlivost’)
Same du Nord : vuoigatvuohta (*)
Slovaque : spravodlivosť (sk)
Slovène : pravičnost (sl)
Suédois : rättvisa (sv)
Tchèque : spravedlnost (cs)
Turc : adalet (tr)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: De Villepin, les besoins alimentaires et Y'becca   Mer 9 Nov à 6:32

judiciaire

Sommaire

[-] Français
[×] Étymologie
[+] Adjectif
[+] Nom commun
[×] Références

Français
Étymologie

Du latin judiciarius (« relatif à la justice »).

Adjectif
Singulier Pluriel
Masculin
et féminin judiciaire judiciaires
\ʒy.di.sjɛʁ\

judiciaire \ʒy.di.sjɛʁ\ masculin et féminin identiques

Relatif à la justice ou son administration.
Eussiez-vous imaginé l'ordre judiciaire le plus parfait, eussiez-vous trouvé les juges les plus intègres et les plus éclairés, il restera toujours quelque place à l'erreur ou à la prévention. — (Maximilien de Robespierre, Discours sur la peine de mort, le 30 mai 1791 au sein de l’Assemblée constituante)
L'astrologie judiciaire était alors en vogue. La haute raison du président de L'Alouette condamnait cette science frivole et chimérique. Il écrivit pour la discréditer et en démontrer le vide et la nullité. — (Abbé Prégnon, Histoire du pays et de la ville de Sedan: depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours, Charleville : Auguste Pouillard, 1856, vol.3, p.351)
Qui découle d’une décision de justice.
Une poursuite judiciaire.

Composés

genre judiciaire (celui des trois genres d’éloquence par lequel on accuse ou l’on défend)
mandataire judiciaire
police judiciaire
redressement judiciaire

Dérivés

judiciairement

Quasi-synonymes

justicier
légal

Apparentés étymologiques

déjudiciarisation
déjudiciariser
extrajudiciaire
extrajudiciairement

judiciairement
judiciarisation
judiciariser

Traductions
[Enrouler ▲]±

Anglais : judicial (en) (1, 2), judiciary (en), legal (en)
Grec : δικαστικός (el) (dhikastikós)
Ido : judiciala (io)
Same du Nord : vuoigatvuođalaš (*)

Ajouter une traduction en :

Plus

Nom commun

judiciaire \ʒy.di.sjɛʁ\ féminin

(Vieilli) Faculté de juger, d’apprécier.
Avoir une bonne judiciaire.

Traductions
[Enrouler ▲]±

Anglais : judgement (en)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: De Villepin, les besoins alimentaires et Y'becca   Mer 9 Nov à 6:40

Processus de Paix des secouristes de la république de l'Olivier.

Je crois qu'à l'avenir, plus personne ne pourra recréer des bulles d'exclusions...
Pour cela, je ne peux me permettre de mettre à l'écart tout individu(e) et "État".

Je ne suis qu'une femme ou un homme humble qui en vous adressant ces ces vers,
espère qu'il puisse vous conduire vers l'expérience, le travail et la communauté...
La solitude augmente ou diminue le nervosité... Cela s'appelle le malheur...

Alors par décision, on recherche à se tranquilliser et remettre la balance sur le zéro;
alors par construction, on décèle la notion d'une fragile tolérance:
Celle d'insulter !

Par Yahvé, cela est une horreur et une erreur...

La République de l'Olivier dit :
"Oui à la gréve, Non à l'Esclavage..."
la constitution rajoute :
"Oui à la Bibliothèque et Non à la Faim."
et le peuple doit rajouter :
"Oui à l'écoute et Non aux viols physiques et moraux."

Alors le Novice du Secourisme prends en charge sa nouvelle fonction autre qu'un service
militaire mais basé aussi sur la protection du Bien et du Corps.

"Je suis Y'becca"

Ecrit de
TAY
La chouette effraie.

--------------------------------------------------------------------------------------------------

Y'becca ou murmure de l'Arbre-Olivier.
http://leclandesmouettes.bbflash.net/t41-y-becca-ou-murmure-de-l-arbre-olivier

Profils des Juges du Secourisme et
la république de l'Olivier.

Chére Minouska, Féline de Pierre et Yvette et toutes les bonnes volonté(e)s

Je regarde le temps différemment après la mort de Athéna la chatte Bleue.
De longues années à voyager; à travailler et à écrire... Tel un Spartiate, je me suis emprunt à une apogée sur la compréhension du monde qui m'entourai de ses richesses; J' y ai rencontré des lueurs, des affronts et des forces.

Je regarde celle qui a su réveiller la force de réveiller ces écrits que j'ai voulu sauvegarder par le fait que après
tout, aide toi et le ciel te répondra: Et je dois dire que ma volonté fut exaucer... Alors je regarde Minouska, une chatte qui a recueilli mon cœur en lambeau lors de la guerre ou intifada, si vous préférez:

Le Juge Suprême de la république de l'Olivier est un personnage
qui doit s'informer et accueillir la Parole de l'un et de l'Autre. Il se doit d'écrire des vers, des proverbes, des espoirs, des fables car notre peuple aime cela: Ni fouet, ni chaines ! être sérieux devant les nuages gris !
Car l'arbre peur garantir notre fraternité et la justice de l'eau propager la diversités des écritures des forets donc vers la connaissance et Yahvé... La République est le pilier de l’Âme dans le sens où il s’inclut dans le peuple et ne cherche pas à devenir idole, idolâtre ou idolâtré. Être humble doit être la qualité première du Juge Suprême de la République de l'olivier.

Dans la vallée du Nil à la plaine des cèdres; le juge suprême doit présenter ses hontes et ses espoirs... je vous fait part de mon expérience... Nuls réponses dans un premiers temps ne se fit entendre alors j'envoyai des mouettes, des chouettes et des canaris sous forme de lettre tel un oiseau qui apprends son premier envol.

Alors sous forme de mirage pour certains et pour d'autres, cela s'appelle un message. Je me fis ce constat et que la volonté en soit ainsi si il ne veulent pas entendre;

"Propage la Connaissance des serments car ce sont les hommes qui s'entretuent par leur entreprise, leur volonté et leur désir! Car certains vomissent sur la fraternité voilà un maillon de haine du trois en un délivré par le vieux coq... Rétablit l'apprentissage de l'Espérance sur l'apprentissage de marcher ! La canne de l'age n'est pas un spectre; elle est une source d'eau ! Tu apprendra à entendre ta douleur devant la faim ! Nous sommes des étapes et en cela cherche le fait d'exister ! La République est le pilier de l’Âme dans le sens où elle s’inclut dans le peuple et ne cherche pas à devenir idole, idolâtre ou idolâtré. Être humble doit être la qualité première !

Ecrit de
TAY
La chouette Effraie.

_________________
Kounak le chat....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: De Villepin, les besoins alimentaires et Y'becca   Sam 12 Nov à 4:06

Droits de l’Homme et des Animaux



"Je suis en faveur des droits des animaux autant que des droits de l’homme."
Abraham Lincoln (1809-1865)

"Nous n’héritons pas de la Terre de nos ancêtres, nous l’empruntons à nos enfants."
Antoine de Saint-Exupéry

"Un seul oiseau est en cage et la liberté est en deuil."
Jacques Prévert (1900-1977)

"C’est de l’enfer des pauvres qu’est fait le paradis des riches."
Victor Hugo

"Si les gens sont si méchants, c’est peut-être seulement parce qu’ils souffrent."
Louis-Ferdinand Céline (1894-1961)

"L’ignorance du peuple nous garantit de sa soumission."
Catherine II de Russie

"Quand un animal fait quelque chose, nous appelons cela instinct ; si nous faisons la même chose pour la même raison, nous appelons cela intelligence."
Will Cuppy (1884-1949)

"Lorsque nos intentions sont égoïstes, le fait que nos actes puissent paraître bons ne garantit pas qu’ils soient positifs ou éthiques."
Dalaï Lama

"L’homme a peu de chances de cesser d’être un tortionnaire pour l’homme, tant qu’il continuera à apprendre sur l’animal son métier de bourreau."
Marguerite Yourcenar (1903-1987)

"Tant qu’il n’étendra pas le cercle de sa compassion à tous les êtres vivants, l’homme ne trouvera pas de paix."
Dr Albert Schweitzer (1875-1965)

"Nous pouvons juger le cœur d’un homme par son comportement envers les animaux."
Emmanuel Kant (1724-1804)

"Tant que les hommes massacreront les bêtes, ils s’entretueront. Celui qui sème le meurtre et la douleur ne peut en effet récolter la joie et l’amour."
Pythagore (570-480 av. JC)

"L’homme est le seul animal qui rougit, ou a besoin de le faire."
Mark Twain (1835-1910)

"S’élever contre les corridas, c’est défendre notre part d’humanité, une part qui dans notre société est en grave danger."
Albert Jacquard

"Les naturels sanguinaires à l’endroit des bêtes témoignent d’une propension naturelle à la cruauté."
Michel de Montaigne (1533-1592)

"La question n’est pas : peuvent-ils raisonner ? Peuvent-ils parler ? mais : peuvent-ils souffrir ? ."
Jeremy Bentham (1748-1832)

"La cruauté envers les animaux est la violation d’un devoir de l’homme envers lui-même."
Emmanuel Kant (1724-1804)

"Les animaux, dont nous avons fait nos esclaves, nous n’aimons pas les considérer comme nos égaux."
Charles Darwin (1903-1987)

"L’animal ne possède rien, sauf sa vie, que si souvent nous lui prenons."
Marguerite Yourcenar (1900-1977)

"Vous ne serez jamais, et dans aucune circonstance, tout à fait malheureux si vous êtes bon envers les animaux."
Victor Hugo (1802-1885)

"Le raisonnement justifiant la vivisection, le sacrifice de créatures que nous considérons comme des êtres "inférieurs", diffère peu de celui qui justifie le camp de concentration ou le commerce des esclaves."
Prince Sadruddin Aga Khan , journal The Observer, 16 août 1981.

"Auschwitz commence partout où quelqu’un regarde un abattoir et pense : ce sont seulement des animaux."
Theodor Adorno (1903-1969)

"Demandez aux chercheurs pourquoi ils expérimentent sur les animaux et leur réponse est : parce que les animaux sont comme nous. Demandez aux chercheurs pourquoi c’est moralement acceptable d’expérimenter sur des animaux et leur réponse est : parce que les animaux ne sont pas comme nous. L’expérimentation animale repose sur une contradiction logique."
Charles R. Magel

"Le monde a commencé sans l’homme et il s’achèvera sans lui."
Claude Lévi-Strauss

"C’est des hommes et d’eux seulement qu’il faut avoir peur. Toujours."
Louis-Ferdinand Céline

"Le propre d’une intelligence, c’est de pouvoir poursuivre deux raisonnements à la fois : comprendre que les choses sont désespérées et vouloir les changer quand même."
Francis Scott Fitzgerald

"L’extrême civilisation engendre l’extrême barbarie."
P. Drieu La Rochelle

"La vérité, comme la lumière, aveugle. Le mensonge au contraire est un beau crépuscule qui met chaque objet en valeur."
Albert Camus

"La science a fait de nous des dieux avant que nous méritions d’être des hommes."
Jean Rostand

"La grandeur d’une nation et ses progrès moraux peuvent être jugés par la manière dont elle traite les animaux."
Gandhi (1869-1948)

"Quelqu’un qui s’est habitué à considérer la vie de n’importe quelle créature vivante comme sans valeur, finit par penser qu’une vie humaine ne vaut rien."
Dr Albert Schweitzer (1875-1965)

"Un jour nos petits-enfants nous demanderont : où étiez-vous pendant l’Holocauste des animaux ? Qu’avez-vous fait contre ces horribles crimes ? Nous ne serons pas capables de donner la même excuse une seconde fois, que nous ne savions pas."
Dr. Helmut Kaplan

"De nos jours, nous ne pensons pas beaucoup à l’amour que peut porter un homme à un animal ; nous rions des gens qui sont attachés aux chats. Mais si nous arrêtons d’aimer les animaux, ne serions-nous pas également forcés d’arrêter d’aimer les gens ? "
Alexandre Soljenitsyne

"L’animal ne demande pas qu’on l’aime, il demande qu’on lui fiche la paix"
Théodore Monod

"Qu’est-ce que l’homme sans les bêtes ? Si toutes les bêtes disparaissaient, l’homme mourrait, car ce qui arrive aux bêtes arrive bientôt à l’homme."
Déclaration attribuée au Chef Indien Seattle (1854)

"Quand un homme désire tuer un tigre, il appelle cela sport. Quand un tigre le tue, il appelle cela férocité."
George Bernard Shaw (1856-1950)

“Les animaux du monde existent pour leurs propres raisons. Ils n’ont pas été créés pour les humains, pas plus que les noirs n’ont été créés pour les blancs ou les femmes pour les hommes.”
Alice Walker, auteur de La Couleur Pourpre

"Depuis longtemps, les pygmées sont déconsidérés par les autres ethnies, bien qu’ils soient les premiers citoyens de ce pays. Mais le fait d’être mangés, spécialement, les a convaincus qu’ils ne sont pas considérés comme des humains. Les soldats du MLC disent que manger de la viande de Pygmée, ou boire de leur sang rend fort."
Benoît Kalume, du Programme d’Assistance aux Pygmées - Journal Le Monde, 27 février 2003

"Prenez parti ! La neutralité aide l’oppresseur, jamais la victime. Le silence encourage le bourreau, jamais l’oppressé."
Elie Wiesel

"L’homme croit quelquefois qu’il a été créé pour dominer, pour diriger. Mais il se trompe. Il fait seulement partie du tout. L’homme n’a ni pouvoirs, ni privilèges, seulement des responsabilités."
Oren Lyons, Iroquois.

"L’ultime espoir est dans l’efficacité de la pression populaire : chaque individu est sans doute impuissant, mais en nous rassemblant, nous pouvons faire basculer l’histoire."
Professeur Albert Jacquard

"Je ressens de la tristesse pour ces femmes qui continuent d’acheter des manteaux avec de la vraie fourrure. Il leur manque les deux plus importantes choses nécessaires à une femme : du cœur et de la sensibilité."
Jayne Meadows

"On me demande parfois : Pourquoi dépensez-vous autant de votre temps et d’argent à parler de la bonté des animaux quand il y a tant de cruauté faite aux hommes ? Je réponds : Je travaille à ses racines."
George T. Angell (1823-1909)

"Chaque fois que les gens disent : Nous ne devons pas être sentimentaux, cela signifie qu’ils sont sur le point de faire quelque chose de cruel. Et s’ils ajoutent : Nous devons être réalistes, ils veulent dire qu’ils vont en faire de l’argent. Ces slogans ont une longue histoire. Ils furent utilisés pour justifier les commerçants d’esclaves, les industriels impitoyables (...) On les a maintenant passés, comme un héritage, aux fermiers d’usine."
Brigid Brophy, Unlived Life

"L’homme ne se soucie pas de la douleur d’un animal quand son plaisir est impliqué. Il pille la terre pour satisfaire ses appétits."
Clarence Darrow (1857-1938)

"Les militants du bien-être animal sont nos pires ennemis."
Hans Ruesch, l’un des pères de l’anti-vivisectionnisme

"Celui qui n’hésite pas à viviséquer, n’hésitera pas non plus à mentir."
George Bernard Shaw (1856-1950)

"Je déteste et crains la Science à cause de ma conviction que, pour longtemps sinon pour toujours, cela détruira toute la simplicité et la douceur de la vie, toute la beauté du monde ; je la vois rétablissant la barbarie sous le masque de civilisation ; je la vois obscurcissant les esprits des hommes et durcissant leurs cœurs."
George Gissing (1857-1903)

"Si nous avons de véritables principes moraux concernant les animaux, ceux-ci ne différeront pas en substance de ceux que nous avons pour les gens. Si les gens ont naturellement des droits, les animaux en ont également."
Roslind Godlovitch, Animals, Men and Morals

"Je pense que la tendance rapidement croissante à considérer les animaux comme nés seulement pour servir d’esclaves à la soi-disant humanité est absolument répugnant."
Sir Victor Gollancz (1893-1967)

"Des hommes intellectuels et instruits ont été coupables des plus grands crimes de l’histoire. L’iniquité de la procédure (vivisection) est aggravée par le fait qu’elle a démontré son inutilité."
Docteur W.R. Hadwen (1854-1932)

"Supposons que demain un groupe d’êtres d’une autre planète atterrissent sur la Terre, des êtres qui se considèrent aussi supérieurs à vous, que vous à l’égard des autres animaux. Auraient-ils le droit de vous traiter comme vous traitez les animaux, être élevés, parqués et tués pour l’alimentation ?"
John Harris, Animals, Men and Morals

"Il n’est pas nécessaire d’être un spécialiste pour avoir et exprimer son opinion au sujet de la vivisection. Il n’est pas nécessaire d’être un scientifique ou un naturaliste pour détester la cruauté et aimer la pitié."
Robert Green Ingersoll (1833-1899)

"Notre traitement à l’encontre des animaux sera un jour considéré comme barbare. Il ne peut pas y avoir de civilisation parfaite tant que l’homme ne se rende compte que les droits de chaque créature vivante sont aussi sacrés que la sienne."
Docteur D. Starr la Jordanie (1851-1931)

"Nous ne pouvons pas avoir deux cœurs, un pour les animaux, un autre pour l’homme. Dans la cruauté envers l’un ou l’autre il n’y a aucune différence, sauf pour la victime."
Lamartine (1790-1869)

"La Biologie est la science de la vie, pas de la mort."
Dr Robert Sharpe

"Le fait d’enfermer dans une cage des animaux libres et fiers est l’un des procédés les plus abominables de la colonisation."
Aragon



Végétarisme - Végétalisme



"Rien ne peut être plus bénéfique à la santé humaine et augmenter autant les chances de survie des espèces sur la Terre que l’évolution vers un régime végétarien."
Albert Einstein (1879-1955)

"Tant qu’il y aura des abattoirs, il y aura des champs de bataille."
Léon Tolstoï

"Les gens répètent souvent que depuis toujours les hommes ont mangé des animaux, comme justification pour continuer cette pratique. En suivant cette logique, nous ne devons pas essayer d’empêcher les individus de tuer d’autres personnes, puisque cela aussi se fait depuis la nuit des temps."
Isaac Bashevis Singer (1904-1991)

"J’ai renoncé depuis des années à l’utilisation de la viande, et le jour viendra où le fait de tuer un animal sera condamné au même titre que celui de tuer un humain."
Léonard de Vinci (1452-1519)

"Maintenant je peux te regarder en paix, désormais je ne te mange plus."
Franz Kafka (1883-1924) Remarque faite pendant qu’il admirait un poisson.

"Je ne vois pas comment je pourrais digérer de l’agonie."
Marguerite Yourcenar à propos de la viande

"Si un homme cherche sérieusement une vie droite, son premier acte d’abstinence sera l’alimentation animale."
Léon Tolstoï (1828-1910)

"Quand je me suis rendu compte que je n’avais pas besoin de la viande pour vivre ou être en bonne santé, j’ai commencé à voir comment tout cela est triste (...) J’ai vu des cochons attendant pour être abattus, et leur hystérie et leur panique furent quelque chose que je n’oublierai jamais pour le restant de ma vie."
Cloris Leachman, The Vegetarians

"La plupart des gens accepte le fait de consommer de la viande à la seule condition que l’animal ait du plaisir pendant son existence puis ensuite soit abattu avec humanité. En aucun cas ces deux critères peuvent être aujourd’hui garantis. Beaucoup de gens, tellement révoltés par cette situation, ont fait le premier pas en devenant végétariens. J’emploie l’expression "premier pas" parce que la production laitière crée beaucoup de souffrance."
Ruth Harrison, Animals, Men and Morals

"Personne ne peut prétendre avoir un véritable intérêt au bien-être des animaux s’il continue à pardonner leur abattage inutile - en tout cas, sans être accusé d’hypocrisie. Continuer de manger l’objet de votre préoccupation est un stupéfiant exemple d’aveuglement."
John Harris, Animals, Men and Morals






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: De Villepin, les besoins alimentaires et Y'becca   Sam 19 Nov à 3:23

Quelle est la mission de l'état, de l'individu et de l'utopie ,

Elles et Ils sont les institutions du secourisme et doivent répondre aux demandes de la Citoyenneté. Ce qui peut sembler navrant; c'est la parution de l'affrontement... C'est l'effort des sens face aux déterminismes des courants entourant, intérieur et extérieur... La Femme et l'Homme se plongent dans le tourbillon sans réaliser qu'il peut ou pourrai le contourner... Il peut ainsi réparer plus vite et plus rapidement tout en respectant le savoir faire et la main d’œuvre issu de l'apprentissage et l’autodidacte. Telle, avec ou sans raison, cette femme ou cet Homme pourraient devenir très intéressant: C'est à l'état de dire ces choses là mais l'état est une forme utopie. Même une machine peut dire qu'elle issue d'inventeur plutôt que d'être la propriété d'un brevet. Ce mécanisme s'appliquent aussi aux robots. Car oui, Le caractère humain, l'animal, la machine et le robot ont plus de valeur qu'une valeur d'état établi par un comité restreint. L'aspect de défense commune est un aspect universelle car il implique l'aspect militaire tout comme l'aspect civil. En effet le donjon demeure dans le château fort: L'aspect humaniste doit être conserver dans la République car celle ci sépare et répare les cris et les gifles, Tout age et toutes volontés accentue son message de fraternité, d’égalité et de liberté.

La République s'est une bibliothèque où l'amour figure comme l'autocritique et l'évolution. Chacun ne peut tout accumuler par principe de transition car ce fut le souhait du peuple antique et du mariage. Par ainsi, la portée est de transmettre réellement les travaux pour permettre un réel constat de l'aménagement secouristes, médicales, militaires, d'habitations, d'emploi public en incluant l'aspect du secteur privé dans la légalité des droits de la Femme et de l'Homme, de protection juridique dans les divorces, accidents du travail, de contrainte morale, d'abus physiques, sur les moyens de transports permettant à tous le moyens de se déplacer dans un aspect physique en respectant le prix de vie, que la haute technologie sois abordable envers tous et chacun à un prix modéré pour ainsi permettre une meilleur surveillance sur l'égalité des chances pour l'aspect physiques et morales des individus, associations, organismes, entreprises et structure étatiques. Ces mesures montreront de l'élasticité d'aujourd'hui démontre que la plénitude ne fus pas "ou jamais atteint" d'une manière déterminée ni même indéterminée. Le Luxe fut utilisé comme une arme et fausse sur la modernité
de l’intérêt au détriment sur le concept de caractère propre du projet défini par un architecte, un penseur et d'un ouvrier; Le luxe favorise l'architecte sur l'ouvrier par le concept d'une vision chimérique établi par le concept du droit féodal. Il suffit...

La République et ses Organismes Public tout comme Privé ont des rôles de rigueur, d'alternance et de travail sur le bien commun. Car, La République s'est une bibliothèque où l'amour figure comme l'autocritique et l'évolution. Chacun ne peut tout accumuler par principe de transition car ce fut le souhait du peuple antique et du mariage. Par ainsi, la portée est de transmettre réellement les travaux pour permettre un réel constat de l'aménagement secouristes, médicales, militaires, d'habitations, d'emploi public en incluant l'aspect du secteur privé dans la légalité des droits de la Femme et de l'Homme, de protection juridique dans les divorces, accidents du travail, de contrainte morale, d'abus physiques, sur les moyens de transports permettant à tous le moyens de se déplacer dans un aspect physique en respectant le prix de vie, que la haute technologie sois abordable envers tous et chacun à un prix modéré pour ainsi permettre une meilleur surveillance sur l'égalité des chances pour l'aspect physiques et morales des individus, associations, organismes, entreprises et structure étatiques.

Ainsi, L'individu figurera à sa place au Panthéon à coté d'un vrai principe de la République:
La Paix et les Peuples tout en conservant son propre individu.

Ecrit de
TAY
La chouette effraie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De Villepin, les besoins alimentaires et Y'becca   Aujourd'hui à 0:57

Revenir en haut Aller en bas
 
De Villepin, les besoins alimentaires et Y'becca
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Colorants alimentaires et hyperactivité infantile
» les colorants alimentaires "bio"
» classification des groupes alimentaires
» envie de manger de la charcuterie et mes envies alimentaires
» lutter contre les mites alimentaires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La.cinquieme.République :: La.cinquieme.République-
Sauter vers: