La.cinquieme.République

De la politique pure et affaires étrangeres
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les Iles Vierges, les Arawaks et Saint Martin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Les Iles Vierges, les Arawaks et Saint Martin   Sam 13 Aoû à 4:15

Maho Beach est une plage située à Saint-Martin, partie néerlandaise de l'île éponyme dans les Antilles. Elle est mondialement connue du fait de sa proximité avec l'aéroport Princess Juliana.

La piste 10 étant relativement courte (2 180 m), les avions en phase d'approche sont contraints de se poser le plus près possible du seuil de piste, et doivent par conséquent procéder à une approche à basse altitude. Ces approches spectaculaires (comprenant des avions de types Boeing 747 ou Airbus A340) ont rendu ce lieu célèbre parmi la communauté des spotters.

Sur la piste 10, les avions en phase de préparation avant le décollage se positionnent à l'arrêt en bout piste, à quelques dizaines de mètres de la plage seulement, réacteurs en direction des baigneurs. Lorsque les très gros avions mettent alors pleins gaz pour décoller, les personnes situées sur la plage peuvent recevoir des objets (déchets), des pierres ou du sable violemment projetés, ou encore être projetées dans l'eau à cause du très puissant souffle des réacteurs provoquant parfois de plus ou moins graves blessures. De plus, l'odeur du kérosène brûlé est très incommodante, et le sable projeté provoque sur la peau un picotement violent et désagréable.

Ce souffle peut également provoquer de grosses vagues faisant le bonheur des véliplanchistes et skimboarders. Les autorités locales préviennent cependant par un panneau (voir image ci-contre) que la proximité des décollages et atterrissages des avions peut « causer de graves blessures et/ou entraîner la mort ». Un grillage supplémentaire a été récemment mis en place derrière la piste 10 pour éviter que certains touristes irresponsables s'accrochant au premier soient « soufflés » par les réacteurs des avions. Malgré les mises en garde écrites, aucune surveillance des autorités n'est exercée.

Cette plage est l'un des rares lieux permettant d'admirer la trajectoire des avions tout en se trouvant physiquement en bout de piste. Regarder les avions au-dessus de la plage est devenu une activité tellement populaire que les horaires de départ et d'arrivée des différentes compagnies sont affichés sur un tableau dans les bars (le Sunset Beach Bar and Grill dispose même d'une enceinte à l'extérieur qui diffuse les communications radios entre les pilotes et les contrôleurs aériens).


Panneau d'avertissement informant des risques du souffle des réacteurs.
La plage en elle-même est constituée de sable blanc et possède peu de végétation (à cause de l'érosion créée par le souffle des réacteurs). À proximité de la plage, on trouve l'hôtel Caravanserai, le célèbre Sunset Beach Bar et d'autres restaurants et night clubs comme le Bamboo Bernie's et le Bliss.

Le 16 octobre 2008, la zone de Maho a été touchée par l'ouragan Omar qui a détruit la plupart des restaurants à proximité. Ces mêmes restaurants ont rouvert en novembre 2009.

La piste 10/28 était au début la piste 09/27. Le changement d'indicatif est dû à la variation du champ magnétique terrestre. Ce changement s'est produit le 1er novembre 2008
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Les Iles Vierges, les Arawaks et Saint Martin   Sam 13 Aoû à 4:15

Les îles Vierges américaines se situent entre la mer des Caraïbes et l'océan Atlantique, à environ 80 km à l'est de Porto Rico et au sud des îles Vierges britanniques. Les îles sont composées de trois îles principales : Saint-Thomas (83 km2), Saint-John (52 km2) et Sainte-Croix (207 km2). On compte aussi une cinquantaine d'îlots, plus petits et pour la plupart inhabités.

Les îles sont connues pour leurs plages de sable blanc et leurs ports, dont Charlotte Amalie et Christiansted. La plupart des îles sont d'origine volcanique avec un relief vallonné. Le point le plus haut est Crown Mountain, sur l'île de Saint-Thomas, avec une hauteur de 474 m. Sainte-Croix, qui se trouve au sud, est l'île la plus vaste avec un relief plus plat. Le parc national des îles Vierges couvre environ la moitié de l'île de Saint-John, presque l'intégralité de Hassel Island, et plusieurs autres de récif corallien.

Les îles sont situées à la frontière de la plaque tectonique de l'Amérique du Nord et la plaque des Caraïbes qui les placent dans une zone à risque pour les tsunamis. Elles se situent également dans la zone de passage des ouragans avec Hugo en 1989 et Marilyn en 1995. Le climat est tropical.

Les premiers habitants des îles Vierges furent les Arawaks vers 1500 av. J.-C., ils en ont été chassés vers la moitié du xve siècle par les Caraïbes.

Christophe Colomb découvrit les îles Vierges en 1493, lors de son second voyage. Il nomma ces îles Las Virgenes (« Les Vierges ») en hommage à une légende concernant Sainte Ursule et les vierges martyrisées avec elle.

Ces îles furent colonisées par les Danois en 1672 sous le nom des Indes occidentales danoises.

En 1917, ces territoires et ses 26 000 habitants d'alors passèrent sous contrôle des États-Unis contre la somme de 25 millions de dollars US.

Les îles Vierges américaines ont pour codes :

ISV, selon la liste des codes pays du CIO ;
N, selon la liste des préfixes OACI d'immatriculation des aéronefs ;
TI, selon la liste des préfixes des codes OACI des aéroports ;
VI, selon la norme ISO 3166-1, code alpha-2 (liste des codes pays) ;
.vi, selon la liste des Internet TLD (Top level domain) ;
VIR, selon la norme ISO 3166-1 (liste des codes pays), code alpha-3.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Les Iles Vierges, les Arawaks et Saint Martin   Sam 13 Aoû à 4:15

L’île Saint John ou île Saint-Jean1 constitue avec Saint Thomas et Sainte-Croix les Îles Vierges des États-Unis, archipel faisant partie des Antilles.

C'est également l'un des trois districts des Îles Vierges des États-Unis.

L'île Saint John, d'une superficie de 51 km², comptait 4 170 habitants en 2010 (en baisse par rapport au recensement de 2000) et possède comme ville principale le port de Cruz Bay.

Sertie d'un écrin de forêt tropicale, elle est protégée à 60 % (environ 30 km²) grâce au Virgin Islands National Park. Un traitement privilégié que l'on doit au milliardaire américain Laurance Spelman Rockefeller. En 1954, ce philanthrope est séduit par la beauté de l'île où la nature avait repris ses droits après la fin de l'esclavage et l'abandon des plantations par les Danois au xixe siècle. Il achète plus de 2 000 hectares de terrain qu'il cède bientôt aux États-Unis. A charge, pour le gouvernement fédéral, de les préserver. C'est chose faite dès 1956 avec la création du parc national. Depuis, ce dernier s'est considérablement étendu. Aujourd'hui, il préserve 5 650 hectares de terres (plages, mangroves, forêts tropicales humides ...) et 2 286 hectares de récifs corraliens. Et près d'un million de touristes visitent chaque année ce sanctuaire peuplé de 140 espèces d'oiseaux exotiques.

Le Reef Bay Hike est un sentier de randonnée qui mène, à travers la forêt tropicale et des palmiers endémiques, à des pétroglyphes attribués aux Indiens taïnos arrivé de Porto Rico vers 200 av. J.-C.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Les Iles Vierges, les Arawaks et Saint Martin   Sam 13 Aoû à 4:16

Les premières traces de peuplement remontent à 4 000 av. J.C. Vers l'an 800, l'île est dans la zone de peuplement des Taïnos (Arawaks) qui y résident. Au xive siècle, ils sont remplacés par le peuple Caraïbe. Plusieurs sites archéologiques concernant ces deux ethnies ont été mis au jour (Cf : Exposition au musée de Marigot). Saint-Martin (en anglais Saint Martin, en néerlandais Sint Maarten) est une île du nord-est des Antilles située à 250 km au nord de la Guadeloupe et 240 km à l'est de Porto Rico. D'une superficie de 93 km2, elle compte 75 000 habitants. Elle est partagée entre deux États par une frontière commune de 10 km séparant :

la partie française située au nord de l'île, qui faisait partie du département de la Guadeloupe avant de devenir une collectivité d'outre-mer à part entière en 2007.
la partie néerlandaise située au sud de l'île, est un État autonome du royaume des Pays-Bas depuis le 10 octobre 2010, et faisait partie des anciennes Antilles néerlandaises.
L'anglais, langue co-officielle avec le français et le néerlandais, est la principale langue utilisée sur l'île.

Christophe Colomb, lors de son retour d'Hispaniola au cours de son deuxième voyage, en passant au large avec sa flotte de 17 navires, entre le 11, jour de la fête de saint Martin de Tours, et le 13 novembre 1493, l'aurait ainsi appelée. Cependant la tradition locale désigne l'île par deux autres noms en langue caraïbe : « Soualiga » (« l'île au sel ») et « Oualichi » (« l'île aux femmes »).

À partir de 1627, les Néerlandais effectuent diverses reconnaissances à la recherche de salines naturelles, avant d'installer en juillet 1631 une petite garnison de trente hommes et quatre canons sur une presqu'île de la Grande Baie, à l'emplacement actuel de Philipsburg. Quelques familles françaises issues de la proche colonie françaises de l'île Saint-Christophe cultivent du tabac sur la partie orientale de Saint-Martin.

En 1638, les Espagnols désirant protéger leur hégémonie régionale attaquent la garnison néerlandaise, s'installent et y construisent leur fort, selon une technique française. Ils y laissent une petite garnison en liaison avec Porto Rico. En 1644, ce fort résiste à une attaque du célèbre capitaine néerlandais Pieter Stuyvesant. C'est lors de ce combat avorté que celui-ci reçoit une blessure provoquant par la suite l'amputation de sa jambe.

À la suite de cette attaque, les Espagnols démantèlent leur fort et quittent l'île, laissant là quelques Français et Néerlandais qui s'empressent de prévenir leur gouvernement respectif, de Saint-Christophe pour les Français et de Saint-Eustache pour les Néerlandais. Après quelques manœuvres d'intimidation, les deux parties préfèrent transiger et scinder l'île en deux zones à souverainetés distinctes tout en fixant des règles de coopération mutuelle.

Le 23 mars 1648, la dite convention de Concordia est ainsi rédigée et signée par le chevalier Robert de Lonvilliers de Poincy au nom du roi de France et le capitaine-major Martin Thomas au nom du prince d'Orange.

Cette convention n'a jamais été abrogée et est toujours en vigueur malgré de multiples incidents et dérapages au cours de ces 350 dernières années. De nos jours, de facto, son article V n'est cependant plus réellement respecté.

Les traités de Westphalie du 24 octobre 1648 mettent fin, entre autres, aux prétentions territoriales espagnoles sur les petites Antilles.

Par la suite des pirates y font plusieurs raids destructeurs et les forces militaires britanniques occupent l'île de nombreuses fois en fonction des conflits et des alliances en Europe.

L'économie de l'île est basée successivement sur le tabac, l'indigotier, la canne à sucre, le coton, le sel, l'élevage. Et depuis la fin des années 1960, le tourisme, avec le shopping détaxé, constitue la première ressource économique de l'île.

Cet arc est une conséquence de la subduction de la plaque Atlantique sous la plaque Caraïbe.

Le volcanisme engendré il y a cinquante millions d'années (Éocène) a rapproché le fond marin de la luminosité de la surface des eaux, ce qui, dès les 40 mètres de profondeur, a permis il y a 36 millions d'années . (durant l'Oligocène) le développement du récif corallien, augmentant ainsi les dépôts de calcaire sur la plate-forme sédimentaire submergée d'Anguilla dite « banc d'Anguille ». Ce sont les sols les plus anciens, avec les calcaires durs en strates type Pointe Blanche (sis au port de la zone néerlandaise), le mont Billy Folly (sis à Lay bay) et l'île Tintamarre avec ses cristaux de sélénite (gypse) et ses fossiles marins, puis la formation tabulaire carbonatée des Terres basses (presqu’île rattachée par les cordons de sable de Simsonbaai et de la baie Nettlé) avec ses porphyres pourpres des Mornes rouges.

Par la suite, au début du Néogène, il y a environ 23 millions d'années, la formation géologique de l'île se complique par l'intrusion d'une poussée volcanique à travers le « banc d'Anguilla ». C'est ce qui a donné l'ossature centrale des mornes actuellement les plus élevés. Il y a environ 10 millions d'années vers la fin du Miocène (milieu de l'ex-Tertiaire), l'île a commencé à émerger de l'océan.

Les cordons de sable littoraux se sont formés lors de l'Holocène (ex-Quaternaire) et évoluent encore de nos jours.

La superficie de l'île et ses contours ont varié en fonction du niveau de la mer (-110m/+40m) en conséquence des transgressions marines dues aux variations des glaciations sur le globe. Donc il y a 12 000 ans et à plusieurs reprises auparavant l'île a été réunie en un seul bloc avec les îles sœurs Anguilla et Saint-Barthélemy situées sur le même banc sous-marin actuellement à une profondeur moyenne de -40 m à -60 m. Pour une profondeur isobathe à 70 mètres ce bloc devait couvrir une surface de 4 650 km2 environ, soit 53 fois l'île actuelle ou encore la moitié de l'île Porto Rico

Le sol des mornes de l'île (aux sommets ou sur les pentes) sont jonchés de boulders2 et de restes de platiers coralliens. Sous une très fine couche d'humus, le sous-sol est principalement composé de tufs volcano-sédimentaires et de roches métamorphiques à structure grenue (diorite, péridotite, gabbro, andésite, etc). Par endroit émergent des dykes de basalte pourpre (Mont Fortune, Fort Louis, etc).

À la Pointe Arago, on peut observer en littoral une formation particulière relevée par le géologue Denis Westercamp : il s'agit de « pillow-lavas » (ou roches en coussin) issus directement de laves solidifiées sous la mer.

On trouve des cristaux de grenats dans la ravine du hameau Saint-Louis.

À observer :

au Gallion des Salines d'orient : tombolo fossile caractéristique ;
à la Baie aux Cayes et Pointe du Bluff : tombolo fossile ;
à la Baie aux Cayes - Morne aux Cabris : le Devil's hole (Trou du Diable) ;
à la plage de Baie Rouge : falaise percée ;
à Red Rock - route de l'Anse Marcel : large amoncellement de boulders.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Les Iles Vierges, les Arawaks et Saint Martin   Sam 13 Aoû à 4:16

Processus de Paix des secouristes de la république de l'Olivier.

Je crois qu'à l'avenir, plus personne ne pourra recréer des bulles d'exclusions...
Pour cela, je ne peux me permettre de mettre à l'écart tout individu(e) et "État".

Je ne suis qu'une femme ou un homme humble qui en vous adressant ces ces vers,
espère qu'il puisse vous conduire vers l'expérience, le travail et la communauté...
La solitude augmente ou diminue le nervosité... Cela s'appelle le malheur...

Alors par décision, on recherche à se tranquilliser et remettre la balance sur le zéro;
alors par construction, on décèle la notion d'une fragile tolérance:
Celle d'insulter !

Par Yahvé, cela est une horreur et une erreur...

La République de l'Olivier dit :
"Oui à la gréve, Non à l'Esclavage..."
la constitution rajoute :
"Oui à la Bibliothèque et Non à la Faim."
et le peuple doit rajouter :
"Oui à l'écoute et Non aux viols physiques et moraux."

Alors le Novice du Secourisme prends en charge sa nouvelle fonction autre qu'un service
militaire mais basé aussi sur la protection du Bien et du Corps.

"Je suis Y'becca"

Ecrit de
TAY
La chouette effraie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Les Iles Vierges, les Arawaks et Saint Martin   Sam 13 Aoû à 9:45

Au cœur du dialogue figure la rencontre entre deux êtres souverains
dont aucun ne cherche à impressionner l'autre ni à l'utiliser. Selon Buber,
l'homme peut vivre sans dialogue mais qui n'a jamais rencontré un Tu
n'est pas véritablement un être humain. Cependant, celui qui pénètre
dans l'univers du dialogue prend un risque considérable puisque la relation
Je-Tu exige une ouverture totale du Je, qui s'expose ainsi à un refus et
à un rejet total.

De Martin Buber, né le 8 février 1878 à Vienne et mort le 13 juin 1965
à Jérusalem, est un philosophe, conteur et pédagogue israélien et autrichien.
-------------------------------------------------------------------------------------------
Tu... Le temps d'un instant... Tu... Oui, un joli terme... Tu, un doux sourire...
Tu... Elle ou il ... Un charnel... Un érotisme... Un sphinx... Ce doux bras de fer.
Tu dans Elle ou Il... Les bons et les mauvais, les fous rires et les disputes...
La joie et la Tristesse... Tu et son Je... Oui... Je, Tu, Il ou Elle , Nous, Vous,
Ils et Elles. Cet énigmatique You Forever... Langage et dialogue des regards et
de l'innocence masquée... Un Chardonneret et un charitable, Tu.

De
TAY
La choutte effraie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Les Iles Vierges, les Arawaks et Saint Martin   Mar 13 Sep à 10:27

Toulouse, le 13 Septembre 2016

"Lettre vers tous les Croyants, les Laics, les Athées et Indiférents sans distinction de sexes et d'appartenance"

"A travers l'histoire, il y a tout ces regards qui porte sur l'espérance d'une terre bénite où résonne la paix et l'harmonie si désireuse dans le cœur de l'Homme. Certains ont construit et d'autres ont détruit... Les Femmes n'eurent pas dans un premier temps à se soucier de leur image, telle des lionnes, elles étaient libre de se soumettre ou de se dérober à l'acte naturel de la Nature et de ses lois. Mais voilà; nous avons voulu une femme unique dans sa présentation et son comportement: La diversité lui fut enlevé et l'Homme perdit son statut d'être suprême de Dieu. Les Hyènes, les lions et les Éléphants devint les inspirateurs de l'évolution humaine, plus nous apprenons à observer ce qui reste de sauvage dans la nature, nous voyions que nous avons voulu supprimer ces codes d'honneurs... Ce qui était preuve de charité fut transformé en faiblesse ! Le lion qui élevait les fils de ses frères, ce lion là fut tué par les Hommes et ceux qui prirent sa défense furent exilés du cœur des femmes... On les transforma pour les soustraire à leurs regards... Trouvé vous cela juste mesdames d'être puni pour un acte de bonté à l'égard de ce lion qui adopta les orphelins de ces crimes et qui honoré les dettes des Dames Lionnes à l'égard de Yahvé, Dieu, Allah, Vishnou ou Éternel est l’Éternel. Oui malgré mon sens laïque, je crois au courage de la Charité et de la Valeur malgré tout j'ai perdu ma naïveté devant le Lâche, le Traitre, l’Envieux et la Haine. J'aime le regard tel le lion qui protège son territoire, Sa Lionne et Son Peuple et qui n'ose pas cacher son admiration devant les singes et les éléphants imprégné de sagesse et de Bonté... Le Courage de la Girafe, la Hargne de la Hyène, l'endurance du Serpent, la moquerie du Scorpion et les enseignements de la Mouche. Les Mouches indiquent l'eau et sont des reversoirs aussi utile que le Chameau et le Cheval... Les hirondelles qui faisait sourire les Femmes et les Enfants; Et malgré la Cruauté du Temps, il y avait toujours une place pour la valeur du Courage et du charitable... Voilà à partir de quoi et selon les percepts de Gordon Pacha et l’Enseignement de l’Écoute du Temps et de La Nature nous pouvons reconstruire Alep, Petra et tous ces Oasis qui faisait les charmes de nos querelles de Commerçants, de Patriarches et de Familles. Nous ne pourrons jamais éviter des querelles ou des discordes de Voisinages, mais Sauvegarder Notre Honneur, ça sera mon premier engagement d'Homme contre l'Esclavage, le Viol, la Torture, La Faim, La soif et pour l'équilibre, le partage, la manifestation, l'égalité, de réunion et de gréve."

Ecrit de
TAY
La chouette effraie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Iles Vierges, les Arawaks et Saint Martin   Aujourd'hui à 19:09

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Iles Vierges, les Arawaks et Saint Martin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La foire Saint-Martin de Saint-Hilaire-du-Harcouët (50).
» Saint-Martin-du-Manoir - X Bénard & Bénard
» Maison Centrale de Saint-Martin-de-Ré
» Énigme 5 - La tour du château de Neaufles-saint-martin
» La fête de Saint Martin.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La.cinquieme.République :: La.cinquieme.République-
Sauter vers: