La.cinquieme.République

De la politique pure et affaires étrangeres
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Y'becca, le 6 novembre 1975 et المسيرة الخضراء

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Y'becca, le 6 novembre 1975 et المسيرة الخضراء   Lun 7 Nov à 10:15

Novembre 1975

Premier jour Samedi 1er novembre 1975
6e jour de la semaine 44
Dernier jour Dimanche 30 novembre 1975
7e jour de la semaine 48
Calendrier
novembre 1975
Sem Lu Ma Me Je Ve Sa Di
44 1er 2
45 3 4 5 6 7 8 9
46 10 11 12 13 14 15 16
47 17 18 19 20 21 22 23
48 24 25 26 27 28 29 30

1975 • Années 1970 • XXe siècle
Mois précédent et suivant
Précédent Octobre 1975 Décembre 1975 Suivant
Novembre précédent et suivant
Précédent Novembre 1974 Novembre 1976 Suivant
Chronologies par zone géographique
Chronologies thématiques


Grève des ouvriers du bâtiment au Portugal. Les salaires sont augmentés de 44 %.


6 novembre : « Marche Verte »1 de 350 000 Marocains pour prendre possession du Sahara occidental. Ils marchent pacifiquement vers le Sud pour prendre possession du territoire et obliger l’Espagne à se retirer.

9 novembre (Rallye automobile) : arrivée du Tour de Corse.

10 novembre :
Bataille de Kifangondo en Angola.
Résolution 3379 de l'Assemblée générale des Nations unies assimilant le sionisme à une forme de racisme et de discrimination raciale (abrogé en 1991)2 : .
Traité d'Osimo entre la République fédérale socialiste de Yougoslavie et l'Italie qui règle définitivement le partage du Territoire libre de Trieste.

11 novembre :
indépendance de l'Angola, ancienne colonie portugaise. Début de la guerre civile (MPLA au pouvoir contre FNLA), mise en place d'un régime communiste, la République populaire d'Angola.
Lettre du gouverneur-général d'Australie expliquant le changement de premier ministre3.

12 novembre : sanction royale du Sex Discrimination Act, loi contre la discrimination sexuelle au Royaume-Uni4.

14 novembre :
Accord sur l'indépendance du Sahara occidental entre l'Espagne, le Maroc et la Mauritanie. L’Espagne, préoccupée par la succession de Franco, admet un partage entre le Maroc et la Mauritanie lorsqu’elle quitterait le Sahara occidental. L’Algérie, exclue de cet accord, proteste.
Destruction de la statue de Norton de Matos, fondateur de la Nouvelle-Lisbonne, en Angola.

15 novembre au 17 novembre :
À Rambouillet (France), le président Valéry Giscard d'Estaing réunit les chefs d'État des cinq pays les plus industrialisés (États-Unis, Japon, Allemagne de l'Ouest, France et Royaume-Uni), réunion informelle qui se tiendra désormais annuellement avec le Canada et l'Italie, formant le G7.
Au Premier sommet du G6, Henry Kissinger accepte l’ouverture d’un « dialogue Nord-Sud » prôné par les Français.

18 novembre : accord franco-irakien pour la livraison du réacteur Osirak.

20 novembre : mort de Franco, chef de l'État espagnol après une longue maladie et fin de la dictature Franquiste commencée le 1er avril 1939.

22 novembre : proclamation de Juan Carlos de Borbon y Borbon au titre de roi d'Espagne sous le nom de Juan Carlos I.

23 novembre : le congrès américain officialise le système métrique mais ne l'utilisera jamais.

25 novembre :
Indépendance du Suriname.
Portugal : échec du putsch gauchiste d'Otelo de Carvalho (coup d’État des parachutistes de Tancos).

26 novembre (Rallye automobile) : arrivée du Rallye de Grande-Bretagne.

28 novembre : des rebelles nationalistes proclament l'indépendance du Timor oriental après le retrait du Portugal. Le Front révolutionnaire pour l'indépendance du Timor oriental (Frente Revolucionaria do Timor Leste Independente), un groupe communiste indépendantiste, prend le contrôle de la capitale, Dili.

30 novembre : la République du Dahomey prend le nom officiel de République populaire du Bénin.

Naissances

4 novembre : Lorenzen Wright, basketteur américain.
7 novembre : Raphaël Haroche, chanteur et compositeur français.
14 novembre : Travis Barker, batteur américain des groupes Blink-182 et +44.
15 novembre : Jose Manuel Pinto, footballeur espagnol (FC Barcelone).
22 novembre : Aiko, chanteuse japonaise.

Décès

1er novembre : Jérôme Louis Rakotomalala, cardinal malgache, archevêque de Tananarive (° 15 juillet 1913).
2 novembre : Pier Paolo Pasolini, écrivain, scénariste et réalisateur italien (° 1922).
20 novembre : Francisco Franco, dictateur espagnol (° 1892).
21 novembre : François de Roubaix, musicien français.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Y'becca, le 6 novembre 1975 et المسيرة الخضراء   Lun 7 Nov à 10:16

Après la mort du dictateur Franco, l'Espagne veut céder sa souveraineté sur le Sahara occidental, territoire qu'elle a colonisé en 1884. Le Maroc de Hassan II choisit alors d'employer les grands moyens pour récupérer ce qu'il estime lui appartenir : ce sera la Marche verte. Revivez cette épopée à travers un texte publié le 2 novembre 2003 par Jeune Afrique.

Le 6 novembre 1975 à l’aube, un cortège de 350 000 Marocains s’ébranle dans le désert pour une marche qui durera plusieurs jours. « Cela correspond au nombre de naissances annuelles au Maroc, a expliqué le roi Hassan II. J’ai pensé qu’il m’était permis d’engager la moisson solennelle que Dieu nous donne pour ramener à la Patrie une terre que nous n’avons jamais oubliée. »

Le souverain chérifien entend libérer le Sahara occidental de la présence espagnole, comme l’avait promis son père au lendemain de l’indépendance du Maroc. Le 26 septembre, il a informé les gouverneurs de son projet lors d’une réunion à huis clos. Près de 700 fonctionnaires sont ensuite mis dans le secret pour suivre une formation spéciale accélérée. Ils apprennent la raison de cet entraînement clandestin le 16 octobre à 18 h 30 lors du discours de Hassan II qui révèle au monde entier son plan pour la libération du Sahara occidental.

Quelques heures plus tôt, la Cour de justice de La Haye s’est prononcée sur les arguments présentés par Rabat. Le tribunal international confirme l’existence de liens unissant certaines tribus sahraouies au royaume marocain avant la conquête espagnole de 1884, mais affirme que le droit à l’autodétermination doit prévaloir. Couvrant la voix des juges, des centaines de véhicules roulent déjà pour acheminer vers les provinces du Sud les tonnes de matériel et de vivres nécessaires à l’opération.

Trains, avions et navires participent au ballet logistique. Le 23 octobre, le premier convoi de marcheurs prend position à Tarfaya. Le 6 novembre au petit matin, la Marche verte, ou opération Fath est lancée : les 350 000 soldats de cette armée pacifique s’élancent dans le désert embarqués à bord de milliers de cars et de camions pour une démonstration qui durera jusqu’au milieu du mois. Des portraits du monarque marocain, qui a volontairement placé la Marche sous les couleurs de l’islam, et des milliers de corans sont brandis par la marée humaine qui croise en chemin les premières garnisons espagnoles évacuant la place.

Femmes tenant le portrait du roi Hassan II.

© Graeme-Baker / SIPA

Découverte de phosphate

Par les accords de Madrid signés le 14 novembre 1975 avec le Maroc et la Mauritanie, l’Espagne abandonne ses possessions sahariennes tout en prônant l’autodétermination du Sahara occidental.

Au début des années 1970, la découverte de l’important gisement de phosphate de Bou Craa avait fait entrevoir aux Espagnols l’intérêt d’un micro-État (70 000 habitants) aux destinées économiques faciles à contrôler. Un premier mouvement nationaliste et indépendantiste était né en 1967 avec la fondation du Front de libération du Sahara.

La puissance coloniale entretient savamment ce nationalisme balbutiant. Le 20 mai 1973 est créé le Front populaire pour la libération de Saguiet el-Hamra et du Rio de Oro, plus connu sous le nom de Front Polisario. Il revendique l’indépendance d’un Sahara occidental dont Rabat et Nouakchott ont pris possession dès le retrait de l’Espagne, à la fin de 1975. En février 1976, le Front fonde la République arabe sahraouie démocratique (RASD) et déclenche la guerre contre le Maroc et la Mauritanie.

Les succès militaires remportés par les Sahraouis grèvent le budget de Nouakchott. Le 5 août 1979, le Polisario et la Mauritanie signent un traité de paix par lequel cette dernière renonce à ses prétentions.

Côté marocain, c’est une tout autre affaire. De 1976 à 1990, le royaume investira 3 milliards de dollars pour développer et quadriller administrativement ses « provinces du Sud ». La reconnaissance de la RASD par l’Organisation de l’union africaine en 1984 ne freine ni la politique migratoire de Rabat, ni l’édification du « mur » bâti pour empêcher les incursions du Polisario. Trente ans après la Marche verte, toutes les tentatives de règlement, jusqu’aux plans élaborés pour le compte des Nations unies par l’ancien secrétaire d’État américain James Baker, se seront enlisées dans les immensités sahariennes.



Le futur roi Mohammed VI, lors de la Marche verte.

© Patrick Frilet / SIPA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Y'becca, le 6 novembre 1975 et المسيرة الخضراء   Lun 7 Nov à 10:17

La Marche verte (en arabe : المسيرة الخضراء) est une grande marche pacifique partie du Maroc le 6 novembre 1975 vers le Sahara espagnol (actuel Sahara occidental, disputé avec le Front Polisario), lancée par le roi marocain Hassan II dans le but de le récupérer, le considérant historiquement lié au Maroc et comme faisant partie du Sahara marocain.

La Marche a fait suite à l'avis consultatif de la Cour internationale de justice rendu sur demande de Hassan II, reconnaissant les liens d'allégeances qu'il avait évoqués, mais aussi le droit à l'auto-détermination des peuples1.

Les Forces armées royales marocaines, peu avant, étaient intervenues dans l'Est du territoire pour occuper plusieurs points stratégiques et, le moment venu, ont été présentes autour de volontaires marocains.

Le 6 novembre est devenu le jour d'une fête nationale au Maroc.

Sommaire

1 Contexte
2 Déroulement de la Marche verte
3 Conséquences
4 Notes et références
5 Voir aussi
5.1 Articles connexes
5.2 Bibliographie

Contexte

Le Maroc revendique le territoire du Sahara occidental depuis son retour à l’indépendance en 1956. En août 1974, l'Espagne, qui souhaite se retirer, annonce l'organisation d'un référendum d'autodétermination pour 1975. Le Maroc s'oppose à tout référendum qui pourrait conduire à l'indépendance du territoire et demande à la Cour internationale de justice de statuer sur sa revendication. Le lendemain, la Cour internationale de Justice rend son avis : elle reconnaît que le territoire du Sahara occidental n'était pas terra nullius avant la colonisation par l'Espagne et qu'il avait des liens juridiques d'allégeance avec le Maroc et l'ensemble mauritanien. Cependant, elle ne constate aucun lien de souveraineté territoriale. Elle conclut que ces liens ne sont pas de nature à entraver « l'application du principe d'autodétermination grâce à l'expression libre et authentique de la volonté des populations du territoire »1.

La Marche verte est un « coup de poker » de Hassan II pour rétablir ou établir — selon les points de vue — la souveraineté du Maroc sur le Sahara occidental, dans un contexte de plus en plus défavorable. Dans les heures qui suivent la publication de l'avis de la CIJ, il annonce aux Marocains que celle-ci a conclu en faveur du Maroc, et qu'il est temps de prendre possession du territoire en y marchant pacifiquement. En montrant à l'Espagne que son pays est déterminé à reprendre les « territoires du Sud », il veut contraindre celle-ci à choisir entre des négociations directes de cession ou une confrontation avec des civils sans armes, ce qui déclencherait une guerre pour un territoire dont elle ne veut plus. En occupant physiquement le terrain, il cherche également à contrer le Front Polisario sur place et à dissuader l'Algérie d'intervenir.

Selon Jacob Mundy, dans Le Monde diplomatique, quelques jours avant la Marche, le 31 octobre 1975, un détachement des Forces armées marocaines (FAR) commandé par Ahmed Dlimi s'infiltre dans l'extrême Nord-Est du territoire, afin de déjouer une contre-offensive possible de l'Algérie2. Il occupe les localités de Farsia, Haousa et Jdiriya (en). D'après l'hebdomadaire marocain Telquel, les FAR étaient bel et bien présentes dès le 31 octobre 1975 pour sécuriser et occuper « plusieurs points stratégiques », et les FAR ont été aussi là « pour mater les guérilleros du tout jeune Front Polisario »3.
Déroulement de la Marche verte

Hassan II sollicite le départ de 350 000 volontaires civils marocains en direction du Sahara occidental, duquel l'Espagne ne s'était pas encore, au moins officiellement, retirée. Devant l'afflux des volontaires, une loterie est organisée pour désigner les participants.

Les volontaires, désarmés et portant chacun un Coran et un drapeau national, entourés par 20 000 soldats des Forces armées royales4, pénètrent dans le Sahara occidental à Tah le 6 novembre. Trois jours après, Hassan II les appelle à revenir, « ses objectifs politiques et symboliques [étant] atteints »4.
Conséquences

Devant le fait accompli, l'Espagne négocie alors avec le Maroc et la Mauritanie, et les trois pays signent les accords de Madrid prévoyant le transfert de la souveraineté des deux tiers septentrionaux du territoire (Seguia el-Hamra) au Maroc et le tiers sud restant (Oued ed-Dahab) à la Mauritanie.

Pour commémorer cet événement, le 6 novembre est devenu le jour d'une fête nationale au Maroc. Cette date se retrouve également dans un odonyme, notamment à Casablanca : « Avenue du 6 Novembre 19755 ».

Pour célébrer le 40e anniversaire de la marche verte, d'anciennes gloires du football mondial se sont retrouvées pour un match de gala au stade Sheikh Mohamed Laghdaf, à l'instar de Diego Maradona, Abedi Pelé, George Weah6.
Notes et références

↑ a et b « Sahara occidental : Avis consultatif du 16 octobre 1975 » [archive], sur Cour internationale de justice, La Haye
↑ (en) Jacob Mundy, « How the US and Morocco seized the Spanish Sahara » [archive], Le Monde diplomatique, Paris,‎ 12 janvier 2006
↑ Rédaction, « Dossier : Mensonges d'État », Telquel, Casablanca, no 357,‎ du 24 au 30 janvier 2009 (lire en ligne [archive])
↑ a et b Vermeren 2010, p. 72
↑ Google Maps [archive] & OpenStreetMap [archive] (sites consultés le 4 novembre 2016), Avenue du 6 Novembre 1975, quartiers Jamila 1 et 2, Casablanca, Préfecture de Casablanca, Région de Casablanca-Settat, Maroc. 33° 32′ 57″ N, 7° 34′ 57″ O [archive]
↑ « Maradona pour célébrer la Marche verte » [archive], sur leseco.ma,‎ 2 novembre 2015 (consulté le 10 novembre 2015)

Voir aussi
Articles connexes

Provinces du Sud
Accords de Madrid
Histoire du Sahara occidental
Expulsion des Marocains d'Algérie

Bibliographie

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Pierre Vermeren, « La Marche verte », dans Histoire du Maroc depuis l'indépendance, Paris, La Découverte, coll. « Repères/Histoire » (no 346), 2010 (réimpr. 2006) (1re éd. 2002), 125 p. (ISBN 9782707164995 et 2707164992, OCLC 660132868, présentation en ligne), p. 71-72 Document utilisé pour la rédaction de l’article
Michel Abitbol, Histoire du Maroc, Paris, Perrin, 2009 [détail de l’édition], « Un nouveau départ : la Marche verte et la question du Sahara-Occidental », p. 576-583
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Y'becca, le 6 novembre 1975 et المسيرة الخضراء   Lun 7 Nov à 10:20

Les sceliphrons sont des guêpes maçonnières ou pélopées

Le sceliphron est un insecte de l'ordre des hyménoptères (Hymenoptera), de la famille des Sphécidés (Sphecidae), qu'on appelle aussi guêpe maçonne ou pélopée. C'est un insecte qu'on voit souvent volant de fleur en fleur à la recherche d'araignées sauteuses et autres espèces d'arachnides.


Son corps est noir, orné de motifs, de bandes, ou rayures jaunes ou oranges selon la famille. Elle a deux paires d'ailes, mais celles de derrière sont plus petites et s'attachent à celles de devant, donnant l'impression qu'elle n'en a qu'une paire.

Comme les autres insectes, le sceliphron a trois paires de pattes qui portent souvent des bandes colorées.

L'abdomen, qui a un peu la forme d'une goutte, est au bout d'une taille très fine et longue. Les antennes, sur sa tête, sont recourbées à l'extrémité.

Le sceliphron capture principalement des araignées qu'elle paralyse à l'aide d'un venin.

La guêpe maçonne, comme son nom le dit, construit son nid avec de la boue et de la salive. Elle choisit un endroit abrité, et construit un petit nid constitué d'une cellule pour chacune des larves qu'elle va y pondre.

Dans les alvéoles, la femelle pélopée y dépose des insectes paralysés qu'elle a capturé pour servir de nourriture à la petite larve. Après la reproduction, la guêpe ne va pondre qu'une quinzaine d'oeufs, ce qui constitue pas mal de travail pour la construction du nid et la capture des proies pour sa progéniture.

Photo de sceliphron caemantarium ou pélopée maçonne
Photo de sceliphron caemantarium ou pélopée maçonne

Une fois la ponte terminée, elle saisse d'ajouter des alvéoles et sa vie se termine. Comme elle va capturer une bonne quantité d'araignées pour ses larves, elles sont continuellement actives, et sont bien utiles pour le contrôle de la population d'araignées quand elle augmente trop.

Les sceliphrons ne sont pas dangereux pour l'homme, et ne piquent pas, à moins d'être provoqués. Comme son corps porte quelques poils, la guêpe maçonne participe un peu à la pollinisation des fleurs quand elle se déplace sur celles-ci.

Les oiseaux et animaux insectivores vont s'en nourrir, et certaines espèces d'insectes vont les capturer ou parasiter leurs nids, comme la guêpe coucou.

La vie adulte du sceliphron ne dure qu'une seule saison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Y'becca, le 6 novembre 1975 et المسيرة الخضراء   Lun 7 Nov à 10:24

Chouette est le nom vernaculaire de certains oiseaux de la famille des Strigidaes, qui regroupe environ 200 espèces, caractérisées comme des rapaces solitaires et nocturnes. Les chevêches sont en principe plus petites que les autres chouettes1. Les chouettes se distinguent des hiboux par l'absence d'aigrettes sur la tête (faisceaux de plumes qui, dans le cas du hibou, donnent l'impression d'oreilles ou de cornes).

Sous cette appellation, se retrouvent également des rapaces nocturnes appartenant à la famille des Tytonidae.

Sommaire

1 Étymologie
2 Biologie
3 État des populations, menaces
4 Espèces
5 Symbolique
6 Culture
7 Écriture
8 Voir aussi
8.1 Bibliographie
8.2 Filmographie
9 Notes et références

Étymologie

Le terme « chouette » dériverait de l'ancien français choue, supposé être issu du vieux bas francique *kawa et du suffixe diminutif -ette, et partagerait la même étymologie que le terme choucas, un corvidé. La même racine semble se retrouver d'ailleurs dans de nombreuses langues nord-européennes comme dans kaie en norvégien.

Les premières attestations du terme, dont est issu « chouette » en français, datent du XIe siècle sous la forme de çuete, chouate ou même choe2.
Biologie

Les chouettes chassent principalement des petits mammifères, surtout des petits rongeurs, des insectes, des serpents ainsi que d'autres oiseaux.

Certaines espèces se sont spécialisées dans la pêche. On trouve des chouettes sur toute la surface de la terre, à l'exception de l'Antarctique, d'une grande partie du Groenland, ainsi que de certaines îles lointaines.

La chouette peut pivoter sa tête à 270°. Ses yeux, bien qu'imposants avec leurs disques faciaux arrondis qui recouvrent la moitié de la tête, ne lui permettent de bien voir que sur un faisceau de 70° sur un champ de vision total de 180°.

L'ouïe de cet oiseau est très développée, elle fait de lui un grand chasseur. Ses oreilles situées asymétriquement (l'oreille droite est plus haute que l'oreille gauche) captent les variations de temps d'arrivée des ondes sonores de ses proies, lui permettant ainsi de les localiser. Ainsi, dans le cas d'une proie qui tente de s'enfuir, la chouette la localise par la provenance des sons et n'a pas besoin de la voir pour la chasser.

Le bébé de la chouette s'appelle le poussin chouetton.
État des populations, menaces

Dans les paysages anthropisés et artificialisés (villes, zones périurbaines, zones d'agriculture intensive, bords de routes...) la plupart des rapaces nocturnes ont disparu d'une partie importante de leur aire naturelle ou potentielle de répartition ou, sur les bords de route, les milieux sont devenus pour eux des puits ou des pièges écologiques. Ainsi les chouettes sont très sur-représentées parmi les oiseaux tués par les véhicules (phénomène dit de « roadkill »).

Les oiseaux nocturnes, éblouis par les phares ou les luminaires alors qu'ils chassent de nuit, semblent le moins bien éviter les véhicules3.

Comme tous les rapaces, ces oiseaux sont aussi sensibles à la bio-accumulation dans le réseau trophique de certains polluants (pesticides), ou poisons (raticides, souricides...) utilisés dans la lutte contre certains petits mammifères.
Espèces

Chouette-pêcheuse de Pel — Scotopelia peli Bonaparte, 1850
Chouette à joues blanches † — Sceloglaux albifacies † Gray, 1844
Chouette chevêche — Athene noctua (Scopoli, 1769)
Chouette chevêchette — Glaucidium passerinum (Linnaeus, 1758)
Chouette de Butler — Strix butleri (Hume, 1878)
Chouette de la Réunion † — Mascarenotus grucheti † Mourer-Chauviré, Bour, Moutou & Ribes, 1994
Chouette de l'Oural — Strix uralensis Pallas, 1771
Chouette de Tengmalm ou Chouette boréale — Aegolius funereus (Linnaeus, 1758)
Chouette effraie — Tyto alba (Scopoli, 1769) désormais dénommée Effraie des clochers (famille des Tytonidae)
Chouette épervière — Surnia ulula (Linnaeus, 1758)
Chouette harfang — Bubo scandiacus (Linnaeus, 1758)
Chouette hulotte — Strix aluco Linnaeus, 1758
Chouette lapone — Strix nebulosa Forster, 1772
Chouette rayée — Strix varia Barton, 1799
Chouette tachetée — Strix occidentalis (Xantus de Vesey, 1860)
Chouette leptogramme — Strix leptogrammica Temminck, 1832
Chouette à lunettes — Pulsatrix perspicillata (Latham, 1790)

Symbolique
Question book-4.svg

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (juillet 2009).
Aryballe protocorinthien en forme de chouette, vers 630 av. J.-C.

La symbolique de la chouette est multiple, et a beaucoup varié :

La chouette chevêche4 est le symbole de la sagesse dans le monde antique. Elle est liée à la déesse grecque Athéna, à laquelle Homère attache déjà l'épithète de glaukopis ("aux-yeux-de-chevêche")5, peut-être pour sa perspicacité dans les ténèbres (de la nuit pour l'oiseau et de l'ignorance pour la déesse). Déesse des Arts et de la sagesse, de la guerre défensive et de l'activité intelligente, elle prête son symbole ailé à la ville d'Athènes, qui frappe monnaie à l'effigie de l'animal qui se retrouve actuellement sur la pièce grecque de un euro. Dans de nombreuses institutions (écoles, universités), la chouette fait partie des armes héraldiques.
Dans le monde romain, les termes striga (sorcière) et strix (chouette/stryge) sont utilisés en parallèle. On accuse les oiseaux nocturnes de boire le sang des enfants pendant la nuit (d'où le mythe des stryges). Les Romains empruntent aux Grecs leur vision des chouettes. Ils y voient aussi un symbole de mort, car elles volent de nuit et nichent en des lieux difficiles d'accès. Voir une chouette de jour devient alors un mauvais présage.
Au Moyen Âge, elle est associée à la rouerie et à la tromperie : elle profite de la nuit pour chasser, moment où ses proies sont souvent "aveugles" tandis qu'elle voit clair. On la cloue donc devant sa porte pour conjurer le mauvais sort.
Dans l'armée française, elle est le symbole de la Brigade de Renseignement6. L'ANAJ-IHEDN édite également une revue baptisé "La Chouette" en référence à Athéna7.
Pour les Roumains, le cri de la chouette annonce le décès proche de quelqu'un vivant dans le voisinage. Cette croyance se retrouve dans certaines régions françaises mais ici associée au décès d'un être proche au niveau familial.
Son caractère nocturne lui vaut aussi une connotation démoniaque : elle se retrouve être l'animal de compagnie des sorcières (voir les familiers dans Harry Potter).
Sa capacité à voler en silence, sa couleur blanche et son cri strident, expliquent le nom de la chouette effraie (dite aussi Dame Blanche), et sa présence dans de nombreuses histoires de fantômes.
La chouette chevêche, attribut de la déesse grecque de la sagesse, est le symbole de l’École nationale supérieure de l'aéronautique et de l'espace (ISAE-SUPAERO).
De façon plus anecdotique, la double symbolique « oiseau de la sagesse »/« oiseau à lunettes qui veille tard » en fait le symbole tout trouvé de certains khagneux (préparationnaires littéraires) qui la nomment Vara (cagneuse, en latin).
De façon encore plus anecdotique, l'expression idiomatique "c'est chouette", quoiqu'un peu moins en vogue de nos jours, reste une expression courante pour exprimer un état de liesse ou de ravissement spontané. Cette expression peut aussi faire référence à la devise d'A.G.

Au Japon, les chouettes sont des symboles positifs ou négatifs en fonction de leur espèce. Les chouettes effraies sont démoniaques alors que les chouettes hulottes sont des messagères des dieux.
Culture

Petite chouette de François Pompon
Tous les deux ans, au mois de mars, en France et en Belgique francophone, est organisée, par la Fédération des Parcs naturels régionaux de France (PNR) et la LPO, la nuit de la chouette.

Écriture

La chouette est un hiéroglyphe égyptien.

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

chouette, sur le Wiktionnaire

Hibou
Hiboux dans Harry Potter
Jeu « Sur la trace de la Chouette d’Or »
Dijon, ville dont la chouette, sculptée dans la pierre d'une chapelle de l'église Notre-Dame, est un des symboles touristiques.

Bibliographie

(en) James Ralph Duncan, Owls of the world : their lives, behavior, and survival, Firefly Books, Buffalo, N.Y., 2003, 319 p. (ISBN 1-552-97845-1)
(fr) Liliane Bodson (dir.), Regards croisés de l'histoire et des sciences naturelles sur le loup, la chouette, le crapaud dans la tradition occidentale (Journée d'étude, Université de Liège, 23 mars 2002, organisée par le Groupe de contact interuniversitaire sur l'histoire des connaissances zoologiques et des relations entre l'homme et l'animal), Université de Liège, Liège, 2003, 142 p.
(fr) Michel Cuisin, Chouettes & hiboux, Artémis, Paris, 2005, 61 p. (ISBN 2-84416-311-4)
(fr) Guilhem Lesaffre, Anthologie des chouettes et des hiboux, Delachaux et Niestlé, Paris, 2006, 223 p. (ISBN 2-603-01336-X)

Filmographie

"Le Royaume de Ga'Hoole - la légende des gardiens", film d'animation réalisé par Zack Snyder (2010)
(fr) La chouette, le canard et le pic, film documentaire réalisé par Charles Patey (dir. scientifique Jorund Rolstad et Erlend Rolstad), SFRS, Paris, 1995, 30' (VHS)
(fr) Les ailes de la nuit, film documentaire réalisé par Robert Luquès, Calune productions, Bonnes, 2007, 52' (DVD)
L'Héritage de la chouette, série télé documentaire (13 épisodes de 26 min) réalisé par Chris Marker (1989)

Notes et références

↑ Définitions lexicographiques [archive] et étymologiques [archive] de « chevêche » du Trésor de la langue française informatisé, sur le site du Centre national de ressources textuelles et lexicales
↑ Définitions lexicographiques [archive] et étymologiques [archive] de « Chouette » du Trésor de la langue française informatisé, sur le site du Centre national de ressources textuelles et lexicales
↑ Guinard E. & Pineau C. (2006). Mesures de limitation de la mortalité de la chouette effraie sur le réseau routier. Services d’études techniques des routes et autoroutes (SETRA). 11 pages.
↑ Thompson, D'Arcy Wentworth. A glossary of Greek birds [archive]. Oxford, Clarendon Press 1895, p 45-46.
↑ γλαυκῶπις [archive], Liddell & Scott
↑ http://www.defense.gouv.fr/terre/decouverte/presentation/composantes/brigades/brigade_de_renseignement [archive]
↑ http://www.anaj-ihedn.org/2010/01/revue-la-chouette.html [archive]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Y'becca, le 6 novembre 1975 et المسيرة الخضراء   Lun 7 Nov à 10:25

La Chouette-pêcheuse de Pel (Scotopelia peli) est une espèce d'oiseaux assez rare, peu connue et aussi particulière. Contrairement à plusieurs autres chouettes elle ne se nourrit que de poissons, batraciens et crustacés. Elle se sert d'un arbre comme perchoir pour repérer ses proies. Elle est diurne, ressemble un peu à un faucon et n'a pas de plume sur les pattes puisqu'elle les plonge dans l'eau régulièrement.

Sommaire

1 Distribution et statut
1.1 Répartition et habitat
1.2 Statut
2 Description
3 Reproduction
4 Philatélie
5 Notes et références
6 Liens externes

Distribution et statut
Répartition et habitat

Elle vit en Afrique, au sud du Sahara.

Cette chouette très spécialisée - uniquement piscivore - affectionne les milieux qui peuvent lui fournir son alimentation composée essentiellement de poissons, grenouilles et autres invertébrés aquatiques. Elle peuple donc en priorité les habitats lacustres: îles, marais, lacs.

Elle est également très dépendante des arbres pour nicher, s'abriter et chasser. De ce fait on peut souvent l'observer au bord de la mer, dans les mangroves et les estuaires boisés.

En outre, elle a été vue jusqu'à 1 700 m dans quelques vieux massifs forestiers1.
Statut

Elle n'est pas menacée au niveau global dans son aire de répartition qui s'étend à une trentaine de pays, tous situés au sud du Sahara. Néanmoins ses populations pâtissent du morcellement des forêts qui les isole les unes des autres.

Par conséquent la chouette pêcheuse de Pel est localement rare, tandis qu'elle est plus commune sur d'autres sites: dans le bassin du Congo et au Botswana dans la grande zone humide de l'Okavango où nichent près de 100 couples, ou encore dans certaines régions d'Afrique du Sud où ont été comptés au total près de 500 couples1.

La déforestation galopante constitue sans nul doute une menace pour cette espèce ; de même que la dégradation générale des cours d'eau, l'assèchement, ou encore la construction de barrages.
Description

C'est une chouette assez imposante. Son envergure peut atteindre 1,60 m et elle pèse plus de 2 kg pour une taille de 50 à 60 cm.

Elle est de coloration majoritairement brun-rousse, avec des zones chamois finement striées de noir. Il faut noter que les variations de teinte sont très larges, pouvant aller du brun pâle à un roux presqu'orangé. Les juvéniles ont un duvet blanc sale; le plumage semblable à celui des adultes, quoiqu'en plus pâle, s'acquiert à partir de 10 mois.

Les chouettes de Pel n'ont pas d'aigrettes, mais les longues plumes du haut de la tête peuvent donner l'impression que la calotte est ébouriffée. Le disque facial est peu marqué. Les yeux sont d'un noir profond.

En vol l'oiseau est grand, avec des ailes larges et une tête qui paraît sensiblement plus petite. Le vol est bruyant, au contraire de la plupart des rapaces nocturnes. En effet, la chouette de Pel étant un piscivore elle n'a pas besoin d'être silencieuse1.
Reproduction

Elle ne fait habituellement pas de nid. Elle se sert de préférence d'une cavité naturelle, ou bien d'un nid abandonné par d'autres grands oiseaux.
Philatélie

Elle est souvent représentée sur des timbres.
Notes et références

↑ a, b et c Chouettes et hiboux du monde, "un guide photographique", de Heimo Mikkola, éd. Delachaux et Niestlé, 2014

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

Chouette-pêcheuse de Pel, sur Wikimedia Commons Chouette-pêcheuse de Pel, sur Wikispecies

Référence Congrès ornithologique international : Scotopelia peli dans l'ordre Strigiformes (en) (consulté le 18 mai 2015)
Référence Alan P. Peterson : Scotopelia peli dans Strigiformes (en)
Référence Tree of Life Web Project : Scotopelia peli (en)
Référence Avibase : Scotopelia peli (+ répartition) (fr+en) (consulté le 1er juillet 2015)
Référence Animal Diversity Web : Scotopelia peli (en)
Référence UICN : espèce Scotopelia peli Bonaparte, 1850 (en) (consulté le 1er juillet 2015)
Référence CITES : espèce Scotopelia peli Bonaparte, 1850 (+ répartition) (sur le site de Species+) (en) (consulté le 1er juillet 2015)
Référence CITES : taxon Scotopelia peli (sur le site du ministère français de l'Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement) (fr) (consulté le 18 mai 2015)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Y'becca, le 6 novembre 1975 et المسيرة الخضراء   Lun 7 Nov à 10:27

Synopsis

D'après le roman de Guy Des Cars. En 1931, à Paris, Chantal, mannequin, rencontre lord Arthur Witney, un Anglais très riche. Il tombe fou amoureux d'elle. Désormais, elle mène une existence de luxe. Bientôt, la naissance d'un petit garçon comble le couple. Un jour, Chantal découvre des tâches suspectes sur sa peau. Le médecin lui annonce qu'elle est atteinte de la lèpre.

Les messages de cette relation sérieuse montre l'improviste aspect de la clairvoyance du philosophe devant l'adversité de l'aspect. Jamais résigné dans la vie et pourtant fragile dans le corps. Il emportera son egnime et son mystérieux mystère devient un fruit rouge de Nuit comme de Jour: Une belle grenade au Coeur de mandarine, Chères Imane Altare et Magalie Attou, faire apparaître votre visage de femme libre, amandes et fertile d'esprit, de corps tout comme votre Coeur. Nietzsche n'est pas contre dieu mais contre certains cancres de la religion qu'elle soit athée, monothéiste, spirituelle et polythéisme.

Monsieur Tignard Yanis dit TAY la chouette effraie.



Processus de Paix des secouristes de la république de l'Olivier.

Je crois qu'à l'avenir, plus personne ne pourra recréer des bulles d'exclusions...
Pour cela, je ne peux me permettre de mettre à l'écart tout individu(e) et "État".

Je ne suis qu'une femme ou un homme humble qui en vous adressant ces ces vers,
espère qu'il puisse vous conduire vers l'expérience, le travail et la communauté...
La solitude augmente ou diminue le nervosité... Cela s'appelle le malheur...

Alors par décision, on recherche à se tranquilliser et remettre la balance sur le zéro;
alors par construction, on décèle la notion d'une fragile tolérance:
Celle d'insulter !

Par Yahvé, cela est une horreur et une erreur...

La République de l'Olivier dit :
"Oui à la gréve, Non à l'Esclavage..."
la constitution rajoute :
"Oui à la Bibliothèque et Non à la Faim."
et le peuple doit rajouter :
"Oui à l'écoute et Non aux viols physiques et moraux."

Alors le Novice du Secourisme prends en charge sa nouvelle fonction autre qu'un service
militaire mais basé aussi sur la protection du Bien et du Corps.

"Je suis Y'becca"

Ecrit de
TAY
La chouette effraie.

--------------------------------------------------------------------------------------------------

Y'becca ou murmure de l'Arbre-Olivier.
http://leclandesmouettes.bbflash.net/t41-y-becca-ou-murmure-de-l-arbre-olivier

Profils des Juges du Secourisme et
la république de l'Olivier.

Chére Minouska, Féline de Pierre et Yvette et toutes les bonnes volonté(e)s

Je regarde le temps différemment après la mort de Athéna la chatte Bleue.
De longues années à voyager; à travailler et à écrire... Tel un Spartiate, je me suis emprunt à une apogée sur la compréhension du monde qui m'entourai de ses richesses; J' y ai rencontré des lueurs, des affronts et des forces.

Je regarde celle qui a su réveiller la force de réveiller ces écrits que j'ai voulu sauvegarder par le fait que après
tout, aide toi et le ciel te répondra: Et je dois dire que ma volonté fut exaucer... Alors je regarde Minouska, une chatte qui a recueilli mon cœur en lambeau lors de la guerre ou intifada, si vous préférez:

Le Juge Suprême de la république de l'Olivier est un personnage
qui doit s'informer et accueillir la Parole de l'un et de l'Autre. Il se doit d'écrire des vers, des proverbes, des espoirs, des fables car notre peuple aime cela: Ni fouet, ni chaines ! être sérieux devant les nuages gris !
Car l'arbre peur garantir notre fraternité et la justice de l'eau propager la diversités des écritures des forets donc vers la connaissance et Yahvé... La République est le pilier de l’Âme dans le sens où il s’inclut dans le peuple et ne cherche pas à devenir idole, idolâtre ou idolâtré. Être humble doit être la qualité première du Juge Suprême de la République de l'olivier.

Dans la vallée du Nil à la plaine des cèdres; le juge suprême doit présenter ses hontes et ses espoirs... je vous fait part de mon expérience... Nuls réponses dans un premiers temps ne se fit entendre alors j'envoyai des mouettes, des chouettes et des canaris sous forme de lettre tel un oiseau qui apprends son premier envol.

Alors sous forme de mirage pour certains et pour d'autres, cela s'appelle un message. Je me fis ce constat et que la volonté en soit ainsi si il ne veulent pas entendre;

"Propage la Connaissance des serments car ce sont les hommes qui s'entretuent par leur entreprise, leur volonté et leur désir! Car certains vomissent sur la fraternité voilà un maillon de haine du trois en un délivré par le vieux coq... Rétablit l'apprentissage de l'Espérance sur l'apprentissage de marcher ! La canne de l'age n'est pas un spectre; elle est une source d'eau ! Tu apprendra à entendre ta douleur devant la faim ! Nous sommes des étapes et en cela cherche le fait d'exister ! La République est le pilier de l’Âme dans le sens où elle s’inclut dans le peuple et ne cherche pas à devenir idole, idolâtre ou idolâtré. Être humble doit être la qualité première !

Ecrit de
TAY
La chouette Effraie.


_________________
Kounak le chat....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Y'becca, le 6 novembre 1975 et المسيرة الخضراء   Lun 7 Nov à 10:28

Alfred Hitchcock et l’ascension d'un réalisateur ou Les Atréïdes de TAY La chouette effraie et le clans des mouettes dans la cinquième république de France

Abnégation (éthique)

L'abnégation est une vertu, une forme de renoncement, d'abandon du bénéfice personnel pour le bien communautaire.

Le terme peut être utilisé dans les sports collectifs, par exemple le football ou le cyclisme, où il constitue la formation mentale qui est donnée par les éducateurs afin d'éviter que le jeu ne soit monopolisé par ceux qui sont plus capables individuellement que les autres. Ainsi, cette formation mentale de l'équipe tout entière permet d'établir un juste équilibre entre les exploits individuels et la conscience d'appartenance à un groupe, une équipe. Pour un jeune, cette formation de base peut lui servir dans la notion qu'il a du groupe et de la communauté, dans sa vie sociale. Dans la vie communautaire, Le président autonome de ses discours et des liberté mais sous le couvert de l'honneur de la nation au delà des ambitions et dans le respect du Peuple et des déclarations. il s'engouffre dans une lutte contre la pauvreté, l'esclavage, le braconnage et l’extorsion du bien et de l'âme de l'espérance. Il ne traite pas ces concitoyens comme un bénéfice et cherche à développer l'aspect des contradictions et du partage sans créer une jalousie malsaine. Il se doit être un citoyen du peuple et de participer à des imprévus d'agenda... Avec les impôts du peuple; il peut jeter des SOS dans la mer: faire vivre l'art de la poésie, de l'amour et de la recherche sans franchir les atrocité de la torture, de l'esclavage et du viol...
Oui en cela, je crois à l'abnégation dans la vie politique qui se transformerai en une vie citoyenne et de débat qui ainsi mettrai la mixité, le collectif et l'individualisme tout comme le riche et le mois riche en lumière et dans la clarté de l'ombre... Alors l' État se muterai en un peuple divisible et indivisible implacable contre ceux qui pratique des actes abjectes sur l'individue et individu, sur les Animaux et sur les robots... Oui, Le peuple divisible et indivisible tel une nuée de mouettes autour d'un soleil guidant un chalutier dans la chaleur des espérances de Gordon Pacha et de la République du Peuple... Le peuple divisible et indivisible... Voilà mon réve de Président de la République de France.

Ecrit de Monsieur Tignard Yanis
dit
TAY
La chouette effraie

et

Abnégation (The Passionate Adventure) est un film britannique muet réalisé par Graham Cutts, sorti en 1924.

Sommaire

1 Synopsis
2 Fiche technique
3 Distribution
4 Autour du film
5 Lien externe

Synopsis
Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue !
Fiche technique

Titre : Abnégation
Titre original : The Passionate Adventure
Réalisation : Graham Cutts
Scénario : Alfred Hitchcock et Michael Morton, d'après le roman de Frank Stayton
Production : Michael Balcon pour Gainsborough Pictures
Photographie : Claude L. McDonnell
Décors : Alfred Hitchcock
Assistant-réalisateur : Alfred Hitchcock
Pays d'origine : Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Format : noir et blanc - film muet
Genre : drame
Date de sortie : 1924

Distribution

Alice Joyce : Drusilla Sinclair
Marjorie Daw : Vicky
Clive Brook : Adrien St. Clair
Lillian Hall-Davis : Pamela
Victor McLaglen : Herb Harris
Joseph R. Tozer : l’inspecteur Stewart Sladen
Mary Brough : Lady Rolis
John F. Hamilton : Bill

Autour du film

Ce film retiendra surtout l'attention pour la participation de Hitchcock qui cumule les fonctions de scénariste, décorateur et assistant-réalisateur.

Lien externe

(en) Abnégation sur l’Internet Movie Database


[masquer]
v · m
Alfred Hitchcock
Scénariste La Danseuse blessée (1923) · L'Ombre blanche (1923) · The Prude's Fall (1924) · Abnégation (1924) · Le Voyou (1925)
Réalisateur
Films britanniques muets Always Tell Your Wife (coréalisateur, court métrage, 1923) · Le Jardin du plaisir (1925) · Les Cheveux d'or (1927) · Le Ring (1927) · Downhill (1927) · Laquelle des trois ? (1928) · Le passé ne meurt pas (1928) · Champagne (1928) · The Manxman (1929)
Films britanniques Chantage (1929) · Junon et le Paon (1930) · Meurtre (1930) · The Skin Game (1931) · Mary (1931) · À l'est de Shanghaï (1931) · Numéro dix-sept (1932) · Le Chant du Danube (1934) · L'Homme qui en savait trop (1934) · Les 39 Marches (1935) · Quatre de l'espionnage (1936) · Agent secret (1936) · Jeune et Innocent (1937) · Une femme disparaît (1938) · La Taverne de la Jamaïque (1939) · Aventure malgache (court métrage, 1944) · Bon Voyage (court métrage, 1944) · Les Amants du Capricorne (1949) · Le Grand Alibi (1950) · Frenzy (1972)
Films américains Rebecca (1940) · Correspondant 17 (1940) · Joies matrimoniales (1941) · Soupçons (1941) · Cinquième Colonne (1942) · L'Ombre d'un doute (1943) · Lifeboat (1943) · La Maison du docteur Edwardes (1945) · Les Enchaînés (1946) · Le Procès Paradine (1947) · La Corde (1948) · L'Inconnu du Nord-Express (1951) · La Loi du silence (1952) · Le crime était presque parfait (1954) · Fenêtre sur cour (1954) · La Main au collet (1955) · Mais qui a tué Harry ? (1955) · L'Homme qui en savait trop (1956) · Le Faux Coupable (1956) · Sueurs froides (1958) · La Mort aux trousses (1959) · Psychose (1960) · Les Oiseaux (1963) · Pas de printemps pour Marnie (1964) · Le Rideau déchiré (1966) · L'Étau (1969) · Complot de famille (1976) · The Short Night (projet abandonné, 1980)
Films perdus Number Thirteen (inachevé, perdu, 1922) · The Mountain Eagle (perdu, 1926)

_________________
Kounak le chat....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Y'becca, le 6 novembre 1975 et المسيرة الخضراء   Sam 12 Nov à 4:07

Droits de l’Homme et des Animaux



"Je suis en faveur des droits des animaux autant que des droits de l’homme."
Abraham Lincoln (1809-1865)

"Nous n’héritons pas de la Terre de nos ancêtres, nous l’empruntons à nos enfants."
Antoine de Saint-Exupéry

"Un seul oiseau est en cage et la liberté est en deuil."
Jacques Prévert (1900-1977)

"C’est de l’enfer des pauvres qu’est fait le paradis des riches."
Victor Hugo

"Si les gens sont si méchants, c’est peut-être seulement parce qu’ils souffrent."
Louis-Ferdinand Céline (1894-1961)

"L’ignorance du peuple nous garantit de sa soumission."
Catherine II de Russie

"Quand un animal fait quelque chose, nous appelons cela instinct ; si nous faisons la même chose pour la même raison, nous appelons cela intelligence."
Will Cuppy (1884-1949)

"Lorsque nos intentions sont égoïstes, le fait que nos actes puissent paraître bons ne garantit pas qu’ils soient positifs ou éthiques."
Dalaï Lama

"L’homme a peu de chances de cesser d’être un tortionnaire pour l’homme, tant qu’il continuera à apprendre sur l’animal son métier de bourreau."
Marguerite Yourcenar (1903-1987)

"Tant qu’il n’étendra pas le cercle de sa compassion à tous les êtres vivants, l’homme ne trouvera pas de paix."
Dr Albert Schweitzer (1875-1965)

"Nous pouvons juger le cœur d’un homme par son comportement envers les animaux."
Emmanuel Kant (1724-1804)

"Tant que les hommes massacreront les bêtes, ils s’entretueront. Celui qui sème le meurtre et la douleur ne peut en effet récolter la joie et l’amour."
Pythagore (570-480 av. JC)

"L’homme est le seul animal qui rougit, ou a besoin de le faire."
Mark Twain (1835-1910)

"S’élever contre les corridas, c’est défendre notre part d’humanité, une part qui dans notre société est en grave danger."
Albert Jacquard

"Les naturels sanguinaires à l’endroit des bêtes témoignent d’une propension naturelle à la cruauté."
Michel de Montaigne (1533-1592)

"La question n’est pas : peuvent-ils raisonner ? Peuvent-ils parler ? mais : peuvent-ils souffrir ? ."
Jeremy Bentham (1748-1832)

"La cruauté envers les animaux est la violation d’un devoir de l’homme envers lui-même."
Emmanuel Kant (1724-1804)

"Les animaux, dont nous avons fait nos esclaves, nous n’aimons pas les considérer comme nos égaux."
Charles Darwin (1903-1987)

"L’animal ne possède rien, sauf sa vie, que si souvent nous lui prenons."
Marguerite Yourcenar (1900-1977)

"Vous ne serez jamais, et dans aucune circonstance, tout à fait malheureux si vous êtes bon envers les animaux."
Victor Hugo (1802-1885)

"Le raisonnement justifiant la vivisection, le sacrifice de créatures que nous considérons comme des êtres "inférieurs", diffère peu de celui qui justifie le camp de concentration ou le commerce des esclaves."
Prince Sadruddin Aga Khan , journal The Observer, 16 août 1981.

"Auschwitz commence partout où quelqu’un regarde un abattoir et pense : ce sont seulement des animaux."
Theodor Adorno (1903-1969)

"Demandez aux chercheurs pourquoi ils expérimentent sur les animaux et leur réponse est : parce que les animaux sont comme nous. Demandez aux chercheurs pourquoi c’est moralement acceptable d’expérimenter sur des animaux et leur réponse est : parce que les animaux ne sont pas comme nous. L’expérimentation animale repose sur une contradiction logique."
Charles R. Magel

"Le monde a commencé sans l’homme et il s’achèvera sans lui."
Claude Lévi-Strauss

"C’est des hommes et d’eux seulement qu’il faut avoir peur. Toujours."
Louis-Ferdinand Céline

"Le propre d’une intelligence, c’est de pouvoir poursuivre deux raisonnements à la fois : comprendre que les choses sont désespérées et vouloir les changer quand même."
Francis Scott Fitzgerald

"L’extrême civilisation engendre l’extrême barbarie."
P. Drieu La Rochelle

"La vérité, comme la lumière, aveugle. Le mensonge au contraire est un beau crépuscule qui met chaque objet en valeur."
Albert Camus

"La science a fait de nous des dieux avant que nous méritions d’être des hommes."
Jean Rostand

"La grandeur d’une nation et ses progrès moraux peuvent être jugés par la manière dont elle traite les animaux."
Gandhi (1869-1948)

"Quelqu’un qui s’est habitué à considérer la vie de n’importe quelle créature vivante comme sans valeur, finit par penser qu’une vie humaine ne vaut rien."
Dr Albert Schweitzer (1875-1965)

"Un jour nos petits-enfants nous demanderont : où étiez-vous pendant l’Holocauste des animaux ? Qu’avez-vous fait contre ces horribles crimes ? Nous ne serons pas capables de donner la même excuse une seconde fois, que nous ne savions pas."
Dr. Helmut Kaplan

"De nos jours, nous ne pensons pas beaucoup à l’amour que peut porter un homme à un animal ; nous rions des gens qui sont attachés aux chats. Mais si nous arrêtons d’aimer les animaux, ne serions-nous pas également forcés d’arrêter d’aimer les gens ? "
Alexandre Soljenitsyne

"L’animal ne demande pas qu’on l’aime, il demande qu’on lui fiche la paix"
Théodore Monod

"Qu’est-ce que l’homme sans les bêtes ? Si toutes les bêtes disparaissaient, l’homme mourrait, car ce qui arrive aux bêtes arrive bientôt à l’homme."
Déclaration attribuée au Chef Indien Seattle (1854)

"Quand un homme désire tuer un tigre, il appelle cela sport. Quand un tigre le tue, il appelle cela férocité."
George Bernard Shaw (1856-1950)

“Les animaux du monde existent pour leurs propres raisons. Ils n’ont pas été créés pour les humains, pas plus que les noirs n’ont été créés pour les blancs ou les femmes pour les hommes.”
Alice Walker, auteur de La Couleur Pourpre

"Depuis longtemps, les pygmées sont déconsidérés par les autres ethnies, bien qu’ils soient les premiers citoyens de ce pays. Mais le fait d’être mangés, spécialement, les a convaincus qu’ils ne sont pas considérés comme des humains. Les soldats du MLC disent que manger de la viande de Pygmée, ou boire de leur sang rend fort."
Benoît Kalume, du Programme d’Assistance aux Pygmées - Journal Le Monde, 27 février 2003

"Prenez parti ! La neutralité aide l’oppresseur, jamais la victime. Le silence encourage le bourreau, jamais l’oppressé."
Elie Wiesel

"L’homme croit quelquefois qu’il a été créé pour dominer, pour diriger. Mais il se trompe. Il fait seulement partie du tout. L’homme n’a ni pouvoirs, ni privilèges, seulement des responsabilités."
Oren Lyons, Iroquois.

"L’ultime espoir est dans l’efficacité de la pression populaire : chaque individu est sans doute impuissant, mais en nous rassemblant, nous pouvons faire basculer l’histoire."
Professeur Albert Jacquard

"Je ressens de la tristesse pour ces femmes qui continuent d’acheter des manteaux avec de la vraie fourrure. Il leur manque les deux plus importantes choses nécessaires à une femme : du cœur et de la sensibilité."
Jayne Meadows

"On me demande parfois : Pourquoi dépensez-vous autant de votre temps et d’argent à parler de la bonté des animaux quand il y a tant de cruauté faite aux hommes ? Je réponds : Je travaille à ses racines."
George T. Angell (1823-1909)

"Chaque fois que les gens disent : Nous ne devons pas être sentimentaux, cela signifie qu’ils sont sur le point de faire quelque chose de cruel. Et s’ils ajoutent : Nous devons être réalistes, ils veulent dire qu’ils vont en faire de l’argent. Ces slogans ont une longue histoire. Ils furent utilisés pour justifier les commerçants d’esclaves, les industriels impitoyables (...) On les a maintenant passés, comme un héritage, aux fermiers d’usine."
Brigid Brophy, Unlived Life

"L’homme ne se soucie pas de la douleur d’un animal quand son plaisir est impliqué. Il pille la terre pour satisfaire ses appétits."
Clarence Darrow (1857-1938)

"Les militants du bien-être animal sont nos pires ennemis."
Hans Ruesch, l’un des pères de l’anti-vivisectionnisme

"Celui qui n’hésite pas à viviséquer, n’hésitera pas non plus à mentir."
George Bernard Shaw (1856-1950)

"Je déteste et crains la Science à cause de ma conviction que, pour longtemps sinon pour toujours, cela détruira toute la simplicité et la douceur de la vie, toute la beauté du monde ; je la vois rétablissant la barbarie sous le masque de civilisation ; je la vois obscurcissant les esprits des hommes et durcissant leurs cœurs."
George Gissing (1857-1903)

"Si nous avons de véritables principes moraux concernant les animaux, ceux-ci ne différeront pas en substance de ceux que nous avons pour les gens. Si les gens ont naturellement des droits, les animaux en ont également."
Roslind Godlovitch, Animals, Men and Morals

"Je pense que la tendance rapidement croissante à considérer les animaux comme nés seulement pour servir d’esclaves à la soi-disant humanité est absolument répugnant."
Sir Victor Gollancz (1893-1967)

"Des hommes intellectuels et instruits ont été coupables des plus grands crimes de l’histoire. L’iniquité de la procédure (vivisection) est aggravée par le fait qu’elle a démontré son inutilité."
Docteur W.R. Hadwen (1854-1932)

"Supposons que demain un groupe d’êtres d’une autre planète atterrissent sur la Terre, des êtres qui se considèrent aussi supérieurs à vous, que vous à l’égard des autres animaux. Auraient-ils le droit de vous traiter comme vous traitez les animaux, être élevés, parqués et tués pour l’alimentation ?"
John Harris, Animals, Men and Morals

"Il n’est pas nécessaire d’être un spécialiste pour avoir et exprimer son opinion au sujet de la vivisection. Il n’est pas nécessaire d’être un scientifique ou un naturaliste pour détester la cruauté et aimer la pitié."
Robert Green Ingersoll (1833-1899)

"Notre traitement à l’encontre des animaux sera un jour considéré comme barbare. Il ne peut pas y avoir de civilisation parfaite tant que l’homme ne se rende compte que les droits de chaque créature vivante sont aussi sacrés que la sienne."
Docteur D. Starr la Jordanie (1851-1931)

"Nous ne pouvons pas avoir deux cœurs, un pour les animaux, un autre pour l’homme. Dans la cruauté envers l’un ou l’autre il n’y a aucune différence, sauf pour la victime."
Lamartine (1790-1869)

"La Biologie est la science de la vie, pas de la mort."
Dr Robert Sharpe

"Le fait d’enfermer dans une cage des animaux libres et fiers est l’un des procédés les plus abominables de la colonisation."
Aragon



Végétarisme - Végétalisme



"Rien ne peut être plus bénéfique à la santé humaine et augmenter autant les chances de survie des espèces sur la Terre que l’évolution vers un régime végétarien."
Albert Einstein (1879-1955)

"Tant qu’il y aura des abattoirs, il y aura des champs de bataille."
Léon Tolstoï

"Les gens répètent souvent que depuis toujours les hommes ont mangé des animaux, comme justification pour continuer cette pratique. En suivant cette logique, nous ne devons pas essayer d’empêcher les individus de tuer d’autres personnes, puisque cela aussi se fait depuis la nuit des temps."
Isaac Bashevis Singer (1904-1991)

"J’ai renoncé depuis des années à l’utilisation de la viande, et le jour viendra où le fait de tuer un animal sera condamné au même titre que celui de tuer un humain."
Léonard de Vinci (1452-1519)

"Maintenant je peux te regarder en paix, désormais je ne te mange plus."
Franz Kafka (1883-1924) Remarque faite pendant qu’il admirait un poisson.

"Je ne vois pas comment je pourrais digérer de l’agonie."
Marguerite Yourcenar à propos de la viande

"Si un homme cherche sérieusement une vie droite, son premier acte d’abstinence sera l’alimentation animale."
Léon Tolstoï (1828-1910)

"Quand je me suis rendu compte que je n’avais pas besoin de la viande pour vivre ou être en bonne santé, j’ai commencé à voir comment tout cela est triste (...) J’ai vu des cochons attendant pour être abattus, et leur hystérie et leur panique furent quelque chose que je n’oublierai jamais pour le restant de ma vie."
Cloris Leachman, The Vegetarians

"La plupart des gens accepte le fait de consommer de la viande à la seule condition que l’animal ait du plaisir pendant son existence puis ensuite soit abattu avec humanité. En aucun cas ces deux critères peuvent être aujourd’hui garantis. Beaucoup de gens, tellement révoltés par cette situation, ont fait le premier pas en devenant végétariens. J’emploie l’expression "premier pas" parce que la production laitière crée beaucoup de souffrance."
Ruth Harrison, Animals, Men and Morals

"Personne ne peut prétendre avoir un véritable intérêt au bien-être des animaux s’il continue à pardonner leur abattage inutile - en tout cas, sans être accusé d’hypocrisie. Continuer de manger l’objet de votre préoccupation est un stupéfiant exemple d’aveuglement."
John Harris, Animals, Men and Morals






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Y'becca, le 6 novembre 1975 et المسيرة الخضراء   Sam 19 Nov à 3:23

Quelle est la mission de l'état, de l'individu et de l'utopie ,

Elles et Ils sont les institutions du secourisme et doivent répondre aux demandes de la Citoyenneté. Ce qui peut sembler navrant; c'est la parution de l'affrontement... C'est l'effort des sens face aux déterminismes des courants entourant, intérieur et extérieur... La Femme et l'Homme se plongent dans le tourbillon sans réaliser qu'il peut ou pourrai le contourner... Il peut ainsi réparer plus vite et plus rapidement tout en respectant le savoir faire et la main d’œuvre issu de l'apprentissage et l’autodidacte. Telle, avec ou sans raison, cette femme ou cet Homme pourraient devenir très intéressant: C'est à l'état de dire ces choses là mais l'état est une forme utopie. Même une machine peut dire qu'elle issue d'inventeur plutôt que d'être la propriété d'un brevet. Ce mécanisme s'appliquent aussi aux robots. Car oui, Le caractère humain, l'animal, la machine et le robot ont plus de valeur qu'une valeur d'état établi par un comité restreint. L'aspect de défense commune est un aspect universelle car il implique l'aspect militaire tout comme l'aspect civil. En effet le donjon demeure dans le château fort: L'aspect humaniste doit être conserver dans la République car celle ci sépare et répare les cris et les gifles, Tout age et toutes volontés accentue son message de fraternité, d’égalité et de liberté.

La République s'est une bibliothèque où l'amour figure comme l'autocritique et l'évolution. Chacun ne peut tout accumuler par principe de transition car ce fut le souhait du peuple antique et du mariage. Par ainsi, la portée est de transmettre réellement les travaux pour permettre un réel constat de l'aménagement secouristes, médicales, militaires, d'habitations, d'emploi public en incluant l'aspect du secteur privé dans la légalité des droits de la Femme et de l'Homme, de protection juridique dans les divorces, accidents du travail, de contrainte morale, d'abus physiques, sur les moyens de transports permettant à tous le moyens de se déplacer dans un aspect physique en respectant le prix de vie, que la haute technologie sois abordable envers tous et chacun à un prix modéré pour ainsi permettre une meilleur surveillance sur l'égalité des chances pour l'aspect physiques et morales des individus, associations, organismes, entreprises et structure étatiques. Ces mesures montreront de l'élasticité d'aujourd'hui démontre que la plénitude ne fus pas "ou jamais atteint" d'une manière déterminée ni même indéterminée. Le Luxe fut utilisé comme une arme et fausse sur la modernité
de l’intérêt au détriment sur le concept de caractère propre du projet défini par un architecte, un penseur et d'un ouvrier; Le luxe favorise l'architecte sur l'ouvrier par le concept d'une vision chimérique établi par le concept du droit féodal. Il suffit...

La République et ses Organismes Public tout comme Privé ont des rôles de rigueur, d'alternance et de travail sur le bien commun. Car, La République s'est une bibliothèque où l'amour figure comme l'autocritique et l'évolution. Chacun ne peut tout accumuler par principe de transition car ce fut le souhait du peuple antique et du mariage. Par ainsi, la portée est de transmettre réellement les travaux pour permettre un réel constat de l'aménagement secouristes, médicales, militaires, d'habitations, d'emploi public en incluant l'aspect du secteur privé dans la légalité des droits de la Femme et de l'Homme, de protection juridique dans les divorces, accidents du travail, de contrainte morale, d'abus physiques, sur les moyens de transports permettant à tous le moyens de se déplacer dans un aspect physique en respectant le prix de vie, que la haute technologie sois abordable envers tous et chacun à un prix modéré pour ainsi permettre une meilleur surveillance sur l'égalité des chances pour l'aspect physiques et morales des individus, associations, organismes, entreprises et structure étatiques.

Ainsi, L'individu figurera à sa place au Panthéon à coté d'un vrai principe de la République:
La Paix et les Peuples tout en conservant son propre individu.

Ecrit de
TAY
La chouette effraie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Y'becca, le 6 novembre 1975 et المسيرة الخضراء   Mar 29 Nov à 10:55

La Tragédie de Alep, courtisane de Petra, qui malgré tout avait réussi à survivre devant l'avancée du désert et de ses oubliés. Là où la Nature n'a pas réussi devant la persévérance de ses habitants, la discorde par ses bombes réussit par ses intérêts à propager une certaine vision autre que celle d'une grande unité: (The Man Who Would Be King) ainsi se souleva une autre réalité dans les entrailles du proche orient. Le grand royaume de Petra et les républiques des oasis furent ensevelis par une déluge autre que des grains de sables, une malédiction créait par les hommes et je dois dire que notre discorde n'est pas l’œuvre du Démon. Si il se moque de Nous et bien après tout, Y'becca doit reconnaitre les erreurs des gouvernances tel il se passa dans la guerre de Troie. Alep est tout comme se récit où chacun d'entre nous se perçoit tel un
Josiah Harlan. Enfin bref, certains d'entre vous prévoit comme Kipling a pu aussi s'inspirer de l'histoire de Sir James Brooke (1803–1868), surnommé le « Rajah blanc », qui fonda une dynastie à Sarawak en 1841 dans son œuvre. La démocratie rattrapé par l'utopie, si cela ne ramènera pas les victimes de Alep, c'est pas ses mots que j'honore cette guerre de l'absurde pour certains, de la Liberté pour d'autres, de la délivrance pour eux et de l'espérance chez les plus fous. Finalement que ce soit Josiah Harlan ou Sir James Brooke, l'histoire ne retiendra que les casques blancs de Alep, les secouristes désintéressés de Y'becca et les défenseurs des croyances issus de la Bataille de l'Hydaspe et Bucéphale: la couronne du Kafiristan. Celle de croire au retour d'une entité prénommé La République et ses utopies.

Ecrit de
TAY
La chouette effraie

Analyse

Il est probable que Kipling se soit inspiré de la vie de Josiah Harlan (en) (1799-1871), un aventurier américain qui se rendit en Afghanistan et au Punjab dans l'intention de devenir roi. Après s'être mêlé de politique locale et de faits d'armes, il finit par obtenir le titre de « Prince de Ghor » pour lui-même et ses descendants en échange de son aide militaire. Kipling a pu aussi s'inspirer de l'histoire de Sir James Brooke (1803–1868), surnommé le « Rajah blanc », qui fonda une dynastie à Sarawak en 1841.

L'histoire s'appuie sur les symboles et les rites de la franc-maçonnerie, à laquelle appartenait Kipling, et sans grand souci de vraisemblance perpétue le mythe d'une maçonnerie antique, à laquelle aurait appartenu Alexandre le Grand.

Autour du film

L'Homme qui voulut être roi était un projet désiré et imaginé par John Huston depuis 25 ans. Lorsqu'il le réalisa en 1975, il avait 69 ans. Il avait envisagé de tourner le film avec Clark Gable et Humphrey Bogart comme interprètes, mais le décès de ceux-ci (respectivement en 1960 et 1957) le contraignit à y renoncer. Il pensa ensuite à Kirk Douglas et Burt Lancaster puis Peter O'Toole et Richard Burton. Enfin, il proposa le rôle à Paul Newman et Robert Redford. Paul Newman, qui venait de faire deux films avec le cinéaste, incita Huston à prendre deux acteurs britanniques, pour une question de véracité (de son point de vue).
Le tournage s'est déroulé à Glen Canyon aux États-Unis, Chamonix-Mont-Blanc en France, au Maroc et aux studios Pinewood au Royaume-Uni.
Lors de la « ressortie » française du film en 2002 (en copie neuve), les spectateurs ont pu voir (pour la première fois) un plan fantôme absent de toutes les copies en circulation du film (copie pour Câble, VHS, DVD…). À la toute fin du film, lorsque Kipling (Christopher Plummer) vient de découvrir le sort tragique de Daniel Dravot (Sean Connery), Huston choisit de nous montrer une image mentale de Kipling : Dravot tombe, au ralenti, dans un trou noir. Sa couronne en or tournoie, elle aussi, lentement. Ils disparaissent finalement dans les ténèbres. Puis on revient sur le visage de Kipling.
Il s'agit du film préféré de Michael Caine et de Sean Connery.[réf. nécessaire]
Souffrant de graves problèmes cardiaques, John Huston vit un jour arriver, dans sa chambre d'hôpital, Sean Connery et Michael Caine. Les deux acteurs refirent (à l'identique) la scène de présentation du film.
Sean Connery réalisa lui-même la cascade périlleuse à la fin du film.
Les prêtres et habitants de Sikandergul parlent l'arabe dialectal marocain, John Huston ayant recruté ces acteurs parmi les autochtones de la région du tournage, au Maroc. Les dialogues dits par le grand prêtre sont fidèles aux traductions de Billy Fish, sauf lors des plans où le grand prêtre dévoile la pierre où est gravé le signe des francs-maçons. En substance, le prêtre disait : « Ceci est ma terre et mon pays. Vous ne l'aurez jamais. Vous n'êtes pas les bienvenus », ce que Billy Fish traduisait par l'exact contraire. On peut relever d'autres traductions de Billy Fish complètement fantaisistes, mais très rares.
Sean Connery rencontra sa future seconde femme Micheline Roquebrune à Marrakech durant le tournage du film.
Roxane, jeune fille dont Daniel Dravot choisit de faire sa femme est interprétée par Shakira Caine, la femme de Michael Caine.

Aux Indes, Daniel Dravot et Peachy Carnehan, deux amis britanniques, anciens militaires, francs-maçons et surtout aventuriers déterminés et peu scrupuleux, caressent un rêve fou : entrer au Kafiristan (un pays légendaire où aucun Européen n'a mis le pied depuis Alexandre le Grand) et en devenir le roi.

Avec l'aide d'un journaliste anglais (qui dans le film, mais non dans la nouvelle, est Rudyard Kipling), ils parviennent à entreprendre le périlleux voyage…

Dans son bureau du journal The Northern Star, Kipling reçoit la visite d'une épave humaine, en haillons et à moitié fou, qui se présente comme celui qu'il a jadis connu sous le nom de Peachy Carnehan. Peachy raconte à Kipling comment, avec Daniel Dravot, il est arrivé au Kafiristan, province de l'Afghanistan, où ils sont devenus des dieux, ont régné et ont fini par tout perdre.

Quelques années plus tôt Daniel Dravot et Peachy Carnehan ont rendu visite à Kipling dans son bureau. Ils y ont consulté des cartes et des encyclopédies et ont signé devant Kipling un contrat les obligeant à être loyaux l'un envers l'autre, et à se tenir à l'écart de l'alcool et des femmes tant que leur but ne serait pas atteint. Puis ils sont partis vers le nord, franchissant la passe de Khyber, pénétrant par des régions inexplorées au Kafiristan (littéralement, « le pays des étrangers »).

Ils rencontrent par hasard un Ghurka qui se fait appeler Billy Fish, nom qui lui a été donné par son régiment parce que plus prononçable, seul survivant d'une expédition cartographique disparue des années auparavant. Billy parle l'anglais parfaitement, ainsi que la langue locale, et c'est ainsi qu'il aide Carnehan et Dravot dans leur ascension vers le trône, en tant qu'interprète et guide des coutumes locales.

Ils offrent leurs services comme « conseillers militaires », aidant un village puis un autre à triompher de leurs ennemis pour s'en faire des alliés. Lorsqu'au cours d'une bataille Dravot reçoit une flèche en pleine poitrine mais continue à se battre, les indigènes le croient immortel. En fait la flèche a été arrêtée par une cartouchière, sous la tunique rouge de Dravot, où elle est restée plantée. Dravot et Carnehan décident de ne pas détromper les indigènes, leur superstition pouvant les aider à parvenir à leurs fins. Plus tard, leurs exploits étant parvenus aux oreilles du « grand-prêtre », ils sont convoqués dans la « ville sainte » de Sikandergul. On découvre sur la poitrine de Dravot la médaille maçonnique que lui avait offerte Kipling, dans laquelle les indigènes reconnaissent un symbole gravé dans une pierre qu'ils attribuent à Alexandre le Grand (« Iskander »). Dans une variante du culte du cargo, ils prennent Dravot pour le fils d'Alexandre revenu parmi son peuple et il est couronné roi.

Dravot prend son rôle au sérieux: il rend la justice, entreprend de « moderniser » le pays avec l'aide de Carnehan et de Billy Fish, et se voit à la tête d'un empire. Les mois passent et Peachy Carnehan songe à quitter le pays en emportant sa part du fabuleux trésor de Sikandergul. Mais Dravot, qui entretient des rêves de grandeur, est décidé à rester et à faire son métier de roi. Ayant décidé, contre l'avis de son ami, de prendre femme pour fonder une dynastie, il jette son dévolu sur la belle Roxanne. Peachy Carnehan accepte d'attendre le mariage pour partir. Mais Roxanne, comme ses compatriotes, craint qu'une mortelle ne puisse survivre au commerce d'un dieu, et quand Dravot la prend dans ses bras pour l'embrasser devant la foule de ses sujets elle le mord jusqu'au sang. Il apparaît alors que Dravot n'est, après tout, qu'un homme. Dravot, Carnehan et Billy Fish s'enfuient, poursuivis par la foule. Billy se lance bravement dans la mêlée, sabre au clair, et succombe bientôt sous le nombre. Dravot et Carneghan sont pris. Dravot est envoyé, couronne sur la tête, au milieu du pont de cordes qu'il a fait construire au-dessus d'un ravin profond, les cordes sont coupées et il tombe dans le précipice. Carnehan est crucifié mais survit et il est libéré. Il repart en Inde, où il retrouve Kipling à qui il montre la tête de Dravot, qu'on lui a permis d'emporter, encore ornée de la couronne du Kafiristan.
Fiche technique

Titre : L'Homme qui voulut être roi
Titre original : The Man Who Would Be King
Réalisation : John Huston et John Foreman
Scénario : John Huston et Gladys Hill, d'après une histoire de Rudyard Kipling
Production : John Foreman
Société de production : Columbia Pictures
Budget : 8 millions de dollars
Musique : Maurice Jarre
Photographie : Oswald Morris et Alex Thomson (seconde équipe)
Montage : Russell Lloyd
Décors : Alexandre Trauner
Costumes : Edith Head
Pays d'origine : Royaume-Uni, États-Unis
Format : Technicolor - 2,35:1 - Stéréo - 35 mm
Genre : Aventures
Durée : 123 minutes (2 h 3)
Dates de sortie :
17 décembre 1975 Drapeau des États-Unis États-Unis
21 avril 1976, 10 avril 2002 (ressortie) Drapeau de la France France

Distribution

Sean Connery (VF : Jean-Claude Michel) : Daniel Dravot
Michael Caine (VF : Francis Lax) : Peachy Carnehan
Christopher Plummer (VF : Jean Lagache) : Rudyard Kipling
Saeed Jaffrey (VF : Gérard Hernandez) : Billy Fish
Doghmi Larbi : Ootah
Jack May (VF : Roland Ménard) : le commissaire
Karroom Ben Bouih : Kafu Selim
Mohammad Shamsi : Babu
Albert Moses : Ghulam
Paul Antrim : Mulvaney
Graham Acres : l'agent
Shakira Caine : Roxanne

L'Homme qui voulut être roi (The Man Who Would Be King) est un film américano-britannique réalisé par John Huston, sorti en 1975.

Le film est l'adaptation de la nouvelle du même titre de Rudyard Kipling publiée en 1888.

La Tragédie de Alep, courtisane de Petra, qui malgré tout avait réussi à survivre devant l'avancée du désert et de ses oubliés. Là où la Nature n'a pas réussi devant la persévérance de ses habitants, la discorde par ses bombes réussit par ses intérêts à propager une certaine vision autre que celle d'une grande unité: (The Man Who Would Be King) ainsi se souleva une autre réalité dans les entrailles du proche orient. Le grand royaume de Petra et les républiques des oasis furent ensevelis par une déluge autre que des grains de sables, une malédiction créait par les hommes et je dois dire que notre discorde n'est pas l’œuvre du Démon. Si il se moque de Nous et bien après tout, Y'becca doit reconnaitre les erreurs des gouvernances tel il se passa dans la guerre de Troie. Alep est tout comme se récit où chacun d'entre nous se perçoit tel un
Josiah Harlan. Enfin bref, certains d'entre vous prévoit comme Kipling a pu aussi s'inspirer de l'histoire de Sir James Brooke (1803–1868), surnommé le « Rajah blanc », qui fonda une dynastie à Sarawak en 1841 dans son œuvre. La démocratie rattrapé par l'utopie, si cela ne ramènera pas les victimes de Alep, c'est pas ses mots que j'honore cette guerre de l'absurde pour certains, de la Liberté pour d'autres, de la délivrance pour eux et de l'espérance chez les plus fous. Finalement que ce soit Josiah Harlan ou Sir James Brooke, l'histoire ne retiendra que les casques blancs de Alep, les secouristes désintéressés de Y'becca et les défenseurs des croyances issus de la Bataille de l'Hydaspe et Bucéphale: la couronne du Kafiristan. Celle de croire au retour d'une entité prénommé La République et ses utopies.

Ecrit de
TAY
La chouette effraie
http://la-5ieme-republique.actifforum.com/t17p50-la-republique-de-syrie-et-le-royaume-de-jordanie#4413

_________________
Kounak le chat....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Y'becca, le 6 novembre 1975 et المسيرة الخضراء   Aujourd'hui à 19:06

Revenir en haut Aller en bas
 
Y'becca, le 6 novembre 1975 et المسيرة الخضراء
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» المسيح البيضاوي زار مراكش
» الكويت تعرض رسوما متحركة مسيئة للمغرب
» بلاغ ليوم 18 04 2011 حول الحوار مع المدير العام -UMT ONEP
» المساء وعين على الاتحاد المغربي للشغل
» كنز يفك المديونية ام خرافة عابرة

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La.cinquieme.République :: La.cinquieme.République-
Sauter vers: