La.cinquieme.République

De la politique pure et affaires étrangeres
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Hauts-de-France ou Nord-Pas-de-Calais-Picardie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Hauts-de-France ou Nord-Pas-de-Calais-Picardie   Mer 10 Aoû à 9:43

Classée n°1 pour de nombreuses productions végétales, la région Nord Pas de Calais-Picardie dispose de solides atouts pour développer ses filières
La réunion des régions Nord-Pas de Calais et Picardie crée un champion des productions végétales.

Nos agriculteurs assurent en effet la moitié de la production nationale de sucre avec leurs betteraves et cultivent près des trois-quarts des pommes de terre de consommation. Ils produisent aussi 97 % des endives et 87 % des choux de Bruxelles, deux légumes à l’identité régionale bien marquée ! La grande région occupe également la première place en légumes de conserve, pour les petits pois, haricots verts, oignons blancs ou salsifis. « Nos deux régions ont de fortes similitudes, des sols fertiles, des agriculteurs très bien formés et un potentiel de production élevé », constate Jean-Bernard Bayard, président de la chambre d’agriculture du Nord-Pas de Calais. « Nous produisons absolument de tout, y compris du vin, car le champagne du sud de l’Aisne (plus de 20 millions de bouteilles produites chaque année) est excellent ! ». Si l’élevage est moins prépondérant, une exploitation agricole sur deux élève des animaux et la nouvelle région occupe la quatrième ou cinquième place pour le lait, les œufs, les poulets de chair, le lapin ou le porc.
L’agroéconomie, premier employeur

« Les agro-industries n’ont pas attendu le nouveau découpage administratif pour travailler sur les deux régions, comme les sucreries Tereos ou Saint-Louis sucre, les amidonneries Syral et Roquette, le transformateur de légumes Bonduelle ou la laiterie Sodiaal », constate Christophe Buisset, président de la chambre d’agriculture de Picardie. « Le mariage avec le Nord-Pas de Calais renforce notre poids en agro-alimentaire. Les industries agro-alimentaires (IAA) sont même le premier employeur de la région Nord avec 66 300 salariés (chiffres Eurostat 2012) ». Au total, l’agriculture et ses filières (hors assurance et transport) emploient plus de 130 000 personnes. Et pour les débouchés, la grande région dispose d’atouts uniques : 80 millions de consommateurs dans un rayon de 300 km, une façade maritime ouverte sur deux mers, la traversée du futur canal Seine-Nord-Europe et des infrastructures de transport de qualité.
La recherche à la pointe

Autre point fort régional : la chimie du végétal. Sur ce secteur, la Picardie, avec son pôle de compétitivité Industries et agro-ressources (IAR) a développé la recherche en valorisation des molécules issues de l’agriculture. Une aubaine pour l’ère post-pétrole : « Pour nous, c’est une chance de pouvoir s’y associer et de renforcer ce pôle » déclare Jean-Bernard Bayard. La chambre d’agriculture du Nord-Pas de Calais a aussi rejoint Agro-transfert ressources et territoires, une structure picarde réalisant le lien entre la recherche et son application par les agriculteurs. Elle travaille notamment sur des projets liés à la fertilité des sols face à l’utilisation d’engins de plus en plus lourds.
Quelques chiffres


Picardie Nord pas de calais Grande région Nord
Exploitations agricoles 13 500 12 500 26000
Superficie moyenne 100 ha 65 ha 85 ha
Superficie moyenne des grandes et moyennes exploitations 125 ha 80 ha
Chiffre d’affaires hors aide 3,8 Md € 3 Md € 6,8 Md €
Actifs agricoles 29 500 27 500 57 000
Nombre de salariés Industries agro-alimentaires 13 300 27 800 41 100
Nombre de salariés Industries agro-alimentaires 370 840 1210

_________________
Kounak le chat....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Hauts-de-France ou Nord-Pas-de-Calais-Picardie   Mer 10 Aoû à 9:43


Découverte
Guy de Maupassant

J’étais enfant. J’aimais les grands combats,
Les Chevaliers et leur pesante armure,
Et tous les preux qui tombèrent là-bas
Pour racheter la Sainte Sépulture.

L’Anglais Richard faisait battre mon coeur
Et je l’aimais, quand après ses conquêtes
Il revenait, et que son bras vainqueur
Avait coupé tout un collier de têtes.

D’une Beauté je prenais les couleurs,
Une baguette était mon cimeterre ;
Puis je partais à la guerre des fleurs
Et des bourgeons dont je jonchais la terre.

Je possédais au vent libre des cieux
Un banc de mousse où s’élevait mon trône ;
Je méprisais les rois ambitieux,
Des rameaux verts j’avais fait ma couronne.

J’étais heureux et ravi. Mais un jour
Je vis venir une jeune compagne.
J’offris mon coeur, mon royaume et ma cour,
Et les châteaux que j’avais en Espagne.

Elle s’assit sous les marronniers verts ;
Or je crus voir, tant je la trouvais belle,
Dans ses yeux bleus comme un autre univers,
Et je restai tout songeur auprès d’elle.

Pourquoi laisser mon rêve et ma gaieté
En regardant cette fillette blonde ?
Pourquoi Colomb fut-il si tourmenté
Quand, dans la brume, il entrevit un monde.

Guy de Maupassant, Des vers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Hauts-de-France ou Nord-Pas-de-Calais-Picardie   Mer 10 Aoû à 9:44


À M. Le duc de La Feuillade
Voltaire

Conservez précieusement
L’imagination fleurie
Et la bonne plaisanterie,
Dont vous possédez l’agrément,
Au défaut du tempérament,
Dont vous vous vantez hardiment
Et que tout le monde vous nie.

La dame qui depuis longtemps
Connaît à fond votre personne,
A dit : hélas ! je lui pardonne
D’en vouloir imposer aux gens ;
Son esprit est dans son printemps,
Mais son corps est dans son automne.

Adieu, monsieur le gouverneur,
Non plus de province frontière,
Mais d’une beauté singulière,
Qui, par son esprit, par son cœur,
Et par son humeur libertine,
De jour en jour fait grand honneur
Au gouverneur qui l’endoctrine.

Priez le Seigneur seulement
Qu’il empêche que Cythérée
Ne substitue incessamment
Quelque jeune et frais lieutenant
Qui ferait sans vous son entrée
Dans un si beau gouvernement.

Voltaire, Épîtres, stances et odes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Hauts-de-France ou Nord-Pas-de-Calais-Picardie   Mer 10 Aoû à 9:45


Epitafe de Francois Rabelais
Pierre de Ronsard

Si d’un mort qui pourri repose
Nature engendre quelque chose,
Et si la generation
Se fait de la corruption,
Une vigne prendra naissance
De l’estomac et de la pance
Du bon Rabelais, qui boivoit
Tousjours ce pendant qu’il vivoit
La fosse de sa grande gueule
Eust plus beu de vin toute seule
(L’epuisant du nez en deus cous)
Qu’un porc ne hume de lait dous,
Qu’Iris de fleuves, ne qu’encore
De vagues le rivage more.
Jamais le Soleil ne l’a veu
s Tant fût-il matin, qu’il n’eut beu,
Et jamais au soir la nuit noire
Tant fut tard, ne l’a veu sans boire.
Car, alteré, sans nul sejour
Le gallant boivoit nuit et jour.
Mais quand l’ardante Canicule
Ramenoit la saison qui brule,
Demi-nus se troussoit les bras,
Et se couchoit tout plat à bas
Sur la jonchée, entre les taces :
Et parmi des escuelles grasses
Sans nulle honte se touillant,
Alloit dans le vin barbouillant
Comme une grenouille en sa fange
Puis ivre chantoit la louange
De son ami le bon Bacus,
Comme sous lui furent vaincus
Les Thebains, et comme sa mere
Trop chaudement receut son pere,
Qui en lieu de faire cela
Las ! toute vive la brula.
Il chantoit la grande massue,
Et la jument de Gargantüe,
Son fils Panurge, et les païs
Des Papimanes ébaïs :
Et chantoit les Iles Hieres
Et frere Jan des autonnieres,
Et d’Episteme les combas :
Mais la mort qui ne boivoit pas
Tira le beuveur de ce monde,
Et ores le fait boire en l’onde
Qui fuit trouble dans le giron
Du large fleuve d’Acheron.
Or toi quiconques sois qui passes
Sur sa fosse repen des taces,
Repen du bril, et des flacons,
Des cervelas et des jambons,
Car si encor dessous la lame
Quelque sentiment a son ame,
Il les aime mieux que les Lis,
Tant soient ils fraichement cueillis.

Pierre de Ronsard, Le bocage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Hauts-de-France ou Nord-Pas-de-Calais-Picardie   Mer 10 Aoû à 9:50

Cornelis Everaert, né à Bruges vers 1480 et mort dans cette ville le 14 novembre 1556, est un poète et dramaturge des Pays-Bas méridionaux. Ses pièces sont écrites dans le style des rhétoriciens.

Il avait les devises : Ic comme om leeren (Je viens pour apprendre) et So reine verclaert (Si bien expliqué), cette dernière étant l'anagramme de son nom. De profession, il était teinturier et foulonnier, comme son père Cornelis3. En outre, il était clerc associé à la gilde des archers de Saint-Sébastien. C'est à leur « roi » qu'à l'occasion d'une de leurs fêtes, il présenta son jeu Van der Beke4. Il était membre, peut-être facteur, des chambres de rhétorique brugeoises Le Saint-Esprit (De Heleghe Gheest) et Les Trois Saintes (De Dry Sanctinnen).

À un concours de poésie à Nieuport, il remporta le premier prix pour son premier esbatement, datant de 1512 : Van 't Wesen, c'est-à-dire l'essence ou la nature insondable de la femme.

Entre 1509 et 1538, mais avec une interruption de 1513 à 1523, il écrivit 35 jeux sérieux et comiques. Aux premiers appartiennent ceux traitant les sujets dévotionnels (dix jeux) et sociopolitiques (dix moralités), aux derniers les jeux de table et les sept esbattements, presque tous des pièces de circonstance11,1. Ainsi, le jeu des laboureurs serviables et des négociants (Ghewillich Labuer ende Volc van neeringhe) de 1526 fut écrit à l'occasion du traité de Madrid11.

Quoiqu'il dénonce, ne le cédant en rien à ses contemporains, les mauvaises mœurs des prêtres et surtout des moines, qu'il dépeint avec sa raillerie spirituelle dans ses farces et dans ses pièces sérieuses, il demeure toutefois un fils crédule de l'Église au début de la Réforme, qui ne désapprouve même pas le supplice du bûcher auquel les « hérétiques » étaient condamnés, comme il l'indique à quelques reprises dans ses pièces12. Dans ses pièces conservées, il se présente comme un homme conservateur du Moyen Âge, qui veut résoudre les problèmes religieux et sociaux par des moyens complètement désuets à son époque. Son sentiment social prononcé le pousse à critiquer l'ordre établi, tout en dépassant parfois largement les bornes de la bienséance, comme en témoigne l'interdiction par les autorités de la représentation de certains jeux. Cependant, dans les pièces tolérées est réclamé le respect du peuple dû au gouvernement.

Dans le jeu du vignoble (Spel van den Wynghaert), de 1533, le dramaturge critique de façon virulente le péché de la hérésie (« Lazarussche sonde der Ketterye ») ; cette pièce est une adaptation de la parabole des ouvriers envoyés à la vigne. Le jeu de la pluie légère (Spel van den Zoeten Reyn) traite de la victoire remportée à Pavie en 1525. Le jeu du combat (Het Spel van den Crych), en fait celui de la cupidité, fut interdit parce que l'auteur se serait trop éloigné de la vérité (« […] te veel de waarheid in noopte […] »). Le jeu de la monnaie inégale (Spel van d'Ongelycke Munte) subit le même sort.

C'est dans les farces qu'Everaert déploie le plus son art. Dans ces pièces comiques, il vise les femmes en particulier ; la cause des désaccords conjugaux réside généralement dans le sang-froid de l'homme et la trop grande avidité de la femme13. Dans l'esbattement du méchant et de l'impertinent (Stout ende Onbescaemt), une femme adultère ouvre la pièce par un monologue où elle se plaint de son mari, dont le corps manque de vigueur et de joie14. De façon indécente, elle fait savoir qu'elle est hantée par le désir brûlant de s'amuser avec un autre homme, ne fût-ce qu'un bedeau ou un clerc. Dans l'esbattement du pêcheur (Esbatement van den Visscher), une femme en détresse confesse à son mari que celui-ci n'est le père biologique que de l'aîné de leurs trois fils, le cadet et le benjamin étant respectivement du valet et du chapelain16.

Sa pièce la plus connue est l'esbattement de la petite bourgeoisie et de la tribulation (Esbatement van Scamel Gemeente ende Tribulasie) : les gens ordinaires, par une trop grande prospérité induits à la richesse, la cupidité et d'autres péchés, sont retenus de cette dépravation « grâce » à la tribulation, c'est-à-dire les troubles. Le pauvre ouvrier (« Scaemelen Arbeyder ») est appris qu'en vivant au-dessus de ses moyens, il s'est infligé ses malheurs à lui-même. Après avoir reconnu sa culpabilité, il reçoit d'une personnification du sentiment raisonnable (« Redelic Ghevoel »), qui lui rappelle en passant le sort de Job, un tabouret appelé « Patience » (« Patiencie »), sur lequel il peut s'appuyer. Le pauvre ouvrier, complètement convaincu, se promet :

« Ic zal my gheerne pacientich houden
Ende lenen gherustelic up mynen stocke. »
« Volontiers, je vais patienter
et m'appuyer sur ma canne, en toute quiétude. »

Everaert devrait être considéré comme un génie incompris en son temps, car aucun rhétoricien et que peu de dramaturges avant ou après lui n'atteignirent un niveau comparable dans le genre comique.

Par son orthodoxie assagie, où l'élément éthique est prédominant, par l'intérêt porté à la vie sociale et domestique, qui relègue les questions religieuses à l'arrière-plan, et par la volonté de versifier des morceaux légers et joyeux à une époque turbulente, Everaert représente une attitude caractéristique de nombreux catholiques romains de son temps.


Tspel van Maria hoedeken, ende es een exemple van eenen clerc die Maria diende, ghestelt ende ghemaect, 1509 ;
Tspel van een anders welvaren, ende was mijn eerste waghenspel, 1511 ;
Esbatement van 't Wesen, 1512 ;
Tspel van den Hooghen Wint en den Zoeten Reyn, 1525 ;
Esbatement van der Vigilie, 1526 ;
Esbatement van den coopman die vijf pondt grooten vercuste, 1513 ;
Tspel dat ghespelt was voor de Aragoenoysen, 1525 ;
Esbatement van Scaemel Gemeente ende Trybulatie, 15?? ;
Tspelt van den willecome van den predicaren int capittele provinciael, 152? ;
Esbatement van Stout ende Onbescaemt, 1527 ;
Tspel van Gewillich Labuer ende volc van Neiringhe ;
Esbatement van den Dryakel-prouver, 1528 ;
Tspel van den Crygh ;
Esbatement van Boerlic Pleghen ende Ghenoughelic Voorstel, 1526 ;
Tspel van donghelijcke munte, 1530 ;
Tspel van Groot Labuer ende sober wasdom ;
Esbatement van arm in de buerse, 1529 ;
Tspel van Maria gheleken by den throon van Salomon ;
Esbatement van den Visscher ;
Tspel van Maria ghecompareert by den scepe, 1530 ;
Tspel van sinte Pieter ghecompareert by der duve, 1531 ;
Tspel van Maria ghecompareirt by de stede van Jherusalem in glorien gheresen ;
Een tafelspeilken van der Beke, 1512 ;
Tspel van Maria ghecompareert by de claerheyt, 1511 ;
Een tafelspeilken up een hoedeken van Maria, 1530 ;
Een spel van den nieuwen priester ;
Tspel van Ghemeene Neerynghe ;
Esbatement van de zeven bloetsturtinghen, 1530 ;
Tspel van Tilleghem ;
Tspel van Joncheyt ende Redene ;
Tspel van den Berch ;
Tspel van den Wyngaert ;
Tspel van een Jubile ;
Tspel van der Nichte ;
Tspel van den Pays.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Hauts-de-France ou Nord-Pas-de-Calais-Picardie   Mer 10 Aoû à 9:51

Amiens (prononcé [a.ˈmjɛ̃]) est une commune française, préfecture du département de la Somme et chef-lieu de canton. Ancienne préfecture de la région Picardie, elle est la ville la plus peuplée de la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie après Lille. En 2013, Amiens est la vingt-huitième ville de France par sa population avec près de 135 000 habitants, appelés Amiénois. Située à l'intérieur d'un triangle Paris – Londres – Bruxelles, son aire urbaine compte 294 595 habitants en 2013, elle-même noyau du territoire du Grand Amiénois regroupant près de 340 000 habitants.

Première ville de France en nombre d’inscriptions au patrimoine de l'UNESCO, Amiens est célèbre pour sa cathédrale Notre-Dame, joyau de l'art gothique et l'une des plus vastes cathédrales du monde.

Surnommée la « petite Venise du Nord » en raison des nombreux canaux qui la traversent et des hortillonnages (ensemble de jardins flottants couvrant 300 hectares), Amiens offre un riche patrimoine et des quartiers pittoresques, témoins d’une histoire bimillénaire. Depuis 1992, le label Ville d'art et d'histoire récompense la protection et la mise en valeur de ce patrimoine.

L'image contemporaine de la ville est fortement liée à trois activités qui rayonnent au-delà de ses frontières : son statut de capitale historique de la Picardie, l'importance de son université[réf. nécessaire] et la vitalité de sa vie culturelle portée par des infrastructures et des manifestations d’envergure nationale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Hauts-de-France ou Nord-Pas-de-Calais-Picardie   Jeu 11 Aoû à 9:44

Visage de l'Héritier ou La République Rébélion.

Le Gratuit et le papier ou Y'becca défiant l'Orgueil.

Le document dénote de nos valeurs et des expressions.
En tout état, on érige le droit et le choix de démontrer
sous forme d'un écrit afin de prouver sur le terme des promesses
dites et des circonstances qui ont provoquer de la réussite ou de l'
échec des "dits-projets".
Il est un droit, celui de pouvoir se nourrir sans l'appréhension de l'esclavage,
de la torture, de la soumission et de la dette. Malgré tout, de nos jours,
on ne peut négliger l'aspect du rôle des langues et des frontières. Cela
nous donne un aspect interlocuteur mais en aucun hormis nos ressources
d'être décideurs du bien étrangers : Quand une arme passe une frontière
alors c'est le cri des âmes et des affamés à nos portes. Nos greniers
sont voué à la durée et cela implique à nous méfier de la famine.
Utiliser les ressources naturels d'un terrain propre sans vouloir le
transformer en une expérience avoisinant notre système propre.
Nous adaptez n'implique pas nous transformer : Comprendre les nouvelles situations
naturels pour finalement être inclus à la nature. Elle nous guide car
nous guettant au coin d'une rue. Vouloir s'approprier la connaissance;
provoque la famine. La paix est l'utopie de celui qui veut la conquérir, elle est amer
dans le contexte de la Discorde.
Vouloir enfermer la connaissance, provoque les guerres partisanes ! Le gratuit et le papier
deviennent alors une sorte de synthèse du bien et du mal auquel le propre l'emporte
sur le réalisme. Nous n'avons pas les même approche de la faim et de la famine; voilà
qui peut plonger une démocratie florissante et pacifique dans le précipice
de l'extinction.: Le Gratuit et le Papier. La perception du temps est la notion universelle;
la particule de seconde se consolide en minutes mais peut se désagréger en heures.
Voilà un défi auquel La Femme et L'homme se verront dans ce nouveau mécanisme.
une nouvelle alimentation et de nouvelles terres auquel il y aura discorde sur
le "dit-bien" de l’Intérêt : Marchand ambulant récoltant les produits frais dans les campagnes pour les revendre au marché devant Juge chargé d'arbitrer les contestations entre négociants ou commerçants. Nous voudrons recréer à notre image et si nous persistons dans cette voie:
cela provoquera "notre chute et notre famine".
O République, je sers la Nature et je me détourne de la Pyramide du Bien et de sa démagogie... Je respecte les cimetières. Chacun laisse un témoignage mais finalement, Un feu incandescent sous forme de Tsunami nous poursuivra dans l'infini de l'univers. Notre volonté voilà le plus
beau des cercueils et des héritages.
Je suis la fierté du Humble, je suis Y'becca...

Ecrit de
TAY
La chouette effraie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4322
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Hauts-de-France ou Nord-Pas-de-Calais-Picardie   Mar 13 Sep à 10:20

Toulouse, le 13 Septembre 2016

"Lettre vers tous les Croyants, les Laics, les Athées et Indiférents sans distinction de sexes et d'appartenance"

"A travers l'histoire, il y a tout ces regards qui porte sur l'espérance d'une terre bénite où résonne la paix et l'harmonie si désireuse dans le cœur de l'Homme. Certains ont construit et d'autres ont détruit... Les Femmes n'eurent pas dans un premier temps à se soucier de leur image, telle des lionnes, elles étaient libre de se soumettre ou de se dérober à l'acte naturel de la Nature et de ses lois. Mais voilà; nous avons voulu une femme unique dans sa présentation et son comportement: La diversité lui fut enlevé et l'Homme perdit son statut d'être suprême de Dieu. Les Hyènes, les lions et les Éléphants devint les inspirateurs de l'évolution humaine, plus nous apprenons à observer ce qui reste de sauvage dans la nature, nous voyions que nous avons voulu supprimer ces codes d'honneurs... Ce qui était preuve de charité fut transformé en faiblesse ! Le lion qui élevait les fils de ses frères, ce lion là fut tué par les Hommes et ceux qui prirent sa défense furent exilés du cœur des femmes... On les transforma pour les soustraire à leurs regards... Trouvé vous cela juste mesdames d'être puni pour un acte de bonté à l'égard de ce lion qui adopta les orphelins de ces crimes et qui honoré les dettes des Dames Lionnes à l'égard de Yahvé, Dieu, Allah, Vishnou ou Éternel est l’Éternel. Oui malgré mon sens laïque, je crois au courage de la Charité et de la Valeur malgré tout j'ai perdu ma naïveté devant le Lâche, le Traitre, l’Envieux et la Haine. J'aime le regard tel le lion qui protège son territoire, Sa Lionne et Son Peuple et qui n'ose pas cacher son admiration devant les singes et les éléphants imprégné de sagesse et de Bonté... Le Courage de la Girafe, la Hargne de la Hyène, l'endurance du Serpent, la moquerie du Scorpion et les enseignements de la Mouche. Les Mouches indiquent l'eau et sont des reversoirs aussi utile que le Chameau et le Cheval... Les hirondelles qui faisait sourire les Femmes et les Enfants; Et malgré la Cruauté du Temps, il y avait toujours une place pour la valeur du Courage et du charitable... Voilà à partir de quoi et selon les percepts de Gordon Pacha et l’Enseignement de l’Écoute du Temps et de La Nature nous pouvons reconstruire Alep, Petra et tous ces Oasis qui faisait les charmes de nos querelles de Commerçants, de Patriarches et de Familles. Nous ne pourrons jamais éviter des querelles ou des discordes de Voisinages, mais Sauvegarder Notre Honneur, ça sera mon premier engagement d'Homme contre l'Esclavage, le Viol, la Torture, La Faim, La soif et pour l'équilibre, le partage, la manifestation, l'égalité, de réunion et de gréve."

Ecrit de
TAY
La chouette effraie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hauts-de-France ou Nord-Pas-de-Calais-Picardie   Aujourd'hui à 0:55

Revenir en haut Aller en bas
 
Hauts-de-France ou Nord-Pas-de-Calais-Picardie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» chaton 2 mois type chartreux à adopter (picardie, nord pas de calais, normandie, RP...)
» Très petits chiens à adopter ou F.A Nord Pas-de-Calais et régions voisines.
» Nord-Pas-de-Calais : eau courante polluée dans 544 communes
» Polonais du Nord/Pas-de-Calais
» La Liste des Déportés du Nord-Pas de Calais dans les camps de DORA-BUCHENWALD

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La.cinquieme.République :: La.cinquieme.République-
Sauter vers: